Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

sirius

Suivi de l'englacement au pôle nord

Recommended Posts

Depuis que je consulte ces cartes (je ne suis pas centenaire, mais bon...^^), je n'avais jamais vu ça :

je rappelle à tout hasard qu'il est tout à fait normal statistiquement d'observer de temps en temps des évènements rares, mais je suppose que c'est une évidence pour des météorologues ;-). Quand on commence des mesures et qu'on attend, il est parfaitement logique et même obligatoire d'observer au bout d'une dizaine d'années (en moyenne bien sur) un évenement qui n'arrive que tous les 10 ans, puis une cinquantaine d'année un evènement qui n'arrive tous les 50 ans, etc , etc ... L'observation d'UN evènement exceptionnel ne dit donc rien de spécial. Ce qui est significatif, c'est d'observer un nombre statistiquement important d'évènements qui étaient nettement plus rares avant (en les comparant sur des périodes équivalentes).

L'épisode qui vient de se passer n'a eu une fonte exceptionnellement rapide que parce qu'il avait atteint une valeur nettement plus grande en mars, mais si on le recadre par rapport à la moyenne et l'écart type des dix ans précédents, il ne me parait pas etre sorti de la distribution normale. La, l'area atteint une valeur très proche de 2006 et 2007, qui ont terminé par des valeurs très différentes de l'area minimum. Et la pente actuelle semble plutot etre celle de 2006 que 2007. Mais bon ça a encore le temps de changer, en fait je pense qu'il faut attendre fin juillet pour juger de la trajectoire qu'il va prendre, tout ce qui a fondu le mois dernier n'est de toute façon jamais englacé au minimum d'area.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Rouen Est 152 m.

Bonsoir j'ai trouvé ces différentes définitions des cycles solaires :

Cycle de Wchwabe : durée 11 ans , nous étions au minimum en juin 2009 .

Cycle de Hale ; durée 22 ans .

cycle de Gleissberg : durée 90 / 100 ans .Maximum en 1984 puis 2069 .

cycle de Suess : durée 180 ans , variation de l'ellipse de la terre autour du soleil .Au milieu du P A G 1645/1715 . Pauvre ( Roi soleil ) default_confused1.gif

Cycle d'Halistattzeit : durée 2300/2400 ans. Maximum vers 2800 . default_thumbup.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

L'épisode qui vient de se passer n'a eu une fonte exceptionnellement rapide que parce qu'il avait atteint une valeur nettement plus grande en mars

Et, bien entendu, les conditions remarquablement chaudes à répétition avec invasions douces récurrentes tantôt par la Sibérie, tantôt par le Canada, n'y sont pour rien... Je suis d'accord pour dire que l'on peut mettre en relief, du maximum tardif de fin mars au 5 mai, un certain impact du "retour vers les normes des dernières années" qui aurait favorisé la vitesse de fonte indépendamment des conditions synoptiques (rattrapage vu que l'on part de plus haut). Mais depuis la première décade de mai, il n'y a plus d'effet rattrapage : on n'a eu de cesse de s'enfoncer sous la moyenne des dernières années, et je ne vois pas en quoi on peut dire que le maximum de fin mars a quelque chose à y voir.

mais si on le recadre par rapport à la moyenne et l'écart type des dix ans précédents, il ne me parait pas etre sorti de la distribution normale.

Laissons la place aux observations :

banquise1.png

Pas sorti de la distribution normale ?

Et la pente actuelle semble plutot etre celle de 2006 que 2007.

Et quelle est la raison objective qui fait que 2010 est plus proche de 2006 que de 2007 ?

AMSRE_Sea_Ice_Extent.png

Parce que moi, honnêtement et objectivement, je ne vois pas ce qui fait que 2010 est plus proche -ou non- de 2006 que de 2007 pour le moment. A la limite ce que l'on peut constater, c'est que 2006 et 2007 sont bien plus proches l'une de l'autre, qu'elles ne le sont de 2010. Ou la seule raison pour laquelle tu prétends que 2010 est plus proche que 2006, c'est pour minimiser la situation actuelle ?

