Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

dann17

Climats du monde

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Le 18/10/2019 à 05:17, mottoth a dit :

#598. Karachi.

 

Voici un climat quand même assez différent de celui de Pasni et de la côte de Makran: si la proximité de la mer modère bien le pic de chaleur de mai et juin (au prix d'une hygrométrie bien plus forte au printemps), on a une indéniable saison des pluies ici en été, avec même un mois d'aout plutôt humide. Alors bien sur ces timides précipitations estivales en marge de la mousson indo-pakistanaises ne permettent pas de sortir cette zone de l'aridité, et les seules surfaces vertes sont celles de la zone humide du delta.

On doit pouvoir parler d'un climat tropical aride de mousson.

Salut !

Voici l'indice hydrique de Karachi :

- saison des pluies : Ihe = -14,3  =>  le mois d'août est certes peut-être plutôt humide, mais sur la totalité, cette saison reste assez largement sèche.

- sur l'année, l'indice IhA vaut -57. Autrement dit, nous avons à faire à un climat semi-aride.

 

En conséquence de quoi, pour ma part, je parlerais d'un climat semi-aride d'affinité tropicale à influence moussonnique

La sécheresse de la saison des pluies m'empêche d'évoquer un climat dit « de mousson ».

 

Il y a 9 heures, nicolass a dit :

On a certaines journée où le Tdm est de 28 °C ! Quand même !

Oui, c'est la remarque que je me faisais.

Edited by dann17
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Le 21/10/2019 à 06:08, mottoth a dit :

Dans les grandes lignes c'est un climat semblable à celui de Karachi, tropical (ou quasi-tropical) aride de mousson, avec un régime et des lames de précipitation quasi identiques.

Oh, ce climat est pleinement d'affinité tropicale, selon moi.

Donc j'irais avec un climat entre aride d'affinité tropicale et d'influence moussonnique et semi-aride d'affinité tropicale et d'influence moussonnique

La saison des pluies étant également assurément sèche. Je n'ai pas calculé les indices, mais c'est une évidence.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#601. Ahmedabad

 

Ahmedabad est une ville de plus de 6 millions d'habitant dans l'Etat Indien du Gujarat.

Veraval est à 335kms, Bombay 435kms, Karachi 590kms, Jaisalmer 460kms et Delhi 765kms.

42647_map0.jpg

 

C'est une zone très plane, entre les collines de la péninsule de Kathiwar au sud ouest, les Aravalli au nord, les Monts Vindhya à l'ouest, le Golfe de Khambat au sud et la zone marécageuse du Rann de Kutch au nord ouest, en marge du désert de Thar. Au plus proche la mer d'Arabie et le Golfe de Khambha sont à 95kms.

42647_dem.jpg

 

La station étudiée est sur l'aéroport, à 8kms du centre ville. La zone urbanisée mesure 20 à 25kms de diamètre.

42647_map1.jpg

 

42647_Ahmedabad_A.png

 

 

J'ai un peu de mal à valider le classement de Köppen en climat semi-aride, pour moi c'est un climat tropical humide et sec avec une "vraie" saison des pluies. Ce climat ne présente d'ailleurs pas de grosse originalité, ni pour la région ni pour sa classification, avec des courbes de t° "à dos de chameau" (pour les tx) et une saison pluvieuse qui concentre plus de 90% des précipitations annuelles de juin à septembre.

 

Les roses des vents sont similaires à celles de Veraval, avec une mousson hivernale sèche de nord est, qui tourne progressivement au nord ouest au printemps avant de laisser place à la mousson d'été de sud ouest de mai à septembre.

42647_Ahmedabad_C.png

 

 

Durant les mois les plus chauds le Td baisse habituellement en journée, ce qui rend la forte chaleur un peu moins difficile à supporter.

42647_Ahmedabad_B.png

 

 

Voici à nouveau l'année découpée en 5 parties, une approche qui fonctionne pas mal ici aussi.

"L'hiver" ne dure vraiment que de mi-décembre à fin janvier, il est marqué par un grand beau temps et des températures très respirables voire même fraiches le matin.

42647_DEC03-JAN04.png

 

 

Dès février la température remonte vite, on le considère donc comme un mois de printemps avec le mois de mars: il fait toujours aussi beau, et la chaleur reste supportable avec une hygrométrie basse et des tx qui ne dépassent en principe pas les 40°c.

