Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Jean-Séb

Frigo sibérien en route

Recommended Posts

Posted (edited)

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
il y a 7 minutes, thib91 a dit :

 

Slt @mottoth une question sur tes fiches, comment calcules-tu la direction moyenne des vents quotidien? J'imagine que tu fais une moyenne des directions du vent moyen horaire?

 

Je fais une somme de vecteurs (une observations horaire ou tri-horaire = un vecteur) pour déterminer la direction dominante sur 24h.

Puis la valeur de vitesse est tout simplement la moyenne sur 24h.

Edited by mottoth
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Jean-des-Bois, dans l'Orne, à 500 mètres de la Manche et 4 km du Calvados.

Neige ce matin dans la localité de Pevek en Tchoukotka. Localité vraiment perdue sur les rives de l'Océan Glacial Arctique.

Malheureusement, le nord de la Yakoutie est soumis à d'importants feux de forêt.

 

 

Petite promenade orageuse sur les rives du lac Baïkal ce soir !

faZ4CuYPZuM.png?width=479&height=599   2XebIgq-dBw.png?width=479&height=599

 

AiijzDX0gFA.png

 

Source : https://vk.com/away.php?to=https%3A%2F%2Fwww.instagram.com%2Fp%2FCCBiCY6ofZ4%2F&cc_key=

  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Jean-des-Bois, dans l'Orne, à 500 mètres de la Manche et 4 km du Calvados.

En parlant de Pevek, petite ville de 4000 habitants sur le littoral arctique, j'ai trouvé cet article intéressant parlant du Ioujak, un vent tempétueux qui affecte ce secteur.

@mottoth, dans ta description passionnante du climat sibérien, je n'ai pas vu trace de ce vent.

J'avoue ne pas avoir relu toutes tes analyses. En sais-tu un peu plus ? Ce Ioujak est-il localisé à cette région de Pevek ? Ou bien caractérise-t-il toutes les côtes arctiques de la Sibérie orientale ? Voici le lien : https://fr.rbth.com/tourisme/82610-vent-puissan-russie-ioujak

Sous l'ère soviétique, la localité atteignait les 12 000 habitants attirés par les mines de charbon, d'uranium, les gisements de mercure et d'or.

La population a appris à vivre avec les aléas de ce climat très rigoureux au cœur de la toundra.

 

Petit survol de Pevek et de ses paysages désolés :

 

Autre document vidéo avec quelques extraits évoquant le passé soviétique de la ville.

 

Pour terminer, sur ce site, une synthèse avec plusieurs tableaux et diagrammes, du climat de cette ville. http://www.pogodaiklimat.ru/climate/25051.htm

 

A propos des incendies de Yakoutie, une surface d'environ 7700 hectares aurait été concernée par le feu.

Edited by GD61
  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
Il y a 4 heures, GD61 a dit :

En parlant de Pevek, petite ville de 4000 habitants sur le littoral arctique, j'ai trouvé cet article intéressant parlant du Ioujak, un vent tempétueux qui affecte ce secteur.

@mottoth, dans ta description passionnante du climat sibérien, je n'ai pas vu trace de ce vent.

J'avoue ne pas avoir relu toutes tes analyses. En sais-tu un peu plus ? Ce Ioujak est-il localisé à cette région de Pevek ? Ou bien caractérise-t-il toutes les côtes arctiques de la Sibérie orientale ? Voici le lien : https://fr.rbth.com/tourisme/82610-vent-puissan-russie-ioujak

 

Pour terminer, sur ce site, une synthèse avec plusieurs tableaux et diagrammes, du climat de cette ville. http://www.pogodaiklimat.ru/climate/25051.htm

 

 

Je n'ai pas fait de fiche sur Pevek car les données synoptiques ne sont dispo que depuis courant 2012, dans cette zone la fiche la plus proche est celle de Chersky, à 380kms environ. J'ai un peu regardé les données quotidiennes de Pevek dispo depuis mi-2012, les épisodes de vent forts sont peu nombreux durant l'hiver, d'ailleurs la valeur de vent moyen donnée par pogodaiklimat est d'environ 3m/s (10.8km/h) en hiver, ce qui est un peu plus que Chersky (8km/h), comparable à Chokurdakh (11 km/h), mais nettement moins que Tiksi (20km/h en décembre et janvier) ou n'importe quelle station de l'arctique russe (avec communément entre 20 et 25km/h de vent moyen dans ces zones).

