Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Climats du monde


Recommended Posts

Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Posted (edited)
il y a 31 minutes, Obiou a dit :

Et si on parle de l'Amérique dans son ensemble on est censé dire quoi ? Le pays s'appelle les Etats-Unis, l'adjectif étatsunien me semble approprié,

Eh bien non : l'adjectif le plus approprié est clairement « américain », pour « habitant des Etats-Unis ». Je sais qu'on peut éventuellement (malheureusement) dire « étatsunien », mais... c'est laid (bon, certes, appréciation personnelle..  😁 ). Et c'est une déformation syntaxique.

Et surtout, va dire à quelqu'un : « l'économie étatsunienne  », il va te rire au nez. Ah peut-être pas tout le monde. Mais l'écrasante majorité des francophones.

Lorsqu'on parle de l'économie américaine, de la littérature américaine, des films américains, tout le monde comprend et sait de quoi il s'agit. Il n'y a pas d'ambiguïté.

Ensuite, on ne parle jamais (ou presque) de l'Amérique dans son ensemble : donc si tu dis par exemple qu'un habitant du Brésil est un « américain », personne ne te comprendra. On  parlera bien évidemment d'un sud-américain.

Pour les habitants du continent nord-américain, on dira... nord-américain, etc... c'est pas compliqué et ça n'a rien de discriminatoire !

 

Ensuite, si on devait dire « étatsunien », alors il faudrait dire également « royaumeunien » !  lol   hein ? 

 

Bref, comme tu vois, je pense que c'est pas demain la veille qu'on s'arrêtera de dire « américain » pour désigner l'adjectif correspondant aux Etats-Unis. C'est comme ça.

Edited by dann17
Link to post
Share on other sites
  • Replies 4.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Merci pour tes précisions Dann, je pensais que les saison sèches de ces climats Ivoiriens étaient moins significatives.   #500. Pôle Sud.   500e fiche et donc un lieu vraiment spéc

# Hors-Série: Le Baïkal.   Je voulais en savoir un peu plus sur l'influence qu'a ce lac sur le climat local: j'ai donc cherché sur Ogimet des stations lacustres, et j'ai été rapidement confr

#410. Malye Karmakuly.   Voici une fiche un peu exceptionnelle pour conclure cette série Russe. Je pense que peu de monde à déjà entendu ce nom: Malye Karmakuly est la première implantation

Posted Images

Posted
Saint Martin d'Hères 220m et parfois sur les hauteurs de Céüse (Hautes Alpes) à 1300m d'altitude

On a déjà la distinction entre Britannique  et anglais donc Royaumunien n'apporte rien. Par contre ça ne me choque pas de dire qu'un Brésilien est Américain. Je ne vois pas pourquoi on ne parlerait jamais de l'Amérique dans son ensemble ! Ça s'utilise souvent dans les médias quand le journaliste cherche à être précis et c'est une bonne chose. Je crois que tout le monde comprend très bien ce que ça veut dire, les gens ne sont pas si bêtes.

De même ça m’énerve quand on dit que la Suisse n'est pas en Europe, malheureusement l'adjectif pour dire de l'UE n'existe pas encore.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
il y a 23 minutes, Obiou a dit :

On a déjà la distinction entre Britannique  et anglais donc Royaumunien n'apporte rien.

Tu as raison. Mais c'était surtout pour te montrer que ce terme serait lui aussi très laid (aussi laid qu' « étatsunien ») en ce sens qu'il s'agirait également une déformation syntaxique (bref, de la « novlangue » comme on dit). Je ne suis pas contre l'évolution des moeurs (et donc des langues), mais il convient de raison garder, surtout lorsque d'autres mots convenables existent déjà pour décrire la même chose, même si ces mots peuvent éventuellement heurter la sensibilité d'aucuns. En d'autres termes, aucune idéologie ou aucun courant politique n'a normalement le « droit » de déformer/inventer des mots ni encore moins la syntaxe sans que l'académie française ne l'ait autorisé.

 

il y a 37 minutes, Obiou a dit :

Par contre ça ne me choque pas de dire qu'un Brésilien est Américain.

La question n'est pas de se demander si cela te choque ou pas ! Non, le problème est que personne ne comprendra si tu parles d'un « américain » en désignant un Brésilien. Ni même toi : si je te présentais un de mes amis Brésiliens en te disant « voilà Fabrizio, mon pote américain », il est absolument certain que tu croirais qu'il viendrait des Etats-Unis. Point. La démonstration est évidente.

 

il y a 43 minutes, Obiou a dit :

Je ne vois pas pourquoi on ne parlerait jamais de l'Amérique dans son ensemble !

Là encore, la question n'est pas de savoir si ça te dérangerait ou pas...  donc là encore, je vais te répondre que pour tout le monde (ou presque), si tu dis « l'Amérique », l'écrasante majorité des gens comprendront « les Etats-Unis ». Lorsqu'on veut évoquer les deux continents simultanément (càd l'Amérique dans son ensemble), on va dire, comme tu viens justement de le faire, « l'Amérique dans son ensemble », ou bien « les Amériques », à moins d'être un bio-géographe qui parle à un de ses confrères et donc deux individus qui savent qu'ils utilisent le même vocabulaire spécifique.

 

il y a 51 minutes, Obiou a dit :

Je crois que tout le monde comprend très bien ce que ça veut dire, les gens ne sont pas si bêtes.

