Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Semaine du 29/09/2008 au 05/10/2008


Recommended Posts

  • Replies 126
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Que nous réserve les derniers jours de septembre et les premiers jours d'octobre.

A vos souris et claviers, les analyses et tendances de la semaine du 29/09 au 05/10 peuvent commencer.

default_huh.png:huh: ???La tendance à l'anticyclone pour le moment....

Rien à dire de plus.

Ju

Link to post
Share on other sites

Aller, je me lance!

A partir du 27/28, un flux de S/SE va se mettre en place. Puis l'anticyclone de l'Europe centrale prévu a cette date va se barer au fur et a mesure et perdre de son intensité jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus véhiculé un flux de S/SE. A partir de cela, ce sera l'AA qui va prendre un rôle important par la suite car à ce moment-là, il sera situé aux latitudes plus hautes que les Açores accompagné d'une pression avoisinant 1025 hpa. Il engendrera un flux de NO assez frais jusqu'à ce qu'une grosse invasion arctique parviennet aux basses latitudes (pourtour méditerranéen en France). Jusque là, nous seront soumis à une masse d'air articque maritime et une grosse dorsale anticyclonique se prolongera vers l'Islande qui véhiculera un flux de N.

Ce n'est qu'une hypothèse!

Voilà ce que j'imagine.

Selon moi, ce sera un fin de septembre et début octobre pourri.

Link to post
Share on other sites

Aller, je me lance!

A partir du 27/28, un flux de S/SE va se mettre en place. Puis l'anticyclone de l'Europe centrale prévu a cette date va se barer au fur et a mesure et perdre de son intensité jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus véhiculé un flux de S/SE. A partir de cela, ce sera l'AA qui va prendre un rôle important par la suite car à ce moment-là, il sera situé aux latitudes plus hautes que les Açores accompagné d'une pression avoisinant 1025 hpa. Il engendrera un flux de NO assez frais jusqu'à ce qu'une grosse invasion arctique parviennet aux basses latitudes (pourtour méditerranéen en France). Jusque là, nous seront soumis à une masse d'air articque maritime et une grosse dorsale anticyclonique se prolongera vers l'Islande qui véhiculera un flux de N.

Ce n'est qu'une hypothèse!

Voilà ce que j'imagine.

Selon moi, ce sera un fin de septembre et début octobre pourri.

J'entrevois un peu comme toi mais j'insisterais un peu sur le fait que l'on pourrait se trouver dans une situation assez fortement anticyclonique dés le 4 ou 5 , differente de l'actuel mais un flux de nord/nord ouest léger.

C'est sur ta descente arctique que je te suis pas trop, mais j'ai du louper un épisode default_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Hmm Judd ... default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Il y a un fait, le nord de la scandinavie risque bien de connaître une belle descente froide humide le 28/29 septembre. C'est vu depuis 2/3 jours maintenant.

Pour GFS de contrôle, cette dégradation fait rapidemment pschhhhhhhhhhhh ... et finalement, temps anticyclonique chez nous sous un flux est/ sud-est plus ou moins marqué. Bref toujours pareil, matinées parfois fraîches mais vraie impression de beau temps .

Pour ECWMF, la dégradation s'étend à toute l'europe centrale, détruit l'axe paris-moscou que nous connaissons actuellement et le gros se retranche sur l'atlantique nord ...

Moralité : flux de nord, avec -on le devine- un temps risquant de tourner "moisi" lors de ce topic.

Evidemment pas de neige mais ça sent le "10°C et il pleut" en plaine, notamment sur la frange Est de la France default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" width="20" height="20">

Ô joie ....

Tout ceci est à confirmer mais l'option dégradation (sauce hivernale) n'est pas à mettre à la poubelle.

Link to post
Share on other sites

J'entrevois un peu comme toi mais j'insisterais un peu sur le fait que l'on pourrait se trouver dans une situation assez fortement anticyclonique dés le 4 ou 5 , differente de l'actuel mais un flux de nord/nord ouest léger.

C'est sur ta descente arctique que je te suis pas trop, mais j'ai du louper un épisode default_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">

A vari dire, c'est un peu difficile à dire car les modèles numériques ne sétendent pas encore pour cette semaine. On peut juste imaginer la tournure des choses.

Pour ma part, je suis plutôt favorable pour une invasion articque importante.

Pour le changement du dinamisme général, beaucoup de choses vont changer.

