Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 29 juin au 05 juillet 2015, prévisions météo semaine 27


Recommended Posts

A 4 jours du début de la ''Canicule'' ou ''vague de chaleur'' pour certaines régions, la situation se précisent. Les modèles semblent progressivement se mètrent enfin en accord. Pour résumer, on s'attend à des températures caniculaires avec un petit retrait provisoire de la chaleur Jeudi pour le Nord-Ouest, avec potentiellement quelques orages qui ne devraient pas être violents selon moi par manque notable de dynamique. Ensuite, remontée des températures pour Vendredi et Samedi, avec là peut être des niveaux bien hauts atteints. Puis ensuite, éventuellement une dégradation orageuse pour Dimanche et Lundi suivi d'un retour de la chaleur.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 498
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
Bouliac (Gironde)

Joël Collado :

Inévitablement on repense à 2003 ?

Oui. Et nous météorologues, on est tous en train de regarder la situation de 2003. La canicule qui se présente est presque un sosie de celle de 2003 en étant bien plus en avance. Celle de 2003 avait lieu en août et là on est début juillet. Et là, il y a de fortes ressemblances avec l'événement de 2003.

http://www.ladepeche.fr/article/2015/06/28/2133816-canicule-presente-est-presque-sosie-celle-2003-2003.html
Link to post
Share on other sites

Ils sont en retard ! Demain ça changera !

Sur leur mise à jour de 11h12 ce matin, rien de changé, ils prévoient même 42° à lyon samedi prochain et près de 40° en début de semaine suivante.
Link to post
Share on other sites
Posted
56800 Taupont, 61170 Marchemaisons

Tout à fait run comme je le postais dans le topic nord-est c'est du lourd qui se confirme, en terme d'intensité mais également de durée. Alors pour la durée cela reste encore à affiner mais néanmoins la tendance semble solide pour un épisode se poursuivant au delà de notre topic.

Il faudra désormais voir les vigilances que va émettre MF. On peut leur reprocher parfois d'être trop frileux mais le petit lien ci-dessous confirme bien que la situation est prise très au sérieux :

http://www.meteofrance.fr/actualites/26373646-vague-de-chaleur-vers-des-temperatures-exceptionnelles-pour-un-debut-juillet

Tout simplement parce que eux ils ont des responsabilités, et qu'ils ne peuvent pas prendre de décisons ou faire d'annonces à la légère et préamturées tant qu'il reste des ajustements à faire dans la prévision, n'empêche que je n'ai jamais douté qu'ils prenaient la situation au sérieux, il n'y a qu'à lire le billet de Joël Collado.
Link to post
Share on other sites

On va avoir le droit à des racourcis. La canicule d'aout 2003 a connu des températures incroyablement élevées et une masse d'air supérieure à 20 degrés à 850 hpa pendant une dizaine de jours sur 100 % du territoire français (4 au 14 aout). Ca me semble pas le cas pour cette fois.
Link to post
Share on other sites

On va avoir le droit à des racourcis. La canicule d'aout 2003 a connu des températures incroyablement élevées et une masse d'air supérieure à 20 degrés à 850 hpa pendant une dizaine de jours sur 100 % du territoire français (4 au 14 aout). Ca me semble pas le cas pour cette fois.

Certes enfin même si on n'aura peut-être pas les 10 jours au-dessus de 20 à 850 hpa, Juillet va être hors norme. Je vais pas extrapoler sur Juillet car ça serait hors topic mais on sent quand même qu'il y a de la réserve derrière, donc même si on aurait quelques petits rafraîchissements, ça serait repris régulièrement pas de la chaleur.

En attendant, la canicule se confirme pour la semaine prochaine, ça va faire mal.

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Saturnin-Lès-Avignon, Vaucluse

On va avoir le droit à des racourcis. La canicule d'aout 2003 a connu des températures incroyablement élevées et une masse d'air supérieure à 20 degrés à 850 hpa pendant une dizaine de jours sur 100 % du territoire français (4 au 14 aout). Ca me semble pas le cas pour cette fois.

Le problème n'est pas la masse d'air en altitude ( pas de corrélation entre la température à 850 hPa et la température à 2m ), mais celle au sol, il faut bien admettre que le potentiel de très fortes chaleurs sur de grandes étendues est plus que jamais présent, si tu attend qu'il y est 20° à 850 hPa généralisé à l'ensemble du pays pour parler de canicule tu va attendre très longtemps.

