Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Statistiques et anomalies climatiques globales


Recommended Posts

Posted
Aubenas en Ardèche méridionale

merci pour le lien sur le forçage radiatif, très bonne vulgarisation en effet. 

mais je m'étonne : je croyais que le premier GES sur terre était la vapeur d'eau, bien avant le co2, qu'il soit anthropique ou non...? erreur ?

 

à part ça, j'ai l'impression qu'on tourne un peu en rond...

les études démontrant l'ampleur et l'accélération du RC se multiplient, les articles de vulgarisation également, ceux montrant les effets délétères également et maintenant on a cette "affaire du siècle". 

bon, très bien, et maintenant ?

 

j'ai la désagréable impression que les études sur le RC et celles montrant, calculant, anticipant la suite sont une fin en soi...

comme si la multitude de graphiques, de tableaux et de camenbert de toutes sortes allaient nous sauver.

je suis d'accord "know your enemy" comme on dit mais là il faudrait tout de même passer à la suite, c'est à dire les changements concrets dans nos modes de vie et de consommation, de manière globale.

 

c'est un peu comme si quelqu'un se persuadait qu'il fallait que qu'il arrête de boire de l'alcool et qu'il passe des années à écrire et à lire des articles sur les conséquences de sa consommation, surpoids, coeur, foie, etc... qu'il fasse des dizaine de graphiques pour voir quelle sera l'évolution de son état de santé s'il n'arrête pas.......... tout en continuant à avaler une bouteille de whisky tous les soirs...

 

d'ailleurs, accro que nous sommes, on voit bien que dans la crise sanitaire actuelle, l'espoir et le désir collectif est de pouvoir "revivre comme avant" et il faut de l'avis général "relancer la croissance"

donc je pense que nous allons rester encore longtemps dans cette situation schizophrène à nous alarmer sur le climat en mesurant sont évolution et en

calculant ce qui va tomber dessus demain, tout en continuant à vivre comme au 20e siècle, refusant de nous passer de notre confort, de nos loisirs, de nos voyages et de nos consommations effrénées.

et applaudir à des trucs sans lendemain et non-contraignant du genre "accords de Paris"...

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
  • Replies 4.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je reviens sur ce sujet mal placé dans le national car c'est global. "Le réchauffement climatique en pause : records de chaleur mondiaux, c'est fini !" http://www.lameteo.org/index.php/news/2822

Beaucoup d'erreurs élémentaires et incroyables pour des pro dans tout ce que je viens de lire, que ce soit dans l'édito de Fred sur "Où en est le RC", https://www.lameteo.org/index.php/news/3149-ou-en

Autre vision...les dernières 12000 années..   

Posted Images

Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne, en plein ICU, bien trop loin de mes chers reliefs tarnais et cevenols
Il y a 3 heures, boubou07 a dit :

mais je m'étonne : je croyais que le premier GES sur terre était la vapeur d'eau, bien avant le co2, qu'il soit anthropique ou non...? erreur ?

Non tu as raison, c est bien la vapeur d eau le premier GES et heureusement, on est mieux à 14°c qu à-18°c

La seule chose c est qu on déséquilibre à une vitesse jamais vue un équilibre fin et fragile, complexe aussi

Il y a 3 heures, boubou07 a dit :

part ça, j'ai l'impression qu'on tourne un peu en rond...

 

Il y a 3 heures, boubou07 a dit :

j'ai la désagréable impression que les études sur le RC et celles montrant, calculant, anticipant la suite sont une fin en soi...

comme si la multitude de graphiques, de tableaux et de camenbert de toutes sortes allaient nous sauver.

je suis d'accord "know your enemy" comme on dit mais là il faudrait tout de même passer à la suite, c'est à dire les changements concrets dans nos modes de vie et de consommation, de manière globale.

Disons surtout que tout ça il y en a qui en parlent, mais perso ici (ni ailleurs d ailleurs mais ça c est moi ) je rentre pas dans ces aspects ça peut vite dériver sur des choix et opinions politiques, batailles idéologiques etc on risque de vraiment s éloigner, on est la pour parler de climat avant tout sur IC, c est d'ailleurs clairement dans le titre du fil aussi, il y a peut être des endroits plus appropriés pour ceux qui veulent discuter de ça :)

Perso il me semble que IC est un des rares sites à être assez neutre sous ce rapport, je pense que c est voulu et une décision sage et ça me va bien, on reste dans le thème comme ça 

De la même façon on aurait pu faire une rubrique "climato-sceptiques" histoire de démonter les arguments uns à uns, mais pas sûr que ça soit une bonne idée même si ça pourrait être tentant vu que quand on refuse la réalité d un problème on est pas prêt de s y attaquer, autant présenter les faits au mieux et laisser chacun se faire son opinion c est sûrement plus constructif et plus sage

