Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
gbl

Fonte des glaciers de l'Antarctique

Recommended Posts

La fonte des glaciers de l'Antarctique s'est accélérée durant la dernière décennie (article du "Monde" daté du 15 /1).

Share this post


Link to post
Share on other sites

La fonte des glaciers de l'Antarctique s'est accélérée durant la dernière décennie (article du "Monde" daté du 15 /1).

Pourtant l'Antarctique ne fond pas contrairement à l'Arctique. Justement cette été sa banquise a eu un record de surface avec un EXTENT de 19.32 et un AREA de 15.24. C'est par ce que la banquise de l'Hémisphere sud augmente depuis 1997 car la PDO devient de plus en plus négative depuis 1997 et donc l'AAO est plus souvent positive ce qui fait que tout l'antartique a des anomalies de températures plus souvent négative mis a par la peninsule de l'Antarctique où la c'est l'inverse.

Et donc ils se base que sur cette pensule pour dire cela soit a une station située à cet endroit...

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Vincennes (94)

On parle de la banquise ou des glaciers dans cet article ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La fonte des glaciers de l'Antarctique s'est accélérée durant la dernière décennie (article du "Monde" daté du 15 /1).

Voici le résumé de la lettre parue dans Nature geoscience :Recent Antarctic ice mass loss from radar interferometry and regional climate modelling

Eric Rignot, Jonathan L. Bamber, Michiel R. van den Broeke, Curt Davis, Yonghong Li, Willem Jan van de Berg & Erik van Meijgaard.

Large uncertainties remain in the current and future contribution to sea level rise from Antarctica. Climate warming may increase snowfall in the continent's interior, but enhance glacier discharge at the coast where warmer air and ocean temperatures erode the buttressing ice shelves. Here, we use satellite interferometric synthetic-aperture radar observations from 1992 to 2006 covering 85% of Antarctica's coastline to estimate the total mass flux into the ocean. We compare the mass fluxes from large drainage basin units with interior snow accumulation calculated from a regional atmospheric climate model for 1980 to 2004. In East Antarctica, small glacier losses in Wilkes Land and glacier gains at the mouths of the Filchner and Ross ice shelves combine to a near-zero loss of 4 +/- 61 Gt yr-1. In West Antarctica, widespread losses along the Bellingshausen and Amundsen seas increased the ice sheet loss by 59% in 10 years to reach 132 +/- 60 Gt yr-1 in 2006. In the Peninsula, losses increased by 140% to reach 60 +/- 46 Gt yr-1 in 2006. Losses are concentrated along narrow channels occupied by outlet glaciers and are caused by ongoing and past glacier acceleration. Changes in glacier flow therefore have a significant, if not dominant impact on ice sheet mass balance.

Je remarque que sont mis en balance :

d'une part des observations satellite interferometric synthetic-aperture radar observations from 1992 to 2006 covering 85% of Antarctica's coastline

d'autre part un calcul issu de modèles accumulation calculated from a regional atmospheric climate model for 1980 to 2004

Je croyais que l'épaisseur des glaces était observable elle aussi par satellite.

Les spécialistes pourront infirmer ou confirmer.

Je ne fais pas ici référence à cryosphère qui a enregistré des anomalies majoritairement positives depuis 1997 pour la banquise australe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant l'Antarctique ne fond pas contrairement à l'Arctique. Justement cette été sa banquise a eu un record de surface avec un EXTENT de 19.32 et un AREA de 15.24. C'est par ce que la banquise de l'Hémisphere sud augmente depuis 1997 car la PDO devient de plus en plus négative depuis 1997 et donc l'AAO est plus souvent positive ce qui fait que tout l'antartique a des anomalies de températures plus souvent négative mis a par la peninsule de l'Antarctique où la c'est l'inverse.

Et donc ils se base que sur cette pensule pour dire cela soit a une station située à cet endroit...

Williams

En effet, nous ne pouvons pas dire que la debacle soit vraiment d'actualité.