Mais bon ça a encore le temps de changer, en fait je pense qu'il faut attendre fin juillet pour juger de la trajectoire qu'il va prendre, tout ce qui a fondu le mois dernier n'est de toute façon jamais englacé au minimum d'area.

La au moins on est d'accord, quoique je dirais même qu'il faudra attendre au moins le 15/20 août pour commencer à estimer plus finement quel sera le minimum définitif. Tout ce qui a fondu le mois dernier n'est de toute façon jamais englacé au minimum d'area, mais comme ça le mois prochain les invasions chaudes pourront de suite s'atteler aux régions qui ne fondent pas forcément au minimum d'area.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas sorti de la distribution normale ?

dans la mesure où il y a une chance sur 20 de sortir à deux sigmas de la moyenne, et que tu fais une stat sur 30 ans, pas vraiment. En revanche la baisse des 10 années les plus récentes par rapport aux dix années précédentes est significative, pas de doute, et c'est ce qui est mesuré par le trend. Mais pour savoir si c'est vraiment exceptionnel (ce qui ne veut pas dire la même chose, la hausse des températures de l'été par rapport à l'hiver est significative sans être exceptionnelle), il faudrait faire une stat équivalente sur un nombre assez grand de décennies, et là, on manque un peu de données de qualité non ...
Et quelle est la raison objective qui fait que 2010 est plus proche de 2006 que de 2007 ?

vu qu'elle se rapproche de 2006-2007, la pente a subi un nouveau break (qui commence maintenat a etre visible sur cryosphere, l'anomalie remonte....) donc elee est plus proche de celle de 2006 que 2007. Mais bien sur ce n'est aucunement une prédiction, je dis juste que pour ma part je ne vois pas la fonte du dernier mois comme un argument très fort de penser qu'on va etre dans une année très basse du minimum d'area. Perso, je ne parierai pas dessus, mais je n'empeche personne de le faire ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Merry la vallée 280m d'alt.

Une petite comparaison au 6 juillet.... C'est déjà beaucoup mieux que celle du 24 juin que j'avais posté! En 15 jours, ca n'a pas trop fondu default_thumbup.gif

Pourtant c'était si mal parti. Du coup 2010 sort du record du mini de 2007. default_innocent.gif

A suivre...

bankiz4.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a quand même quelque chose qui me chiffonne dans les interventions actuelles, c'est que l'on se focalise essentiellement sur l'area, nul doute qu'il s'agit là d'un paramètre tout à fait pertinent de surveillance de la banquise, mais il ne faudrait pas oublier de le coupler avec le volume de glace restant.

car autant pour l'albedo seul la superficie des glaces va compter autant en ce qui concerne la bonne santé générale des glaces le volume est aussi une notion importante je m'explique.

si j'ai la même superficie mais une épaisseur moindre je peux craindre qu'arriver à une épaisseur limite l'influence des courants , des vents ne joue beaucoup plus dans le démantèlement des glaces que sur des couches plus épaisses, ou tout simplement que d'une situation d'englacement de superficie normale on puisse passer à beaucoup moins par suite de la fonte d'une grande superficie de glace plus fine qu'avant.

et actuellement les indications de l'évolution du volume de glace ne sont pas bonnes du tout (graph page 39 du topic) et il apparaît que nous avons perdu pas mal même par rapport à 2007 ce qui me fait dire que la situation est tout de même moins bonne même si sur l'area finalement il n'y a pas une grande différence au niveau chiffre brut.

pisto

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une petite comparaison au 6 juillet.... C'est déjà beaucoup mieux que celle du 24 juin que j'avais posté! En 15 jours, ca n'a pas trop fondu default_thumbup.gif