Ce n'est pas une question d'intelligence, ni d'instruction !  Et je pense que tu surestimes très largement la proportion des gens qui, en entendant « l'Amérique », se diraient qu'ils s'agit des deux continents Nord et Sud-américains réunis.

 

il y a 54 minutes, Obiou a dit :

De même ça m’énerve quand on dit que la Suisse n'est pas en Europe, malheureusement l'adjectif pour dire de l'UE n'existe pas encore.

Moi aussi, ça m'énerve d'entendre ça. Le problème étant que les medias français privilégient largement l' « Europe » (cf, l'UE ; tu noteras les guillemets que j'ai mis là...) à l'Europe (ici sans guillemets, donc la vraie). Alors ils recourent souvent à ce genre de déformation, ou même d'appropriation lexicale : ce faisant, ils tentent de faire rentrer dans l'esprit des gens que l'Europe, ce serait avant tout l'UE, et non l'Europe). D'où l'importance des mots.

 

Mais pour terminer, je voulais juste faire comprendre que, pour l'instant en tout cas, c'est « américain » qu'il convient de dire pour parler des « Etats-Unis », puisque c'est sous cette forme que l'écrasante majorité des francophones le disent.

Ainsi sont faites les langues : il faut respecter les règles établies, et il faut respecter l'usage qu'en fait la majorité.

 

Bonne journée ! :)

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint Martin d'Hères 220m et parfois sur les hauteurs de Céüse (Hautes Alpes) à 1300m d'altitude
il y a 8 minutes, dann17 a dit :

aucune idéologie ou aucun courant politique n'a normalement le « droit » de déformer/inventer des mots ni encore moins la syntaxe sans que l'académie française ne l'ait autorisé.

Euh je crois que tu te méprend beaucoup sur le rôle de l'académie Française !

Je ne suis toujours pas convaincu. Certes la plupart du temps on comprend bien le sens du mot Américain, parfois on a besoin d'être plus précis et alors c'est bien de dire étatsunien. Et là aussi tout le monde comprends ce que ça veut dire. Bref il ne s'agit pas d'imposer une novlangue (tient encore un terme crée de toute pièce !) mais juste de laisser les gens écrire comme ils le souhaitent, ce qui apporte au passage des nuances à la langue.

Je suis désolé pour le hors sujet.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Posted (edited)
il y a une heure, Obiou a dit :

Et là aussi tout le monde comprends ce que ça veut dire.

mais juste de laisser les gens écrire comme ils le souhaitent

Evidemment que tout le monde comprend ce que ça veut dire. Ça n'est pas la question.

Evidemment que si quiconque veut écrire « étatsunien », il n'a qu'à le faire.

Mais je trouve (comme la plupart des francophones, que tu l'admettes ou non !) que cela ressemble à un « barbarisme » du point de vue des règles de la langue française. C'est tout. 

J'ai le droit de le dire, je ne crois pas que Mottoth en soit outré, ce n'est pas lui que je visais (il le sait très bien), mais ce mot qui a le défaut d'être assez dissonant et très peu usité en France (et ça, c'est un fait).

Moi ce que je vois, c'est que vous, en France, vous copiez de plus en plus ce qui se fait de ce côté de l'Atlantique (sans même le savoir, parfois). Et quand je vois à quel point la langue française est écorchée, altérée et même largement appauvrie par ici, au Québec, alors je m'en inquiète.

Alors ma foi, fais comme tu veux, mais moi, j'ai fait ce que je devais faire : vous le dire.

Ne t'inquiète pas, je ne cherche pas à te convaincre, toi, puisque tu ne le veux pas. Je n'en ai ni la possibilité, ni la prétention.

 

Désolé également pour le HS.

 

 

 

Edited by dann17
Link to post
Share on other sites
Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85
Il y a 5 heures, Obiou a dit :

Dans ces climats on peut sauter la partie températures du tableau , ils ne se passe rien !  Ça change de la Sibérie...
 

Et si on parle de l'Amérique dans son ensemble on est censé dire quoi ? Le pays s'appelle les Etats-Unis, l'adjectif étatsunien me semble approprié, ça ne se dit pas qu'au Québec. On trouve d'ailleurs des gentilés équivalents en Italien, Espagnol et même en anglais : "Usonian".

Non seulement toute à fait d'accord, mais géographiquement plus précis... 

Sinon... je pose la question qui tue... 

"Amérique" désignant deux continents, le mieux n'est-il pas de parceller les territoires concernés? Etatsuniens peut ainsi signaler le continent US géopolitique et géographique (avec toutes ses immenses différences climatiques), permettant ainsi à la partie canadienne de se différer ainsi de... la partie mexicaine?

Franchement, je ne peux que reconnaître  aux "quelques Québécois" ayant l'audace de ne pas vouloir assimiler le terme "américain" à la propriété étasunienne,  la légitimité  d'une voix au moins géographique.  

Tout comme beaucoup de mexicains. 

La langue évolue, et le terme "étasuniens" commence à nous sembler comme une évidence, à nous, en Europe. Les Québécois ne sont pas les Canadiens. Ni les Mexicains ne nous semblent  comme les Iroquois. Ou comme les Siberiens comme des Algonquins. 

C'est juste un état des lieux qui diffère, et qui ne peut être vécu par des populations n'ayant pas vécu les mêmes obligations climatiques. 

Je veux bien comprendre le désir "d'unicité" d'un continent qui s'invente en faisant fi de son passé, mais les règles météorologiques ne peuvent être obliterees, ni les modes de vie effacés pour y survivre.