42647_FEB-MAR13.png

 

 

"L'été" dure de avril à juin. C'est une saison caniculaire où en plus des tx souvent comprises entre 40°c et 45°c on a une hygrométrie qui monte graduellement et est trop souvent pénible dès la fin avril. Le mois de juin est - comme presque partout en Inde du nord et au Pakistan - une étuve où tout se combine pour donner une chaleur extrême: tx supérieures à 40°c, hautes tn (28°c à 30°c), Td tropical (24°c ou +). L'arrivée de la "mousson" (la saison des pluies) vers le 20/06 est un vrai soulagement.

42647_APR-JUN17.png

 

 

Voici la saison des pluies, moins chaude mais tout aussi humide, qui se prolonge jusqu'en septembre. C'est une saison très nuageuse, mais le mauvais temps n'est pas présent de façon continue: quelques ondes de moussons sont responsables de la plupart des pluies, avec des interludes relativement secs. Notez que la chaleur peut encore être écrasante début juillet lorsque la saison des pluies connait des ratés au démarrage. Sur cet exemple de 2011 la mousson semble se retirer le 20/09, avec une bascule des vents plus à l'ouest et une nébulosité qui se déchire du jour au lendemain.

42647_JUL-SEP11.png

 

BONUS: juillet 2017, le plus pluvieux tout mois confondus. L'onde prolongée du 22 au 27/07 semble avoir été entretenue par la formation d'une dépression sur le Bengale.

42647_JUL17.png

 

BONUS 2: la mousson vraiment bizarre de cette année 2019, avec des pluies très fortes au sud de Bombay mais à contrario une relative sécheresse ici accompagnée de chaleurs très tardives. Ce mois de juillet a eu la physionomie d'un mois de juin en fait.

42647_JUL19.png

 

 

On termine avec l'automne, deux mois en octobre et novembre où le beau temps est revenu. L'humidité tropicale se retire courant octobre, laissant la place à une période de chaleurs pas trop excessives.

42647_OCT-NOV08.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

  • J'aime 6
  • Merci 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

C'est vraiment pas le rêve ces climats de mousson... (et en plus, "petite" mousson)

 

L'horreur !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 8 heures, mottoth a dit :

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

'tain, tu vas trop vite, bord...!  :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Le 28/10/2019 à 11:27, mottoth a dit :

#600. Veraval

 

Comme celui de Karachi, ce climat a des amplitudes thermiques très modérées par le courant marin durant la saison de soleil haut. Le pic de chaleur avant la saison des pluies est particulièrement faible, au prix d'une hygrométrie très forte bien avant le début des pluies. Le maximum thermique (en txm) se produit donc non pas avant mais après la saison des pluies, lorsque le flux marin s’atténue et laisse plus de place aux vents de terre.

La saison des pluies est normalement abondante car nous somme ici bien plus proche de la mousson humide de sud-ouest, cependant nous verrons plus bas que Veraval reste parfois un peu en marge et cette saison est très irrégulière.

 

Durant la saison de soleil bas la mousson sèche de NNE domine, avec cependant un régime de brises de mer diurnes d'ouest. Durant la saison de soleil haut la mousson humide de sud ouest est sans partage.

Oui, ici, nous avons clairement à faire à un climat de mousson, même si celle-ci n'est pas forcément toujours à la hauteur des attentes, comme tu l'as dit.

En effet, l'indice hydrique estival atteint une valeur déjà très élevée (Ihe = 75,9) laissant toutefois entendre que la saison des pluies est toujours nettement approvisionnée en eau.

Sur l'année, la saison sèche (du reste de l'année) pèse assez fortement, au point que l'indice IhA atteint péniblement une valeur positive : +4. Le climat est donc sub-xérique, càd tout de même bien loin de la semi-aridité que la classification de Köppen laisserait supposer.

 

Cette image, prise pendant la saison sèche non loin de Talala (à 150 m d'altitude seulement, et à 40 km à vol d'oiseau de Veraval) montre assez clairement que le paysage n'est pas du tout semi-aride :

 

https://www.google.ca/maps/@21.1047966,70.6125282,3a,75y,142.87h,90.95t/data=!3m8!1e1!3m6!1sAF1QipNWv7NujGd2hmvsO71t6hkq3kYXPilReJNv4jSx!2e10!3e11!6shttps:%2F%2Flh5.googleusercontent.com%2Fp%2FAF1QipNWv7NujGd2hmvsO71t6hkq3kYXPilReJNv4jSx%3Dw203-h100-k-no-pi-20-ya185-ro0-fo100!7i8192!8i4096

 

Sinon, l'indice de continentalité thermique vaut 0,36. Comment obtiens-tu ce 1,07 visiblement normalisé ? Car pour moi, un ict de 0,36 est un climat un peu plus maritime que continental (pour les climats tropicaux ou d'affinité tropicale).

