Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions dans le Centre-Ouest


Recommended Posts

  • Replies 56
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Ce début mai pourrait être particulièrement arrosé sur la région et en l'espace de 3-4 jours on pourrait déjà atteindre les 3/4 de la pluviométrie annuelle sur certains secteurs ! Le front termine actuellement sa course et aura apporté entre 10mm et 20mm selon les secteurs. Entre Samedi et Dimanche, nouveau front actif qui pourrait de nouveau apporter 30mm à 40mm selon les secteurs voire même un peu plus. Maintenant, les modèles laissent entendre une nouvelle forte dynamique Lundi soir avec un creusement dépressionnaire actif et qui pourrait apporter une dégradation pluvio-instable majeure. Je pense que beaucoup de secteurs vont déjà dépasser les 50mm en cumul pluviométrique d'ici 5 jours voire bien plus localement. On ne comptera pas la lame d'eau de fin avril sinon on serait pour beaucoup aux alentours des 100mm cumulés voire plus encore. Période très mouvementée quand même !

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Herblain (44)

Situation potentiellement très intéressante pour lundi soir. Ca diverge encore pas mal sur le placement de l'anomalie. Mais certains scénarios sont violents par chez nous (voir WRF 13km de keraunos par exemple). À suivre attentivement, car tous les éléments semblent réunis pour voir un MCS potentiellement violent débouler sur nos régions. Si ça venait à se réaliser, on pourrait se retrouver avec de gros cumuls sur certains coins du CO (vu ce qu'il est déjà tombé ces derniers jours...). A voir dans les prochaines sorties !

Link to post
Share on other sites

Oui cocktail explosif a redouter sur la facade ouest: dépression secondaire + fort courant jet + fort conflit de masse d'air) si l anomalie se phase ou pourrait avoir un fort coup de vent et aussi une dégradation orageuse de grosse ampleur à l'avant.

Link to post
Share on other sites
Posted
Tauxigny 37310 Sud-Est Touraine 93m

au 18z sur les grosses mailles notre dégradation est toujours vue pour la nuit du 04 au 05 !

48-505.GIF?02-18

51-505.GIF?02-18

51-590.GIF?02-18

54-590.GIF?02-18

le point de rosée sera haut jusqu'à +18° loc

48-101.GIF?02-18

une TPE brulante entre 48 et 52°C

51-100.GIF?02-18

48-111.GIF?02-18

à suivre !

Link to post
Share on other sites
Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Situation à suivre sur les régions situées au sud du val de Loire. Les principaux forçages qui vont s'instaurer sur le littoral Atlantique vont sans doute organiser un gros complexe orageux qui entrera par le sud de la région Pays de la Loire. Au moment de son arrivée, l'air chaud et humide de surface va temporairement aborder la région par le sud et l'activité orageuse pourrait donc de nouveau avoir de quoi se nourrir en arrivant dans les terres. Contexte de plus en plus cisaillé à mesure que l'on se dirigera vers le sud-est de la région... Les départements 79 et 85 me semblent particulièrement bien placés pour cette dégradation orageuse parfois intense. Les risques sont les suivants : fortes rafales de vent parfois proches des 100 km/h sur le sud de la région, risque de grosses grêles plutôt réservé au Poitou-Charentes mais on ne peut exclure ce risque plus au nord localement et de fortes lames d'eau (sans doute possible jusqu'à la région nantaise en remontant vers la région du Mans). Un ciel de traine encore bien électrique pourrait perdurer sur l'ensemble de la région en première partie de nuit avec des basses couches encore bien instables.

Je ferai une analyse plus complète ce soir pour mieux cerner les risques...

Link to post
Share on other sites

L'affaissement de la barrière de haut géopotentiels nous protégeant sur l'Atlantique a marqué le retour d'un courant perturbé et doux en fin de semaine. D'importantes divergences aux sein du jet nous survolant ont génèrées de fortes ascendances et des pluies abondantes. Le flux d'altitude se redresse légèrement, les précipitations s'estompent, les températures remontent un peu, quelques éclaircies apparaissent mais le ciel reste encore très nuageux et il le restera encore demain. De plus, une dégradation pluvio orageuse apparaîtra en fin d'après midi et nécessitera une prévision détaillée.