Ou alors, je voudrais bien savoir... : comment peut-on définir deux continents, englobant les deux hémisphères, en mesures météorologiques?

Ce n'est plus de l'idéologie, là. C'est du pratico-pratique. 

Edited by Flora
@ Margaret Atwood.
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
il y a une heure, Flora a dit :

Etatsuniens peut ainsi signaler le continent US géopolitique et géographique (avec toutes ses immenses différences climatiques), permettant ainsi à la partie canadienne de se différer ainsi de... la partie mexicaine?

« le continent US géopolitique et géographique » ?!   Incompréhensible. Le continent « US » signifiant le continent « étatsunien » (comme tu dirais), c'est ça ?  Ah, les Etats-Unis sont donc un continent. Ok.

« de se différer » ?! 

 

il y a une heure, Flora a dit :

le terme "étasuniens" commence à nous sembler comme une évidence, à nous, en Europe

Mais bien sûr ! Peut-être dans le milieu germano-pratin... Ah, qu'est ce qu'il ne faut pas entendre... enfin, lire. :rolleyes:

 

il y a une heure, Flora a dit :

Les Québécois ne sont pas les Canadiens.

Ben, le problème, c'est que si tu vivais ici et que, par conséquent, tu saurais de quoi tu parles, tu saurais que, désormais (et je le regrette), l'écrasante majorité des Québécois se veulent canadiens, et sont canadiens. Vaste question... dans laquelle je ne m'embarquerai pas ici !

 

il y a une heure, Flora a dit :

Je veux bien comprendre le désir "d'unicité" d'un continent qui s'invente en faisant fi de son passé, mais les règles météorologiques ne peuvent être obliterees, ni les modes de vie effacés pour y survivre.

Sincèrement, faut s'accrocher pour arriver à te suivre...!

 

il y a une heure, Flora a dit :

Ou alors, je voudrais bien savoir... : comment peut-on définir deux continents, englobant les deux hémisphères, en mesures météorologiques?

Là tu m'as perdu ! Comprends plus le lien avec le schmilblick...

 

Allez, bonne nuit !  :)

Link to post
Share on other sites
Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#679. Yap.

 

J'ai du zapper l'étape prévue initialement, en raison de données trop incohérentes. Voici donc l'ile de Yap en plan B de ce qui était prévu: L'ile de Yap est la plus grande ile de l'Etat du même nom, qui est l'un des 4 membres de la fédération de Micronésie, un pays petit par sa population mais vaste par son domaine maritime, déjà présenté à l'occasion de la fiche sur Weno. Environ 11000h vivent sur l'ile.

Guam est à 855kms, Weno 1530kms, Manokwari 1230kms, Davao 1390kms.

91413_map0.jpg

 

C'est une ile atypique pour la Micronésie, étant donné que ce n'est pas un atoll mais une émergence de la plaque Philippine. L'ile mesure 23kms dans sa plus grande dimension, et culmine à 178m d'altitude. La station étudiée est sur l'aéroport, à 1400m de l'eau.

91413_map2.jpg

 

91413_Yap_A.png

 

Nous sommes à une latitude intermédiaire (9°30'N) entre celle des iles de Weno et Majuro et celle de Guam, et logiquement on retrouve un climat intermédiaire: ce climat équatorial hyper humide et hyper maritime a un régime pluviométrique avec des extrêmes plus marqués que plus au sud mais pas autant qu'à Guam, où les mois les moins arrosés recueillent moins de 100mm en moyenne. Ces considérations sur la pluviométrie sont les seules qui peuvent vraiment démarquer ces climats entre eux, pour le reste on retrouve des t° très monotones - en mode électroencéphalogramme plat - et deux saisons en lien avec la remontée de la ZCIT vers le nord durant l'été boréal:

- la saison des alizés (d'ENE) qui bat son plein de décembre à avril, concomitante avec le creux pluviométrique

- la saison que j'appelle du "pot au noir", de juin a octobre, qui correspond à la présence de la ZCIT dans la zone, avec un alizé moins défini, qui s'inverse parfois, et des précipitations renforcées sous cette convergence.

En toute saisons des tempêtes tropicales voire des cyclones sont possibles, ils vont ensuite souvent menacer les Philippines et éventuellement plus encore.

 

La saison du pot au noir présente ici une subtilité: entre les deux mois les moins ventés (juin et octobre) le vent d'OSO devient majoritaire pour quelques mois, signe qu'ici la ZCIT remonte en fait à cette longitude nettement plus au nord qu'à celle de Weno ou Majuro pour laisser place a un flux de mousson. Cela marque le fait que l'influence du continent asiatique commence à se ressentir ici sur l'amplitude des mouvements de la ZCIT (c'est une règle générale: les mouvements de la ZCIT sont amplifiés au dessus des continents).

91413_Yap_C.png

 

91413_Yap_B.png

 

 

Voici un exemple de saison des alizés. Cette saison relativement peu arrosée n'est pas à l'abri d'ondes tropicales bien pluvieuses. Celle du 13/02 a probablement donné naissance à la dépression tropicale 01W (premier système surveillé de la région ouest pacifique en 2012), et celle du 16/03 semble être à l'origine de la tempête tropicale Pakhar, premier système nommé de cette saison 2012.