Pourtant c'était si mal parti. Du coup 2010 sort du record du mini de 2007. default_innocent.gif

A suivre...

bankiz4.jpg

ce qui est plus inquiétant par contre, sur cette carte, c'est que contrairement aux autres années où il restait une masse compacte et stable sur une grosse portion, la banquise est cette fois attaquée de partout!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les informations mensuelles sur l'état de la banquise par le NSIDC viennent de tomber

http://nsidc.org/arcticseaicenews/

on assiste plus ou moins au retour de "l'anomalie du dipôle" de 2007 durant ce mois de juin 2010

http://nsidc.org/images/arcticseaicenews/20100706_Figure4.png

Il est également fait mention de la rupture extrêmement précoce de l'arche de glace en mer de Lincoln facilitant l'évacuation de vieille glace par le détroit de Narès (phénomène mentionné dans des postes précédents)

La brutale chute de l'extent en juin est interprété principalement par la fonte en baie d'Hudson comme on l'avait préssenti.

Le ralentissement de la vitesse de fonte actuelle est aussi lié au fait que c'est maintenant des zones d'arctique centrale composées en proportion plus importante que les autres années de vieile glace de deux trois ans qui maintenant doivent fondre. Le scénario semble donc plus favorable au ralentissement de la vitesse de fonte pour le mois de juillet.

Enfin, on verra bien...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Qui plus est, le vortex s'est solidement reconcentré sur l'ensemble du bassin arctique, interdisant de fait les advections douces mis à part sur les zones latérales, ce qui devrait encore plus limiter le recul au moins pour les 7 à 10 prochains jours.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cévennes - Joyeuse - Alt: 187 m

Dans une vingtaine de jours nous aurons une vitesse de fonte et une area qui seront moins mauvaises qu'en 2007.

http://nsidc.org/data/seaice_index/images/daily_images/N_timeseries.png

Madame Irma d'Aubenas a parlé default_thumbup1.gif

Sans rire, comment peut-on être aussi catégorique, en faisant une simple projection sur un graphe ? default_mellow.png

Les voyantes utilisent la logique et la déduction statistique pour faire des prédictions.

J'ai 4 jours de retard sur mes prévisions , mais en toute logique on est repassé au dessus de 2007, et on en sera certainement assez loin à la mi-septembre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les voyantes utilisent la logique et la déduction statistique pour faire des prédictions.

J'ai 4 jours de retard sur mes prévisions , mais en toute logique on est repassé au dessus de 2007, et on en sera certainement assez loin à la mi-septembre.

aucue logique ni déduction statistique dans ta première prédiction.aucune dans celle-ci non plus... car sur quoi te bases-tu pour dire qu'on sera loin de l'area de 2007 à la mi-septembre, mis à part sur tes envies personnelles?

je signale au passage que l'area actuelle est plus basse que celle de 2008 à la même époque, et qu'à la mi-septembre en 2008 on était quasi au même niveau que 2007!

seaice.recent.arctic.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les voyantes utilisent la logique et la déduction statistique pour faire des prédictions.

J'ai 4 jours de retard sur mes prévisions , mais en toute logique on est repassé au dessus de 2007, et on en sera certainement assez loin à la mi-septembre.

Comment se porte le mouvement anti-canicule cet été?

Le retour annoncé de la niña a des répercussions sur l'oscillation atlantique avec notamment l'instauration d'un régime de dorsales responsable des canicules (en Europe) de l'été 1947,1976 et 2003.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Météorologie_de_l'Europe

Pour moi, l'année 2007 a été marquée par un el niño en hiver 2006 puis une niña en été avec la constitution d'un dipôle arctique particulier qui fût en partie responsable du record de fonte de la banquise. Au mois de juin de cette année, nous avons assisté à la formation de ce même dipôle.Probablement que ce mois de juillet marquera une trêve.

Qu'en sera-t-il du mois d'août et quel sera l'impact de la baisse du volume de glace d'après le modèle PIOMAS sur l'area?