Link to post
Share on other sites
Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

La situation de demain reste à surveiller et en particulier pour l'extrême sud de la région, soumise à la plus forte instabilité de la masse d'air.

Une anomalie dépressionnaire actuellement positionnée sur les Açores va remonter le long des côtes Atlantique et atteindre les côtes du Finistère d'ici demain soir. Sa traversée en Atlantique se sera effectuée dans la "douceur" mais phasée avec une anomalie froide d'altitude, cette dernière va fortement réagir. Le jet d'altitude franchement intense pour la saison va positionner cette anomalie en entrée droite et elle va se creuser rapidement durant ces prochaines 24h. Actuellement pointée à 1000hpa, elle devrait atteindre les côtes Bretonnes à 990hpa.

Positionnés à l'avant de cette anomalie, le flux va s'orienter au sud sud-ouest et nous assisterons donc à un réchauffement de l'atmosphère avec une advection de thétaE élevée comprises entre 40° et 50° à 850hpa contre une petite trentaine actuellement. Cette advection chaude et humide de surface va s'accélérer dans l'après-midi en même temps que le flux de sud va s'accélérer au plus proche du resserrement isobarique associé. La Td va naturellement augmenter rapidement dans le courant de la journée pour atteindre des valeurs comprises entre 16° au nord de la région et 20° sur le sud de la région (Deux-Sèvres, Vendée et Charente-Maritime).

En altitude, une profonde anomalie de tropopause va attaquer la région d'ici la fin de soirée. Les forçages vont se produire à l'avant et la convection devrait alors prendre en fin d'après-midi sur une grande partie de la région (du sud-ouest vers le nord et nord-est). Placée entre entrée droite par une vigoureuse branche de jet d'altitude orienté au sud-ouest l'anomalie, une très forte divergence d'altitude va se mettre en place dans le Golfe de Gascogne. L'activité électrique devrait déjà se manifester sur l'océan dès le début d'après-midi dans ce contexte divergent et également instable. En fin d'après-midi cette forte divergence (en déclin malgré tout) devrait progresser vers nos région pour accueillir la dégradation orageuse.

En surface, l'accélération du flux va organiser une convergence de surface entre les vents de sud-est sur l'est de la région et les vents orientés au sud-ouest sur les départements côtiers de la région. Notons également une branche de jet de surface particulièrement puissante sur les côtes Aquitaines qui entretiendra cette convergence assez durablement. Dans ce contexte très "ventilé", le paramètre clé de cette dégradation va être les cisaillements extrêmement prononcés sur la région. Cela est surtout vrai pour la partie sud de la région en toute fin d'après-midi voire début de soirée lorsque le jet de surface va s'installer le long des côtes Aquitaines. Les cisaillements ont un rôle primordial dans l'organisation convective et c'est justement eux qui attirent l'attention sur cette dégradation.

Avec tout ça, on a déjà une idée assez précise de l'organisation orageuse et son intensité. Fortes advections douces et humides de surface (rapport de mélange évalué à 11g/Kg), instabilité importante de l'atmosphère (MUCAPE évaluée à 2500 J/Kg sur les deux-Sèvres au maximum, 1000 à 2000 J/Kg sur le reste de la région du nord au sud pour des indices de soulèvement pouvant approcher les -8K !), convergence structurée en surface et localisation des puissants cisaillements, forte divergence d'altitude et passage de l'anomalie pour nos forçages principaux : le potentiel est plutôt explosif au sud de la région, modéré à fort sur le reste de la région.

