Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Semaine du 22/02/2010 au 28/02/2010


El' Coco
 Share

Recommended Posts

Voilà pourquoi je n'arrive pas à croire à un retour de l'hiver avant début début Mars, sachant qu'après, ça va se réduire de plus en plus et à la vue des synoptiques qui se profilent, je ne crois pas à la formation d'un nouveau blocage. Ca n'empêche pas que dans le Nord du pays, des intrusions froides risquent bien de s'inviter (c'est même quasiment une certitude - statistiquement parlant) mais ça ne m'étonnerais pas que ça reste à des années lumières de ce qu'on vient de connaître.

Pour le moment donc, ce que je vois, c'est un retour de la douceur dans le SW, SE et limite O, des températures à peu près de saison dans le reste de la France, une humidité assez importante, et des possibilités hivernales qui s'amenuisent de sortie en sortie, même si on dénote des ressemblances avec Décembre 09 et que le 18Z de hier était déjà plus hivernal default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Bonne journée clover.gif

Oui Christophe, mais il faut prendre à mon avis aussi en compte la proximité de la zone barocline. Sur les runs de ce matin, par exemple, l'air polaire frise le Nord du pays, et il n'est pas impossible que l'Artois et les Flandres ne connaissent aucun redoux réel la semaine prochaine..

baroclinefvrier2010.png

Zone barocline = ligne rouge

Sur la majeure partie du pays c'est un flux de SO très atypique qui se profile, et ce dès lundi (le bref coup de froid du début d'échéance proposé par GFS jusqu'à hier soir n'est finalement plus vraiment actualité ce matin). Donc, certes, on pourrait être soumis à ces conditions atypiques tout en étant baignés dans la douceur humide avec quelques effluves pré-printanières dans le midi. C'est très possible. Mais c'est peut-être un peu court de s'en tenir là quand on connait les récurrences hivernales et la manière dont sont survenues les dernières vagues de froid ! Il y a la lecture littérale des modèles d'une part, qu'il faut respecter comme source fondamentale, mais il y a aussi l'interprétation et l'anticipation du prévisionniste qui doit intervenir.

Link to post
Share on other sites

  • Replies 251
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
Saint-Herblain (44)

Oui Christophe, mais il faut prendre à mon avis aussi en compte la proximité de la zone barocline. Sur les runs de ce matin, par exemple, l'air polaire frise le Nord du pays, et il n'est pas impossible que l'Artois et les Flandres ne connaissent aucun redoux réel la semaine prochaine..

baroclinefvrier2010.png

Zone barocline = ligne rouge

Sur la majeure partie du pays c'est un flux de SO très atypique qui se profile, et ce dès lundi (le bref coup de froid du début d'échéance proposé par GFS jusqu'à hier soir n'est finalement plus vraiment actualité ce matin). Donc, certes, on pourrait être soumis à ces conditions atypiques tout en étant baignés dans la douceur humide avec quelques effluves pré-printanières dans le midi. C'est très possible. Mais c'est peut-être un peu court de s'en tenir là quand on connait les récurrences hivernales et la manière dont sont survenues les dernières vagues de froid ! Il y a la lecture littérale des modèles d'une part, qu'il faut respecter comme source fondamentale, mais il y a aussi l'interprétation et l'anticipation du prévisionniste qui doit intervenir.

CEP voit la zone barocline descendre un peu plus au sud que GFS :

http://www.meteociel.com/modeles/ecmwf.php?ech=120&mode=0&map=0&archive=0

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Quentin-la-Poterie (30)

Oui Christophe, mais il faut prendre à mon avis aussi en compte la proximité de la zone barocline. Sur les runs de ce matin, par exemple, l'air polaire frise le Nord du pays, et il n'est pas impossible que l'Artois et les Flandres ne connaissent aucun redoux réel la semaine prochaine..

Oui tout à fait, GFS00Z propose une synoptique hivernale dans le NPDC au niveau des BC sans redoux. Mais dans la grande majorité de la France, en regardant un peu les T2M et T850hPa, pour se donner une idée, on remarque bien la tendance dominante au redoux dans une très grande partie du pays. Après, l'extrême Nord de la France et le NE du pays se retrouvent un peu dans une zone d'incertitude pour moi, à savoir que si l'air froid prend le dessus (ah récurrence biggrin.gif), ça changera bien la donne.

