Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 02 février 2015 au 08 février 2015, prévision météo semaine 06


Recommended Posts

Posted
Vertou ((Gwerzhav) ) 9 km au Sud-Est de Nantes

C'est pas l'ensemble mais le run de contrôlewink.png

La moyenne c'est

gens-21-1-144_hqe1.png

D’ailleurs dans un premier temps c'est ça que l'on regarde :

gens-21-1-132_ubd5.png

La moyenne confirme l'anomalie présente sur plus de 15 scénarios.... Nord ou Sud selon les décalages qui subsisteront jusquà dimanche soir.

les modèles de seconde classe la voient aussi... bonne nouvelle également.

La fiabilité semble s'arrêter à dimanche de cette semaine 1er février. après l'écart type est vite important a cause de cette anomalie ! qui conditionne vraiment notre temps à venir et la 2ème partie potentiellement plus continentale.

Pour ce topic dans les très très grande ligne, on peut dire que le froid humide et neigeux s'arrête à Mercredi 4 février... Par la suite, soit c'est du froid continentale par vent de ENE qui prend le relais, donc une possible transformation en VDF ou alors rabattement de la dorsale mais en conservant un froid de BC....

Mais il faut bien le préciser, c'est parfaitement compatible d'avoir un blocage scandinave plus bas en latitude tout en conservant une NAO +... et avoir du gros froid durable.

Donc on va aller par étape, il faudra d'abord surveiller cette anomalie et en même temps les très grandes ligne pour voir si l'option continentale gagne du terrain.

On va prendre sur un diagramme de l'Ouest/SO du pays, ou les évolutions sont très facilement repérable:

Pour l'instant : 7 scénarios sont dans le tube froid à très froid ou on a du continental jusqu'au 9 février soit la fin de ce topic. 4 scénarios dans des températures fraîches et le reste dans une masse d'air un peu plus douce en altitude ( aux alentours de +3..)

Par rapport à hier soir l'option très froide à gagner pas mal de terrain surtout sur les déterministes comme déjà dit ! Cela devient vraiment une option envisageable.

Ce qui est le plus intéressant c'est de voir que le nette éclatement des 2 tubes principaux se font à partir du... 2 soit au moment de l'arrivée de l'anomalie. Il va falloir être patient. on est loin d 'avoir terminé à regarder ces petites valses.

Mais c'est le premier gros potentiel de notre hiver confirmé jusqu'au début de ce topic au moins !

Il ne faut donc pas trop se fier au cep weekly et tout autre modèle de ce genre. les ensemblistes bougent eux même beaucoup. Pour moi, c'est dans ces situations que les déterministes s'illustrent. on a la preuve en ce moment avec bientôt la concrétisation de la situation d'ici 2 jours.

voilà à suivre smile.png

Edit :kéké relève également la remarque sur les ensemblistes que je voulais faire passer, donc grillé blushing.gif

Link to post
Share on other sites
  • Replies 601
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Ouaip ... Sortez couverts !

Posted Images

Une question que je me pose souvent qu'elle est le rôle exact du run de controle?

GFS déterministes (prévision du modèle GFS à partir des données initiales)

GEFS ( ensemble de prévision du modèle GFS à partir de données initiales légèrement perturbées)

GEFS run de contrôle (?)

EDIT : run de controle : données initiales non modifiées comme le déterministe mais avec une résolution plus faible, la même que pour les perturbations GEFS?

Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

juste pour dire que le GEFS n'est pas encore prise en compte par le nouveau GFS depuis la mi-janvier. Le GEFS actuel c'est encore l'ancien et les mises à jour seront faites bientot

Link to post
Share on other sites
Posted
Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon

Une question que je me pose souvent qu'elle est le rôle exact du run de controle?

GFS déterministes (prévision du modèle GFS à partir des données initiales)

GEFS ( ensemble de prévision du modèle GFS à partir de données initiales légèrement perturbées)

GEFS run de contrôle (?)

