mottoth

Climats du monde

Messages recommandés

mottoth   

Je suis d'accord pour dire que Lyon, comme Bucarest, est sous influence méditerranéenne l'été: un petit minimum de précipitations est observable en juillet, et surtout l'HR connait aussi un minimum en été plutôt qu'au printemps. L'hygrométrie est d'ailleurs étonnamment faible à Lyon en été, comparé aux autre grandes villes françaises. Je posterais le données de Lyon demain, comme c'est là où j'habite c'est la seule ville française que j'ai faite jusqu'à présent.

Par contre l'automne est nettement plus pluvieux à Lyon que dans les Balkans, c'est même la saison la plus arrosée. Et là encore c'est surtout en raison des pluies méditerranéennes, moins fréquentes que les pluies océaniques mais nettement plus abondantes.

Je pense que la sécheresse relative du climat des Balkans en automne est à vraiment rapprocher de la stabilité du temps en Asie centrale, et aussi de celle observée dans le midwest américain et les plaines canadiennes: dans ces régions à l'abri des influences océaniques (par les rocheuses en Amerique du nord, par l'éloignement en Asie Centrale), le temps est très dépendant des échanges et des conflit méridiens. Et ceux ci sont intenses au printemps (minimum thermique dans les zones polaires, réchauffement intense en provenance des tropiques), déstabilisant le temps dans toutes ces zones, mais assez réduits en automne (causes inverses) où du coup le temps calme et sec domine souvent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Andy   

Salut à tous!

Avant tout je remercie mattoth pour ce grand travail.....et dans ce cas, pour avoir choisi Bucarest! ma belle soeur est de la'! et j'ai visité cette ville et le pays...

Une fois on voyait -3 pour la moyenne de Janvier à Bucarest, bon c'est vrai que après on avait entre -2 et -3, mais je ne pensais pas qu'on est déjà vers -1 !

Je trouve un peu étrange parler des influences médit ici. D'ailleurs avec ces données, on a un bel zéro avec l'indice xérothermique de Gaussen, car malgré la faiblesse des pluies, elle arrivent au juste moment...et l'hiver est très froid....et neigeux (si mon frère vous racontait...)

Le fait que les pluies diminuent entre fin été et automne la fait encore éloigner du climat médit (type nord ouest de la Mer Médit.) selon moi....

C'était Georges Viers qui parlait du climat "danubien" dans son livre "Eléments de Climatologie"

Merci encore, ciao ciao! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

André

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mottoth   

#15. Lyon St Exupery.

 

Citation

Je trouve un peu étrange parler des influences médit ici. D'ailleurs avec ces données, on a un bel zéro avec l'indice xérothermique de Gaussen, car malgré la faiblesse des pluies, elle arrivent au juste moment...

Disons que si les mois d'été étaient sec (selon l'indice de Gaussen) on parlerait peut-être tout simplement de climat méditérranéen, et pas seulement d'influences. Bucarest a des éléments du climat méditerranéen en été (chaleur, fort ensoleillement, de longues périodes de temps stable, minimum hygrométrique en été) sans faire partie du domaine méditerranéen. Lyon aussi, j'en parlais hier, et voici donc aujourd'hui le tableau de stats que j'ai fait pour l'aéroport de St Exupéry. J'ai choisi St Ex plutôt que Bron pour 2 raisons:

- chez ogimet les données de St Ex sont plus complètes que pour Bron.

- c'est mon lieu de travail, l'environnement m'est donc beaucoup plus familier que Bron.

07481_map0.jpg

 

07481_dem.jpg

 

07481_map1.jpg

 

Vue vers l'ouest:

07481_map2.jpg

 

07481_Lyon_A_v7.35.png

 

 

On remarque bien que la période la plus sèche en terme d'hygrométrie c'est l'été, avec des valeurs moyennes quasi identiques à celle de Bucarest (dans les 61-63%).

Notez aussi comme les records de froid depuis 2000 semblent ridicules par rapport au valeurs historiques...

 

EDIT 10/06/2014: ajout des tableaux horaires, ainsi que des fiches détaillées de JAN/FEB2007, JAN/FEB 2010 et JUL/AUG 2006.

07481_Lyon_B_v7.35.png

 

 

EDIT 04/11/2014: ajout des roses des vent

07481_Lyon_C_v7.35.png

 

 

 

L'hiver 2010-2011 fur le plus normal depuis 2000 thermiquement mais assez sec et surtout très contrasté.

