Sam49

Statistiques et anomalies climatiques globales

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)
Il y a 15 heures, sirius a dit :

C'est vrai pour les deux exercices mais  les groupes de CMIP3 avaient (ont) de la bouteille. C'est peut être un peu moins le cas pour certains des nouveaux participants à CMIP5. 
 

 

Je pense plus fondamentalement qu'on veut jouer sur plusieurs tableaux à la fois, faisant l'intérêt de plusieurs parties à la fois, ce qui perturbe les processus rationnels.

 

On voit bien que dans la stratégie des scientifiques du GIEC, le nouveau CMIP, par principe, doit devenir LA référence prévisionnelle.  Les prévisionnistes sont fous à entendre de telles stratégies. Dans l'esprit d'un prévisionniste, le fait que CMIP5 marche moins bien que CMIP3 sur le signal global récent auraît du, hors politiquement correct, emmener CMIP5 à la poubelle du GIEC (mais restant un objet d'étude aux laboratoires). Ce n'est pas scandaleux, ces "mises à la poubelle" arrivent réellement dans les instituts prévisionnels sérieux, sachant que la nouveauté ne peut pas être synonyme que de valeur ajoutée. Plus réalistement, plus politiquement correct, on aurait pu faire un super-ensemble CMIP5 = CMIP5+CMIP3 pour diminuer le biais. Dans le futur, j'espère que le GIEC saura intégrer plus de gens habitués à la discussion du passage R&D > prévision opérationnelle.

Modifié par Cotissois 31
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà Cotissois, effectivement c'est plus proche actuellement avec CMIP3 (que 2 centièmes de retard pour la moyenne/ 20 ans des obs pour les 2 séries les plus chaudes (HadCW et Berkeley) et la moyenne/20 ans de tous les modèles, contre 8 centièmes pour CMIP5 RCP4.5 (donc que pour tous les modèles RCP4.5), pas d'emballement non plus encore, mais rattrapage en cours du retard et probablement dépassement de la valeur moyenne prévue d'ici 2030 (Si pas de volcans majeurs ou autres accidents). En fait c'est plus tard que CMIP3 chauffe plus la moyenne/20 ans que CMIP5.
rcp5cmip3obs2017.png


A noter que ce soit pour CMIP3 ou CMIP5 RCP4.5, la prévis moyenne est considérée comme correcte car  les IC non présents sur le graphe se croisent toujours (pour les modèles c'est +-0.05°  et pour les obs c'est du même ordre ou un peu plus selon les séries, donc il faudra plus de 0.1° d'écart pour considérer que la prévis moyenne n'est pas bonne.) On ne peut pas savoir encore avec un recul trop largement insuffisant, lesquels auront vu le plus juste.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'écoulement atmosphérique sur l'année 2017 matérialisé par le contenu en eau précipitable (données ERA-5).

 

http://empslocal.ex.ac.uk/people/phd/jw773/PWAT_2017_OrthoProj.mp4

 

Toujours magnifique à visualiser, en particulier aux moyennes latitudes où la dimension "macro-turbulence" prend tout son sens.

Une beauté qui disparaît en général assez vite quand on présente les équations qui décrivent ces écoulements et leur évolution. 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 26/03/2018 à 14:27, ChristianP a dit :

En fait c'est plus tard que CMIP3 chauffe plus la moyenne/20 ans que CMIP5.

 

Pour le futur lointain, après 2050, je ne suis pas sûr qu'on sache quoi faire des prévisions CMIP. On pourrait mettre +1 ou +6 je ne sais pas ce que ça changerait. Les optimistes visent +1, les pessimistes visent +6, chacun a des arguments, les instabilités potentielles existent, on n'a pas de statistiques utilisables, ce sera la surprise.

 

Pour moi, l'utilité majeure des CMIP est d'avoir bon sur le présent et être convaincant sur le futur proche. Certains sont rassurés de voir qu'on est en-dessous CMIP5, moi je suis déçu de voir que CMIP5 est mal calé sur la réalité. Chacun son truc. ;)

Modifié par Cotissois 31

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Selon NCEP en définitif, l'anomalie globale de température s'est élevée pour ce mois de mars 2018 à 0.43°C, ce qui place ce mois en 4ème  des  plus chauds, juste derrière 2010.

