Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Semaine du 10/01/2011 au 16/01/2011


gigi2004
 Share

Recommended Posts

Posted
Portugal(sesimbra)

Après la semaine précédente plus douce, nous pourrions connaitre des conditions hivernales mais temporaires en l'état actuel des modèles

Sur GFS l'ondulation du 10 janvier est plus marqué mais n'aboutit pas à un nouveau blocage

GFS 10/01

Une autre ondulation est visible 4 jours après

GFS 14/01

Sur CEP, l'ondulation est plus faible voir inexistante

CEP 10/01

puis on se rapproche dangereusement du zonal classique

CEP 12/01

Link to post
Share on other sites

  • Replies 566
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Le GFS 6z confirme l'ondulation du 10/01, mais l'activité dépréssionnaire est très importante entre terre neuve et sud groenland.

http://www.meteociel.fr/modeles/gfse_cartes.php?&ech=192&mode=0

Du coup la tentative de blocage est avorté, et les HP sont rabatues sur la France.

Ensuite c'est le traditionnel zonal à gogo de GFS à échéances lointaines.(fiabilité 0)

Link to post
Share on other sites

Posted
Portugal(sesimbra)

une autres ondulation se dessine en fin de topic vers le 16-17 janvier

GFS 17/01

bref pas loin de 3 ondulations cette semaine, au vu des indices de blocage NAO proche de zéro et AO assez négatif

AO

NAO

j'ai remarqué également que l'indice PNA (notre pendant pacifique à la NAO) PNA étant souvent le précurseur de celui de la NAO

NAO d'environ 1-2 semaine

Hors il semble bientôt repartir à la baisse PNA

Ainsi ,il n'est pas impossible qu'une de ces ondulation débouche sur un nouveau blocage au moins en fin de topic..

A Surveiller...

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

L'élément important c'est la reprise de l'activité dépressionnaire sur l'Atlantique...

http://www.meteociel.fr/modeles/gfse_cartes.php?&ech=186&mode=0&carte=1

http://www.meteociel.fr/modeles/ecmwf.php?ech=192&mode=1&map=1&archive=0

A partir de là, ça va devenir difficile d'avoir un nouveau blocage sur l'Atlantique ou le Groenland même si sur le pacifique, une importante advection de hauts géopotentiels s'opère.

Cependant, cette activité dépressionnaire pourrait finir par former un AR ou AS mais c'est encore très loin...

Link to post
Share on other sites

"L'élément important c'est la reprise de l'activité dépressionnaire sur l'Atlantique..."

Oui, mais ce n'est pas encore gagné, le froid menace encore, surtout que les indices restent plutôt adaptés à une synoptique froide; depuis l'hiver dernier, à chaque fois que j'ai espérer une douceur durable, cela a été annulé au rapproché de l'échéance, ou bien très temporaire, avec au final un temps à hivernophile.

Link to post
Share on other sites

puis on se rapproche dangereusement du zonal classique

CEP 12/01

L'activité dépressionaire atlantique reprend de la vigueur, ceci n'est pas une bonne chose pour espérer une advection chaude qui pourrait finir en Blocage AA-GA. Je trouve que l'échéance est trop lointaine pour le moment pour voir même une tendance majoritaire qui se dégagerait. On voit cependant une advection chaude sur le pacifique NE qui est vu par 3 grands modèles BOM, CEP et GFS d'ou la baisse de l'indice PNA pour cette échéance. L'AO reste du coté négatif mais ce n'est surement pas une coïncidence si la NAO tend à remonter et que la cyclo atlantique tend à s'imposer.

Mais à voir cette carte il n'y a aucun zonal présent, il n'y a cas voir le vortex polaire éclater et ce monstre d'anticyclone sur Béring pour s'en convaincre. Pour le moment aucun scénario semble se dégager mais il semble que notre synoptique récurrente reste présente.

Link to post
Share on other sites

L'activité dépressionaire atlantique reprend de la vigueur, ceci n'est pas une bonne chose pour espérer une advection chaude qui pourrait finir en Blocage AA-GA. Je trouve que l'échéance est trop lointaine pour le moment pour voir même une tendance majoritaire qui se dégagerait. On voit cependant une advection chaude sur le pacifique NE qui est vu par 3 grands modèles BOM, CEP et GFS d'ou la baisse de l'indice PNA pour cette échéance. L'AO reste du coté négatif mais ce n'est surement pas une coïncidence si la NAO tend à remonter et que la cyclo atlantique tend à s'imposer.

