Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Aldébaran

Statistiques et anomalies climatiques nationales

Recommended Posts

Posted

Location : Paris IX & XIV (occasionnellement Besançon)

Oui bien-sûr TreizeVents, je ne remet absolument pas en cause le fait que cette période est remarquable. Je n'ai pas encore fait l'étude que tu as faite pour Strasbourg avec Besançon mais les résultats risquent bien d'être dans la même veine.

C'était simplement histoire de relativiser légèrement, mais je te rejoins, on vit une période d'excédents thermiques impressionnants !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, je me demande d'ailleurs si ces anomalies de températures impressionnante ne serait pas du au fait que les océans de l'hémisphère nord ont éclaté des record de plusieurs dixième de degrés au mois d'août, car l'effet de l'océan sur le climat se fait toujours ressentir quelque mois aprés

D'ailleurs sur le forum des tendance saisonnière de l'hiver 2014-2015 on se pose justement la question de l'impact des océans anormalement chaud sur l'hiver:

Pour ceux que ça intéresse:

/topic/84884-tendance-hiver-20142015/page-21#entry2415733'>http://forums.infoclimat.fr/topic/84884-tendance-hiver-20142015/page-21#entry2415733

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, je me demande d'ailleurs si ces anomalies de températures impressionnante ne serait pas du au fait que les océans de l'hémisphère nord ont éclaté des record de plusieurs dixième de degrés au mois d'août, car l'effet de l'océan sur le climat se fait toujours ressentir quelque mois aprés

D'ailleurs sur le forum des tendance saisonnière de l'hiver 2014-2015 on se pose justement la question de l'impact des océans anormalement chaud sur l'hiver:

Pour ceux que ça intéresse:

/topic/84884-tendance-hiver-20142015/page-21#entry2415733'>http://forums.infoclimat.fr/topic/84884-tendance-hiver-20142015/page-21#entry2415733

Bof, c'est surtout que la synoptique récente, avec un minimum dépressionnaire sur le proche atlantique, fait que nous sommes pile dans l'advection d'air subtropical à l'avant de la dépression.

Exactement comme en 2003 !

Ce type de synoptique est catastrophique si elle est durable en juin/juillet/aout, par contre, à cette saison, c'est une bénédiction qui nous offre à peu pres le temps idéal (25/28°C) hors saison.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bof, c'est surtout que la synoptique récente, avec un minimum dépressionnaire sur le proche atlantique, fait que nous sommes pile dans l'advection d'air subtropical à l'avant de la dépression.

Exactement comme en 2003 !

Ce type de synoptique est catastrophique si elle est durable en juin/juillet/aout, par contre, à cette saison, c'est une bénédiction qui nous offre à peu pres le temps idéal (25/28°C) hors saison.

Ah François toujours prêt a tous pour avoir la température idéal et avec de l'eau en plus laugh.pngwink.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Vergèze ( Gard ) Alt. 40m

Oui .. et non.

Même si en effet le mois d'octobre a des normales mensuelles qui sont en très fort pente particulièrement dans le Nord-Est, cela n'enlève en rien au caractère exceptionnel de la période actuelle. Pour en donner un exemple, à Strasbourg, la première quinzaine a affiché une Tm de 16.0°, le record étant de 16.4° en 1966. Et avec 21.0° de Txm, les maximales de ces 15 premiers jours d'octobre ont égalisé le record établi en 2001.

Effectivement, le fait de comparer les anomalies par rapport aux normales mensuelles conduit à avoir des valeurs qui sont d'une certaine manière surestimées ; néanmoins les écarts que nous observons actuellement sont suffisamment significatifs pour pouvoir être considérés comme remarquables.

Pour les deux premières décades de ce mois d'octobre à Strasbourg la Tm est de 16,1°C pour une normale (81/10), toujours pour ces deux premières décades, de 12,2°C:

Donc une anomalie positive de 3,9°C.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Pour les deux premières décades de ce mois d'octobre à Strasbourg la Tm est de 16,1°C pour une normale (81/10), toujours pour ces deux premières décades, de 12,2°C:

Donc une anomalie positive de 3,9°C.

