Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 29 juin au 05 juillet 2015, prévisions météo semaine 27


Recommended Posts

L'ensemble GEFS quand a lui a vraiment un écart type relativement faible pour les températures a 850hpa même a très long terme ce qui est vraiment étonnant par contre le run GFS lui a tendance depuis quelques jours a être un peu plus chaud que son ensembliste comme le montre le graphique ci dessous:

graphe3_1000___3.24984_45.7498_Mezel.gif

Comme le montre la cartes ci dessous l'installation d'une canicule est vraiment très probable a partir du 30 juin pour le sud-ouest, le Massif Central et le Centre-ouest avec des températures qui dépasseront sur ces zones les 35°C avec peut-être même plus de 38°C dans la région Midi Pyrénées

102-7.GIF?26-12*

Le mercredi 1er juillet 2015 la canicule va s'amplifier sur les régions précédemment cité avec des températures qui pourrait dépasser les 38°C et approcher les 41°C dans le sud-ouest sur ces même régions les nuits seront aussi trés douce avec rarement moins de 20°C, la vague de chaleur s'étendra vers le nord-ouest avec la aussi des températures qui pourrait aussi approcher les 35°C (carte ci dessous)

126-7.GIF?26-12

Le jeudi 2 juillet 2015 les températures resteront semblable sur les régions touché par cette canicule dans la moitié sud tandis que sur la moitié nord celle ci pourrait légèrement se renforcer:

150-7.GIF?26-12

Ensuite pour la journée du 3 juillet 2015 les températures devrait connaitre une légère baisse sur la moitié nord ou elle resteront quand même très chaude avec plus de 30°C tandis que les régions de la moitié sud devrait connaitre des températures encore une fois souvent supérieur a 35°C:

174-7.GIF?26-12

A partir du 4 juillet 2015 la situation devient vraiment incertaine quand au devenir de cette période de très forte chaleur sur la France même si pour l'instant les scénarios GFS privilégie l’hypothèse que cette situation devrait encore persister dans le jours a venir, CEP quand a lui prévoit la fin de cette situation a partir du 5 juillet, les modèles GFS et CEP commence donc a rentrer en conflit a propos de cette situation sur le long terme

Je tiens quand même a rappeler qu'une période de canicule n'est pas un phénomène normal même en plein été et même si elle ne dure que trois , c'est une période de chaleur très exceptionnel qui est censé ne pas se produire chaque année, il faut protéger au maximum les personnes fragile ainsi que les animaux domestique bien sur default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites
  • Replies 498
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

GFS et UKMO 12z proches ce soir l'un de l'autre, avec un flux de secteur sud-ouest, puis de sud à sud-sud-ouest (selon les moments) à venir pour le pays, favorisant donc des températures caniculaires (n'ayant pas peur des mots), globalement à partir du sud-ouest dès mardi (mais il y fera déjà bien chaud lundi), puis gagnant rapidement du terrain plus au nord et à l'est, mercredi et les jours suivants.

On verra bien si les seuils seront atteints ou dépassés... on verra si cet épisode caniculaire sera durable... on verra s'il y aura ici et là des déclenchements d'alertes orange... on verra ce qu'il se présentera clairement à nous au fil de la semaine prochaine... et enfin, on verra s'il y aura ou pas de l'orage dans l'air selon les régions... pas forcément utile de batailler de ce fait mille ans à comparer 50 archives et à essaye de retourner l'ensemble dans tous les sens... les choses sont ainsi, point final.

Côté temps, généralement beau et calme en première partie de semaine, en dehors d'éventuels orages de chaleur sur certains reliefs et de quelques petits passages nuageux (je dis bien " de quelques petits passages nuageux ") sans conséquence ici et là, au gré des régions et parfois sous la forme de nuages bas. Même si le GFS 12z à quelque peu rétracté comme CEP 00z (mais pas autant) les basses pressions Atlantiques plus à l'ouest, il semble " qu'une tendance orageuse " ne soit pas à écartée pour la seconde partie de la semaine, principalement sur la moitié ouest du pays.

