Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de l'englacement au pôle nord


Recommended Posts

Posted
Forbach, Moselle.
il y a 21 minutes, Matpo a dit :

Oui, c est pour ça que j ai mis "serait une des origines" :)

D accord avec toi, il y a d autres conséquences plus directes et générales, dont celle citées dans le reste de mon post 

 

Pas de soucis ;) J'ai profité de l'occasion pour apporter un petit complément vu que c'est une thématique qui revient assez souvent.

Edited by Higurashi
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 5.7k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Effondrement catastrophique du volume de glace, on termine sur juin un record de faible volume et sur un record tous mois confondus de la plus grosse anomalie ...      

En prenant l'avion hier, on est passé assez nord au niveau de la Sibérie pour éviter les vents d'Ouest assez violents. Du coup j'ai pris des photos vite fait, j'ai mis les endroits sur la map. Je suis

Magnifique performance de piano, autour de glaçons en dérive dans l'Arctique :    

Posted Images

Posted
Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m

Comme Matpo l'a signalé, si l'embâcle ne change pas de rythme dans les prochains jours, 2020 va passer en dernière position de plus bas extent.

En effet 2012, le dernier extent au 07 octobre va accélérer le gain quotidien à partir du 10 octobre.

2020 se retrouverait dernier avec une courbe parallèle à 2019... mais avec 200 000 km 2 de moins.

 

 

image.thumb.png.fd33df66ef36a9c7d6ecf6fc9fb39ee9.png

 

sur l'imagerie reconstituée par le modèle de Jaxa, le creux se comble à l'ouest de Beaufort mais la mer de Beaufort a du mal à combler le sien toujours apparent.

une autoroute froide  entre le pack central et la Terre du Nord bien aidée par un vent de nord, devrait favoriser la jonction de la banquise vers la Russie entre les mers de Kara et Laptev.

image.png.6fd51abdbaf4c833b938e35667ce2b8f.png

 

image.png.671ba636662f92764152b77c50b19775.png

Edited by Mister meteo
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne
Il y a 6 heures, Higurashi a dit :

Pas de soucis ;) J'ai profité de l'occasion pour apporter un petit complément vu que c'est une thématique qui revient assez souvent.

Oui et puis mes idées étaient un peu "en vrac" et chaque point résumé rapidement, donc ta précision était utile, t as eu raison, merci du complément 😉

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint Jean Sur Richelieu (40 km au Sud-Est de Montréal)- CANADA
Le 08/10/2020 à 00:35, Matpo a dit :

La question est intéressante

Au niveau du Canada, ou climat en général ?

Il y a des conséquences certaines, et d autres domaines où on est moins catégoriques

Mais avant tout, la disparition de la banquise est en elle même grandement problématique, c est un des indicateurs les plus visibles, flagrants du RC

Comme dit quelques pages en arrière, la modification de la surface des glaces dans Béring serait une des origines des hivers froids en Amérique nord orientale

Donc suivant les mêmes mécanismes on imagine sans peine qu une surface bien plus grande de glace en moins aura des conséquences

-Beaucoup moins d albedo, ça c est une conséquence certaine, donc augmentation des T des couches de l athmosphere et océaniques, et la dilatation thermique qui va avec...

-Modification probable du courant jet (relégué plus au sud par ex en Europe occidentale) occasionnant des hivers plus froids et plus secs

-davantage d eau douce en Arctique suite au volume de glace fondue, impactant d une façon qui n' est pas bien appréhendée la circulation des courants des océans, qui est un énorme vecteur d énergie, et réparti les excédents thermiques des régions tropicales vers les régions polaires

-d avantage d extrêmes : sécheresse dans certaines régions comme évoqué plus haut, mais récurrence croissante des pluies , surtout les pluies intenses dans d autres, car l air plus chaud contient plus d eau precipitable

-moins de capacité de l arctique a capter les GES consécutivement à l augmentation de sa T

 

Les cellules (polaires ferrel Hadley) seraient affectées 

Donc on imagine la liste n en finit pas...

https://ucalgary.ca/news/arctic-sea-ice-may-be-thinning-faster-scientists-initially-predicted

https://www.voyage-antarctique.com/sur-l-environnement/antarctique-rechauffement-climatique.html

https://uk.ambafrance.org/La-fonte-de-la-banquise-arctique

 

Et pas encore abordé les conséquences sur la faune et flore aquatiques ou terrestres

Pour le Canada oui?  Neigera-til encore sur Montréal en Hiver? 