Mais à voir cette carte il n'y a aucun zonal présent, il n'y a cas voir le vortex polaire éclater et ce monstre d'anticyclone sur Béring pour s'en convaincre. Pour le moment aucun scénario semble se dégager mais il semble que notre synoptique récurrente reste présente.

Aie, ça n'a pas basculé du bon côté pour les hivernophiles...Plus de repos pour ce début d'année 2011 car parfois les esprits commençaient à s'échauffer ici.
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Herblain (44)

L'ondulation Atlantique semble être la tendance majoritaire sur les modèles de ce matin. L'activité dépressionnaire sur l'océan risque d'être trop importante pour qu'un nouveau blocage se forme. Cependant, on est vraiment pas loin du blocage en fin d'échéance sur le dernier GFS.

Sur CEP, le zonal n'est pas loin du tout...

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Bon, je crois qu'il faut admettre que la pause hivernale risque d'être un peu plus longue que prévue.

Je pensais qu'à partir du 8 ou 10 on rebasculerait dans une synop froide (toujours possible d'ailleurs) mais les chances s'amenuises.

ça creuse dur vers le Labrador. Nous reprenons une circulation plus classique.

Par contre, niveau Jet c'est bien faiblard sur l'HN et ça aussi c'est un changement qui a son importance.

ça va être dur de trouver une dynamique à pulsion chaude vers le pôle dans ces conditions.

Ju

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Quentin-la-Poterie (30)

Oui enfin attention au 6Z qui quoiqu'on en dise, s'éloigne bien souvent de la PE synoptiquement parlant, avec un renforcement de l'activité dépressionnaire quasi permanent en Atlantique dans cette sortie.

Les hivernophiles du sud ont tout à gagner à cette redistribution des cartes; si on peut appeller ça comme ça, avec des ondulations à proximité de la France et une activité dépressionnaire qui se renforce entre Groenland et Canada ce qui empêcherait à un blocage (non modélisé à cette heure) de s'étendre trop vers l'W. Le risque c'est que ces ondulations n'arrivent pas à s'élever en latitude et renforcent le flux de SW..

Cette reprise d'un courant plus classique est normale et corrobore parfaitement à ce qu'on a nommé ici "récurrence", en témoigne ce qu'il s'est passé l'année dernière.

Link to post
Share on other sites

Cette reprise d'un courant plus classique est normale et corrobore parfaitement à ce qu'on a nommé ici "récurrence", en témoigne ce qu'il s'est passé l'année dernière.

Peux-tu nous en dire plus sur ces similitudes avec l'an passé default_confused1.gif

J'ai beau chercher dans les archives du NCEP, je ne vois aucun courant classique s'imposer comme ce que les modèles nous pondent actuellement. Janvier 2010, c'est un enchaînement GA, AS, AR, AA... default_wub.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Quentin-la-Poterie (30)

Peux-tu nous en dire plus sur ces similitudes avec l'an passé confused1.gif

J'ai beau chercher dans les archives du NCEP, je ne vois aucun courant classique s'imposer comme ce que les modèles nous pondent actuellement. Janvier 2010, c'est un enchaînement GA, AS, AR, AA... wub.gif

Oui, pas de courant classique mais des courants de SW il y en a eu (certes assez atypiques), du moins, on avait coupé avec le froid temporairement via ces composantes.

http://www.meteociel.fr/modeles/archives/archives.php?day=28&month=2&year=2010&hour=0&map=0 une semaine avant l'épisode neigeux historique dans le sud de la France (pas de courant classique on est ok, mais flux de SW très dynamique et gros redoux).

Un peu la flemme de rechercher toutes les dâtes, mais les périodes de redoux (temporaire) était fréquentes entre deux blocages.

Maintenant, chaque année n'est point comparable à une autre, et les variantes de notre récurrence pourraient également conduire à l'instauration d'un durable flux de SW, je n'y crois pas mais pourquoi pas thumbup1.gif

Link to post
Share on other sites

Oui, pas de courant classique mais des courants de SW il y en a eu (certes assez atypiques), du moins, on avait coupé avec le froid temporairement via ces composantes.

http://www.meteociel.fr/modeles/archives/archives.php?day=28&month=2&year=2010&hour=0&map=0 une semaine avant l'épisode neigeux historique dans le sud de la France (pas de courant classique on est ok, mais flux de SW très dynamique et gros redoux).

