Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tubas (et tornades ? éphémères) à Marcenat (15)


Recommended Posts

Pour lmk :

Etant donné la tendance qu'ont les cas à se concentrer sur certaines zones très précises (hors facteurs médiatiques bien sûr), on peut le penser oui. La géologie (sols calcaires à "effet radiateur"...) et le relief peuvent jouer un rôle. Pour les zones à fort relief, l'orographie peut jouer un rôle particulier favorisant paradoxalement les phénomènes tourbillonnaires dans certaines circonstances.

Voir http://keraunos.forumpro.fr/climatologie-d...e-t535.htm#3737

Sans les facteurs climatiques, les facteurs géographiques ne doivent guère se faire remarquer. Mais le climat lui-même peut être parfois tellement local que la réponse à ta question n'en est guère changée. En Languedoc-Roussillon et Lauragais on a associé certains cas de tornades à la rencontre entre vent d'autan et flux océanique. En Charente Maritime, on pourrait avoir affaire à un cumul de facteurs climatiques et facteurs géographiques/géologiques locaux.

Alors pour résumer : oui il y a selon toute évidence des facteurs locaux. Au stade de nos recherches, on en est quasiment sûrs. Par contre, nous n'en sommes pas encore à déterminer précisément ces facteurs et les zones concernées. Pour ça il nous reste certainement pas mal de découvertes à faire.

Link to post
Share on other sites

Posted
Le Grau-du-Roi

Merci Nico default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20"> en effet ma question portait uniquement sur cet endroit précis (au jour d'aujourd'hui on a donc pas déterminé un facteur géographique déclencheur dans ce secteur). Sinon il est clair que la géographie joue un rôle dans l'apparition de ces phénomènes, un des cas les plus flagrants c'est le Cap Corse ou le relief intervient souvent dans le processus de formation des trombes sur la côte Est.

Link to post
Share on other sites

(au jour d'aujourd'hui on a donc pas déterminé un facteur géographique déclencheur dans ce secteur).

A priori non (je dis bien : "a priori"). Secteur à orages, situé en plein dans le couloir, ça oui. C'est pas ça qui manque par là. Pour les tornades et les tubas (sous cb), la région figure par contre dans cette grosse moitié sud /sud ouest, moins touchée que l'autre moitié. Déjà cette énorme dichotomie française (les régions les moins touchées par les orages étant les plus touchées par les tornades) montre bien que les facteurs liés aux deux phénomènes restent relativement indépendants, même si évidemment on a besoin de l'un pour avoir l'autre. En outre ce qui est plutôt paradoxal, c'est que le relief joue un rôle protecteur évident en empêchant les tornades les moins costauds de tenir au sol, et en même temps en cassant la direction des vents il peut provoquer une "vorticité" spécifique et de ce fait la formation de tourbillons. L'allumette dans une main et le seau d'eau dans l'autre en quelque sorte.

Pour les tubas c'est une autre musique puisque logiquement ce "droit de veto" du relief ne devrait pas les concerner. Perso pour cette raison je ne serais pas étonné d'apprendre un jour qu'on observe autant de tubas dans le Cantal que dans la moitié nord/NW de la France. Si ce n'est pas le cas, alors c'est qu'il y a de réels freins climatologiques et non plus seulement géographiques.

Mais pour répondre vraiment à ce genre de questions, celle des canaux de communication et de médiatisation reste incontournable. En effet, le Cantal avec le Gers et d'autres contrées bénéficie de plus en plus du regard des observateurs, photographes passionnés et blogueurs qui braquent les projecteurs sur les tubas et petites "touch and go". Type d'évènement tourbillonnaire dont l'information ne passe quasiment pas par les journaux. En cela l'année 2008 représente un palier dans l'histoire du recensement en France, et une première pour bien des régions dont les passionnés "découvrent" tout étonnés leurs tubas et toutes petites tornades.

Si vous vous étonnez devant l'apparente fréquence brutale de ces évènements, rappelez-vous les chiffres pressentis par Jean Dessens il y a plus de vingt cinq ans : 2 tornades toute intensité confondue par an et par dpt en moyenne en France. C'est cela en fait qu'on est en train de découvrir petit à petit.

Link to post
Share on other sites

Posted
Le Grau-du-Roi

Oui il est clair qu'il y a de plus en plus un phénomène de "mode" qui est finalement une bonne chose pour le rescencement (même s'il faut parfois faire gaffe), ces dernières années les tubas/trombes ont été mieux repérés aussi grace à l'augmentation du nombre de passionnés et aux possibilités de communication facile et rapide (internet!).

Mais nul doute que si on avait en France des séries répétitives d'orages genre "US", on aurait pas attendu le net pour etre à la pointe du rescencement des tornades, enfin j'espère default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

exact, il a touché le sol: on voit bien le "buisson" au pied du plus gros default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Alors celle à, tu nous la refera Grecale !!!! Mort de rire en tout cas....
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...