Le record de douceur moyenne sur les deux premières décades d'octobre à Strasbourg était de 15,4° en 2001 .. On l'a juste battu de 0,7°, une paille quoi stuart.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le record de douceur moyenne sur les deux premières décades d'octobre à Strasbourg était de 15,4° en 2001 .. On l'a juste battu de 0,7°, une paille quoi stuart.gif

C'est quand même pas mal de battre un record de 0.7°C en climatologie wink.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah François toujours prêt a tous pour avoir la température idéal et avec de l'eau en plus laugh.pngwink.png

Exact, j'adore 2014 whistling.gifwhistling.gif , surtout depuis juillet, avec beaucoup d'eau, pas de canicule l'été et des températures automnales élevées, coté thermique, le printemps fut bien aussi (au dessus des normes), seul gros bémol, la forte sécheresse à ce moment la.

En tout cas, si 2013 fut la pire année météo de ma vie, 2014 est une des meilleurs, il ne manque plus qu'un décembre froid et bien neigeux pour que ce soit incontestablement la meilleur de mon point de vue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact, j'adore 2014 whistling.gifwhistling.gif , surtout depuis juillet, avec beaucoup d'eau, pas de canicule l'été et des températures automnales élevées, coté thermique, le printemps fut bien aussi (au dessus des normes), seul gros bémol, la forte sécheresse à ce moment la.

En tout cas, si 2013 fut la pire année météo de ma vie, 2014 est une des meilleurs, il ne manque plus qu'un décembre froid et bien neigeux pour que ce soit incontestablement la meilleur de mon point de vue.

J'ai rarement entendu une personne dire qu'elle aime les étés très humides comme celui de 2014. Par contre un automne bien ensoleillé comme cette année là oui tout le monde a tendance à le dire qu'il est bien (sauf ceux qui habitent du coté de la Méditerranée suite aux inondations).

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai rarement entendu une personne dire qu'elle aime les étés très humides comme celui de 2014. Par contre un automne bien ensoleillé comme cette année là oui tout le monde a tendance à le dire qu'il est bien (sauf ceux qui habitent du coté de la Méditerranée suite aux inondations).

Williams

En effet, j'ai un gros "biais" sur le gout pour la pluie : vivre dans un des spots à la plus faible pluvio de France, et etre un passionné de nature/plantes/arborétum, et voila le résultat... Un copain a un arboretum à l'ouest de Limoges, 1000 mm/an d'eau, j'adore ce lieu c'est un peu mon Graal, et quand je reviens dans ma sèche Limagne, je trouve la végétation bien triste (surtout lors des printemps secs). Alors oui, l'été 2014, j'ai adoré ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, j'ai un gros "biais" sur le gout pour la pluie : vivre dans un des spots à la plus faible pluvio de France, et etre un passionné de nature/plantes/arborétum, et voila le résultat... Un copain a un arboretum à l'ouest de Limoges, 1000 mm/an d'eau, j'adore ce lieu c'est un peu mon Graal, et quand je reviens dans ma sèche Limagne, je trouve la végétation bien triste (surtout lors des printemps secs). Alors oui, l'été 2014, j'ai adoré ;-)

Il est sûr que d'avoir à nouveau un été sec et chaud comme 2003 ou 2006 ce n'est pas bon pour la nature et je ne voudrais pas revivre ceci mais même un printemps et un été très humide c'est mauvais pour la nature car bp d'espèces ne se reproduisent pas bien ou... Par exemple en 2013 vu le printemps froid et humide les papillons ne se sont pas bien développés et ce mois d'août fut mauvais pour eux aussi. C'est comme j'observe les animaux, voir ici toutes mes photos et film pris chez moi, et cet été fut celui où j'ai vu le moins d'hérissons la nuit ou même morts sur la route comme s'ils s'était moins développés suite à la météo très très humide ici aux pieds des Pyrénées. Seul les limaces et escargots se sont bien régalés cet été qui a été parfais pour eux.