07481_DEC10-_FEB11.png

 

 

L'été 2004 fut en tout points normal, aussi bien les RR que les t°:

07481_JUN-_AUG04.png

 

Modifié par mottoth
Remise à jour, ajout carte topo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Andy   

Disons que si les mois d'été étaient sec (selon l'indice de Gaussen) on parlerait peut-être tout simplement de climat méditérranéen, et pas seulement d'influences. Bucarest a des éléments du climat méditerranéen en été (chaleur, fort ensoleillement, de longues périodes de temps stable, minimum hygrométrique en été) sans faire partie du domaine méditerranéen. Lyon aussi, j'en parlais hier, et voici donc aujourd'hui le tableau de stats que j'ai fait pour l'aéroport de St Exupéry. J'ai choisi St Ex plutôt que Bron pour 2 raisons:

- chez ogimet les données de St Ex sont plus complètes que pour Bron.

- c'est mon lieu de travail, l'environnement m'est donc beaucoup plus familier que Bron.

07481lyonstex.png

On remarque bien que la période la plus sèche en terme d'hygrométrie c'est l'été, avec des valeurs moyennes quasi identiques à celle de Bucarest (dans les 61-63%).

Notez aussi comme les records de froid depuis 2000 semblent ridicules par rapport au valeurs historiques... en février on n'a même pas eu une seule tn<-10°c en 12 ans, et même plus car il me semble que la dernière fois remonte à février 1992.

J'en dit pas plus, pas besoin de détailler le climat Lyonnais qui n'est pas très dépaysant pour la plupart des forumeurs.

Demain je ferais une vrai mise à jour, ça sera probablement Sofia.

Mais mottoth, je sais que vous parlez d'influence médit, et c'est ca ce que je trouve étrange:

l'indice xérothermique de Gaussen part de 0, et ce ne serait pas médit à ce niveau la', seulement après 40 ca serait ainsi, et Bucarest a zéro avec tes données, donc aucun effet.

Je ne parle pas des p < 2t que ici n'existent pas...

puis la chaleur est médit? pas seulement selon moi.

elle n'a pas un fort ensoleillement

minimum de hr (relatif) en été, ca arrive souvent dans le monde entier, non? puisque quand tu as une temperature plus haute l'hr diminue...

Et surtout le régime de pluies me semblait "anti médit", je pensais que vous parlez surtout de ceci.

Quand meme, je ne veux pas vous déranger...c'était juste pour dire mon point de vue.

Ciao! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

AE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dann17   

C'était Georges Viers qui parlait du climat "danubien" dans son livre "Eléments de Climatologie"

Merci André ! Tu es incollable en bouquins de climato ! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dann17   

Disons que si les mois d'été étaient sec (selon l'indice de Gaussen) on parlerait peut-être tout simplement de climat méditérranéen, et pas seulement d'influences. Bucarest a des éléments du climat méditerranéen en été (chaleur, fort ensoleillement, de longues périodes de temps stable, minimum hygrométrique en été) sans faire partie du domaine méditerranéen. Lyon aussi, j'en parlais hier, et voici donc aujourd'hui le tableau de stats que j'ai fait pour l'aéroport de St Exupéry.

oui, je trouve très important de préciser que si en effet quelques influences méditerranéennes viennent s'incruster à Lyon en été (voire quelques unes aussi en automne), ces influences ne restent que largement minoritaires : le régime pluviométrique de Lyon est sensiblement continental malgré tout, et ce malgré la "sécheresse" toute relative de juillet (il y tombe tout de même 62mm, ce qui fait que juillet reste un mois humide). Les orages estivaux typiquement "continentaux" y sont très fréquents (plus de 30 jours par an !). Bref, le climat de Lyon est bien évidemment de type semi-continental et reste climatologiquement très éloigné du climat méditerranéen, au même titre que Strasbourg par exemple, à quelques nuances près donc.

Notez aussi comme les records de froid depuis 2000 semblent ridicules par rapport au valeurs historiques... en février on n'a même pas eu une seule tn<-10°c en 12 ans, et même plus car il me semble que la dernière fois remonte à février 1992.

Oui, cela est particulièrement marquant, pour ne pas dire choquant ! J'ai moi-même vécu pendant plus de 25 ans dans l'est-lyonnais, et je peux vous dire que ces records de froid ne sont pas du tout représentatifs du coin ! Par ailleurs, même les températures moyennes ne sont pas représentatives non plus (à St Ex, la moyenne de janvier est de l'ordre de +1.5 à +2°C, et certainement pas +3°C ! Idem pour juillet, la normale est plutôt dans les 20.5/21°C, pas du tout 21.7°C !). Car non seulement il est difficile d'effectuer une analyse climato à partir d'une seule décénie, mais en plus, cette dernière décennie aura été particulièrement hors-normes.Je pense que tu aurais dû poster les données 1970-00 de Bron (certes plus citadine, mais tant pis), et non les seules 10 années 2000-2010 de Satolas tout à fait hors-normes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques valeurs pour Lyon/Bron (1971/2000) :

