Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

dann17

Climats du monde

Recommended Posts

Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
il y a une heure, Obiou a dit :

Avec le foehn que tu mentionne je me serais attendu à des Txx plus hautes. Autant l'été que l'hiver finalement ce n'est pas si éloigné de ce qu'on peut avoir par chez nous (par contre l'écart est plus marqué pour les Tn). L'effet maritime ?

Tu parles uniquement des Txx, j'espère ?

Parce que question températures moyennes, c'est quand même bien évidemment très nettement au-dessus de ce qu'on trouve en France, même dans le Midi !

Après, s'il n'est question que de records de chaleur, là cela se tient un peu plus. Et encore, quoique !  Puisque j'ai vu que Palerme avait atteint 27°C en janvier (on n'atteint ça nulle part en France) de même que (comme l'a dit Mottoth) 44°C en juin !  Aucune ville française ne présente ce couple de valeurs.

Et puis avec une Tm qui est > 14°C pendant 8 mois et demi par an, et une Tm annuelle de près de 19°C, on est dans une autre catégorie climatique (un bon cran au-dessus) que les villes méditerranéennes françaises, même en prenant les plus chaudes d'entre elles. 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, dann17 a dit :

Tu parles uniquement des Txx, j'espère ?

Parce que question températures moyennes, c'est quand même bien évidemment très nettement au-dessus de ce qu'on trouve en France, même dans le Midi !

Après, s'il n'est question que de records de chaleur, là cela se tient un peu plus. Et encore, quoique !  Puisque j'ai vu que Palerme avait atteint 27°C en janvier (on n'atteint ça nulle part en France) de même que (comme l'a dit Mottoth) 44°C en juin !  Aucune ville française ne présente ce couple de valeurs.

Et puis avec une Tm qui est > 14°C pendant 8 mois et demi par an, et une Tm annuelle de près de 19°C, on est dans une autre catégorie climatique (un bon cran au-dessus) que les villes méditerranéennes françaises, même en prenant les plus chaudes d'entre elles. 

 

Mais si, Gaël ! Tu sais bien : il y a un pays merveilleux du côté des Moutiers-en-Retz.

Approuvé par IC : https://www.infoclimat.fr/climatologie/?z=&lat=&lon=&carte=txx&mois=1&annee=8110

(il te faudra zoomer pour trouver d'autres valeurs supérieures à 27°C... uniquement sur 81-10)

  • J'aime 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
il y a 3 minutes, Thundik81 a dit :

Mais si, Gaël ! Tu sais bien : il y a un pays merveilleux du côté des Moutiers-en-Retz.

Approuvé par IC : https://www.infoclimat.fr/climatologie/?z=&lat=&lon=&carte=txx&mois=1&annee=8110

Mais oui, c'est vrai ! Où avais-je la tête ?

Un beau 30°C tout près de là, à Belle-Île-en mer, quand même, en plein mois de janvier... !

Il y a sûrement des coraux et des mangroves là-bas, d'ailleurs.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Martin d'Hères 220m et parfois sur les hauteurs de Céüse (Hautes Alpes) à 1300m d'altitude

Non, comme je le précisais je ne parlais que des Txx. Pour une ville à 200km des côtes africaine et qui est régulièrement sous l'effet du foehn je trouvais le record de 42°C sur les 20 dernières années un peu faiblard.
Quant aux 24°C en janvier encore une fois Saint-Jean de Luz ou Bastia peuvent faire pareil. Ou en novembre, record français officiel de 31°C à Solenzara contre 30.4°C à Palerme.

C'est au niveau des minimales surtout que ce joue la différence. La température n'est jamais descendue sous les 2°C ça ok, ça n'existe pas en France. Mais je n'ai jamais dit que Palerme avait le climat de la Bretagne ou de la Corse !

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 7 heures, mottoth a dit :

#607. Palerme / Punta Raisi.

 

Bref, dans le cas de notre fiche sur Palerme on est bien embarrassés: on ne peut pas accorder un grand crédit aux cumuls moyens présentés; cependant le régime annuel présenté reste lui valable, avec notamment une nette sécheresse estivale et un maximum automnal qui nous permettent de retrouver des caractéristiques typiques des climats méditerranéens. Cette variante est bien sur très maritime, avec un ICA de 0.72, ce qui s'explique facilement par la proximité avec la mer (moins de 1km). De plus l’aéroport est situé sur un cap, avec un vent constant et souvent sensible, notamment en hiver. Cela explique les amplitudes thermiques diurnes faibles toute l'année et la clémence des coups de froids: la tnn de ma période d'étude est de 2.0°c, et en allant chercher plus loin le record absolu semble être de 1.4°c en janvier 1962. Le gel est donc inconnu sur ce cap.

Eh ben ! C'est bien emm...ant, ces problèmes de quantités de précipitations.

En tout cas, je suis allé vérifier sur d'autres sites, comme celui-ci...

