suarez

Prévisions/évolution des climats en Europe dans les prochaines années

Messages recommandés

suarez   

Bonjour chers tous,

me voici nouveau sur le forum, je viens parmi vous afin d'avoir des réponses sur certaines questions que je me pose. Des réponses de personnes compétentes, voire professionnelles (surtout...)

pourriez-vous m'aider effectivement dans des recherches approfondies concernant l'évolution des climats en Europe pour les prochaines années. En quels lieux de l'Europe (à part la France) trouverons-nous les climats les plus tempérés (ni trop chaud/froid, pas un excès de pluviométrie, ni de sécheresse, pas de manifestations climatiques trop fréquentes et changeantes).

J'aurais désiré avoir de telles réponses afin de nourrir mes recherches de façon éclairée et de rendre un rapport des plus concrets.

Je vous en remercie par avance !

bien cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   

A priori tu es sur la bonne adresse, mais tu devrais préciser tes attentes, et le niveau des réponses que tu souhaiterais default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Parce qu'en fait, par rapport à ce que tu demandes "En quels lieux de l'Europe (à part la France) trouverons-nous les climats les plus tempérés (ni trop chaud/froid, pas un excès de pluviométrie, ni de sècheresse, pas de manifestations climatiques trop fréquentes et changeantes)."

tous types de réponses sont possibles.

La première qui me vient à l'esprit serait un peu partout en Europe puisque de manière globale le climat y est tempéré malgré un effet de continentalisation inévitable au fur et à mesure que l'on se dirige vers le coeur du continent. Après, il y a différentes nuances de climat et de micro-climats selon l'échelle que l'on considère.

Quant à savoir quelles évolutions climatiques se feront sentir à l'avenir, tu risques d'ouvrir un vaste débat entre les pro et les anti réchauffement climatique. Après, reste à savoir à quelles échéances : 20, 30 ou 100 ans ? default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
suarez   

je te remercie de cette réponse, en fait je cherche, sur un délai de 3 à 5 années à m'installer hors France, dans un pays d'Europe, où le climat serait donc tempéré, mais j'aurais désiré également savoir s'il y avait une possibilité de prévoir sur 20,30, 40ans l'évolution du climat dans les zones qui seraient susceptibles de répondre à mes attentes. Il est bien évident que des niveaux de réponses élevées seraient les bienvenues aifn que je puisse véritablement m'appuyer sur des données concrètes. Ou penses-tu que cela soit possible de contacter concrètement des scientifiques et autres ingénieurs pouvant m'accorder un petit instant pour répondre à mes questions?

étant novice en la matière, je m'en remets aux bonnes âmes qui pourraient m'aider de la sorte... ma requête et très sérieuse

Merci encore, à+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je te remercie de cette réponse, en fait je cherche, sur un délai de 3 à 5 années à m'installer hors France, dans un pays d'Europe, où le climat serait donc tempéré, mais j'aurais désiré également savoir s'il y avait une possibilité de prévoir sur 20,30, 40ans l'évolution du climat dans les zones qui seraient susceptibles de répondre à mes attentes. Il est bien évident que des niveaux de réponses élevées seraient les bienvenues aifn que je puisse véritablement m'appuyer sur des données concrètes. Ou penses-tu que cela soit possible de contacter concrètement des scientifiques et autres ingénieurs pouvant m'accorder un petit instant pour répondre à mes questions?

étant novice en la matière, je m'en remets aux bonnes âmes qui pourraient m'aider de la sorte... ma requête et très sérieuse

Merci encore, à+

Le monde scientifique est très divisé sur l'évolution du climat des 30 prochaines années. Il y a les pro et les anti réchauffement, tu auras 2 sons de cloches mais tu ne seras pas plus avancé, au mieux tu te fais ton propre opinion mais rien ne dit que tu auras raison... Pour ma part je pense, qu'au jour d'aujourd'hui, ne peut pas prévoir l'évolution du climat sur 30 ans avec une fiabilité accceptable. Trop d'éléments connus et inconnus n'ont pas été pris en compte par les modèles comme l'augmentation des rayons cosmiques qui influent sur la couverture nuageuse par exemple (Projet CLOUD) etc.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le monde scientifique est très divisé sur l'évolution du climat des 30 prochaines années. Il y a les pro et les anti réchauffement, tu auras 2 sons de cloches mais tu ne seras pas plus avancé, au mieux tu te fais ton propre opinion mais rien ne dit que tu auras raison...

Pour ma part je pense, qu'au jour d'aujourd'hui, ne peut pas prévoir l'évolution du climat sur 30 ans avec une fiabilité accceptable. Trop d'éléments connus et inconnus n'ont pas été pris en compte par les modèles comme l'augmentation des rayons cosmiques qui influent sur la couverture nuageuse par exemple (Projet CLOUD) etc.....

La science est faite de débats pourquoi dire que les anti-réchauffement ne sont pas des pro? après tout le Giec est composé d'hommes politique?

L'avenir climatique est encore très incertain et nous ne connaissons pas tout loin de la ....

Par exemple des scientifiques viennent de découvrir une autre tapis roulant similaire a celui de l'Atlantique Nord, connue sous le nom de Dérive Nord-Atlantique une branche terminale du Gulf Stream, l'océan austral possède aussi son tapis roulant dont les colonnes d'eau sont situées dans les mers de Ross , de Wedell et au large de la Terre-Adélie.