Tmm de janvier : 3,1°

Tmm de juillet : 21,3°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dann17   

Quelques valeurs pour Lyon/Bron (1971/2000) :

Tmm de janvier : 3,1°

Tmm de juillet : 21,3°

Oui donc c'est bien ça : pour Lyon-Satolas, ça doit donner du 2°C en janvier et du 21°C en juillet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mottoth   

Oui donc c'est bien ça : pour Lyon-Satolas, ça doit donner du 2°C en janvier et du 21°C en juillet

Oui à peu près, il y a entre 0.5°c et 1°c d'écart en moyenne entre les 2 station. L'écart est sensible surtout sur les tx, beaucoup moins sur les tn: La station de St Ex est réchauffée la nuit par le tarmac très proche, et elle n'est pas du tout représentative de la campagne de l'est-lyonnais. Rien qu'à 2 kms au nord vers Pusignan j'enregistre souvent des t° au thermo voiture 3° plus basse qu'à St Ex, durant les nuits claires et calmes. Cet exemple me permet de comprendre comment la station de Bucarest a vu ses tn refroidire si nettement après le déménagement de l'enceinte de l'aéroport vers la vraie campagne 1.5km plus loin. Sinon j'ai précisé le pourquoi et les limites du choix de la période 2000-2011 au début du sujet. Avant 2000 je ne trouverais nulle part de données quotidiennes sur d'autres paramètres que la t° ou les RR.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dann17   

Oui à peu près, il y a entre 0.5°c et 1°c d'écart en moyenne entre les 2 station. L'écart est sensible surtout sur les tx, beaucoup moins sur les tn: La station de St Ex est réchauffée la nuit par le tarmac très proche, et elle n'est pas du tout représentative de la campagne de l'est-lyonnais. Rien qu'à 2 kms au nord vers Pusignan j'enregistre souvent des t° au thermo voiture 3° plus basse qu'à St Ex, durant les nuits claires et calmes. Cet exemple me permet de comprendre comment la station de Bucarest a vu ses tn refroidire si nettement après le déménagement de l'enceinte de l'aéroport vers la vraie campagne 1.5km plus loin.

Oui, je suis entièrement d'accord avec tout ça. Ce que tu dis à propos du tarmack est très juste, aussi. Pour ma part, et puisque tu as l'air toi aussi de bien connaître la campagne de l'est lyonnais, j'habitais entre les villages de Chavanoz et de St Romain de Jalionas. Et qd j'étais gamin (disons ado), j'avais pris les mesures Tn et Tx tous les jours (sauf quelques jours quand on partait en vacances évidemment) de 1986 à 1994 inclus, avec un abri maison rudimentaire situé à 2 mètres environ du mur nord de la maison. Bref, j'ai pu me faire une idée de la différence avec Lyon-Bron, et Ambérieu. Les valeurs de l'est-lyonnais s'avéraient être très proches de celles d'Ambérieu. Par contre, je tiens à préciser ceci : en juillet, l'après midi, la Tx est en moyenne un peu plus élevée dans l'est lyonnais (à une altitude inférieure à 250m bien sûr) qu'à Bron (un bon 1/2 degré de plus), car le vent est beaucoup plus présent dans la vallée Saône-Rhône, donc vers Lyon. Quant aux Tn, elles sont très souvent assez "nettement" plus basses qu'à Bron.

Voici ce que je dirais, à vue de nez (pour 1970-00) :

Bron, janvier 3.1°C (donc du 0/6 en Tnm/Txm, Thierry pourra confirmer...?)

Bron, juillet 21.3°C (donc du 15/27 ?)

Est-lyonnais (200m alt), janvier 1.7°C (du -1.5 / 5)

Est-lyonnais (200m alt), juillet un peu plus de 20.5°C (du 13.5 / 27.5)

À noter que l'effet urbain (notamment à Bron) est particulièrement intense : rien que dans la période 1930-60, les valeurs en Tmm de janvier et juillet à Bron étaient 1.7°C et 20.1°C ! Et pourtant, cette période était relativement "douce". Quand on voit les valeurs actuelles, on se rend compte du "problème"...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici ce que je dirais, à vue de nez (pour 1970-00) :

Bron, janvier 3.1°C (donc du 0/6 en Tnm/Txm, Thierry pourra confirmer...?)

Bron, juillet 21.3°C (donc du 15/27 ?)

0,1°/6,2° pour janvier ; 15,6°/27,0° pour juillet. Sur 1971/2000.
Notez aussi comme les records de froid depuis 2000 semblent ridicules par rapport au valeurs historiques... en février on n'a même pas eu une seule tn<-10°c en 12 ans, et même plus car il me semble que la dernière fois remonte à février 1992.