Donc la plupart du temps le vent n'est pas un gros problème, en tout cas pas le danger décrit dans la vidéo, au coeur de l'hiver on peut connaitre plusieurs semaines sans connaitre de rafales excédant les 60km/h.

 

C'est donc en décalant un peu ma période de recherche que je suis enfin tombé sur les tempêtes relatées dans la vidéo: elles se produisent plutôt au printemps, à partir de mi-mars, et en effet avec des valeurs qui excèdent 130kmh/ en rafales pratiquement chaque année (180km/h en 2020, 122km/h en 2019, 144km/h en 2018, 137km/h en 2017, 130km/h en 2016, 155km/h en 2015, 162km/h en 2014, 148km/h en 2013).

Ces terribles tempêtes se produisent aussi en automne / début d'hiver: 144km/h en 2012 (7 tempêtes en 20 jours !), 130km/h en 2013, 133km/h en 2014, rien en 2015,  130km/h en 2016, 158km/h en 2017, rien en 2018, 144km/h en 2019. Elles sont moins régulières en automne: certaines années restent calmes (2015, 2018), d'autres enchainent les tempêtes comme 2012.

 

On n'a retrouvé de telles tempêtes qu'à Tiksi durant notre traversée de la Sibérie en avril et mai dernier, où elles sont plus fréquentes. Le relief est a peu près le même pour les villes côtières de Pevek ou Tiksi, à savoir des collines au sud de la ville qui ajoutent un effet venturi à des vents déjà bien excités par la superposition d'un courant thermique continent -> mer et du vent synoptique tempétueux à l'approche d'une dépression par l'ouest.

Edited by mottoth
  • J'aime 3
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deux publis récentes :

МЕСТНЫЕ КАТАБАТИЧЕСКИЕ ВЕТРЫ РОССИЙСКОЙ ФЕДЕРАЦИИ И ИХ НАБЛЮДЕНИЕ С ПОМОЩЬЮ КОСМИЧЕСКОЙ РАДИОЛОКАЦИОННОЙ СЪЕМКИ
Local Katabatic Winds of the Russian Federation and Their Observation from Space Using SAR Imagery
https://elibrary.ru/item.asp?id=41241612
-
ГИДРАВЛИЧЕСКИЕ РЕЖИМЫ ОБТЕКАНИЯ ГОР ПРИ СИЛЬНЫХ ПОДВЕТРЕННЫХ БУРЯХ: НОВОРОССИЙСКАЯ И НОВОЗЕМЕЛЬСКАЯ БОРА И ПЕВЕКСКИЙ ЮЖАК
Hydraulic Regimes of Flow over Mountains during Severe Downslope Windstorms (Novorossiysk Bora, Novaya Zemlya Bora and Pevek “Yuzhak”)
https://elibrary.ru/item.asp?id=35642301

 

Si des intéressés, je partagerai (21,5 Mo et 1 Mo).

Je ne pensais pas que cela était si visible sur les images sat (surtout la bora -abondamment illustrée) O.o

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
il y a 21 minutes, Thundik81 a dit :

ГИДРАВЛИЧЕСКИЕ РЕЖИМЫ ОБТЕКАНИЯ ГОР ПРИ СИЛЬНЫХ ПОДВЕТРЕННЫХ БУРЯХ: НОВОРОССИЙСКАЯ И НОВОЗЕМЕЛЬСКАЯ БОРА И ПЕВЕКСКИЙ ЮЖАК
Hydraulic Regimes of Flow over Mountains during Severe Downslope Windstorms (Novorossiysk Bora, Novaya Zemlya Bora and Pevek “Yuzhak”)
https://elibrary.ru/item.asp?id=35642301

 

 

La station de Malye Karmakuly est très touchée par la bora de nouvelle Zemble, la fiche que j'en avais faite est toujours ici.

