Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
judd

Débacle des glaces au pôle nord en 2008

Recommended Posts

Ben non. Si le retrait de la banquise pourrait régionalement accroitre la bio-diversité sous-marine (et encore, cela détruirait peut-être l'écosystème existant), à l'échelle mondiale la disparition d'espèces adaptées à la vie sous (et sur) la banquise arctique serait une perte sèche en terme de bio-diversité.

oui, heu... merci. je parlais bien de l'arctique, et pas du reste du globe. default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Citation (Yann76 @ 3/09/2008 - 22:25) *

Ben non. Si le retrait de la banquise pourrait régionalement accroitre la bio-diversité sous-marine (et encore, cela détruirait peut-être l'écosystème existant), à l'échelle mondiale la disparition d'espèces adaptées à la vie sous (et sur) la banquise arctique serait une perte sèche en terme de bio-diversité.

oui, heu... merci. je parlais bien de l'arctique, et pas du reste du globe. default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" width="20" height="20">

Si vous souhaitez des informations sur les écosystèmes des plate-forme de glace, je vous conseille la thèse de Derek Muëller d'octobre 2005

STRUCTURE ET DYNAMIQUE DES CRYO-ÉCOSYSTÈMES :Plates-formes de glace nordiques (Ellesmère) de 185 en Français et anglais.

C'est vraiment très intéressant même si c'est parfois très très technique.

Thèse 4,4 Mo 185 pages

J'ai noté ceci concernant la hausse des températures de l'air au niveau du plateau de glace de Ward Hunt entre 1967 et 2002.

En hiver +0,18° de hausse par décade

Au printemps +0,68° de hausse par décade

En été +0,21° de hausse par décade

En automne +0.63° de hausse par décade

On constate que le réchauffement climatique s'exprime principalement depuis 40 ans au printemps et en automne.

Si cette information locale est recoupée globalement sur l'arctique, on comprend mieux pourquoi la banquise a tendance à commencer sa fonte de plus en plus tôt d'année en année et la reprise de l'englacement est de plus en plus tardive.(2007 a été exemplaire à ce sujet)

Enfin une carte pour finir

On note la large Anomalie en mer de Beaufort qui n'existait pas autant en 2007, les anomalies "modérées en Sibérie par rapport à 2007 année record mais aussi l'anomalie négative au niveau du Spitzberg ce qui explique la glace inhabituelle là-bas.Le Gulf Stream a été moins performant et/ou les conditions météo moins clémentes?

20080904_Figure4.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Pour le moment, cette année figure en 2ème position pour le record mais, vu la vitesse où ça baisse, on va droit vers un nouveau record.AMSRE_Sea_Ice_Extent.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Plougonven

Aujourd'hui dans Le Télégramme il y a un article qui parle de ce phénomène en ajoutant que cette fonte des glaces permettrait aux trajets maritimes de gagner 5000km au lieu de passer par le Canal de Suez ou le Cap Horn...

Donc en gros ça serait positif default_ph34r.png/emoticons/ph34r@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le moment, cette année figure en 2ème position pour le record mais, vu la vitesse où ça baisse, on va droit vers un nouveau record.AMSRE_Sea_Ice_Extent.png

Je ne pense pas! Cette fois, l'hémorragie semble bien arrêtée. La banquise reprend bien du poil de la bête. Reprendra t'elle 15 jours plus tôt cette année??? A suivre!

current.365.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Drancy (93), à environ 50 mètres d'altitude

Aujourd'hui dans Le Télégramme il y a un article qui parle de ce phénomène en ajoutant que cette fonte des glaces permettrait aux trajets maritimes de gagner 5000km au lieu de passer par le Canal de Suez ou le Cap Horn...

Donc en gros ça serait positif default_ph34r.png/emoticons/ph34r@2x.png 2x" width="20" height="20">

Cela devient affligeant default_nuke.gifdefault_crying.gif

Sinon c'est une impression ou la glace de l'Arctique presente quelque signe de stabilisation?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici la différence au 5 septembre 2007 et au 05 septembre 2008.

Noter la neige déjà présente en Sibérie cette année.

deetmp.22033.png

Un léger mieux cette année quand même. Et je ne pense pas qu'on puisse naviguer coté Canada cette année pour le moment si la reprise se confirme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne pense pas! Cette fois, l'hémorragie semble bien arrêtée. La banquise reprend bien du poil de la bête. Reprendra t'elle 15 jours plus tôt cette année??? A suivre!

current.365.jpg

désolé, mais si l'on en croit ces graphs (aussi bien celui de l'extent que celui de l'area), l'hémorragie est loin d'être stoppée, bien au contraire (et c'est flagrant!). l'area est repassée sous les 3.2 millions de km².