D'autant plus que, sur la période 1971/2000, il y avait en moyenne 1,2 Tn < -10° par an...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dann17   

puis la chaleur est médit? pas seulement selon moi.

elle n'a pas un fort ensoleillement

minimum de hr (relatif) en été, ca arrive souvent dans le monde entier, non? puisque quand tu as une temperature plus haute l'hr diminue...

Et surtout le régime de pluies me semblait "anti médit", je pensais que vous parlez surtout de ceci.

Quand meme, je ne veux pas vous déranger...c'était juste pour dire mon point de vue.

Sur ce que tu dis là André, tu as tout à fait raison.Mais... sur ce que tu dis là :

Mais mottoth, je sais que vous parlez d'influence médit, et c'est ca ce que je trouve étrange:

l'indice xérothermique de Gaussen part de 0, et ce ne serait pas médit à ce niveau la', seulement après 40 ca serait ainsi, et Bucarest a zéro avec tes données, donc aucun effet.

Je ne parle pas des p < 2t que ici n'existent pas...

C'est là que je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement. En effet, il me semble vraiment, et je te l'ai déjà dit, que tu te fies beaucoup trop "aveuglément" à cet indice xérothermique de Gaussen. Cet indice est intéressant, bien sûr, mais il n'explique pas tout.Nous ne disons pas que Bucarest ou Lyon ont de fortes influences méditerranéennes (bien sûr que non, auquel cas, l'indice xéro serait sans doute > 0), mais nous parlons effectivement d'influences (faibles mais tout de même présentes, notamment en été) perceptibles. Car tu sais très bien que dans un climat parfaitement continental, le maximum pluvio a lieu en plein mois de juillet, août suivant de près. Or, à Bucarest et à Lyon, on observe clairement une cassure dès le mois de juin. Ceci s'explique par le fait que, dans sa position moyenne, la cellule anticyclonique subtropicale (Açores ou celle sur le bassin méditerranéen) déborde pas mal vers le nord de juillet à septembre. Ainsi, cela "coupe" un peu l'instabilité diurne orageuse typique des contrées continentales. Mais puisque malgré cette "coupure", la lame d'eau reste tout de même assez élevée même en juillet, alors nécessairement, l'indice xérothermique ne détecte pas cette "anomalie".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dann17   

0,1°/6,2° pour janvier ; 15,6°/27,0° pour juillet. Sur 1971/2000.

Oui, c'est donc bien près de ce que je dis.
D'autant plus que, sur la période 1971/2000, il y avait en moyenne 1,2 Tn < -10° par an...

oui, ça n'a rien de surprenant pour Bron : la Tnn moyenne annuelle est de l'ordre de -11/-12 à Lyon-Bron il me semble. Mais dans l'est lyonnais (dont devrait faire partie St Exupéry, même si c'est la limite ouest de l'est-lyonnais), le nombre de Tn < -10°C par an est très nettement supérieur à 1.2 ! Mais c'est sûr que toutes ces valeurs "soufrent" des dernières années extrêmement avares en froid.

Tiens, as-tu les valeurs d'Ambérieu ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yves38   

Je pense que tu aurais dû poster les données 1970-00 de Bron (certes plus citadine, mais tant pis), et non les seules 10 années 2000-2010 de Satolas tout à fait hors-normes.

Il s'agit de rester homogène avec les autres stations présentées dans ce post. Pourquoi Lyon aurait-il été présenté avec des données 1971-2000 et les autres villes avec les données 2000-2010 ? Non, c'est excellent comme ça ! default_thumbup.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dann17   

Il s'agit de rester homogène avec les autres stations présentées dans ce post. Pourquoi Lyon aurait-il été présenté avec des données 1971-2000 et les autres villes avec les données 2000-2010 ? Non, c'est excellent comme ça ! default_thumbup.gif

Ah ok ! Je n'avais pas vu ! Je trouvais en effet surprenantes les valeurs (trop chaudes) de Bucarest et Varsovie par exemple.Mais je tiens à apporter un bémol : ce qui est excellent, c'est en effet le travail de Mottoth, cad la description des différents climats qu'il effectue. Cependant, je suis navré de dire cela, mais une analyse climatologique en tant que telle basée sur une période de 10 ans seulement ne peut pas être qualifiée d'excellente. Cela n'enlève rien au mérite de Mottoth.

Mais, si on veut être le plus représentatif possible, une analyse climatologique repose nécessairement sur au moins 30 années. Avoir la certitude sur la justesse de toutes les valeurs, c'est très bien. Mais, sur 10 ans, ce n'est pas suffisant. Mieux vaut, à mon avis, accepter quelques coquilles dans les données quotidiennes (du moment qu'elles restent très minoritaires, cad moins de 1 à 3% des données) mais disposer d'une période climatologiquement acceptable. Le travail restant à essayer de suprimer ou corriger lesdites coquilles...