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IM....area.south.jpg

Par contre, la remarque de CFR est bonne, je crois bien (malgré un anglais defectueux) que le graphique évoqué traite de la banquise et non les glaciers de l'antartique (qui est un continent)

J'aimerai connaître les sources des journalistes du Monde sur ce sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, nous ne pouvons pas dire que la debacle soit vraiment d'actualité.

http://arctic.atmos.uiuc.edu/cryosphere/IM....area.south.jpg

Par contre, la remarque de CFR est bonne, je crois bien (malgré un anglais defectueux) que le graphique évoqué traite de la banquise et non les glaciers de l'antartique (qui est un continent)

J'aimerai connaître les sources des journalistes du Monde sur ce sujet.

D'après ce que j'ai compris du résumé de l'article, il n'est question que des pertes des glaciers par leur chute en mer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans cette region du globe les glaciers et la banquises evoluent souvent de la meme facon car la temperature est la 1ere cause de l'evolution de ces 2 aux poles. En plus pour la banquise j'ai precisé l'evolution de la températures sur tout le continant Antarctique dans mon message precedent.

Dans le site LEMONDE http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-...l?xtor=RSS-3208 ils utilisent le plus souvent le mots "la glace " ce qui concerne donc aussi bien la banquise, les glaciers... soit tout ce qui est gelee soit le Pole entier.

evol-banquise.gif

Comme le montre ce schéma lors de l'hiver boréal ou austral

le maximum de l'extent de la banquise en Arctique et en Antarctique

a évolué à l'opposé au cours de ces 30 dernières années

Source : http://la.climatologie.free.fr/banquise/banquise.htm

Donc je serais surpris de voir dans la meme zone les glaciers fondre alors que la banquise evolue dans le sens inverse.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme le montre ce schéma lors de l'hiver boréal ou austral

le maximum de l'extent de la banquise en Arctique et en Antarctique

a évolué à l'opposé au cours de ces 30 dernières années

Donc je serais surpris de voir dans la meme zone les glaciers fondre alors que la banquise evolue dans le sens inverse.

Williams

Je serais surpris itou, d'autant plus que la nappe glaciaire antarctique culmine à plus de 4000 mètre.Mais en ce qui concerne la banquise, son extent hivernal est-il vraiment représentatif de la tendance ?

Quelle que soit l'importance éventuelle du réchauffement ultérieur, l'hiver polaire restera l'hiver polaire, avec ses nuits interminables et ses chutes de températures.

Et donc une banquise (peut-être provisoire) se reformera probablement en hiver dans tous les cas de figure.

Seule mais énorme différence entre les deux hémisphères: la banquise antarctique s'adosse à un continent et à des shelves dont la superficie n'évolue pas ou peu, alors que la banquise arctique se reforme en hiver tout autour (et dans les intervalles) d'un noyau flottant provisoirement permanent, mais en forte réduction à la fin de l'été.

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans cette region du globe les glaciers et la banquises evoluent souvent de la meme facon car la temperature est la 1ere cause de l'evolution de ces 2 aux poles. En plus pour la banquise j'ai precisé l'evolution de la températures sur tout le continant Antarctique dans mon message precedent.

Dans le site LEMONDE http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-...l?xtor=RSS-3208 ils utilisent le plus souvent le mots "la glace " ce qui concerne donc aussi bien la banquise, les glaciers... soit tout ce qui est gelee soit le Pole entier.

Tu as vraiment lu l'article du Monde ? Ils parlent de la "calotte glaciaire", pas de la banquise. D'où tu sors que la température est la 1ere cause de l'évolution des glaciers en Antarctique ? Je cite l'article du Monde :

De nombreuses informations parcellaires circulent à propos de la situation actuelle du Continent blanc. Il est ainsi parfois décrit comme "à l'équilibre". D'abord, la glace n'y fond pas puisque les températures, même augmentées d'un ou deux degrés, demeurent largement en deçà de 0 °C.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quoi qu'il en soit, mieux vaut se référer au résumé de la lettre à Nature qu'au papier du journaliste.