 

Le climat de cette ville indienne est donc, selon moi, un climat tropical humide et sec sub-xérique de mousson.

 

 

Edited by dann17
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
Il y a 7 heures, dann17 a dit :

Sinon, l'indice de continentalité thermique vaut 0,36. Comment obtiens-tu ce 1,07 visiblement normalisé ? Car pour moi, un ict de 0,36 est un climat un peu plus maritime que continental (pour les climats tropicaux ou d'affinité tropicale).

 

 

 

La valeur semble multipliée par 3. C'est ce que tu préconisais lorsque tu as présenté l'ICA: pour les régions tropicales ne garder que le terme I1 de la formule et le multiplier par 3 pour obtenir une ICT qui remplace l'ICA pour ces climats proches de l'équateur. J'ai peut-être raté quelque chose depuis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 13 heures, mottoth a dit :

La valeur semble multipliée par 3. C'est ce que tu préconisais lorsque tu as présenté l'ICA: pour les régions tropicales ne garder que le terme I1 de la formule et le multiplier par 3 pour obtenir une ICT qui remplace l'ICA pour ces climats proches de l'équateur. J'ai peut-être raté quelque chose depuis.

Ah oui, c'est vrai !

Et non, tu n'as rien raté. C'est moi qui avais oublié.

Mais peut-être que j'étais allé un  peu trop vite en besogne en proposant de multiplier par 3 : je trouve que c'est un peu trop. 

Qu'en penses-tu ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Le 29/10/2019 à 10:57, mottoth a dit :

#601. Ahmedabad

 

J'ai un peu de mal à valider le classement de Köppen en climat semi-aride, pour moi c'est un climat tropical humide et sec avec une "vraie" saison des pluies. Ce climat ne présente d'ailleurs pas de grosse originalité, ni pour la région ni pour sa classification, avec des courbes de t° "à dos de chameau" (pour les tx) et une saison pluvieuse qui concentre plus de 90% des précipitations annuelles de juin à septembre.

Ah oui, c'est certain !

L'indice hydrique de la saison des pluies vaut Ihe = 68,1.

Indice hydrique en saison sèche (la période la plus sèche ayant lieu de mars à mai) : Ihsec = -52,7

Indice hydrique annuel : IhA = +6  =>  le climat est donc sub-xérique, mais on n'est pas loin de la limite entre xérique et non-xérique. Cela dit, il est clair qu'on est très loin de la semi-aridité !

 

On a donc vraiment, là encore, un climat tropical humide et sec continental sub-xérique de mousson.

 

À ce propos, je vous poste ici la carte de la végétation naturelle ou potentielle de l'Inde. On peut vérifier que Ahmedabad est bel et bien située à la limite entre la zone « tropical thorny vegetation », donc de buissons épineux (IhA < 0) et la zone « dry deciduous vegetation », donc de forêt tropicale décidue sèche (0 < IhA < 50   et Ihsec < 0).

 

oguq.jpg

 

 

Edited by dann17
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
Le 30/10/2019 à 23:11, dann17 a dit :

Ah oui, c'est vrai !

Et non, tu n'as rien raté. C'est moi qui avais oublié.

Mais peut-être que j'étais allé un  peu trop vite en besogne en proposant de multiplier par 3 : je trouve que c'est un peu trop. 

Qu'en penses-tu ?

 

Alors c'est vrai que pour certains climats bien maritimes, comme Veraval (ICTx3 = 1.07) ou Pasni (ICTx3 = 1.36) ça ne colle pas, je pense que le facteur de multiplication devrait se trouver près de 2.5, voire un peu moins.

 

#602. Kota.

 

Kota, Rajasthan, est une ville de 1 million d'habitants.

Ahmedabad est à 400kms, Delhi 400kms, Jaisalmer 530 kms, et Nagpur 555kms.

42452_map0.jpg

 

La ville est dans une plaine qui monte en pente douce vers le sud est, où l'on trouve le plateau de Malwa.

42452_dem.jpg

 

Nous sommes à la limite entre une plaine agricole au nord est et le plateau bien plus aride en apparence au sud ouest.

42452_map1.jpg

 

La station étudiée est sur l'aérodrome, qui occupe une position centrale au sein de l'agglomération. Nous verrons que ce positionnement au sein de l'ICU de cette agglo a un impact sur les tn.

42452_map2.jpg

 

42452_Kota_A.png

 

C'est un climat tropical de mousson humide et sec. L'hiver reçoit quelques pluies d'origine polaire mais le gel semble impossible, et la saison des pluies estivales est concentrée sur moins de 4 mois (de mi-juin à mi-septembre grosso modo, soit en fait 3 mois).