Il y a quand même des différences assez fondamentales entre la carte que tu montres (flux de SO très dynamique mais temporaire lié à une dépression relativement isolée), et le véritable rail des Açores à la Laponie que nous sortent les modèles pour le milieu de semaine.

L'année dernière, mis à part peut-être durant la première décade de décembre (voir ici), on n'a pas vraiment eu de situation aussi prononcée que celle qui est attendue cette semaine. Le seul véritable le gros coup de douceur généralisé de l'hiver dernier, qui avait eu lieu fin décembre, reste également assez loin de la situation attendue (voir ici). On avait eu une autre tentative du zonal vers la mi-janvier, mais elle avait buté contre un AS en pleine vigueur (voir ici). Début février il y avait eu un passage un peu plus prononcé de l'influence océanique sur l'Europe, mais c'était également moins solide que ce qui est entrevu la semaine prochaine (voir ici). Peut-être que ce qui se rapproche le plus au niveau européen de notre situation entrevue est l'épisode de fin février (lien), bien que la zone barocline n'était pas remontée aussi haut en latitude qu'elle devrait l'être vers mercredi / jeudi.

Une telle redistribution des cartes n'était pas intervenue de manière aussi nette l'année dernière, cela étant je ne suis pas convaincu non plus que cela durable (avis subjectif). Dans tous les cas, si cela peut permettre de nous conduire vers des situations plus favorables à la moitié sud qui attends toujours d'avoir un peu plus que les miettes, je suis comme toi, c'est à dire preneur ! default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Oui, pas de courant classique mais des courants de SW il y en a eu (certes assez atypiques), du moins, on avait coupé avec le froid temporairement via ces composantes.

http://www.meteociel.fr/modeles/archives/archives.php?day=28&month=2&year=2010&hour=0&map=0 une semaine avant l'épisode neigeux historique dans le sud de la France (pas de courant classique on est ok, mais flux de SW très dynamique et gros redoux).

Un peu la flemme de rechercher toutes les dâtes, mais les périodes de redoux (temporaire) était fréquentes entre deux blocages.

Maintenant, chaque année n'est point comparable à une autre, et les variantes de notre récurrence pourraient également conduire à l'instauration d'un durable flux de SW, je n'y crois pas mais pourquoi pas thumbup1.gif

Je pensais que tu parlais à peu près de la même période (janvier), où les pauses ont été rares et particulièrement furtives.

Il y a effectivement eu la dernière décade de février en flux de SW, avec Xynthia pour final... dans une configuration qui rappelle d'ailleurs celle des prochains jours (flux méridional sous blocage).

Pour en revenir à nos moutons, tout l'attention devrait en effet se porter sur les "dorsales" et "ondulations" et, si ça en reste là, ça prouverait que l'environnement synoptique général aura pour un temps perdu de sa superbe.

Link to post
Share on other sites

Bonjour

Mes meilleurs voeux pour 2011. Je pense qu'il faut être réaliste. L'hiver décampe jusqu'à une échéance raisonnable de 10 jours. C'est un flux de sud-ouest qui est vu se mettre en place.

Guy Plaut avait souligné qu'en période La Nina, les blocages sont plus fréquents avant Noël et qu'aprés, c'est la circulation ZO qui reprend l'avantage. Quand au scénario 1962/63, je n'y crois guére. Mais je suis hors sujet.

@ bientôt

Link to post
Share on other sites

Je ne serais pas aussi catégorique que toi. Bien entendu la circulation atmosphérique tend à redevenir + classique car elle était atypique depuis novembre. Les hautes pressions, les hauts géopotentiels autour du pôle de notre coté commencent à se résorber MAIS LENTEMENT.

Ces anomalies ont conduit depuis novembre à la succession de périodes très hivernales surtout sur le nord de la France, l'Allemagne/Benelux et la GB avec soit le décrochage d'une partie de vortex polaire dans un flux nordique comme en novembre

http://www.wetterzentrale.de/pics/archive/ra/2010/Rrea00120101128.gif

ou soit une zone barocline très sud , une zone de conflit appelé par le passé front polaire sur le nord de la France en décembre avec toute ces neiges et ça serait encore vrai la semaine prochaine sur la GB, cette fois ci.

