Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de l'englacement au pôle sud


Recommended Posts

Analyse made in UE

https://climate.copernicus.eu/sea-ice-cover-march-2020

 

Puisque c'est mal vu de dire sur Internet que les fits linéaires sont une mauvaise idée de projection voire d'analyse, je vous laisse apprécier pour l'Antarctique.
Est-ce qu'on aurait anticipé le signal post-2015 avec un fit linéaire ? Non.

L'Antarctique ne peut pas résister au réchauffement par miracle. Il n'y a aucune surprise, c'est l'attente conforme (cf. les modèles).

Préférer le signal modèle aux fits linéaires n'est pas du climato-scepticisme en cas de fits linéaires trop "chauds", c'est de la méthode générale.

Edited by Cotissois 31
Link to post
Share on other sites
  • 3 months later...
  • Replies 661
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Très intéressant. http://www.sciencemag.org/news/2017/08/record-shattering-27-million-year-old-ice-core-reveals-start-ice-ages   "Les scientifiques ont annoncé aujourd'hui qu'une carotte de

Crack!    

Magnifique https://www.sudouest.fr/2018/10/23/la-nasa-decouvre-un-etrange-iceberg-parfaitement-rectangulaire-5504448-4776.php https://twitter.com/NASA_ICE  

Posted Images

Posted
Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m
Il y a 23 heures, vincentnico a dit :

On est très très près du minimum de 2019.

Je crains fort que le nouveau mini soit en 2020 vu la tendance du tracé.

 

 

Le global extent pole nord -pole sud ,ne doit pas être beau à voir en ce moment.

Link to post
Share on other sites

C'est difficile de donner une dynamique aux évolutions de la banquise antarctique, tant sa variabilité est forte. Le graphique des moyennes de décembre (au début de l'été austral) est assez spectaculaire :

 

 

1963147610_Dcembre.png.04c4adf2654537ebae0d7fd73e31beda.png

 

 

De 2007 à 2015 on a accumulé une série exceptionnelle avec un très faible recul de la banquise en début d'été, au point que la tendance linéaire calculée sur 1978-2014 atteignait la valeur remarquable de +320000 km² / décennie. Puis en quatre ans, sur 2016 / 2020, on a enchaîné une telle série de gros épisodes de fonte que la tendance depuis 1978 a été divisée par six. Cette variabilité rend vite fragile toute perspective... Toutes proportions gardées, on a à quelque chose près le même schéma sur les maximums d'hiver, avec le graphique d'août : entre 2009 et 2014 on retrouve une série exceptionnelle de fortes extensions et ces trois dernières années c'est exactement l'inverse.

 

 

1356358188_Aot.png.78fd156db13b2a1c8f0dfc1f9c47ca23.png

 

 

 

Je partage aussi cet article du Guardian qui fait écho à cette étude publiée récemment concernant la découverte d'un puits de méthane en mer de Ross, ce qui a son importance car c'est la première fois qu'on observe un tel phénomène en Antarctique. A relever néanmoins que la mer de Ross ne s'est pas significativement réchauffée ces dernières années et que les chercheurs ne lient pas l'émergence de ce puits au réchauffement climatique, et l'étude s'est davantage focalisée sur l'évolution de la vie microbienne autour de ce puits.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond

Suivi de l'englacement ... avec Infoclimat ?! ou est-ce en développement ?.. ça à l'air d'être bon?.. sous les 6 Mkm²

 

 

 

modeles.infoclimat.net_gfs_pole_2020072800_0_glace.png

AM2SI20200727D_ITD_NP.png

Edited by Discolulu
À déplacer dans le topic pôle Nord. Désolé.
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
  • 3 weeks later...
Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne

Oui l extent est (relativement) stable en Antarctique, c est pas l arctique

O' entend souvent que le pôle sud est moins atteint en diminution de glace par le RC, aussi c est quelque chose de souvent mis en avant par les "climatocequilsveulent

Cependant, quelques chose d important est à prendre en compte 

L extent n est pas très révélateur pour le moment

On ne peut pas raisonner en antarctique comme en arctique

C est un continent, vaste et par sa nature, il est moins affecté par les changements de température océanique ou de courants que l arctique qui est un océan 

Encore que ces derniers temps les glaciers perdent de la masse de plus en plus rapidement 

Cette inertie thermique favorise l apparition et la régénération de la banquise

L englacement au pôle sud comprend il aussi la masse continentale ? Sinon je serai hors topic désolé

Donc voilà tout ça pour dire que la situation globale au pôle sud n est pas aussi "bonne" que la seule analyse de l extent pourrait le laisser penser 

1212809488_F3.large(1).thumb.jpg.bd01482ad6d1ac060f37f1b1bf70f6bb.jpg

En violet la perte de masse totale

https://www.pnas.org/content/116/4/1095

Et la un extrait de l étude :

La perte de masse totale de l'Antarctique est passée de 40 ± 9 Gt / an au cours de la période de 11 ans 1979–1990 à 50 ± 14 Gt / an en 1989–2000, 166 ± 18 Gt / an en 1999–2009 et 252 ± 26 Gt / an en 2009-2017, c'est-à-dire d'un facteur 6

 Cette variation de la perte de masse reflète une accélération de 94 Gt / an par décennie en 1979-2017, passant de 48 Gt / an par décennie en 1979-2001 à 134 Gt / an par décennie en 2001-2017, soit 280%.

Edited by Matpo
Link to post
Share on other sites
Le 20/07/2020 à 11:20, vincentnico a dit :

On est très très près du minimum de 2019.

Je crains fort que le nouveau mini soit en 2020 vu la tendance du tracé.

 

 

Ben non et c'est tant mieux !

Limite c’est un tracé très favorable !

J'aime bien avoir tort dans ce domaine.

S_iqr_timeseries.png

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Pau, Tarbes, et alentours

Surtout il a écrit ça le 20 juillet ou c'etait bien le cas :D et c'est remonté en flêche a partir de là, je trouve que c'est un coup de bol qu'on soit si haut sur la courbe au sud, si on regarde la remontée en aout, c'est anormal comparé a la zone moyenne.

 

Pour l'Antarctique j'avais vu ou lu que quand les rivieres de fontes seraient assez fortes et que les gros morceaux qui sont a la limite de rupture actuellement auront pété, ça s'emballerait probablement un peu plus.  Aprés perso j'en sais rien je suis pas qualifié. 

 

J'attends toujours de voir aussi ce qui se passerait si d'un coup un gros volcan bien puissant  avec impact planétaire (pas genre l'etna, minimum un truc comme le Tambora quoi ^_^)  et mal placé se mettait a accélérer la fonte dans une zone. Vu la taille du continent sous la glace il doit y en avoir qui trainent ... et j'ai pas le souvenir d'articles expliquant les consequences d'un tel evenement. ça pourrait etre inquietant ou la masse de glace est assez enorme pour tenir face a un truc aussi puissant ?

 

Edited by Joey_18
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Pau, Tarbes, et alentours

Ah ouais ça en fait un paquet, et si on ajoute le fait qu'en fondant, la tension sur la croute due au poids va se relacher ...en theorie ça peut activer certaines régions :ph34r:

 

Apparemment dans l'article ils disent qu'il y a peu de chance que ça traverse les 1.2 km de glace a l'endroit ou est situé celui qui aurait été detecté (ce serait quand meme cool a voir juste pour la curiosité ... tsunami sur le continent ahah) mais ils en reviennent aux rivieres souterraines engendrées et le glissement plus rapide vers la mer. 

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...