Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
judd

Débacle des glaces au pôle nord en 2008

Recommended Posts

Oui, au niveau de l'extent on est très loin des valeurs de l'an dernier. C'est très clair pour les images, mais aussi dans les chiffres puisque dans leurs dernières réactualisations l'IJIS évoque un retard d'un peu moins de 0,7 millions de kilomètres carrés par rapport à l'année dernière, et le NSIDC un peu plus de 0,7 millions de km². Et la, je ne partage pas l'avis de Grecale, a moins d'un phénomène climatique de grande ampleur (très grosse vague de douceur de fin d'été) je ne vois pas comment matériellement on pourrait rattraper les valeurs de 2007. Mais on se dirige tout de même doucement vers la seconde valeur la plus basse d'extent : selon l'IJIS il ne nous manque plus que 0,68 millions de km² de recul pour battre 2005, sachant qu'il reste environ un mois de recul et que l'on perd en ce moment pas loin de 0,1 millions de km² par jour.

Par contre niveau area cette fois, on a déjà bien dépassé les valeurs de 2005 et la fonte se poursuit. A date équivalente, on n'a plus qu'environ 0,2/0,3 millions de km² de retard sur 2007, et une anomalie qui approche les -2 millions de km². Même si je persiste à dire qu'on ne devrait pas battre 2007 ici non plus, le record de l'an dernier pourrait être sérieusement approché.

en fait je voulais parler d'area et non d'extent. au temps pour moi. mais je maintiens toujours mon pari! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour ma part, je parie toujours sur un extent estival 2008 inférieur à l'extent 2007. je peux me tromper, évidemment. mais on n'est vraiment pas loin de l'année dernière... default_dry.png

Je ne suis pas de votre avis.Pour moi, l'évolution de la fonte de la banquise est difficilement prévisible en dehors d'une tendance globale.

Qui aurait parié l'année dernière sur un extent et une area aussi faible? Des bookmakers anglais, madame Soleil, Paco Rabanne?

Ce terme de pari n'a aucun sens.

Nous ne pouvons pour l'instant que surveiller sa fonte en été et établir en fonction des périodes de chaleur et de tempêtes des explications cartésiennes sur les causes possibles.

Quellles modélisations utilisez vous pour arriver à votre conclusion?

Connaissons nous l'épaisseur exacte de la banquise en tout point et son évolution d'une année sur l'autre?

En ce qui me concerne la réponse est non. On peut supputer que le potentiel de fonte est un peu plus important en cet fin d'été car la banquise côté Sibérie est de première année et est donc présumée plus fragile. C'est ce que nous avons observés ces derniers temps en particulier avec la vague de chaud de fin juillet début août qui a provoqué une fonte rapide et accélérée ces derniers jours.

Cela dit actuellement la situation est globalement dépressionnaire en particulier aux alentours de l'archipel canadien. La neige a fait son apparition en force.

Sur Wetterzentrale.de on voit du -5°C, -10°c de prévu sur l'archipel canadien.Ce temps dépressionnaire est prévu pour une semaine et de manière assez globale sur l'Arctique.

Voici la situation sur le plateau de Serson (Ellesmere) actuellement balayé par des tempêtes.

-2° à Serson

Ceci casse la banquise côtière et fragilise les plateaux de glace.(effet de la houle de Nord-Ouest).

Il y a quelques temps j'indiquai que les 2 morceaux de la rupture de plateau de glace d'Ayles en 2005 se déplaçaient vers le Nord aux environs de l'ile Amund Ringnes. Ils ont depuis inversés leur route vers le sud poussés par les tempêtes. Surtout celui situé à l'ouest qui évolue dans une zone où la banquise est en débâcle.

Dérive des iles de glaces

Voilà pour les infos.

Donc on devrait plutôt s'attendre à un ralentissement de la fonte de la banquise d'ici quelques jours.

Après, bien difficile de prédire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas de votre avis.

Pour moi, l'évolution de la fonte de la banquise est difficilement prévisible en dehors d'une tendance globale.

Qui aurait parié l'année dernière sur un extent et une area aussi faible? Des bookmakers anglais, madame Soleil, Paco Rabanne?

Ce terme de pari n'a aucun sens.

Nous ne pouvons pour l'instant que surveiller sa fonte en été et établir en fonction des périodes de chaleur et de tempêtes des explications cartésiennes sur les causes possibles.

Quellles modélisations utilisez vous pour arriver à votre conclusion?

Connaissons nous l'épaisseur exacte de la banquise en tout point et son évolution d'une année sur l'autre?