 

Et pour l"europe de l'Ouest ? 

Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne
Il y a 12 heures, mickael23 a dit :

Pour le Canada oui?  Neigera-til encore sur Montréal en Hiver? 

 

J ai fait quelques recherches car j ai pas la réponse 

Une ébauche de ce que j ai lu:

En arctique, le vortex polaire, est alimenté par la différence de T entre les zones polaires et tempérées 

Moins de banquise, traduit un réchauffement de l arctique et aura un impact considérable sur la circulation mondiale océanique et atmosphérique

Des impacts mal cernés, en voilà un exemple

-Moins de contraste de T car l arctique se réchauffe plus vite que le reste du globe,=>vortex polaire affaibli

Donc davantage de descentes d air polaire aux latitudes plus basses, après a quel niveau je ne sais pas,  2 000 km sous le jet ? 3 000 ? 

Et des remontées d air doux 

Donc le climat serait moins organisé, davantage variable et moins "de saison" suite à un comportement anormal du jet

 

Premier lien généraliste 

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://ici.radio-canada.ca/amp/1030107/rechauffement-climatique-arctique-fonte-changements-climat-meteo-swipa-conseil-arctique&ved=2ahUKEwj6r5a9sajsAhWkA2MBHZo8DwwQFjAAegQIBhAB&usg=AOvVaw3qnHcwvzjYErNuVy546eXE&ampcf=1

En voici un deuxième, avec l exemple de votre printemps 2020 surprenant compte tenu du contexte mondial (la nina) 

Avec une vidéo intéressante qui reprend le premier point 

https://www.google.com/amp/s/www.meteomedia.com/ca/amp/nouvelles/article/apercu-printemps-2020-contexte-atmospherique-mondial-inhabituel

Et enfin pdf un peu plus en détail 

D ailleurs je signale qu il date de 2007, mais pointait déjà du doigt l incertitude quand à l influence sur la circulation océanique mondiale en partie 2.1.5

Jusqu'à très récemment, C est vrai je n avais eu qu un seul son de cloche, mais une autre hypothèse que le ralentissement du gulf stream commence a prendre de l ampleur (ce qui expliquerait qu on s attendait à des hivers froids en Europe occidentale, et que bin, voilà quoi🤔, et puis j ai lu que peut être on a surestime l impact du gulf stream, mais l explication pourrait bien être ailleurs, un lien que j ai posté il y a quelques semaines montre même un evantuel renforcement, avec comme explication son "moteur", les T de l océan indien, qui se renforce ) 

https://www.google.com/url?sa=t&source=web&rct=j&url=https://www.usherbrooke.ca/environnement/fileadmin/sites/environnement/documents/Essais2007/SSilicani.pdf&ved=2ahUKEwj6r5a9sajsAhWkA2MBHZo8DwwQFjACegQICBAB&usg=AOvVaw2E6DZj3XfsnF9weYZ6f2Mh&cshid=1602278415230

La partie 2.1.3 montre une autre conséquence pas trop réjouissante de la fonte des glaces arctiques 

Edited by Matpo
Link to post
Share on other sites
Posted
Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m

Entre son bulletin d'observation (reconstituée) au 08/10/2020 et celui prévisionnel au 18/10/2020, Mercator prévoit un début d'englacement sur les côtes des mers de  Beaufort et de Laptev. 

image.png.2a80cc880d3d019e77e5c9bb2c0ff09d.png

 

image.png.35b00e0efda1a137604a37673445b790.png

 

 

Coté prévisions, au 15/10/2020, il serait prévu sur le modèle Earth nullschool,( https://earth.nullschool.net/fr/#2020/10/15/0000Z/wind/surface/level/overlay=temp/orthographic=148.69,79.09,1030/loc=172.484,63.873)

-5 ° C environ au large des côtes de Laptev , ce qui confirme une température propice et à l'englacement et déjà à la présence de glace.

D'ailleurs il est prévu sur les sur les côtes (terres) de Sibérie centrale - 15° .

Il est en de même sur les côtes d'Alaska grâce à un froid vif dans les terres et sur les côtes. La jonction banquise/ Alaska sera complète dans pas longtemps et plus tôt que l'an passé.

Par contre, la douceur en mer de Sibérie orientale traduit un retard du froid dans cette zone et un englacement plutôt en novembre.

Tout cela n'empêchera pas l'extent de 2020 de figurer au dernier rang mais la différence avec 2019 ne devrait pas être trop importante  dans les 10 prochains jours.