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Enghien les bains (95)

Aujourd'hui dans Le Télégramme il y a un article qui parle de ce phénomène en ajoutant que cette fonte des glaces permettrait aux trajets maritimes de gagner 5000km au lieu de passer par le Canal de Suez ou le Cap Horn...

Donc en gros ça serait positif default_ph34r.png/emoticons/ph34r@2x.png 2x" width="20" height="20">

c'est pas parcequ'ils écrivent ça qu'ils disent que ce serait positif... c'est une constation c'est tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

désolé, mais si l'on en croit ces graphs (aussi bien celui de l'extent que celui de l'area), l'hémorragie est loin d'être stoppée, bien au contraire (et c'est flagrant!). l'area est repassée sous les 3.2 millions de km².

c'est à cause du coup de chaud qui remonte vers zemble puis vers l'arctique ....ce phénomène devrait s'arrêter enfin cette semaine...mais depuis deux jours il continue à faire des dégats sur la banquise...c'est dommage sans ce coup on n'en serait pas là...

Share this post


Link to post
Share on other sites

du coté canadien par contre, aucun soucies à ce faire dans les prochains jours...on devrait voir même une extension...

@plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Une stabilisation semble en cours... cette fois c'est tôt, normalement la reprise est plutôt aux alentours du 20 septembre...

A suivre

ju

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une stabilisation semble en cours... cette fois c'est tôt, normalement la reprise est plutôt aux alentours du 20 septembre...

A suivre

ju

stabilisation ne veut pas dire reprise. regarde l'année dernière: 1 mois de stabilisation...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de précipitation, ni dans un sens ni dans l'autre.

Pour l'extent, on en est même pas encore en phase de stabilisation :

N_timeseries.png

Pourtant, un plateau semblait se dessiner il y a 2 semaines.

Ensuite, il y a l'inertie... pas évident que les effets de l'advection chaude aux alentours de la Vieille-Zemble disparaissent d'un claquement de doigt.

Il faudra encore attendre 3 semaines pour se faire une idée définitive de la valeur absolue du minimum de la banquise en 2008.

Quoi qu'il en soit, ce qu'il faudra retenir de cette année, c'est la quasi reproduction de la fonte de l'année dernière (à 200 000 km2 près pour l'area si la fonte s'arrête aujourd'hui), alors qu'on partait de plus haut, et un profil de banquise résiduel vraiment très proche de celui de l'an dernier également.

C'est intéressant de voir que la partie la plus vulnérable de la banquise se trouvait du côté le l'Alaska et de la Sibérie Orientale, et non pas du côté Atlantique - par où pourtant remontent les eaux chaudes de la dérive atlantique nord.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Pas de précipitation, ni dans un sens ni dans l'autre.

Pour l'extent, on en est même pas encore en phase de stabilisation :

N_timeseries.png

Pourtant, un plateau semblait se dessiner il y a 2 semaines.

Ensuite, il y a l'inertie... pas évident que les effets de l'advection chaude aux alentours de la Vieille-Zemble disparaissent d'un claquement de doigt.

Il faudra encore attendre 3 semaines pour se faire une idée définitive de la valeur absolue du minimum de la banquise en 2008.

Quoi qu'il en soit, ce qu'il faudra retenir de cette année, c'est la quasi reproduction de la fonte de l'année dernière (à 200 000 km2 près pour l'area si la fonte s'arrête aujourd'hui), alors qu'on partait de plus haut, et un profil de banquise résiduel vraiment très proche de celui de l'an dernier également.

C'est intéressant de voir que la partie la plus vulnérable de la banquise se trouvait du côté le l'Alaska et de la Sibérie Orientale, et non pas du côté Atlantique - par où pourtant remontent les eaux chaudes de la dérive atlantique nord.

Dans vos constatations vous ne vous préoccupez souvent que de l'ice Area. Ce qui est beaucoup plus grave, ce sont les affaiblissements perçus en profondeur par les glaces anciennes de l'Ilandsis (ces crevasses, dans lesquelles s'engouffrent les eaux de fontes, font pression tels des coins dans une buche de bois). La dynamique de fonte observée sur l'area est plus ou moins rapide aujourd'hui, mais ce qui est effrayant, c'est la vitesse à laquelle nos réserves de glace de glace de la planète (Groenland & antarctique) sont en train de désolidifier : je vous apporterai des données quand je serai de retour sur mon poste.

Attention donc, à l'effet de seuil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

Quoi qu'il en soit, ce qu'il faudra retenir de cette année, c'est la quasi reproduction de la fonte de l'année dernière (à 200 000 km2 près pour l'area si la fonte s'arrête aujourd'hui), alors qu'on partait de plus haut, et un profil de banquise résiduel vraiment très proche de celui de l'an dernier également.

C'est intéressant de voir que la partie la plus vulnérable de la banquise se trouvait du côté le l'Alaska et de la Sibérie Orientale, et non pas du côté Atlantique - par où pourtant remontent les eaux chaudes de la dérive atlantique nord.

