Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
Iefan

Suivi météo de la catastrophe nucléaire au Japon

Recommended Posts

Posted

Location : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons

Les médias n'ont pas tenté d'étouffer l'affaire. Eux, ils sont à la pêche à la dernière info, et on peut d'ailleurs regretter le manque cruel d'analyse sur ce qu'il se passe depuis 1 semaine. Ce que veulent les médias, c'est nous décrire un gros film catastrophe à la spielberg, avec toute l'émotion qui va bien. Pour cela, ils font avec les infos qui leurs parviennent: coté émotion, ils ont plein d'images de nippons engoissés, qui pleurent et crient, et où le tsunami a tout dévasté; et côté factuel, ils ne peuvent s'en référer qu'aux infos et aux chiffres que leurs donnent les autorités.

Donc s'il y a quelqu'un qui étoufferait l'affaire, se sont les autorités, pas les médias qui eux ne demandent qu'à aller toujours plus dans l'émotionnel et le catastrophisme, que se soit pour une chose minime ou pour une réelle cata comme c'est le cas en ce moment...

Des fois en regardant les médias et leur traitement de l'info, j'ai l'impression que Bruce Willis va finir par surgir en fin de reportage...

Sinon je suis d'accord avec Eric80 pour les nombreuses info contradictoires relatives aux chiffres et comparaisons avec Tchernobyl, c'est le grand n'importe quoi.

Et pour l'échelle INES, se sont les autorités françaises qui ont effectivement classé l'événement en cat. 6 (sur 7), les autorités nippones l'ayant classé 4, pour le relever à 5 aujourd'hui.

Merci d'avoir de l'avoir précisé à nouveau, je croyais m'être bien exprimé :

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/fukushima-face-a-d-enormes-difficultes_973671.html#xtor=AL-447

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Québec(Ste-Foy)

+1

Je me fais la même réflexion depuis déjà quelques jours. Que Tempco sous-évalue ou que l'ASN-EDF sur-évalue, j'ai envie de dire, "à qui profite le crime ?". Alors bien sûr ce n'est qu'une vague hypothèse et même que je suis sans doute border-line avec la charte que je m'efforce de faire respecter pour les autres (pardon d'avance, personne n'est parfait), mais je ne peux m'empêcher de me poser cette question. Le nucléaire français à tout intérêt à discréditer Tempco dans la gestion de son parc nucléaire. Je pense que si on veut se faire une idée claire de la situation, il ne faut écouter que les spécialistes dégagés de tout intérêt, aussi bien politique qu'économique. Bref soyons prudent devant les déclarations de chacun, même de l'ASN.

A noter qu'ici, le catastrophisme de l'ASN et des autres autorités françaises est vivement critiqué et moqué par les spécialistes du nucléaire. Et pas de soucis d'indépendance ici, le nucléaire on en a pratiquement pas default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

A noter qu'ici, le catastrophisme de l'ASN et des autres autorités françaises est vivement critiqué et moqué par les spécialistes du nucléaire. Et pas de soucis d'indépendance ici, le nucléaire on en a pratiquement pas default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" width="20" height="20">

default_thumbup.gif

Parlant de cartes à 500 hPa que j'ai posté l'autre soir, et pour lesquelles on m'a renvoyé à mes chères études - ce qui m'a amené à effacer mes messages - j'ai quand même vu une animation présentée par Philippe Verdier sur BFM TV où il montrait qu'une faible concentration de particules était sur le point de traverser l'Amérique du Nord avant de passer sur l'Atlantique.

Évidemment, les concentrations sont minimes et ne constituent aucun danger pour les populations, cependant il s'agit bien de poussières émanant de la centrale Nippone default_dry.png.

Comme quoi, il n'y a pas que les vents à 10 mètres qui comptent dans ce genre d'affaires.

C'est ballot mais j'ai pas eu la présence d'esprit de faire le rapprochement des superficies concernées par la radioactivité issue de Tchernobyl et le fait que pour une dispersion par des vents à 10 mètres, ça décoiffait pas mal default_chris.gif

A bon entendeur default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour information, le vent moyen semble être en train de se calmer voire même de s'inverser sur l'archipel

Vents moyens à 14h GMT:

ventmoyen14HGMT.png

Vents moyens à 15h GMT:

ventmoyen15HGMT.png

Webcam en direct de la centrale Fukushima1 (actualisée toutes les heures):

http://cams.storm-cast.net/cam.php?num=28

Utiliser les liens au dessus de l'image pour voir les images archivées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

default_thumbup.gif

Parlant de cartes à 500 hPa que j'ai posté l'autre soir, et pour lesquelles on m'a renvoyé à mes chères études - ce qui m'a amené à effacer mes messages - j'ai quand même vu une animation présentée par Philippe Verdier sur BFM TV où il montrait qu'une faible concentration de particules était sur le point de traverser l'Amérique du Nord avant de passer sur l'Atlantique.