91413_FEB-APR12.png

 

 

Voici un exemple de saison "pluvieuse" où une mousson d'OSO domine. Cette domination n'est pas continue, on voit par exemple qu'ici en 2017 jusqu'au 20 juillet les alizés d'est étaient encore bien présents. En même ensuite, les journées de vent faible et variable sont nombreuses entre les séquences d'OSO. Tout cela est donc très mouvant, avec de fréquentes ondes pluvieuses ou des averses plus isolées. Aucun système nommé n'a évolué près de Yap durant les trois mois de cet exemple.

91413_JUL-SEP17.png

 

 

BONUS: mai 2015, marqué par le passage du typhon Noul.

91413_MAY15.png

 

Yap a connu encore pire durant ma période d'étude, avec Sudal en 2004 (pas de données horaires entre 3hTU et 8hTU):

91413_09APR2004_Sudal.png

 

 

BONUS 2: le mois de mars 2016, avec une forte chaleur et des précipitations nettement déficitaires à la fin de l'épisode de super-niño de 2015/2016.

91413_MAR16.png

 

 

Pour conclure voici autre chose que de la climato: Yap possède une culture unique où des mégalithes ont servi de monnaie durant des siècles. En somme les pièces de monnaie pouvaient faire 2m de diamètre et peser 800kgs, elles restaient évidemment toujours au même endroit (réparties ça et là sur l'ile), le registre étant entretenu de façon collective et orale.  De nos jours elles gardent un dimension symboliques et peuvent encore changer de propriétaire pour des occasions spéciales.

Yap_Stone_Money.jpg

 

Enfin l'étape prévue initialement était l'archipel des Palaos, l'un de plus petits états indépendant au monde, avec un paysage unique à mi-chemin entre l'atoll classique et la baie d'Halong:

palau-micronesie-ile-pacifique-41b80e-0@

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

Edited by mottoth
  • J'aime 7
  • Merci 9
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint Martin d'Hères 220m et parfois sur les hauteurs de Céüse (Hautes Alpes) à 1300m d'altitude

Merci pour cette nouvelle fiche.
Cette monnaie de pierre est vraiment intrigante, ça à l'air d'être très important dans la culture locale et d'inspirer beaucoup les économistes. Au moins il ne devait pas y avoir de pickpockets !
Vu que pour une fois l'article wiki en français est beaucoup plus fourni que celui en anglais que tu cites, je met donc le lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_de_pierre

  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
il y a 15 minutes, Obiou a dit :


Vu que pour une fois l'article wiki en français est beaucoup plus fourni que celui en anglais que tu cites, je met donc le lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_de_pierre

Merci, en effet pour une fois le wiki français est bien plus intéressant que sa contrepartie anglophone.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 7 heures, mottoth a dit :

#679. Yap.

 

Nous sommes à une latitude intermédiaire (9°30'N) entre celle des iles de Weno et Majuro et celle de Guam, et logiquement on retrouve un climat intermédiaire: ce climat équatorial hyper humide et hyper maritime a un régime pluviométrique avec des extrêmes plus marqués que plus au sud mais pas autant qu'à Guam, où les mois les moins arrosés recueillent moins de 100mm en moyenne. Ces considérations sur la pluviométrie sont les seules qui peuvent vraiment démarquer ces climats entre eux, pour le reste on retrouve des t° très monotones - en mode électroencéphalogramme plat - et deux saisons en lien avec la remontée de la ZCIT vers le nord durant l'été boréal:

- la saison des alizés (d'ENE) qui bat son plein de décembre à avril, concomitante avec le creux pluviométrique

- la saison que j'appelle du "pot au noir", de juin a octobre, qui correspond à la présence de la ZCIT dans la zone, avec un alizé moins défini, qui s'inverse parfois, et des précipitations renforcées sous cette convergence.

En toute saisons des tempêtes tropicales voire des cyclones sont possibles, ils vont ensuite souvent menacer les Philippines et éventuellement plus encore.

 

La saison du pot au noir présente ici une subtilité: entre les deux mois les moins ventés (juin et octobre) le vent d'OSO devient majoritaire pour quelques mois, signe qu'ici la ZCIT remonte en fait à cette longitude nettement plus au nord qu'à celle de Weno ou Majuro pour laisser place a un flux de mousson. Cela marque le fait que l'influence du continent asiatique commence à se ressentir ici sur l'amplitude des mouvements de la ZCIT (c'est une règle générale: les mouvements de la ZCIT sont amplifiés au dessus des continents).

 

Effectivement, les dimensions imposantes du continent asiatique ne pouvaient pas ne pas avoir d'influence sur cette île située à 2700 km des côtes chinoises (certes, 2700 km, ça n'est pas une paille, mais ça l'est comparativement aux 18000 km d'étendue de l'océan pacifique d'ouest en est !).

Ci-dessous, la position de Yap (étoile rouge) bien intercalée entre les deux positions extrêmes de la ZCIT (ces deux positions étant donc très distantes, malgré la localisation géographique très maritime).

 

zggk.jpg

 

 

Ce climat équatorial doit être parfait pour la végétation luxuriante !

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85
Il y a 2 heures, Obiou a dit :

Merci pour cette nouvelle fiche.
Cette monnaie de pierre est vraiment intrigante, ça à l'air d'être très important dans la culture locale et d'inspirer beaucoup les économistes. Au moins il ne devait pas y avoir de pickpockets !
Vu que pour une fois l'article wiki en français est beaucoup plus fourni que celui en anglais que tu cites, je met donc le lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_de_pierre

 

Super intéressant!