 

image.thumb.png.79f8bcf7f908bced5b981834d4a761f5.png

Edited by Mister meteo
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne

Oui, beaufort, l archipel arctique canadien et le Groenland sont pas trop mal comparé aux 5 dernières années

En revanche comme tu le mentionnes @Mister meteo, laptev et l ESS ont bien du retard

Laptev :r04_Laptev_Sea_ts_4km.thumb.png.c795778e98f2d23fae8636f458f81e17.png

ESS:r03_East_Siberian_Sea_ts_4km.thumb.png.f327869be238d08d14cde077466e4ce5.png

En fait l'anomalie chaude est particulièrement étendue et forte sur le côté russe/Europe du Nord

Semble lié a une atlantification croissante, les eaux de l océan atlantiques, relativement chaudes par rapport a l'Arctique, s y enfoncent toujours plus loin, avec un débit qui augmente, sur une durée plus longue , sur ces dernières années (ce qui corrobore les nouvelles vues sur le gulf stream)

C est donc côte atlantique et son influence qu'il y a le plus de problème

Exemple avec Kara, que l on ne devrait pas voir regeler avant novembre non plus

r05_Kara_Sea_ts_4km.thumb.png.9cd6bd046a17636908c6e6b0008ff455.png

Pour Barents, a priori on est pas prêt de la voir regeler

r06_Barents_Sea_ts_4km.thumb.png.446025594d01999f561e7c0f6ac5fdca.png

 

Et aussi, on est très proche comme signalé hier de 2012

VISHOP_Extent.thumb.png.7b900f05523c998c664ae9fc6a5fe11a.png

Demain ? Dimanche ? A regarder

 

 

Edited by Matpo
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne

Voilà depuis hier 2020 passe sous 2012

Alors a date égale, on est au plus bas jamais enregistré, coudé à coude avec 2012 et 128 000 devant le troisième (2019, ne pas se fier au classement affiché, ancienne version de vishop données jaxa) 

 

vishop_sic_extent (6).png

Et voilà pour le NSIDC 

arctic-sea-ice-extent.thumb.jpeg.23d60156d04d6e0ad87c1871499ccbe1.jpeg

Edited by Matpo
Erreur écart 2019 corrigé
  • J'aime 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne

Du nouveau dans les pôles, il se peut que les prochaines semaines on assiste comme en 2018 à un SSW, réchauffement stratosphérique soudain, au dessus du pôle 

Autre chose à suivre 

L échéance est assez lointaine, d'ici la ça peut changer dans un sens ou dans l autre

modeles.infoclimat.net_gfs_pole_2020101500_360_t10.thumb.png.a6d2a28e56760be8de24bb54529fe610.png

 

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Matpo a dit :

Du nouveau dans les pôles, il se peut que les prochaines semaines on assiste comme en 2018 à un SSW, réchauffement stratosphérique soudain, au dessus du pôle 

Autre chose à suivre 

L échéance est assez lointaine, d'ici la ça peut changer dans un sens ou dans l autre

 

Les prévisions d'évolution de la stratosphère sur GFS sont presque systématiquement biaisées à long / très long terme, c'est limite comme chercher le nord avec une boussole qui serait posée à côté d'un aimant. GFS passe le plus clair de son temps à sous estimer la vigueur du vortex stratosphérique et à envisager des réchauffements qui ne se produisent pas ou de façon très atténuée. Double conseil donc : ne jamais regarder les modélisations de GFS pour la stratosphère au delà de 240 heures, et en dessous de ce seuil, les confronter aux modélisations du CEP pour s'assurer que ce n'est pas un biais de GFS.

 

Qui plus est, petite remarque, car les termes ont des définitions qu'il est toujours important de respecter pour bien se comprendre : même s'il existe plusieurs façons de le définir, dans sa définition classique un SSW se caractérise par un renversement du vent zonal à 10 hPa et à 60° (ou 65°) de latitude nord. Sur la carte que tu montres, même avec un réchauffement en cours d'initiation sur la Sibérie, on serait très très loin d'un tel renversement - en prévision brute on serait même dans les +30 m/s avec un renforcement en cours par contraction / resserrement du cœur froid sur le pôle. Si ce seuil du renversement n'est pas atteint, soit qu'il est encore trop loin pour être anticipé, soit parce que l'épisode ne sera pas assez puissant, tout comme on n'emploierait pas le terme de "canicule" avec une prévision à 30° à Paris, il vaut mieux se contenter d'évoquer un affaiblissement du vortex stratosphérique.