Comme quoi il va de soi que le climat pourrai être très différent de ce que l'on supose aujourd'hui, d'après les Russes il va falloir faire face durant 70 années à un petit age de glace en clair des Hivers rigoureux et des étés pourries et d'après d'autre l'Angletterre aura le climat de la côte d'azur .

J'éspère avoir répondu a ta question .

Julien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La science est faite de débats pourquoi dire que les anti-réchauffement ne sont pas des pro? après tout le Giec est composé d'hommes politique?

Julien

Tu ne m'as pas compris, quelqu'un qui est Pro-quelque chose, ça ve dire qu'il soutient cette chose, ça n'a rien à voir avec les pros et les amateurs. Par exemple, quelqu'un qui est Pro-Sarkosy sa veut dire qu'il soutient Sarko c'est tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lorenz   

L'avenir climatique est encore très incertain et nous ne connaissons pas tout loin de la ....

Je ne pouvais pas dire mieux default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">Par contre, je ne comprends pas default_blink.png :

1- quel est l'intérêt d'une telle question type: je pars m'installer en Norvège en 2040, fera t'il chaud avec un grand soleil toute l'année, ou est qu'il y aura une mousson pendant le mois d'Août.

Bon j'exagère, mais on ne prévoit le temps sur des dizaines d'année pour le plaisir de s'installer dans un coin agréable...enfin j'espère, sinon ce serait bien trist default_sad.png/emoticons/sad@2x.png 2x" width="20" height="20"> e.

2- Comment la modération (que je trouve très compétente par ailleurs) a pu laissé un tel sujet s'ouvrir alors que la catégorie "évolution du climat" a connu des heures mouvementées auparavant :!: .

Je dirais juste à l'auteur qu'une question stupide nécessite une réponse..... (modération personnelle) t'as qu'à aller voir madame Irma, c'est une professionnelle (c'est ce que tu cherchais, non??) et elle te facturera la consultation avec la tva comprise default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> ....alors heureux???

(désolé pour m'être emporté)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tomar   

Hello,

S'il y a quelque chose à supprimer dans ce topic, c'est plutôt la réponse de Lorenz !

Ca doit être vraiment agréable pour quelqu'un qui vient de s'inscrire ici de lire

"Je dirais juste à l'auteur qu'une question stupide nécessite une réponse..... (modération personnelle) t'as qu'à aller voir madame Irma, c'est une professionnelle "

Un peu de respect quand même, surtout envers un nouveau venu.

Ensuite, sur le fond, ben non, la question n'est pas idiote même si elle n'est peut-être pas très bien posée.

Beaucoup de gens s'installent dans une région pour son climat. On connait les retraités qui s'installent en Floride ou à Nice, et il n'y a pas qu'eux. Il n'y a qu'à voir l'augmentation de la population dans les départements du sud.

Je ne vois vraiment pas en quoi tenter de prévoir une évolution possible du climat et des risques climatiques avant de de s'installer quelque part serait critiquable.

Suarez ne demande pas quel temps il ferait le 14 juillet 2047 à Oslo, mais dans quel coin en Europe il trouvera un climat tempéré dans 30, 40 ou 50 ans.

Il faudrait juste qu'il précise ses critères (températures recherchées, et aussi pluviométrie, ensoleillement , type d'événement qui lui sont les plus insupportables...) pour cibler un peu mieux.

Ensuite, pro et anti, là aussi c'est vraiment très mal présenté.

Vraiment plus grand monde de sérieux parmi les climatologue ne nie le réchauffement climatique.

Ni même des causes anthropiques au réchauffement climatique. L'augmentation des taux de gaz à effet de serre dans l'atmosphère réchauffe celle-ci, ça non plus ce n'est guère discutable ou discuté.

Ce qui fait débat, c'est la quantification des causes anthropiques (dans le réchauffement constaté, quel est la part des phénomènes naturels et celles des émissions de gaz à effet de serre).

On a créé le GIEC pour essayer de prévoir les grandes lignes de l'évolution du climat, dans le temps et par zone.

Une grande majorité de climatologues reconnaissent ce travail. Pas tous certes, mais ceux qui rejettent le GIEC sont minoritaires.

Suarez, il faudrait tout d'abord que tu définisses plus précisément ce que tu souhaites. Le climat du coin où tu habites te convient-il ? Consultes alors les données climatologiques de ta région pour pouvoir les quantifier.

Le site de meteofrance est très utile :

http://france.meteofrance.com/france/clima...ales%252FFRANCE

Puis compare ton climat avec celles des pays et régions qui peuvent t'intéresser (mettons, Ecosse et Norvège par exemple).

Ensuite si tu veux avoir une idée du climat possible dans telle ou telle région dans quelques décennies, reporte toi au dernier rapport du GIEC (va voir sur google pour les versions extensives, sinon tu as un résumé là :

http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/SYR-_FINALfr.pdf).

Prends un scénario médian, et regarde ce que cela implique, en particulier comme modification des T moyennes dans les régions qui t'intéressent.

Evidemment il n'y a aucune garantie que le climat évoluera comme prévu, mais c'est ce à quoi on peut s'attendre le plus vraissemblablement en se basant sur les connaissances actuelles.

Pour les phénomènes extrêmes (tempêtes, inondations, sécheresses, vagues de chaleur et de froid...), c'est beaucoup plus difficile à déterminer et quantifier surtout au niveau local.

