Analyseur

Les cyclones tropicaux gagnent du terrain !

Messages recommandés

Selon une étude de climatologues américains dans une célèbre revue, la trajectoire des cyclones s'étend au nord comme au sud.

Leur périmètre s'est élargi, par décennie, de 53 kilomètres vers le nord et de 62 kilomètres vers le sud, soit une zone d'impact de 115 kilomètres de plus.

Voilà une preuve supplémentaire que le réchauffement climatique est bel et bien une réalité, c'est le genre d'informations qui ne laissent plus aucun doute sur ce phénomène.

De plus, selon le Giec, les températures vont encore augmentées dans une fourchette qui se situe entre 0,3 et 4,8°C d'ici 2100.

* Selon vous, à quoi pourrait ressembler la carte des cyclones en 2100 avec de tels paramètres, et est-ce que cela vous fait peur ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut! smile.png

As-tu un lien de cette étude? Ça m'intéresse!^^

En tout cas, le fait que leur périmètre s'est élargi n'est pas une surprise pour moi puisque avec le réchauffement climatique, les eaux chaudes s'écartent légèrement vers les pôles et donc, les cyclones naissant dans ces eaux chaudes suivent la tendance.

En 2100, je pense qu'on pourrait voir des cyclones tropicaux un peu plus nombreux (et plus puissant?) dans la zone subtropicale et une augmentation du nombre de cyclones subtropicaux vers nos latitudes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Surtout la récurrence de cyclone et typhon catégorie 5 NEORUGI - SOULIK - HAYAN - ( principalement Pacifique ) mais aussi un cyclone cette année en catégorie 5 dans l' Océan Indien non loin du Madagascar

La pollution en particules fines également mis en cause par une baisse de cisaillement des vents thermique prés de la surface de l' eau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Surtout la récurrence de cyclone et typhon catégorie 5 NEORUGI - SOULIK - HAYAN - ( principalement Pacifique ) mais aussi un cyclone cette année en catégorie 5 dans l' Océan Indien non loin du Madagascar

La pollution en particules fines également mis en cause par une baisse de cisaillement des vents thermique prés de la surface de l' eau.

Et en clair ...?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mathias   

La pollution en particules fines également mis en cause par une baisse de cisaillement des vents thermique prés de la surface de l' eau.

Je me demande parfois si vous comprenez ce que vous écrivez...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   

Et en clair ...?

Il doit s'agir de viscosité de l'air en modifiant sa densité, mais c'est loin d'être un fait avéré.

De toute façon, on ne peut pas dans un même sujet parler d'une évolution climatique sur le phénomène cyclonique, et dans le même temps citer le nom de quelques cyclone pris un à un.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sirius   

Selon une étude de climatologues américains dans une célèbre revue,
Voilà typiquement ce qu'on ne devrait pas lire ici.

Des références svp !

C'est intéressant pourquoi ne pas préciser?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sirius   

Il me semble que la référence est sans doute celle ci:

Kossin, J. P., K. A. Emanuel, and G. A. Vecchi, 2014: The poleward migration of the location of tropical cyclone maximum intensity.Nature, 509, 349-352.

Voir l'article de Kerry Emmanuel sur Real Climate:

en résumé: l'intensité potentielle des cyclones (la vitesse maximum potentielle des vents) augmenté d'une dizaine de m/s depuis 30 ans mais impossible d'exclure une cause liée à la PDO. Les modèles sous estiment cette tendance.

EDIT: croisement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout simplement:

http://www.ssec.wisc.edu/~kossin/articles/nature13278.pdf

Voilà typiquement ce qu'on ne devrait pas lire ici.

Des références svp !

C'est intéressant pourquoi ne pas préciser?

Il ne savait pas si on avait le droit de mettre des liens vers des journaux (conversation par mp) wink.png mais je n'ai pas remarqué que mon message ne s'était pas envoyé blushing.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous n' avait pas compris, certaines études pensent que la pollution émise en basse couche par les pays comme la Chine injecte beaucoup de micro polluant qui stagne prés de la surface de l' eau et ça affecte un bon rayonnement ou trop variable ce qui crée une perturbation du vent et donc du cisaillement et quand on sait qu' une tempête tropicale / cyclone ou typhon se nourrisse d' un cisaillement nul à faible.

