Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 29 juin au 05 juillet 2015, prévisions météo semaine 27


Recommended Posts

Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Ce sont des ajustements tout à fait normaux à ces échéances, et celles ci débouchent naturellement sur des évolutions différentes aux échéances les plus lointaines pour des modèles déterministes.

Un décalage de 1000 km, à 168h d'échéance c'est peu de choses mais ça se traduit différemment d'une position à l'autre default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Le signal de fond est incontestable en faveur d'une chaleur de plus en plus prononcée, mais il est brouillé par des décalages spatiaux et temporels encore trop prononcés pour s'avancer sur une persistance, ou non, des conditions chaudes sur une large partie de nos régions.

De mon côté je suis attentif à la constitution, plus ou moins massive, d'un bloc de HP continentales qui pourraient éventuellement contrer les offensives Atlantiques et faire persister le drain chaud plus que ce qui est envisagé pour l'heure default_191769.gif

Edit: Un peu à l'image de CEP ce soir ! default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites
  • Replies 498
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Oui, c'est intéressant de s’apercevoir que les grandes lignes n'ont quasiment pas bougées, alors que dans le détail le flux concède un ET encore très large, en tout cas bien plus que je l'aurais imaginé.

Ce qui n'a pas bougé à grande échelle reste visible sur cette carte naefs dés qu'on moyenne:

naefs-0-0-168wah2_mini.png

Alors qu'une perturbation en provenance de la côte Est Americaine, et qui risque bien d'entrer en interaction avec la zone de bas geopontentiels Atlantique doit avoir une part d'explication importante sur l'hésitation des modèles, il semblerait que plus le creusement est marqué et précoce, moins il y a d'avancé océanique vers l'Est.

Il faut peut être supposer ou vérifier que statistiquement, la saison n'est pas favorable aux creusement marqués et rapides.

Sur ce point, gfs reste assez sage durant la traversée Atlantique de la perturbation.

En revanche, il est envisageable que la suite de sa mécanique, assez coulante, au moment d'abordé le NO de l'UE, manque de réactivité face à la divergence d'une bande orageuse qui pourrait se produire à l'avant du forçage.

Ainsi, j'aurais tendance à choisir le modèle FIM pour le coup en terme de compromis pour faire la prévision, avec un alignement synoptique sur gfs, mais une certaine appréciation "du raclage de BC" allant de l'axe convergent au minimum local de BC.

fim-0-168wht7_mini.png

Le genre de run qui prend des risques, mais avec une certaine rationalité saisonnière.

Au final, je pense que la vague de chaleur tend à se confirmer pour le Sud, sa nature caniculaire devient prédominante sur le Sud Est encore que les seuils soient élevés sur ces régions, et qu'ailleurs le coup de chaleur de nature éphémère a pris du gallon, mais la dissociation NO et NE risque de devenir inévitable pour rester audible.

Link to post
Share on other sites
Posted
Derrière la baie de DZ

La chaleur surement, mais je ne trouve pas que ce soit marquant en cette période pour le Sud et l'Est. En revanche de d'eau pour l'Ouest? Enfin?

Link to post
Share on other sites
Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

La chaleur surement, mais je ne trouve pas que ce soit marquant en cette période pour le Sud et l'Est. En revanche de d'eau pour l'Ouest? Enfin?

Pas marquant... 34° à 38° des terres aquitaines à l'arrière Pays Méditerranéen en remontant vers le centre-est (avec des pointes à 40°*41° selon MF) c'est tout de même 10° à 12° au-dessus des normales saisonnières, je pense qu'on peut parler d'épisode marquant, non ? Et peut-être durable de surcroît ce qui nous conduirait éventuellement à un épisode caniculaire important ! Je pense que c'est particulièrement marquant voire même plus qu'un déficit pluviométrique de 10-20% depuis le début de l'année sur le Finistère pour ne citer que lui... Ce mois de juin est déficitaire pour l'ouest, c'est une certitude mais je pense que les températures très élevées feront la vedette à juste titre durant cette semaine !
Link to post
Share on other sites
Posted
La Rosière Montvalezan(1850m d'altitude ) et St Bonnet Le Château(870m)

Le complexe dépressionnaire fout un bordel monstre sur les modèles, ce matin GFS laisse entrevoir une possible dégradation avec un balayage de la chaleur en 24/48h, le Sud de la France pourrait être aussi concerné, seule la Corse pourrait rester à l'écart, ensuite possible nouvelle remontrée des HG sur l'Europe de l'Ouest avec a la clef un nouveau possible coup de chaud, mais ça reste encore très loin.

