Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

TreizeVents

Statistiques et anomalies climatiques nationales

Messages recommandés

Je vois que je ne suis pas le seul à penser que communiquer vers le grand public avec des moyennes actualisées est totalement contre productif pour faire prendre conscience du réchauffement. Ca va même dans le sens contraire, il sera tellement facile de dire, quel les années 2020 seront plus "fraîches" que la décennie 2010 avec beaucoup moins d'anomalies positives.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Grenoble
Le 29/12/2016 à 11:51, nanotech a dit :

Je vois que je ne suis pas le seul à penser que communiquer vers le grand public avec des moyennes actualisées est totalement contre productif pour faire prendre conscience du réchauffement. Ca va même dans le sens contraire, il sera tellement facile de dire, quel les années 2020 seront plus "fraîches" que la décennie 2010 avec beaucoup moins d'anomalies positives.

 

Pour la France, l'augmentation générale et moyenne des températures jusqu'à présent est estimée entre 1 et 2 °  (plus proche de 1 dans la moitié nord de la France, plus proche de 2 dans la moitié sud)

Une telle augmentation, certes importante sur le plan scientifique, n'est pas "suffisante"  (pour l'instant) pour provoquer une modification vraiment sensible du climat, qui serait de nature à alerter le grand-public.

Et ce d'autant plus que le climat, ce n'est pas seulement le niveau des températures, c'est aussi l'ensoleillement, la fréquence et l'intensité des précipitations (ainsi, secondairement, que la fréquence des phénomènes temporaires : orages, neige, canicule, etc)

à ce sujet, je trouverais intéressant de savoir si le réchauffement climatique a eu des conséquences en France sur les autres éléments du climat (notamment ensoleillement et précipitations). Je ne sais pas si des études ont été menées dans ce sens ? (on a quand même un recul de 35 ans maintenant , si on situe le début du réchauffement au début des années 1980)

 

Sinon, en effet, il n'est pas judicieux d'actualiser trop souvent les données, car on ne peut juger l'évolution d'un climat sur une seule décennie.(d'autant que la décennie 2000 -2010 contenait l'anomalie 2003...)

 

 

 

 

 

 

 

Modifié par Dionysos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Le Voide (49-Maine et Loire), à 35 km au sud d'Angers et à 135 mètres d'altitude.
Le 5/1/2017 à 13:04, Dionysos a dit :

 

à ce sujet, je trouverais intéressant de savoir si le réchauffement climatique a eu des conséquences en France sur les autres éléments du climat (notamment ensoleillement et précipitations). Je ne sais pas si des études ont été menées dans ce sens ? (on a quand même un recul de 35 ans maintenant , si on situe le début du réchauffement au début des années 1980)

 

 

Par le biais d'une nouvelle application de Météo-France sortie en 2015, appelée Climat HD, on pouvait visualiser des tendances passées et futures concernant également les précipitations, que se soit sur l'année, ou sur les saisons: http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/climathd

 

170106100233394051.jpg

 

Modifié par Aldébaran
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Malmedy ( Province de Liége ) 342m
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/i7a520q3aQM" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

 

Modifié par momo4850

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici un graphique qui vient d'être mis par MF pour le public.

Il y a le top 10 de chacun des 12 mois de l'année, et pour les plus froids, et pour les plus chauds.

 

Il n'est pas utile hélas de se fendre d'un commentaire pour souligner ce qu'il se passe....

 

 

Top10_mois_records.png

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Dax (40)
il y a 40 minutes, th38 a dit :

Voici un graphique qui vient d'être mis par MF pour le public.

Il y a le top 10 de chacun des 12 mois de l'année, et pour les plus froids, et pour les plus chauds.

 

Il n'est pas utile hélas de se fendre d'un commentaire pour souligner ce qu'il se passe....

 

 

Tiens, MF fait de la clim' jusqu'en 2108 :D

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Nancy

Pour Nancy la première partie d'année 2018 est impressionnante, janvier, avril et mai sont ,pour chacun de ces mois, les plus chauds jamais enregistré (depuis 1922).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Altenbach (68) - 705 m - sur le versant Sud du Grand Ballon (1424 m)

Capture.PNG

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Novembre devrait enregistrer un excédent supérieur à 1°C sur la France (peut être pas loin des 1.2 ou 1.3°C avec les 3 jours qui restent).

Ca devient tellement habituel qu'on ne le remarque pas

En tous cas, il devient probable que l'année 2018 soit la plus chaude enregistrée de l'histoire des relevés climato.

Rien que ça.

Modifié par th38

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une publi de MF 

http://www.meteofrance.fr/actualites/68433120-climat-monde-2018-encore-une-annee-parmi-les-plus-chaudes-jamais-observees

 

Que je trouve assez étonnante en ce qui concerne la France, avec un paragraphe assez maladroit tout pèle mêle, où on évoque la sécheresse du nord-est et les excédents méditerranéens dans un article lié aux tempé, supposant donc que ces deux éléments sont des conséquences directes du RC en France, à lier à l'excédent inédit (et bien réel) de tempé cette année. 

 

Je continue à penser qu'il est contre productif de lier auprès du grand public tout évènement remarquable, qui plus est dramatique, au RC. Mais malheureusement et putaclic oblige, c'est là une tentation médiatique et de communication bien répandue, à l'encontre de la sagesse scientifique. 

 

Mais quelles bêtises on doit entendre après dans l'opinion...

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 28/11/2018 à 08:46, th38 a dit :

Novembre devrait enregistrer un excédent supérieur à 1°C sur la France (peut être pas loin des 1.2 ou 1.3°C avec les 3 jours qui restent).