Tout les paramètres sont aujourd' hui nominale pour une intensification des typhons récurrente proche de Taiwan - Philippines et étude en cours pour les zones du golfe de Bengale et proche Australie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous n' avait pas compris, certaines études pensent que la pollution émise en basse couche par les pays comme la Chine injecte beaucoup de micro polluant qui stagne prés de la surface de l' eau et ça affecte un bon rayonnement ou trop variable ce qui crée une perturbation du vent et donc du cisaillement et quand on sait qu' une tempête tropicale / cyclone ou typhon se nourrisse d' un cisaillement nul à faible.

Tout les paramètres sont aujourd' hui nominale pour une intensification des typhons récurrente proche de Taiwan - Philippines et étude en cours pour les zones du golfe de Bengale et proche Australie.

J'ai pas compris grand chose non plus sur ce que tu dis ! whistling.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé si ma communication passe mal : pour faire plus simple les aérosols du type sable qui migre dans les masses d' airs inhibent les intensifications des cyclones mais les pollutions industriels stagnante proche de la surface de l' eau; eux les renforcent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Publiée sur la revue de référence Nature Geoscience, une nouvelle étude scientifique vient de dévoiler des chiffres qui donnent le tournis. Dans le nord-ouest du Pacifique, les chercheurs ont démontré, entre autres, que le nombre de typhons atteignant les catégories 4 et 5 (les plus élevées) a tout simplement doublé depuis 1977, que la force globale des typhons dans cette région du monde a également augmenté moitié sur la même période, et que cette évolution est directement corrélée à un réchauffement sensible des eaux de surface du Pacifique.

 

A titre exceptionnel, cette étude est directement accessible en libre accès gratuit à cette adresse.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CP3   

La multiplication des TLS ( Tropical like storm )en méditérranée , ces 20 dernières années  , ainsi que la formation inédite d' un tel phénomène sur le proche atlantique français , est ,peut etre , un signe et le début de l' apparition d' une nouvelle menace météo sérieuse pour l' europe de l' ouest .En effet, celle-ci pourrait alors s' accentuer plus ou moins rapidement aux fils des décénies  .Le rechauffement des eaux étant alors en cause . Ces dépressions dites subtropicales pourraient aussi constituer une menace bcp plus sérieuse que d' éventuels cyclone tropicaux formés bien au sud et réussissant à atteindre nos côtes en bout de course , ceci également soutenus par des eaux plus chaudes .En effet, les caractéristiques de la structure de ces dépressions subtropicales qui sont donc amorcés par des éléments météo des latitudes tempérées permettent à ces dépressions d' etre bcp plus adapté à l' environnement des régions d' ici . Puis outre le réchauffement des eaux , les modifications de la circulation atmosphérique au dessus de nos latitudes , avec notamment un rejet du flux zonal plus au nord , pourrait également favoriser leur formation . A noter que si de tels phénomènes deviennent possible aujourd' hui ( ce qui était très rare avant ) , c' est notamment ,entre autre, en raison de l' augmentation du PDI ( Power dissipation index ) qui mesure la capacité potentielle de la colonne atmosphérique à dissiper la chaleur latente émise par la masse d' eau à l' aplomb ( en gros la Cape au dessus de la mer ) , car sans Pdi suffisante il ne peut y avoir de formation de tel dépression .Or celle-ci augmente , en raison du fait que l' accroissement de l' effet de serre à la particularité de focaliser la chaleur dans les basses couches et les océans , ceci au détriment de la haute atmosphère . D' où une augmentation du PDI et la récente multiplication de ce type de phénomène . A voir aussi que dans les régions tropicales ,la formation de dépression est rare , en raison du manque d' élements générant du tourbillon ,contrairement aux régions tempérés .