Les données initiales du run de contrôle reste également inchangées, la seule différence résidant sur une maille plus large et donc moins réceptive aux phénomènes de petite échelle, avec toutes les conséquences que cela engendre synoptiquement parlant. wink.png

SI par ex GFS réagit trop aux dépressions à moyen - long terme, le run de contrôle "aurait pour rôle" de le "recadrer". En revanche, si GFS gère bien les anomalies détectables principalement par les mailles fines, alors le run de contrôle perdrait possiblement en fiabilité..

Link to post
Share on other sites
Posted
Mont Pinçon, Calvados (14), Basse-Normandie. Alt. 362m

http://modeles.meteociel.fr/modeles/gfs/runs/2015012806/gfs-0-138.png?6

3 runs consécutifs chez l'Américain avec cette modélisation qui doit en faire languir plus d'un. Échéance correcte pour le topic (132h/138h). Cela représente, à mon goût, le plus important risque neigeux sur le NO. Les prochains jours deviennent vraiment favorables à un plan neigeux possiblement conséquent. Une anomalie toutefois pas vue par la majorité des scénarios, c'est pourquoi les pincettes doivent êtres appliquées.

Link to post
Share on other sites

Les projections GEFS "biais corrigé"

(mais je ne sais pas de quel "biais" il s'agit) modélisent également le creusement de cette anomalie.

Ceci assoie un peu plus la crédibilité du scénario déterministe.

gensbc-0-1-126_iji5.png

L'évolution en blocage hivernal avec basculement en flux continental y apparait également comme une perspective réalisable.

gensbc-0-1-240_upv8.png

J'ai trouvé ça, mais vraiment trop complexe.

http://www.cnrm.meteo.fr/aladin/IMG/pdf/KadaDec.pdf

Link to post
Share on other sites
Posted
Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon

J'ai trouvé ça, mais vraiment trop complexe.

http://www.cnrm.meteo.fr/aladin/IMG/pdf/KadaDec.pdf

Merci default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> ... Pour faire simple, il s'agirait donc de corriger les erreurs dues à de mauvaises observations du modèle. Petit extrait : II. La correction de Biais : 1) Correction de Biais Statique : Les observations des radiances, comme le modèle de transfert radiatif, peuvent contenir des erreurs, la correction de Biais est une technique désignée pour éliminer les erreurs dues à l'observation, des erreurs qui ne varient pas seulement suivant le canal utilisé, mais elles varient également avec la position du scan et la position géographique des mesures.
Link to post
Share on other sites
Posted
Briançon (05) 1260m

De la doc en anglais provenant de la NOAA à propos du "Corrected-bias"

http://www.erh.noaa.gov/akq/workshop/winter/BiasCorrections.pdf

Le biais ne vient pas seulement des erreurs d'observations mais aussi des erreurs de paramétrisation "systématique" du modèle qui n'est, rappelons-le, qu'une représentation simplifiée de la réalité.

Pour la semaine prochaine on ne peut pas encore rentrer dans le détail et commenter chaque run, mais c'est sûr qu'avec une telle configuration synoptique, les perturbations neigeuses seront fréquentes et difficilement anticipables avec précision.

Jet-stream survitaminé en provenance de Spitzberg, contexte très barocline avec de l'air très froid sur le côté gauche du jet, l'Europe de l'ouest et en particulier l'Hexagone seront aux premières loges de l'agitation hivernale.

jet.png?run=run06model300.png?run=run06model

Pour l'instant on ne parle pas encore trop de vague de froid mais les prévisions à court, moyen et long terme sont particulièrement savoureuses:

1) Jusqu'à samedi : descente d'air très froid d'altitude sur la mer du Nord, orientation du flux au nord-ouest de plus en plus rapide, temps très perturbé avec fréquentes perturbations, neige abondante sur tous les massifs de plus en plus bas, localement sous averses en plaine ou de manière plus généralisée en allant vers les frontières du nord-est

500.png?run=run06model

2) Entre samedi 31 janvier et mardi 3 février : le flux s'oriente au nord à tous les étages avec la remontée d'une branche de hauts géopotentiels entre le Groenland et l'Islande

500.png?run=run06model

3) Une perturbation de surface circulant sur le côté anticyclonique du jet est advectée sur la façade atlantique. Il s'ensuit une belle interaction barocline et le creusement de surface s'amplifie en s'isolant vers la Méditerranée

500.png?run=run06model 500.png?run=run06model

4) Vers la continentalisation ? La crête de hauts géopotentiels continue son chemin vers la Scandinavie, isolant la dépression très froide d'altitude sur l'Europe centrale. Avec la cyclogénèse en Méditerranée, c'est un indice très fort pour la mise en place d'une VDF sur l'Europe de l'ouest, CEP et GFS en esquissent une ébauche.