En ce qui me concerne la réponse est non. On peut supputer que le potentiel de fonte est un peu plus important en cet fin d'été car la banquise côté Sibérie est de première année et est donc présumée plus fragile. C'est ce que nous avons observés ces derniers temps en particulier avec la vague de chaud de fin juillet début août qui a provoqué une fonte rapide et accélérée ces derniers jours.

Cela dit actuellement la situation est globalement dépressionnaire en particulier aux alentours de l'archipel canadien. La neige a fait son apparition en force.

Sur Wetterzentrale.de on voit du -5°C, -10°c de prévu sur l'archipel canadien.Ce temps dépressionnaire est prévu pour une semaine et de manière assez globale sur l'Arctique.

Voici la situation sur le plateau de Serson (Ellesmere) actuellement balayé par des tempêtes.

-2° à Serson

Ceci casse la banquise côtière et fragilise les plateaux de glace.(effet de la houle de Nord-Ouest).

Il y a quelques temps j'indiquai que les 2 morceaux de la rupture de plateau de glace d'Ayles en 2005 se déplaçaient vers le Nord aux environs de l'ile Amund Ringnes. Ils ont depuis inversés leur route vers le sud poussés par les tempêtes. Surtout celui situé à l'ouest qui évolue dans une zone où la banquise est en débâcle.

Dérive des iles de glaces

Voilà pour les infos.

Donc on devrait plutôt s'attendre à un ralentissement de la fonte de la banquise d'ici quelques jours.

Après, bien difficile de prédire...

il n'est pas question de calculs ou de prédictions... là n'est pas le sujet (et on s'en fiche d'ailleurs). mon "pari" n'a rien de scientifique. il se base simplement sur le fait que l'area de la banquise arctique est en chute libre et est en train de rattraper l'area minimum de l'année dernière. il y a donc de fortes probabilité qu'elle descende en-deça de l'area 2007. point barre.après, être d'accord ou pas, ça ne regarde que chacun d'entre nous. il n'y a rien a gagner. default_dry.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Le recul tant en terme d'area que d'extent se poursuit à une vitesse assez stupéfiante default_huh.png

En terme d'area, nous approchons désormais des 3.6 millions de km² : le record de 2005 est d'ores et déjà largement battu, et celui de 2007 semble désormais quasiment à portée : à date équivalente, on reste à environ 0.2 millions de km² des valeurs de l'an dernier, mais la vitesse de fonte (du moins celle des derniers jours) est plus importante que l'an dernier toujours à la même date. On a encore une marge de l'ordre de 0.6 millions de km² par rapport au minimum de l'an dernier (qui a été d'environ 3.0 millions de km²), mais il reste un peu moins d'un mois de fonte : cela pourrait donc vraiment se jouer à pas grand chose entre 2007 et 2008 d'ici mi-septembre.

Par contre, il est désormais quasiment acquis que nous allons enregistrer cette année la fonte (différence entre le maximum de mars et le minimum de septembre) la plus importante depuis 1979, battant même les valeurs de 2007. En effet si l'on reste encore pour le moment un poil au dessus des valeurs de 2007, le maximum de l'hiver dernier a été plus important que celui de l'hiver 2006/2007, on est donc partis de plus haut...

Côté extent cette fois, on est tombé à 5.76 millions de km² selon l'IJIS, valeur que semble confirmer les graphes du NSIDC. On reste toujours largement au dessus des valeurs de l'année dernière, mais l'écart s'est réduit à 0.60 millions de km² (valeur IJIS, et le graphe du NSIDC concorde). Nous avons d'ores et déjà dépassé le minimum d'extent de 2006, et il ne manque plus que 0.45 millions de km² pour atteindre le minimum de 2005.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Paris XIII ; Pleslin-trigavou (22)

Punaise c'est impressionant comment la glace fond vite actuellement default_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">default_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Quelles répercutions ça pourrait faire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Punaise c'est impressionant comment la glace fond vite actuellement default_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">default_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Quelles répercutions ça pourrait faire ?

Bin comme l'an passé, si ça ne se calme pas dans les prochains jours, peut être un nouveau triste record de fonte de l'aréa...

Sinon, en terme de répercutions, je ne suis pas du tout compétent en la matière mais je pense que c'est un cercle vicieux, moins il y a de glace plus la banquise a du mal à se reformer en raison d'une T° marine qui devient trop douce et un albedo de moins en moins efficace.

Ju

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé j'ai manqué qlq chose mais quelqu'un peut il me définir les termes '"area" et "extent", je voie pas bien la différence

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Sinon, en terme de répercutions, je ne suis pas du tout compétent en la matière mais je pense que c'est un cercle vicieux, moins il y a de glace plus la banquise a du mal à se reformer en raison d'une T° marine qui devient trop douce et un albedo de moins en moins efficace.