Dans cette sorte de contexte de marais barométrique en surface à tendance dépressionnaire (notamment à l'ouest et dans le sud) dans un air très chaud et potentiellement instable et en amont d'une vaste zone dynamique évoluant du Portugal aux îles-Britanniques (et sur le proche Atlantique), il n'y aura pas obligatoirement besoin de gros forçages à tous les coups (j'ai bien des exemples avec Août 2011 et durant la canicule de 2003), pour que quelques belles évolutions orageuses puissent survenir, principalement au plus proche de la plupart des littoraux Atlantiques. Des surprises de taille n'étant pas à exclure non plus (même sur le pays), mais là il faudra attendre patiemment l'affinage des modèles au fil des prochains jours... dans ce genre de synoptique, j'entrevois bien des orages caniculaires très électriques dans un environnement alors assez sec en basse couche...

Link to post
Share on other sites

[...]

Je tiens quand même a rappeler qu'une période de canicule n'est pas un phénomène normal même en plein été et même si elle ne dure que trois , c'est une période de chaleur très exceptionnel qui est censé ne pas se produire chaque année, il faut protéger au maximum les personnes fragile ainsi que les animaux domestique bien sur smile.png

J'ai vraiment du mal avec cette notion de " norme "... ermm.gif (et je m'en excuse), ça me dépassera toujours !

Il n'y a certes pas de canicule tous les ans, mais si elles se produises c'est bien qu'il y a comme une certaine " normalité (relative) " à en subir quelques unes durant une décennie (c'est un exemple) à notre latitude et sur notre pays. Ce n'est pas la première canicule non plus, que le pays subit depuis un siècle et au-delà, bien sûr. Après tout, nous sommes dans un climat tempéré et sujet à certains excès climatiques... enfin je sais pas de mon côté, le phénomène ne me paraît pas anormal de ce fait, mais bon c'est moi qui doit être anormal scared.gif ...

Link to post
Share on other sites

En faite, la localisation du coeur de la vague de chaleur est mal perçue par les modèles. Mais si la vague de chaleur est à l'Ouest, elle est susceptible d'être plus durable puisque les dépressions situées sur l'Atlantique seront davantage repoussées.

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Saturnin-Lès-Avignon, Vaucluse

CEP semble reprendre le scénario de GFS dans les grandes lignes, ce soir l'option canicule potentiellement durable vient de perdre sérieusement en crédibilité, le flux d'ouest arrivant à prendre le dessus, à suivre tout de même dans les prochaines réactualisation mais ça devrait ne devrait pas empêcher le mercure de bien grimper quelques jours sur ce run ( enfin pas loin d'une semaine quand même ! ).

Link to post
Share on other sites
Posted
Bouliac (Gironde)

CEP semble reprendre le scénario de GFS dans les grandes lignes, ce soir l'option canicule potentiellement durable vient de perdre sérieusement en crédibilité, le flux d'ouest arrivant à prendre le dessus, à suivre tout de même dans les prochaines réactualisation mais ça devrait ne devrait pas empêcher le mercure de bien grimper quelques jours sur ce run ( enfin pas loin d'une semaine quand même ! ).

Vous parlez d'échéances supérieures à 200 heures... donc déraisonnables.

A des échéances plus raisonnables, c'est l'option canicule durable qui prédomine :

ECM0-168_wcb5.GIF

ECM0-192_jtm4.GIF

Par ailleurs sur ce run, le "rafraîchissement" de jeudi (qui me faisait dire ce midi - probablement à tort - qu'on ne pourrait peut être pas parler de véritable canicule sur l'Ouest) n'aurait quasiment pas lieu.

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Saturnin-Lès-Avignon, Vaucluse

Vous parlez d'échéances supérieures à 200 heures... donc déraisonnables.

A des échéances plus raisonnables, c'est l'option canicule durable qui prédomine :

Oui d'accord mais si on est sur un forum c'est justement pour discuter et suivre les différents modèles, certes c'est déraisonnable mais plusieurs modèles envisagent cette possibilité, qui n'est à mon humble avis pas à écarter.