Je ne connais malheureusement pas sa fiabilité, mais la carte qu'il présente semble tout à fait correspondre assez précisément aux données des stations des autres pays.

Et curieusement - je ne sais pas comment ils y sont parvenus, ni quelles sont leurs sources de données -, si on regarde de près le montant de précipitations annuelles de Palerme, on tombe sur un peu moins de 500 mm, ce qui correspond pas mal avec la correction apportée par Mottoth !

 

Je vais donc m'en tenir à tes données, plutôt qu'à celles publiées par le site officiel italien et ses soi-disant 610 mm pour Palerme.

 

Donc, s'agissant de l'indice hydrique, j'obtiens les valeurs suivantes : 

- Ihe (estival) = -35,2 => sans surprise, l'été est très sec.

- IhA (annuel) = -44,8 => nous sommes ici à la limite du climat semi-aride ! Les précipitations sans doute un peu plus marquées sur les premières hauteurs au-dessus de la ville (et surtout loin du cap) ainsi qu'une fraîcheur un peu plus présente rend la forêt méditerranéenne possible sur ces hauteurs.

 

La subtropicalité, bien que pas loin d'être atteinte, ne l'est finalement pas puisque l'indice E = 9740.

 

Nous avons donc à faire à un climat situé à la limite entre méditerranéen maritime sec à été très long et semi-aride subméditerranéen maritime à été très long.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
il y a 23 minutes, Obiou a dit :

Pour une ville à 200km des côtes africaine et qui est régulièrement sous l'effet du foehn je trouvais le record de 42°C sur les 20 dernières années un peu faiblard.
Quant aux 24°C en janvier encore une fois Saint-Jean de Luz ou Bastia peuvent faire pareil.

Tu tires un peu la couverture, là... et tu n'as pas bien lu ce que j'ai écrit.

En effet, pour commencer, prendre 20 ans de mesures pour en déduire des records, c'est ça qui est un peu faiblard.

Ensuite, même si l'on ne considère que ces 20 années, Saint-Jean de Luz ou Bastia ne sont jamais montées à 42°C (et donc encore moins à 44°C) tout en étant capables d'atteindre les 24°C en janvier...

Et alors si l'on prend en compte les vrais records de chaleur (postérieurs à 1945), le couple 27°C / 44°C est tout simplement impensable en France. Point à la ligne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/11/2019 à 21:23, dann17 a dit :

Tu tires un peu la couverture, là... et tu n'as pas bien lu ce que j'ai écrit.

En effet, pour commencer, prendre 20 ans de mesures pour en déduire des records, c'est ça qui est un peu faiblard.

Ensuite, même si l'on ne considère que ces 20 années, Saint-Jean de Luz ou Bastia ne sont jamais montées à 42°C (et donc encore moins à 44°C) tout en étant capables d'atteindre les 24°C en janvier...

Et alors si l'on prend en compte les vrais records de chaleur (postérieurs à 1945), le couple 27°C / 44°C est tout simplement impensable en France. Point à la ligne.

Où vois tu 27°C et 44°C car je vois 24°C et 42°C ?

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 9 heures, ruthénois12 a dit :

Où vois tu 27°C et 44°C car je vois 24°C et 42°C ?

Là (et les données de températures sont fiables) : 

1k2p.jpg

 

D'ailleurs, un site non moins fiable donne même un record absolu de 45°C pour Palerme (donc un record antérieur à 1973, mais postérieur à 1945) : 

http://www.mherrera.org/temp.htm

 

Du coup, c'est même un couple 27°C / 45°C qu'on a pour Palerme, donc  !

 

Je réitère ce que je disais : on peut certes peut-être s'approcher, en France, des 27°C en janvier (quoique, je parle vraiment d'une station française de Météo-France située près d'une agglomération urbaine comme c'est le cas pour Palerme... après, il est possible que, très localement, cette valeur de 27°C en janvier ait pu être approchée voire atteinte : une source personnelle m'a dit que ces 27°C auraient été atteints à Roquesteron, dans les Alpes maritimes, à 30 km environ de Nice, dans une vallée encaissée. En même temps, j'aimerais voir l'emplacement exact de cette station...).

On peut également s'approcher des 45°C dans une station Météo-France  (Nîmes ou Carpentras) en été, voire les dépasser très légèrement très localement, comme on l'a vu cet été.

Mais réunir ces deux valeurs (de janvier et d'un mois d'été) pour une même station, et qui plus est, une même station Météo-France...? Non !

Par exemple, Nîmes fait « seulement » 21,5° C / 44,4°C  et Carpentras « seulement » 21,0°C / 44,3°C.

C'est sans appel.

 

Voilà.

 

Edited by dann17
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE
il y a 39 minutes, dann17 a dit :

Là (et les données de températures sont fiables) : 

1k2p.jpg

 

D'ailleurs, un site non moins fiable donne même un record absolu de 45°C pour Palerme (donc un record antérieur à 1973, mais postérieur à 1945) : 

http://www.mherrera.org/temp.htm

 

Du coup, c'est même un couple 27°C / 45°C qu'on a pour Palerme, donc  !