Dans certains secteurs ( beaucoup ) on s'approchera de 2003, et dans d'autres on risque même de le dépasser, il ne faut pas oublier que sur certains postes des records absolus sont en danger !

De plus pour rappel à l'heure actuelle il n'y à toujours pas de fin bien définie à plus de 10 jours....

Link to post
Share on other sites
Posted
Bouliac (Gironde)

Le problème n'est pas la masse d'air en altitude ( pas de corrélation entre la température à 850 hPa et la température à 2m ), mais celle au sol, il faut bien admettre que le potentiel de très fortes chaleurs sur de grandes étendues est plus que jamais présent, si tu attend qu'il y est 20° à 850 hPa généralisé à l'ensemble du pays pour parler de canicule tu va attendre très longtemps.

Dans certains secteurs ( beaucoup ) on s'approchera de 2003, et dans d'autres on risque même de le dépasser, il ne faut pas oublier que sur certains postes des records absolus sont en danger !

De plus pour rappel à l'heure actuelle il n'y à toujours pas de fin bien définie à plus de 10 jours....

Le CDM69 parle du dépassement du record de 2003 à Lyon... Cette canicule sera peut être moins durable (quoi que...) et moins étendue que celle de 2003, mais dans certaines régions, elle risque d'être d'intensité comparable.

Je peux comprendre qu'il soit difficile d'admettre pour certain(e)s que cette future canicule puisse atteindre les records de 2003 dans certaines régions, mais il suffit de regarder les diagrammes ens ECMWF du Centre-Est pour se convaincre de cette éventualité largement envisageable.

Link to post
Share on other sites
Posted
Montreuil (93) ou Ciran (37)

( pas de corrélation entre la température à 850 hPa et la température à 2m )

Attention au raccourci quand même... Si on vérifie la corrélation statistique sur une très longue série, elle doit flirter avec 1! Et dans le cas présent, la T°C à 850 hPa conditionne le max théorique au sol, surtout en atmosphère stable, hors relief.

Par contre ce qui met vraiment certains records en danger, c'est que cet air chaud est assez "dynamique" en altitude du fait de la proximité de cette dépression "pompe à chaleur" dans l'Atlantique - et en ça on diffère de la grosse cloche anticyclonique de 2003. Du coup on peut raisonnablement penser que des phénomènes locaux de foehn fassent péter les scores dans certaines zones soumises à compression adiabatique.

Link to post
Share on other sites

Certes enfin même si on n'aura peut-être pas les 10 jours au-dessus de 20 à 850 hpa, Juillet va être hors norme. Je vais pas extrapoler sur Juillet car ça serait hors topic mais on sent quand même qu'il y a de la réserve derrière, donc même si on aurait quelques petits rafraîchissements, ça serait repris régulièrement pas de la chaleur.

En attendant, la canicule se confirme pour la semaine prochaine, ça va faire mal.

Attention, je n'ai jamais sous estimé cette vague de chaleur et au contraire je me méfie énormément de ce qui va arriver car en effet, ça risque d'être du très lourd surtout sur l'est, le sud et les régions centrales. Je parle d'un point de vue synoptique méteorologiquement parlant et y a des différences avec 2003.

En 2003, cette énorme cloche empêchait toute arrivée d'air plus frais sur notre pays, ce qui ne serait pas le cas cette fois. Par contre, comme le dit Sebass, la pompe à chaleur est plus importante et on pourrait retrouver des températures + élevées qu'en 2003 dans certains coins.

Cette situation prouve que notre climat change. Au moindre flux de sud (je ne parle pas de la semaine prochaine), on se paie une bouffée de chaleur avec des réserves toujours importantes. En hiver, même les flux de nord/nord est peuvent être à peine froid si les réserves ne sont pas de notre coté.