Ces anomalies positives autour du pôle, c'est pas franchement une bonne nouvelle pour la banquise avec un déficit très important du coté est américain soumise à des pulsions chaudes à répétition.

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/recent365.anom.region.13.html

Pour en revenir au topic, ca semble se modifier lentement avec le rétablissement d'un semblant de vortex polaire dans notre partie nord de l'hémisphère coté européen. tout ceci est très lent avec le rétablissement des basses pressions de la Scandinavie à l'Islande et ca reste assez libéré du canada au Groenland.

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rz500m8.gif

Donc oui la solution de facilité, la + classique, la + simple serait le retour du flux d'ouest plus ou moins anticyclonique selon ses runs, plus ou moins dépressionnaire selon d'autres comme le dernier gfs

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn2521.png

Comme la région du Groenland/labrador ne serait pas sous l'emprise de très fortes basses pressions, une dorsale anticyclonique entre 2 systèmes dépressionnaire atlantique n'aurait aucun mal à prendre de la latitude pour entrainer un nouveau flux de nord sur l'Europe de l'ouest. Ce scénario est certes minoritaire mais vu par exemple par gem:

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rgem2281.gif

Link to post
Share on other sites

Selon moi l'un des fait marquant pour la semaine de ce topic c'est le passage probable par une phase de NAO positive, ce qui n'est pas arrivé depuis début Octobre.

nao.sprd2.gif

On constate tout de même une tendance à la baisse à partir du 14, tendance plus marqué sur la sortie de l'Indice AO de cette après midi.

AO

EDIT : Oliv92 m'a devancé d'une minute sur ce point default_innocent.gif

Sinon pour le moment sur les modèles on constate une réelle tendance au retour d'un vrai zonal sur l'Europe. Cette tendance est malgré tout nuancé par la persistance de l'éclatement du vortex, ce qui pourrait profiter aux retour de conditions plus froide (je n'emploie volontairement pas le mot hivernal puisqu'en réalité le zonal est une synoptique hivernal, il ne faut pas l'oublier default_whistling.gif)

Simple supposition vers le 13/14 on a une petite ondulation sur GFS alors si on relie ça à la prévision de l'AO, on peut espérer une évolution positive pour les hivernophiles default_shifty.gif

Link to post
Share on other sites

Le GEFS06Z

et d'autres modèles continuent à voir un flux de sud-ouest persistant avec une douceur plus marquée au sud et sud-est. Pour cette semaine, la fiabilité est encore moyenne à faible à 8 jours de l'échéance mais le point à souligner, c'est l'activité depressionaire virulente en Atlantique, qui en outre empêcherait une advection subtropicale, et donc réduit les chances (pour le moment) d'un nouveau blocage et de conditions hivernales sur le pays. Après, certes, on pourra dire que GFS accentue voir exagère la douceur mais c'est pourtant le scénario majoritaire sur les runs. Notez cependant que le modèle australien BOM modélise une advection subtropicale dans le proche Atlantique, plus nette et importante que les autres, ce modèle numérique est le plus favorable au retour de l'hiver aujourd'hui. On s'accroche à ce qu'on peut. Mais la semaine va commencer et j'espère de nombreuses évolutions dans les prochaines sorties, favorables à l'or blanc bien que nous en sommes relativement loin pour l'heure. Les diagrammes GEFS

ne changent guère et une baisse des températures à 850 hpa sur l'ensemble du pays pour le "bref coup de froid". Puis les courbes remontent, plus significatif sur le sud. Je pense que la fiabilité augmentera d'ici Mercredi quoique, à suivre ...

P-S : je me suis trompé de topic.. default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Pas d'accord avec toi TreizeVents sur le flux zonal qui n'est qu'un faux zonal (malheureusement pour ceux qui aiment l'agitation default_nuke.gifdefault_dry.png) car de prime abord ça s'y apparente mais dans les faits, le courant d'ouest reste restreint à de basses latitudes et reste encore assez mou. Des Açores au nord-Scandinave c'est en effet dépressionnaire et avec cette carte on peut en effet croire à un flux d'ouest à sud-ouest généralisé et vif :