Évidemment, les concentrations sont minimes et ne constituent aucun danger pour les populations, cependant il s'agit bien de poussières émanant de la centrale Nippone default_dry.png.

Comme quoi, il n'y a pas que les vents à 10 mètres qui comptent dans ce genre d'affaires.

C'est ballot mais j'ai pas eu la présence d'esprit de faire le rapprochement des superficies concernées par la radioactivité issue de Tchernobyl et le fait que pour une dispersion par des vents à 10 mètres, ça décoiffait pas mal default_chris.gif

A bon entendeur default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je crois que ça s'adresse à moi. L'autre jour tu parlais de la pollution radioactive sur le Japon (quoique on peut plus vérifier vu que tu as supprimé tes messages), pas de son transport 5 à 10 000 km plus loin. Donc je maintiens ce que je t'ai répondu, mais il parait évident en effet que le nuage une fois passé le Japon il faudra se référer à des cartes de hautes altitudes.

Ensuite j'ai beau être modérateur, j'ai aussi le droit d'exprimer une opinion personnelle surtout si elle va dans le sujet (en plus je parlais météo), sans qu'on me rabâche sans arrêt ma fonction. Enfin ma remarque n'avait rien de désobligeante, je suis désolé d'avoir froissé ta susceptibilité (je suis même surpris). D'ailleurs rien ne t'empêchait de défendre ton opinion objectivement, plutôt que de t'insurger sur ma fonction de modo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Je crois que ça s'adresse à moi. L'autre jour tu parlais de la pollution radioactive sur le Japon (quoique on peut plus vérifier vu que tu as supprimé tes messages), pas de son transport 5 à 10 000 km plus loin. Donc je maintiens ce que je t'ai répondu, mais il parait évident en effet que le nuage une fois passé le Japon il faudra se référer à des cartes de hautes altitudes.

Ensuite j'ai beau être modérateur, j'ai aussi le droit d'exprimer une opinion personnelle surtout si elle va dans le sujet (en plus je parlais météo), sans qu'on me rabâche sans arrêt ma fonction. Enfin ma remarque n'avait rien de désobligeante, je suis désolé d'avoir froissé ta susceptibilité (je suis même surpris). D'ailleurs rien ne t'empêchais de défendre ton opinion objectivement, plutôt que de t'insurger sur ma fonction de modo.

Ce n'est pas ton statut de modérateur qui me dérange default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Simplement, c'était le fait que tu aies utilisé tes prérogatives de modérateur dans un débat auquel tu participe activement. Logiquement, on ne peut être juge et partie; soit tu modères un sujet, soit tu y participes et alimentes les discussions. Mais on ne mélange pas les genres, c'est un principe qui me semble tomber sous le sens default_huh.png.

Quant aux cartes à 500 hPa, je les utilisais d'une part pour m'essayer à de la prévision, mais d'autre part - et ça c'est passé à la trappe - pour mettre en avant les différences qu'il y avait entre GFS, CEP et JMA à 96h aux abords de l'Archipel du Japon.

A ce titre, ces différences sont encore assez présentes à partir de 72h, avec notamment JMA où les vents vireraient à nouveau au Nord dès cette échéance. Reste à voir ce que ça donnerai à 10 mètres, mais logiquement on entrerait à nouveau dans une phase à risque.

Pensez-vous que les prévisions de JMA, qui ne sont pas au top pour nos régions d'Europe Occidentales, soient plus pertinentes pour l'Asie Orientale du fait de l'origine Nippone de ce modèle ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Simplement, c'était le fait que tu aies utilisé tes prérogatives de modérateur dans un débat auquel tu participe activement. Logiquement, on ne peut être juge et partie; soit tu modères un sujet, soit tu y participes et alimentes les discussions. Mais on ne mélange pas les genres, c'est un principe qui me semble tomber sous le sens

Bin voyons. default_dry.png

Quand je parle en tant que modérateur j'écris en bleu, ou sinon je précise bien que je parle en tant que modérateur. Je n'ai aucun problème à faire la distinction.