Voilà, bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meteor   

Ensuite si tu veux avoir une idée du climat possible dans telle ou telle région dans quelques décennies, reporte toi au dernier rapport du GIEC ...

merci Tomar de remonter le niveau de ce topic.

pour illustrer ce que dit le GIEC à ce sujet, voici la prévision (moyenne de 21 modèles) présentée dans le chapitre 11 de l'AR4:

-vol-europe.jpg

il s'agit des évolutions de la température et des précipitations annuelles vers 2080-2099 en Europe par rapport à 1980-1999.

On peut penser que ce serait également l'évolution, à un degré moindre bien sûr, au cours de la première moitié du siècle.

Suarez, je crois, préfèrerait les climats tempérés.

Dans ce cas, il faudrait absolument s'éloigner du bassin méditerranéen qui subirait la plus forte anomalie de température (alors que les températures sont déjà plus élevées qu'ailleurs)ainsi que les précipitations les plus faibles.

J'aurais à choisir, j'irais en Ecosse ou en Irlande.

La Scandinavie ne serait pas mal non plus, quoiqu'il y ait d'autres inconvénients.

Disons que la Belgique, les Pays-Bas, ou le nord de l'Allemagne, seraient un moindre mal.

Enfin c'est l'état de la science actuellement...

PS: bon, pour les Pays-Bas, il faudrait tout de même prendre en compte l'élévation, sur le long terme, du niveau de la mer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modéré : ce topic porte sur l'évolution possible des climats en Europe dans les prochaines années dans le cadre d'un réchauffement climatique d'origine anthropiqe, merci de ne pas dévier du sujet vers un nouvel affrontement entre partisans de la véracité de ce réchauffement anthropique et partisans des thèses sceptiques. Tout nouveau message contraire au thème de ce sujet sera supprimé.

Julien : Bonjour modération, je suis d'accord sur ce point d'évolution du climat mais nous ne connaissons pas encore assez de choses pour affirmer que cela va forcément se réchauffer durant ce siècle, il peut très bien y avoir une rétroaction malgré le CO2 toutes les hypothèses sont possible, et cela doit rester un débat libre et un minimum scientifique, supprimer ou modérer mon message va certes a l'encontre de votre modération je le reconnais, mais cette modération elle va en l'encontre d'un droit fondamentale de l'Homme .

La liberté d'opinion et d'expression est généralement considérée comme une liberté fondamentale de l'Homme.

Elle est citée à l'article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme comme suit:

« Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. »

Dans le contexte actuel je conseillerai donc le Royaume-Unis pour suarez, car si la température doit en effet se réchauffer elle ne prendra pas 6°C c'est impossible, elle pourrai prendre 2°C tout ou plus avec la variation naturelle des température qui peut jouer un rôle important également .

Ce n'est que supposition bien sur .

Comme je le dit souvent Wait & See

Bonne journée !

Amicalement,

Julien

Réponse de la modération : Un forum est un lieu public en lecture seule, mais n'est pas un lieu public pour les personnes s'y exprimant, car c'est un lieu soumis à une réglementation que vous avez accepté en vous y inscrivant, conformément au respect du droit commun, à la loi du 29 juillet 1982 et la loi du 30 septembre 1986 relative à la réglementation des services de communication audiovisuelle. Merci d'en prendre hautement considération la prochaine fois que vous vous y exprimerez ou nous serions obligé de prendre les mesures qui s'imposent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tomar   

Bonjour Jules,

Je veux bien admettre que tu sois de bonne foi, mais franchement, c'est quoi ce message ?

1) Tout d'abord, qui es-tu pour juger "loufoques" les travaux du GIEC ? Je sais bien qu'on trouve toutes sortes de choses et de gens sur les sites septiques (comme ce graphe que tu as tiré d'un de ces sites) , mais ce n'en est pas un site sceptique ici. On peut - si on veut - émettre des doutes sur certaines conclusions du rapport du GIEC, mais le trouver loufoque ? Tu sais vraiment qui constitue le GIEC ?

2) Que cherches-tu avec ce message ? Rajouter de la confusion ? Suarez demande un conseil de la part de spécialistes ou de professionnels. Je ne suis ni l'un ni l'autre au sens stricte, mais toi non plus visiblement. Laisse Suarez consulter les travaux du GIEC qui regroupe quand même une quantité impressionnante de spécialistes et de professionnels du climat.

3) Sur la méthode : quel est l'intérêt de poser ce graphe ? C'est censé remettre en question le constat du réchauffement du climat ? Une mesure de T des océans sur 4 ou 5 ans, alors qu'on mesure des tendances sur une bien plus grande période ? Et qu'on a aussi des effets cycliques qui peuvent impacter cette mesure ? (Niño de 2003, qui a cédé la place à une Niña qui s'estompe en ce moment) ?

4) Sur la qualité du document : c'est quoi ce machin ? Où est la légende (c'est quoi l'ordonnée) ? Qu'est-ce qui a été mesuré, la T de surface ? Comment, avec quels instruments ? Les courbes n'ont même pas la même base de référence (2003 pour les modèles, 2004 pour les courbes de tendances). C'est apparemment une reconstruction prise sur un site sceptique, qui reprend les courbes de tendance (et non les mesures de T réelles) de papiers de Willis et Loehle. Or, Willis, depuis 2007, a remis en cause ses propres travaux sur la T de l'océan lorsqu'il a constaté que ses données été biaisées, en particulier à cause d'un défaut du système Argo (http://www.argo.ucsd.edu/ et http://www.argo.ucsd.edu/Acpres_drift_apex.html) et d'un surévaluation antérieure à 2003 des mesures de T.