Donc un été trop humide est aussi mauvais pour la nature même si les conséquences doivent être pire lors de la sécheresse.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris IX & XIV (occasionnellement Besançon)

A Besançon, avec une Tm moyenne de 15,9°C, les deux premières décades de ce mois d'Octobre sont les plus douces jamais relevées, ex-æquo avec leurs homologues de 2001.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est sûr que d'avoir à nouveau un été sec et chaud comme 2003 ou 2006 ce n'est pas bon pour la nature et je ne voudrais pas revivre ceci mais même un printemps et un été très humide c'est mauvais pour la nature car bp d'espèces ne se reproduisent pas bien ou... Par exemple en 2013 vu le printemps froid et humide les papillons ne se sont pas bien développés et ce mois d'août fut mauvais pour eux aussi. C'est comme j'observe les animaux, voir ici toutes mes photos et film pris chez moi, et cet été fut celui où j'ai vu le moins d'hérissons la nuit ou même morts sur la route comme s'ils s'était moins développés suite à la météo très très humide ici aux pieds des Pyrénées. Seul les limaces et escargots se sont bien régalés cet été qui a été parfais pour eux.

Donc un été trop humide est aussi mauvais pour la nature même si les conséquences doivent être pire lors de la sécheresse.

Williams

En effet, quelles que soient les conditions météo, il y a des gagnants et des perdants dans la nature.

Cela dit, par chez moi les principaux facteurs limitants sont : faible pluvio, période végétative courte (grosso modo date du dernier gel de printemps, et premier gel d'automne), et, dans une moindre mesure, a coups thermiques et canicules excessives.

Quand on gagne sur les facteurs limitants (plus de pluie, intersaison plus douce que la normale, pas de canicule excessive), il y a plus de création de biomasse, même si il y a des espèces perdantes.

Au contraire, les mauvais années qui accentuent les facteurs limitants (sécheresse, intersaisons froides, canicules marquées), c'est une faible production de biomasse, et beaucoup plus de perdant que de gagnants.

2003, avec sa canicule séculaire, sa gelée tardive record au printemps, et sa remarquable secheresse (qu'un cévenol en decembre a bien masqué, mais cette pluie n'a eu aucun effet sur l'état de la végétation en 2003), constitue une des pires années que j'ai vu (avec 2013, son 1er semestre glacial et hyper sombre, et surtout sa double grêle, dont la monstrueuse d'aout, avec ses balles de ping pong).

Bref, a coté de ça, 2014 respire la félicité biggrin.pngbiggrin.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs il serait intéressant que quelqu'un du fait que l'on est sur le forum évolution du climat nous explique quelles on été les conséquences du Réchauffement climatique ces dernières années sur la végétation, car moi je n'ai pas le temps de le faire blush.png.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Normandie

D'ailleurs il serait intéressant que quelqu'un du fait que l'on est sur le forum évolution du climat nous explique quelles on été les conséquences du Réchauffement climatique ces dernières années sur la végétation, car moi je n'ai pas le temps de le faire blush.png.

Visiblement, les arbres aiment bien le Réchauffement climatique.

http://enjeuxenergies.wordpress.com/2014/09/20/le-rechauffement-climatique-fait-pousser-les-arbres-meltydiscovery-fr/

http://blog.lefigaro.fr/climat/2010/02/le-rechauffement-climatique-na-pas-que-des-inconvenients.html

Ca les fait voyager dans des zones où ils n'habitaient pas.

http://www.fao.org/docrep/v5240f/v5240f0a.htm

Et pour finir ils poussent plus vite.

Mais tout ça est temporaire puisque au bout du compte, les arbres retournent en CO2.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais tout ça est temporaire puisque au bout du compte, les arbres retournent en CO2.
Que ce soit au stade de CO2 dans les cheminées ou au stade de charbon dans les sols ou au stade de meuble à cuisine, les arbres meurent au bout d'un moment oui... mais je ne vois pas le rapport default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Normandie

Que ce soit au stade de CO2 dans les cheminées ou au stade de charbon dans les sols ou au stade de meuble à cuisine, les arbres meurent au bout d'un moment oui... mais je ne vois pas le rapport biggrin.png

Le cycle carbone est sans fin de toutes façons. On est d'accord.

