cumulus62

histoire sans fin [thème: météo bien sur]

Messages recommandés

alex44   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffocant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux 191769.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffocant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seb-50   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffocant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionneelle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffocant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stev   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffocant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffocant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seb-50   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffocant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stev   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffocant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seb-50   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffocant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents

Une douceur sèche liée à une dépression... default_laugh.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffocant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace (default_thumbup.gif hé hé)

j'ai corrigé suffoquant, ça fait deux fois que je le corrige default_thumbup1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RobinR   

j'ai corrigé suffoquant, ça fait deux fois que je le corrige default_thumbup1.gif

Et depuis quand "suffocant" s'écrit "suffoquant" ? default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> (ou peut-être peut on écrire les deux ? ^^)

Enfin moi je l'ai toujours vu écrit de cette façon default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
-Airi-   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant (le 1er qui met "stratus" c'est 0* au photolive default_devil.gifdefault_laugh.png :lol: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stev   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant du soleil et des nanas default_innocent.gif :innocent:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et depuis quand "suffocant" s'écrit "suffoquant" ? default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> (ou peut-être peut on écrire les deux ? ^^)

Enfin moi je l'ai toujours vu écrit de cette façon default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Oui, suffocant c'est l'adjectif et suffoquant c'est le participe présent de suffoquer, donc tu as raison en étant employé ici comme adjectif, purée c'est bien on révise notre orthographe et grammaire default_thumbup.gif Désolé default_blushing.gif

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant du soleil et des nanas en mini jupes default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> ( ca déraille là)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
-Airi-   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant du soleil et des nanas en mini jupes tandis qu'à Canapéville(canappeville)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stev   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant du soleil et des nanas en mini jupes tandis qu'à Canapéville(canappeville), Rominet et Fabien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant du soleil et des nanas en mini jupes tandis qu'à Canapéville, Rominet et Fabien regardaient

Suffoquant peut s'écrire aussi suffocant, les deux écritures sont correctes. C'est comme cuiller (cuillère).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seb-50   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant du soleil et des nanas en mini jupes tandis qu'à Canapéville, Rominet et Fabien regardaient la neige tomber

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
orage87   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant du soleil et des nanas en mini jupes tandis qu'à Canapéville, Rominet et Fabien regardaient la neige tomber à gros flocons

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant du soleil et des nanas en mini jupes tandis qu'à Canapéville, Rominet et Fabien regardaient la neige tomber à gros flocons jusqu'aux moutiers default_thumbup.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
-Airi-   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant du soleil et des nanas en mini jupes tandis qu'à Canapéville, Rominet et Fabien regardaient la neige tomber à gros flocons jusqu'aux moutiers ou fantomon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stev   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant du soleil et des nanas en mini jupes tandis qu'à Canapéville, Rominet et Fabien regardaient la neige tomber à gros flocons jusqu'aux moutiers ou fantomon pleurait parce qu'il

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fœhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant du soleil et des nanas en mini jupes tandis qu'à Canapéville, Rominet et Fabien regardaient la neige tomber à gros flocons jusqu'à Moutiers où Fantomon pleurait parce qu'il avait vu

Jusqu'à Moutiers. Un peu de respect pour les ville svp wink.gif

où Fantomon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaël13   

Le froid s'installait paisiblement sur les rives du lac Léman, alors que de l'autre côté des Alpes, l'air était encore plus suffoquant. Cependant, la neige ne fondait pas à cause du regel, par contre la pluie, elle, ravageait les crêtes déjà gelées depuis 2 semaines. La prévision météo annonçait des orages avec beaucoup de grêle.

Tandis que Toulon affichait une douceur remarquable par sa nature hétérogène avec un peu de fhn.

Ce fort vent, qui soufflait du froid humide et brumeux, déchaina la fougue destructrice sur le littoral méditerranéen provoquant d'effroyables inondations.

La Bretagne ne voit plus le zonal habituel froid et très neigeux mais une douceur exceptionnellement sèche liée à une dépression située sur le NPDC avec des vents de nord-ouest jusqu'en Alsace apportant du soleil et des nanas en mini jupes tandis qu'à Canapéville, Rominet et Fabien regardaient la neige tomber à gros flocons jusqu'à Moutiers où Fantomon pleurait parce qu'il avait vu un iceberg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.