La situation pourrait être la suivante :

Début de journée crasseux avec fraîcheur matinale suite à l'humidité de la nuit passée. Développement progressif de quelques éclaircies dans la courant de la matinée mais vite relayée par des nuages de moyenne et haute altitude dès le début d'après-midi d'ouest en est. Ambiance plus lourde que ces jours derniers et hausse légère du thermomètre flirtant avec les 20° sur une grande partie de la région voire un peu plus vers les Charentes, la région Centre et le sud des PDDL. Arrivée du complexe convectif organisé sur l'océan par l'ouest de la région. Un multicellulaire actif devrait traverser la région avec des pluies orageuses importantes. A l'avant immédiat, quelques cellules pourraient se former et dans un contexte fortement cisaillé on ne peut exclure l'éclosion de lignes orageuses intenses avec un potentiel venteux modéré. Cela sera surtout vrai en allant vers la partie sud de la région (risque de grêle faible à modéré hormis sur le 79/17/sud85/86).

En fin de journée, le sud-ouest devrait connaître une salve orageuse beaucoup plus menaçante en lien avec une instabilité de la masse d'air très importante, l'arrivée du jet de surface et les cisaillements apportés. Les cellules devraient donc très rapidement éclore en début de soirée des Landes à la Gironde puis en remontant vers le 17 - 86 - 79 et 85. Nouvelles advections douces et humides de surface, renforcement des cisaillements et probabilité d'organisation orageuse bien plus sérieuse (risque supercellulaire évalué important). Clairement les cellules passeraient rapidement (jet d'altitude très rapide) mais elles pourraient être particulièrement intenses avec un risque de très fortes grêles sur les Landes/Gironde et remontant vers le 17/79/86. Le risque de rafales convectives très intenses (supérieures à 100kmh) est tout aussi important et pourquoi pas des phénomènes tourbillonnaires (forte SRH sur la hauteur 0-1km). On ne peut écarter l'organisation d'une puissante ligne de grains traversant la Charente-Maritime et la Gironde et qui se dirigerait rapidement vers les 4 départements cités plus haut (les cisaillements étant susceptibles d'accompagner ces cellules assez loin malgré une instabilité plus modeste).

Enfin, le flux de sud-ouest devrait continuer à apporter des advections douces et humides de surface et dans un contexte toujours dynamique, d'autres cellules modérées pourraient traverser une grande partie de la région jusqu'en première partie de nuit avant que tout cela ne parte plus au nord-est en fin de nuit. Voici la carte que j'ai élaboré pour cette dégradation :

03_05_2015_eyu4.png

Ainsi, je ne serais pas surpris de voir MF passer en vigilance orange les Landes, la Gironde, le Charente-Maritime, la Dordogne, les Deux-Sèvres, la Vienne voire la Vendée. Mais là, place aux pros wink.png

Link to post
Share on other sites

la dégradation orageuse pourrait s'organiser en deux temps: la première dégradation pourrait intervenir en début d'après midi par les côtés charentaise et vendéenne sous forme de multi cellulaires pré frontaux. Je voie bien aussi se former quelques cellules puissante type SC en amont du forçage sur le nord Poitou et Maine et Loire. Puis une deuxième dégradation beaucoup plus organisé de type MCS remontant d'Aquitaine avec un potentiel rafaleux très fort. Un peu à l'image du 27 juillet 2013!!! (Mcc)

Link to post
Share on other sites
Posted
Charleville-Mézières (08, Ardennes) : alt 148m.

la dégradation orageuse pourrait s'organiser en deux temps: la première dégradation pourrait intervenir en début d'après midi par les côtés charentaise et vendéenne sous forme de multi cellulaires pré frontaux. Je voie bien aussi se former quelques cellules puissante type SC en amont du forçage sur le nord Poitou et Maine et Loire. Puis une deuxième dégradation beaucoup plus organisé de type MCS remontant d'Aquitaine avec un potentiel rafaleux très fort. Un peu à l'image du 27 juillet 2013! (Mcc)

C'est vrai que l'on cerne bien 2 zones distinctes dans cette dégradation, d'ailleurs les WRF réagissent à peu près de la même manière en général, de même que EURO4 je trouve (ancien NAE).