Tout d'abord, l'anticyclone qui cantonnera vers le 28 sur les îles britanniques d'après GFS va perdre de son intensité. Voilà ce que j'imagine par la suite:

Cet anticyclone va descendre en latitude et véhiculera un flux de sud sud-est avec peut-être des gouttes froides en solde sur la France. Il va ensuite revenir progressivement vers le sud-est ou l'est de l'europe et il n'aura plus une puissance suffisante pour véhiculé un flux de sud sud-est. Cette suite d'enchaînement sera pour les derniers jours de septembre. Par la suite, ce sera l'AA qui aura un rôle important, car nous seront soumis à un flux de NO puisqu'il sera situé a bien des latitudes plus hautes que les Açores avec une pression en son centre d'environ 1025 hpa.

Ensuite, cet anticyclone va passer en air froid car il y aura eu le passage d'une invasion polaire assez puissante.

L'anti va gagner encore en latitude et sera en mesure de nous améné un flux de N avec une succesion d'invasions arctiques.

Ainsi en son centre la pression avoisinera sans doute 1040 hpa et une dorsale se prolongera vers l'Islande.

Ce qui veut dire que nous seront sous l'influence d'une masse d'air arctique maritime.

Je pense qu'au terme de cela, le nord de la France connaîtra des gelées assez fréquentes le matin et l'après-midi, les températures avoisineront 8-13°c. Le temps sera maussade. Pour les fanas de neige, je pense que la neige pourraient être présente autour de 800 m d'alt et au-dessus dans les montagne.

Link to post
Share on other sites

A vari dire, c'est un peu difficile à dire car les modèles numériques ne sétendent pas encore pour cette semaine. On peut juste imaginer la tournure des choses.

L'anti va gagner encore en latitude et sera en mesure de nous améné un flux de N avec une succesion d'invasions arctiques.

Ainsi en son centre la pression avoisinera sans doute 1040 hpa et une dorsale se prolongera vers l'Islande.

Ce qui veut dire que nous seront sous l'influence d'une masse d'air arctique maritime.

Je pense qu'au terme de cela, le nord de la France connaîtra des gelées assez fréquentes le matin et l'après-midi, les températures avoisineront 8-13°c. Le temps sera maussade. Pour les fanas de neige, je pense que la neige pourraient être présente autour de 800 m d'alt et au-dessus dans les montagne.

Erreur : il ne faut se baser que sur les modèles. Sinon il s'agit d'extrapolation. Cette partie de ton post que je cite entre dans ce cadre. C'est à proscrire complètement sur ce topic de prévisions.

Il te faudrait donc être un peu plus prudent sur le scénario que tu mets en avant, d'autant qu'en plus tu n'hésites pas à faire dans l'échelle très fine (beaucoup trop fine) en précisant les tx en plaine et l'altitude à laquelle pourrait tomber la neige sur les massifs : c'est inconcevable à si lointaine échéance.

Link to post
Share on other sites

Erreur : il ne faut se baser que sur les modèles. Sinon il s'agit d'extrapolation. Cette partie de ton post que je cite entre dans ce cadre. C'est à proscrire complètement sur ce topic de prévisions.

Il te faudrait donc être un peu plus prudent sur le scénario que tu mets en avant, d'autant qu'en plus tu n'hésites pas à faire dans l'échelle très fine (beaucoup trop fine) en précisant les tx en plaine et l'altitude à laquelle pourrait tomber la neige sur les massifs : c'est inconcevable à si lointaine échéance.

Enfin, je voudrais ajouter quelques choses.

Pourquoi tu utilises le thermes "ce topic de prévisions" alors qu'on doit se baser sur des modèles numériques.

C'est plutôt un topic d'analyse de prévision et non pas de prévision.

Link to post
Share on other sites

Enfin, je voudrais ajouter quelques choses.

Pourquoi tu utilises le thermes "ce topic de prévisions" alors qu'on doit se baser sur des modèles numériques.

C'est plutôt un topic d'analyse de prévision et non pas de prévision.

Puisque tu chipotes sur des broutilles, je précise (pour que tu comprennes mieux) qu'il s'agit d'un topic d'analyses des sorties de modèles en vue d'une production de tendances et de prévisions; les tendances et prévisions étant exclusivement basées sur les sorties de modèles. CQFD, il s'agit bien d'un topic de prévisions : on analyse les sorties de modèles, pas les prévisions...

Il faut savoir rappeler les bases de temps en temps pour éviter certains égarements ! default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

L’automne pourrait pointer le bout de son nez à la fin du mois. Il ne s’agit pas d’extrapoler mais de proposer plusieurs tendances en fonctions des conditions synoptiques du moment.