La zone barocline est de toute manière à proximité du pays, c'est vrai que je n'avais pas vraiment fais attention ce matin à ça, il n'empêche que dans la logique de la synoptique proposée chez GFS, GEFS contrôle et CEP, ça ne suffit vraiment pas à faire advecter plus au Sud la masse d'air glaciale, même si ça s'approche vraiment du Nord.

Sinon, je trouve ce flux de SW bien batard chez GFS, la pulsion est très légère, ça serait plutôt un redoux dans les BC lié à un flux assez moux qu'à une sévère advection douce en flux de SW.

Par conséquent, encore quelques incertitudes, tu as raison, c'est loin d'être joué dans un sens comme dans un autre, même si ça semble déjà bien engagé pour plus de 50% du pays.. smile.gif

Vers un dégradé Nord/Sud marqué? ...

Link to post
Share on other sites

La tournure des modèles à LT est étrange depuis hier soir. Ce flux d'ouest, que j'estimais temporaire dimanche soir, va durer quelques jours, c'est sûr.

Ensuite, je suis très étonné qu'à partir de 144h, il n'y ait plus d'ondulations, à caractère bloquant, sur tout l'hémisphère nord :

GFS

ECMWF

En fait, nous entrerons dans une période de transition qui succèdera à la fin du blocage du Pacifique-est (cela enneigera-t-il Vancouver ???) entre 96 et 120 h et à partir de là, il peut se passer bien des choses. Il faudra surveiller notamment la migration, ou non, et la configuration des HP d'Amérique du nord-est (et du Groenland). Le flux d'ouest atlantique pourrait être affecté par l'attitude de cet anti en rappelant que les sorties de blocage, et celui du Pacifique est costaud, sont encore parfois mal appréhendées par les modèles...Or, comme c'est à plus de 144h...

A suivre..

Quant à notre flux de SO sur la France, il pourra se produire, mais peut-être très temporairement aussi...Et je trouve les HP ouest-européennes toujours faiblardes face à la poussée d'ouest, à plus de 144H.

Enfin, à mon avis, il va y avoir du chamboulement, les jours à venir, dans les prévis du week-end prochain.

Link to post
Share on other sites

La tournure des modèles à LT est étrange depuis hier soir. Ce flux d'ouest, que j'estimais temporaire dimanche soir, va durer quelques jours, c'est sûr.

Ensuite, je suis très étonné qu'à partir de 144h, il n'y ait plus d'ondulations, à caractère bloquant, sur tout l'hémisphère nord :

GFS

ECMWF

En fait, nous entrerons dans une période de transition qui succèdera à la fin du blocage du Pacifique-est (cela enneigera-t-il Vancouver ???) entre 96 et 120 h et à partir de là, il peut se passer bien des choses. Il faudra surveiller notamment la migration, ou non, et la configuration des HP d'Amérique du nord-est (et du Groenland). Le flux d'ouest atlantique pourrait être affecté par l'attitude de cet anti en rappelant que les sorties de blocage, et celui du Pacifique est costaud, sont encore parfois mal appréhendées par les modèles...Or, comme c'est à plus de 144h...

A suivre..

Quant à notre flux de SO sur la France, il pourra se produire, mais peut-être très temporairement aussi...Et je trouve les HP ouest-européennes toujours faiblardes face à la poussée d'ouest, à plus de 144H.

Enfin, à mon avis, il va y avoir du chamboulement, les jours à venir, dans les prévis du week-end prochain.

En effet, et comme j'aime discuter de l'europe et pas que de la France, les diagrammes en Scandinavie, après avoir été très éclaté, retrouve un semblant de visibilité jusqu'au moyen terme, et ceci dans le très froid, cad les dépressions qui étaient vu longer la cote norvegienne avec un redoux en scandinavie sont de plus en plus vue filer droit vers l'est traversant le nord de l'Allemagne, le faux flux de sud ouest en france semble donc rester....faux à moyen terme.
Link to post
Share on other sites

En effet, et comme j'aime discuter de l'europe et pas que de la France, les diagrammes en Scandinavie, après avoir été très éclaté, retrouve un semblant de visibilité jusqu'au moyen terme, et ceci dans le très froid, cad les dépressions qui étaient vu longer la cote norvegienne avec un redoux en scandinavie sont de plus en plus vue filer droit vers l'est traversant le nord de l'Allemagne, le faux flux de sud ouest en france semble donc rester....faux à moyen terme.

