Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Episode terre boule de neige


Recommended Posts

Bonjour tout le monde default_flowers.gif

Je voudrais savoir combien y a-t-il eu d'épisode terre boule de neige au cours de la fabuleuse histoire de notre planète.

Pour l'instant je compte 3 épisodes terre boule de neige probables:

- La glaciation huronnienne (-2,3 milliards d'années) dû à une baisse soudaine des gaz à effets de serre lorsque les bactéries méthanogènes ont disparu de la surface de la Terre

- La glaciation sturtienne (-750 millions d'années) dû à la fragmentation du supercontinent rodinia en 8 micro continents

- La glaciation marinoenne (-635 millions d'années) dû à la fracture du supercontinent pannotia

Y en a t il eu d'autres au cambrien ou à l'ordovicien? car je crois qu'il y a eu des successions importantes de glaciation pendant ces 2 périodes.

Y en a t il eu d'autres avant l'éon phanérozoïque soit le précambrien?

Rappel: l'effet terre boule de neige est une glaciation importante où la banquise recouvre l'ensemble de la surface de la terre (jusqu'à l'équateur)

Link to post
Share on other sites
Posted
Dannemarie (Sundgau) 304m

Selon cette source, il n'y en aurait pas eu ni au cambrien ni durant l'ordovicien car il n'y aurait pas ce type de glaciation après -570M d'années.

Quand au précambrien, je n'avait connaissance que de celle de Varanger que tu as déja mentionné donc je ne peux t'aider.

Link to post
Share on other sites

Selon cette source, il n'y en aurait pas eu ni au cambrien ni durant l'ordovicien car il n'y aurait pas ce type de glaciation après -570M d'années.

Quand au précambrien, je n'avait connaissance que de celle de Varanger que tu as déja mentionné donc je ne peux t'aider.

Merci Alex pour ton élément de réponse default_flowers.gif

Cela confirme un peu mon point de vue sur la question des glaciations du cambrien et de l'ordovicien.

Ensuite, je pense qu'il est très difficile déjà de quantifier les glaciations terre boule de neige pendant le précambrien. Il a pu bien s'en passer plusieurs.

Link to post
Share on other sites
Posted
Le Puy En Velay (alt. 700m)

Bonsoir à tous,

La terre complètement gelée n'est-elle pas un mythe ? Si cela avait été le cas, la vie aurait-elle été capable de survivre a ces périodes d'englacement total ? Aujourd'hui, cette hypothèse ne fait pas l'unanimité scientifique, aucune recherche n'a permis de démontrer de manière incontestable que notre planète c'est trouvée à un seul moment de son histoire englacée dans sa totalité. L'étude des sédiments marins nous a permis de retrouver et dater des époques glaciaires de l'histoire de la terre, mais malheureusement pas leurs origines ni leurs étendues et intensités exactes, du moins pour les plus anciennes.

En résumé les périodes de glaciations importantes:

Au Précambrien:

1- La première période glaciaire connue est intervenue entre 2,4 et 2,1 milliards d'années. L'atmosphère s'enrichit progressivement en oxygène. C'est probablement l'époque des premiers calcaires et peu de temps après l'apparition des algues bleues et des eucaryotes. L'énergie émise par le soleil est nettement inférieure à celle de nos jours.

2- La fin du Pécambrien entre 850 et 550 millions d'années est marquée par une série de refroidissements et réchauffements.

A l'ère Primaire:

3- A la fin de l'Ordovicien entre 470 et 440 millions d'années apparition des premiers vertébrés.

4- Du Carbonifère au Permien entre 350 et 250 millions d'années, la très forte expansion de la flore transforme une grande partie du CO² atmosphérique en charbon et oxygène.

A l'ère Tertiaire:

5- Au début de l'Oligocène il y a 35 millions d'années, débute un refroidissement progressif. Puis le froid c'est accentué durant le Pliocène et nous sommes entré dans l'ère glaciaire dans laquelle nous nous trouvons actuellement.

--------

Des glaciations plus anciennes que la première connue de l'homme ont peut être existées. Mais les traces géologiques sont difficiles à retrouver au fur et à mesure que l'on remonte dans le temps. L'action conjuguée de la tectonique des plaques et de l'érosion a effacé toutes les traces ou presque. Un autre site qui traite du sujet dont voici les liens:

http://www.glaciers-...glaciaires.html

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...

J'avais entendu que les dernières grandes glaciations (>100 millions d'années) étaient dû au fait que le Soleil n'avais pas encore tout à fait les conditions optimales pour créer une température équilibrée (encore trop "faible", que la température moyenne était de 2-3°C inférieur à actuellement, et que cela favorisait les épisodes glaciaires à l'échelle d'un continent, voir de la planète.

Maintenant, ça se défends, comme ça se réfute, mais c'est tout à fait probable.

Link to post
Share on other sites

J'aimerais avoir votre avis sur une chose que j'ai découvert ce matin et qui montrerait que le plus gros de la glaciation du Quaternaire n'est pas encore passer et loin de la ! D'après un article (le dernier) de cette page http://www.glaciers-climat.com/les-causes-des-glaciations.html et d'autres sources que j'ai trouvé sur internet, la fermeture partielle du bassin de l'Arctique dans les millions d'années à venir par la dérive de la plaque Eurasienne vers le nord va provoquer des périodes glaciaires digne de la glaciation Varanger, la Terre va t'elle connaitre à nouveau un épisode Boule de Neige ? A mon avis pas, mais d'après moi les périodes glaciaires de la glaciation actuelle risque dans les millions d'années à venir de s'amplifier grandement et de surpasser de très loin la glaciation de Riss avec son maximum d'expansion des glaciers..