Certes, on peut tout imaginer, ou presque :

- Un anticyclone persistant sur l’Europe du nord qui continue à protéger le nord de l’hexagone, avec plus au sud un temps assez nébuleux (circulations de gouttes froides provenant de Méditerranée) le tout en flux d’est, donc frais. UKMO

- Un anticyclone progressant vers l’Europe centrale véhiculant un flux de sud-est et des conditions de beau temps sur toute la France sauf dans le quart sud-ouest (goutte froide Ibérique) avec des matinées fraîches et des journées plutôt douces. GFS, NOGAPS

- Un anticyclone remontant sur l’Atlantique nord (sud de l’Islande) orientant ainsi le flux en flux maritime de Nord-ouest sur nous, puis de nord, puis nord-est ??? Une France coupées en deux avec du soleil à l’ouest (surtout dans le sud-ouest) mais de la fraîcheur et à l’est un temps nettement plus frais et surtout plus perturbé. Les descentes arctiques contourneraient l’anti nordique pour venir couler sur l’Europe centrale. Première neiges sur les massifs de l’est. ECMWF

Voilà les 3 principales hypothèses pour la période. Ca peut évoluer en fonction des réactualisations des différents modèles

Alors retour de l’Automne avant l’heure ou temps de transition, plat, monotone mais pas si désagréable ?

Link to post
Share on other sites

Désolé du hs mais l'automne tu sais, il a pas attendu ta belle analyse pour se montrer vu les Tn qu'on a sur quasi toute la france depuis 10/12 jours

actu c'est bel et bien l'automne et en effet cela devrait continuer peut etre avec une parenthèse un brin "estival" le week end prochain mais je l'ai deja évoqué plus haut. default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Puisque tu chipotes sur des broutilles, je précise (pour que tu comprennes mieux) qu'il s'agit d'un topic d'analyses des sorties de modèles en vue d'une production de tendances et de prévisions; les tendances et prévisions étant exclusivement basées sur les sorties de modèles. CQFD, il s'agit bien d'un topic de prévisions : on analyse les sorties de modèles, pas les prévisions...

Il faut savoir rappeler les bases de temps en temps pour éviter certains égarements ! default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Merci de ton expliquation! default_rolleyes.gif

On voit bien que tu es spécialiste à travers ces arguments.

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

N'ayant pas l'habitude de faire de prévisions et la plupart du temps lisant seuelemnt ce qu'il y a sur les topics. J'ai décidé de m'aventurer là ou je n'ai pas encore osé aller, la prévision.

L'anticyclone pourrait début octobre se positionné vers des hautes latitudes et orientera un flux d'est sur notre pays.

La moitié nord nord du pays pourrait donc connaitre des gelées plus fréquentes sur la moitié nord. Un temp frais voir très frais pour la saison devrait concerné une grande partie de nos régions.

ps: pour une première "petite" analyse j'espère que je n'ai pas fait de bourdes.

Merci

Link to post
Share on other sites

Analyse technique du dimanche 21 septembre :

Après une masse d’air continentale…une masse d’air méditerranéenne ?

Situation actuelle : La configuration synoptique est particulière en cette deuxième partie du mois de Septembre. Une vaste barrière anticyclonique s’étend des Açores à la Russie protégeant la France des dépressions atlantiques. Dans le même temps, deux noyaux dépressionnaires s’installent durablement sur les pays du Sud de l’Europe et favorisent une dynamique de basse couche importante.

1_ncj3.PNG

Une goutte froide d’altitude évolue peu rapidement sur les pays de l’Europe médiane en direction de nos frontières par flux d’Est. L’onde froide associée abaisse largement les températures sur le Nord-est du pays tandis que la dépression portugaise favorise un flux de Sud-est en altitude sur le quart Sud-ouest. L’écart Nord-est / Sud-ouest est ainsi à son comble puisque nous ne relevons pas plus de 12°C sur les plateaux de Langres contre une poche à 25-26°C sur les plaines gersoises et haute-garonnaises en cette fin de week-end.

2_jjj1.PNG

Cette situation synoptique favorise le retrait du jet d’altitude sur des régions très au Nord de l’Europe, et bien plus au Nord que sa trajectoire moyenne au mois de Septembre.

3_nrf5.PNG

Ce pseudo-blocage est triplement alimenté entre l’Atlantique et la méditerranée mais tiendra-t-il encore longtemps ?

La situation est très compliquée et pour des raisons de compréhension, il est préférable d’étudier son évolution image par image.

4_gvi9.PNG

C’est à partir du jeudi 25 septembre qu’un élément apparaît favorable à la migration des hauts géopotentiels scandinaves. Pour cela, il faut se focaliser sur la zone nommée HT1 sur la carte. Il aurait été préférable d’utiliser une échelle plus grande mais pour éviter toute confusion, l’échelle européenne suffira. C’est cette zone HT1 qui va favoriser un dynamisme atmosphérique beaucoup plus important sur la région si bien qu’un talweg matérialisé par cette langue de basse tropopause BT2 risque de se mettre en place.