Tu parles surtout de la Scandinavie parce que tu es à Stockholm. Soyons honnête, car tu ne t'intéresses pas beaucoup aux Balkans ni au bassin Méditerranéen. (Ce n'est pas une critique car c'est intéressant, mais c'est mieux de le reconnaitre). default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Le froid sur la Scandinavie n'a jamais été réellement remis en question. C'est l'intensité à Stockholm qui varie suivant les runs (le diagramme étant celui d'un point précis, et non d'une vaste zone telle que la Péninsule Scandinave), ce qui s'explique par la latitude de l'advection arctique en flux d'E, plus où moins Nord ou Sud : Stockholm étant en limite sud de cette advection, on passe facilement du -20°c à 850hpa au -10°c, ce qui se répercute sur les diagrammes par de forts écarts. Mais ce n'est pas cela qui traduit à mon avis une incertitude à l'échelle synoptique...(voir Edit)

Edit : Quoiqu'en y regardant de plus près, il y a peut-être en effet quelque chose de révélateur. Quand l'invasion froide en Scandinavie est massive les dépressions Atlantiques circulent volontiers plus au sud en latitude, ce qui par voie de conséquence rapproche la zone barocline de la France (surtout des régions septentrionales qui sont forcément en 1ère ligne)...Bon, c'est à suivre ! D'autant que le GFS6z renvoie tout un peu plus haut en latitude...

Link to post
Share on other sites

disons que hier, sur quelques scénario GEFS à moyen terme le flux de sud ouest allait se perdre bien haut en scandinavie, ceci est bien moins le cas aujoud'hui. Est-ce la modélisation à long terme qui ne prend pas en compte la difficulté à déplacer une masse si froide et donc plus on se rapproche plus les dépression s'engouffrent vers la baltique sud au lieu de monter vers Tromsö?

Et oui, le GFS 6 fait legerement remonter la zone barocline, moi je veux bien, on s'attend à 35-50 cm de neige cummulée jusqu'à mardi ici default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Donc, certes, on pourrait être soumis à ces conditions atypiques tout en étant baignés dans la douceur humide avec quelques effluves pré-printanières dans le midi. C'est très possible. Mais c'est peut-être un peu court de s'en tenir là quand on connait les récurrences hivernales et la manière dont sont survenues les dernières vagues de froid ! Il y a la lecture littérale des modèles d'une part, qu'il faut respecter comme source fondamentale, mais il y a aussi l'interprétation et l'anticipation du prévisionniste qui doit intervenir.

justement c'est ce que j'avais essayé de faire (anticiper) car c'est amusant de pouvoir anticiper un changement radical de situation (sans faire appel au hasard mais en regardant les paramètres)et je trouvait le signal plutôt fort pour un changement radical. (au passage le 18z..... NO COMMENT !)

Avec ce jet très puissant il était difficile d'entrevoir une ondulation sur l'atlantique

http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn10215.png

ca aurait pu arriver, mais quand même... c'est un GROS paramètre contrairement à fin décembre où la circulation était moins rapide (formation d'une dorsale sur le canada)

Cette fois c'est très rapide, il y a très peu de marge pour voir former une dorsale, très peu de runs ont vu une dorsale favorable se former (au pire un petit anticyclone dans la circulation venant s'écraser sur l'europe), c'était de l'extrapolation au final (il faut dire que vu ce qui s'est passé c'est pas ridicule d'extrapoler non plus...)

Je fanfaronne pas. ( oui maintenant il faut préciser sinon...)

Link to post
Share on other sites

justement c'est ce que j'avais essayé de faire (anticiper) car c'est amusant de pouvoir anticiper un changement radical de situation (sans faire appel au hasard mais en regardant les paramètres)

et je trouvait le signal plutôt fort pour un changement radical. (au passage le 18z..... NO COMMENT !)