Edited by Matpo
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubenas en Ardèche méridionale
il y a 24 minutes, Matpo a dit :

on est la pour parler de climat avant tout sur IC, c est d'ailleurs clairement dans le titre du fil aussi, il y a peut être des endroits plus appropriés pour ceux qui veulent discuter de ça

 

tu as raison sur ce point. je ne voulais pas dire que l'on devait discuter de cela sur IC, mon propos était de dire que l'on devait en discuter ailleurs : sphère politique, médias, débats publics en tous genre... mais malheureusement c'est très peu le cas (surtout ces temps-ci ou d'autres préoccupations 😷 viennent occulter les questions climatiques et environnementales...)  

c'est juste que je ressent comme une sorte d'overdose de démonstration du RC sous toutes ces formes et j'ai une impression de redondance. l'impression aussi que comme des grenouilles dans de l'eau qui se réchauffe lentement, on finira bouillis en train de scruter le thermomètre...  

mais je suis d'accord, sur IC on est là pour parler climat et observer ce qui se passe, mes remarques valaient pour ce qui se passe en dehors d'IC  

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond
Il y a 7 heures, boubou07 a dit :

relancer la croissance

Pas que.. pas que.. mais l'analyse faite par le HCC c'est que c'est insuffisant..

 

J'aime bien ton allégorie de l'alcoolique..mais.. il va y avoir des politiques de mise en oeuvre massive sur ses deux prochaines années.. infléchissant modestement notre modèle de développement. Les régions vont se lancer dans des grands plans de relance,  peut-être un peu mieux orienté que celui de l'Etat.. Allez, je suis optimiste aujourd'hui,  reviens @boubou07... 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond

Avec +0,434°C au-dessus de la moyenne 1981-2010, le mois de janvier 2021 est le 6e plus chaud des archives ERA5. Source Global Climat 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Le 03/02/2021 à 21:21, Matpo a dit :

Merci @Discolulu, de pointer du doigt cet élément important !

J avais peut être mal formulé quelque chose, mais tu a très bien exprimé la différence majeure entre aérosols et GES

Les aérosols ont une durée dans l atmosphère de l ordre de 2 ans 50 ans max de tête (on le voit dans l impact des volcans, aérosols, 2 ans environ, quelques années au plus en tout cas), le CO2 quand on l y met, au bout de 1000 ans il en reste encore entre 20 et 30 %, et 10 % au bout de 10 000 ans...

Donc dans les années 50-mi70 la forte augmentation de combustion des énergies fossiles a contribué a la forte augmentation d émissions d aérosols, emissions freinées ensuite par la réglementation contre les rejets souffrés pour les pluies acides

Combiné a l accumulation continue des GES qui ont une durée de vie très longue,  la baisse puis l'envolée a partir de fin 70 est expliquée en grande partie (il y avait aussi des facteurs naturels pour la baisse des 50's-70's)

Et merci pour ton article, je vais voir ça de suite (garde le sous le coude ça pourra servir 😉)

Ce sont les aérosols stratosphériques (volcaniques pour le moment tant qu'on ne pratique pas la geoingénieurie) qui ont une durée de vie de l'ordre de 1 à 2 ans . Les aérosols anthropiques , en particulier ceux qui sont issus de la combustion des fossiles mais aussi des incendies ont une durée de vie de l'ordre de 2 à 3 semaines max  parce qu'ils sont "lessivés" par la pluie.

C'"est ce qui fait que si on arrêtait brutalement de brûler des fossiles, on aurait un gros coup de chaud parce  qu'on supprimerait presque instantanément un forçage négatif  et c'est ce qui se passe avec la diminution des émissions due au COVID

Edited by sirius
  • J'aime 3
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)
il y a 35 minutes, sirius a dit :

Ce sont les aérosols stratosphériques (volcaniques pour le moment tant qu'on ne pratique pas la geoingénieurie) qui ont une durée de vie de l'ordre de 1 à 2 ans . Les aérosols anthropiques , en particulier ceux qui sont issus de la combustion des fossiles mais aussi des incendies ont une durée de vie de l'ordre de 2 à 3 semaines max  parce qu'ils sont "lessivés" par la pluie.

C'"est ce qui fait que si on arrêtait brutalement de brûler des fossiles, on aurait un gros coup de chaud parce  qu'on supprimerait presque instantanément un forçage négatif  et c'est ce qui se passe avec la diminution des émissions due au COVID

J'ai besoin d'une explication complémentaire car je ne vois pas de coup de chaud actuellement vu que janvier se situe vers la 6 eme place

Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond
Le 03/02/2021 à 14:13, meteor a dit :

Selon cette étude parue dans le Geophysical Research Letters, l'impact sur la température globale de la Covid 19 serait, contre intuitivement, dans le sens d'une augmentation, certes très légère sur le plan global (0.03K), mais plus sensible régionalement (0.3K).