Mon modèle, pour l'anecdote, prévoyait 0.37°C, on est donc assez nettement un peu au dessus.

On notera la très forte anomalie sur l'Antarctique en fin de mois, supérieure à 5°C, alors qu'en début de mois on était à -2°C.

Les SST ont été également élevées, à 0.22°C par rapport à 1981-2010.

Modifié par meteor
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 28/03/2018 à 00:23, Cotissois 31 a dit :

 

Pour le futur lointain, après 2050, je ne suis pas sûr qu'on sache quoi faire des prévisions CMIP. On pourrait mettre +1 ou +6 je ne sais pas ce que ça changerait. Les optimistes visent +1, les pessimistes visent +6, chacun a des arguments, les instabilités potentielles existent, on n'a pas de statistiques utilisables, ce sera la surprise.

 

Pour moi, l'utilité majeure des CMIP est d'avoir bon sur le présent et être convaincant sur le futur proche. Certains sont rassurés de voir qu'on est en-dessous CMIP5, moi je suis déçu de voir que CMIP5 est mal calé sur la réalité. Chacun son truc. ;)

 

Je reviens sur cette comparaison  CMIP3 vs CMIP5 vs observations.

 

1- d'un point de vue anomalie globale, on ne peut comparer, "climatiquement" parlant, CMIP3 et CMIP5 qu'en utilisant les mêmes scénarios d'émissions.

Est-ce la cas?

2- en ce qui concerne les comparaisons de CMIP3 et CMIP5 avec la réalité, il faut se rappeler qu'on considère, le plus souvent, la moyenne des modèles, donc une courbe.

Les observations actuelles, telles qu'elles nous sont fournies par les différents organismes, sont cependant bien dans la zone qui tient compte de tous les modèles.

Avec l'incertitude sur les forçages d'une part, et sur la sensibilité climatique d'autre part, il ne peut guère en être autrement.

Modifié par meteor

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Etude CMIP3 vs CMIP5 vs obs (pas de discussion prévisionnelle)

http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/outreach/CDPW40/CDPWD40_SK_TSA_Trend.pdf

 

Pas le coeur de la discussion CMIP, mais les diapos sont toujours géniaux pour saisir l'opinion brute:

Extrait (2016) :

What does it say about recent "hiatus"/"no hiatus"?

Answer : a manifestation of internal variability

 

Critique plutôt acerbe de ceux qui ont survendu et surfé sur le mot "hiatus" il y a à peine 5 ans, alors que l'hypothèse la plus simple était la meilleure et aurait du s'imposer.

 

Enfin, ce qui est le fil conducteur de ce diapo est qu'un super-ensemble généré par 1 institut est plus propre, plus simple conceptuellement, plus facile à interpréter, plus attractif pour un physicien. La preuve est qu'ils jugent CMIP sur la base de ce super-ensemble. Je vous laisse trouver la prévision année 2100 de ce super-ensemble, qui aurait pu être une référence, c'est ... instructif.

 

 

 

 

 

 

Modifié par Cotissois 31
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon NASA-GISS anomalie de température globale à 0.89°C par rapport à 1951-1980, soit 0.40°C par rapport à 1981-2010.

Mars 2018 est ainsi le 6ème plus chaud mais pratiquement à égalité avec mars 2002 (0.90), 2010 (0.92) 2015 (0.91).

On peut donc dire, aux erreurs près, qu'il est en 3ème position des plus chauds.

Bref, c'est chaud...

Notons aussi qu'on est très proche de l'anomalie NCEP à 0.43°C.

Pour la suite, pas de refroidissement en vue, au contraire.

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l'agence météorologique japonaise (JMA) c'est une 3e place pour ce mois de mars 2018, derrière 2016 et 2017.

 

Da_cAwMUwAAXnAs.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.