 

Je réitère ce que je disais : on peut certes peut-être s'approcher, en France, des 27°C en janvier (quoique, je parle vraiment d'une station française de Météo-France située près d'une agglomération urbaine comme c'est le cas pour Palerme... après, il est possible que, très localement, cette valeur de 27°C en janvier ait pu être approchée voire atteinte : une source personnelle m'a dit que ces 27°C auraient été atteints à Roquesteron, dans les Alpes maritimes, à 30 km environ de Nice, dans une vallée encaissée. En même temps, j'aimerais voir l'emplacement exact de cette station...).

On peut également s'approcher des 45°C dans une station Météo-France  (Nîmes ou Carpentras) en été, voire les dépasser très légèrement très localement, comme on l'a vu cet été.

Mais réunir ces deux valeurs (de janvier et d'un mois d'été) pour une même station, et qui plus est, une même station Météo-France...? Non !

Par exemple, Nîmes fait « seulement » 21,5° C / 44,4°C  et Carpentras « seulement » 21,0°C / 44,3°C.

C'est sans appel.

 

Voilà.

 

 

Tout à fait, le couple 27/44 ou 27/45 °C est probablement impossible en France (du moins en 2019), après c'est sans doute dans les Pyrénées Orientales qu'on peut s'en approcher le plus :

 

Perpignan a un record en janvier de 25.0 °C je crois et 42.4 °C cet été.

 

Eus, dans le 66, a je crois atteint environ 26 °C en janvier il y a quelques années... à confirmer.

 

Peut-être que dans ce département, le couple 26/43 °C est possible.

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
il y a 15 minutes, nicolass a dit :

Perpignan a un record en janvier de 25.0 °C je crois et 42.4 °C cet été.

C'est effectivement pas mal pour une station située 500 km plus au nord que Palerme !

Edited by dann17
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

Pour Palerme les 45°c ont été mesuré à Boccadifalco, plus continentale que Punta Raisi. J'ai linké les wiki italiens des deux stations, avec les stats les plus complètes possibles.

Les 600mm annuels pour Punta Raisi (CLINO 1961-1990) me semblent OK, bien plus que les cumuls de ma fiche qui sont vraiment sous évalués, j'en suis certain.

Et à Boccadifalco, plus exposée à des surplus de précipitations orographiques, les normales trentenaires donnent 750 à 850mm selon la période... encore une fois une telle différence pour seulement 10 ans de décalage (donc 20 ans de données communes) est grotesque, mais à l'évidence la zone de Palerme reçoit bien plus que les 460mm mentionnées sur ma fiche.

Edited by mottoth
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, mottoth a dit :

Pour Palerme les 45°c ont été mesuré à Boccadifalco, plus continentale que Punta Raisi. J'ai linké les wiki italiens des deux stations, avec les stats les plus complètes possibles.

Les 600mm annuels pour Punta Raisi (CLINO 1961-1990) me semblent OK, bien plus que les cumuls de ma fiche qui sont vraiment sous évalués, j'en suis certain.

Et à Boccadifalco, plus exposée à des surplus de précipitations orographiques, les normales trentenaires donnent 750 à 850mm selon la période... encore une fois une telle différence pour seulement 10 ans de décalage (donc 20 ans de données communes) est grotesque, mais à l'évidence la zone de Palerme reçoit bien plus que les 460mm mentionnées sur ma fiche.

 

Cela me fait penser aux graphiques de l'Atlante climatologico della Sicilia... (que j'ai mentionné à quelques reprises par le passé)

Plus le lien vers doc complet, mais toujours les liens des provinces. Pour l'ancienne province de Palerme :

http://www.sias.regione.sicilia.it/pdf/Climatologia_PA.pdf

(vue 91 / 169)

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Perpignan
Le 24/11/2019 à 18:18, nicolass a dit :

 

Tout à fait, le couple 27/44 ou 27/45 °C est probablement impossible en France (du moins en 2019), après c'est sans doute dans les Pyrénées Orientales qu'on peut s'en approcher le plus :

 

Perpignan a un record en janvier de 25.0 °C je crois et 42.4 °C cet été.

 

Eus, dans le 66, a je crois atteint environ 26 °C en janvier il y a quelques années... à confirmer.

 

Peut-être que dans ce département, le couple 26/43 °C est possible.

 

Le record de Janvier pour Perpignan est de 22.8°C le 7 janvier 2013. Par contre c'est 27.1°C pour février en 2007.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
il y a 2 minutes, slo a dit :

 

 Par contre c'est 27.1°C pour février en 2007.

 

Non, cette tx a été invalidée, la tx retenue pour ce jour là est de 24.7°c (et c'est déjà pas mal !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Perpignan
il y a 4 minutes, mottoth a dit :

 

Non, cette tx a été invalidée, la tx retenue pour ce jour là est de 24.7°c (et c'est déjà pas mal !)