Comme, il s’agit d’une situation d’ondulations par compensation des éléments, à l’avant de ces BT2, une puissante advection de haute tropopause favorise l’alimentation conséquente du blocage nordique. Temporairement, celui-ci se renforce brutalement.

5_jkb1.PNG

Mais voilà que quelques heures plus tard (vendredi 26), c’est une quatrième ondulation (BT4) de basse tropopause qui intervient sur le Labrador. Vous connaissez alors le processus : les hautes pressions marquées HT1 se renforcent mais surtout elle « se méridionaliser » si bien que la zone de hauts tourbillons absolus (BT2) continue sa descente infernale vers le Sud. Le talweg qui se forme devient alors très impressionnant sur l’Atlantique, alors que les hautes pressions nordiques continuent à être alimentées depuis les Açores. Tout ceci grâce à cet enchaînement de structures macro-baroclines.

6_snr8.PNG

Comme, tout évolue très vite il ne faut pas attendre la fin de la journée de vendredi pour apercevoir du changement ! Il faut maintenant observer la zone HT3 qui est devenue très étendue sur le proche Atlantique et la mer du Nord. Ce solide blocage qui perdure encore et encore semble si solide que le talweg (BT2) formé 36 heures plus tôt se tord littéralement sous le poids des hauts géopotentiels. Pendant ce temps, BT4 évolue au large du Groenland mais il faut aussi observer HT1’ qui tend à « s’arrondir ».

7_jiu5.PNG

La journée de samedi est la journée de tous les changements ! Nous notons un rapprochement important de BT4 et de BT2 cause de l’isolation de la bulle de haute tropopause HT1. Mais voilà que deux nouvelles zones vont être déterminantes dans la suite des évènements : BT5 et par conséquent HT6. En effet, BT5 que nous n’avions pas nommé dans les précédentes images mais qui était belle et bien présente favorise une nouvelle advection de haute tropopause depuis le continent africain. Dans un futur très proche, BT2 , BT4 et BT5 finiraient par se joindre avec par conséquent la fin de l’alimentation Atlantique pour HT3.

8_but9.PNG

Fin d’une alimentation, certes, mais début d’une autre et depuis la méditerranée. Ceci signifierait donc des jours meilleurs sur le bassin de la grande bleue, puisque libérée des basses pressions ! En France, en Grande-Bretagne, en Allemande et Suisse, il est difficile d’établir une prévision dans le mesure où tout dépendra de l’emplacement de HT3 et de BT2 , BT4, et BT5 !

Cependant, nous pouvons facilement tabler, compte tenu de la situation synoptique, qu’un flux de sud à sud-est remplacerait le flux d’est présent depuis plusieurs jours. Remplacement, oui mais pour combien de temps ? Voilà la problématique que nous devrons résoudre d'ici mercredi ou jeudi!

Cette analyse fût très compliquée à réaliser dans la mesure où chaque élément synoptique est extrêmement important. Il suffit donc d’une simple anomalie atmosphérique de petite échelle se produisant sur les côtes américaines pour que 3 à 4 jours plus tard la situation change en Europe.

Le mécanisme est plutôt bien vu et c’est pour cela que nous vous l’avons détaillé mais l’emplacement des différents centres d’action reste à définir dans notre prochaine analyse !

Merci,

Alexy

Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Je crois bien qu'on est repartit pour un coup de froid sec dans cette periode. Il y a qu'à voir le run de ECMWF ce soir.

ENS sur ce coup est bien isolé ce soir ( sauf GFS determiste) vu que UKMO tourne dans le même sens que CEP...

JMA ce soir passe dans l'extrême froid mais le même scenario que CEP à savoir la remontée des pressions vers le groenlande, avec un flux de Nord se mettant en place sur l'europe. Si tel serait le cas, un coup de froid remarquable déferlerait sur les balkans, la france pourrait à tout moment être touché également...

Link to post
Share on other sites
Posted
Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

moi je vois anti, anti et encore anti pour la période

Link to post
Share on other sites

Toujours ce flux d'est à sud-est selon GFS, la CEP et UKMO - beau et frais le matin puis relativement doux l'après-midi surtout sur le sud-ouest ou le temps pourrait rester plus nuageux en raison de cette goutte froide positionnée sur les Açores.

NOGAPS lui verrai cette goutte froide plus en marge avec un flux d'est ensoleillé s'orientant carrément au nord. Possibilité d'une dégradation s'infiltrant par le nord-est ensuite.

A suivre.

Link to post
Share on other sites

Désolé trop rapide, en tant que noueveau j'ai appris qu'un patator était un anticyclone mais pourquoi ce nom?

default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" width="20" height="20">

Patator, Mastodonte, colossal, gros, default_dry.png casse-bonbon...
Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...