 

 

 

 

 

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne

Merci @TreizeVents, je ne connaissais pas les défauts de gfs

De plus c est vrai que le gradient de T ne serait  assez important et pas assez au N pour provoquer un SSW si j ai bien compris ton explication, merci 

Alors a suivre quand même mais avec des pincettes 

Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond

Dans la lutte pour les records .. 2020 enfonce le clou et relègue 2019 au dessus des 5 Mkm²... actuellement, selon les données JAXA,  2020: 4,938,567 km2

il s'agit donc au 15 octobre de la plus faible valeur jamais enregistrée.. et il est probable que la période se poursuive durablement à la lecture de vos informations les p'tits loups..

Voilooo .. je n'ai plus vraiment de place pour ma grille des records de 2020, donc il faudrait que ça s'arrête là, .. ( Dans l'oreillette,  on me dit que le Brésil a dépassé deux fois sa Tx absolue .. 🤒)

 

vishop_sic_extent.png

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne

Oui et encore des records, juste pour illustrer l aperçu de la situation délirante dans la région kara/laptev, particulièrement sur Kara (mais ces derniers temps l'anomalie se renforce sur mers laptev/ESS Sibérie orientale) 

Voila les graphiques de T minimales, moyenne, maximale, 2020 avec au fond la moyenne des TX, Tm, Tn

Et les Txx et Tnn... Pour Txx et Tnx  il suffit pratiquement de parler de 2020 c est incroyable, quand on dit que l arctique se réchauffe plus vite qu'ailleurs, dans nos latitudes ça serait du jamais vu, ni même approché surtout sur une telle durée (ni même août 2003 en france n est comparable, et on parle d une superficie de 2 fois la france) 

C est sur que psychologiquement c est moins impressionnant, on a pas 40 au lieu de 36 mais 6 au lieu de 0...

C est avec les normes 1945-2020, ce qui relativise légèrement l anomalie compte tenu du RC, l'écart serait certainement moindre avec les moyennes des 20 dernières années où 81-10

Station de vize

Aout (anomalie mensuelle +4,4°c)

670883094_monitor_grafik(3).gif.732eef38cba9cd586c4cae8bafab9862.gif

Septembre (anomalie mesuelle +6,1°c)

monitor_grafik.gif.0c370d237ea482b34d1c0d7eb4f3f8df.gif

 

Octobre (anomalie en cours, moyenne des anomalies journalières +7.57)

1883189046_monitor_grafik(2).gif.6ce33fa8c7c5705d0946ffdb85bc1dc9.gif

On a presque pas de Tn en dessous de la ligne des Tx moyennes 

 

  • Merci 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne

Aujourd'hui, baisse inhabituelle de l extent en données jaxa

(lissées sur 3 jours il me semble) 

15 octobre 4 938 657

16 octobre 4 928 965

Normalement en octobre, les baisses d extent sont rares, ça arrive à d autres moments de la saison de gel mais très peu en octobre, on est censé attaquer le pic pour le regel en km2/jour, pour les 9 dernières années, la moyenne de gain ce jour est de 122 000 km2, 

En 2020 on a une perte de 10 000 a la place

 

Dû peut être aux anomalies de températures de mer kara/laptev/Est Sibérie ? 

Également vents importants ONO comprimant possiblement la glace, et empechant la formation de nouvel extent, sur la lisière Tchouktches Est Sibérie laptev en ce moment, causant d importants creux 

Edited by Matpo
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

le fort coup de vent actuel est la cause de cette baisse, les valeurs devraient stagner encore 1 ou 2 jours 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne

Nouvelle anomalie, +10,8°C Tm aujourd'hui sur Vize, la plus forte de cette période exceptionnelle, et certainement un des plus fortes depuis un moment (en remontant plusieurs mois en arrière je n en voie pas) si quelqu un a ces données je suis preneur

Edited by Matpo
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Le 18/10/2020 à 00:56, Matpo a dit :

Nouvelle anomalie, +10,8°C Tm aujourd'hui sur Vize, la plus forte de cette période exceptionnelle, et certainement un des plus fortes depuis un moment (en remontant plusieurs mois en arrière je n en voie pas)

 

