Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Montpellier en situations neigeuses


Palaja11
 Share

Recommended Posts

Posted
Contrefort des Corbières - Aude - Altitude 175m

Bonjour!

Je lance un petit sujet car cela fait 6 ans que je viens régulièrement à Montpellier et quelque chose me frappe.

En 6 ans, je n'ai connu qu'un épisode de neige au sol (tombée l'an dernier) et qui a duré juste 1 heure en plus.

Encore durant ces deux derniers jours il a neigé partout. La neige a tenu au SO immédiat de Montpellier (Fabrègues), au SE (Lattes), partout au Nord de Montpellier mais pas à Montpellier-même. Alors que le situation météo au-dessus de nos têtes s'y prettait pourtant.

La température est restée entre 1 et 2°C durant tout l'épisode. Pourquoi tant de douceur?

Pourquoi cette douceur "spéciale" à Montpellier intra-muros?

Quelle situation météo faut-il pour trouver de la neige au sol en ville?

PS: Je ne parle pas de l'effet urbain normal à toute ville puisque il a neige parfois fortement dans des villes comme Nimes, Orange, Avignon, Narbonne ces dernières années....mais jamais à Montpellier.

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Quentin-la-Poterie (30)

Montpellier est une ville en frange littorale.

Concernant les situations neigeuses, c'est aussi un manque de chance finalement.

Les derniers épisodes n'ont pas été favorables à la préfecture Héraultaise.

Pourquoi? L'advection froide fût limité par l'advection douce venue de la Méditerranée. L'isothermie à eu du mal à jouer son rôle.

Nîmes est à 45 km de la Méditerranée, la différence est notable et pourtant seulement 2 à 3 centimètres en centre-ville de Nîmes, contre 20 à 30 centimètre quelques mètres plus haut (les hauts de Nîmes) puis 30 à 40 centimètres dans les collines à quelques kilomètres (altitude de 100-150m).

Link to post
Share on other sites

Posted
Contrefort des Corbières - Aude - Altitude 175m

Tu cites déjà 3 villes sur 4 qui sont déjà bien à l'intérieur des terres (Nimes, Avignon et orange).

Il y a eu de la neige au sol entre Montpellier et la mer, à Sète, à Lattes...

C'est donc pour cela que je pose la question. J'ai l'impression que c'est récurrent, si ca avait juste concerné cet épisode, je n'aurai pas posé la question.

De plus Perpignan, Narbonne, Marseille (3 villes côtières ou presque) ont plus souvent de la neige que Montpellier.

Ma question concerne donc la climatologie de la ville. Ca ne concerne pas seulement l'épisode que nous avons vécu.

Link to post
Share on other sites

Posted
Nantes (44) / Nice (06)

Il y a eu de la neige au sol entre Montpellier et la mer, à Sète, à Lattes...

C'est donc pour cela que je pose la question. J'ai l'impression que c'est récurrent, si ca avait juste concerné cet épisode, je n'aurai pas posé la question.

De plus Perpignan, Narbonne, Marseille (3 villes côtières ou presque) ont plus souvent de la neige que Montpellier.

Ma question concerne donc la climatologie de la ville. Ca ne concerne pas seulement l'épisode que nous avons vécu.

Bonsoir,

Je ne connais pas la climatologie du 34 dans les détails donc je m'abstiendrai de ce côté là mais il faut savoir qu'une période de 6 ans est bien trop cpurte pour évaluer de telles caractéristiques.

Les villes côtières et encore plus celles présentes au bord de la Méditerranée sont bien sûr les moins favorisées pour avoir de la neige.

Quand les conditions sont quelques peu favorables, il faut en plus que les précipitations concerne le bon endroit associées aux bons éléments. (ex l'année dernière avec Marseille.. tout était réuni alors que cette année c'est l'Ouest de la Camargue qui a reçu, eux aussi très très peu habitués et Marseille n'a rien eu..).

Après il y a effectivement des coins bien doux dont les périodes de retour sont très grandes et les conditions très rarement favorables.