850.png?run=run06model 850.png?run=run00model

A l'heure actuelle les étapes 1) et 2) sont plutôt bien cernées, les incertitudes sont plutôt à l'échelle régionale en ce qui concerne activité des fronts, limite pluie/neige et existence de fronts froids secondaires. La mise en place de la phase 3) repose sur l'amplification de la dépression de surface qui débute au sud du Groenland à 84H pour concerner le pays à 132H, ce qui est vraiment très loin pour un scénario déterministe avec un contexte synoptique aussi dynamique.

700.png?run=run06model 700.png?run=run06model

Au niveau du temps sensible, la première semaine de février devrait être très froide et neigeuse, pour ce dernier point, les hésitations sur la localiation des salves neigeuses existeront jusqu'à dimanche. Les modèles (CEP, GFS, GEM) ne sont pas tous d'accord pour la fin de semaine, sur le canadien par exemple on constate une reprise de l'activité dépressionnaire au sud de l'Islande, obligeant la dorsale à choir sur l'Europe de l'ouest, l'Europe du sud gardant encore des conditions largement hivernales.

Link to post
Share on other sites
Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

de tous les archives que j'ai pu fouiller depuis 1900 en plein milieu de l'hiver, celle qui ressemblera à notre situation est de celle de fin janvier 1910 ( l'année de la grande inondation à Paris)

Rrea00119100126.gif

tous le reste c'était soit fin février soit en mars donc c'est assez exceptionnelle de retrouver d'aussi bas Géopotentiel à cette période de l'année

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Très intéressant Mike !

Pourquoi ,

A synoptique quasi identique, on constate la "perdition du froid"

Le 26 Janvier 1910, c'est du - 10° à 850 Hpa sur le pays !!!

Rrea00219100126.gif

Link to post
Share on other sites
Posted
Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

GME voit notre petite dépression plonger mardi matin sur le Pays Basque

A suivre

Link to post
Share on other sites
Posted
Meudon (92), altitude : 96 m

Très intéressant Mike !

Pourquoi ,

A synoptique quasi identique, on constate la "perdition du froid"

Le 26 Janvier 1910, c'est du - 10° à 850 Hpa sur le pays !

Sauf que deux jours avant on a la présence d'un anticyclone sur la Scandinavie qui permet la constitution de masses d'air froids :

archives-1910-1-24-0-0.png?

Du coup, cet air froid est en partie advecté vers l'Europe de l'ouest via la GB lorsque le vortex descend deux jours plus tard. Pour notre situation actuelle, les réserves froides sur la Scandinavie sont moindres.

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint Hilaire (195m), 20km au Sud de Toulouse (Haute Garonne)

A +156h on peut vraiment dire que la France se fait pénétrer par le froid.

Ouaip ... Sortez couverts !

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint Valery en Caux (côte 76)

Je commente juste car j'aime bien comparé sur météociel run actu/précédent. Pas de gros changements, bien cerné.

On remarque juste (c'est le cas sur ce run), activité est canadien un peu plus intensif et vortex polaire qui descend un peu moins creux, égal pulsion atlantique un peu moins consistante. C'est de peu, mais faut pas que ça suive cette trajectoire default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">.

Link to post
Share on other sites
Posted
Vertou ((Gwerzhav) ) 9 km au Sud-Est de Nantes

Le seul micro changement sur le GFS 12z :

gfs-0-120_jwm6.png

léger décalage Ouest du système dépressionnaire scandinave, l'anomalie est plus importante lors de son passage en atlantique, ducoup la dorsale remonte un peu moins... Mais bon tous cela est du détail qui importe plus les régions qui veulent se retrouver dans l'air froid de ce conflit neigeux par la suite.