Link to post
Share on other sites
Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Si l'on se projeté un peu dans le milieu de semaine prochaine en vue d'une possible dégradation :

En ce moment-même, un complexe dépressionnaire ondule sur le bassin Atlantique-Nord apportant un front occlus sur la Grande-Bretagne. Tandis que l'anticyclone commence à transiter vers l'Allemagne en repoussant tout les autres fronts sur sont passage.

anabwkna.gif

Ce complexe dépressionnaire devrait générer un talweg d'altitude ( visible sur le premier modèle en haut à gauche du panel, paramètre de la vorticité à 500 mb ). Celui-ci sera peu dynamique et peu structuré avec l'étirement d'une puissante dorsale d'altitude ( visible sur le troisième modèle en bas à gauche du panel, paramètre isohypses à 700 mb ). Cependant, même si le flux restera à dominante Sud à Sud-Ouest, il pourrait légèrement virer au Nord-Ouest en altitude avec l'approche du complexe dépressionnaire. Ce flux de Nord-Ouest va apporter pas mal d'humidité venant de l'océan, au contact de l'air très chaud la masse d'air se retrouvera déstabiliser. En marge d'un front froid, des remontées très chaudes et humides remonteront par le Sud-Ouest d'ici Mercredi, dans un profil instable, l'on pourrait qualifier cette dégradation " orageuse " mais le dynamisme semble quasi-absent, mais elle serait du type pseudo-frontal ( remontées du Sud-Ouest tangentant le front froid sur l'Atlantique ( visible sur le quatrième modèle du panel en bas à droite, paramètre des précipitations ) ).

Photos : Panel du modèle GFS, paramètres de la vorticité à 500 mb, MSL ( pression au niveau de la mer ), isohypses à 700 mb et précipitations :

Site : http://mp1.met.psu.edu/~fxg1/ewallmref.html

f84.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil

Attention au raccourci quand même... Si on vérifie la corrélation statistique sur une très longue série, elle doit flirter avec 1! Et dans le cas présent, la T°C à 850 hPa conditionne le max théorique au sol, surtout en atmosphère stable, hors relief.

Par contre ce qui met vraiment certains records en danger, c'est que cet air chaud est assez "dynamique" en altitude (et en ça on diffère de la grosse cloche anticyclonique de 2003), et du coup on peut raisonnablement penser que des phénomènes locaux de foehn fassent péter les scores dans certaines zones soumises à compression adiabatique.

Les journées bien plus longues qu'en août 2003 et les sols très secs dans le nord vont aussi contribuer à aller chercher ces records.MF prévoit facilement 40° en IDF et en Bourgogne.

Pour les tn, on peut le dire, c'est tout les records absolus du nord de la Loire qui sont en jeu, les nuits durent moins de 8 heure (alors qu'elle durent plus de 9h en août), le léger dynamisme en basse couche rendra encore plus difficile la récupération des sols.

ECM0-144.GIF?28-12

Si on résume la prévision pour la semaine prochaine.

Lundi : Premières grosses chaleurs, jusqu'à 34/36° dans le SO.

Mardi : Plus de 33° sur tout une moitié ouest , jusqu'à 35-37° sir ces même régions.Températures maximales atteintes dans le SO avec entre 39 et 41°, localement un peu plus par effet de foehn.

Mercredi :Journée historique , plus de 33° sur une très grosse majorité des régions. Chaleur extreme entre Auvergne-Bourgogne-IDF, 37-39°, très localement plus de 40° sur ces même régions.Orages locaux mais possiblement très violent dans l'ouest.

Jeudi : Tn très élevés au nord de la Loire, records certainement battus, après-midi toujours très chaude,plus de 32° sur les 3/4 du pays, le NO étant un peu plus doux entre 28 et 30°.

Vendredi ; Journée à risque, la chaleur atteint des niveaux rarissime.35° sur les 4/5 du pays, 37-40° entre Aquitaine-Poitou-Centre-IDF. Les.Les 40° atteint dans l'intérieur aquitain et probablement atteint entre de l'Auvergne et l'IDF.

Samedi : Incertain pour l'instant. Les températures atteindraient encore des niveaux flirtant avec les 40° dans les régions centrales et en allant vers l'est.Toujours chaud dans l'ouest mais plus supportable.

Link to post
Share on other sites

[...] En marge d'un front froid, des remontées très chaudes et humides remonteront par le Sud-Ouest d'ici Mercredi, dans un profil instable, l'on pourrait qualifier cette dégradation " orageuse " mais le dynamisme semble quasi-absent, mais elle serait du type pseudo-frontal ( remontées du Sud-Ouest tangentant le front froid sur l'Atlantique ( visible sur le quatrième modèle du panel en bas à droite, paramètre des précipitations ) ). [...]

Au contraire, si tu parles bien de la " possible " dégradation orageuse s'initiant en soirée de mercredi et se propageant la nuit suivante, et en matinée de jeudi plus au nord, elle sera bien accompagnée d'une assez importante dynamique générale, pour les régions de l'ouest.

[...]

Mercredi :Journée historique , plus de 33° sur une très grosse majorité des régions. Chaleur extreme entre Auvergne-Bourgogne-IDF, 37-39°, très localement plus de 40° sur ces même régions.Orages locaux mais possiblement très violent dans l'ouest.

[...]

Plutôt une dégradation orageuse assez organisée et potentiellement sévère (sous réserve d'un changement), de l'Aquitaine à la région NPDC, entre mercredi soir et jeudi à la mi-journée. Certes, peut être quelques orages locaux en amont, mais c'est bien une vague orageuse plus généralisée qui suivra. Quant au : " très violent ", ça reste à voir...
Link to post
Share on other sites
Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

Il est possible que j'ai un peu abusé sur le terme " quasi-absent ". C'est vrai que si l'on regarde en altitude, le jet prend un axe Espagne-Angleterre, donc un flux particulièrement dynamique et alimenté en air chaud. Mais c'est en regardant les paramètres plus poussées et à l'échelle plus local que je dis ça. Niveau vitesses verticales, on peut y remarquer quelques noyaux assez importants qui témoignent bien le passage de foyers orageux locaux mais très organisés, mais niveau forçages, il y en a pas ou peu, seulement quelques intrusions d'air sec ( anomalies thermiques ) juste à l'avant des forçages qui viennent directement du talweg donc du front. Le fait aussi que le front froid pourrait rattraper assez vite la dégradation orageuse et qu'elle se fasse prendre par une bouffée d'humidtié. Après, je ne suis pas contre cette dégradation, au contraire, je suis dans l'axe shifty.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
Sainte-Maure-de-Touraine (37) ( 30km au Sud de Tours)

C'est vrai qu'en regardant les archives de NCEP milieu Août 2003, la ressemblance synoptique est marquante. Mais si on regarde bien les valeurs de la T850 hPa, l'épisode de canicule attendu pourrait être un peu plus important que 2003 :

Entre 22 et 24°c en Août 2003

archives-2003-8-10-12-1.png

Entre 26 et 28°c attendu pour début Juillet.

gfs-1-138.png?6

Link to post
Share on other sites

En tout cas, sur sa dernière prévision, MF confirme la vague de chaleur.

Elle a enlevé 2° à Paris pour samedi, 37 au lieu de 39.

Par contre confirmation des 42 pour Lyon samedi et même 41 le mardi suivant au lieu de 39.

Plus globalement, le nord connaitre un ou deux pics de chaleurs mais cela ne sera pas un épisode caniculaire.

Par contre dans l'est et le sud-est, là certaines régions de mardi à mardi ne verront pas le thermomètre descendre sous les 35°.

Et quand il n'y a pas d'épisodes caniculaires dans le nord, et bien les grandes chaines de tv basées à Paris en parlent toujours moins, il faut absolument que Paris soit concerné pour qu'ils en parlent beaucoup.

Link to post
Share on other sites

Paris pas concernée ???

Certes les températures seront moins extrêmes que dans le sud, mais les seuils de canicule seront dépassés pendant plusieurs jours à Paris intra-muros. Ce n'est pas moi qui le dit...

post-17705-0-97986400-1435505152_thumb.jpg

image.jpg.6bbc4cc9b97dcc39b71858855459ae

Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil

En tout cas, sur sa dernière prévision, MF confirme la vague de chaleur.

Elle a enlevé 2° à Paris pour samedi, 37 au lieu de 39.

Par contre confirmation des 42 pour Lyon samedi et même 41 le mardi suivant au lieu de 39.

Plus globalement, le nord connaitre un ou deux pics de chaleurs mais cela ne sera pas un épisode caniculaire.

Par contre dans l'est et le sud-est, là certaines régions de mardi à mardi ne verront pas le thermomètre descendre sous les 35°.

Et quand il n'y a pas d'épisodes caniculaires dans le nord, et bien les grandes chaines de tv basées à Paris en parlent toujours moins, il faut absolument que Paris soit concerné pour qu'ils en parlent beaucoup.

C'est une blague, j’espère , meme avec les scénarios les plus frais, on parle d'une canicule dans le nord !

Si cette semaine n'est pas considéré comme une canicule à Paris alors il n’y a jamais eu de canicule à Paris.Je rappelle que l'iso 15° à 850z est deja signe de très fortes chaleurs, l'iso20° qui atteint Paris est déjà un événement remarquable à lui seul.

Paris est très sous-estimé j'ai l'impression mais je vous le dit les températures y seront comparables à la celles de la moitié sud.

Link to post
Share on other sites
Posted
Boussens (sud 31)

C'est une blague, j’espère , meme avec les scénarios les plus frais, on parle d'une canicule dans le nord !

Si cette semaine n'est pas considéré comme une canicule à Paris alors il n’y a jamais eu de canicule à Paris.Je rappelle que l'iso 15° à 850z est deja signe de très fortes chaleurs, l'iso20° qui atteint Paris est déjà un événement remarquable à lui seul.

Paris est très sous-estimé j'ai l'impression mais je vous le dit les températures y seront comparables à la celles de la moitié sud.

Avec 31°C comme seuil, ne t'inquiète pas il y aura vigilance orange canicule pour l'DF whistling.gif

Et oui, les températures seront comparables au sud, en grande partie à cause de l'effet urbain. Car les températures à 850hpa seront quand même un peu plus basses

Link to post
Share on other sites

C'est vrai qu'en regardant les archives de NCEP milieu Août 2003, la ressemblance synoptique est marquante. Mais si on regarde bien les valeurs de la T850 hPa, l'épisode de canicule attendu pourrait être un peu plus important que 2003 :

Entre 22 et 24°c en Août 2003

archives-2003-8-10-12-1.png

Entre 26 et 28°c attendu pour début Juillet.

gfs-1-138.png?6

Hormis la ressemblance des synoptiques, on ne peut tirer aucune conclusion de ces cartes.

D'une, elles sont prises de deux modèles à résolution différente (2.5° pour le NCEP contre 1° pour le GFS) donc fatalement ça va être plus lissé sur le NCEP.

Deux, et le plus important, ces cartes ne sont pas prises à la même heure. Or à 850 hPa en France, il y a des endroits où il y a du sol. Et le sol, ça chauffe en journée, bien mieux que l'air. Encore que ça dépende de l'état du sol (un sol enneigé chauffe nettement moins qu'un sol de terre et de cailloux 191769.gif ).

La bulle à 24/27°C, c'est de l'air qui a été au moins partiellement chauffé au contact des Pyrénées/Massif Central et qui est ensuite transporté vers le nord par les vents de sud. L'inertie de l'air étant plus grande que celle de la terre, il se refroidit moins la nuit en altitude.

Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil

Sur GFS12z, la chaleur tient le coup face à l'attaque du jet de samedi.Du on a toujours cette masse d'air extreme qui tient le coup encire un jour de plus à l'ouest d'un axe Bordeaux-Paris-Lille.

UKMO est du même avis.

Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Quand on lis un CDM comme celui du 69 qui annonce une "Canicule Renforcée" que les records de 2003 devraient être battu on peut ce poser beaucoup de question sur la couleur de la vigilance qui sera appliquée..

Link to post
Share on other sites
Posted
Cournon (2km La Gacilly) Est Morbihan Alt 10 m

Visiblement, il y en a qui n'arrivent toujours pas à comprendre la différence des conséquences d'une vague de chaleur dans une grande agglomération (îlot de chaleur la nuit) - qui plus est dans un appartement (les immeubles et rues stockent la chaleur) - et dans une petite ville (pas d'îlot de chaleur, rafraîchissement rapide en soirée) ou à la campagne - qui plus est dans une maison (rafraîchissement aisé, fraîcheur du sol) shifty.gif

Je suis à 20 km de Paris, je constate assez souvent les jours de soleil une différence de 10°C (voire plus) entre Paris et ma ville vers minuit. Je vous laisse imaginer après une journée à 40°C la température dans un appartement à Paris à minuit.

Concernant les prévisions, les vents étant prévus du sud, la "bulle de chaleur" devrait s'accumuler vers le centre et l'IDF, d'où à mon avis (et mon expérience fear.gif ) des températures plus extrêmes dans ces régions.

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...