Oui la fonte de la banquise pérenne a fait très mal ces dernières années, l'épaisseur n'est plus suffisante pour permettre à la banquise de supporter des conditions estivales normales, on se retrouve dans une situation proche de celle de l'Antarctique avec une banquise qui font presque complètement l'été.

La partie atlantique de la banquise est encore épaisse et pérenne car elle n'a pas subi de gros coup de chaud l'année dernière.

Pour l'instant cette fonte n'a pas l'air d'avoir beaucoup de conséquences sur la température de l'HN ou sur la circulation océanique, par contre elle doit avoir beaucoup de conséquences sur la faune, la flore et sur les côtes (il doit maintenant y avoir une forte houle là haut).

C'est assez passionnant de voir ces changements, au fil des semaines on découvre de plus en plus que le climat peut changer très brutalement (en l'espace d'un an), l'atlantique nord semble la zone clef qui détermine tout le climat de l'HN, il y a quelques années les personnes qui pensaient ça étaient prises pour des folles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est intéressant de voir que la partie la plus vulnérable de la banquise se trouvait du côté le l'Alaska et de la Sibérie Orientale, et non pas du côté Atlantique - par où pourtant remontent les eaux chaudes de la dérive atlantique nord.

oui, je me faisais la même remarque. peut-être un signe de l'affaiblissement de cette dérive atlantique nord? (ce qui serait une inquiétude de plus).

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après Cryosphere, l'area baisse encore et taquinait les 3 millions de km2 il y a une semaine :

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IM...current.365.jpg

Soit encore une centaine de milliers de km2 de plus que pour le minimum de l'an passé, en nette baisse.

Pour l'extent par contre, l'écart entre 2007 et 2008 se maintient.

oui, ça reste très inquiétant tout ça... surtout pour les années à venir!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

j'ai été lire le lien.

Heu.. flipant... ça fout pas le moral et l'anomalie de T° est énorme quand on pense aux moyennes ! default_crying.gif

Avec une telle débacle, un tel réchauffement des régions polaire, pas la peine d'espèrer des hivers froid en Europe...

C'est aussi le phénomène d'albedo qui est mis à rude épreuve.. tout les rouages essentiels à la "fabrication" sont grippés et le point de non retour est proche.

Ju

Share this post


Link to post
Share on other sites

quand on regarde les anomalies de température des mers, et lorsque on s'amuse à suivre le trajet du gulf stream...et bien il est en négatif depuis un petit bout de temps

anomnight.current.gif

on remarque aussi un peu plus de glace vers spitzberg que d'hab...

@plus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Entre Colmar et Mulhouse, en limite nord de forêt de la Hardt, 215m

j'ai été lire le lien.

Heu.. flipant... ça fout pas le moral et l'anomalie de T° est énorme quand on pense aux moyennes ! default_crying.gif

Avec une telle débacle, un tel réchauffement des régions polaire, pas la peine d'espèrer des hivers froid en Europe...

C'est aussi le phénomène d'albedo qui est mis à rude épreuve.. tout les rouages essentiels à la "fabrication" sont grippés et le point de non retour est proche.

Ju

Flipant c'est le mot! On a aucun recul sur ces phénomènes. Impossible de prévoir les conséquences de tout ceci. Imaginons un seul instant que les courants océaniques se modifient :

- Gulf Stream à l'arrêt et c'est toute l'Europe qui change de climat

- Courant froid le long de la côté Est des Etats Unis modifié et c'est la méditerranée à New York

Bref, on destabilise tout un équilibre et c'est la surface de la planète toute entière qui peut subir une profonde modification : déplacement des zones arides, transformation de climat océanique en climat continental, dégel des permafrost, végétation luxuriante en zone tempérée...

Le plus grave c'est que visiblement ça ne choque pas nos politisards. La vie reste encore et toujours dictée par le prix du baril de Brent à New York, "THE" référence pour la croissanse / diminution des activités humaines. default_crying.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

Avec une telle débacle, un tel réchauffement des régions polaire, pas la peine d'espèrer des hivers froid en Europe...

C'est aussi le phénomène d'albedo qui est mis à rude épreuve.. tout les rouages essentiels à la "fabrication" sont grippés et le point de non retour est proche.

Janvier 2008 a été le mois de janvier le plus froid sur l'HN depuis 1989; sur l'Arctique l'hiver a été assez doux mais il y a eu de fortes disparités, la partie où la banquise n'a pas fondu durant l'été 2007 a été beaucoup plus chaude que la normale, l'autre partie (celle où la banquise avait fondu) a été beaucoup plus froide.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certain parle ici d'anomalie négative sur le trajet du GS, quelqun peut me donner des informations dessus ? Serait il entrain de s'arretter ? Ca m'éttonerais pas avec toute la glace qui a fondu cette année.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...