A cette époque de l'année, les îles de l'Arctique russe devraient déjà être entourées de banquise, avec une chute progressive de la température accompagnant l'installation de l'hiver. Problème, l'océan est toujours libre de glace et maintient la température autour des 0°, d'où des anomalies qui vont crescendo par rapport à une normale qui baisse fortement jour après jour. Exemple avec Ostrov Golomyanny :

 

 

Golomyanny.png.e722edfe7b1804f16800d4f47d858ec6.png

 

 

Cette île devrait être entourée par la glace depuis plusieurs semaines, et le refroidissement radiatif hivernal devrait faire tomber la Tm de -7° en début de mois à -16° en fin de mois (soit pas loin d'un degré perdu tous les trois jours). Problème : l'océan n'a toujours pas regelé, et le mercure est contraint de rester planté autour de zéro degré. Et face à une normale qui baisse, les anomalies journalières augmentent : +6,5° le 1er/10, +7,9° le 7/10, +9.4° le 12/10, +11,6° le 17/10, et il y a moyen de viser des anomalies journalières à +15° vers le 27.

 

 

ASI.thumb.png.8c54bcc0fb41f5daf9d87476912a5033.png

 

 

Les anomalies chaudes vont continuer et même s'amplifier jusqu'à ce que la banquise reprenne les mers environnantes - ce qui finira bien par arriver même si c'est très laborieux.

 

  • J'aime 3
  • Merci 3
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m

dans son bulletin du 20 octobre 2020,

Mercator voit les côtes de Sibérie avec un début d'embâcle 

image.png.cec16f9a70e381efdd7c833165c99f53.png

 

qui s'amplifierait dans les tous prochains jours jusqu'à faire la jonction avec le pack par la mer de Sibérie orientale

image.png.41d567b7a152a7b28204a78f589331a3.png

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Mister meteo a dit :

dans son bulletin du 20 octobre 2020,

Mercator voit les côtes de Sibérie avec un début d'embâcle 

qui s'amplifierait dans les tous prochains jours jusqu'à faire la jonction avec le pack par la mer de Sibérie orientale

 

 

Juste pour se rendre compte de la misère, du côté de Laptev (cadrage approximatif) :

 

 

Laptev.png.62919e40b308bb03f42f70ca156cccbc.png

 

 

On aurait quasiment rien en banquise fin novembre, tout au plus un peu de glace en bordure continentale. Genre quoi, 100000 km² en comptant large ?

Traduisons ça avec un graphique, on vise donc au pifométrique la petite porte jaune avec un comptage potentiellement trop optimiste :

 

 

Laptev2.thumb.png.1f36e50bcdd7813dc87d71acea8a0298.png

 

 

 

Pas plus de commentaires. :(

Edited by TreizeVents
  • J'aime 4
  • Surprise 6
Link to post
Share on other sites
Posted
Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m
Le 21/10/2020 à 19:41, TreizeVents a dit :

 

Juste pour se rendre compte de la misère, du côté de Laptev (cadrage approximatif) :

 

 

 

 

 

On aurait quasiment rien en banquise fin novembre, tout au plus un peu de glace en bordure continentale. Genre quoi, 100000 km² en comptant large ?

Traduisons ça avec un graphique, on vise donc au pifométrique la petite porte jaune avec un comptage potentiellement trop optimiste :

 

 

 

 

 

 

Pas plus de commentaires. :(

 A cause justement de ce retard d'embâcle dans les mers côté sibérien, l'écart d'extent au 22 octobre est catastrophique :

620 000 KM 2 de retard sur 2019, 1 130 000 Km 2 de retard sur 2018 et 2016 et pratiquement 2 M Km 2  derrière 2017 !

A partir du 24 octobre, la progression de 2016 va ralentir ce qui pourrait laisser une occasion de s'en rapprocher mais on part avec 2016 sur un écart supérieur au million de km2.

Je ne sais pas si les écarts ont déjà été aussi grands avec les années précédentes. 

 

image.thumb.png.855c226e7896ac38bded1aafa108a3a5.png

 

Pour nuancer tout cela, le Labo Mercator continue d'être optimiste à un horizon court terme (31/10/2020) car il prévoit un gros rattrapage dans ces mers de Sibérie  orientale et centrale dans une moindre mesure (Laptev).

Si cette prévision était correcte cela voudrait dire qu'on aurait de forts gains quotidiens de glace supérieurs à 150 000 km 2 voire 200 000 KM2 alors que la moyenne normale de gain de la période se situe entre 100 et 150 000 km2. Le dernier gain entre le 21 et le 22 octobre 2020 est seulement d'environ 70 000 Km2 tout comme les dernières semaines.