La symbolique change de symbole, d'une société à l'autre. Il est en revanche, en effet, très étonnant de voir qu'elle souhaiterait définir une apparence d'immuabilité... dans une petite île comme dans d'autres continents 😊...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Mottoth, je voulais juste te remercier pour tes super fiches qui nous font voyager par procuration, a fortiori en ces temps de covid.  Ta carte récapitulative est également au top. 

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#680. Honiara.

 

Nouvelle étape et nouveau pays à épingler au tableau de chasse de ce fil, avec les Iles Salomon. Cet Etat du Commonwealth compte environ 650 000h sur un large archipel qui s'étale à l'est de la Papouasie Nouvelle Guinée. Nous nous intéressons aujourd'hui à sa capitale Honiara, qui compte environ 85 000h.

Cairns est à 1750kms, Merauke 2160kms, Suva 2210km et Nouméa 1535kms.

91520_map0.jpg

 

C'est un archipel assez montagneux, bien différent des atolls de corail de la Micronésie. Honiara est située sur la côte nord de l'ile de Guadalcanal: cette ile mesure environ 155kms dans sa plus grande longueur et culmine à 2335m d'altitude.

91520_dem.jpg

 

Vue vers le SSO. La station étudiée est sur l'aéroport, à 1.7kms de la mer et 9kms du centre ville.

91520_map1SSW.jpg

 

91520_Honiara_A.png

NB: j'ai écarté les données avant 2004, trop incomplètes (le pays a connu des troubles ethniques durant ces années). De 2004 à 2010 j'ai encore beaucoup de trous dans les données, et depuis 2010 la disponibilité est devenue bonne à très bonne.

 

Nous sommes passés dans l'hémisphère sud, avec des saisons inversées par rapport aux fiches récentes sur la région de la Micronésie. Enfin quand on parle de saisons il s'agit des régimes de précipitations de de vent, car pour ce qui est des t° cela reste très monotone : ce climat est équatorial au sens de Köppen, avec aucun mois où le cumul de RR est inférieur à 60mm. Les saisons sont donc inversées mais les mécanismes restent les mêmes:

- en début d'année durant le pic annuel  de précipitations la ZCIT est sur les Iles Salomons, parfois même un peu plus au sud, avec des vents faibles et peu définis et donc de la pluie abondante.

- durant l'hiver austral la ZCIT est dans l'hémisphère nord (cf les dernière fiches: Yap, Guam, Majuro, Weno...) et le régime d'alizé d'ESE du Pacifique sud s'établit.

 

L'ile de Guadalcanal est bien plus grande que les iles des dernières étapes micronésiennes: elle perturbe un peu l'écoulement des alizés, instaure parfois un régime de brises diurnes et engendre de plus grandes amplitudes thermiques diurnes, donnant un climat un peu différent de celui des atolls du Pacifique où le vent souffle en quasi permanence et ou il fait presque toujours entre 26°c et 30°c.

Février est le seul mois où un vent de mousson de NNO semble dominer, marquant l'extension maximale moyenne de la ZCIT un peu plus au sud de Honiara.

91520_Honiara_C.png

 

91520_Honiara_B.png

 

 

Voici un exemple à peu près normal de pic pluviométrique annuel (mars est quand même un peu sec). Cette saison est marquée à la fois par des averses convectives éparses et assez aléatoires, et des onde tropicales plus organisées et parfois très pluvieuses. Entre deux ondes le temps peut être vraiment beau; je n'ai pas repris les stats d'insolations du wiki anglais (ne sachant pas trop ce qu'elles valent), mais elles donnent un cumuls annuel supérieur à 2300h, ce qui placerais Honiara parmi les climats équatoriaux bien ensoleillés.

91520_JAN-MAR17.png

 

 

Voici la saison la moins arrosée, en conjonction avec l'hiver austral. Hiver qui n'a pas vraiment de sens ici, on reste la plupart du temps dans l'air tropical et les incursions d'air un peu moins humide sont rares et peu durables (voici un exemple du 6 au 8/08 ici). Il a l'air de faire souvent vraiment beau, avec des amplitudes thermiques diurnes plutôt marquées pour un climat de ce genre.

91520_JUN-AUG18.png

 

 

Les tempêtes tropicales sont plus rares que dans le bassin du Pacifique nord, mais il y en a eu quelques une durant ma période d'étude. Le cyclone Harold, en avril  2020, fut le plus violent de ces 20 dernières années avec une pression min de 994 hPa et des vent moyens max de 35 noeuds à Honiara. Ça parait peu mais c'est très inhabituel ici. Harold est allé ensuite semer la destruction à Vanuatu, s'intensifiant jusqu'en catégorie 5 après avoir quitté l'archipel des Salomon.

 

Voilà, c'est tout pour aoujourd'hui !

 

 

  • J'aime 6
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites

Mottoth, pourrais tu stp me dire si les climats de Trabzon et Genova sont pour toi assez similaires, c'est à dire aux confins des climats méditerranéens et subtropicaux humides ? 

 

Merci encore pour tes fiches geniales !

Link to post
Share on other sites
Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
Le 25/07/2020 à 18:38, beotien a dit :

Mottoth, pourrais tu stp me dire si les climats de Trabzon et Genova sont pour toi assez similaires, c'est à dire aux confins des climats méditerranéens et subtropicaux humides ? 