C'est difficile d'en tirer des conclusions pour la suite.

L'année dernière, malgré que l'on ait battu tous les records de minimum d'extent comme d'area, la banquise s'est assez bien reformée par la suite et le maximum qui s'en est suivi, même s'il a été inférieur à la moyenne 79-00, a été supérieur à ceux des années précédentes. De toute manière passé août, le soleil commence à descendre très bas et l'albedo ne joue plus un très grand rôle. Et la nuit polaire qui commence à s'installer au pôle à partir de fin septembre et sur une bonne partie du reste du bassin arctique en octobre achève de quasiment supprimer ce rôle. Par contre, partant de plus bas, l'englacement peut être un peu plus long à se réaliser, avec à l'arrivée au maximum une étendue de glace relativement proche des normes à son apogée, mais en contre partie plus fine et plus jeune, assurant une nouvelle fonte plus rapide l'année suivante. Je pense qu'on manque de recul sur le phénomène, mais cela pourrait bien être un cercle vicieux qui se soit désormais enclanché avec une glace devenant un peu plus fragile chaque année lors de la débacle. En tous cas, cela pourrait être l'une des raisons pour lesquelles la fonte de cette année se montre assez proche en importance de celle de l'année dernière, alors que globalement les conditions ont été plus fraiches cette année.

Désolé j'ai manqué qlq chose mais quelqu'un peut il me définir les termes '"area" et "extent", je voie pas bien la différence

L'extent représente l'étendue des zones où la quantité de glace atteint au moins 15%. L'area, j'avais vu plusieurs définitions selon les sites, mais il me semble que pour cryosphère c'est l'étendue de la banquise elle-même (sur d'autres site, j'avais entendu parler des zones où la glace atteignait au moins 85%). Donc si l'on a par exemple une zone de 1 million de km² avec 25% de glace, l'extent de cette zone est de 1 million de km², tandis que l'area va être de 0,25 millions de km². (Qu'on me corrige si j'ai dit une bêtise).

Cela signifie donc, quand l'on dit que l'area est globalement équivalente à celle de l'année dernière alors que l'extent est bien supérieur, que l'on a en superficie autant de glace que l'année dernière à la même période, mais que cette année elle est plus fractionnée et plus éparpillée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Cela fait maintenant déjà quelques jours que les températures ont commencé à décroître sur la Banquise entre Nord-Groenland et archipel Canadien. On est passé de -1°c en moyenne à -5 / -6°c. Ailleurs, sur la partie du bassin Arctique qui est encore gelée, les températures de surface oscillent entre 0 et -2°c.

On observe encore des valeurs proches de 20°c le long des côtes de Sibérie orientale, mais cette grande douceur ne devrait résister que jusqu'à dimanche, ensuite une belle dégringolade est prévue (pourquoi pas un peu de neige en milieu de semaine prochaine...). C'est vraiment le début de la fin de l'été boréal 2008 ! La plongée vers l'hiver est amorcée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'extent représente l'étendue des zones où la quantité de glace atteint au moins 15%. L'area, j'avais vu plusieurs définitions selon les sites, mais il me semble que pour cryosphère c'est l'étendue de la banquise elle-même (sur d'autres site, j'avais entendu parler des zones où la glace atteignait au moins 85%). Donc si l'on a par exemple une zone de 1 million de km² avec 25% de glace, l'extent de cette zone est de 1 million de km², tandis que l'area va être de 0,25 millions de km². (Qu'on me corrige si j'ai dit une bêtise).

Cela signifie donc, quand l'on dit que l'area est globalement équivalente à celle de l'année dernière alors que l'extent est bien supérieur, que l'on a en superficie autant de glace que l'année dernière à la même période, mais que cette année elle est plus fractionnée et plus éparpillée.

merci bien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela fait maintenant déjà quelques jours que les températures ont commencé à décroître sur la Banquise entre Nord-Groenland et archipel Canadien. On est passé de -1°c en moyenne à -5 / -6°c. Ailleurs, sur la partie du bassin Arctique qui est encore gelée, les températures de surface oscillent entre 0 et -2°c.

On observe encore des valeurs proches de 20°c le long des côtes de Sibérie orientale, mais cette grande douceur ne devrait résister que jusqu'à dimanche, ensuite une belle dégringolade est prévue (pourquoi pas un peu de neige en milieu de semaine prochaine...). C'est vraiment le début de la fin de l'été boréal 2008 ! La plongée vers l'hiver est amorcée.