Mais Mottoth, malgré ce "bémol", je te le répète : continue ton bon boulot ! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mottoth   

Je suis largement conscient des limites de statistiques sur 11 ou 12 ans, cependant la base de données d'Ogimet permet d'étudier d'autres paramètres que les seules tn/tx/RR, ce qui permet d'avoir une image plus complète de la climatologie d'un lieu précis. Et par soucis de cohérence je me focalise donc sur les années disponibles chez Ogimet, soit de 2000 à aujourd'hui. Tout ça il me semble l'avoir précisé en ouverture du topic. Sinon j'aurais peut-être intitulé ce topic "Normales 2000-2011", ce qui n'a aucun sens bien sur.

Oui, je suis entièrement d'accord avec tout ça. Ce que tu dis à propos du tarmack est très juste, aussi. Pour ma part, et puisque tu as l'air toi aussi de bien connaître la campagne de l'est lyonnais, j'habitais entre les villages de Chavanoz et de St Romain de Jalionas. Et qd j'étais gamin (disons ado), j'avais pris les mesures Tn et Tx tous les jours (sauf quelques jours quand on partait en vacances évidemment) de 1986 à 1994 inclus, avec un abri maison rudimentaire situé à 2 mètres environ du mur nord de la maison. Bref, j'ai pu me faire une idée de la différence avec Lyon-Bron, et Ambérieu. Les valeurs de l'est-lyonnais s'avéraient être très proches de celles d'Ambérieu.

Tout à fait d'accord: Ambérieu est plus représentative du climat de l'est Lyonnais que St Exupéry. L'ilot de chaleur généré par l'aéroport de St Ex est vraiment important, et en plus un petit vent très localisé maintient des tn assez hautes lors de courants de sud-est mous.J'ai moi aussi tenu des relevés approximatifs à St Romain de Jalionas de 1988 à 1993, on était donc presque voisins: tu devais habiter aux 5 Chemins, moi j'étais à Barens. On a donc la même connaissance du coin.

C'est là que je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement. En effet, il me semble vraiment, et je te l'ai déjà dit, que tu te fies beaucoup trop "aveuglément" à cet indice xérothermique de Gaussen. Cet indice est intéressant, bien sûr, mais il n'explique pas tout.

Oui moi non plus je ne comprends pas trop le raisonnement d'André. On parle de choses subtiles, d'influences décelables sur de courtes périodes (pour les RR seul juillet se démarque vraiment à Lyon, sur des normales plus vieilles -1961-90- aout était nettement plus arrosé que pour 1971-2000), je ne prétends pas que Lyon est une ville méditerranéenne. D'ailleurs qu'est-ce qu'est l'indice xérothermique ? Wikipedia me dit que c'est le critère P<2T mais apparemment c'est autre chose default_confused1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dann17   

Je suis largement conscient des limites de statistiques sur 11 ou 12 ans, cependant la base de données d'Ogimet permet d'étudier d'autres paramètres que les seules tn/tx/RR, ce qui permet d'avoir une image plus complète de la climatologie d'un lieu précis. Et par soucis de cohérence je me focalise donc sur les années disponibles chez Ogimet, soit de 2000 à aujourd'hui. Tout ça il me semble l'avoir précisé en ouverture du topic. Sinon j'aurais peut-être intitulé ce topic "Normales 2000-2011", ce qui n'a aucun sens bien sur.

Ok, ça roule.
J'ai moi aussi tenu des relevés approximatifs à St Romain de Jalionas de 1988 à 1993, on était donc presque voisins: tu devais habiter aux 5 Chemins, moi j'étais à Barens. On a donc la même connaissance du coin.

C'est marrant, le monde est petit qd même ! J'étais en effet aux 5 chemins, et on a fait les mêmes mesures climato presque au même moment. default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">J'ai eu la chance de prendre les mesures lors du fameux mois de janvier 87... dommage que j'étais trop jeune pour penser à effectuer les relevés pour le mois de janvier 85 ! Je me rappelle d'un -23°C relevé par mon père un matin au cours de ce mois-là, (valeur qui m'avait ravi, et qui avait accru encore plus mon goût pour le météo et la climato) mais cette valeur est donc très approximative. Bon voilà, c'était pour la ptite histoire... default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

D'ailleurs qu'est-ce qu'est l'indice xérothermique ? Wikipedia me dit que c'est le critère P<2T mais apparemment c'est autre chose default_confused1.gif

Cet indice, créé par Gaussen, permet d'évaluer la longueur (en jours) de la période sèche, au sens écologique du terme, cad qu'on considère le fameux Pmensuel < 2Tm pour déterminer si un mois est sec. Le nombre de jours secs sera en plus déterminé à l'aide du nombre de jours de pluie, du nmbre de jours de brouillard, et de l'HR moyenne. Ainsi, si aucun mois ne présente de précipitation < 2T, alors l'indice vaut 0 (comme à Lyon).