Link to post
Share on other sites
Posted
Bitschwiller-lès-thann (370m)

Le complexe dépressionnaire fout un bordel monstre sur les modèles, ce matin GFS laisse entrevoir une possible dégradation avec un balayage de la chaleur en 24/48h, le Sud de la France pourrait être aussi concerné, seule la Corse pourrait rester à l'écart, ensuite possible nouvelle remontrée des HG sur l'Europe de l'Ouest avec a la clef un nouveau possible coup de chaud, mais ça reste encore très loin.

Je dirais que la prévision n'a pas sensiblement évoluée depuis hier puisque GFS comme CEP entrevoit un risque de passage orageux entre le 2 et le 3.

Si l'on suit GFS la masse d'air resterait quand même chaude jusque fin de semaine :

gfs-1-192.png?0

D'ailleurs la chaleur 24h après ( comme le disait Thib hier ) ne serait jamais loin de nous :

gfs-1-234.png?0

Version CEP carrément brûlante

ECM0-192.GIF?24-12

Et surtout durable :

ECM0-216.GIF?24-12

On se dirige vers une semaine chaude voire caniculaire, les inconnues restant l'ampleur du mercure et la potentielle séquence orageuse du milieu de semaine. On sent cependant que la chaleur pourrait bien durer!

Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel

De mon côté je suis attentif à la constitution, plus ou moins massive, d'un bloc de HP continentales qui pourraient éventuellement contrer les offensives Atlantiques et faire persister le drain chaud plus que ce qui est envisagé pour l'heure 191769.gif

Edit: Un peu à l'image de CEP ce soir ! smile.png

Et que dire de celui de ce matin! l'Afrique envahit tranquillement la Scandinavie jusqu'au fond du golfe de Botnie, mais que fait l'OMMhappy.png ? Les nouvelles d'Alaska sont encore pire (cf les news de MF). GEM déterministe reste droit dans son four et son ensembliste d'hier soir s'en rapproche. Cela commence à faire beaucouphuh.png avec des nuits nettement plus courtes que début août. J'entendais les commerçants se plaindre de la précocité des soldes cette année, il est certain que même sans soldes le stock de vêtements d'été serait parti en un clin d'oeil même la semaine prochaine, et aussi celui de ventilateurs...
Link to post
Share on other sites

Je pense que vous pouvez archiver les cartes du Cep et et de Gem!!!!!!! Des modelisation à la fin juillet 2003 même si la config est totalment différente, les valeurs de températures à 850 hpa atteignent des valeur sub saharienne (26 degrés à 850 hpa). Cep est un casi copié de Gem, avec un talweg massif et descendant très bas en latitude et progressant que très peu vers l'est, bloqué par l'air chaud de l oméga ouest européen. Un régal pour les chasseurs d'orages de l'ouest Français

Link to post
Share on other sites

Cartes extraordinaires en effet ceci dit nous sommes à J +8, important de le rappeler avant tout emballement.

Ceci dit le jour où une canicule de type 2003 surviendra en début juillet avec un soleil plus heut et surtout des journée plus longues d'une heure, cela fera mal...

Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue

Oui,

Le plus gros potentiel chaud depuis 2003, on ne parle pas de coups de chalumeau furtif, mais bel et bien d'une cuisson longue durée en vue.(en version CEP)

Ma vision est la suivante, à force d'évoluer dans un environnement en surchauffe permanente, il fallait bien que cela nous arrive un jour le coup du flux méridien made in Africa.(Les migrants)

Chaud les marrons.

Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil

Ce matin, nos principaux modèles modélisent un creusement assez important plus ou moins au nord des Açores, s'en suit une ondulation assez marquée à l'avant.

Tellement marqué sur GFS qu'elle en perd ses racines subtropicales.La chaleur reste alors assez raisonnable car freiné par un flux d'est au sol.

Sur CEP, le début est assez similaire mais les HP ne s'isolent pas, le four s'installent alors tranquillement sans etre contrarié ni par le flux océanique ni par un flux d'est.

A notez qu'UKMO et très proche de CEP à 144h bien plus que GFS.