gfs-0-90_hgd9.png

C'est bien dépressionnaire, c'est relativement linéaire en terme de flux d'altitude (faibles ondulations en tout cas), on a des advections douces sur l'Europe Méditerranéenne et le flux perturbé concerne une grande partie nord-ouest de l'Europe. Mais en remplaçant tout ça dans le contexte initial, tout ce qui se place au nord d'une ligne Londres/Helsinki n'a pas droit aux anomalies Atlantiques mais à des anomalies directement venues du pôle et prises dans un flux nordique (polaire) et non océanique :

gfs-0-60_gpn9.png

Les flêches rouges étant les masses d'air plus douces et les violettes le flux glacial venu du pôle avec les anomalies polaires qui l'accompagne. Quant aux flèches noires elles représentent le flux dominant en fonction du placement des centres d'actions. Ces deux flèches noires sont bien orientées à l'ouest ou sud-ouest mais l'une vient donc bien de l'Atlantique et l'autre vient bien du pôle. D'ailleurs tout simplement cela se voit parfaitement avec la carte de jet d'altitude :

gfs-5-120_jyd3.png

Ce qu'a voulu dire Christophe quand il parlait des similitudes avec l'an dernier doit surtout venir de l'aspect aussi méridional du jet Atlantique et qui n'a à priori toujours pas en tête l'idée de remonter à des latitudes plus septentrionales et donc des latitudes plus conformes. C'est en cela que les cartes des géopotentiels restent trompeuses et ne reflètent en rien une réalité qui reste hors-norme.

Voilà des cartes de vrai zonal :

archives-1999-1-18-0-5_cps3.png

Nous en sommes encore bien loin du Terre-Neuve/Finlande sans passer par les Açores. C'est bien un jet détourné qui va nous concerner donc oui ça va être aussi doux qu'en période zonale (sauf à l'arrière des anomalies) ça va être aussi perturbé (avec un risque mineur de forts coups de vent à tempêtes car trop ondulant malgré tout) mais ça peut aussi vite s'arrêter que ça n'a commencé. La moindre anomalie plus conséquente dans le secteur de Terre-Neuve peut provoquer une nouvelle ondulation et avec un pôle qui ressemble à cela :

ECH1-168_wxa5.GIF

Inutile de dire que la moindre ondulation plus conséquente peut aboutir à quelque chose que nous connaissons bien depuis ce début d'hiver et donc même par rapport à l'hiver dernier. J'ai du mal à voir un changement profond au cours des prochaines semaines ou bien alors il faudrait que les anomalies hautes de TP arrêtent de remonter vers le pôle puis que celles qui traînent ci et là se désagrègent complètement (soit de nombreux jours), que les ondulations ne se fassent pas durant plusieurs jours en Atlantique et que le courant d'ouest soit turbulent pendant de longs jours pour arrêter tout le processus. Au temps de "si" qui laissent bien songeur à mon sens...

Bref, ceux qui s'entêtent à voir un zonal ne sont pas dans la réalité et devraient aller voir plusieurs archives de zonal pour s'en convaincre. Après cette démonstration je crois que je baisserais totalement les bras si certains continuent à voir un zonal depuis l'Atlantique jusqu'à l'Europe.

Link to post
Share on other sites

Pas d'accord avec toi TreizeVents sur le flux zonal qui n'est qu'un faux zonal...

Je pense que tu fait erreur sur le topic default_191769.gif

Pour la semaine de ce topic on a pour GFS :

gfs-5-240.png?6

Mais tout ça est bien loin, le zonal n'est pas encore là.

Link to post
Share on other sites

Je ne serais pas aussi catégorique que toi. Bien entendu la circulation atmosphérique tend à redevenir + classique car elle était atypique depuis novembre. Les hautes pressions, les hauts géopotentiels autour du pôle de notre coté commencent à se résorber MAIS LENTEMENT.

Ces anomalies ont conduit depuis novembre à la succession de périodes très hivernales surtout sur le nord de la France, l'Allemagne/Benelux et la GB avec soit le décrochage d'une partie de vortex polaire dans un flux nordique comme en novembre

http://www.wetterzentrale.de/pics/archive/ra/2010/Rrea00120101128.gif

ou soit une zone barocline très sud , une zone de conflit appelé par le passé front polaire sur le nord de la France en décembre avec toute ces neiges et ça serait encore vrai la semaine prochaine sur la GB, cette fois ci.

Ces anomalies positives autour du pôle, c'est pas franchement une bonne nouvelle pour la banquise avec un déficit très important du coté est américain soumise à des pulsions chaudes à répétition.