En quoi les dépressions subtropicales peuvent-elles etre ou pourraient-elles devenir plus dangereuse que les dépressions classiques de nos latitudes ? Une dépression subtropicale , c' est bcp plus de pluie qu' une dépression classique ( en tous cas ,en climat océanique ) en raison des intensités générés ( pluie orageuse ou convective ) et de leur déplacement lent , les vents peuvent également etre plus fort de manière localisé . Généralement , ce type de dépression est petite , au moins , en méditerranée ,par contre sur le proche atlantique ,celle-ci pourrait devenir plus large et plus intense en raison du possible réchauffement attendu et des étendues d' eau bcp plus grande .

 

 

Modifié par CP3
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La NASA envoie actuellement plusieurs nouveaux satellites faisant parti du projet CYGNSS destiné au suivi et à l'étude des systèmes tropicaux dans l'Atlantique : 

 

672297hsd.png

 

https://www.nasa.gov/cygnss

Modifié par Higurashi
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un problème concernant la pompe hydraulique s'est présenté lors de la mission. L'avion a du atterrir. La mission est reportée à demain (mercredi) à la même heure si le souci technique est réglé d'ici là.

 

Citation

 

 NASA Launch Manager Tim Dunn of the Launch Services Program recapped today’s launch attempt. The hydraulic system problem developed en route, after takeoff, in the last 25 minutes prior to the initial 8:30 a.m. launch time. The hydraulic system in question was not for the L-1011 aircraft itself, but for the system that allows the Pegasus XL rocket to release from the aircraft. That system was not meeting its prescribed pressures, indicating a problem with the hydraulic pump. “The team did a lot of valiant troubleshooting in the air,” Dunn said.

Modifié par Higurashi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le réseau CYGNSS composé de 8 petits satellites a été déployé par roquette ce matin :

 

 

Modifié par Higurashi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CP3   

Récemment , j' ai eu l' occasion de prendre connaissance ,par audio , d' une conférence sur la climatologie qui s' est tenus à Marseille au début de l' année .  Parmis les conférenciers ,il y avait au moins un climatologue . Ce post , car j' ai été surpris d' une des réponses qu' à fait le climatologue lors des questions du public .

 

Voici ce que j' ai retranscris : " Au sujet de l' augmentation des phenomènes extremes qui ,à priori ,devrait etre linéaire . Ceci n' est pas tres vrais . En effet de petits calculs simples le montrent , lorsque ,par exemple ,la chaleur latente maximum pouvant etre contenue dans une parcelle d' air augmente d' un certains taux par degré d' augmentation de la température de l' air ( c' est à dire une augmentation linéaire ). Il se trouve que suivant comment les parcelles se combinent , la chaleur latente comprise dans le volume d' air peut augmenter jusqu' au cube du taux classique . Ce qui induit donc potentielement une augmentation exponentielle de la chaleur latente par degré supplémentaire, de la valeur maximale que peut contenir un volume d' air .Ceci introduit donc une source d' évolution exponentielle des phénomènes extrèmes . "

 

 

 

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zonal 45   

Ca me fait repenser à une question récurrente (de loin en loin) : compte tenu de l'augmentation de la température de l'eau de mer, peut-on s'attendre à de tels phénomènes en Méditerranée à moyen ou long terme ?

 

Si la réflexion a évolué, si quelqu'un(e) a la réponse...

 

Zonal 45

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eliot N   
Le 01/09/2017 à 06:59, zonal 45 a dit :

Ca me fait repenser à une question récurrente (de loin en loin) : compte tenu de l'augmentation de la température de l'eau de mer, peut-on s'attendre à de tels phénomènes en Méditerranée à moyen ou long terme ?

 

Si la réflexion a évolué, si quelqu'un(e) a la réponse...

 

Zonal 45

Des (Médicanes) ? ou dépression extra ... de toute les façons , une étude portant sur une decennie sur le portour mediterrannéen est en cours actuellement .  

 

Programme HYmeX .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.