Un graphe et un papier un peu plus sérieux :

(http://www.nodc.noaa.gov/OC5/3M_HEAT_CONTENT/

ftp://ftp.nodc.noaa.gov/pub/data.nodc/woa.../grlheat08.pdf)

Data distribution figures, temperature anomaly fields, and heat content fields associated with Global ocean heat content

(1955-2008) in light of recent instrumentation problems accepted for publication in Geophysical Research Letters.

Global Ocean Heat Content

heat_content55-07.gif

Yearly time series of ocean heat content (10E+22 J) for the 0-700 m layer

based on the all-data yearly fields and the average of the four seasonal

yearly fields. Plotted about the average of the four seasonal yearly series

is +/- 2*S.E. of the mean for each year based on the four seasonal

values.

Bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tomar   

merci Tomar de remonter le niveau de ce topic.

pour illustrer ce que dit le GIEC à ce sujet, voici la prévision (moyenne de 21 modèles) présentée dans le chapitre 11 de l'AR4:

il s'agit des évolutions de la température et des précipitations annuelles vers 2080-2099 en Europe par rapport à 1980-1999.

On peut penser que ce serait également l'évolution, à un degré moindre bien sûr, au cours de la première moitié du siècle.

Suarez, je crois, préfèrerait les climats tempérés.

Dans ce cas, il faudrait absolument s'éloigner du bassin méditerranéen qui subirait la plus forte anomalie de température (alors que les températures sont déjà plus élevées qu'ailleurs)ainsi que les précipitations les plus faibles.

J'aurais à choisir, j'irais en Ecosse ou en Irlande.

La Scandinavie ne serait pas mal non plus, quoiqu'il y ait d'autres inconvénients.

Disons que la Belgique, les Pays-Bas, ou le nord de l'Allemagne, seraient un moindre mal.

Enfin c'est l'état de la science actuellement...

PS: bon, pour les Pays-Bas, il faudrait tout de même prendre en compte l'élévation, sur le long terme, du niveau de la mer.

Hello Meteor,

Merci !

Je te rejoins tout à fait. Si je souhaitais, en choisissant une contrée d'accueil, m'assurer de conserver un climat tempéré doux, je choisirais l'Irlande ou l'Ecosse (avec une préférence pour cette dernière mais pour des raison affectives et non climatologiques !)

Bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hugogo   

Cependant malgres ce que l'on pourrait croire, tout n'est pas [pour le moment] negatif. En effet les anomalie positives [en ce qui concernnent l'HN] semblent concerner les zones plus au sud, alors que les regions prochent du bassin arctique [ aux alentours de 65 degres nord en general tout de meme] semblent connaitre des temperatures moins elevees que ces dernieres annees.

A titre d'exemple:

Ville/Moyenne sur les premiers mois de l'annee/ comparaison avec 2008 et 2007.

Spitzberg: -13.1/-10.7/-8.7

Murmansk: -6.7/-5.1/-6.0

Nar'Jan-Mar: -13.7/-11.3/-9.5

Tiksi: -25.5/-25.3/-22.7

Anadyr: -21.6/-22.1/-17.0

Cote Americain:

Inuvik: -22.5/-21.8/-22.1

Cambridge Bay: -28.6/-31.4/-28.3

Resolute: -28.6/-29.8/-28.9

Iqaluit: -21.7/-23.7/-20.4

Nome: -15.0/-15.5/-10.7

Pour les localisations:

Nar'Jan-Mar: pres de l'embouchure de l'Ob, vers la cote de la Siberie Centrale.

Tiksi: cote nord de l'Est Siberien.

Anadyr: cote Est de la Siberie, sur le nord de la mer de Bering

Inuvik: cote nord ouest du Canada [mer de beaufort]

Cambridge Bay: le Sud des grandes iles au Canada.

Resolute: sur l'Ile la plus au nord au nord du Canada. On doit etre dans les 75 degres nord si ce n'est plus...

Iqaluit: extreme nord du Qubec [je crois...]

Nome: Extreme ouest de l'Alaska. J'ai rien trouve sur la cote nord de l'Alaska.... Dommage!

Bon en gros que trouve t on comme resultats?

Cote Eurasiatique, On est souvent largement en dessous des annees precedentes, notamment au Spitzberg et a Nar'Jan-Mar. Il n'y a qu'a Anadyr ou 2009 a ete mons froid que 2008.

Cote Americain, c'est moins bon. A Resolute [point le plus au nord], 2009 a meme ete l'annee la plus douce des 3, et en moyenne sur la zone, 2009 est moins froide [pour le moment] que 2008. Il n'y a qu'a Inuvik ou 2009 est plus froide que 2008 et 2007.

Au final, 2009 est plus froide que 2008 et 2007 dans 5 endroits sur 10, et la TM des 4 premiers mois de l'annee sur ces 10 stations de reference est egale a 2008 et inferieure de plus de 2 degres a celle de 2007.

D'ailleurs si on compare les annees 2007 et 2008, l'ecart est flagrant:

Ville/TM2008/TM2007.

Spitzberg: -4.1/-2.6

Murmansk: 1.4/1.9

Nar'Jan-Mar: -1.4/-0.3

Tiksi: -11.9/-10.3

Anadyr: -7.7/-4.6

Inuvik: -8.5/-8.2

Cambridge Bay: -14.4/-14.3

Resolute: -15.2/-15.5

Iqaluit: -9.5/-5.6

Nome: -4.7/-1.4

Moyenne: -7.6/-6.0

Ainsi 2008 est plus froide dans 8 endroits sur 10, et parfois largement [plus de 3 degres a Anadyr, Iqaluit et Nome par exemple].