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IMAGES/recent365.anom.region.13.html

Pour en revenir au topic, ca semble se modifier lentement avec le rétablissement d'un semblant de vortex polaire dans notre partie nord de l'hémisphère coté européen. tout ceci est très lent avec le rétablissement des basses pressions de la Scandinavie à l'Islande et ca reste assez libéré du canada au Groenland.

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rz500m8.gif

Donc oui la solution de facilité, la + classique, la + simple serait le retour du flux d'ouest plus ou moins anticyclonique selon ses runs, plus ou moins dépressionnaire selon d'autres comme le dernier gfs

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn2521.png

Comme la région du Groenland/labrador ne serait pas sous l'emprise de très fortes basses pressions, une dorsale anticyclonique entre 2 systèmes dépressionnaire atlantique n'aurait aucun mal à prendre de la latitude pour entrainer un nouveau flux de nord sur l'Europe de l'ouest. Ce scénario est certes minoritaire mais vu par exemple par gem:

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rgem2281.gif

Je suis tout à fait d'accord avec cette analyse, rien à ajouter !Je voudrais ajouter que le soleil s'est réveillé avec une série de tâches solaires (on ne sait pas si c'est un hasard avec le ralentissement de la récurrence ...)
Link to post
Share on other sites

Pas d'accord avec toi TreizeVents sur le flux zonal qui n'est qu'un faux zonal (malheureusement pour ceux qui aiment l'agitation default_nuke.gifdefault_dry.png) car de prime abord ça s'y apparente mais dans les faits, le courant d'ouest reste restreint à de basses latitudes et reste encore assez mou. Des Açores au nord-Scandinave c'est en effet dépressionnaire et avec cette carte on peut en effet croire à un flux d'ouest à sud-ouest généralisé et vif :

Ne te méprends pas sur mon message, si je n'ai pas employé une seule fois le terme "zonal", c'était parfaitement volontaire. Mais le fait que la situation ne s'apparente pas à un "vrai" zonal, notamment du fait de son positionnement en latitude et des conditions peu dépressionnaires au niveau du Groenland, n'enlève en rien le fait que nous n'avions pas connu une seule fois lors de tout l'hiver dernier une telle advection douce océanique aussi dynamique, rectiligne, et s'enfonçant autant vers l'intérieur du continent que celle qui est modélisée. Même s'il y a de très grandes chances que cela ne soit que temporaire, notamment pour les raisons énoncées par Virgile, la modélisation postée juste au dessus par Benito montre une situation qui n'a pas été observée une seule fois de tout l'hiver dernier. C'était seulement ça le sens de mon message, en réponse à celui de Christophe.
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Quentin-la-Poterie (30)

Ne te méprends pas sur mon message, si je n'ai pas employé une seule fois le terme "zonal", c'était parfaitement volontaire. Mais le fait que la situation ne s'apparente pas à un "vrai" zonal, notamment du fait de son positionnement en latitude et des conditions peu dépressionnaires au niveau du Groenland, n'enlève en rien le fait que nous n'avions pas connu une seule fois lors de tout l'hiver dernier une telle advection douce océanique aussi dynamique, rectiligne, et s'enfonçant autant vers l'intérieur du continent que celle qui est modélisée. Même s'il y a de très grandes chances que cela ne soit que temporaire, notamment pour les raisons énoncées par Virgile, la modélisation postée juste au dessus par Benito montre une situation qui n'a pas été observée une seule fois de tout l'hiver dernier. C'était seulement ça le sens de mon message, en réponse à celui de Christophe.

Bien entendu que la synoptique modélisée par GFS ou autre n'est pas à l'identique de ce qu'il s'est passé l'année dernière (sur le lien que j'ai donné), où c'était un flux de SW très atypique avec une cyclo en explosion totale entre le Golfe de Gascogne et l'W de la France.

On est OK là-dessus 13vents, c'est vrai que c'était pas clair sur mon message.

J'entendais par "déjà vu" des périodes de redoux avec une composante plus maritime, émanant en partie de la position du Jet, après oui il y a des variantes qui sont observées, c'est un fait.

En tout cas, on semble à peu prêt tous d'accord sur ce qu'il pourrait se passer avec ce flux d'OSO... une chose à ne pas faire, c'est de ne pas sousestimer les petites ondulations qu'on voit à LT.

Link to post
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...