Avec ce jet très puissant il était difficile d'entrevoir une ondulation sur l'atlantique

http://www.wetterzen.../Rtavn10215.png

ca aurait pu arriver, mais quand même... c'est un GROS paramètre contrairement à fin décembre où la circulation était moins rapide (formation d'une dorsale sur le canada)

Cette fois c'est très rapide, il y a très peu de marge pour voir former une dorsale, très peu de runs ont vu une dorsale favorable se former (au pire un petit anticyclone dans la circulation venant s'écraser sur l'europe), c'était de l'extrapolation au final (il faut dire que vu ce qui s'est passé c'est pas ridicule d'extrapoler non plus...)

Je fanfaronne pas. ( oui maintenant il faut préciser sinon...)

Tu fanfaronnes, Alain ! default_cat.gif Nan, allez, je rigole...je m'excuse de m'être emporté l'autre fois. J'aurais du en discuter plus calmement. default_blushing.gif

Concernant la météo, le coup de froid initialement prévu par GFS pour le début de semaine a été sensiblement revu à la baisse dans son intensité. Si on prend les modèles dans leur ensemble on serait légèrement sous les moyennes de saison pour lundi-mardi, avec pourquoi pas un peu de neige en plaine en fin de perturbation (principalement vers la façade Est du pays), ceci avant un court intermède frais et sec précédant l'arrivée du flux de SO perturbé prévisible pour mercredi. Cela dit, à compter de jeudi à mon avis rien n'est encore calé (surtout pour les régions septentrionales) : la latitude de la zone barocline est encore sujette à fluctuations, et il suffit de consulter les ensemblistes (GEFS parallèle et CMC-GEM) pour se rendre compte que ce flux de SO apparait très précaire devant le basculement potentiel du côté froid de cette zone barocline. C'est vraiment précaire cette affaire...

Link to post
Share on other sites

Bonjour je post dans ce topic pour ma premiere fois , je trouve vos analyses tres interessantes meme si je ne comprend pas tout car je ne sais pas analyser les modeles , cependant en lisant vos analyses j'arrive a comprendre certaines choses petit a petit mais la je dois dire que c'est plutot " brouillons " . En vous lisant on ne comprend pas tout , certains annoncent une canicule d'autre des vagues de froid historiques ...

Enfin vu l'activité du forum je dirais que l'on irait plus vers un temps de saison pas tres passionant . J'espere des possibilités de vagues de froid tardives fin février debut mars qui se dessinerait a la fin de ce topic . Je suivrais cela en lisant vos analyses attentivement qui permettent d'avoir un temps d'avance sur les sites météo et les bulletins tv default_thumbup1.gif

Link to post
Share on other sites

Tu fanfaronnes, Alain ! default_cat.gif Nan, allez, je rigole...je m'excuse de m'être emporté l'autre fois. J'aurais du en discuter plus calmement. default_blushing.gif

Concernant la météo, le coup de froid initialement prévu par GFS pour le début de semaine a été sensiblement revu à la baisse dans son intensité. Si on prend les modèles dans leur ensemble on serait légèrement sous les moyennes de saison pour lundi-mardi, avec pourquoi pas un peu de neige en plaine en fin de perturbation (principalement vers la façade Est du pays), ceci avant un court intermède frais et sec précédant l'arrivée du flux de SO perturbé prévisible pour mercredi. Cela dit, à compter de jeudi à mon avis rien n'est encore calé (surtout pour les régions septentrionales) : la latitude de la zone barocline est encore sujette à fluctuations, et il suffit de consulter les ensemblistes (GEFS parallèle et CMC-GEM) pour se rendre compte que ce flux de SO apparait très précaire devant le basculement potentiel du côté froid de cette zone barocline. C'est vraiment précaire cette affaire...

bon ca fait plaisir, même si en ayant bien regarder les choses je crois que j'ai un peu trop mal interprété ta remarque, je me sentais un peu trop visé par certains propos default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> bref on oublie. (c'était tombé pile dans un problème de relations...)Oui c'est vrai que pour le debut de semaine GFS a révisé sa copie (on aura encore quelques décalages a ce niveau ces prochains run peut etre...)

pour la suite je doute que ca change du bon coté pôur les hivernophiles, ca a l'air assez massif cette histoire.

Faudra peut être espérer une forte ondulation en mars?

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

bon ca fait plaisir, même si en ayant bien regarder les choses je crois que j'ai un peu trop mal interprété ta remarque, je me sentais un peu trop visé par certains propos default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> bref on oublie. (c'était tombé pile dans un problème de relations...)

Oui c'est vrai que pour le debut de semaine GFS a révisé sa copie (on aura encore quelques décalages a ce niveau ces prochains run peut etre...)

pour la suite je doute que ca change du bon coté pôur les hivernophiles, ca a l'air assez massif cette histoire.

Faudra peut être espérer une forte ondulation en mars?

En effet Kéké, 18z hier a semé un doute mais la la distribution des cartes commence à être claire.

Comme tu disais, hormis l'ondulation de début de semaine, je crois qu'on peut dire que le retour du froid ne se fera pas à cette échéance.

Ju

Link to post
Share on other sites

Oui c'est vrai que pour le debut de semaine GFS a révisé sa copie (on aura encore quelques décalages a ce niveau ces prochains run peut etre...)

Finalement le dernier GFS confirme la tendance à l'effacement du coup de froid du début d'échéance. Il ne s'agirait que d'une brève advection fraiche en flux de NO (entre deux systèmes perturbés) à l'arrière d'une cyclo Portugaise circulant vers l'Angleterre et l'Allemagne. Un tout aussi bref coup de douceur (mais on le sentirait passer, surtout en Montagne lol) serait d'ailleurs à prévoir à l'avant de ce système en cours de journée de lundi.

Pour la suite, à partir de jeudi, c'est toujours aussi compliqué. On peut tabler sur la mise en place d'un flux de SO à l'avant d'un talweg Atlantique advectant une masse d'air très douce (plus douce qu'en début de semaine) vers une large moitié Sud du pays; mais dans le Nord ça me parait moins évident. C'est toujours la latitude de cette zone barocline qui soulève question; d'autant que le GA semble en meilleure forme sur le GFS12z...

Link to post
Share on other sites

Finalement le dernier GFS confirme la tendance à l'effacement du coup de froid du début d'échéance. Il ne s'agirait que d'une brève advection fraiche en flux de NO (entre deux systèmes perturbés) à l'arrière d'une cyclo Portugaise circulant vers l'Angleterre et l'Allemagne. Un tout aussi bref coup de douceur (mais on le sentirait passer, surtout en Montagne lol) serait d'ailleurs à prévoir à l'avant de ce système en cours de journée de lundi.

Pour la suite, à partir de jeudi, c'est toujours aussi compliqué. On peut tabler sur le mise en place d'un flux de SO à l'avant du talweg Atlantique advectant une masse d'air très douce (plus douce qu'en début de semaine) vers une large moitié Sud du pays; mais dans le Nord ça me parait moins évident. C'est toujours la latitude de cette zone barocline qui soulève question; d'autant que le GA semble en meilleure forme sur le GFS12z...

En tout cas , avec ce run , on a droit a une semaine sacrément perturbée !

certainement la plus perturbée et la plus pluvieuse de l'hiver.

a surveiller les coups de vents potentiels et les cumuls d'eau dans certains secteurs.

ce profond talweg atlantique laisse quand même augurer de l'arrivée de la douceur qui pourrait meme devenir quasi printanniere pour notre semaine qui suivra ce topic

c'est du moins, mon point de vue.

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

En tout cas , avec ce run , on a droit a une semaine sacrément perturbée !

certainement la plus perturbée et la plus pluvieuse de l'hiver.

a surveiller les coups de vents potentiels et les cumuls d'eau dans certains secteurs.

ce profond talweg atlantique laisse quand même augurer de l'arrivée de la douceur qui pourrait meme devenir quasi printanniere pour notre semaine qui suivra ce topic

c'est du moins, mon point de vue.

Comme tu dis, le pays est sans cesse sous un couvercle de BP, ça enchaîne vite et le défilé de perturbations risque d'être avec un bon train.

Par contre, concernant la fiabilité, souvenez vous 4 runs seulement en arrière où c'était un potentiel à retour des HP sur le pays... Bref, ça bouge sans cesse mais que vers une configuration redondante maintenant, ondulations s'effaçant peu à peu pour nous donner un rail dépressionnaire de SO.