Avec de telles modélisations, on ne parlerai pas d'un simple coup de chaud mais d'une vraie canicule carrément mémorable.

ECM0-192.GIF?24-12

Avec cela, c'est tous les records de chaleurs absolus du pays qui sont en danger.Clairement, les conséquences d'une chaleur de cette ampleur pendant plusieurs jours serait assez dramatique.

Link to post
Share on other sites
Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

CEP est carrément inquiétant même ! La sécheresse perdurerait mais elle serait doublée d'une canicule d'envergure si ce run venait à se réaliser avec des températures supérieures à 35 degrés en de nombreuses régions, proches des 40 degrés fréquemment et supérieures à 40 degrés localement, y compris dans le nord de la france.

Pour le moment restons très prudents car GFS n'est pas franchement de cet avis, GEM est persistant mais CEP plus indécis. Si GFS reprend ce scénario canicule alors là il y aura de quoi s'inquiéter plus amplement. Et si ce scénario à canicule a lieu alors GEM aura été le grand gagnant dans la prévision.

À suivre très attentivement. On rappelle qu'on en est aux valeurs de Août 2003 à 850hpa mais que nous sommes début juillet avec des journées bien plus longues. En cela la situation pourrait devenir préoccupante !

Link to post
Share on other sites
Posted
Carnon-Plage (34) & Castelnau-le-Lez (34)

Oui, CEP est impressionnant mais, tonton GFS est de moins en moins chaud au fil des runs... attention, on connait (trop) souvent l'issue quand un modèle devient pourri...

Bref, encore un gros duel entre les deux cadors !

Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel

Je pense que vous pouvez archiver les cartes du Cep et et de Gem! Des modelisation à la fin juillet 2003 même si la config est totalment différente, les valeurs de températures à 850 hpa atteignent des valeur sub saharienne (26 degrés à 850 hpa). Cep est un casi copié de Gem, avec un talweg massif et descendant très bas en latitude et progressant que très peu vers l'est, bloqué par l'air chaud de l oméga ouest européen. Un régal pour les chasseurs d'orages de l'ouest Français

Je sais que tu en connais un rayon en la matière, alors les sorties que tu commentes ce matin comporteraient-elles des orages y compris à l'ouest? Avec un plafond thermique aussi chaud à tous les étages, mon impression de béotien est que je souhaite bien du plaisir aux nuages d'orages pour réussir à s'élever? On affinera d'ici là, nous restons encore loin, mais les vraies canicules font-elles vraiment bon ménage avec les orages? Parce qu'à force de progresser lentement, le talweg pourrait finir par ne plus progresser du tout? Un blocage de plus de deux ou trois jours est-il possible? Il serait alors véritablement dangereux (si nous devions avoir plus de trois jours le même air que Cordoue avec une heure de nuit en moins que là-bas en moyenne, je ne suis pas sûr que les bulletins triomphants des médias depuis hier, style "la chaleur arrive enfin" seraient appropriéspinch.gif ).

Oui, CEP est impressionnant mais, tonton GFS est de moins en moins chaud au fil des runs... attention, on connait (trop) souvent l'issue quand un modèle devient pourri...

Bref, encore un gros duel entre les deux cadors !

S'il n'y avait que cep, dont la propension à durcir le trait au delà de J+7 est forte cette année, on pourrait trouver le match équilibré. Mais le canadien est celui a donné le ton (cf sur ce point Run à l'instant) et depuis le printemps dernier, je l'ai trouvé souvent très bon. On en est pour moi à deux cadors contre un (mais c'est sûr que généralement, un talweg provoquant un coup de chaud finit par se déplacer. Généralement...). Quelle gêne de ne pas avoir ukmo à plus d'une semaine...
Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel

CEP est carrément inquiétant même ! La sécheresse perdurerait mais elle serait doublée d'une canicule d'envergure si ce run venait à se réaliser avec des températures supérieures à 35 degrés en de nombreuses régions, proches des 40 degrés fréquemment et supérieures à 40 degrés localement, y compris dans le nord de la france.

Pour le moment restons très prudents car GFS n'est pas franchement de cet avis, GEM est persistant mais CEP plus indécis. Si GFS reprend ce scénario canicule alors là il y aura de quoi s'inquiéter plus amplement. Et si ce scénario à canicule a lieu alors GEM aura été le grand gagnant dans la prévision.