Oui, on va pouvoir bientôt réactiver le fameux topic "frigo sibérien en route" qui semble démarrer finalement assez tard cette année !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Merry la vallée 280m d'alt.

Personne a remarqué que la banquise au nord du Spitzberg touche l'île?

J'ai regardé dans les archives en remontant à 1979 de cryosphère, c'est la première fois qu'une telle concentration a lieu à cette date! Même à l'est du Groenland une bande se forme très à l'est pour la saison... La glace pérenne glisse totalement dans cette région, ça pourrait peut être avoir un impact sur l'Europe cette hiver! default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

Personne a remarqué que la banquise au nord du Spitzberg touche l'île?

J'ai regardé dans les archives en remontant à 1979 de cryosphère, c'est la première fois qu'une telle concentration a lieu à cette date! Même à l'est du Groenland une bande se forme très à l'est pour la saison... La glace pérenne glisse totalement dans cette région, ça pourrait peut être avoir un impact sur l'Europe cette hiver! default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" width="20" height="20">

Effectivement, c'est étonnant, surtout que l'hiver et le printemps ont été au dessus des normes dans cette région, dans le même genre la température sur les côtes est américaines n'a pas été aussi froide depuis 20/25 ans dans certaines zones (article vu sur google new, il faut que j'essaie de le retrouver).

Je ne pense pas qu'il y ait d'impact sur notre hiver dans l'état.

En tout cas la protubérance au SO du Spitzberg est vraiment intéressante à observer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personne a remarqué que la banquise au nord du Spitzberg touche l'île?

J'ai regardé dans les archives en remontant à 1979 de cryosphère, c'est la première fois qu'une telle concentration a lieu à cette date! Même à l'est du Groenland une bande se forme très à l'est pour la saison... La glace pérenne glisse totalement dans cette région, ça pourrait peut être avoir un impact sur l'Europe cette hiver! default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" width="20" height="20">

je ne vois pas... sur cryosphère, toutes les zones concernées (de même que toutes les zones de l'arctique) sont dans le rouge, c'est à dire en-dessous des normes d'area sur 1979-2000...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Merry la vallée 280m d'alt.

C'est normal qu'il y a rien de visible sur le graphique car les zones de suivi sont trop vastes. Faut regarder ICI et remonter dans les années. On voit ainsi que le secteur a une concentration de glace anormale! C'est dernier temps même en plein hiver le nord-ouest du spitzberg n'était pas en contact de le banquise!

On est fin Août et c'est pratiquement une configuration de plein hiver. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> C'est étrange quand même.

En regardant l'animation du mois ICI, on peut voir que ça n'a casi pas fondu.

A noter, en juillet un article des Norvégiens :

http://translate.google.fr/translate?u=htt...fr&ie=UTF-8

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est normal qu'il y a rien de visible sur le graphique car les zones de suivi sont trop vastes. Faut regarder ICI et remonter dans les années. On voit ainsi que le secteur a une concentration de glace anormale! C'est dernier temps même en plein hiver le nord-ouest du spitzberg n'était pas en contact de le banquise!

On est fin Août et c'est pratiquement une configuration de plein hiver. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> C'est étrange quand même.

En regardant l'animation du mois ICI, on peut voir que ça n'a casi pas fondu.

A noter, en juillet un article des Norvégiens :

http://translate.google.fr/translate?u=htt...fr&ie=UTF-8

moui en fait j'ai plutôt l'impression que la banquise a dérivé beaucoup plus qu'habituellement. pas grand chose à voir avec une formation de banquise anormale, pour ma part, mais plutôt la glace d'1 an qui a dérivé vers le spitzberg en quantité anormale. d'ailleurs on voit sur les images sat de concentration de la glace sur cryosphère de nettes lignes de fractures de la banquise au nord du spitzberg:arctic.seaice.some.000.png

donc de la glace qui, a priori, devrait se barrer sous forme d'icebergs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

En l'absence de nouveau coup de chauffe en Arctique (du moins dans les runs actuels, mais désormais le risque va aller en diminuant), il semble que nous nous rapprochons en ce moment du minimum d'area de cette année 2008. On pourrait certes encore avoir quelques soubresauts pouvant nous faire perdre une ou deux centaines de milliers de km² durant les 15/20 prochains jours, mais globalement je pense que l'on ne devrait guère s'abaisser en dessous de la valeur de 3,5 millions de km². Assez loin du triste record de 2007, mais pas loin de 2 millions de km² en dessous des normes 79-00 pour ce second minimum le plus faible depuis 1979. Par contre, 2008 semble avoir emporté dans son sillage le record de la fonte la plus importante (différence maximum --> minimum) depuis 1979, battant même 2007.

Côté extent aussi les choses commencent à se calmer, selon l'IJIS la moyenne journalière de recul s'est réduite à -0,05 millions de km² par jour. Bien que l'extent pourrait continuer à se réduire pendant plus longtemps que l'area (le minimum a plutôt eu lieu en seconde quinzaine de septembre ces dernières années), on restera très loin des 4,25 millions de km² de l'année dernière. Par contre, les 5,31 millions de km² de 2005 pourraient bien être dépassés (nous en sommes actuellement à 5,55 millions de km², soit 0,24 millions de km² de plus).

Pour ce qui est du Spitzberg, je pense que cela découle du fait que cette zone n'a pas été très concernée par des coups de chauffe cette année (c'est surtout le côté canadien qui a chargé, puis de manière plus tardive le côté sibérien), et d'autre part a bénéficié des courants qui ont fait dériver la glace dans cette direction. En tous cas, je n'y vois aucun signe qui pourrait nous faire penser à quoi que ce soit pour le printemps et l'hiver à venir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

Effectivement le minimum est proche , plus que 15 jours à mon avis, avant le début de la reprise en octobre...

@plus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

Effectivement le minimum est proche , plus que 15 jours à mon avis, avant le début de la reprise en octobre...

@plus

Euh, j'ai un pb, là !

On serait pas le 25 aout????

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Euh, j'ai un pb, là !

On serait pas le 25 aout????

Je pense que Hendrix veut dire que d'ici 15 jours, il y a stabilisation de l'Aréa et ensuite, reprise de l'extension en octobre.

Ju

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que Hendrix veut dire que d'ici 15 jours, il y a stabilisation de l'Aréa et ensuite, reprise de l'extension en octobre.

Ju

Merci, en fait j'avais deviné quand même

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Selon Cryosphère, pas beaucoup de variation de l'area qui est resté stable ces derniers jours à environ 3.6 millions de km², soit dans les 1,9 millions de km² de déficit par rapport aux normes 79-00.

Par contre niveau extent, tant l'IJIS que le NSIDC rapportent une nouvelle accélération du recul ces derniers jours. Selon l'IJIS l'extent est tombé à 5.32 millions de km² avec une vitesse de recul de l'ordre de 100000 km² / jour : nous avons donc désormais bien dépassé les valeurs des minimums de toutes les autres années autres que 2007, y compris 2005.

AMSRE_Sea_Ice_Extent.png

Le NSIDC a pour sa part signalé hier que le passage du Nord-Est (ou passage Amundsen) était désormais ouvert, tandis que le passage du Canal de Parry pourrait également devenir navigable d'ici quelques jours. La route le long des côtes nord eurasiennes est également ouverte.

Le recul de l'extent devrait encore se poursuivre durant 2 à 3 semaines.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon Cryosphère, pas beaucoup de variation de l'area qui est resté stable ces derniers jours à environ 3.6 millions de km², soit dans les 1,9 millions de km² de déficit par rapport aux normes 79-00.

Par contre niveau extent, tant l'IJIS que le NSIDC rapportent une nouvelle accélération du recul ces derniers jours. Selon l'IJIS l'extent est tombé à 5.32 millions de km² avec une vitesse de recul de l'ordre de 100000 km² / jour : nous avons donc désormais bien dépassé les valeurs des minimums de toutes les autres années autres que 2007, y compris 2005.

AMSRE_Sea_Ice_Extent.png

Le NSIDC a pour sa part signalé hier que le passage du Nord-Est (ou passage Amundsen) était désormais ouvert, tandis que le passage du Canal de Parry pourrait également devenir navigable d'ici quelques jours. La route le long des côtes nord eurasiennes est également ouverte.

Le recul de l'extent devrait encore se poursuivre durant 2 à 3 semaines.

effectivement on c''était un peu avancé trop vite concernant l'arrêt du recul...cette année confirme le net recul en été de la banquise....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix-en-Provence (et fût un temps avec des relevés sur Ventabren)

Aussi on va voir si en plus du net recul, l'inertie de ce recul confirme son caractère de plus en plus tardif de reprise de l'avançée. On voit sur les graphs un éventuel début de reprise des glaces tard en saison (dernières années) tout autant que brutal de ce fait. Signe que les temps changent.

A+!

Alex;

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'autant que l'area continue de baisser...

current.365.jpg

on est passé sous les 3.5 millions de km² d'area. encore 1 mois pour battre le record de l'année dernière, à 2.97 millions de km² si mes souvenirs sont exacts. default_rolleyes.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...