  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, mottoth a dit :

 

Je n'ai pas fait de fiche sur Pevek car les données synoptiques ne sont dispo que depuis courant 2012, dans cette zone la fiche la plus proche est celle de Chersky, à 380kms environ. J'ai un peu regardé les données quotidiennes de Pevek dispo depuis mi-2012, les épisodes de vent forts sont peu nombreux durant l'hiver, d'ailleurs la valeur de vent moyen donnée par pogodaiklimat est d'environ 3m/s (10.8km/h) en hiver, ce qui est un peu plus que Chersky (8km/h), comparable à Chokurdakh (11 km/h), mais nettement moins que Tiksi (20km/h en décembre et janvier) ou n'importe quelle station de l'arctique russe (avec communément entre 20 et 25km/h de vent moyen dans ces zones).

Donc la plupart du temps le vent n'est pas un gros problème, en tout cas pas le danger décrit dans la vidéo, au coeur de l'hiver on peut connaitre plusieurs semaines sans connaitre de rafales excédant les 60km/h.

 

C'est donc en décalant un peu ma période de recherche que je suis enfin tombé sur les tempêtes relatées dans la vidéo: elles se produisent plutôt au printemps, à partir de mi-mars, et en effet avec des valeurs qui excèdent 130kmh/ en rafales pratiquement chaque année (180km/h en 2020, 122km/h en 2019, 144km/h en 2018, 137km/h en 2017, 130km/h en 2016, 155km/h en 2015, 162km/h en 2014, 148km/h en 2013).

Ces terribles tempêtes se produisent aussi en automne / début d'hiver: 144km/h en 2012 (7 tempêtes en 20 jours !), 130km/h en 2013, 133km/h en 2014, rien en 2015,  130km/h en 2016, 158km/h en 2017, rien en 2018, 144km/h en 2019. Elles sont moins régulières en automne: certaines années restent calmes (2015, 2018), d'autres enchainent les tempêtes comme 2012.

 

On n'a retrouvé de telles tempêtes qu'à Tiksi durant notre traversée de la Sibérie en avril et mai dernier, où elles sont plus fréquentes. Le relief est a peu près le même pour les villes côtières de Pevek ou Tiksi, à savoir des collines au sud de la ville qui ajoutent un effet venturi à des vents déjà bien excités par la superposition d'un courant thermique continent -> mer et du vent synoptique tempétueux à l'approche d'une dépression par l'ouest.

 

Merci pour votre recherche climatologique, car je dois dire que la mode récente est d'abord de s'exclamer et de travailler la recherche climatologique très mollement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Dax (40)

Deux Tn tropicales consécutives (22,3° puis 21,8°) à Khatanga par 72° nord, tranquille...

 

@mottoth dans ta table tu vas pouvoir mettre à jour à la fois le record de juin (20,6°) et annuel (21,2° en juillet).

Et au passage le record de Tx pour un mois de juin est aussi tombé hier.

Edited by TreizeVents
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
Il y a 2 heures, TreizeVents a dit :

Deux Tn tropicales consécutives (22,3° puis 21,8°) à Khatanga par 72° nord, tranquille...

 

@mottoth dans ta table tu vas pouvoir mettre à jour à la fois le record de juin (20,6°) et annuel (21,2° en juillet).

Et au passage le record de Tx pour un mois de juin est aussi tombé hier.

 

En fait c'est déprimant, beaucoup de fiches sibériennes postées il y a seulement deux mois ont déjà besoin d'une MAJ !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, TreizeVents a dit :

 par 72° nord

 

Je comprends qu'il faille comparer à l'historique mais je ne comprends pas cette insistance sur la latitude. On voit une énormité de tweets/articles qui s'exclame rien qu'à la latitude, donc je ne dis pas çà par hasard.