Les tn sont étonnamment hautes toutes l'année: elles ne baissent pas beaucoup durant les mois secs et dégagés, alors que dans cette région les amplitudes thermiques diurnes de plaine tournent en moyenne autour de 15°c à 17°c voire plus en dehors de la saison des pluies. L'ICU est probablement un peu responsable - quoique cette agglo est de taille plutôt modeste pour l'Inde -, mais je pense que ce sont surtout des brises nocturnes qui empêchent un plus fort refroidissement, du moins pendant la saison de soleil haut.

 

Comme à Veraval et Amhedabad l'année commence sous la mousson d'hiver de nord est, puis on bascule progressivement par le nord ouest vers la mousson d'été de sud ouest.

42452_Kota_C.png

 

 

On retrouve le fort creux diurne de Td durant les mois les plus chaud, avant et après la saison des pluies, qui rend un peu moins intolérable la chaleur.

Les valeurs de vents moyen sont globalement faibles, cependant de avril à octobre le vent nocturne ne baisse pas autant qu'attendu, en juin (le mois le plus insupportable niveau chaleur) il a même tendance à souffler plus fort qu'en journée: je pense que les brises nocturne sont un élément qui explique les tn particulièrement hautes de cette station.

42452_Kota_B.png

 

 

L'année sera présentée en 5 saisons:

L'hiver, de décembre à janvier, qui est aussi la saison des brumes et brouillards. De temps en temps une perturbation d'ouest vient laisser un peu de pluie avec un orage, sinon il fait beau sauf grisaille de basse couche parfois tenace.

42452_DEC03-JAN04.png

 

 

Le printemps "agréable" dure deux mois, de février à mars. Les brouillards disparaissent en février et la hausse des t° est amorcée. Les premiers 35°c sont souvent observé fin février / début mars et les premiers 40°c fin mars. C'est une chaleur sèche, et par rapport à ce qui va arriver à partir d'avril c'est encore agréable.

42452_FEB-MAR11.png

 

 

Voici "l'été", le pic de chaleur annuel qui précède la saison des pluies. Jusqu'en mai les chaleurs sont généralement sèches (voire très sèches), seules les hautes t° (dont les très hautes tn) et la poussière sont difficiles à supporter. En juin l'humidité arrive, en deux paliers sur cet exemple, et rends les 2 dernières semaines avant le début des pluies très inconfortables. Une fois l'humidité tropicale installée, après la première salve de pluie, la chaleur reste assez forte et le Heat Index continue de rivaliser avec les chaleurs sèches de mai (des moyennes quotidiennes de 37).

42452_APR-JUN03.png

 

 

Voici la "mousson", ou plus justement la saison des pluies. Elle a souvent un peu de mal à démarrer, avec des chaleurs résiduelles très pénibles fin juin et début juillet. Les pluies sont de toute façon irrégulières même si un bon cumul est la plupart de temps constaté. Cependant des pauses peuvent durer plusieurs semaines, et mettre en danger la saison agricole (je vous invite à lire / relire les comptes rendus de @Youri sur les saisons des pluies au Burkina Faso, où il montre très bien comment l'irrégularité des pluies et leur mauvaise répartition temporelle peut ruiner une saison agricole pourtant marquée par un cumul pluviométrique à priori "normal"). Nul doute que sur cet exemple la fin d'aout bien sèche suivi d'un mois de septembre lui aussi sec a pu poser des problèmes: cet exemple de 2015 est pourtant "normal" si l'on considère uniquement le cumul de la saison des pluies dans son intégralité.

42452_JUL-SEP15.png

 

 

La dernière saison est "le bel automne", en octobre et novembre, avec le retrait des fortes humidités en octobre et un beau temps chaud (mais pas trop) que rien ne vient troubler jusqu'en décembre.

42452_OCT-NOV14.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui, et c'est également la dernière fiche de cette série Indo-Pakistanaise. Je vous laisserai bientôt deviner la suite du voyage.

  • J'aime 8
  • Merci 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#603. A vous de deviner.

 

Saurez vous dire quelle ville de plaine se cache derrière ce tableau ?

99999_XXX002.png

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

Sud de l'Italie côte est... Bari/Foggia...

 

Bon, ça ne colle pas vraiment... trop humide.

 

Balkans, c'est plus humide que ça ? 

 

Bref j'en sais rien :D 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

La Txx 45.0 °C m'interpelle, c'est énorme, y a pas 36 000 lieux en Europe qui l'ont atteint... Surtout que l'été n'est pas si chaud et sec que cela.