A part peut être les minéraux carbonés genre calcaire qui eux reste sous cette forme tant que l'homme n'y touche pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le cycle carbone est sans fin de toutes façons. On est d'accord.

A part peut être les minéraux carbonés genre calcaire qui eux reste sous cette forme tant que l'homme n'y touche pas.

Précipitations calcaires CaCO3 : Cycle long : volcanisme.

Mars est morte ainsi, plus petite, mort du coeur (insuffisance des réactions nucléaires vs perte thermiques) fin du cycle carbone long

La Terre mourra ainsi bien avant la fin du soleil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mois d'octobre 2014 avec une anomalie de température de +2.4°C par rapport a la normal 1981-2010 a été le 4ème mois d'octobre le plus chaud d’après Météo France

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parlons peu parlons bien...

Novembre a toute chance d'être excédentaire. C'est presque acquis. On sera quelque part probablement entre 0.5° et 1.5°C d'anomalie ; les huit prochains jours étant à peu près cernés.

Le risque que 2014 soit l'année la plus chaude jamais enregistrée en France depuis le début des relevés devient majoritaire. Car même avec un mois de décembre dans les normes, ça sera le cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parlons peu parlons bien...

Novembre a toute chance d'être excédentaire. C'est presque acquis. On sera quelque part probablement entre 0.5° et 1.5°C d'anomalie ; les huit prochains jours étant à peu près cernés.

Le risque que 2014 soit l'année la plus chaude jamais enregistrée en France depuis le début des relevés devient majoritaire. Car même avec un mois de décembre dans les normes, ça sera le cas.

Oui, année remarquablement régulièrement chaude, et en plus, le tout sans canicule estivale (douceur particulièrement marquée de printemps et d'automne).

Bref, une année chaude mais sans excès thermiques (beaucoup de "autour de 20°C"), très agréable à vivre, aux antipodes de 2003 !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Normandie

Parlons peu parlons bien...

Novembre a toute chance d'être excédentaire. C'est presque acquis. On sera quelque part probablement entre 0.5° et 1.5°C d'anomalie ; les huit prochains jours étant à peu près cernés.

Le risque que 2014 soit l'année la plus chaude jamais enregistrée en France depuis le début des relevés devient majoritaire. Car même avec un mois de décembre dans les normes, ça sera le cas.

thumbup1.gif

Oui, et pour une fois, le ressenti sera conforme aux statistiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Pour information, l'étude portait à l'origine sur toute l'Europe mais du coup cela nous concerne aussi : dans cette étude de Chrysanthou et al parue il y a quelques jours dans les Geophysical Research Letters, des chercheurs ont comparé l'évolution des températures moyennes observées sur le vieux continent en analysant chaque station pour déterminer le niveau d'urbanisme environnant et l'évolution de cet urbanisme au cours des dernières décennies. Leurs résultats indiquent que sur un réchauffement constaté de 0,179°/décennie à l'échelle du continent, l'urbanisation ne serait responsable qu'à hauteur de 0,0026°/décennie de la tendance observée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

C'est exact, mais quand j'ai lu cette étude, après un bref effet de surprise par mauvaise interprétation, on comprend vite que les villes en expansion faible ont un effet de chaleur urbaine qui évolue donc faiblement, d'où ce faible effet sur le trend. Là où il est question d'Asie, les constats sont d'ailleurs différents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A moins d'une semaine de la fin du mois, novembre accuse un excédent supérieur à 2°C sur la France.

C'est excédent va se réduire certes, mais au final le mois pourrait accuser un excédent supérieur à 1.7 ou 1.8°C.

Que l'année 2014 soit en France l'année la plus chaude jamais connue depuis les débuts des relevés, à de grandes chances d'être la cas.

Pour que cela reste 2011, il faudrait que décembre enregistre un déficit supérieur à 1°C. Il n'y a que 15% des chances.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...