Si on a entre 0 et 40 jours secs (l'indice vaut entre 0 et 40), on entre dans le domaine (climat) supra- ou sub-méditerranéen, comme à Valence ou Montélimar, ou même au Cap Feret, ou chez Fantomon à Pornic par ex.

Entre 40 et 100 jours secs, on est dans le domaine méso-méditerranéen (c'est le climat méditerranéen typique qu'on rencontre dans le midi français)

Entre 100 et 150 jours secs, c'est thermo-méditerranéen (onle rencontre surtout dans le sud du bassin méditerranéen, ou dans le sud de l'Espagne, de l'Italie et de la Grèce par exemple).

Je crois qu'au delà de 300 jours, on entre dans le domaine aride ou même désertique.

etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mottoth   

#16. Sofia.

 

Bon allez, on continue la discussion avec Sofia, capitale de la Bulgarie.

15614_map0.jpg

 

La station synoptique de Sofia se trouve en banlieue, à 6.7kms au SE du centre ville et une quarantaine de mètres plus haut. On y retrouve donc de grandes barres d'immeubles et pas mal de verdure, ainsi qu'une autoroute 350m au NE de la station. La station elle même est située dans un large espace vert peu boisé, mais malgré cela son implantation souffre d'un cloisonnement important que l'on constatera sur les valeurs de vent.

15614_map1.jpg

 

Vue vers le NNE:

15614_map2.jpg

 

15614_Sofia_A_v7.32.png

 

C'est très semblable au climat de Bucarest: le maximum de précipitations est ici encore un peu plus décalé vers le printemps, laissant ensuite la place à un bel été et un bel automne. A noter: le double minimum d'hygrométrie: un en début de printemps, l'autre en juillet/aout.

La proximité des montagnes (un massif culminant à plus de 2200m se trouve 13kms au SO de la station) génère parfois des épisodes de foehn étonnants, comme celui des 25 et 25 mars 2001: la tn du 26, 20.1°c, fait mieux que les tnx d'avril ou mai! Toutefois Ces épisodes sont rares, le seul autre de vraiment notable depuis 2000 fut celui des 8 et 9 novembre 2000 (tn de 17.0°c, mieux que octobre!).

 

EDIT 19/03/2014: mise à jour v3.42 avec des valeurs de vent moyen qui mettent en évidence une station finalement bien cloisonnée, avec peu d'ouverture au vent.

Je trouve les courbes de t° un peu moins vilaines que celles de Bucarest, mais c'est pas encore ça

En moyenne annuelle, j'ai les écarts suivants:

tn +0.8°c, tx +0.9°c par rapport aux normales 1971-2000.

tn +1.1°c, tx +1.2°c par rapport aux normales 1961-1990.

 

EDIT 02/12/2014: ajout des tableaux horaires, et des roses des vents. Le valeurs de vent sont tellement sous-estimées que j'ai hésité à montrer ces roses des vents.

15614_Sofia_B_v7.32.png

 

15614_Sofia_C_v7.32.png

 

 

Voici un hiver normal, où la douceur de décembre est compensée par un mois de janvier plutôt froid.

15614_DEC08-_FEB09.png

 

 

Et un été lui aussi normal, c'est souvent très beau, mais une poignée de dégradations à la fois humides et fraiches évitent la sécheresse écologique d'origine méditerranéenne:

15614_JUN-_AUG11.png

 

 

Et enfin, rien que pour le fun, retour sur mars 2001 et son épisode de foehn. Un mois de mars très doux dans son ensemble.

15614_MAR01.png

 

Le prochaine fois on quittera l'Europe, direction l'Asie Centrale.

Modifié par mottoth
Liens réparés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Côté T, d'avril à octobre, Sofia ressemble beaucoup à Toulouse. Mais l'hiver y est nettement plus froid, évidemment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dann17   

son implantation semble irréprochable.