De toute façon la semaine prochaine va être caniculaire sur bon nombre de régions, c'est quasiment acquis et c'est juste de l'affinage pour ces échéances.

Link to post
Share on other sites
Posted
Grenoble Centre (Jaurès-Aigle)

CEP semble reprendre le scénario de GFS dans les grandes lignes, ce soir l'option canicule potentiellement durable vient de perdre sérieusement en crédibilité, le flux d'ouest arrivant à prendre le dessus, à suivre tout de même dans les prochaines réactualisation mais ça devrait ne devrait pas empêcher le mercure de bien grimper quelques jours sur ce run ( enfin pas loin d'une semaine quand même ! ).

En fin d'échéance sur CEP le bloc chaud serait réalimenté par une nouvelle dorsale et un nouveau thalweg atlantique. Après une petite faiblesse la chaleur repartirait de plus belle, en extrapolant. Bref, moi je trouve qu'on a au contraire une mécanique qui semble propice à un épisode durable. Les jours passent et le scénario caniculaire, malgré des variantes et des divergences, tient la corde (GEM également est brûlant).
Link to post
Share on other sites
Posted
St Georges sur Loire (49), 15 km à l'ouest d'Angers.

CEP semble reprendre le scénario de GFS dans les grandes lignes, ce soir l'option canicule potentiellement durable vient de perdre sérieusement en crédibilité, le flux d'ouest arrivant à prendre le dessus, à suivre tout de même dans les prochaines réactualisation mais ça devrait ne devrait pas empêcher le mercure de bien grimper quelques jours sur ce run ( enfin pas loin d'une semaine quand même ! ).

Je trouve au contraire le CEP particulièrement préoccupant pour les caniculophobes, chaleur torride jusqu'à 216h, et derrière ça pourrait repartir de plus belle!

Exceptionnel épisode en vue!

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Saturnin-Lès-Avignon, Vaucluse

En fin d'échéance sur CEP le bloc chaud serait réalimenté par une nouvelle dorsale et un nouveau thalweg atlantique. Après une petite faiblesse la chaleur repartirait de plus belle, en extrapolant. Bref, moi je trouve qu'on a au contraire une mécanique qui semble propice à un épisode durable. Les jours passent et le scénario caniculaire, malgré des variantes et des divergences, tient la corde (GEM également est brûlant).

Je trouve au contraire le CEP particulièrement préoccupant pour les caniculophobes, chaleur torride jusqu'à 216h, et derrière ça pourrait repartir de plus belle!

Exceptionnel épisode en vue!

En effet oui, ça m'apprendra à regarder les runs jusqu'au bout.
Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel

Il n'y a plus ce soir le moindre run pour laisser espérer que cette chaleur torride s'arrête avant le samedi 4 inclus (et seul cep desserre l'emprise dimanche). Nous avons donc devant nous au minimum 4 à 5 jours -on devrait dire 5 nuits- très difficiles, l'ouest étant davantage concerné ce soir mais là pour le coup c'est pas clos. Cette canicule (il n'y a plus de doute) qui est beaucoup moins étendue que celle de 2003 (on peut difficilement viser plus l'hexagone) est synoptiquement très difficile à produire, mais si sa mécanique est bien due à un ralentissement du jet paralysant les fronts pluvio-orageux ordinaires comment diable allons-nous sortir de ce piège? Le déséquilibre entre nuit et jour laisse augurer que le samedi pourrait avec des masses d'air à peu près constantes en altitude voir un emballement au sol et non une simple stabilisation, au moins en ville . Les orages ne seront pas à la fête non plus avec certes des pressions ponctuellement assez basses, mais ni injection d'humidité au sol, ni injection d'air frais en altitude. Enfin, Navgem s'entête depuis 48 heures maintenant dans le jamais vu.

Nous avions longtemps pu penser que tout comme avril annonçait des mirages de fraîcheur à long terme, juillet nous amènerait des mirages de chaleur. Cette symétrie n'aura pas lieu. Au fond, compte tenu du réchauffement depuis 2003 (déjà 12 ans) ce qui arrive est juste logique, ce sont les étés précédents qui étaient étonnamment banals, encadrés par des avril et des septembre/octobre très excédentaires.