 

Oups, je n'ai pas vérifié sur MF, j'ai pris la valeur sur IC...

 

Edit : Donc 26.6°C en février 1903 ??:ph34r:

Edited by slo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#608. Catane.

 

Catane, 2e ville de Sicile avec 1.1 million d'habitants, est à 190kms de Palerme, 190kms de Lamezia, 385 kms de Naples, 430kms de Bari, 540kms de Rome.

16460_map0.jpg

 

Catane est baignée par la mer Ionienne, et est construite dans la plus grande plaine côtière de l'ile, sous la menace de l'Etna (3326m) distant de 32kms.

16460_dem.jpg

 

La station étudiée est sur l'aéroport de Fontanarossa, à 5kms du centre ville et 2.4kms de la mer. A ne pas confondre avec la station de l'aéroport militaire de Sigonella, 13kms au sud ouest.

16460_map1.jpg

 

Vue vers le nord et le Mont Etna.

16460_map2N.jpg

 

16460_Catane_A.png

 

Les données horaires et notamment celles de précipitation sont meilleures que celles de Palerme, et correcte pour l'Italie. J'ai encore un déficit par rapport aux vieilles normales 1961-1990: 481mm contre 547mm (-12%), cependant la station de Sigonella ne cumule que 445mm donc mes données 2000-2019 ne doivent pas être très loin de la vérité.

Le climat méditerranéen de cette plaine est moins maritime que celui du cap de Palerme / Punta Raisi, cela ce traduit de façon évidente par de plus fortes amplitudes thermiques diurnes, et notamment l'apparition de quelques gelées en hiver. Cette plaine subit un effet de foehn de grande échelle par circulation d'ouest (fréquente en hiver), un foehn donc plus fréquent mais beaucoup moins violent et spectaculaire qu'à Palerme. Les coups de Sirocco sont ici aussi renforcés par la détente adiabatique qui se produit dans cette plaine par flux de sud ouest, ainsi les txx atteignent des niveaux respectables (44.5°c sur ma période d'étude, 46°c en 1962 - et même 46.7°c à Sigonella en 1962).

 

On constate bien les vents canalisés par la plaine: une alternance classique de brises de mer et de brises de terre, et aussi le zonal d'ouest hivernal.

16460_Catane_C.png

 

 

Les tableaux horaires sont encore une fois typiques de stations côtières, avec des tx souvent atteintes à midi voire plus tôt avant l'arrivée de la brise de mer. Le régime diurne de Td est lui aussi typique, ce sont des choses que l'on a retrouvé pratiquement partout durant cette série sur le sud de l'Italie où seules des stations côtières ont été étudiées.

16460_Catane_B.png

 

 

Voici un exemple d'hiver un peu sec mais assez représentatif. La plupart des pluies sont atténués par la situation "sous le vent" du relief de l'ile par rapport aux vents d'ouest. Il semble que les plus grosses lames d'eau surviennent par retour d'est lorsqu'une dépression s'enfonce jusqu'au golfe de Gabès. En dehors de ces phases perturbées on retrouve bien sur un beau temps calme fréquent.

16460_DEC13-FEB14.png

 

 

Voici le printemps 2005. Son bilan est quasi normal (un peu frais), mais la répartition des précipitations est révélatrice de l’irrégularité des pluies en saison humide: des mois quasi secs comme ce mois de mars ne sont pas exceptionnels, pas plus que les mois à forte anomalie positive comme ce mois d'avril. D'ailleurs le principal épisode de précipitation confirme que le flux de nord-est à est est le plus favorable pour les précipitations sur cette façade est de la Sicile.

L'été arrive en mai, un mois très agréable avant la grosse chaleur.

16460_MAR-MAY05.png

 

 

L'été est vraiment chaud, plus de 32°c de Txm en juillet et aout, avec des pointes récurrentes entre 35°c et 38°c. L'hygrométrie connait des variations importantes selon la température de la mer, elle monte donc progressivement jusqu'en aout et est souvent très pesante avec des jours ou le Td moyen dépasse largement 20°c - toujours avec d'importantes fluctuations diurnes sous l'effet des brises, donnant des pointes d'humidité tropicales.

16460_JUN-AUG04.png

 

 

L'été se prolonge souvent en septembre (voire octobre sur cet exemple !), puis l'automne est marqué par les épisodes pluvio orageux typiques du climat méditerranéen.

16460_SEP-NOV04.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

  • J'aime 8
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#609. Malte / Luqa.

 

Petite escapade hors Italie avec aujourd'hui une escale à Malte, une république insulaire de 490 000h.

Nous sommes à 185kms de Catane, 285kms de Palerme, 395kms de Tunis et 400kms de Djerba.

16597_map0.jpg

 

La Sicile est à 97kms de distance, Pantelleria 240kms et Lampedusa 170kms (cette dernière, Italienne, faisant souvent l'actu tragique des migrants).