Ce qui est choquant cette année est que les records sont arrivés en juin et peut-être aussi parce que c'était long.  Cela fait deux points plus subtils que la seule latitude.

S'il y avait 37°C à Brest, je vous assure que ça ne ferait pas les mêmes articles car le climat est forcément plus chaud qu'au cercle polaire. Sauf que.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

Vite fait, avant de partir au boulot, voici deux premiers résumés de juin 2020 pour deux localités iconiques de ce fil:

Khantanga, "par 72°N":

20891_JUN20.png

 

Verkhoyansk: j'ai inclus mai qui n'a pas été loin de battre le record de chaleur (tx > 25°c) la plus précoce (toujours tenu par le 23/05/1983 avec 25.9°c), et qui a offert une dernière neige bien tardive le 28/05. La deuxième quinzaine de juin est sans précédent dans la climato de cette région, il faut le dire. Et en plus de la chaleur, 450h de soleil, ça en jette !

24266_MAY-JUN20.png

 

 

Il y a probablement encore plus à dire sur ce mois de juin à priori aussi exceptionnel que ceux qui ont précédé en Sibérie cette année (et en Russie toute entière), je posterai probablement un complément demain.

  • J'aime 7
  • Merci 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Voici la cartographie dérivée de GFS

https://psl.noaa.gov/map/images/fnl/sfctmpmer_07b.fnl.html

et dérivée de la réanalyse NCEP

https://psl.noaa.gov/map/images/rnl/sfctmpmer_07b.rnl.html

Il faudrait creuser pourquoi la réanalyse semble déjuger pas mal de choses.

 

De plus, avez-vous des chiffres station notables sur la vague de froid sur l'ouest de la Russie, même si ce n'est pas le bon topic ?

Edited by Cotissois 31

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
Le 01/07/2020 à 12:13, Cotissois 31 a dit :

De plus, avez-vous des chiffres station notables sur la vague de froid sur l'ouest de la Russie, même si ce n'est pas le bon topic ?

 

J'ai répondu dans la secteur est-europe du forum.

Voici un complément avec Omsk, incluse dans cette anomalie fraiche centré un peu à l'est de l'Oural en juin:

28698_JUN20.png

 

 

Pour la Sibérie dans son ensemble, voilà une carte bien parlante:

ANOM2m_CFSR_GFS_2006_monthly_arctic.png

Là encore le rouge semble l'avoir emporté sur le bleu, notamment au niveau de l'intensité.

J'ai posté hier les résumés impressionnants de Verkhoyansk et Khatanga, en pleine zones rouges foncées voire marron.

 

Voici quelques autres lieux, on commence par Olenyok: ce mois de juin est le 3e plus chaud depuis 2000, derrière 2019 et 2018 !!! (2018 étant le plus chaud des mois de juin depuis l'ouverture de cette station).

24125_JUN20.png

 

A Zhigansk et Tompo, ce mois a été chaud mais sans atteindre les anomalies ni les valeurs observées à Verkhoyansk: le bassin de la Yana, isolé par les Monts de Verkhoyansk et les Monts Cherski, semble vraiment avoir concentré la chaleur plus qu'ailleurs.

24343_JUN20.png

 

24671_JUN20.png

 

J'écrivais il y a quelques semaines que les bassins de la Yana (Verkhoyansk) ou de Oymyakon sont bien isolés les unes des autres par le relief, leur donnant une certaine "indépendance": démonstration ici avec un mois de juin beau mais pas vraiment remarquablement chaud à Oymyakon, alors que Verkhoyansk a battu tous les records:

24688_JUN20.png

 

 

Plus on se rapproche de l'arctique, plus les anomalies sont énormes.