Exemple ici sur le littoral azuréen (secteur le plus doux de France entre Nice et Menton, hors Corse) où il a neigé 3 fois (dont une fois en Décembre 2009) depuis 1987.

Link to post
Share on other sites

Oui Fred a raison sur cet épisode c'est en partie un manque de chance, on peut voir qu'il ne faisait pas plus froid pendant l'épisode à Lodève pourtant plus dans l'intérieur des terres.

Par exemple si la neige a tenu à Fabrègues, certes elle n'a pas tenu à Montpellier qui est au NE de Fabrègues, mais elle n'a pas tenu non plus à Montbazin qui est au SW de Fabrègues, vu comme ça l'exception n'est pas Montpellier mais Fabrègues! default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Sinon il n'a pas beaucoup plus neigé à l'ouest de Montpellier ou même à Lattes (mon frère y habite ça n'a pas tenu dans son quartier), en fait c'est un secteur bien plus grand de cette partie de l'Hérault qui a été moins concerné, et la frontière avec la zone touchée était tres nette (le lendemain des chutes il n'y avait quasiment plus rien à Carnon, contre 6 cm à la Grande-Motte!), on le voit d'ailleurs tres bien sur les images satelites prises au lendemain des chutes de neige. Bien entendu l'effet urbain joue aussi un rôle dans la fonte de la neige, n'oublions pas que Mtp est la plus grande ville de la région LR.

Pour ce qui est de la "rareté" des épisodes neigeux à Montpel, elle est aussi dûe je pense à la position géographique de ce secteur: les perturbations neigeuses qui arrivent de l'Est sont parfois en bout de course, celles qui concernent le Roussillon remontent généralement jusqu'à Béziers mais moins facilement plus haut, enfin les précipitations qui (plus rarement certes) arrivent des Cévennes atteignent Ganges ou Lodève mais ne descendent que rarement jusqu'au littoral. Ce n'est donc pas spécifique à Montpellier mais à une partie de la plaine héraultaise dont fait partie l'agglomération, ce qui n'exclut pas de gros épisodes de temps en temps!

Enfin, attention à différencier le bord de mer (Palavas, Carnon) et Montpellier qui N'EST PAS une ville littorale, et ou il peut faire froid malgré l'effet urbain, d'autant que c'est un secteur peu venté (Tn légèrement plus froides en moyenne qu'à Nîmes).

Link to post
Share on other sites

Oui Fred a raison sur cet épisode c'est en partie un manque de chance, on peut voir qu'il ne faisait pas plus froid pendant l'épisode à Lodève pourtant plus dans l'intérieur des terres.

Par exemple si la neige a tenu à Fabrègues, certes elle n'a pas tenu à Montpellier qui est au NE de Fabrègues, mais elle n'a pas tenu non plus à Montbazin qui est au SW de Fabrègues, vu comme ça l'exception n'est pas Montpellier mais Fabrègues! default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Sinon il n'a pas beaucoup plus neigé à l'ouest de Montpellier ou même à Lattes (mon frère y habite ça n'a pas tenu dans son quartier), en fait c'est un secteur bien plus grand de cette partie de l'Hérault qui a été moins concerné, et la frontière avec la zone touchée était tres nette (le lendemain des chutes il n'y avait quasiment plus rien à Carnon, contre 6 cm à la Grande-Motte!), on le voit d'ailleurs tres bien sur les images satelites prises au lendemain des chutes de neige. Bien entendu l'effet urbain joue aussi un rôle dans la fonte de la neige, n'oublions pas que Mtp est la plus grande ville de la région LR.

Pour ce qui est de la "rareté" des épisodes neigeux à Montpel, elle est aussi dûe je pense à la position géographique de ce secteur: les perturbations neigeuses qui arrivent de l'Est sont parfois en bout de course, celles qui concernent le Roussillon remontent généralement jusqu'à Béziers mais moins facilement plus haut, enfin les précipitations qui (plus rarement certes) arrivent des Cévennes atteignent Ganges ou Lodève mais ne descendent que rarement jusqu'au littoral. Ce n'est donc pas spécifique à Montpellier mais à une partie de la plaine héraultaise dont fait partie l'agglomération, ce qui n'exclut pas de gros épisodes de temps en temps!