15614sofia0.jpg

Ne m'en veux pas, mais je ne serais pas aussi catégorique. La station est peut-être située dans une zone répondant aux normes OMM, mais au delà de cette surface, elle est justement plutôt pas mal entourée d'une grande proportion de surfaces artificielles urbanisées (grands parkings, routes, bâtiments, etc...), et ce dans un rayon de 2km au moins, et même fortement urbanisé et sur un rayon de 10km dans le quadrant NO. L'effet urbain doit donc y être important. Je dirais plutôt que c'est une bonne station urbaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mottoth   

Ne m'en veux pas, mais je ne serais pas aussi catégorique. La station est peut-être située dans une zone répondant aux normes OMM, mais au delà de cette surface, elle est justement plutôt pas mal entourée d'une grande proportion de surfaces artificielles urbanisées (grands parkings, routes, bâtiments, etc...), et ce dans un rayon de 2km au moins, et même fortement urbanisé et sur un rayon de 10km dans le quadrant NO.

L'effet urbain doit donc y être important. Je dirais plutôt que c'est une bonne station urbaine.

Je parlais du dégagement de la zone immédiatement autour de la station, pas du degré d'urbanisation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaël13   

Disons que si les mois d'été étaient sec (selon l'indice de Gaussen) on parlerait peut-être tout simplement de climat méditérranéen, et pas seulement d'influences. Bucarest a des éléments du climat méditerranéen en été (chaleur, fort ensoleillement, de longues périodes de temps stable, minimum hygrométrique en été) sans faire partie du domaine méditerranéen. Lyon aussi, j'en parlais hier, et voici donc aujourd'hui le tableau de stats que j'ai fait pour l'aéroport de St Exupéry. J'ai choisi St Ex plutôt que Bron pour 2 raisons:

- chez ogimet les données de St Ex sont plus complètes que pour Bron.

- c'est mon lieu de travail, l'environnement m'est donc beaucoup plus familier que Bron.

07481lyonstex.png

On remarque bien que la période la plus sèche en terme d'hygrométrie c'est l'été, avec des valeurs moyennes quasi identiques à celle de Bucarest (dans les 61-63%).

Notez aussi comme les records de froid depuis 2000 semblent ridicules par rapport au valeurs historiques... en février on n'a même pas eu une seule tn<-10°c en 12 ans, et même plus car il me semble que la dernière fois remonte à février 1992.

J'en dit pas plus, pas besoin de détailler le climat Lyonnais qui n'est pas très dépaysant pour la plupart des forumeurs.

Demain je ferais une vrai mise à jour, ça sera probablement Sofia.

C'est marrant, je ne pensais pas que la Tnm de Janvier à Lyon était plus haute que celle d'Aix les milles (13) ou même Rousset(13) et Gardanne (13) ! En tout cas bravo pour tout ce boulot default_thumbup.gif !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Andy   

Sur ce que tu dis là André, tu as tout à fait raison.

Mais... sur ce que tu dis là :

C'est là que je ne suis pas d'accord avec ton raisonnement. En effet, il me semble vraiment, et je te l'ai déjà dit, que tu te fies beaucoup trop "aveuglément" à cet indice xérothermique de Gaussen. Cet indice est intéressant, bien sûr, mais il n'explique pas tout.

Nous ne disons pas que Bucarest ou Lyon ont de fortes influences méditerranéennes (bien sûr que non, auquel cas, l'indice xéro serait sans doute > 0), mais nous parlons effectivement d'influences (faibles mais tout de même présentes, notamment en été) perceptibles. Car tu sais très bien que dans un climat parfaitement continental, le maximum pluvio a lieu en plein mois de juillet, août suivant de près. Or, à Bucarest et à Lyon, on observe clairement une cassure dès le mois de juin. Ceci s'explique par le fait que, dans sa position moyenne, la cellule anticyclonique subtropicale (Açores ou celle sur le bassin méditerranéen) déborde pas mal vers le nord de juillet à septembre. Ainsi, cela "coupe" un peu l'instabilité diurne orageuse typique des contrées continentales. Mais puisque malgré cette "coupure", la lame d'eau reste tout de même assez élevée même en juillet, alors nécessairement, l'indice xérothermique ne détecte pas cette "anomalie".

Salut Gael, salut à tous,

Ah Gael, maintenant tu fais l'avocat de mattoth? mais il n'a pas besoin! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Bon, tu sais que moi quand je controlle le climat d'une ville, je fais moi aussi un tableau des calculs et des indices, donc je ne me limite pas à un seul (d'ailleurs ils sont tous classiques, et je ne sais pas pourquoi chaque fois je dois me sentir coupable de les utiliser ou bien les défendre?! on n'a pas fait la paix? default_flowers.gif )

Heureusement Gael, tu as remarqué que j'ai répondu à plusieurs points avec mottoth et tu m'as donné raison, donc tu vois que ca aussi ca influe sur le fait de dire que c'est loin du type médit, et pas seulement cet indice xérothermique.