À suivre très attentivement. On rappelle qu'on en est aux valeurs de Août 2003 à 850hpa mais que nous sommes début juillet avec des journées bien plus longues. En cela la situation pourrait devenir préoccupante !

Oui nous aurons tendance à nous focaliser sur des éventuels records de températures le jour, mais la vraie menace qui se profile, ce serait l'impossibilité de récupérer la nuit dans les agglomérations notamment, y compris en effet en allant vers le nord qui a en ce moment les nuits les plus courtes : une bonne heure de nuit en moins à Lille qu'à Perpignan...
Link to post
Share on other sites
Posted
St Germain les Corbeil

Je sais que tu en connais un rayon en la matière, alors les sorties que tu commentes ce matin comporteraient-elles des orages y compris à l'ouest? Avec un plafond thermique aussi chaud à tous les étages, mon impression de béotien est que je souhaite bien du plaisir aux nuages d'orages pour réussir à s'élever? On affinera d'ici là, nous restons encore loin, mais les vraies canicules font-elles vraiment bon ménage avec les orages? Parce qu'à force de progresser lentement, le talweg pourrait finir par ne plus progresser du tout? Un blocage de plus de deux ou trois jours est-il possible? Il serait alors véritablement dangereux (si nous devions avoir plus de trois jours le même air que Cordoue avec une heure de nuit en moins que là-bas en moyenne, je ne suis pas sûr que les bulletins triomphants des médias depuis hier, style "la chaleur arrive enfin" seraient appropriéspinch.gif ).

Avec des valeurs de géopotentiels aussi élevés et une masse d'air aussi sèche la convection va être très compliqué en plaine et ce malgré la proximité des forçages.
Link to post
Share on other sites

Avec des valeurs de géopotentiels aussi élevés et une masse d'air aussi sèche la convection va être très compliqué en plaine et ce malgré la proximité des forçages.

Personnellement, je pense que le CEP est effectivement un peu trop extrème. En effet, voir les 20°C à 850 hpa sur le sud de l'Ecosse et les 24°C sur le Havre...scared.gif

Je m'attends à ce qu'au final, nous ayons une version intermédiaire entre le CEP et GFS (qui lui est trop timoré à mon sens).

Link to post
Share on other sites

Je sais que tu en connais un rayon en la matière, alors les sorties que tu commentes ce matin comporteraient-elles des orages y compris à l'ouest? Avec un plafond thermique aussi chaud à tous les étages, mon impression de béotien est que je souhaite bien du plaisir aux nuages d'orages pour réussir à s'élever? On affinera d'ici là, nous restons encore loin, mais les vraies canicules font-elles vraiment bon ménage avec les orages? Parce qu'à force de progresser lentement, le talweg pourrait finir par ne plus progresser du tout? Un blocage de plus de deux ou trois jours est-il possible? Il serait alors véritablement dangereux (si nous devions avoir plus de trois jours le même air que Cordoue avec une heure de nuit en moins que là-bas en moyenne, je ne suis pas sûr que les bulletins triomphants des médias depuis hier, style "la chaleur arrive enfin" seraient appropriéspinch.gif ).

T'inquiete pas pour ça, bien sur c est bien trop loin pour se prononcer!!!! Mais une telle config avec un talweg aussi massif avec une très belle crête d'altitude à l'aplomb du pays. Je pense que de petit forçages locaux dans un marais baromètriques avec quelques petites dépressions de surface metteraient vite le feu au baril de poudre, (avec une cape crevant les plafond). Je pense bien sur à la soirée du 15 juillet 2003 et ces orages destructeur

Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

Modélisations impressionnantes en effet !

Petite parenthèse climato : vis à vis des références à 2003, n'oubliez pas juillet 2006 et sa série impressionnnante de Tx > 35°C (certains postes à plus de 25 jours > 35°C en Languedoc ou PACA).

Link to post
Share on other sites
Posted
Bouliac (Gironde)

Rien de bien nouveau sur GFS6z, il persiste dans son option AS suivi par NAVGEM

GFS 6z, par rapport à sa version 00z, prolonge l'épisode de très fortes chaleurs jusqu'à jeudi matin puis modélise la remontée d'une nouvelle masse d'air brulante sur la France dès le lendemain.

Même sur GFS le risque de canicule est présent avec notamment des masses d'air remarquablement chaudes en gestation aux portes de la France...

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...