Link to post
Share on other sites

CEP semble reprendre le scénario de GFS dans les grandes lignes, ce soir l'option canicule potentiellement durable vient de perdre sérieusement en crédibilité, le flux d'ouest arrivant à prendre le dessus

J'aurais tendance à dire rigoureusement l'inverse lol

D'une part parce qu'il faut désormais aller en toute fin d'échéance pour trouver une véritable nuance, et d'autre part parce que cet aspect du rafraîchissement évoqué à l'allure d'une branche du tourbillon Atlantique en perdition, avec un détachement en GF qui changera 50 fois d'ici le terme, tandis que dans le même temps la source du talweg Atlantique tend à se renouveler. Ces derniers jours, on envisageait un affaiblissement progressif, mais aussi plus persuasif de la large zone de bas géopotentiels Atlantique.

Bien que ce comblement progressif puisse encore ce soir être considéré comme étant une option dominante, il faut reconnaître que différents éléments permettent de soupçonner de plus en plus un schéma général au maintien de fortes chaleurs.

Après le côté préfectoral ne m'intéresse pas ici, mais le rapprochement entre gfs et cep est prononcé, tout comme leurs ensembles d'ailleurs à des échéances censées être souvent utopiques:

gfs:

gfs-12-216wsz8_mini.png

cep:

ECM101-216pbm9_mini.png

ensemble gefs:

gens-21-5-216qpf6_mini.png

ensemble cep:

EDM101-216tkd7_mini.png

ensemble des ensembles gefs et canadien:

naefs-0-0-216nuu5_mini.png

Au préalable, le doute à diminuer, la question est désormais d'affiner d’éventuels développements orageux, le contraste terre/mer capable de brise allant loin dans les terres, le potentiel record tn et tx etc.

Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil

CEP est carrément extrême, des villes très septentrional comme Rennes, Rouen ou Paris se retrouverait avec 20° à 850z pendant 4 jours d'affilé, ce qui serait tout simplement inédit pour un mois de juillet (on en est tout de meme pas très loin fin juillet 47).Seuls les canicules de 1947 et 2003 , on présentait de telles valeurs.

Il ne s'agit pas ici d'un simple coup de chaud mais d'une véritable canicule d'intensité extrême, oui l'iso 20° se balade très rarement au delà du 45° parallèle pendant plus de 36h , cela est arriver 2 fois depuis, parfois j'ai l'impression que certains pensent que la Normandie se trouvent en plein milieu Sahara en juillet et au cœur de la Sibérie en été.

Link to post
Share on other sites
Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Ce soir c'est à nouveau un décalage vers l'ouest et le rafraîchissement envisagé jusqu'à ce midi en prend un sacré coup ! Le tendance reste encore d'actualité quant à une possible dégradation orageuse mais cette dernière serait localisée et sans grands effets sur une possible canicule qui devient de nouveau d'actualité jusqu'aux portes de la Bretagne (pas certain que les côtes atlantiques soient épargnées si les sorties de ce soir se confirment). Second point, le flux de surface ne change pas vraiment sur ces sorties et le centre-est du pays ne perd pas son risque de canicule même s'il serait possiblement un peu moins intense que prévu jusqu'à ce midi (on partait de tellement haut que de toute façon, les 40° restent envisageables sur l'agglomération Lyonnaise).

On parle également d'un épisode caniculaire à partir de mardi mais cet épisode va concerner les régions de l'ouest dès lundi soir (le thermomètre pourrait rester au-dessus des 20° dans la nuit de lundi à mardi avec la progression rapide de la ligne des 20° à 850hpa du sud vers le nord). Mardi, les régions du sud-ouest auront entamer leur épisode caniculaire depuis près de 24h, quand le nord-est du pays ne l'aura pas commncé - ailleurs il sera en cours. Mercredi, l'épisode se sera installé en toutes régions tout en s'intensifiant partout. Les 35° seront certainement atteints entre le nord-ouest / sud-ouest / intérieur des terres du sud-est / Centre et / Centre-est et les pointes à 40° seront probablement titillées voire atteintes sur le sud-ouest. Ailleurs, les 36° à 38° seront possibles. Sur l'extrême nord et le nord-est du Pays ainsi que les côtes des la Manche, les températures devraient plus tourner autour des 30° à 35°.