 

Centre de l'Albanie ? Tirana ? (mais ça ne colle pas du tout :D)

 

En fait, ce n'est probablement pas une station littorale (Tnm estivales basses) ni trop dans les terres (Txn > 0, Tnn modestes, Txm estivales modestes), et les amplitudes diurnes sont marquées.

 

 

Edited by nicolass
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, nicolass a dit :

 

Centre de l'Albanie ? Tirana ? (mais ça ne colle pas du tout :D)

 

Oui il me semble que Tirana c'est moins doux que ça l'hiver et plus chaud que ça l'été.  Mais en Albanie la deuxième partie de l'automne jusqu'au printemps est souvent très humide et pluvieuse ( sous formes de neiges parfois). Donc ça peut-être d'autres villes en Albanie ( par exemple Shkoder, Puke,  Mirditë...).

 

Mais l'autre destination à laquelle ça peut me faire penser c'est aussi Podgorica au Monténégro. 

Edited by Meteorologist Office

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montpellier - Quartier des Arceaux (48m)

Je dirais Pescara, en Italie :)

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le plus proche semble Florence.

Mais les maximales de l'été sont bien plus chaudes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Strasbourg - Esplanade, Seythenex (74, 780m)

Catane en Sicile ?

 

Les records sur IC sont vachement proches !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris XIII et Etoile sur Rhône (26), 175 m d'altitude.

Si tout le monde dit l'Italie, je vais tenter Thessalonique en Grèce. 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Canejan - Pessac en Gironde (51m) (mais originaire du Vaucluse), parfois dans le Comtat Venaissin (140m) dans le Vaucluse au pied du célèbre Mont-Ventoux.
Il y a 8 heures, Toto74 a dit :

Catane en Sicile ?

 

Les records sur IC sont vachement proches !

 

Les tn sont trop hautes à Catane!!! 

 

C'est clairement pas une station du littoral Med.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Canejan - Pessac en Gironde (51m) (mais originaire du Vaucluse), parfois dans le Comtat Venaissin (140m) dans le Vaucluse au pied du célèbre Mont-Ventoux.
Il y a 10 heures, MidiPy a dit :

Je dirais Pescara, en Italie :)

 

Ah on touche le but, bien vu. 😁

Edited by Fonky
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Martin d'Hères (38 400) 220m parfois sur les hauteurs de Céüse (05) à 1300m

Méditéranéen,  chaud l'été et avec du  gel l'hiver (100j) c'est donc probablement un peu en retrait dans les terres.
Les hauteurs de précipitations excluent l'Espagne et le Languedoc. Il fait trop chaud pour la cote d'azur mais trop frais la nuit et l'hiver pour la corse ou la sardaigne. Enfin c'est un peu sec pour la Croatie et l'Albanie.
Je verrais plus quelque chose en méditerranée orientale : Balkans ou Turquie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Fonky a dit :

 

Ah on touche le but, bien vu. 😁

 

On est vraiment proche de Rome aussi (géographiquement aussi d'ailleurs), mais en effet, ces puissants records correspondent sans doute à du Foehn Abruzzien ..et donc côte adriatique.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE
Il y a 22 heures, MidiPy a dit :

Je dirais Pescara, en Italie :)

 

Probablement Pescara en effet, les +45.0 °C datent du 30 août 2007. Je n'avais aucun souvenir de ce coup de chaud mémorable. Et quelle date tardive en plus :o 

 

Bon, la norme 1961-1990 de RR annuelles était apparemment de 674 mm à Pescara (https://en.wikipedia.org/wiki/Pescara#Climate). Donc la moyenne aurait progressé de 25 % !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Jean-des-Bois, dans l'Orne, à 500 mètres de la Manche et 4 km du Calvados.

Pour Pescara, ce qui me fait douter, c'est la Tnn.

A Pescara, une Tn de -20°C aurait été atteinte en 1980, bien loin des -8°C proposée comme Tnn en décembre.

Et laTnn de certaines années tombe sous ces -8°C.

 

Pourtant, la sécheresse estivale très limitée me faisait bien penser à un climat de la mer Adriatique.

 

Je pensais aussi au sud de la mer de Marmara. Des coups de chaud par effet de foehn sont classiques.

L'effet maritime atténue les Tn hivernales. Les précipitations orageuses sont présentes régulièrement en été.

Ou bien le littoral de la mer Noire. Une tn limitée par l'effet maritime. Un maximum pluviométrique de novembre à janvier.

Des coups de chaud parfois accentués.  Tout correspondrait sauf les 45°C de Txx; ça fait quand même beaucoup !

Sinon, ça correspondait pour le cumul annuel moyen, pour les Tnn, etc.

Je pensais à la ville de Düzce par exemple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...