On aurait alors à partir du milieu d'après-midi, des cellules orageuses probables se greffant sur le bord Sud-Est et Sud de ce qui devrait remonter par l'Océan.

precip.png?run=run12model

Avant une organisation beaucoup plus franche depuis le littoral 17, remontant ensuite sur un axe classique Sud-Ouest / Nord-Est.

precip.png?run=run12model

Je pense vraiment que la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, la Vienne puis ensuite la Touraine devraient être les régions les plus propices à observer de bons orages, avec les phénomènes violents associés qu'à développer Run999H dans sa très belle analyse. wink.png

Link to post
Share on other sites

Très belle analyse Run. Je suis à Jard sur Mer et je doit faire le trajet jusqu'au nord 79 demain soir, pensez-vous qu'il serait préférable de partir plus tôt ?

Sinon si alerte il doit y avoir de la part de MF ce sera pas avant demain 6h désormais. En attendant LCM place le 17, 85 et 79 en vigilance orange

Link to post
Share on other sites

Mon analyse default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> (débutant)

Description :

Un vaste système dépressionnaire est centré sur l'Irlande. A l'inverse, un vaste anticyclone concerne une bonne partie de l'Italie. Entre deux, il y a ce que l'on appelle une zone de convergence qui est alimenté par un flux de Sud Ouest tropical. Ce fort conflit de masse dans la zone aura pour conséquences d'instabilliser la masse d'air et donc d'entrainer de forts orages, qui pourront prendre facilement dans certaines zone une tournure supercellulaire. (zonage des zones à risque)

Analyse technique :

A partir de Lundi Après Midi, un talweg issue du vaste système dépressionnaire situé sur l'Irlande va venir s'isoler sur le Golfe de Gascogne et remonter petit à petit entre Lundi après Midi et Mardi matin du Sud Ouest au Nord. Ce talweg, confronté à de l'air doux et humide issue du flux tropical va donc générer des orages.

Ce talweg sera alimentée par un fort jet, associé à une belle crête de thêta e(entre 50 et 60°C) et de thêta w (16 °C à 850 hPa) ! Le tout associé à un décrochage conséquent de la tropopause qui provoquera de forts forçages d'altitude.

De même que l'hélicité à(0-1, 0-3 km) , le cisaillement ,le Supercell Composite, le SHR ainsi que les valeurs de CAPE/LI/Thomson index, seront largement favorable à la formation de supercellules HP possiblement génératrices de tornade !

Le risque de tornade est fort, il est évalué à 30-40 %

Valeurs :

CAPE/LI : entre 1000 et 3500 et entre -3 et -9

Thompson index : 32/44

SHR = 350-525

Hélicité 0-1 km = 280-720 !

Hélicité 0-3 km = 280-720

Cisaillement 0-1 km = 6-30

Cisaillement 0-6 km 20-36

Thêta e à 850 hPa = 50-60

Thêta w à 850 hPa = 15-17

Température Après Midi = 17-29 °C

Température 850 hPa = 13-18 °C

Température 500 hPa = -15

TTI = 58

Jet streak (jet steam puissant) = 220/260 km

Donc avec tous ces paramètres favorables, on peut s'attendre à une dégradation majeure orageuse ! Des orages de types Multicellulaire, derecho, supercellulaire sont possibles !

Chronologie :

L'ambiance sera très lourde demain Après Midi, avec des températures très élevées (Ex : 25°C à Bordeaux).

En fin d'après midi, les premières cellules de type supercellulaire ou multicellulaire pourront se développer avec déjà de fortes pluies, et des chutes de grêle qui pourront être importante (2-5 cm loc dû aux très fortes ascendance) ! On pourra observer quelques tubas sous certaines cellules qui pourront évoluer jusqu'à la tornade. Le risque de macrorafale, microrafale....sera très présent

Une forte activité électrique va accompagné ces orages !