Ce modèle est-il dans l'erreur? Trop pessimiste?

La logique et la déduction statistique a-t-elle fonctionnée en 2007? Cette année sera-t-elle proche de 2006 ou de 2007?

En attendant de vous lire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Très net coup de frein dans la vitesse de fonte pour cette première décade de Juillet, ce qui n'empêche pas 2010 de faire tomber le record du plus faible extent moyen pour cette décade.

banquise1.png

Au 10 juillet, l'extent de 2010 est à égalité avec celui de 2007 (moins de 25000 km² d'écart, soit une valeur inférieure à la marge d'erreur), et un chouilla en dessous de celui de 2006 (environ 100000 km² d'écart). Aucune reprise significative de la fonte a envisager durant les 7 prochains jours du fait d'un vortex polaire reconcentré qui interdit les incursions chaudes franches dans le bassin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au 10 juillet, l'extent de 2010 est à égalité avec celui de 2007 (moins de 25000 km² d'écart, soit une valeur inférieure à la marge d'erreur), et un chouilla en dessous de celui de 2006 (environ 100000 km² d'écart). Aucune reprise significative de la fonte a envisager durant les 7 prochains jours du fait d'un vortex polaire reconcentré qui interdit les incursions chaudes franches dans le bassin.

Il me semble que GFS voit une bulle chaude assez incroyable (20 à 850pa) arriver par la sibérie dès vendredi prochain: http://www.wetterzentrale.de/pics/Rhavn1202.gif ... mais c'est loin... Et en effet les modèles ne prédise pas une pénétration en profondeur...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Yvelines

Il me semble que GFS voit une bulle chaude assez incroyable (20 à 850pa) arriver par la sibérie dès vendredi prochain: http://www.wetterzentrale.de/pics/Rhavn1202.gif ... mais c'est loin... Et en effet les modèles ne prédise pas une pénétration en profondeur...

Oui je pense qu'on l'a tous aperçue sur les sorties de GFS hier. La bulle de chaleur aurait malgré tout tendance à s'écraser au contact de l'océan, limitant peut-être une fonte trop rapide. A suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et quelle est la raison objective qui fait que 2010 est plus proche de 2006 que de 2007 ?

AMSRE_Sea_Ice_Extent.png

Parce que moi, honnêtement et objectivement, je ne vois pas ce qui fait que 2010 est plus proche -ou non- de 2006 que de 2007 pour le moment. A la limite ce que l'on peut constater, c'est que 2006 et 2007 sont bien plus proches l'une de l'autre, qu'elles ne le sont de 2010. Ou la seule raison pour laquelle tu prétends que 2010 est plus proche que 2006, c'est pour minimiser la situation actuelle ?

ça devient un peu plus clair non? ceci dit, les fluctuations sont telles que rien n'est garanti pour le mois qui va venir, qui fait toute la différence sur la valeur finale. L'examen des courbes montre manifestement qu'il n'y a quasiment aucune corrélation entre la fonte de printemps et la "phase terminale" de la fonte qui n'agit que de mi-juillet à mi-aout, et qui dépend fortement des conditions du vortex polaire à ce moment de l'année comme beaucoup le soulignent : 2006 et 2003 avait une valeur assez elevée de l'extent et de l'area finaux, mais 2006 tient toujours le record du plus faible extent des 6 premiers mois de l'année depuis 10 ans, et 2003 le record du plus grand !

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'examen des courbes montre manifestement qu'il n'y a quasiment aucune corrélation entre la fonte de printemps et la "phase terminale" de la fonte qui n'agit que de mi-juillet à mi-aout

Rappel :

13Vents a rappelé l'ordre des plus grandes fontes "printanières".

Parmi les années du graphique (> 2002), les 3 années ayant montré le plus de fonte ont terminé avec l'extent le plus bas en été.