C'est cependant pas très évident à Tiksi, où les brises de mer glaciales donnent le change avec un enchainement chaotique de coup de chaud / coups de froids en fonction du vent:

21824_JUN20.png

 

Mais dès que l'on s'éloigne de la mer c'est du délire. Ici à Chokurdah c'est évidemment le mois de juin le plus chaud de l'histoire de cette station:

21946_JUN20.png

 

Plus vers l'est en Chukotka la chaleur fut un peu moins forte mais néanmoins exceptionnelle:

25123_JUN20.png

 

Moi de juin le plus chaud de l'histoire de la station de Zyryanka, cependant on reste loin du record absolu (36.8°c en juillet 2014):

25400_JUN20.png

 

 

Paradoxalement une zone à forte anomalies négatives se détache aussi, vers le cours inférieur de l'Amour.

Ainsi Osipenko a connu son mois de juin le plus frais depuis au moins 2000, et la aussi la loi de série fais rage car il suit 2018 et 2019 eux aussi très frais (2e et 3e place depuis 2000):

31416_JUN20.png

 

Anomalie du même genre à Nikolaievsk sur Amour:

31369_JUN20.png

 

Enfin vous avez pu voir des pictos fumée FU_day.png ça et là sur certains résumés, voici un article sur les incendies de forêt en Sibérie avec une situation déjà comparable à l'année dernière: https://watchers.news/2020/07/01/wildfires-in-siberia-increase-five-fold-amid-unprecedented-heatwave/

On y apprend aussi que le record de 38.0°c à Verkhoyansk a été vérifié (et donc validé définitivement) par la météo russe le 30 juin.

Edited by mottoth
  • J'aime 4
  • Merci 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

On y apprend aussi que le record de

38.0°c à Verkhoyansk a été vérifié (et donc validé définitivement) par la météo russe le 30 juin.

 

Dans ce cas, ils devront nous proposer une explication météo car toute valeur instrumentale validée doit avoir une explication météo.

Au Québec, ils ont trouvé des rafales descendantes sous convection.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Ormes (25km à l'ouest d'Auxerre)
Il y a 1 heure, mottoth a dit :

 

Paradoxalement une zone à forte anomalies négatives se détache aussi, vers le cours inférieur de l'Amour.

Ainsi Osipenko a connu son mois de juin le plus frais depuis au moins 2000, et la aussi la loi de série fais rage car il suit 2018 et 2019 eux aussi très frais (2e et 3e place depuis 2000):

31416_JUN20.png

 

Anomalie du même genre à Nikolaievsk sur Amour:

31369_JUN20.png

 

 

 

Fichtre...Pas beaucoup de soleil en juin... Le ciel près de l'Amour, c'est 50 nuances de gris?

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)
il y a 30 minutes, Cotissois 31 a dit :

 

 

 

Dans ce cas, ils devront nous proposer une explication météo car toute valeur instrumentale validée doit avoir une explication météo.

Au Québec, ils ont trouvé des rafales descendantes sous convection.

Entre deux radiosondages (dont celui du soir à 22h loc à 21°c et quelque) la T850 aurait atteint 22°c durant la journée du record.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends mais il y a d'autres choses bizarres. Le plus rationnel serait qu'un phénomène très local ait eu lieu et j'espère qu'on saura lequel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

A nouveau des chaleurs records en Sibérie, cette fois ci c'est pour la vallée de l'Ienisseï avec 36.4°c hier à Bor (ancien record absolu 36.1°c le 15/07/1999). De plus c'est une chaleur très humide avec des td entre 21°c et 22°c durant les heures les plus chaudes.

  • J'aime 1
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant. Le 36°C a été accepté par l'assimilation de données, par contre les modèles expliquent difficilement cette chaleur.  En particulier, le quantile max de la prévision d'ensemble bloquait à 32°C alors que la station a renvoyé 36°C.  C'est bizarre qu'un quantile max bloque 4°C plus froid qu'une observation.  A la base, une valeur de 38°C en juin c'est bizarre.  C'est X-files ce truc.

Edited by Cotissois 31

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   1 member

×
×
  • Create New...