 

Oui c'est assez similaire : les deux stations ont en commun d'être très maritimes, sur des aéroports qui ont tendance à grignoter sur la mer (Gênes est carrément sur un polder, comme l'aéroport de Nice). Elle ont en commun également un arrière pays montagneux qui excite le régime de brises naturellement présent en bord de mer (encore une fois Nice rejoint ce club). On y trouve donc des amplitudes thermiques diurnes faibles, des t° généralement modérées par la mer mais occasionnellement élevées si le foehn s'en mêle. On y retrouve une forte hygrométrie d'origine marine en été et des épisodes de précipitations intenses lorsque une mécanique similaire aux épisodes cévenols se met en place contre le relief (Rize, un peu à l'est de Trabzon, est très soumise à ces épisodes). Donc oui pour toutes ces raisons on est à la limite entre les deux climats subtropicaux et méditerranéens.

La principale différence entre ces deux villes se voit en hiver, lors des intenses épisodes de neige à effet de mer que Trabzon peut connaitre.

 

Edited by mottoth
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#681. Iles Cocos (Keeling)

 

Suite de cette série insulaire un peu décousue avec aujourd'hui une dépendance australienne dans l'océan indien sud: les iles Cocos (autrefois appelées Keeling, précision utile pour ne pas les confondre avec d'autres iles Cocos, notamment une au large du Mexique).

L'Indonésie et l'ile de Sumatra sont à 1080kms, Jakarta 1275kms, l'Australie 2110kms (vers Learmonth), le Sri Lanka 2650kms.

96996_map0.jpg

 

C'est un récif corallien dont l'altitude maximale est de 5m, donc pas de carte de relief, inutile ici.

Environ 550 habitants vivent sur l'atoll sud, qui mesure 17kms dans sa plus grande dimension. La station étudiée est sur l'aéroport, situé sur l'ile Ouest.

96996_map1.jpg

 

96996_IlesCocos_A.png

 

Nous retrouvons une variante tropicale du climat d'atoll: le vent (et surtout l'alizé de sud-est) est omniprésent, il contribue avec l'océan à maintenir des amplitudes thermiques diurnes faibles toutes l'année (de 4°c en 5°c en moyenne). Nous retrouvons donc un climat largement symétrique à ceux vu récemment en Micronésie dans le Pacifique nord: l'alizé vient du sud-est (il vient du nord-est dans l’hémisphère nord), le maximum pluviométrique est concomitant avec l'été austral avec un décalage de deux ou trois mois, et le minimum pluvio est également en décalage de quelques mois avec l'hiver austral. Ce minimum correspond là aussi à la saison des alizés, tandis que le maximum pluvio correspond à une période où le vent est plus faible en raison de la proximité de la ZCIT.

Ici le minimum pluvio est plus marqué qu'en Micronésie où partout on pouvait parler de climat équatorial.

 

Pour rappel voici une carte de la position moyenne de la ZCIT en fonction des saisons; les Iles Cocos sont à peu près là où elle occupe la position la plus nordique en janvier, vers 90°E:

screenshot-4.png?w=1086&h=467&crop=1

 

Cela explique pourquoi les alizés continuent de dominer assez nettement même durant les premiers mois de l'année, car la ZCIT est souvent encore un peu au nord de l'ile.

96996_IlesCocos_C.png

Comme pour chaque climat tropical (ou équatorial) d'alizé, plus celui ci a une composante méridienne marquée (composante sud ici) plus il advecte de l'air un peu moins humide. A contrario plus la composante zonale (d'est) l'emporte plus l'air est chargé d'humidité et d'énergie.

 

96996_IlesCocos_B.png

 

 

Voici un exemple de la saison la moins chaude, de aout à octobre, où s'opère également une transition vers la période la moins arrosée de l'année (de octobre à décembre).

Cette transition n'est jamais vraiment nette en raison de la forte variabilité de ce genre de climat à l'échelle de quelques semaines, modélisée par exemple par la MJO. Donc sur cet exemple de 2003 septembre parait anormalement sec, mais de tels "accidents" à l'échelle du mois sont courants.

96996_AUG-OCT03.png

 

 

Voici maintenant une saison humide, qui culmine en avril. La encore cela n’exclus pas quelques phases plus sèches, sans pluie significative pendant deux ou trois semaines.

On retrouve la très grande monotonie des t° à laquelle vous êtes bien habitués depuis quelques fiches, et donc le caractère plus irrégulier des pluies en fonction des ondes tropicale, de la MJO et éventuellement de dépressions ou tempêtes tropicales: Le mauvais temps du 3 au 5/02 fut lié à la tempête tropicale Isha.

96996_FEB-APR03.png

 

 

BONUS: en plus des oscillations haute fréquence comme la MJO ou les ondes tropicales, des oscillations de plus basse fréquence jouent un rôle déterminant ici, et en premier le Dipôle Océan Idien (DOI ou IOD en anglais).

Voici donc avril 2020, lors du dernier épisode en date de DOI positif. Un DOI positif implique des SST plus froides que la normale dans le bassin est-indien (où sont situées les iles Cocos), avec une inhibition de la convection. Le bilan est éloquent sur les précipitations (qui furent aussi très faibles en mai 2020), par contre la forte anomalie positive de t° et de Td est contre-intuitive.

96996_APR20.png

 

L'ENSO semble aussi avoir un impact, notamment les épisodes de Niña comme celui du début de ce millénaire avec des températures durablement fraiches et des précipitations très abondantes en 2000 et 2001. Voici donc avril 2001, deuxième mois le plus arrosé de ma période d'étude derrière... avril 2000 ! (NB: je n'ai que 7.5 années de relevés pluviométriques à ma disposition et c'est très dommage car cela incite malgré tout à la prudence sur ces interprétations). C'est aussi le mois d'avril le moins chaud depuis au moins 2000.

La tempête du 5/04 est le cyclone Walter:

96996_APR01.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

Je ne sais pas encore où sera la suite du voyage, je vais probablement faire une dernière fiche insulaire (et tropicale) avant mes deux semaines de vacances en aout durant lesquelles vous entendrez peu parler de moi. Ensuite je me lancerais sur une nouvelle série plus ambitieuse après le 15 aout, je pense à l'Afrique où il me reste tellement à faire.

NB: après la conclusion de la série Sibérienne il ne me reste plus beaucoup de zones tempérées à couvrir, donc ce la veut dire que des climats tropicaux vous allez "en bouffer"...  :)  Désolé !

 

 

Edited by mottoth
  • J'aime 6
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Le 25/07/2020 à 12:38, beotien a dit :

Mottoth, pourrais tu stp me dire si les climats de Trabzon et Genova sont pour toi assez similaires, c'est à dire aux confins des climats méditerranéens et subtropicaux humides ? 

Juste un petit supplément à la réponse très pertinente que Mottoth t'a fournie, je confirme que les deux villes sont presque méditerranéenne et presque subtropicales humides. Mais les deux restent dans le domaine tempéré maritime (de peu). Et, en effet, dès lors que l'on s'éloigne (même de quelques petits km) du rivage, les caractères méditerranéen et subtropical s'estompent très rapidement.

Link to post
Share on other sites
Le 27/07/2020 à 15:38, mottoth a dit :

Oui c'est assez similaire : les deux stations ont en commun d'être très maritimes, sur des aéroports qui ont tendance à grignoter sur la mer (Gênes est carrément sur un polder, comme l'aéroport de Nice). Elle ont en commun également un arrière pays montagneux qui excite le régime de brises naturellement présent en bord de mer (encore une fois Nice rejoint ce club). On y trouve donc des amplitudes thermiques diurnes faibles, des t° généralement modérées par la mer mais occasionnellement élevées si le foehn s'en mêle. On y retrouve une forte hygrométrie d'origine marine en été et des épisodes de précipitations intenses lorsque une mécanique similaire aux épisodes cévenols se met en place contre le relief (Rize, un peu à l'est de Trabzon, est très soumise à ces épisodes). Donc oui pour toutes ces raisons on est à la limite entre les deux climats subtropicaux et méditerranéens.

La principale différence entre ces deux villes se voit en hiver, lors des intenses épisodes de neige à effet de mer que Trabzon peut connaitre.

 

Bonjour, 

Sans aller étayer avec des stats  d autres subtilités  marquant les différences on a en plus des quelques épisodes de blizzard fortement neigeux la côte de la mer noire présente ces records de chaleur en mai. Cela sous le fhoen  descendant les chaînes abruptes. Ce moi de mai est aussi le creux pluviométrique alors que la plupart de la Turquie vit son maximum de pluviometrie.

 

Les particularités de la Turquie  sont certes dans l'ensemble eurasien mais plus proche climatiquent du nord de l'Iran que de toute autre coins de la medite occidentale.

 

A gênés les records de chaleurs sont bien en Aout au cœur de l'été le creux pluviométrique  également,.

 

 

 

 

Le champs de basses pressions du golf arabopersique  appelé en turc Basra alçak basınç merkezi qui predomine en été . C est en Grande partie ca qui conditionne l'humidité continue le long de la Mer Noire en advectant des vents de secteurs nord. Trabzon est un peut la ville qui est le moin representatif des paticularités du climat de Mer Noire sur ces environs on trouve le domaine du pseudomaquis est c est assez nettement plus humide sur les villes a l'ouest et surtout a l'est sans parler des hauteures .

Edited by yaraligöz
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Merci Yaraligoz pour ces précisions très intéressantes ! Sinon j'aimerai beaucoup pouvoir visiter cette côte turque de la mer Noire dont le climat et la flore luxuriante ont l'air uniques. En attendant ce jour, je me dis que je pourrai peut être avoir un aperçu de ce climat et de ces paysages de mer noire en me baladant dans les collines genoises (cela me fera - loin vu que j'ai de la famille sur Nice).  

Edited by Sebaas
édité, quote inutile du message précédent
Link to post
Share on other sites
Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

#682. Mahé.

 

Nous sommes aujourd'hui sur la plus grande ile des Seychelles, Mahé (95 000 habitants), un peu au sud de l'équateur (4°40'S).

La pointe nord de Madagascar est à 1075kms (Majunga 1575kms), la côte somalienne à 1300kms, Malé (Maldives) à 2220kms.

63980_map0.jpg

 

Mahé fait partie du principal groupe d'iles de l'archipel des Seychelles, c'est le groupe dit granitique par opposition aux autres groupes d'iles composés de récif coralliens.

Mahé est la plus grande ile des Seychelles, Praslin est la 2e et La Digue la 3e en superficie. Ce sont aussi ces trois iles qui concentrent l'essentiel du tourisme.

Dans sa plus grande longueur Mahé mesure 29kms.

63980_dem_map1.jpg

 

Voici une vue vers l'ouest du site de l'aéroport international, où est situé la station étudiée. Elle est à seulement 220m de l'eau. L'ile de Mahé est montagneuse, son point culminant est à 905m d'altitude.