Ju

Link to post
Share on other sites

En tout cas , avec ce run , on a droit a une semaine sacrément perturbée !

Le dernier UKMO livre finalement une projection qui permet de fixer clairement les enjeux de la seconde partie de semaine.

ukmo180210.gif

On retrouve notre GA (toujours présent à sa place), le vortex Scandinave (également toujours à sa place). De l'air très froid est associé à ce vortex Scandinave et de l'air arctique s'écoule sur le bord oriental du GA sur la quasi totalité du Nord de l'Atlantique (flèches vertes). La limite méridionale de cet écoulement est définie en rouge; c'est la zone barocline, avec au sud de cette ligne un afflux d'air subtropical (flèches noires). Le long de cette zone barocline des systèmes dépressionnaires peuvent se creuser (comme on peut le voir sur GFS où l'on pourrait craindre un coup de vent).

- La latitude de cette zone est à surveiller. Pour l'instant elle est prévue assez haute en latitude, si bien que la France serait entièrement soumise au flux de SO plutôt doux (voire très doux). Tenons quand même compte d'une petite marge pour les régions les plus septentrionales, au cas où cette ligne serait revue 200km plus au sud (par exemple). Nous sommes très proches de l'air polaire en embuscade...

- Le talweg Atlantique est également à surveiller. Sa stationnarité sur le proche Atlantique augurerait une accentuation de la douceur sur la France en seconde partie de semaine prochaine. Mais sa migration progressive vers l'Est (ce talweg dessine un enroulement où l'air froid s'engouffre à l'arrière, et l'air chaud à l'avant) pourrait dans un second temps nous faire basculer du côté polaire de la zone barocline.

C'est une synoptique en certains points assez proche de celle qu'on a connu fin décembre (désolé de radoter lol). ^^

Link to post
Share on other sites

c'est moins perturbé chez ukmo et le flux de s-o aurait 1 jour d'avance par rapport a GFS. Sans trop extrapoler, on sent qu'on glisse de plus en plus surement vers un w-e de fin de semaine bien doux , surtout sous une ligne bordeaux-grenoble . probablement plus humide au nord de cette ligne.

Link to post
Share on other sites

Le calme est de mise aujourd'hui sur le forum.

Le flux d'ouest serait-il l'une des causes? Pourtant il e st bien atypique pour la saison comme l'ont expliqué les derniers membres.

Je profite de ce relatif calme pour poster l'analyse réalisée sur le site et qui essaie de résumer un peu la situation que nous avons vécu, que nous vivons et que nous allons vivre ces prochains jours : ici

Link to post
Share on other sites

Posted
St André de Cubzac (33)

Comme toujours, un régal de lire les posts de la journée default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> Je me lance à mon tour dans des esquisses d'analyse default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

On sent bien que pour cette 3ème décade de février, de nombreuses portes au froid sur l'Hexagone s'entrouvrent mais aucune ne le fait entièrement.

Aussi, il manque cruellement de bonnes advections de tourbillon subtropicales vers le GA, afin de constituer une bétonnage anticyclonique méridien sur le Centre Atlantique.

On sent qu'il y a du potentiel, en atteste GFS à +144 heures http://www.wetterzentrale.de/pics/Rtavn1441.png et CEP http://www.wetterzentrale.de/pics/Recm1441.png. Notre GA aurait pu être nourri grâce à cette advection douce à l'avant de la cyclogénèse terre-neuvienne.

Mais le jet reste trop puissant, trop rectiligne et pas assez ondulant. Il est quoi qu'il en soit au moins 10 à 15 parallèles plus au Sud que sa position habituelle à cette période de l'année.

Fort heureusement, avec des centres d'actions plus méridionaux que dans une circulation "classique" hivernale, nous pourrons profiter de la proximité du coeur des dépressions qui devraient s'enchaîner à un rythme effréné. Tant que le vortex restera proche de la France, nous serons à l'abri de ceintures anticycloniques subtropicales.

On n'est pas encore prêt à voir de telles cartes :

http://www.wetterzentrale.de/pics/archive/ra/1990/Rrea00119900108.gif

Profitons donc de l'agitation océanique de cette semaine qui arrive : il est vrai que l'hiver a été calme "tempêtueusement parlant" mais terriblement intéressant "froidement parlant" default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">!