Ceci peut sans aucun doute expliquer la fonte moindre en 2008 qu'en 2007. Le probleme est de savoir a quoi est du ce temps plus frais dans ces regions a la variabilite climatique extreme.

J'ai 3 hypotheses a proposer:

1] La plus plausible: une situation synoptique plus favorable au froid vers les poles [vortex polaire plus concentre]?

2] La plus attrayante pour les amateurs de froid comme moi: ce temps plus froid serait du a la baisse de l'activite solaire. Cette explication qui peut preter a sourire pourrait pourtant etre correcte: en effet a ces lattitudes les bouleversements de climat sont toujours plus importants, plus brutaux et plus marques qu'a nos lattitudes.

3] La nulle mais plausible: 10 stations ne sont pas assez representatives pour pouvoir deduire quoi que ce soit. Cependant je me suis applique pour essayer de representer toutes les zones.

A cela s'ajoute biensur la banquise Arctique qui au jour d'aujourd'hui reste la plus importante depuis 2002...

Alors attendons et esperons!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaël13   

Cependant malgres ce que l'on pourrait croire, tout n'est pas [pour le moment] negatif. En effet les anomalie positives [en ce qui concernnent l'HN] semblent concerner les zones plus au sud, alors que les regions prochent du bassin arctique [ aux alentours de 65 degres nord en general tout de meme] semblent connaitre des temperatures moins elevees que ces dernieres annees.

A titre d'exemple:

Ville/Moyenne sur les premiers mois de l'annee/ comparaison avec 2008 et 2007.

Spitzberg: -13.1/-10.7/-8.7

Murmansk: -6.7/-5.1/-6.0

Nar'Jan-Mar: -13.7/-11.3/-9.5

Tiksi: -25.5/-25.3/-22.7

Anadyr: -21.6/-22.1/-17.0

Cote Americain:

Inuvik: -22.5/-21.8/-22.1

Cambridge Bay: -28.6/-31.4/-28.3

Resolute: -28.6/-29.8/-28.9

Iqaluit: -21.7/-23.7/-20.4

Nome: -15.0/-15.5/-10.7

Pour les localisations:

Nar'Jan-Mar: pres de l'embouchure de l'Ob, vers la cote de la Siberie Centrale.

Tiksi: cote nord de l'Est Siberien.

Anadyr: cote Est de la Siberie, sur le nord de la mer de Bering

Inuvik: cote nord ouest du Canada [mer de beaufort]

Cambridge Bay: le Sud des grandes iles au Canada.

Resolute: sur l'Ile la plus au nord au nord du Canada. On doit etre dans les 75 degres nord si ce n'est plus...

Iqaluit: extreme nord du Qubec [je crois...]

Nome: Extreme ouest de l'Alaska. J'ai rien trouve sur la cote nord de l'Alaska.... Dommage!

Bon en gros que trouve t on comme resultats?

Cote Eurasiatique, On est souvent largement en dessous des annees precedentes, notamment au Spitzberg et a Nar'Jan-Mar. Il n'y a qu'a Anadyr ou 2009 a ete mons froid que 2008.

Cote Americain, c'est moins bon. A Resolute [point le plus au nord], 2009 a meme ete l'annee la plus douce des 3, et en moyenne sur la zone, 2009 est moins froide [pour le moment] que 2008. Il n'y a qu'a Inuvik ou 2009 est plus froide que 2008 et 2007.

Au final, 2009 est plus froide que 2008 et 2007 dans 5 endroits sur 10, et la TM des 4 premiers mois de l'annee sur ces 10 stations de reference est egale a 2008 et inferieure de plus de 2 degres a celle de 2007.

D'ailleurs si on compare les annees 2007 et 2008, l'ecart est flagrant:

Ville/TM2008/TM2007.

Spitzberg: -4.1/-2.6

Murmansk: 1.4/1.9

Nar'Jan-Mar: -1.4/-0.3

Tiksi: -11.9/-10.3

Anadyr: -7.7/-4.6

Inuvik: -8.5/-8.2

Cambridge Bay: -14.4/-14.3

Resolute: -15.2/-15.5

Iqaluit: -9.5/-5.6

Nome: -4.7/-1.4

Moyenne: -7.6/-6.0

Ainsi 2008 est plus froide dans 8 endroits sur 10, et parfois largement [plus de 3 degres a Anadyr, Iqaluit et Nome par exemple].

Ceci peut sans aucun doute expliquer la fonte moindre en 2008 qu'en 2007. Le probleme est de savoir a quoi est du ce temps plus frais dans ces regions a la variabilite climatique extreme.

J'ai 3 hypotheses a proposer:

1] La plus plausible: une situation synoptique plus favorable au froid vers les poles [vortex polaire plus concentre]?

2] La plus attrayante pour les amateurs de froid comme moi: ce temps plus froid serait du a la baisse de l'activite solaire. Cette explication qui peut preter a sourire pourrait pourtant etre correcte: en effet a ces lattitudes les bouleversements de climat sont toujours plus importants, plus brutaux et plus marques qu'a nos lattitudes.

3] La nulle mais plausible: 10 stations ne sont pas assez representatives pour pouvoir deduire quoi que ce soit. Cependant je me suis applique pour essayer de representer toutes les zones.