La corrélation sur un aussi faible échantillon ne permet pas de conclure, mais celle qui existe est certainement positive.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rappel :

13Vents a rappelé l'ordre des plus grandes fontes "printanières".

Parmi les années du graphique (> 2002), les 3 années ayant montré le plus de fonte ont terminé avec l'extent le plus bas en été.

La corrélation sur un aussi faible échantillon ne permet pas de conclure, mais celle qui existe est certainement positive.

excuse , à quel graphique tu fais référence , et qu'est ce que tu appelles fonte printanière ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Depuis le début de juillet on assiste à une succession de passages de dépressions plutôt creuses au sein de l'archipel canadien et du Nord Groenland.

Vous trouverez ci-joint les graphiques de températures, pressions, hygrométrie, radiations solaires et de vitesses et direction des vents de la station sur la plate-forme de glace de Milne (une des dernières intacte de l'Ellesmere)

https://datagarrison.com/users/300034012631040/300034012631040/plots.php

On est récemment descendu en dessous des 990 millibars.

Cette perturbation a eu une conséquence importante aujourd'hui sur la banquise au Nord Est du Gröenland juste au sud de la polynie habituelle une rupture de la banquise que je qualifierai de colossale

Voici l'image en résolution de 260 m:

http://mrrs-ks.eo.esa.int/mrrs/images/2010/07/14/MER_FR__0PNPDK20100714_141638_000004842091_00125_43766_1010.N1_4C3DCB6A_image_0260.jpg

J'ai du mal à déterminer la superficie de ce bout de banquise désormais à la dérive dans le détroit de Fram.

L'onde de tempête a également provoqué une fracture de la banquise côtière plus au Nord du Gröenland et la destruction de la banquise côtière au large d'Alert en mer de Lincoln.

http://mrrs.eo.esa.int/mrrs/images/2010/07/10/MER_FR__0PNPDE20100710_180512_000001822091_00070_43711_7433.N1_4C38B750_image_0260.jpg

On assiste souvent en été à une période propice aux tempêtes pour l'Arctique.

Le passage de ces tempêtes a pour conséquence immédiate la fracturation du pack dont l'image précédente est caractéristique mais une autre conséquence est l'inversion du gyre de Beaufort qui tourne usuellement dans le sens des aiguilles d'une montre.

Ainsi la glace qui dérive du pôle le long d'Ellesmere jusqu'à fondre en mer de Beaufort au large de l'ile de Banks repart poussée par les vents vers le nord Est. Ceci est plus ou moins marqué selon les endroits.

On voit d'après l'évolution des positions des bouées ce phénomène depuis une dizaine de jours.

http://iabp.apl.washington.edu/maps_daily_arcticbasin.html

Enfin pour conclure, j'ai retrouvé un document pdf intéressant sur le forçage atmosphérique du gyre de Beaufort (en anglais,sorry)

http://www.whoi.edu/beaufortgyre/pdfs/2008JC005127.pdf

En espérant que cela aide à la compréhension des évolutions de la banquise arctique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma prévision pour l'extent minimal de septembre 2010

Il semblerait que le forum se soit pas mal énervé sur mon article du post de septembre 2009 ("Les prévisions de leurs modèles … du vent ?..."

Pour remettre un peu de carburant sur une flamme qui est un peu retombée, je viens d'en "remettre une couche" avec un nouvel article sur "Le Post" : "Surface de la banquise : une approche originale pour la prévision"

Le début et résumé :

"Prévision PapyJako pour la surface minimale de la banquise nord en septembre prochain : 5 627 000 km2.

C'est le résultat obtenu en appliquant aux prévisions des "spécialistes" les mêmes taux d'erreur que ceux qui ont été mesurés sur leurs prévisions de l'an passé"

[...], je fais observer que le consortium SEARCH précise bien, dès le début de son chapitre "Overview" :

About the Sea Ice Outlook

The SEARCH Sea Ice Outlook is an international effort to provide a community-wide summary of the expected September arctic sea ice MINIMUM.

[...]

Pour gagner du temps sur les commentaires, merci de noter :

1) Que je ne moque ni des Scientifiques, ni de la Science

2) Que je n'ai jamais reproché à un scientifique de se tromper. C'est par l'erreur que la Science progresse.

Par contre

1) Je cherche une explication au fait que tous les prévisionnistes se sont plantés, tous dans le même sens. Si vous en avez une autre que la mienne, détaillée dans mon article, avec le pourquoi, je prend.

2) Je ne supporte pas la médiocrité qui consiste à remplacer la réflexion et l'analyse par une "prolongation de tendance", et de prétendre, en cela avoir fait oeuvre de Science.

3) Je déteste le détournement de la Science à des fins partisanes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

"Prévision PapyJako pour la surface minimale de la banquise nord en septembre prochain : 5 627 000 km2.

C'est le résultat obtenu en appliquant aux prévisions des "spécialistes" les mêmes taux d'erreur que ceux qui ont été mesurés sur leurs prévisions de l'an passé"

L'idée n'est pas forcément mauvaise...

Pourrais-tu juste nous exposer quelles sont les prévisions de 2009 que tu as utilisées ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Prévision PapyJako pour la surface minimale de la banquise nord en septembre prochain : 5 627 000 km2.

C'est le résultat obtenu en appliquant aux prévisions des "spécialistes" les mêmes taux d'erreur que ceux qui ont été mesurés sur leurs prévisions de l'an passé"

Pour anticiper sur les mots d'oiseaux dont je ne manquerai pas de me faire affubler,...

on a quand même le droit de dire que ce n'est qu'une prévision parmi tant d'autres?edit: une autre prévision, peut-être plus facile, celle-là: 2010 risquerait bien d'être la deuxième année, avec 2007, où le passage du nord-ouest ET le passage du nord-est sont ouverts en même temps.

arctic.seaice.color.000.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'idée n'est pas forcément mauvaise...

Pourrais-tu juste nous exposer quelles sont les prévisions de 2009 que tu as utilisées ?

J'ai utilisé les prévisions à trois mois de SEARCH :

Pour 2009 : September Sea Ice Outlook: June report

Pour 2010 : September Sea Ice Outlook: June Report

Pour 2009, tous les prévisionnistes s'étaoent plantés, en sous évaluant tous de 5% à 40% le minimum d'extent.

Le contexte n'ayant pas significativement changé (lire l'article pour les détails), j'ai fait lhypothèse qu'ils se tromperaient de la même façon que l'an dernier ...

Bonne soirée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour remettre un peu de carburant sur une flamme qui est un peu retombée

Le résumé de ta méthode est ceci :

"le scénario le plus probable est la moyenne des prévisions, chacune étant corrigée du biais de l'année 2009"

Pourquoi pas, mais on aurait aimé un peu d'explications sur la reprise du biais de 2009. Quel argument scientifique tu utilises ? Ca sent le prolongement de tendance quand même...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le résumé de ta méthode est ceci :

"le scénario le plus probable est la moyenne des prévisions, chacune étant corrigée du biais de l'année 2009"

Pourquoi pas, mais on aurait aimé un peu d'explications sur la reprise du biais de 2009. Quel argument scientifique tu utilises ?

L'argument est (lis mon article pour les détails)1) Pour que tout le monde se trompe, dans le même sens, il doit y avoir un "mode commun"

2) Le "mode commun" ne peut être la technologie vu qu'ils utilisent tous des méthodes différentes.

3) Il y a un "mode commun" non technologique évident : toutes les équipes ont intérêt à faire des prévisions catastrophiques

4) Sur ce plan, rien n'est changé depuis l'an dernier.

Donc ...

Ca sent le prolongement de tendance quand même...

Touché !... mais ici, il s'agit ici d'une vraie "tendance lourde" ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...