Cet effet, dû à la baisse des émissions d'aérosols troposphériques, serait sensiblement supérieur aux effets contraires de la baisse des GES et des contrails.

 

"The COVID‐19 pandemic led to dramatic changes in economic activity in 2020. We use estimates of emission changes for 2020 in two Earth System Models (ESMs) to simulate the impacts of the COVID‐19 economic changes. Ensembles of nudged simulations are used to separate small signals from meteorological variability. Reductions in aerosol and precursor emissions, chiefly black carbon and sulfate (SO4), led to reductions in total anthropogenic aerosol cooling through aerosol‐cloud interactions. The average overall Effective Radiative Forcing (ERF) peaks at +0.29 ± 0.15 Wm−2 in spring 2020. Changes in cloud properties are smaller than observed changes during 2020. Impacts of these changes on regional land surface temperature range up to +0.3 K. The peak impact of these aerosol changes on global surface temperature is very small (+0.03 K). However, the aerosol changes are the largest contribution to radiative forcing and temperature changes as a result of COVID‐19 affected emissions, larger than ozone, CO2 and contrail effects."

 Il réagit à cette étude je pense...

Il y a 2 heures, serge26 a dit :

'ai besoin d'une explication complémentaire

Sans doute que sans le Covid, Janvier serait encore plus loin dans le classement..impacté par La Nina..

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, serge26 a dit :

J'ai besoin d'une explication complémentaire car je ne vois pas de coup de chaud actuellement vu que janvier se situe vers la 6 eme place

Lis moi bien stp:  jedis

Citation

si on arrêtait brutalement de brûler des fossiles, on aurait un gros coup de chaud 

 

est ce qu'on a arrêté de brûler des fossiles ?

Non, on a simplement un peu diminué.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Cherbourg-L'aigle

En tout cas, il semblerait que les anomalies de températures au niveau pacifique puissent repartir en baisse après avril :

figf4.gif

convert_image-gorax-blue-000-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-ZJoWOM.png

 

convert_image-gorax-blue-009-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-Txqdg_.png

A confirmer, puisque certains modèles ne sont pas d'accord. A voir.

  • J'aime 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85
Il y a 7 heures, Paul1305 a dit :

Son auteur, Andrej Flis, est un amateur de météorologie, présenté comme un "weather enthusiast". 

L'article est bien construit pour le tout public, mais manque de données et paramètres (vulgarisation oblige). 

Ceci dit, bien sûr que cette anomalie est à surveiller en cas de persistance. 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85
Il y a 10 heures, Discolulu a dit :

https://global-climat.com/2021/02/16/un-rechauffement-de-23c-deja-engage-dapres-une-nouvelle-etude/

... niveau de réchauffement climatique déjà engagé.. même  en arrêtant d'émettre demain :ZéroZéro émission .. +2,3°

 

 

Ce n'est pas ce que dit l'article et les auteurs de ces recherches prévisionnelles. [Edit: en calcul de système a l'équilibre]. 

Ils insistent bien sur le fait qu'en baissant les émissions, on arrive sous les +2¤C. À émission constante telle que maintenant, on est à +2,3. À émissions supérieures, à +3. 

Ceci dit, @Discolulu tu sais bien que je saisis parfaitement l'urgence des résultats des recherches sur le CC. Cest juste pour que le post soit précis. 

 

Edited by Flora
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond
il y a 9 minutes, Flora a dit :

paramètre temporel

De ce que je comprends de l'article,  le paramètre temporel n'a pas lieu d'être puisque c'est le système "à l'équilibre " qui est étudié avec un forçage radiatif équivalent à notre instant T , donc sans aucune nouvelle émission.... cet équilibre intervient à +2,3° .. ou alors je n'ai rien compris à l'article. 

Et cela en prenant en compte, les SST et leur affluence sur la machinerie climatique globalisée .. "l’effet SST est essentiel pour clôturer avec précision le bilan énergétique de la Terre"..

Ils se sont penchés sur un scénario futur dans lequel le forçage climatique est maintenu au niveau actuel (2020) jusqu’à ce que le système climatique atteigne l’équilibre"...

mais j'aime ta précision..

  • J'aime 1
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond

Au delà de cet article,  et d'autres comme celui sur la fonte de la banquise que je viens de mettre, ou un autre sur la libération de méthane du pergélisol,.. on accumule un peu plus d'études ces dernières années qui ne sont pas compatibles avec un objectif à 1,5°c voire 2° .. si j'étais Antonio, pour la prochaine COP , plutôt que de se chercher des objectifs à la con, je n'en prendrais qu'un :  " Arrêtez de se mentir.." 

 

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond
Il y a 1 heure, Flora a dit :

"weather enthusiast". 