Jeudi reste une journée délicate dans la prévision car l'anomalie atlantique est mal cernée. Rafraîchira, rafraîchira pas ? Telle est la question. Le sud-ouest semble quand même de plus en plus évité par cette anomalie et il se pourrait bien que la canicule soit toujours aussi présente voire même encore plus importante. Idem sur le centre-est ou là on ne se pose pas la question d'un rafraîchissement ou pas tandis que la région Parisienne verra certainement la barre des 35° bien atteinte (36° à 38° localement). Les 40° seront probablement atteints sur le sud-ouest et le centre-est avec des nuits irrespirables.

On pourrait connaître une légère atténuation de cette canicule vendredi mais l'épisode caniculaire au sens strict du terme perdurerait quand même sud une grande partie du sud-ouest, incertitude pour le reste du pays... C'est d'ailleurs une journée qui pourrait annoncer une nouvelle invasion brûlante pour le WE sur une grande partie du territoire avec de nouveau la barre des 40° approchée en de nombreux endroits.

On est hors échéance mais la structure paraît particulièrement solide pour envisager une poursuite de ces conditions pour l'échéance suivante.

Par ailleurs, j'étais aujoud'hui avec une vingtaine de directeurs/directrices de maison de retraite / clinique et le sujet préoccupe beaucoup. Ils sont bien au courant du risque pour la semaine prochaine avec quelques circulaires internes quitournent mais rien n'est sorti de l'ARS (agence régionale de santé) quant à la préparation de cet épisode. Ils sont inquiets car beaucoup de structures ne sont pas climatisées. Bien que 2003 ait été une référence en la matière et que les dispositifs soient énormes depuis. Un exemple, le manque de personnels soignants entre 14h et 17h soit aux heures les plus chaudes de la journée et pourtant le nombre de résidents (dans le cas de maison de retraite) ne réduit pas et demande plutôt une attention toute particulière. La vigilance va donc être largement de mise sur la semaine prochaine que ce soit dans ces structures qui seront en alerte mais également sur les personnes âgées à domicile.

Link to post
Share on other sites
Posted
Chambéry Sud (280m) -- Annecy centre (450m) pour les études

CEP est carrément extrême, des villes très méridional comme Rennes, Rouen ou Paris ...

blink.png

Et voilà, encore une victime de Paris-plage laugh.png
Link to post
Share on other sites
Posted
Vaux sur Seulles (Calvados)

Les modèles de ce soir GFS et CEP notamment voient la remontée chaude rester assez durablement sur l'ouest !

Du coup l'ouest serait très touché la semaine prochaine si c'est le cas (même plus que l'est avec les runs de ce soir !)

Passionnant a suivre

Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel

CEP est carrément extrême, des villes très méridional comme Rennes, Rouen ou Paris ...

blink.png

C'est une antiphrase (du second degré). Il veut dire qu'elles ne sont pas méridionales du tout et qu'elles vont avoir un temps pire que dans le sud.
Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil

C'est une antiphrase (du second degré). Il veut dire qu'elles ne sont pas méridionales du tout et qu'elles vont avoir un temps pire que dans le sud.

Ça aurait pu être ça mais non c'est une simple erreur d’inattention laugh.png, c'est corrigé.
Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel

Ça aurait pu être ça mais non c'est une simple erreur d’inattention laugh.png, c'est corrigé.

Ah zut, j'ai ramené ma science pour rientongue.png . Les premiers dégâts de la chaleurhappy.png ...
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

Ah zut, j'ai ramené ma science pour rientongue.png . Les premiers dégâts de la chaleurhappy.png ...

Pas grave,un peu de culture ne peut pas faire de mal,les choses sont parfois bien plus simples qu'on ne le pense (ou qu'on ne les pense)...et pour beaucoups de choses...happy.png
Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...