Quant aux cartes à 500 hPa, je les utilisais d'une part pour m'essayer à de la prévision, mais d'autre part - et ça c'est passé à la trappe - pour mettre en avant les différences qu'il y avait entre GFS, CEP et JMA à 96h aux abords de l'Archipel du Japon.

A ce titre, ces différences sont encore assez présentes à partir de 72h, avec notamment JMA où les vents vireraient à nouveau au Nord dès cette échéance. Reste à voir ce que ça donnerai à 10 mètres, mais logiquement on entrerait à nouveau dans une phase à risque.

Pensez-vous que les prévisions de JMA, qui ne sont pas au top pour nos régions d'Europe Occidentales, soient plus pertinentes pour l'Asie Orientale du fait de l'origine Nippone de ce modèle ?

Et bien voilà. Pourquoi ne pas m'avoir répondu cela dès le départ, plutôt que me faire ce mauvais procès. C'est une remarque que je trouve objectivement très pertinente. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> (C'est Damien qui parle, je précise default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est 9h locale, malgré le froid la météo n'est pas mauvaise sur Fukushima http://www.tuf.co.jp/livei/index.html

Ça pourrait se dégrader a partir de dimanche, des tempés qui pourraient baisser avec de la neige et un changement de directions du vent venant de l'est

Je ne perçois aucun autre élément important concernant l'évolution de la situation à la centrale à ramener ici,

les arrosages se poursuivent, des problèmes pour le moment à remettre le jus à la centrale, à cause des dégâts à l'intérieur et des radiations

http://news.tbs.co.jp/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

13240655.jpg

Bon, j'ai pas envie d'épiloguer sur ce point Damien, là n'est pas le sujet default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Sinon, j'ai entendu que les câbles électriques devraient être installés d'ici à Dimanche.

Donc, si tout va bien, demain sera la dernière journée où nous aurons à retenir notre souffle, en espérant que le rétablissement du courant puisse permettre aux dispositifs de refroidissement des réacteurs de fonctionner... S'ils n'ont pas subi de grosse avaries default_clover.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article et dossier par l'organisation mondiale de la santé http://www.who.int/h...n/en/index.html

Mesures (gouvernement) http://www.bousai.ne.jp/eng/index.html

Comme si l'horreur de la puissance du tremblement de terre et de la vague n'était pas suffisante,

les nombreux incendies qui se sont déclenchés au passage du tsunami ont été provoqués par

de l'essence qui est remontée avec lui et a pu s'enflammer à la moindre occasion

La conjonction des évènements s'est vraiment défoncé à les tuer

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pu voir , pour l'instant, que les rares animations (entre autre BFM) mélangent allègrement les genres. Si l'on a l'habitude de simplifier la troposphère en 3 couches, c'est pour suivre très logiquement la classification nuageuse. C'est vrai qu'on pourrait apparenter ces 3 couches à 3 plaques presque étanches entre elles et voir qu'alors, elles se déplacent dans des directions souvent très différentes.

Mais la réalité est beaucoup plus complexe: exit les vent au sol, le vent à la 500hPa et le jet à la tropo: C'est bien des échanges verticaux qu'il va falloir évaluer... On voit par exemple qu'à la deuxième explosion, en l'absence de vent toutes les particules ont tendance à retourner vers le sol. Ce qu'on ne voit pas, c'est les parcelles qui seraient monté et éventuellement transportées dans des courants , qui dès 2000m n'on rien à voir ni avec le vent au sol , ni avec le vent à la 500, et encore moins à la 250. Puis, tout au long du trajet, mécanique inverse pour le retour au sol des particules irradiées...

Alors, même avec un modèle complexe, on ne pourrait qu'approcher, et encore avec une erreur proche de 50% de l'évolution de la pollution.

La seule réalité ce sera de constater par les mesures au sol, l'évolution des radiations afin de cartographier. Forcément, à postériori.

edit:

comme dans la video Tchernobyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nantes (44)

Nouvelle secousse de 6.1 au Japon.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : guyancourt (78)

Nouvelle secousse de 6.1 au Japon.

en effet http://www.jma.go.jp/en/quake/quake_singen_index.html

à noter par ailleurs que le directeur général du JMA a rapporté la défaillance et la panne de certains capteurs sismiques et autres instruments de mesure dans la zone la plus violemment touchée et par le séisme et le tsunami .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Premières mesures d'élévation de la radioactivité à Los Angeles (LCI), alors qu'on attendait l'Alaska...