Enfin, attention à différencier le bord de mer (Palavas, Carnon) et Montpellier qui N'EST PAS une ville littorale, et ou il peut faire froid malgré l'effet urbain, d'autant que c'est un secteur peu venté (Tn légèrement plus froides en moyenne qu'à Nîmes).

Il me semble que le dernier bon épisode neigeux date de janvier 2003. Je m'en rappelle très bien: deux épisodes de neige en 1 semaine avec neige au sol pendant presque 1 semaine. Et avant 2003 il neigeait presque une fois par an d'après mes souvenirs. Un bon épisode aussi un 31 décembre mais je ne me souviens plus de l'année.
Link to post
Share on other sites

Il me semble que le dernier bon épisode neigeux date de janvier 2003. Je m'en rappelle très bien: deux épisodes de neige en 1 semaine avec neige au sol pendant presque 1 semaine. Et avant 2003 il neigeait presque une fois par an d'après mes souvenirs. Un bon épisode aussi un 31 décembre mais je ne me souviens plus de l'année.

Oui le 31 décembre 1996 un épisode assez important qui avait mis un bazar pas possible pour la nuit du nouvel an lol!Sinon en effet il neige au moins une année sur 2 habituellement, mais les épisodes avec plus de 5 cm sont rares! Par contre quand ça veut bien tomber ça fait pas semblant, comme souvent avec les précipitations méditerranéennes default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Sinon pour revenir aux disparités locales, ici en 2003 1 seul jour de neige et seulement 2 cm! Je ne suis qu'à 20 km de Montpellier.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Contrefort des Corbières - Aude - Altitude 175m

Merci Lmk pour ta réponse.

Elle confirme alors ce que je pensais. Le Montpelliérain est l'un des endroits les moins bien placés de l'Espagne à Marseille pour des épisodes neigeux.

Link to post
Share on other sites

En même temps c'est un des endroits les mieux placés pour les épisodes orageux d'automne, on peut pas tout avoir default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

perso je préfère les orages mais ça tout le monde le sait déjà je pense default_thumbup.gif

Link to post
Share on other sites

Montpellier est une ville en frange littorale.

Concernant les situations neigeuses, c'est aussi un manque de chance finalement.

Les derniers épisodes n'ont pas été favorables à la préfecture Héraultaise.

Pourquoi? L'advection froide fût limité par l'advection douce venue de la Méditerranée. L'isothermie à eu du mal à jouer son rôle.

Nîmes est à 45 km de la Méditerranée, la différence est notable et pourtant seulement 2 à 3 centimètres en centre-ville de Nîmes, contre 20 à 30 centimètre quelques mètres plus haut (les hauts de Nîmes) puis 30 à 40 centimètres dans les collines à quelques kilomètres (altitude de 100-150m).

Link to post
Share on other sites

Bonjour

Pour illustrer le sujet, juste quelques données objectives de la station MF de Montpellier-Fréjorgues (ce n'est certes pas la ville "intra-muros" de Montpellier, mais concernant la neige, je pense, par expérience, que les données doivent être assez comparables).

Donc, pour la période 1982-2008 (soit 27 ans):

- nombre de jours de neige: 1,3 j.

maxi: 6 jours en 1987

9 années avec 0 jour de neige (ce qui veut dire que 1 hiver sur 3 ne voit même pas quelques flocons virevolter dans le ciel de Fréjorgues...);

- nombre de jours avec sol couvert de neige: 1,3 j.

maxi: 13 jours en 1987

16 années avec 0 jour de sol couvert de neige (ce qui veut dire qu'à Fréjorgues la neige ne tient au sol qu'à peine plus d'un hiver sur 3...).

Voilà pour les chiffres bruts, à comparer avec les autres villes du littoral méditerranéen...

Link to post
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Posted
Congénies en Vaunage alt 76 m ( Gard ) , à 6km à l' est de Sommières , entre Nîmes et Montpellier

Attention à ne pas oublier l'important épisode neigeux des 21 et 22 janvier 1992 ... Montpellier fût recouverte par 28 cm de neige ... ( chez moi , j'en avais eu 26 ). Ce sont les PO qui avaient le plus pris , jusqu'à 50 cm à Perpignan et localement 80 cm à 100 cm au pied de la chaîne des Albères jusque sur le littoral . N'oubliez pas non plus janvier 1987 avec 30 à 35 cm autour de Montpellier et des congères terribles dûes au fort Mistral ... ( même quantité de neige chez moi mais beaucoup moins sur Nîmes ). Un épisode qui n'est pas sans rappeler celui qui vient de toucher en 2010 le Gard Rhodanien , l'ouest Vaucluse et le massif des Alpilles . Comme quoi il est toujours important de revenir plus en arrière ... default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> . Je renvoie les curieux à l'ouvrage MF " Episodes neigeux en plaine sur les régions méditerranéennes de la France " couvrant la période 1970-2001 . Par contre , hormis les congères , je n'ai pas trouvé d'épisode apportant plus de 40 cm de neige moyenne en plaine Languedocienne sur les 60 dernières années contrairement aux PO , Aude ( Carcassonne touchée par plusieurs épisodes supérieurs à 50 cm au début des années 1980 tout comme en 1992 ou encore les incroyables 28 cm à Béziers le 4 novembre 1980 ... ) ou , plus largement, PACA , quelque peu coutumière du fait à vrai dire , surtout dans les secteurs d'Aix en Provence / Brignoles. Et tout est relatif , le secteur d'Avignon n'avait pas connu d'aussi importantes chûtes depuis prés de 40 ans , fin décembre 1970 ( la fameuse "Marée Blanche " piégeant des centaines d'automobilistes sur l'A7 ; tout comme le secteur de Bagnols sur Cèze / Uzès début mars 1974 ( valeur record de 60 cm à Lussan ) ...

PS : pourquoi d'ailleurs ne pas lancer un sujet sur les chûtes de neige dans nos régions méditerranéennes du plus loin que nous puissions remonter . Pour ma part , il s'agit de février 1888 avec pas moins de 60 cm ...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Congénies en Vaunage alt 76 m ( Gard ) , à 6km à l' est de Sommières , entre Nîmes et Montpellier

Je reviens sur le sujet avec quelques chiffres pour Montpellier depuis 60 ans ( les valeurs supérieures ou égales à 10 cm sont les seules que j'ai retenues , la liste serait vraiment trop longue ... )

1950 : 10 cm en janvier

1954 : 37 cm en février ( tout de même ! )

1963 : 35 cm en février ( avec la valeur record à ce jour de -17,8° le 5 ... !)

1963 : 12 cm en décembre

1964 : 16 cm en mars

1979 : 11 cm en décembre

1981 : 10 cm en février

1987 : 27 cm en janvier ( la fameuse tempête de neige avec des congères de 1,50 à 2 mètres ... )

1992 : 28 cm en janvier ( une des secteurs les plus touchés de l'Hérault , comme quoi ... )

1996 : 10 cm le 31 décembre

Nota : ces chiffres ont été enregistrés à proximité de l'aéroport de Montpellier-Fréjorgues ; les valeurs pour Montpellier ville sont souvent différentes à l'exemple des hauteurs de pluies annuelles : 750 mm à l'aéroport contre environ 800 mm pour le nord de la commune de Montpellier et des Tn souvent basses comme celà a souvent été dit ( combien de fois j'ai trouvé de fortes gelées blanches autour de Montferrier/Lez en allant à la fac , alors que chez moi , à côté de Sommières , les températures étaient positives ... ) . De plus nous n'allons pas revenir sur un sujet déjà traité , mais certains secteurs sont propices aux rigueurs de l'hiver à l'exemple de la plaine de St Martin de Londres qui piège le froid les matinées d'hiver ... ) .

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...