Nb cette carte est une carte d'épaisseur alors que la précédente carte de mon post de mercredi était une carte de concentration de glace.

 

image.png.647afa2a89357cf87b1b03f9931b007b.png

Edited by Mister meteo
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m

Enfin un gain quotidien de +140 000 km 2 le 24 octobre, ce qui est supérieure à la moyenne (+120 000 km 2 pour les années 2010)  Il faudrait tenir ce rythme une dizaine de jours pour se rapprocher de 2019 et doubler 2016.

image.thumb.png.74632b45ded4fc24e1345b14dccf51b3.png

 

 

Mercator au 24 octobre, sur la carte d'épaisseur qui ne tient pas compte de la concentration minimum de 15 % de glace confirme la jonction de la banquise vers la côte Sibérienne entre les mers de Laptev et de Sibérie orientale.

Les prochains chiffres de Jaxa  devraient le confirmer avec une bonne croissance d'extent.

image.png.6c03f629a51b9ff7fd04420c3f822d19.png

 

La prévision de Mercator au 02 novembre continue sur son optimisme de voir une grande partie du retard se combler en direction des côtes Sibériennes.

 

Les chiffres d'extent seraient en forte croissance si cela se réalise.

image.png.c41e123999445a91eff0357c882ca2ba.png

 

Sur le reste de la banquise et notamment près du pôle, des températures égales ou proches de  -25 ° C, matérialisées en violet, sont de bonnes augures pour le renforcement de l'épaisseur de la banquise dans cette zone.

 

image.thumb.png.c07ee0eea3515516749ce2e16de0c97c.png

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Pierrelatte (confluent 26/07/30/84)

j'ai tendance à me méfier des cartes Mercator car j'ai remarqué qu'il y a parfois des distortions entre les cartes de concentration et les cartes d'épaisseur qui peuvent biaiser l'interprétation.

Comme exemples je prendrai le 20/08/2020 avec au nord du groenland une concentration de glace de 20 à 40% et une epaisseur de glace > 2.5m

ou encore la carte de concentration du 15/09/2020 ou  au nord de beaufort il n'apparait pas la langue de glace en fer à cheval avec la zone d'eau libre à l'intérieur.

 

Néanmoins je suis d'accord avec ton analyse, on devrait assister ces prochains jours à une rapide augmentation de l'extend qui devrait nous ramener au niveau de 2016. 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne
il y a une heure, serge26 a dit :

prochains jours à une rapide augmentation de l'extend qui devrait nous ramener au niveau de 2016. 

C est vrai, d accord aussi

C'est l epaisseur de la glace qui sera affectée le plus, vers mars, de ce retard pris dans l englacement il me semble

Edited by Matpo
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m

 

+ 290 000 kM2 de progression de l'extent sur les 2 journées des 25 et 26 octobre, ce qui maintient la moyenne de gain quotidien supérieure à 140 000 Km2

l'extent de 2020 continue de rattraper son retard. Le retard sur 2016 est de 1 M km 2 et sur 2019 de 850 000 Km 2.

D'après MERCATOR, une grosse quantité de glace est est en dessous du seuil des 15 % de concentration mais comme elle est présente et que la tendance est à l'embâcle, elle devrait franchir le seuil des 15 % et rentrer dans les statistiques d'extent.

@serge26, je comprends tes réticences sur Mercator qui pourrait présenter parfois des incohérences, mais comme c'est celui qui a une granularité plus fine, il permet de détecter la glace à des seuils de concentration très faible et permet d'anticiper la progression à court terme de l'extent calculé par les grandes agences d'études de la banquise.

 

 

image.thumb.png.cb90c7c43e1cf1cc7a9fc7ed25ecf0f2.png

 

 

Entre les deux images de Jaxa et de Mercator, comme Jaxa ne présente que la glace ayant atteint le seuil des 15 % de glace alors que Mercator descend à 1 % de concentration de glace, on voit une grande différence de surface entre les deux au 26 octobre, ce qui permet d'anticiper une forte future progression de l'extent dans les 10 jours car la glace en embâcle est en cours de consolidation.

Comme la souligné @TreizeVents, ça va être plus difficile en mer de Laptev du à un excès de chaleur accumulé dans l'océan. 

 

image.png.fead683f2eed17d3fb3379eed2419054.png

image.png.77de6ae6bba3466886bd95401d312e13.png

Edited by Mister meteo
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...