A cela s'ajoute biensur la banquise Arctique qui au jour d'aujourd'hui reste la plus importante depuis 2002...

Alors attendons et esperons!

Mais ne faudrait il pas tout simplement comparer des normes sur une plus grande échelle de temps , car comparer en années n'est pas très objectif non ? default_mellow.png Après je peux me tromper ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alex38   

Bonjour,

je me présente, je suis en BTSA gestion forestière et je réalise un stage à l'Ofice National des Forêts. Je dois réaliser une étude sur l'aménagement de la forêt en prenant compte des évolutions climatiques annoncées. La forêt dont je dois m'occuper se trouve dans le Puy de Dôme près de Saint eloy les mines. Pour faire mes prévisions climatiques je me suis servi des modèles de sciences et vie et voilà ce que ça donne :

La température actuelle sur la forêt est de 8,5°C. La température moyenne de 2050 à 2099 prévue est de 11,4°C soit une augmentation de 2,9°C. Mais le plus inquiétant sont les températures moyennes annoncées de 2075 à 2099 et de 2089 à 2099 soient respectivement 12,1°C et 13°C!

La dernière période correspondrait à la température moyenne de Montélimar (26).

La pluviométrie baisserai légèrement de 2050 à 2099 en passant de 892mm actuellement à 856,3mm soit une diminution de 4%. De 2075 à 2099, 809,7mm et de 2089 à 2099, 806,2mm.

Cependant les précipitations devraient être plus faibles en été mais plus importantes en hiver.

L'augmentation des températures et la baisse des précipitations entrainera une diminution de la réserve en eau du sol de 4,8% de 2050 à 2099 jusqu'à 6,1% de 2089 à 2099.

Le rayonnement solaire augmente légèrement.

Cela sera enrichi par des graphiques mais là j'arrive pas à les mettre.

Cela vous semble-t'il correct ou bien complètement farfelu?

Mes sources sont-elles fiables?

Merci d'avance default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La température actuelle sur la forêt est de 8,5°C. La température moyenne de 2050 à 2099 prévue est de 11,4°C soit une augmentation de 2,9°C. Mais le plus inquiétant sont les températures moyennes annoncées de 2075 à 2099 et de 2089 à 2099 soient respectivement 12,1°C et 13°C!

[...]

Cela vous semble-t'il correct ou bien complètement farfelu?

Mes sources sont-elles fiables?

Cela parait dans l'ensemble bien correct au moins dans la forme, après pour le fond la fiabilité ... n'est autre que celle des modèles avec toutes les imperfections, imprecisions ou tout simplement erreurs que cela peut entraîner.

Pour commencer, je te suggère d'être extrêmement prudent avec les évolutions envisagées concernant la pluviométrie : si déjà pour les températures les valeurs sont à prendre avec recul, pour les précipitations la fiabilité est encore plus faible. Si tu dois réaliser un dossier, et que tu comptes parler de l'évolution de la pluviométrie, je te suggère de bien préciser que les évolutions envisagées sont largement soumises à caution... Et éventuellement à envisager les conséquences de plusieurs cas de figure (pluviométrie en forte baisse, en légère baisse, stationnaire, en légère hausse, et en forte hausse).

Dans le cas présent il est envisagé pour ta zone d'étude à ce que je vois une baisse de 4% : je pense que tu ne devrais pas aller plus loin que de dire qu'il est envisagé une légère baisse des précipitations mais que cela reste soumis à caution. Sinon, cela peut donner l'impression que la prévision (baisse de 4%) paraît fiable, alors qu'au vu de l'état des modélisations de pluviométrie la marge d'erreur ne doit pas être loin de 30 à 50% !

Ce qui pourrait être plus intéressant pour ton sujet, ca serait d'étudier l'impact que pourraient avoir les changements de répartition de ces précipitations : la plupart des modèles, s'ils n'arrivent pas vraiment à quantifier l'évolution annuelle, sont assez convergents pour voir des différences de répartition entre les saisons (à savoir, des périodes hivernales plus pluvieuses, et des périodes estivales plus sèches). La encore, faute de pouvoir réellement les quantifier de manière fiable, tu peux essayer de discuter des différents cas de figures possibles (que se passerait-il en cas de hausse de 20% de la pluviométrie en hiver et de baisse de 20% en été par exemple).

Pour ce qui est des températures, en outre de ces projections qui me semblent cohérentes vis à vis des modèles climatiques, il pourrait être intéressant pour toi de contacter Météo France pour connaître déjà les évolutions constatées ces 30/40 dernières années dans la région, et les comparer à ce qui est attendu.

A titre d'exemple, à Vichy (03), le réchauffement annuel mesuré sur les trente dernières années (1979-2008) est de +0.50° / décennie ; la plupart des stations de la région ont enregistré des valeurs proches et homogènes. +0.50° / décennie, c'est à peu près -voire un poil plus- que le réchauffement que tu donnes comme envisagé (valeurs qui figurent dans ton post) : comment la forêt réagit-elle pour le moment, quels sont les changements déjà constatés, qu'envisages-tu si cette tendance devait se poursuivre ?

En espérant que cela te donnes quelques pistes de réflexion default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour , excusez moi de vous deranger , j'ai une question , je pense en rapport avec le sujet.

Comme l'a dit quelq'un plus haut , les gens s'installent dans certains endroits , c'est surtout dut au climat.