Preuve que les modélisations sont défaillantes (voir post précédant)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Liens depuis weatheronline :

Prévision ensembliste GFS de trajectoires

hysplit.500.2011031900.gif

Concentrations (intégrée sur la verticale ?)

zamg.2011031812.gif

Concentrations près de la surface (level1)

cs_hem_1h_movall_1.gif

Différents modèles avec différentes paramétrisation, supposant une émission constante de particules radioactives. default_clover.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Merci pour ces cartes qui confirment, comme l'a dit Gombervau, que la prévision en matière de déplacement de poussières radioactives est bien complexe, voire aléatoire.

Finalement, on ne peut que se prêter à cet exercice dans les grandes lignes default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">.

En outre, on ne sait pas vraiment exactement comment évoluent les radiations à l'heure actuelle default_wacko.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

Merci pour ces cartes qui confirment, comme l'a dit Gombervau, que la prévision en matière de déplacement de poussières radioactives est bien complexe, voire aléatoire.

Finalement, on ne peut que se prêter à cet exercice dans les grandes lignes default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">.

En outre, on ne sait pas vraiment exactement comment évoluent les radiations à l'heure actuelle default_wacko.png

En effet mais comme l'ont dit et répété plusieurs spécialistes du nucléaire, ces particules sont très dispersées et ne représente pas de risque pour la santé. Même si bien sure la radioactivité n'est jamais bonne sur le corps humain.

Fort heureusement on reste bien en dessous de la catastrophe de Tchernobyl. L'autre jour un chercheur disait que le taux de particule rejeté par la centrale de Fukushima était environ 10 fois inférieur à Tchernobyl.

De plus le nuage a du traverser tout l'océan Pacifique avant d'arriver en Amérique et le nuage s'en retrouve bien dispersé.

C'est déjà une bonne nouvelle que de savoir que le nuage est très dispersé à son arrivé en Amérique du nord default_flowers.gif

Nouvelle secousse de 6.1 au Japon.

Voici une shake map du séisme de tout à l'heure :

851495intensity.jpg

Source : http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/shakemap/global/shake/c00026q2/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

En effet mais comme l'ont dit et répété plusieurs spécialistes du nucléaire, ces particules sont très dispersées et ne représente pas de risque pour la santé. Même si bien sure la radioactivité n'est jamais bonne sur le corps humain.

Fort heureusement on reste bien en dessous de la catastrophe de Tchernobyl. L'autre jour un chercheur disait que le taux de particule rejeté par la centrale de Fukushima était environ 10 fois inférieur à Tchernobyl.

De plus le nuage a du traverser tout l'océan Pacifique avant d'arriver en Amérique et le nuage s'en retrouve bien dispersé.

C'est déjà une bonne nouvelle que de savoir que le nuage est très dispersé à son arrivé en Amérique du nord default_flowers.gif

Oui, enfin, restons prudent au sujet de l'intensité des radiations default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Vues comme les choses ont évolué, depuis le début des évènements, tu ne me fera pas croire que le Tsunami n'avait pas dès le début mis en défaut les systèmes de refroidissement alors même que l'on nous disait que tout était sous contrôle default_dry.png.

Ce qui compte, au delà de l'intensité du nuage, c'est la durée de stagnation, ou de passage, des particules au dessus des zones agricoles et des zones peuplés en même temps que les conditions météo à ce moment là.

Par exemple, dans le cas de Tchernobyl, le nuage n'était pas au plus fort de se densité lors qu'il est passé au dessus de la Corse et des Alpes du Sud. Pourtant, vu le temps qui régnait au moment de son passage (pluies et neige en altitude), ce sont les zones où l'on retrouve parmi les concentrations les plus fortes en dehors des abords immédiats de la centrale Russe.

Il faut donc se méfier de ce raccourci au combien rassurant qiu vise à se dire : "Oui, bon le nuage sera déjà bien dispersé...". Toutes les clés du problème ne résident pas uniquement dans l'intensité des radiations default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces cartes qui confirment, comme l'a dit Gombervau, que la prévision en matière de déplacement de poussières radioactives est bien complexe, voire aléatoire.

Finalement, on ne peut que se prêter à cet exercice dans les grandes lignes default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">.

Il ne faut pas exagérer. On est très très loin de l'aléatoire, et ce n'est pas la plus grande complexité qui soit.

Il est dur de prévoir avec exactitude le chemin d'une particule sur plusieurs jours, mais on a une bonne idée du chemin principal où se retrouvent les plus fortes concentrations.