En soirée, les orages se décaleront vers le Nord en s’affaiblissant légèrement.

Il y a 2 cartes :

► Une pour indiqué les principales zones qui risquent d'être concerné avec leur degré d'intensité

► Une carte de vigilance

5eba68ea9b920dbaca9f88e7a08f642a.png 4df2187a5de26b986629eb469489cc07.png

Link to post
Share on other sites

Au regard de la situation en temps réel, j'ai un trés gros doute sur la crédibilité de GFS et WRF se matin. J'ai bien l'impression que ces derniers ont largement sur estimé la dégradation orageuse par ricochet, d'une parte en terme spatial mais aussi d'instabilité. Au vue de l'humidité de ces derniers jours, les brouillard sont nombreux au lever du jour par exemple, ainsi que le nébulosité est importante. J'ai bien peur que l'énergie au sol soit fortement biaisé et ne corresponde pas du tout à la réalité. Dégradation orageuse il y aura c'est certain, mais j ai bien peur quel soit moins forte qu'initialement prévu. D'ailleurs Gfs va commencer a recalculer ses données sur le temps réel de se matin mais je doute qu il soit aussi optimiste que ces deniers jours. Après se n'est qu'un doute et je suis rarement pessimiste.

Link to post
Share on other sites

Keraunos et wrf MC aussi vers 17h. Ca fait quand-même pas mal de convergences pour la prévisions pour que ça ne se passe pas ainsi, mais... on a déjà vu aussi de beaux flops.

Link to post
Share on other sites
Posted
Baurech (20km au S de Bordeaux)

Je pense que MF va réactualiser sa vigilance dans le courant de la matinée puisque le gros des événements est prévu en fin d'après-midi. Il n'est d'ailleurs pas exclu que tout soit légèrement remonter plus au nord auquel cas la Vendée pourrait passer en orange voire le Maine-et-Loire ?

Link to post
Share on other sites

Au regard de la situation en temps réel, j'ai un trés gros doute sur la crédibilité de GFS et WRF se matin. J'ai bien l'impression que ces derniers ont largement sur estimé la dégradation orageuse par ricochet, d'une parte en terme spatial mais aussi d'instabilité. Au vue de l'humidité de ces derniers jours, les brouillard sont nombreux au lever du jour par exemple, ainsi que le nébulosité est importante. J'ai bien peur que l'énergie au sol soit fortement biaisé et ne corresponde pas du tout à la réalité. Dégradation orageuse il y aura c'est certain, mais j ai bien peur quel soit moins forte qu'initialement prévu. D'ailleurs Gfs va commencer a recalculer ses données sur le temps réel de se matin mais je doute qu il soit aussi optimiste que ces deniers jours. Après se n'est qu'un doute et je suis rarement pessimiste.

Depuis le début, il est envisagé un passage pluvieux avant les orages je crois.

pression2zup6_mini.png

Un front pluvieux parfaitement visible sur cette carte, avec un éventuel premier multicellulaires au passage de ce front, en fin d'après-midi, avant l'arrivée de l'anomalie principale en fin de soirée et première partie de nuit.

Le risque de SC se situe à mon avis plus au Sud, où l'éclosion sera plus laborieuse, mais l'énergie dispo, le forçage, la lame d'air sec plus favorable à ce type de cellule.

Par contre, on sent que la possibilité d'un minimum de surface à l'avant est plus important que prévu, il pourrait permettre à la dégradation d'être un peu plus nordique que prévu initialement, mais pas moins Sud pour autant. La propagation des hauts champ de thetaE étant plus important.

Link to post
Share on other sites
Posted
les Laubies-hautes Mont Lozère ouest 1300m/1685m.

bonjours à tous, amis du centre ouest :

pour ma part je serais poster dans l'indre (36) ce soir !!

je pense que le secteur semble bien placer si il y a des connaisseurs ... default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...