Moi je suis à la base du haut -rhin et j'ai remarqué , que pour plusieurs raisons , je me sent mieux là bas , niveau climatique. (j'ai une santé fragile , j'aime le froid pourtant , les arbres là bas etc)

Et là j'ai lu cette page http://www.20dalsace.com/pages/rechauffement_climatique.htm

j'ai surtout été etonné par le passage : "" D'un point de vue météo, l'Alsace connaît depuis 1972 une augmentation moyenne de la température de 0.06°C/an. Selon Eric Duchêne, en 2030, la ville de Colmar présentera un profil de température semblable à celui de Lyon actuellement et en 2060, à celui de Montpellier. ""

oui mais voilà.. j'ai vécu à Montpellier et j'etais très mal... et vu que j'ai prevu de retourner en Alsace pour être dans mon "element" , je me demande si cet article etait exageré...ou pas.. , colmar comme montpellier default_sad.png/emoticons/sad@2x.png 2x" width="20" height="20">

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas les données de Colmar, mais on peut regarder pour d'autres villes de la région : Metz, Strasbourg et Besançon (c'est surtout Strasbourg qui va t'intéresser mais les autres villes servent de comparaison).

Donc, pour ces trois villes, le réchauffement a atteint sur ces 30 dernières années :

_ +0.54°/décennie à Besançon, soit +0.06° par an

_ +0.61°/décennie à Metz, soit +0.06° par an

_ +0.68°/décennie à Strasbourg, soit +0.07° par an

Les moyennes annuelles, sur la dernière décennie (les dix dernières années), sont de 11.42° à Besançon, 11.26° à Metz et 11.61° à Strasbourg.

A titre de comparaison, les moyennes annuelles de ces trois villes dans les années 1960 étaient de 10.04° à Besançon, 9.67° à Metz, 9.83° à Strasbourg.

La moyenne annuelle de la vallée du Rhône (Lyon Bron) était de 11.16° dans les années 1960 : aujourd'hui, le climat est donc déjà plus chaud qu'il ne l'était dans la vallée du Rhône il y a une cinquantaine d'années. En fait, le climat des dix dernières années est tout simplement proche des normales 1971-2000 de Lyon (11.89°).

Maintenant, imaginons un réchauffement continu linéaire se poursuivant sur le rythme actuellement observé (c'est très simpliste hein, c'est juste pour se donner une idée) :

Pour la décennie 2010, les températures moyennes annuelles seraient de 12.0° à Besançon, 11.9° à Metz et 12.3° à Metz. C'est déjà plus chaud que les moyennes 1971-2000 de Lyon.

Pour la décennie 2040, les températures moyennes annuelles seraient de 13.6° à Besançon, 13.7° à Metz et 14.3° à Strasbourg. Besançon est Metz ont alors la moyenne actuelle (1971-2000) de La Rochelle, tandis que Strasbourg atteint la moyenne annuelle actuelle de Toulouse ou de Montélimar.

Pour la décennie 2060, les températures moyennes annuelles seraient de 14.7° à Besançon, 14.9° à Metz, et 15.7° à Strasbourg. Besançon et Metz ont alors dépassé la température moyenne annuelle actuelle de Bordeaux ou de Biarritz pour approcher celle de Carcassonne. Quand à Strasbourg, on y a atteint la moyenne annuelle actuelle de Sète ou de ... Montpellier.

Encore une fois, ca c'est une projection simpliste sur la base d'un réchauffement continu linéaire, alors que le réchauffement peut tout à fait ralentir ou accéler au cours des prochaines décennies. D'autre part, on se contente là de prendre en compte la moyenne annuelle, mais cela n'exclut pas les climats particuliers : Même si en 2060 Strasbourg a la même moyenne annuelle que Montpellier aujourd'hui, les hivers alsaciens seront toujours plus frais que les hivers méditerranéens d'aujourd'hui, continentalité oblige. Mais les étés y seront possiblement plus chauds.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci !

Donc le climat en Europe va soit stagner ,soit augmenter .

J'ai du mal à imaginer de reel changements en me basant sur des températures.

Peut on dire par exemple , si cela augmente encore que l'Alsace sera plus sèche (je veux dire par là , la pluviometrie repartie comme dans le languedoc , et le reste de l'année sec) , et esce qu'il y aurait moins de nuages et de ciel gris dans le ciel? ou alors ça serait pareil à ce niveau? (avec quelques degrés en plus) , le soleil serait aussi fort que dans le languedoc etc?

ma crainte est surtout que ça devienne comme le desert du languedoc roussillon.

Je donne un exemple (qui peut etonner mais qui semble être assez evident maintenant que j'y vis)

Vannes 800 mm de pluie par an , il pleut regulierement , le temps est variable : il fait soit chaud ou alors il pleut + beaucoup de vent fort : resultat , tout sèche , car le soleil reviens vite secher l'endroit

Colmar 500 mm de pluie par an (une des ville les plus sèches de France) , oui mais , tout le long de l'année , le soleil ne se pointe pas trop (à part en plein été quand ça chauffe , mais c'est vite suivi d'orages et de pluies) , donc les arbres restent bien vert le reste du temps.

Donc par exemple , si l'alsace à plus tard une moyenne de temperatures comme montpellier , mais garde les caracteristiques de grisailles (pluie repartie plus que dans le sud , soleil pas trop present) , cela devrait esthetiquement plus ressembler aux endroit humides du Sud Ouest ?

ou alors tout va se modifier avec les températures , flore etc?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ps : les hiver n'aurais que quelques degrés de plus alors ? , je me rend compte que les températures moyennes ne sont pas si differentes sur la France , ça ne devrait pas tant se ressentir...(?) default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne pense pas qu'un jour strasbourg ait un climat méditerranéen. continentalité oblige (copyright "treizevent" default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> ).

certes, en se basant sur les calculs d'augmentation linéaire, les températures moyennes seraient similaires à celles d'une ville méditerranéenne d'aujourd'hui. seulement, les amplitudes thermiques ne seront pas les mêmes, et encore moins la pluviométrie.