Mais ce qui nous importe oui, l'activité Est canadien un peu plus important qui contrarie notre dorsale un peut plus sur ce run. à surveiller de près.

A voir la suite. comme prévu la suite, l'activité cyclonique canadienne pose un peu plus problème :

gfsnh-0-150_myh2.png

comme la dorsale monte moins et se repousse un peu plus à l'Est, le flux de Nord et la pénétration du flux dépressionnaire scandinave est moins profonde.. Mais pour le coup, un AP plus Sud peu servir également de relaie et peut être sauver la mise.. Bref le run par run.... ça nous fait un scénario de plus. Mais rien de grave, il ne faudrait pas que ce genre de chose s'accentue pour les hivernophile car en effet. ce serait un effondrement assurer si l'activité explose au canada.

Link to post
Share on other sites
Posted
Grenoble Centre (Jaurès/Alsace-Lorraine)

Oui une fois n'est pas coutume, UKMO meilleur en tout par rapport à GFS (meilleure dorsale, meilleure position de la dépression neigeuse).

Pour le moment aucun modèle n'a instillé le doute pour notre séquence hivernale, et c'est déjà beaucoup.

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint Hilaire (195m), 20km au Sud de Toulouse (Haute Garonne)

On remarque juste (c'est le cas sur ce run), activité est canadien un peu plus intensif et vortex polaire qui descend un peu moins creux, égal pulsion atlantique un peu moins consistante. C'est de peu, mais faut pas que ça suive cette trajectoire wink.png.

Oui c'est la réflexion que je me suis faite également ... Ca pousse bcp plus fort du côté de Terre neuve, sur ce run. Du coup notre dorsale se fait malmener et a tendance à se rapprocher de la France ...

Concernant l'anomalie dont on parle depuis ce matin, sur ce run, elle descends plus bas et du coup advecte moins d'air doux à l'avant en arrivant sur l'hexagone. De ce côté là, c'est mieux. En revanche, elle est un poil moins creuse. Bon c'est du détail effectivement.

On reste dans l'excellence tout de même ...

Link to post
Share on other sites

C'est surtout la cyclogenèse vers Terre-Neuve (initialement modélisée bien après 96h) qui depuis plusieurs mises à jour est vue venir prêter main fort à la dorsale en favorisant un colmatage de celle-ci coté Atlantique. C'est encore heureusement le cas aussi sur le 12z, mais dans une moindre mesure (elle prendrait naissance un peu trop tard dans le jet) avec effectivement une activité dépressionnaire vers le Labrador qui reprend de la vigueur, sans toutefois réussir à réellement bousculer notre dorsale solidement enraciner. Même si pour pinailler on peut juste dire que la synoptique s'avère un peu moins solide et légèrement moins esthétiques à l'échelle de l'Europe ou de l'HN (c'est tout à fait normal d'avoir de tels décalages et ajustement à ces échéances), ça ne change rien pour le pays avec plusieurs salves neigeuses quasi généralisées à beaucoup de régions.

UKMO 12z est juste : sublime. Et je dois dire que la stabilité de l'Anglais me rassure au plus au point... lui qui voit parfois les foirages arriver et qui propose souvent des scénarios intermédiaires...

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint Valery en Caux (côte 76)

Moi je dis: Si on avait un anti sur le Groeland qui pouvait s'activer un peu les miches, on serai pas mal!

car elle envoie du bois la dorsale à monter toute seul quand même. c'est ce qui fait même peur limite...

EDIT: quand on voit le bordel prévu au NO de notre dorsale, je pense que les runs vont s'améliorer.

On peu pas avoir autant de Bas Géo sur une si grande et unique surface. Du coup ça m'inquiètes moins, car ce qu'il fait "capoter" la dorsale c'est pas tant la dynamique de déplacements des dépressions venant de l'ouest, mais plutôt leur capacité à "aspirer" l'AA. Donc pour moi l'aspirateur à l'ouest devrait se calmer tout doux, si la dynamique de déplacement n'est pas revue à la hausse..

Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

La suite est pas trop mal non plus,la continentalisation durable reste possible,il manquerait un appui style AR a ces HP pour s'installer durablement...

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...