16597_dem.jpg

 

La station étudiée est sur l'aéroport, dans la commune de Luqa, occupant une position assez centrale dans le sud est de l'ile. La capitale La Valette est à 6kms, la côte la plus proche à 3.8kms. Dans sa plus grande dimension l'ile principale mesure 28kms.

16597_map1.jpg

 

Vue vers l'est. J'ai très peu confiance dans la position indiquée, j'ai choisi cet emplacement probable parmi d'autres car il est proche du radar météo et à la bonne altitude (les autres parties de l'aéroport sont plus basses).

L'aéroport semble curieusement être cerné par des ruines, voire par des sites de fouilles archéologiques.

16597_map2E.jpg

 

16597_Malte_A.png

 

Cette station est curieusement un peu moins maritime (ICA=0.76) que celle de Palerme / Punta Raisi (ICA=0.72). La position sur un cap de Palerme l'emporte, notamment avec des amplitudes thermiques diurnes plus faibles qu'ici où nous sommes à presque 4kms de la mer. Pourtant le climat est sans aucun doute bien maritime, avec même un minimum thermique décalé en février, ce qui est rare si bas en latitude. Avec une tnn de 2.1°c le gel n'a pas été approché sur ma période d'étude, il est également inconnu sur des périodes plus longues avec une tnn officielle de 1.4°c. L'été est lui évidemment chaud, sec, et long, et est préservé des plus grosses chaleurs grâce à l'insularité: cette ile est trop petite et ne possède pas de relief pour engendrer le foehn ou les subsidences qui permettent à la Sicile d'approcher ou dépasser le seuil des 45°c en plaine, ici on se contente d'un "modeste" 41.6°c sur ma période d'étude.

Le régime de précipitations montre comme en Sicile une reprise des précipitations dès septembre après la saison sèche estivale: le printemps est donc bien plus sec que l'automne, une tendance déjà très nette en Sicile.

 

Le vent dominant est de nord ouest, une domination renforcée en hiver par le zonal incurvé ici au nord ouest au large de la Tunisie. C'est un climat assez venté, notamment en hiver.

16597_Malte_C.png

 

En été le Td a curieusement tendance à baisser en journée, contrairement à toutes les stations côtières Italiennes vues récemment. C'est grâce aux vents de nord ouest dominant en journée, un vent qui traverse la plus grande partie de l'ile desséchée avant d'arriver sur l'aéroport.

16597_Malte_B.png

 

 

Voici un hiver normal, où la fraicheur de décembre a compensé la douceur de janvier, et les précipitations abondantes de février ont rattrapé les deux premiers mois secs.

On trouve beaucoup de journées vraiment ventées, et parfois ce vent ramène su sable du Sahara comme ici le 6/02 (la saison des vents de sable est normalement centrée sur le printemps au Sahara). Il ne fait jamais froid, seulement frais, mais à contrario la forte composante maritime de ce climat empêche toute chaleur hivernale.

16597_DEC17-FEB18.png

 

 

Le printemps est déjà assez sec, mais il faut attendre mai pour avoir régulièrement de la chaleur. On constate ici et là d'occasionnels épisodes de sable saharien, lorsque le sirocco souffle en Tunisie et en Libye.

16597_MAR-MAY14.png

 

 

En été le soleil domine sans partage et la chaleur est forte dès la mi-juin, avec une hygrométrie pesante.

Le sirocco apporte de temps en temps des conditions plus sèches et très chaudes, leur durée pouvant varier de 1 ou 2 jours jusqu'à une semaine ou dix jours.

16597_JUN-AUG06.png

 

 

L'été se prolonge généralement en septembre, avant l'arrivée des orages qui donnent la plupart des pluies d'automne.

16597_SEP-NOV07.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

Edited by mottoth
  • J'aime 8
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

Sympa la Tnn 18.3 °C sur juillet-août ! 

 

Bon, un climat de l'ennui évidemment, mais il faut de tout ! :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
il y a 1 minute, nicolass a dit :

Bon, un climat de l'ennui évidemment, mais il faut de tout ! :) 

 

Oui c'est sur, comme la plupart des climats insulaires. Seules les périodes estivales de canicule sèche sortent du lot, surtout pour nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint Martin d'Hères 220m et parfois sur les hauteurs de Céüse (Hautes Alpes) à 1300m d'altitude

Merci Mottoh pour cette nouvelle fiche.


Il y a un truc marrant que j'ai remarqué sur ces chiffres :

 

Les Txx et Tnx de décembre sont quasiment égales respectivement au 90e centile des Tx et Tn de novembre qui elle sont du même ordre que les Tx et Tn moyennes d'octobre qui valent à leur tour à peu près les 10e centiles de septembre ce qui correspond aux Txn et Tnn d'aout.