Attention que moi je parlais de Bucarest seulement, puis j'ai vu que mottoth a mis Lyon (et maintenant Sofia) mais ca change déjà le régime de pluies beaucoup entre Lyon et Bucarest (le premier a 2 maximums de pluies en printemps et automne grosso modo, le second seulement 1 maximum en début d'été)....Donc je vous invite au moins de regarder le graphique des pluies et le controller pour noter que c'est loin des influences médit.

(la saison sèche n'est pas lété, au contraire c'est l'hiver, et c'est un trait parfaitement continental. Meme si à Bucarest ca change entre fin été et automne et devient plus sec, ca n'a rien avec les influences médit....mottoth parlait on peut dire d'un effet steppique et il pourrait avoir raison sur ceci....je dois controller...)

C'est pour cela que je vois que le climat "danubien" de Georges Viers n'est pas homogène....(au moins à ce niveau ci des régimes de pluies)..... une sorte de Cfa européen élargi de Koppen?!

Pour le calcul de l'indice xérothermique, je répondrai à mottoth (mais à toi aussi et à tous les amis qui s'intéressent à ces calculs)

Ciao ciao! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

AE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Andy   

Je suis largement conscient des limites de statistiques sur 11 ou 12 ans, cependant la base de données d'Ogimet permet d'étudier d'autres paramètres que les seules tn/tx/RR, ce qui permet d'avoir une image plus complète de la climatologie d'un lieu précis. Et par soucis de cohérence je me focalise donc sur les années disponibles chez Ogimet, soit de 2000 à aujourd'hui. Tout ça il me semble l'avoir précisé en ouverture du topic. Sinon j'aurais peut-être intitulé ce topic "Normales 2000-2011", ce qui n'a aucun sens bien sur.

Tout à fait d'accord: Ambérieu est plus représentative du climat de l'est Lyonnais que St Exupéry. L'ilot de chaleur généré par l'aéroport de St Ex est vraiment important, et en plus un petit vent très localisé maintient des tn assez hautes lors de courants de sud-est mous.

J'ai moi aussi tenu des relevés approximatifs à St Romain de Jalionas de 1988 à 1993, on était donc presque voisins: tu devais habiter aux 5 Chemins, moi j'étais à Barens. On a donc la même connaissance du coin.

Oui moi non plus je ne comprends pas trop le raisonnement d'André. On parle de choses subtiles, d'influences décelables sur de courtes périodes (pour les RR seul juillet se démarque vraiment à Lyon, sur des normales plus vieilles -1961-90- aout était nettement plus arrosé que pour 1971-2000), je ne prétends pas que Lyon est une ville méditerranéenne. D'ailleurs qu'est-ce qu'est l'indice xérothermique ? Wikipedia me dit que c'est le critère P<2T mais apparemment c'est autre chose default_confused1.gif

Salut mottoth, salut à tous,

Pour moi c'est le 3eme point seulement bien sur

En répondant il y a peu à Gael (dann17) j'ai aussi répondu à toi aussi mottoth, au moins en partie, donc hier je parlais de Bucarest et pas de Lyon, qui ont des régimes de pluies différentes.

(je note qu'il y a une certaine ressemblance entre celui de Milan et Lyon) mais tous les deux s'éloignent du type médit, et Bucarest d'un facon plus notable bien sur...

Donc une fois Gaussen utilisait seulement p < 2t pour détecter les mois secs de l'année.

Mais après il a crée l'indice xérothermique plus compliqué:

le mois sec ca devient comme ca:

< 10 mm pour une t moy mensuelle < 10 C

< 25 mm pour une t moy mensuelle entre 10 et 20

< 50 mm pour une t moy mensuelle entre 20 et 30

< 75 mm pour une t moy mensuelle > 30

donc il a lié les besoins de l'eau avec la température par une fonction non linéaire

les jours secs ainsi comptés sont seulement avec l'hr < 40

pour une hr entre 40 et 60 ca devient 0,9 jour

pour une hr entre 60 et 80 c'est 0,8 jour

pour une he entre 80 et 100 c'est 0,7 jour

Comme ca, avec ce décompte complexe il a pu délimiter avec plus de précision les contours du climat médit.

Le climat médit commence avec un indice de 40 ce qui correspond à la limite de l'olivier.

Pour un indice de 120 les cultures non irrigués cessent d'etre rentables

> 150 on passe au xérothermo-médit.

> 200 subdésertique

Par exemple il avait obtenu 30 pour Toulouse, 42 pour Carcassone, 57 pour Nice, et pour Biarritz un indice de 0.

Dans notre cas précis, meme si on parle d'influence médit (et non pas climat médit) on aurait du avoir entre 0 et 40 au moins, mais pour Bucarest on a eu 0....

Excusez moi si c'est trop ennuyeux ou trop compliqué....

Ciao ciao! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

André

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant