Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

sirius

Suivi de l'englacement au pôle nord

Recommended Posts

Posted

Location : Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonjour, 

 

En effet les conditions sont plutôt bonne en arctique en ce début été. 

 

Depuis plusieurs semaines nous avons un mini vortex polaire assez calme (hormis depuis 2-3 jours jusqu'à ce soir) qui permet d'éviter la remontée de grosses pulsions anticycloniques vers l'arctique favorisant la douceur et un ciel dégagée. Ceci évite aussi la présence de vent en trop grande quantité qui a tendance à désunir le bloc de glace.

 

tempresult_tln5.gif

 

On voit bien ci dessous avec la représentation 3D des vents et des T2m que la situation favorable à une débâcle limitée:

 

6840_ais6.png

 

 

 

 

718_ttv5.png

 

 

On observe d'ailleurs depuis quelques temps des températures négatives en arctique, choses que l'on n'avait pas vu depuis bien bien longtemps…

 

Capture.thumb.PNG.0dd1d7a54526eabb6e4e99c343b5a425.PNG

 

 

Il est claire que si les choses continuent ainsi et ça semble partis pour à la vu de la prévision, on aura une débâcle très limité par rapport aux dernières années. Un lien avec la Nina de cet hiver? On peut se le demander.

 

Gugo

 

  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Anglet
Le 20/07/2018 à 13:52, gugo a dit :

Bonjour, 

 

En effet les conditions sont plutôt bonnes en arctique en ce début d' été. 

Depuis plusieurs semaines nous avons un mini vortex polaire assez calme (hormis depuis 2-3 jours jusqu'à ce soir) qui permet d'éviter la remontée de grosses pulsions anticycloniques vers l'arctique favorisant la douceur et un ciel dégagée. Ceci évite aussi la présence de vent en trop grande quantité qui a tendance à désunir le bloc de glace.

 

On observe d'ailleurs depuis quelques temps des températures négatives en arctique, choses que l'on n'avait pas vu depuis bien bien longtemps…

 

Capture.thumb.PNG.0dd1d7a54526eabb6e4e99c343b5a425.PNG

 

 

Il est clair que si les choses continuent ainsi et ça semble parti pour à la vue de la prévision, on aura une débâcle très limitée par rapport aux dernières années. Un lien avec la Nina de cet hiver? On peut se le demander.

 

Gugo

 

Oui mais l'anomalie positive depuis le Sud du Groenland, la Scandinavie et jusqu'à la la Sibérie Occidentale est également remarquable, la côte Est du Groenland est particulièrement affectée par une fonte précoce et profonde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)
Le ‎20‎/‎07‎/‎2018 à 13:52, gugo a dit :

On observe d'ailleurs depuis quelques temps des températures négatives en arctique, choses que l'on n'avait pas vu depuis bien bien longtemps…

 

Capture.thumb.PNG.0dd1d7a54526eabb6e4e99c343b5a425.PNG

 

 

Il est claire que si les choses continuent ainsi et ça semble partis pour à la vu de la prévision, on aura une débâcle très limité par rapport aux dernières années. Un lien avec la Nina de cet hiver? On peut se le demander.

 

Gugo

 

Pour être précis, il s'agit de l'anomalie de T° qui est négative. et qui d'ailleurs concerne principalement les terres et non le bassin lui meme

D'autre part, meme si les conditions actuelles ne sont pas trop défavorables,  les vents ont parfois été soutenues sur certaines zones ce qui a entrainé un morcellement du pack (voir zone entourée), les conditions en aout seront donc importantes pour le bilan final en septembre

Sans titre.png

Edited by serge26
complément
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

en seulement 6 jours la situation s'est vite dégradé sur le bassin avec une zone fractionnée qui a quasiment doublé sous l'effet de la circulation d'une dépression assez creuse

Sans titre.jpg

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les craquements étaient bien visible d'ailleurs depuis les images satellites,  les fissures et troues d'eau sont nombreux par endroit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, James a dit :

Les craquements étaient bien visible d'ailleurs depuis les images satellites,  les fissures et troues d'eau sont nombreux par endroit.

Un craquement visible? Inquiétant !🤨

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79

Effectivement, la satisfaction de la semaine passée a été de courte durée, puisque la situation se dégrade.

Des tempêtes à répétition ont pas mal abîmées la banquise.

La partie nord ouest vue sous cet angle est en lambeau et condamné puisqu'il reste encore plus d'un mois de fonte...

Capture_tgr9.PNG

Pour le reste du pack, l'élément a surveiller relève des conditions météo, on constate sur le modèle qu'à force de persistance, le blocage Scandinave menace d'atteindre le coeur du pôle nord, avec le risque lié à une fonte marqué associé.

 

Actu:

ECH101-0_wdo3.GIF

 

Prévision CEP 144h:

ECH101-144cjo2_mini.png

ECH100-144_hiy4.GIF

Je ne sais pas quelle puissance dégage encore le soleil en première décade d'août au pôle nord, mais on doit bien tourner à 200w? existe il un graph d'ailleurs qui montre l'intensité mois par mois? une recherche (expéditive certes) ne m'a pas permis d'en trouver.

Si ces HG amènent de nombreuses éclaircies, l'intensité du rayonnement est un élément qui a son importance.

Edited by sebb
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Toulouse
il y a 16 minutes, sebb a dit :

Je ne sais pas quelle puissance dégage encore le soleil en première décade d'août au pôle nord, mais on doit bien tourner à 200w? existe il un graph d'ailleurs qui montre l'intensité mois par mois? une recherche (expéditive certes) ne m'a pas permis d'en trouver.

 

 

Il y en a qui se posent la même question que toi ici : https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2278.msg164759.html#msg164759

 

image.png.539d4dbde17e5ddbb742e1bd6786434e.png

 

Donc 400 W/m², ça a à peine commencé à baisser ...

 

Sinon, juste une question naïve : comment tu définis le nord-ouest sur ta première carte ? o.O

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Chauvé (44)
il y a 20 minutes, sebb a dit :

Je ne sais pas quelle puissance dégage encore le soleil en première décade d'août au pôle nord, mais on doit bien tourner à 200w? existe il un graph d'ailleurs qui montre l'intensité mois par mois? une recherche (expéditive certes) ne m'a pas permis d'en trouver.

Si ces HG amènent de nombreuses éclaircies, l'intensité du rayonnement est un élément qui a son importance.

 

Ici https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2278.2350.html

 

index.php?action=dlattach;topic=2278.0;attach=105286;image

 

Pas mal d'expectative sur le forum d'artic sea ice sur cette saison pleine d'imprévues. En quelques jours, la situation s'est fortement dégradée. Il est à espérer que la zone où le pack est très éclaté ne rencontrera pas de conditions dans les prochains jours propres à le faire fondre rapidement.

De plus en plus d'intervenants mentionnent le fait que nous ne devons plus nous référer aux indices habituels pour suivre les saisons de fonte en Arctique. Car malgré une météo très favorable à la rétention depuis Juin, la banquise est aujourd'hui en sale état et pourrait connaître une fonte proche du record si un GAC se manifeste comme en 2012.

L'Atlantification progressive de l'Arctique, la plus faible épaisseur qui fait qu'il faut moins d'énergie qu'auparavant pour la faire fondre, le contenu en chaleur augmentée des océans que ce soit en surface comme en profondeur (les tempêtes aident au brassage de l'eau permettant ainsi à la couche plus chaude en profondeur de remonter et de saper la stratification habituelle lors de la fonte de la banquise), et d'autres facteurs que j'oublie et bien mieux expliqués que moi dans le forum sont maintenant surement à prendre en compte. 

On rentre définitivement dans l'inconnu, ce qui est à la fois passionnant mais aussi à la fois très flippant...

Une animation qui montre bien la dégradation éclair du pack :

 

asi-AMSR2-n6250-20180724to27-v5_nic.gif

 

Edit : réponse quasi simultanée @Arkus On suit apparemment avec la même assiduité le forum artic sea ice ainsi que le forum d'infoclimat :) 

Edited by Yoann44
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Toulouse
il y a 6 minutes, Yoann44 a dit :

Edit : réponse quasi simultanée @Arkus On suit apparemment avec la même assiduité le forum artic sea ice ainsi que le forum d'infoclimat :) 

 

En fait, c'est suite à tes liens que j'ai eu la curiosité d'aller lire là-bas. ;)

J'y ait découvert notamment cette notion de stratification que tu évoques, et qui semble très importante pour comprendre la dynamique de la banquise car elle crée un fort effet de seuil : quand la banquise fond, elle laisse une couche d'eau relativement douce, moins dense, qui reste donc stable en surface et regèle facilement quand les températures baissent. Le problème, c'est que si cette couche est brassée, il est ensuite beaucoup plus dur pour que la banquise se reforme. C'est ce qui se passe depuis quelques années dans le secteur Svalbard / Barents qui reste maintenant en grande partie libre de glace à l'année.

  • J'aime 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79
Il y a 5 heures, Arkus a dit :

 

Sinon, juste une question naïve : comment tu définis le nord-ouest sur ta première carte ? o.O

Ca n'a rien de naïf, je voulais dire nord Ouest dans le sens où le nord est toujours sur le haut de la carte. Ca  permet donc de parler du nord du pôle nord, un non sens pourtant assez parlant lol

Edited by sebb

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)
Il y a 5 heures, Arkus a dit :

 

image.png.539d4dbde17e5ddbb742e1bd6786434e.png

 

Donc 400 W/m², ça a à peine commencé à baisser ...

 

 

Attention tout de même, car de mémoire ce graphique ne donne que l'intensité de l'insolation brute, mais pas celle qui est réellement absorbée car ce paramètre va dépendre de l'angle d'incidence et de l'albedo de surface.

A 80° de latitude, au solstice, l'angle solaire au zénith au solstice n'est que de ~33°, soit un angle d'incidence de ~66° et un rayonnement absorbé de seulement ~40 %. Pour peu que la surface au sol soit constituée de glace / banquise, selon albedo on a encore environ 40 % de ce qu'il reste qui est réfléchi. Soit au final seulement ~24 % du flux réellement absorbé à l'instant T le plus favorable de la saison.

 

De manière générale, les valeurs moyennes de fonte diminuent assez drastiquement à l'entrée du mois d'août, le plus souvent d'ailleurs car la glace restante est située très au nord et que les angles d'incidence ont déjà fait chuter la part de rayonnement solaire absorbée par la surface même si on est encore dans le jour permanent. Sur les 10 dernières années, on a perdu en moyenne et en volume (PIOMAS) que 2450 km^3 de glace en août, c'est moins que la valeur de la seule seconde quinzaine de juillet (2490 km^3) et surtout du pic de la seconde quinzaine de juin (3500 km^3).

 

Les conditions météorologiques jouent un rôle significatif dans les évolutions constatées en août, mais le plus souvent il s'agit davantage phénomènes de brassage ou de concentration de la glace (avec des évolutions brutales sur les données de surface, extent et area) que de phénomènes de fonte. En août 2012, même avec le GAC (great arctic cyclone), on n'avait perdu "que" 2600 km^3 de glace, soit pas loin de la moyenne habituelle (2450).

 

Par ailleurs, attention aussi aux cartes de l'université de Brême qui ont parfois tendance à surestimer l'ampleur de la fragmentation (et qui souvent, se reprennent au bout de quelques jours). Les photos satellites du jour permettent de constater que même s'il y a de la fragmentation côté Béring, visuellement ce n'est pas dramatique pour autant (en ce sens qu'on a vu bien pire même si cela pourrait bien évidemment être mieux !).

 

 

nasa.png

 

 

  • J'aime 5
  • Merci 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)
Il y a 2 heures, TreizeVents a dit :

Attention tout de même, car de mémoire ce graphique ne donne que l'intensité de l'insolation brute, mais pas celle qui est réellement absorbée car ce paramètre va dépendre de l'angle d'incidence et de l'albedo de surface.

A 80° de latitude, au solstice, l'angle solaire au zénith au solstice n'est que de ~33°, soit un angle d'incidence de ~66° et un rayonnement absorbé de seulement ~40 %. Pour peu que la surface au sol soit constituée de glace / banquise, selon albedo on a encore environ 40 % de ce qu'il reste qui est réfléchi. Soit au final seulement ~24 % du flux réellement absorbé à l'instant T le plus favorable de la saison.

 

Je vais m'auto-corriger après recherche complémentaire : le graphique prend bien en compte l'angle d'incidence.

 

Il ne prend cependant pas en compte l'albédo, et surtout l'absorption atmosphérique ; or du fait de cette dernière la quantité d’énergie effectivement reçue par le sol au pôle est réduite assez significativement. En tenant compte de cette absorption, voici l'insolation effectivement reçue au sol :

 

 

insolation.png

 

J'ai matérialisé d'un trait noir la période correspondant au 1er août : au niveau du pôle on doit déjà être tombés à ce qu'on reçoit à la latitude de la France fin septembre / début octobre. Pour la source, le graphique a été extrait de ce qui figure sur ce site.

  • J'aime 4
  • Merci 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Chauvé (44)
Il y a 16 heures, TreizeVents a dit :

Les conditions météorologiques jouent un rôle significatif dans les évolutions constatées en août, mais le plus souvent il s'agit davantage phénomènes de brassage ou de concentration de la glace (avec des évolutions brutales sur les données de surface, extent et area) que de phénomènes de fonte. En août 2012, même avec le GAC (great arctic cyclone), on n'avait perdu "que" 2600 km^3 de glace, soit pas loin de la moyenne habituelle (2450).

 

Par ailleurs, attention aussi aux cartes de l'université de Brême qui ont parfois tendance à surestimer l'ampleur de la fragmentation (et qui souvent, se reprennent au bout de quelques jours). Les photos satellites du jour permettent de constater que même s'il y a de la fragmentation côté Béring, visuellement ce n'est pas dramatique pour autant (en ce sens qu'on a vu bien pire même si cela pourrait bien évidemment être mieux !).

 

 

@TreizeVents Effectivement, sur les forums d'Artic sea ice, j'avais vu plusieurs commentaires qui soulignaient de se méfier d'AMSR2 notamment durant la période de fonte.

Mais il n'empêche que d'autres données confirment une situation qui s'est subitement détérioré depuis mi Juillet, et notamment depuis quelques jours malgré des conditions météo peu favorables à une forte débâcle de la banquise. 

Il n'y a qu'à aller ici https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2223.1150.html pour constater que l'éxtent connait des chutes importantes depuis mi-Juillet

et des nombreuses photos satellites et animations sur topic de suivi de la fonte d'Artic sea ice forum pour constater une fragmentation majeure du pack dans la partie "Pacifique" du bassin en quelques jours.

Animation du 24 au 29 Juillet (Source https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2278.msg164875.html#msg164875 )

2018_July_24-28.gif.dbc573d8a0f8fb6e9cec261b3c69515b.gif

 

Il sera intéressant de constater le volume pour Juillet quand il sortira https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,119.2400.html 

Nous n'assisterons peut-être pas à une fonte majeure cette année (et je l'espère) mais il faut quand même souligner le changement progressif de la banquise Arctique dans sa réaction lors de la saison de fonte.

En outre, il faudra surveiller le CAB cette année, zone cruciale pour le mois de Septembre car à ce jour, ce n'est guère rassurant (cf le message de Zack Labe (Oren dans le forum) à ce propos) :

https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2223.msg164827.html#msg164827 

index.php?action=dlattach;topic=2223.0;attach=105320;image

index.php?action=dlattach;topic=2223.0;attach=105321;image

 

A noter également la fonte importante en mer du Groenland cette année (qui peut aussi être corrélé à une exportation quasi-nulle de la glace via le détroit de Fram en cette saison de fonte) :

https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,382.msg164881.html#msg164881

uhamsr2-arc-grls-extent.thumb.png.f91faabfd251ac4673ae0618cbdad910.png

out.thumb.gif.d8f4cae4b385195993c069b524d316bf.gif

 

La prudence est de mise pour conclure à une saison historique de fonte, mais dans tous les cas la saison 2018 est particulièrement déconcertante dans les facteurs qui amènent à ces chutes brutales d'extent et de fragmentation du pack. Les analyses du NSDIC seront passionnantes à lire pour mieux en saisir les enjeux.

out.gif_thumb

uhamsr2-arc-grls-extent.png_thumb

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Yoann44 a dit :

A noter également la fonte importante en mer du Groenland cette année (qui peut aussi être corrélé à une exportation quasi-nulle de la glace via le détroit de Fram en cette saison de fonte)

Merci, c'est ce que j'essayais de chercher et comprendre depuis plusieurs jours avec ça :$

https://doi.pangaea.de/10.1594/PANGAEA.868944?format=html#download

https://www.arcus.org/sipn/sea-ice-outlook/2018/july

Edited by northern lights
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Chauvé (44)
il y a 21 minutes, northern lights a dit :

Merci, c'est ce que j'essayais de chercher et comprendre depuis plusieurs jours avec ça :$

https://doi.pangaea.de/10.1594/PANGAEA.868944?format=html#download

Intéressant ce lien. Ce qui montre d'ailleurs le caractère singulier de cette saison de fonte 2018 puisque l'exportation y a été très faible, or l'extent est à ce jour sous la moyenne des années 2010 (moyenne pourtant déjà faible).

Graphique montrant l'exportation via Fram cette année https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,119.msg163797.html#msg163797

index.php?action=dlattach;topic=119.0;attach=104842;image

Par contre, et pour relativiser mon message précédent, le pack central (CAB), malgré son faible extent, présente apparemment une compactation plus importante que lors d'années précédentes de fortes fontes (grâce notamment à un temps peu propice aux mares de fontes depuis Juin). C'est ce qui pourrait nous sauver, sauf surprise (mais on commence à y être habitué), d'une saison de fonte proche de l'inclassable année 2012.

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Chauvé (44)

La banquise dans la mer de Beaufort pourrait avoir connu une fonte subite et impressionnante (animation ci-dessous et discussion ici : https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2278.2450.html )

 

 

index.php?action=dlattach;topic=2223.0;attach=105440;image

 

Mais à confirmer et malheureusement ADS est une énième fois en maintenance cette année (et ce jusqu'au 2 Août) :

https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2223.msg165089.html#msg165089

 

J'espère que les problèmes satellitaires mentionnés par @Higurashi il y a quelques mois de cela n'en sont pas la cause. Car si panne définitive, les prochains satellites de remplacement n'arriveront pas avant quelque temps (alors que nous en avons cruellement besoin pour suivre cette région importante !)

Edited by Yoann44
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Chauvé (44)

Soit c'est un bug, soit c'est dû au fait qu'une grande partie de la banquise était très fragmentée et mince (notamment dans Beaufort) et était juste au dessus du seuil de 15% de concentration de glace et qu'elle est ainsi passé en dessous de ce seuil en deux jours (ce qui fait que la zone mesurée est considérée comme eau libre), mais en tout cas c'est assez dingue cette chute brutale de l'extent sur deux jours consécutifs. A voir si il y aura correction dans les jours à venir, mais quelqu'un sait si cela s'est déjà produit auparavant à cette époque de l'année ? 

Chute de 211 000 km2 hier et de 253 km2 aujourd'hui... https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2223.1200.html

 

index.php?action=dlattach;topic=2223.0;attach=105456;image

 

En attendant on ne pourra pas comparer avec Jaxa (ADS) avant le 2 Août. Décidément riche en rebondissements cette saison de fonte :) 

Edited by Yoann44

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

Retour des données JAXA

A cette date les courbes du top 4 sont très proches les unes des autres

sauf événement majeur on devrait legerement au dessus de 4 Mkm²

Sans titre.jpg

Edited by serge26
correction
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Chauvé (44)

Intéressant :

 

https://www.theguardian.com/environment/climate-consensus-97-per-cent/2018/aug/03/pollution-is-slowing-the-melting-of-arctic-sea-ice-for-now

 

" La pollution ralentit la fonte de la banquise arctique, pour le moment "

 

Sinon mise à jour du volume et de l'épaisseur ici :

 

https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,119.2400.html

 

index.php?action=dlattach;topic=119.0;attach=105683;image

index.php?action=dlattach;topic=119.0;attach=105685;image

ani-jul2018.gif.5716b7690a077be8416c233cde641cdf.gif

 

Pas trop le temps de commenter, mais en tout cas une forte fonte la dernière semaine de Juillet. Heureusement les conditions actuellement anticycloniques dans l'Arctique n'auront pas le même effet de fonte que si c'était arrivé en Juin ou Juillet. A part événement majeur on serait proche du top 3 mais sans approcher 2012.

Ce qui est plutôt inquiétant c'est de voir que malgré un mois de Juillet globalement frais et dépressionnaire dans l'Arctique, la fonte a quand même été remarquable en Juillet, notamment dans la dernière quinzaine de Juillet. 

 

Le dernier rapport du NSDIC :

http://nsidc.org/arcticseaicenews/

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)
Il y a 1 heure, Yoann44 a dit :

Ce qui est plutôt inquiétant c'est de voir que malgré un mois de Juillet globalement frais et dépressionnaire dans l'Arctique, la fonte a quand même été remarquable en Juillet, notamment dans la dernière quinzaine de Juillet. 

 

Pas vraiment : d'après PIOMAS on n'a perdu "que" environ 6200 kilomètres cubes de glace dans le courant de ce mois de juillet, ce qui est à nouveau une valeur confortable et inférieure à la moyenne 1981-2010 qui est d'environ 6600 kilomètres cubes. Sur le duo "critique" juin / juillet, 2018 se classe ainsi au 4ème rang des plus faibles fontes des 10 dernières années.

 

On a donc confirmé en juillet la tendance à une saison de fonte globalement calme et sans réels excès. Ne boudons pas notre plaisir à voir que l'on s'en tire pas trop mal un nouvel été consécutif, même si bien évidemment tout n'est pas tout rose et que de toute façon la tendance dure n'en n'est pas changée pour autant. Je ne suis pas pressé de voir arriver la première année d'un Arctique libre de glace (extension inférieure au million de kilomètres carrés), même si j'aurais quelques crises d'urticaires à entendre un présentateur TV bien connu à sortir cette année encore que "la banquise continue de récupérer depuis le minimum de 2012".

  • J'aime 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m

N_iqr_timeseries.png

la courbe d'extent a tendance à déjà être moins pentue au 13 août et s'écart de la pente de 2012 dont elle se rapprochait dangereusement vers la fin juillet. Si la tendance actuelle se poursuit et donc en l'extrapolant, 2018 sera une relative bonne année sur les 5 dernières années ce qui n'est pas si mal car cela pourrait donner un signe de stabilisation en été même si les experts scientifiques  la condamne à terme en été d'ici 2050.

 

Au niveau des zones, on remarque comme cela a été signalé précédemment que la zone Canada Beaufort est très faible cette année, ainsi que les zones des mers de Kara  et Laptev

En revanche c'est très bien au niveau de la mer de Sibérie orientale. Si cela tient sur cette zone, un pont de courant froid sera plus vite jeté entre la Sibérie et la banquise en octobre-novembre.

N_daily_concentration_hires.png

Edited by Mister meteo
correction sur les zones

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Fontaines 89

Oui beau sursaut de la courbe extent .

Ça fait plaisir ces petits débordements sur la moyenne 1981-2010 vers la Sibérie orientale et vers le passage du Nord Ouest à l'opposé du bassin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Anglet
Le 15/08/2018 à 12:52, Mister meteo a dit :

N_iqr_timeseries.png

la courbe d'extent a tendance à déjà être moins pentue au 13 août et s'écart de la pente de 2012 dont elle se rapprochait dangereusement vers la fin juillet. Si la tendance actuelle se poursuit et donc en l'extrapolant, 2018 sera une relative bonne année sur les 5 dernières années ce qui n'est pas si mal car cela pourrait donner un signe de stabilisation en été même si les experts scientifiques  la condamne à terme en été d'ici 2050.

 

Au niveau des zones, on remarque comme cela a été signalé précédemment que la zone Canada Beaufort est très faible cette année, ainsi que les zones des mers de Kara  et Laptev

En revanche c'est très bien au niveau de la mer de Sibérie orientale. Si cela tient sur cette zone, un pont de courant froid sera plus vite jeté entre la Sibérie et la banquise en octobre-novembre.

 

Help, je ne comprends pas cet enthousiasme sur l'extent, si je me réfère au graph diffusé par la NOAA, la situation semble être pire qu'en 2012?

1049943842_extent13aot2018.jpg.5ff45abad6c8226126ab91df3b81ccf9.jpg

 

Edited by pluviodacqs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...