Ca devient tellement habituel qu'on ne le remarque pas

En tous cas, il devient probable que l'année 2018 soit la plus chaude enregistrée de l'histoire des relevés climato.

Rien que ça.

Léger HS, mais la carte de MF que je joins ci-avant le montre : en même temps une bonne partie du continent Nord américain connaît une année déficitaire, et ça continue ! 

Ça paraît clairement impensable en Europe, je te rejoins, au vu des dernières années. Nous sommes dans une zone bien réchauffée.. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, edd a dit :

Une publi de MF 

http://www.meteofrance.fr/actualites/68433120-climat-monde-2018-encore-une-annee-parmi-les-plus-chaudes-jamais-observees

 

Que je trouve assez étonnante en ce qui concerne la France, avec un paragraphe assez maladroit tout pèle mêle, où on évoque la sécheresse du nord-est et les excédents méditerranéens dans un article lié aux tempé, supposant donc que ces deux éléments sont des conséquences directes du RC en France, à lier à l'excédent inédit (et bien réel) de tempé cette année. 

 

Je continue à penser qu'il est contre productif de lier auprès du grand public tout évènement remarquable, qui plus est dramatique, au RC. Mais malheureusement et putaclic oblige, c'est là une tentation médiatique et de communication bien répandue, à l'encontre de la sagesse scientifique. 

 

Mais quelles bêtises on doit entendre après dans l'opinion...

 

 

MF fait un bilan succin mais ne laisse pas supposer que l'un est lié à l'autre... Il juxtapose les événements remarquables sur l'hexagone.

Perso je ne suis pas gêné.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Altenbach (68) - 705 m - sur le versant Sud du Grand Ballon (1424 m)

Capture.PNG

  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Altenbach (68) - 705 m - sur le versant Sud du Grand Ballon (1424 m)

Capture.PNG

  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, une première décade de décembre qui va être "extrêmement chaude"

Heureusement, la deuxième devrait être bien différente, mais pas sûr que ça rééquilibre les choses...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 05/12/2018 à 16:00, th38 a dit :

Oui, une première décade de décembre qui va être "extrêmement chaude"

Heureusement, la deuxième devrait être bien différente, mais pas sûr que ça rééquilibre les choses...

 

Très optimiste le @th38  il y a seulement 3 jours...

Si la deuxième décade est dans les normes et pas au dessus .....ça sera déjà pas mal

 

Ce mois de décembre pourrait bien finir de clouer au pilori cette année 2018 hors norme....

Modifié par th38
  • J'aime 3
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, enfin ces moyennes n'ont plus de sens dans un climat en évolution constante et rapide.

 

Il serait préférable de choisir :

 

-Soit la référence 1961/1990, dernière période trentenaire assez proche du climat "moyen" du XXème.

On verrait ainsi les dégâts du RC avec un vrai prisme, et on ne serait non pas à +1.4C au dessus de la moyenne, mais à +2.3C...

 

-Soit on veut une moyenne la plus proche possible du climat actuel, et dans ce cas là, la moyenne trentenaire serait aujourd'hui celle de 1989/2018.  Notre année 2018 serait chaude, mais "seulement" d'un petit degré à peine.

 

Pour info, la moyenne 1989/2018, c'est par rapport à 1981/2010 :

+0.3C pour les automnes et les hivers

+0.4°C pour les étés

+0.5°C pour les printemps.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Grenoble et Monestier de Clermont pour le travail.

N'y a t il pas aussi un léger biais causé par le bétonnage à outrance autour de certaines stations qui accentue la hausse des températures ? 

 

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, th38 a dit :

Oui, enfin ces moyennes n'ont plus de sens dans un climat en évolution constante et rapide.

 

Il serait préférable de choisir :

 

-Soit la référence 1961/1990, dernière période trentenaire assez proche du climat "moyen" du XXème.

On verrait ainsi les dégâts du RC avec un vrai prisme, et on ne serait non pas à +1.4C au dessus de la moyenne, mais à +2.3C...

 

-Soit on veut une moyenne la plus proche possible du climat actuel, et dans ce cas là, la moyenne trentenaire serait aujourd'hui celle de 1989/2018.  Notre année 2018 serait chaude, mais "seulement" d'un petit degré à peine.

 

Pour info, la moyenne 1989/2018, c'est par rapport à 1981/2010 :

+0.3C pour les automnes et les hivers

+0.4°C pour les étés

+0.5°C pour les printemps.

 

Je vous rassure, on veut une moyenne la plus proche possible du climat actuel, pas mesurer le réchauffement climatique. On ne peut pas changer la moyenne tous les ans, car ces moyennes sont quand même des bases de données avec des outils de publication, ce n'est pas un compteur "live" sur un site web.

Modifié par Cotissois 31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Un graphique très intéressant de MF sur l'évolution des moyennes trentenaires

Après un +0.45°C entre 71/00 et 81/10, on pourrait bien encore en faire autant d'ici deux ans pour le passage à 91/20...

 

Températures moyennes et normales climatiques.png

 

+0.45°C tous les 10 ans, c'est quand même violent....

Modifié par th38
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Grenoble
Le 30/11/2018 à 11:20, alsavosges a dit :

Capture.PNG

Bonjour,

 

Ceci a-t-il été confirmé finalement ?  (pour ce qui concerne la France)

Sur quelles données se base-t-on précisément ?

Cela est-il plus  particulièrement marqué sur certaines régions ?

 

Si je prends l'exemple de Grenoble, la température moyenne 2018 se situe certes exactement 1° au dessus de la norme 1981-2010

Mais ce n'est pas "l'année la plus chaude depuis 1900", 

On a déjà fait mieux, ne serait-ce que  sur la période 1981-2010.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×