J'avais plus où moins déjà remarqué ça pour d'autres stations mais là ça marche vraiment bien. On peut faire pleins de séries comme ça en montant d'un niveau à chaque mois d'automne on conserve les mêmes valeurs  : Tnn-sept=10centTn-oct=Tn-nov=90centTn-dec...

Ça se comprend bien dans la mesure où les jours les plus chaud seront en moyennes les premiers du mois donc proche des valeurs du mois précédent. La variabilité intra-mensuelle est du même ordre que la variabilité inter-mensuelle.

 

Je suis curieux de voir dans quel mesure ça peut se généraliser, en tout cas à Catane et Naples ça marche assez bien sauf pour la ligne Txx/Tnx.

Reste à savoir quel écart est acceptable pour que la règle soit validée par exemple ici 1.3° d'écart max sur toutes les Tn citées (aout-décembre) c'est pas mal, mais 2,2°C pour les Tx des même mois c'est un peu juste compte tenu des faibles amplitudes.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#610. Cagliari.

 

Cagliari est la plus grade ville de Sardaigne, avec une agglomération de 475 000h.

Tunis est à 285kms, Palerme 370kms, Rome 395kms et Palma de Majorque 545kms.

16560_map0.jpg

 

La Sardaigne mesure 280kms dans sa plus grande dimension nord-sud, et en moyenne 110kms dans la largeur est-ouest. C'est une ile assez accidentée, qui culmine au plus haut à 1834m. Cagliari est sur la côte sud de l'ile, au bord du golfe du même nom, et au nord ouest s'ouvre une plaine - la plus grande de l'ile - qui va jusqu'à la côte ouest. C'est le long de cette plaine que seront canalisés la plupart des vents observés à Cagliari.

16560_dem.jpg

 

La station étudiée est sur l'aéroport d'Elmas, à 6kms du centre ville. La mer est à 5kms mais les eaux d'un estuaire ne sont qu'à 400m de la station.

16560_map1.jpg

 

Vue vers l'est:

16560_map2E.jpg

 

16560_Cagliari_A.png

 

Le 06/12/2019 à 03:39, dann17 a dit :

Voici donc les valeurs de l'indice hydrique :

- Ihe = -35,5  => étés évidemment très secs.

- IhA = -46,8  =>  le seuil est franchi, le climat est donc tout juste semi-aride ! Après, cette station est située vraiment tout en  bas, vers la mer. Possible, et même probable que l'intérieur soit dans le domaine xérique marqué non aride. Quoique, à première vue, la forêt n'y soit pas très fournie. Je me demande même si l'on peut parler de forêt.

Et avec 7050, la subtropicalité n'est - de façon assez surprenante - pas du tout atteinte.

 

Bref, je parlerai d'un climat à la limite entre le climat semi-aride maritime subméditerranéen à été long et le climat méditerranéen sec à été long.

Un climat méditerranéen étant considéré « sec » si IhA < -30.

 

Ce climat méditerranéen flirte avec la semi-aridité, du moins selon Köppen (le cumul annuel de RR est environ 80mm sous le seuil de Köppen), @dann17 nous livrera son analyse je l'espère. Cette lame d'eau modeste d'environ 400mm/an n'est pas en contradiction avec des normales consultables sur le web, et cette fiche sur Cagliari m'a posé beaucoup moins de problèmes que le reste de l'Italie (j'ai même des données d'ensoleillement, et elles paraissent fiables elles aussi). Cagliari étant dans la partie la moins montagneuse de l'ile elle ne bénéficie (ou ne pâti pas) pas de surplus de précipitations orographiques. Le pic pluviométrique en novembre est en phase avec d'autres climats voisins de ce bassin de Méditerranée Occidentale comme Palma, Naples, Rome ou Nice... le mois de novembre 2019 récemment terminé nous a bien rappelé que c'est le mois de prédilection de la cyclogenèse de ce bassin.

 

Comme annoncé plus haut les vents sont fortement influencés par le relief. En été on a une alternance de brises: de terre nocturne (nord ouest), de mer diurnes (sud est).

En hiver les brises de mer sont moins présentes et le flux zonal renforce les vents de nord-ouest.

16560_Cagliari_C.png

 

16560_Cagliari_B.png

 

 

L'hiver, à défaut d'être passionnant, n'est pas désagréable. Il ne fait jamais vraiment froid (à peine quelques faibles gelées par an) et l'on a des périodes de beau temps prolongé entre les phases perturbées.

16560_DEC17-FEB18.png

 

 

Au printemps l’élévation de la température est lente, il faut attendre mai pour connaître une chaleur plus régulière.

Sur cette côte sud on ne trouve aucun phénomène de foehn (plus courant en Sicile).

16560_MAR-MAY08.png

 

 

La forte chaleur estivale arrive courant juin. Cette chaleur est souvent moite sous l'influence des brises de mer. De temps en temps lorsque les hautes pressions subtropicales se retirent un peu vers le sud un coup de zonal d'été de nord ouest apporte une chaleur plus sèche et souvent bien plus agréable. Le précipitations sont rares, occasionnellement un orage peut déborder des reliefs de l'ile.

16560_JUN-AUG06.png

 

 

Voici un automne normal, avec les dernières fortes chaleurs estivales en septembre et un pic pluviométrique bien marqué en novembre.

16560_SEP-NOV11.png

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

 

Edited by mottoth
  • J'aime 7
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Arc-sous-Cicon (25), 850m (790-1140m)

J'ai vécu 1 an à Cagliari de Septembre 2010 à Juillet 2011.

 

L'hiver la bas n'est pas bien passionnant effectivement! Une des seules occurrences de neige connue avec tenue à eu lieu au cours de l'hiver 1985 j'ai pu voir quelques photos. Sinon néant. Il fait très souvent beau surtout quand le mistral souffle.

L'été la température et l'humidité rendent la nuit étouffante, c'était en tout cas mon ressentit.

La température met du temps à décoller au printemps à cause de la mer encore fraiche, au contraire il fait encore très doux en automne pour la raison inverse.

 

Le coeur montagneux de l'île a un climat bien plus passionnant, la bas la neige n'est pas rare au dessus de 1000m, il y a même une petite station de ski sur le sommet culminant (1800m) que j'ai pu tester en mars. Bon c'était pour le fun car on a vite fait le tour.

 

En résumé je garde le souvenir d'un climat assez ennuyeux, mais bon la Sardaigne recèle bien d'autres charmes...

cala-mariolu-orosei-gulf.thumb.jpg.9201096d47f7992dc425aa538d320553.jpg

(Pour y avoir trempé mes orteils la photo n'exagère rien)

  • J'aime 9
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 10 heures, mottoth a dit :

#610. Cagliari.

 

Ce climat méditerranéen flirte avec la semi-aridité, du moins selon Köppen (le cumul annuel de RR est environ 80mm sous le seuil de Köppen), @dann17 nous livrera son analyse je l'espère. Cette lame d'eau modeste d'environ 400mm/an n'est pas en contradiction avec des normales consultables sur le web, et cette fiche sur Cagliari m'a posé beaucoup moins de problèmes que le reste de l'Italie (j'ai même des données d'ensoleillement, et elles paraissent fiables elles aussi). Cagliari étant dans la partie la moins montagneuse de l'ile elle ne bénéficie (ou ne pâti pas) pas de surplus de précipitations orographiques. Le pic pluviométrique en novembre est en phase avec d'autres climats voisins de ce bassin de Méditerranée Occidentale comme Palma, Naples, Rome ou Nice... le mois de novembre 2019 récemment terminé nous a bien rappelé que c'est le mois de prédilection de la cyclogenèse de ce bassin.

Salut,

Voici donc les valeurs de l'indice hydrique :

- Ihe = -35,5  => étés évidemment très secs.

- IhA = -46,8  =>  le seuil est franchi, le climat est donc tout juste semi-aride ! Après, cette station est située vraiment tout en  bas, vers la mer. Possible, et même probable que l'intérieur soit dans le domaine xérique marqué non aride. Quoique, à première vue, la forêt n'y soit pas très fournie. Je me demande même si l'on peut parler de forêt.

Et avec 7050, la subtropicalité n'est - de façon assez surprenante - pas du tout atteinte.

 

Bref, je parlerai d'un climat à la limite entre le climat semi-aride maritime subméditerranéen à été long et le climat méditerranéen sec à été long.

Un climat méditerranéen étant considéré « sec » si IhA < -30.

 

 

Il y a 7 heures, Guillaume71 a dit :

(...) mais bon la Sardaigne recèle bien d'autres charmes...

cala-mariolu-orosei-gulf.thumb.jpg.9201096d47f7992dc425aa538d320553.jpg

(Pour y avoir trempé mes orteils la photo n'exagère rien)

 

Cette photo est indécente...

Edited by dann17
  • Merci 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint Leu La Foret (95), altitude 70 mètre.
Le 14/07/2015 à 10:53, mottoth a dit :

#215. Boston.

 

On change donc de région, nous allons en Nouvelle Angleterre, visiter sa plus grande ville: Boston. Cette agglomération de 4.6 millions d'habitants est à 295kms de New York / JFK.

72509_map0.jpg

 

72509_dem.jpg

 

La station est celle de l'aéroport Logan Intl: construit sur une presqu'ile dans la baie de Boston, il a une situation très maritime. Le centre ville est 4kms à l'ouest.

72509_map1.jpg

 

Vue vers l'ouest:

72509_map2W.jpg

 

72509_Boston_A.png

 

Je parlerais de climat tempéré de façade est, avec une bonne continentalité pour les température, une tendance à la subtropicalité en été, et des précipitations bien réparties sur l'année.

Trait caractéristique des climats de façade est: l'hygrométrie est plus forte en été qu'en hiver, avec un creux de 60% en février.

L'hiver est bien ensoleillé et bien neigeux: 1,10m de neige par an en moyenne d'après les normales de la NOAA. Petite déception: les hauteurs de neige au sol ne sont plus reportées depuis 2005, cette fiche présente donc des données d'enneigement très sommaires.

 

Les roses des vents montrent la prédominance du vent d'ONO en hiver, associé au jetstream souvent présent dans la région. Ce vent de terre très constant explique l'hygrométrie basse en cette saison: malgré la proximité de l'océan la station baigne le plus souvent dans un air continental durant cette saison.

Pour les autres saisons c'est plus complexe: par exemple le vent d'est peut aussi bien être une brise marine ou un vent tempétueux associés aux nor'easters, ces puissantes dépressions qui se forment le long de la côte est américaine.

72509_Boston_C.png

 

D'avril à septembre la faiblesse relative des vents d'ouest permet à un régime de brises de souvent s'installer, avec un renversement du vent vers l'est visible en journée.

72509_Boston_B.png

 

BONUS: le mois de février 2015, qui fut de loin le plus froid de la période 2000-2015, et l'un des plus froid jamais connu à Boston. ce fut aussi le mois le plus neigeux de l'histoire de Boston, avec un cumul de 165cms au total. Dommage que les hauteurs de neige au sol ne sont pas disponibles (elle ne le sont pas non plus dans les résumés quotidiens de la NOAA).

 

Le mois de février 2015 tiré NWS https://w2.weather.gov/climate/xmacis.php?wfo=box

1575915932-boston-fevrier-2015.png

Citation

 

 

Edited by psncf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#611. Olbia.

 

Olbia est une ville de 60 000h au nord est de la Sardaigne.

Cagliari est à 190kms, Rome 250kms, Nice 360kms, Milan 505kms et Catane 610kms.

16531_map0.jpg

 

La côte est accidentée dans cette partie de l'ile, et l'on a beaucoup de collines dans l'arrière pays. Cette configuration complètement différente par rapport à celle de Cagliari va donner un surplus de pluies orographiques par flux d'est, et au contraire un assèchement des flux d'ouest. Cette zone est globalement plus humide que les plaines du sud, mais les pluies notables ne se produiront pas en même temps (on avait la même opposition entre Palerme et Catane).

16531_dem.jpg

 

Vue vers le sud: la station étudiée est sur l'aéroport, à 3.5kms du centre ville et 1.5kms du bras de mer le plus proche.

16531_map1S.jpg

 

16531_Olbia_A.png

 

C'est bien sur un climat méditerranéen, avec là encore un maximum pluviométrique en novembre.

L'été est particulièrement chaud avec des tx aussi élevées qu'à Cagliari ou Catane, pourtant 3° plus au sud. C'est en partie du au fait que le vent de terre reste bien présent en été, même si un cycle diurne de brise marine se dessine. L'influence de la mer n'est pas aussi forte que pour beaucoup d'autres lieux aussi proches de la mer.

 

Les vents dominants sont canalisés par la trouée dans le relief au sud ouest de la ville, ce vent de sud ouest est majoritaire en hiver (c'est le zonal d'ouest), tandis qu'en été les brises de mer arrivent à rivaliser.

16531_Olbia_C.png

Bien sur on constate des différences notable d'humidité entre vents d'origine marine ou terrestre en été, le vent de sud ouest à ouest donnant des conditions particulièrement sèches.

 

16531_Olbia_B.png

 

 

L'hiver est agréable: le beau temps peut durer plusieurs semaines et les matinées sont rarement froides (5j de gel par an en moyenne).

Les séquences perturbées avec un flux d'ouest n'apportent généralement pas de grosses pluies.

16531_DEC14-FEB15.png

 

 

les même types de temps alternent au printemps, avec une lente remontée du thermomètre: il faut comme partout ailleurs en Italie attendre le mois de mai pour avoir les premières chaleurs régulières.

16531_MAR-MAY14.png

 

 

L'été est beau hormis de rares dégradations orageuses. Lorsque le zonal s'abaisse en latitude et revient influencer la zone il apporte des journées sèches et parfois très chaudes; lorsque le marais barométrique permet aux brises de mer de prospérer l'hygrométrie est plus forte, parfois bien pénible, mais limite la température vraie.

16531_JUN-AUG09.png

 

 

L'été se prolonge généralement sur une bonne partie de septembre, puis arrive la période des épisodes méditerranéens: sur l'exemple suivant octobre est calme et novembre rattrape le déficit pluviométrique. On constate que les deux gros épisodes de précipitations se produisent par flux d'est. C'est un peu toujours la même histoire au bord de cette mer: chaque côte bordée de montagnes fini pas profiter d'un fort effet orographique lorsque le flux fini par prendre la bonne direction et va buter sur le relief, et c'est la spécificité de chaque épisode perturbé qui va favoriser telle ou telle côte.

16531_SEP-NOV11.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui. J'en ai fini avec l'Italie mais par encore avec cette série.

 

  • J'aime 9
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...