à la rigueur, ça se rapprocherait pourquoi pas d'un climat méditerranéen-montagnard. mais la pluviométrie resterait différente: les caractéristiques des pluies méditerranéennes, c'est aride en été, très humide en automne et fin hiver/début printemps, faibles en début hiver/fin printemps (grosso merdo, avec des variantes).

à strasbourg, même avec un climat plus chaud, je doute que ça sera aride en été: les orages seront peut-être plus espacés dans le temps, mais ils seront violents, donc les cumuls estivaux devraient être importants, contrairement à la méditerrannée ou il est beaucoup plus fréquent d'avoir des mois estivaux à 0mm, voire 2 ou 3 mois d'affilée les années très sèches.

et là dessus, on ne parle pas de l'humidité d'une ville de la frange littorale méditerranéenne, qui rend la chaleur bien plus lourde, à t° égale, qu'une ville continentale comme strasbourg.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tomar   

Hello,

C'est surtout le régime de pluie qui différencie le climat de l'Alsace de celui des régions méditerranéennes.

La plaine d'Alsace n'a pas du tout un régime de précipitations bien réparti sur l'année, c'est un vrai climat continental pour cet aspect, avec un hiver assez sec et un été (et une fin de printemps) humide :

30 mm de pluie en janvier contre pas loin de 80 mm en mai et en juin :

http://france.meteofrance.com/france/clima...nn%252F67124001

C'est plutôt favorable à la végétation en effet, et c'est l'opposé du régime de pluie méditerranéen type voir du régime océanique (très humide l'hiver et relativement sec l'été). Par ailleurs, malgré des pluies plus abondantes (orages), l'ensoleillement est au moins aussi élevé au printemps et en été en Alsace qu'en Bretagne sud, mais il y a moins de vent - déssechant -et les pluies sont réparties différemment (max de pluie pendant les mois chauds), donc de manière nettement plus favorable à la végétation herbacée.

En fait, si le régime de pluie restait stable avec le changement climatique, on se rapprocherait sans doute pour l'Alsace à la fin du XXIème siècle du climat du sud-est de la Chine ou du sud-est des US (Carolines, Géorgie...), mais en plus sec.

Toutefois rien ne dit que les étés resteraient humides, j'ai lu un papier il y a un ou deux ans qui envisageait dans quelques décennies, pour la Bourgogne et la Suisse (et donc surement la plaine d'Alsace aussi), une transition vers un climat proche de celui qu'on trouve actuellement sur la meseta espagnole (climat de Tolède par exemple), donc toujours humide au printemps mais avec apparition d'un minimum estival :

http://monde.meteofrance.com/monde/climat?...ation%252F08272

C'est ce qui apparaît déjà pour Lyon :

http://france.meteofrance.com/france/clima...nn%252F69029001

Mais avec aussi une augmentation des pluies d'automne (comme pour nos climats méditerranéens français).

A voir donc !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
th38   

Hello,

C'est surtout le régime de pluie qui différencie le climat de l'Alsace de celui des régions méditerranéennes.

La plaine d'Alsace n'a pas du tout un régime de précipitations bien réparti sur l'année, c'est un vrai climat continental pour cet aspect, avec un hiver assez sec et un été (et une fin de printemps) humide :

30 mm de pluie en janvier contre pas loin de 80 mm en mai et en juin :

http://france.meteofrance.com/france/clima...nn%252F67124001

Toutefois rien ne dit que les étés resteraient humides, j'ai lu un papier il y a un ou deux ans qui envisageait dans quelques décennies, pour la Bourgogne et la Suisse (et donc surement la plaine d'Alsace aussi), une transition vers un climat proche de celui qu'on trouve actuellement sur la meseta espagnole (climat de Tolède par exemple), donc toujours humide au printemps mais avec apparition d'un minimum estival :

http://monde.meteofrance.com/monde/climat?...ation%252F08272

C'est ce qui apparaît déjà pour Lyon :

http://france.meteofrance.com/france/clima...nn%252F69029001

Mais avec aussi une augmentation des pluies d'automne (comme pour nos climats méditerranéens français).

A voir donc !

Concernant le régime des précipitations, il s'est effectivement modifié sur la moyenne vallée du Rhône, et cela est sensible jusqu'à Lyon :

En aout, il tombait 95 à 100mm d'eau en moyenne (trentenaire) jusqu'en 1980 à Lyon, ce qui en faisait le mois le plus arrosé; depuis, les 30 dernières années donnent 67mm. La carractéristique méditerrannéene d'été sec a donc tendance à monter vers le nord en terme de précipitation; et ce n'est pas un hasard si à Lyon, octobre est devenu le mois le plus arrosé, comme la plupart des stations méditerrannénes.

Enfin, il y a un paramètre dont on ne sais pas (dont je ne sais pas) comment il évolue, c'est l'ensoleillement, si caractéristique du millieu méditerranéen. Il faut dire que la modification des instruments de mesure par MF n'aide pas à lire les évolutions.

Si toutefois quelqu'un a des données default_dry.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.