Link to post
Share on other sites

Merci à Nico36 pour ce point de fin de soirée. Et, personnellement, je voudrais aussi féliciter particulièrement Yann pour sa synthèse d'une situation qui n'est si facile à synthétiser : direct, précis, rigoureux...Chapeau.

La situation est tellement délicate que, pour reprendre mes propos de ce matin, je suis persuadé que les runs qui vont arriver les prochains jours pour l'échéance de la fin de semaine, vont encore nous faire "tourner en bourrique" : décidément, et c'est un fait remarquable, la sortie de la situation de blocage sur l'est du Pacifique est très délicate à gérer : tout se fait entre 120 et 144H...Et l'échéance suivante, à partir de 168h, donne déjà, et va probablement encore donner, du fil à retordre aux modèles à propos de :

-la trajectoire du jet

- de son intensité

- de l'ondulation atlantique, en lien éventuel avec une migration de l'anticyclone est-américain, et son décalage éventuel vers l'est de l'océan

En atteste GFS 18z qui a déjà du fil à retordre puisque, contrairement aux runs précédents, il coupe complètement entre 144h et 192h ,la circulation du rail perturbé sur l'ouest de l'océan, à la faveur d'une ondulation bien plus massive...

Link to post
Share on other sites

On peut même s'appuyer sur ce 18z, sans le prendre pour argent comptant, pour remarquer comme à 168h, à la 1,5 PVU, l'ano haute est particulièrement plus forte de l'ouest de l'océan atlantique au Groenland, du coup l'écoulement froid au coeur du thalweg, bizarrement en virgule, est concentré sur une plus petite distance géographique entre océan et continent (Europe occidentale) et la zone barocline est singulièrement abaissée vers le sud : la France est sur la droite lignes d'un chapelet de dépressions vigoureuses, très venteuses, occasionnant aussi quasiment une tempête de neige sur le sud GB...C'est un scénario vraiment remarquable, je trouve...

Mais je pense que cela bougera encore pas mal, d'un run à l'autre, d'un modèle à l'autre, avant de pouvoir arrêter une prévision pour la fin de la semaine prochaine.

Link to post
Share on other sites

moi je penses surtout à nos amis anglais qui risque de connaitre une tempête de neige dans le centre GB un peu du même genre que new york ca risque de faire mal chez eux même si la capitale londonienne devrait rester à l'écart, pour nous c'est un temps de giboulées de mars qui devrait se mettre en place enfin rien de passionant on peut déja parler de la fin de l'hiver pour fin février chez nous en plaine...

18035.gif

regarder un peu ce que propose gfs dans le centre de l'angleterre tout simplement énorme!

Link to post
Share on other sites

Attention, ce 18z n'est qu'un run : il est appelé à changer de façon quasi-certaine...Ce n'est qu'un exemple de ce qui pourrait arriver si tous les éléments majeurs à l'échelle synoptiques sont ainsi mis en place. Pour l'instant, rien n'est moins sûr, mais c'est l'évolution des grandes lignes sur tous les modèles, et run après run, que nous devons surveiller.

Bonne nuit !

Link to post
Share on other sites

Bonjour je post dans ce topic pour ma premiere fois , je trouve vos analyses tres interessantes meme si je ne comprend pas tout car je ne sais pas analyser les modeles , cependant en lisant vos analyses j'arrive a comprendre certaines choses petit a petit mais la je dois dire que c'est plutot " brouillons " . En vous lisant on ne comprend pas tout , certains annoncent une canicule d'autre des vagues de froid historiques ..[...]

Je me sens moins seul dans mes lectures (floues) de tous vos posts fort intéressant. Au fur et à mesure de mes lectures dans cette partie du forum, je commencerais peut être à comprendre les méandres de la prévision. Tenter de comprendre les phénomènes avec les nombreuse abréviation du forum c'est pas forcément évident.Ah oui, effectivement, ça fait beaucoup de neige en Angleterre. Dommage qu'il ai un flux de sud ouest : ça aurait pu être pour la France la succession de perturbation en présence du froid scandinave.
Link to post
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...