Un autre lien : la meilleure estimation du panache (mélange d'analyses et de forecasts)

cs_hem_1h_movtotal_1.gif

Si je ne me trompe pas, à Meteo-France c'est le modèle MOCAGE qui est utilisé (couplé avec un modèle météo). En recherche (non opérationnel) il y a aussi MESO-NH qui fait tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Il ne faut pas exagérer. On est très très loin de l'aléatoire, et ce n'est pas la plus grande complexité qui soit.

Il est dur de prévoir avec exactitude le chemin d'une particule sur plusieurs jours, mais on a une bonne idée du chemin principal où se retrouvent les plus fortes concentrations.

[...]

Cependant, l'autre question que je me pose, c'est de savoir si les radionucléïdes divers, tels le Cesium 137, le Tellure 132 et l'Iode 133, ont des comportements similaires dans l'atmosphère ?

On sait que le Césium voyage pas mal dans les airs, mais qu'en est-il des autres ? default_unsure.png

Si je comprends bien Simon, il existe des modèles spécifiquement conçus pour ce genre de calculs, ou est-ce que l'on balance des données dans une série d'algorithmes issus des modèles plus classiques ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris 15

Merci les mecs pour ce topic

Je ne suis pas rassuré du tout !

J'avoue que je regarde toutes les infos en provenance du Japon

J'ai ça aussi :

Le panache radioactif résultant des rejets des réacteurs endommagés de la centrale de Fukushima pourrait atteindre la France métropolitaine mercredi 23 ou jeudi 24 mars, a annoncé samedi l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, après avoir fait un modélisation.

Qu'en pensez vous ?

17500 kms séparent Tokyo de Brest

2 océans + les USA à traverser : les particules auront-elles le temps d'être dispersées par les pluies ?

Quid si tout explose la bas ??? :!: :!: :!:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)

Des chiffres parlants sur les taux de radioactivité de Fukushima et Tchernobyl : http://www.objectifeco.com/economie/anticipations-tendances/article/loic-abadie-fukushima-un-cas-d-ecole-de-psychologie-des-foules

C'est rassurant. default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Merci les mecs pour ce topic

Je ne suis pas rassuré du tout !

J'avoue que je regarde toutes les infos en provenance du Japon

J'ai ça aussi :

Le panache radioactif résultant des rejets des réacteurs endommagés de la centrale de Fukushima pourrait atteindre la France métropolitaine mercredi 23 ou jeudi 24 mars, a annoncé samedi l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, après avoir fait un modélisation.

Qu'en pensez vous ?

17500 kms séparent Tokyo de Brest

2 océans + les USA à traverser : les particules auront-elles le temps d'être dispersées par les pluies ?

Quid si tout explose la bas ??? :!: :!: :!:

La réponse se trouve sur le lien plus haut donné par poitou default_flowers.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Merci les mecs pour ce topic

Je ne suis pas rassuré du tout !

J'avoue que je regarde toutes les infos en provenance du Japon

J'ai ça aussi :

Le panache radioactif résultant des rejets des réacteurs endommagés de la centrale de Fukushima pourrait atteindre la France métropolitaine mercredi 23 ou jeudi 24 mars, a annoncé samedi l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, après avoir fait un modélisation.

Qu'en pensez vous ?

17500 kms séparent Tokyo de Brest

2 océans + les USA à traverser : les particules auront-elles le temps d'être dispersées par les pluies ?

Quid si tout explose la bas ??? excl.gifexcl.gifexcl.gif

..."

Les concentrations attendues de césium 137 dans l'air sur les territoires balayés par le panache sont extrêmement faibles. Ce radionucléide est représentatif des matières radioactives rejetées à longue distance lors d'un accident nucléaire.

Ces concentrations seront d'un niveau trop faible pour être détectées par les 170 balises d'alerte du réseau Téléray de l'IRSN, dont les mesures sont également consultables sur le site internet de l'IRSN."

Rien de nouveau, dès le départ il a été répété que certaines particules pourraient traverser l'ensemble de l'hémisphère Nord.

Quant aux risques d'explosion, avec les informations dont on dispose il semble tout de même diminuer de jour en jour. On est vraiment pas dans le même situation que Tchernobyl.

A vrai dire en l'état actuel des choses la France est vraiment la dernière de mes préoccupations, par contre, je craint quand même que les rejets radioactifs ne se prolongent dans le temps et qu'à terme la situation s'aggrave encore au Japon (pollution des eaux, air, alimentations...).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...