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Il existe 5 grandes phases de glaciation connues :

- Glaciation Huronienne (-2.3 milliards d'années environ). On suppose qu'elle s'est mise en place grâce à une baisse de l'effet de serre suite à l'altération de la croute continentale (consommation de CO²). Les continents semblaient de plus être situés à basse latitude, effet amplificateur dans le cadre d'une glaciation.

- Glaciations Néoprotérozoïque (entre -1 milliard et - 540 Millions d'années) surement en plusieurs phases (3 en fait). C'est sur ces glaciations que l'hypothèse de la terre boule de neige a été fondée. La glaciation serait la conséquence d'un rassemblement des principales masses continentales constitutives du continent Rodinia vers l'équateur, influant grandement le système climatique en plusieurs points :

- Augmentation de l'albédo sur des surfaces sans végétation à cette époque. cet albédo est d'autant plus fort qu'il est maintenant fait sur des zones proches de l'équateur, la ou le soleil concentre le plus d'énergie (il y a donc plus de déperdition de chaleur par rayonnement)

- Diminution des transferts de chaleur vers les hautes latitudes, les cellules correspondantes aux cellules de Hadley actuelles étant moins actives en raison de l'évaporation moins fortes aux basses latitudes (masses continentales)

- Altération de la croute continentale, consommation donc de CO² et baisse de l'effet de serre.

Ces processus aboutissent à la mise en place progressive de calotte glaciaire aux basses latitudes, déclenchant des rétroactions positive par accentuation de l'albédo). De cette façon, la terre à pu être complétement sous les glaces. La sortie de cette glaciation semble être du à un événement interne venant chambouler cette chaine sans fin vers la froidure : rejets d'importante quantité de CO² dans atmosphère par la dynamique interne du globe (volcanisme en particulier), réanimant un effet de serre surement malmené.

- Glaciation de l'Ordovicien terminal (glaciation brève d'un million d'année entre -445 et 443 Millions d'années) : Elle correspond d'abord à une des 5 grandes crises de la biodiversité répertorié durant Phanérozoïque. Elle semble être dû à une baisse de l'effet de serre dû à un pompage de CO² important : influence de l'augmentation de l'altération des continents en plus d'un stockage de carbone organique (mise en place de vaste plate-forme carbonatée). De plus, comme pour la glaciation Huronienne, les continents sont présents présents surtout à haute latitude.

- Glaciations du Dévonien terminal au Permien supérieur. Ces glaciations se déroulent elles aussi en plusieurs phases : une première phase entre -367 Millions d'années et -362 Millions d'années (limite Dévonien-Carbonifère), suivi d'une période de 17 Millions d'années plus chaude. Une deuxième phase dure ensuite 13 Millions d'années (Viséen) avant un nouveau réchauffement. Enfin, une 3ème phase plus durable se mets en place par la suite. En tout, les glaciations dureront 85 Millions d'années.

Ces glaciations sont préparées grâce à plusieurs conditions favorables :

- Continent situées aux hautes latitudes.

- Pompage du CO² par le développement de la végétation a cette époque impliquant une baisse de l'effet se serre.

- Pompage du CO² par la mise en puits (puits à carbone) de CO² de la biosphère (grand développement de récifs de coraux à cette époque, ainsi que l'extension des plates-formes carbonatée (d'où le nom de Carbonifère)).

L'événement qui provoque réellement la glaciation vient ensuite, l'orogenèse Hercynienne : les nouveaux reliefs seront très rapidement soumis à l'altération, ce qui consomme du CO² comme nous l'avons déjà dit plus haut.

La réunion de tout les continents (Pangée) et la mise en place de conditions climatiques plus continentales (et donc des périodes estivales chaudes ne permettant plus aux glaces de se maintenir) semble avoir eu raison de cette glaciation.

- Enfin, la dernière glaciation, il s'agit de la "nôtre", la glaciation Cénozoïque. Nous sommes encore actuellement dedans (bien que dans un stade inter-glaciaire). Elle débute par la baisse régulière durant le Cénozoïque des températures terrestres, pour atteindre des conditions glaciaires il y a environ 15 Millions d'années.

La baisse progressive des températures s'explique par plusieurs raisons :

- Surrection des Alpes, de l'Himalaya et du plateau tibetain impliquant une hausse des processus d'érosion et d'altération consommateur de CO².

La glaciation elle même résulte de mécanisme encore plus précis :

- Modification de la circulation océanique (ouverture du détroit de Tasmanie, et du passage de Drake), et mise en place du courant circum antarctique , coupant les arrivées d'air chaud des basses latitudes vers cette dernière. De cette manière une calotte polaire antarctique se mets en place.

- Préservation de CO² organique par l'océan (conséquence du point du dessus par intensification des Upwellings)

- Événements mineur comme la mise en place Trapps ou de chutes d'astéroïdes.

Voila, j'espere avoir fait un bon résumé des différents glaciations qu'a connue la Terre, je vous conseille le Bouquin de Jean-Francois Deconinck : " Paléoclimats : l'enregistrement des variations climatiques" au éditions Vuibert.

Link to post
Share on other sites
Posted
Brassac les Mines ( sud 63) 405m sur les bords de l'Allier

Merci pour ces infos très intéressantes default_flowers.gif.

Link to post
Share on other sites
  • 3 months later...
  • 4 months later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...