Qu'est ce que tu entendais alors par là ... moi, je dois t'avouer qu'un article qui fait référence au " jour d'après ".. ça me fascine.. 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85

Ce n'est pas moi qui entendais quoi que ce soit sur ce terme, et qui me permettrais un jugement quelconque à ce sujet (vu que j'en suis une aussi, de "weather enthusiast" comme beaucoup par ici sur ce forum...). C'est le titre qui lui est donné sur le site même de Severe Weather. C'est tout. 

Après... revoir les mammouths laineux, un jour... wouaaah! j'avoue!!

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond
Posted
Dijon, Bellefond

Finalement,  la lecture en français étant tout de même plus aisée,  je trouve l'article peu clair.. oscillant entre théorie fumeuse (l'amoc va s'arrêter #jourdapres).. et passage plus intéressant... celui sur l'intensité de la saison cyclonique de l'Atlantique Nord par exemple.. 

Si effectivement il y a "embouteillage " des eaux chaudes, c'est tout de même une piste à creuser.. 

 

atl_anom.gif

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond

https://global-climat.com/2021/02/22/les-previsions-de-temperature-du-met-office-pour-2021-2025/

"Les prévisions du Met Office pour 2020, émises fin de 2019 (0,99°C à 1,23°C, avec une estimation centrale de 1,11°C), concordent avec la température réellement observée, à savoir 1,16°C au-dessus de la période préindustrielle."... "L’année 2021 ne sera probablement pas une année record en raison de l’influence de La Niña, mais elle sera beaucoup plus chaude que les autres années marquées par des conditions La Niña, comme 2011 (0,76°C) ou 2000 (0,60°C)".. "Au cours de la période 2021-2025, la température annuelle mondiale devrait rester élevée et se situera très probablement, selon les années prises individuellement, entre 0,91°C et 1,61°C au-dessus 1850-1900. D’après le graphique du Met Office, la fourchette basse (+0,91°C) correspond à l’épisode La Niña en cours mais les années suivantes pourraient être nettement plus chaudes"...

résumé rapide de l'article,  prévisions du met office .. 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Clermont-Ferrand
Il y a 14 heures, Discolulu a dit :

https://global-climat.com/2021/02/22/les-previsions-de-temperature-du-met-office-pour-2021-2025/

"Les prévisions du Met Office pour 2020, émises fin de 2019 (0,99°C à 1,23°C, avec une estimation centrale de 1,11°C), concordent avec la température réellement observée, à savoir 1,16°C au-dessus de la période préindustrielle."... "L’année 2021 ne sera probablement pas une année record en raison de l’influence de La Niña, mais elle sera beaucoup plus chaude que les autres années marquées par des conditions La Niña, comme 2011 (0,76°C) ou 2000 (0,60°C)".. "Au cours de la période 2021-2025, la température annuelle mondiale devrait rester élevée et se situera très probablement, selon les années prises individuellement, entre 0,91°C et 1,61°C au-dessus 1850-1900. D’après le graphique du Met Office, la fourchette basse (+0,91°C) correspond à l’épisode La Niña en cours mais les années suivantes pourraient être nettement plus chaudes"...

résumé rapide de l'article,  prévisions du met office .. 

 

Ouais donc le prochain épisode de Nino marqué ça va être quelque chose... 🙄

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond
il y a 12 minutes, clem11 a dit :

 

Ouais donc le prochain épisode de Nino marqué ça va être quelque chose... 🙄

Oui.. conjugué aux éléments de @ChristianP qui montrait bien que les dernières années ne sont pas les plus chaudes une fois nettoyées du signal du RC, on peut légitimement s'attendre à un moment donné à une année hors norme .. la somme de paramètres défavorables amplifié dans un RC à 420ppm (2021-2025.. on sera à ce niveau de concentration de GES vers 2024-2025)..

Si on regarde les projections ENSO, j'ai lu globalement que la probabilité de poursuivre hiver 2021 avec la Nina est assez élevé (DJF 2021-2022)..en poursuivant une Nina été 2022.. puis les probabilités de passer d'abord par une phase neutre avant un hypothètique retour El Nino sont également assez forte (hiver 2022/2023... puis printemps été 2023).. cela nous amène à 2024-2025, meilleurs candidats pour la valeur haute de l'estimation du Met Office..

Screenshot_2021-02-24 PowerPoint Presentation - enso_evolution-status-fcsts-web pdf.png

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85

Plus que les années Nino ou Nina (dont l'impact est finalement peu important en Europe - mais qui importent grandement côté Pacifique), c'est surtout l'activité solaire sur les degrés déjà en trop qui m'inquiète pour nos territoires. Nous sommes en fin de minimum solaire. 2025-2030 verront les températures s'envoler. 😕

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...