63980_map2W.jpg

 

63980_Mahe_A.png

 

C'est encore un climat équatorial très similaire à ceux vus précédemment, avec une saison moins pluvieuse sous l'influence de l'alizé de l'océan indien sud et une saison très arrosée lors du rapprochement de la ZCIT.

Ici on distingue un pic de chaleur un peu plus prononcé en avril, lors de l'automne austral... c'est un peu curieux, quitte a avoir autre chose qu'en encéphalogramme plat on aurait pu s'attendre à un léger maximum en octobre ou novembre mais j'ai une tentative d'explication à vous soumettre. Elle est en lien avec le régime de vent annuel:

- de mai à octobre l'alizé de sud est domine (NB: il est probablement d'ESE mais le relief de l'ile de Mahé doit lui donner cette direction localement plus méridienne). Il apporte un air originaire de l'océan indien sud modérément humide et chaud.

- en novembre et avril la ZCIT passe au dessus des Seychelles, avec ce minimum de vent que les marins appellent pot-au-noir (les valeur de vent moyen glissantes sur 5 jours sont au minimum de 8.8km/h le 13/11 et de 8.1km/h le 10/04).

- de décembre à mars le vent vient de l'hémisphère nord, plus chaud que l'hémisphère sud: c'est d'abord un alizé d'ENE dans l'hémisphère nord puis celui ci s'incurve vers la gauche au passage de l'équateur géographique, sa composante est s'inverse et devient une composante ouest, on a alors un vent de dit "de mousson" de nord ouest. Cette période sous le vent de mousson est la plus pluvieuses de l'année, avec des tx souvent contrariées par l'ennuagement et le mauvais temps.

- un fois le maximum de RR passé, nous nous trouvons toujours dans l'air plus chaud de l’hémisphère nord pendant quelques semaines où le soleil revient en force avant la reprise des alizés de sud-est fin avril: toutes les conditions sont remplies pour connaitre ce pic de chaleur annuelle, de mi-mars à fin avril.

 

63980_Mahe_C.png

 

63980_Mahe_B.png

 

 

Voici un exemple de saison de alizés: le vent est sensible et la chaleur très modérée, c'est censé être la saison la plus agréable de l'année. Cependant les averses sont fréquentes bien qu'elles ne laissent souvent que quelques gouttes.

63980_JUL-AUG10.png

 

 

Voici le pic de précipitations annuel, en décembre et janvier.  Tout est normal sur cet exemple (t°, Td, insolation, vent) à l'exception du cumul de RR de janvier largement excédentaire. Nous sommes ici trop proche de l'équateur pour craindre tempêtes tropicales ou cyclones, cependant les épisodes de fortes précipitations sont fréquents.

63980_DEC18-JAN19.png

 

 

Enfin on termine avec ce petit pic de chaleur en mars et avril, tout de même assez sensible en raison d'un maximum de Td concomitant.

Notez aussi cet épisode diluvien début mars, responsable d'un fort excédent de RR sur cet exemple autrement bien normal pour les autres paramètres (t°, vent, insolation).

63980_MAR-APR07.png

 

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.

Demain je pars pour deux semaines en montagne, apparemment au meilleur moment de l'été vu les projections caniculaires à moyen terme (c'est fou comme l'été est devenu infernal à Lyon depuis 2015). Rdv après la mi-aout pour la suite du voyage.

  • J'aime 8
  • Merci 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubagne (Les Passons, à l'est) (13400)

Climat malgré tout plus varié que les précédents !

Bonnes vacances ! :)

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, mottoth a dit :

#682. Mahé.

 

[...]

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.

Demain je pars pour deux semaines en montagne, apparemment au meilleur moment de l'été vu les projections caniculaires à moyen terme (c'est fou comme l'été est devenu infernal à Lyon depuis 2015). Rdv après la mi-aout pour la suite du voyage.

 

Oui, bonnes vacances @mottoth !

Link to post
Share on other sites
Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85

Bonnes vacances, @mottoth

Toi qui nous fais tellement voyager, je te souhaite un magnifique été!

 

  

téléchargement (4).jpeg

téléchargement (3).jpeg

téléchargement (2).jpeg

téléchargement (1).jpeg

téléchargement.jpeg

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...
Le 31/07/2020 à 14:16, mottoth a dit :

C'est encore un climat équatorial très similaire à ceux vus précédemment, avec une saison moins pluvieuse sous l'influence de l'alizé de l'océan indien sud et une saison très arrosée lors du rapprochement de la ZCIT.

Ici on distingue un pic de chaleur un peu plus prononcé en avril, lors de l'automne austral... c'est un peu curieux, quitte a avoir autre chose qu'en encéphalogramme plat on aurait pu s'attendre à un léger maximum en octobre ou novembre mais j'ai une tentative d'explication à vous soumettre.

 

Bonjour Mottoth, merci pour toutes ces fiches qui sont passionantes.

Concernant le pic de températures en avril au Seychelles, j'ai une autre explication qui ne contredit pas forcément la tienne, mais qui est complémentaire : la température de l'océan.

Aux Seychelles la température de l'océan est maximale lors de l'automne austral en avril, et surpasse d'au moins 3° celle du mois d'octobre.

Ce facteur peut s'additionner à ton explication liée aux alizés qu'en penses-tu ?

Grand-Anse_Mahe.png

Edited by vilureef
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...