Cryosphère nous donne ces jours-ci en plein été austral un anomalie positive siognificatiive de 1 à 2 millions de km².

De plus, les observations de températures (GISS) des 8 stations du nord de la péninsule montrent que 3 ont des températures relativement constantes alors que les cinq autres ont cette année des températures en chute libre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as vraiment lu l'article du Monde ? Ils parlent de la "calotte glaciaire", pas de la banquise. D'où tu sors que la température est la 1ere cause de l'évolution des glaciers en Antarctique ? Je cite l'article du Monde :

De nombreuses informations parcellaires circulent à propos de la situation actuelle du Continent blanc. Il est ainsi parfois décrit comme "à l'équilibre". D'abord, la glace n'y fond pas puisque les températures, même augmentées d'un ou deux degrés, demeurent largement en deçà de 0 °C.

Oui, il est sur qu'ils parlent des glaciers surtout mais si j'ai donnee des donnees de la banquise Antarctique c est par ce qu'on a des donnees que de la banquise sur une echelle assez longue et par ce que la banquise est ce qui se rapproche le plus des glaciers aussi (eau gelée).

Si j'ai dis que la température est la 1ere cause de l'évolution des glaciers en Antarctique c'est par ce qu'un glaçon fond que si la température a un certain niveau assez élevé. Seul cela peut etre la cause.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais en ce qui concerne la banquise, son extent hivernal est-il vraiment représentatif de la tendance ?

Lorsque nous voyons l'évolution de la banquise autour de l'antarctique, ce qui est frappant c'est plus la stabilité que la véritable extension de celle ci. En ce sens tu as tout à fait raison. default_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Si son extension a battu un record en 2007, il est difficile d'en conclure à une tendance significative. default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si j'ai dis que la température est la 1ere cause de l'évolution des glaciers en Antarctique c'est par ce qu'un glaçon fond que si la température a un certain niveau assez élevé. Seul cela peut etre la cause.

Cette étude ne parle pas de glaçon qui fond, elle parle de quantité de glace relâchée par la calotte glaciaire antarctique et terminant dans la mer. Autant que je sache, la mer monte quand on met un nouveau glaçon dedans, pas quand celui-ci fond (expérience que tu peux faire dans ton verre ce soir si tu veux...). Ca n'a donc rien à voir avec la banquise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as vraiment lu l'article du Monde ? Ils parlent de la "calotte glaciaire", pas de la banquise. D'où tu sors que la température est la 1ere cause de l'évolution des glaciers en Antarctique ? Je cite l'article du Monde :

De nombreuses informations parcellaires circulent à propos de la situation actuelle du Continent blanc. Il est ainsi parfois décrit comme "à l'équilibre". D'abord, la glace n'y fond pas puisque les températures, même augmentées d'un ou deux degrés, demeurent largement en deçà de 0 °C.

En lisant ce qui suit , on peut quand même se poser des questions Anny Cazenave (Laboratoire d'études en géophysique et océanographie spatiales) estime à environ 0,54 mm par an la contribution de l'Antarctique à la montée du niveau des mers. Soit presque trois fois l'estimation retenue (0,2 mm par an) par le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC).

Tant que l'on admet que le relèvement du niveau de la mer est égal à la somme de la perte de volume des glaciers + l'augmentation de volume lié à la dilatation de la partie supercielle des océans, on ne peut pas augmenter l'un , sans diminuer l'autre, sauf si l'on remet en cause la somme des deux.

Alors j'ai envie de renvoyer dos à dos tous ces gens qui à partir d'observations ponctuelles tirent des traits sur la planète

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette étude ne parle pas de glaçon qui fond, elle parle de quantité de glace relâchée par la calotte glaciaire antarctique et terminant dans la mer. Autant que je sache, la mer monte quand on met un nouveau glaçon dedans, pas quand celui-ci fond (expérience que tu peux faire dans ton verre ce soir si tu veux...). Ca n'a donc rien à voir avec la banquise.

Williams a dit ceci

Si j'ai dis que la température est la 1ere cause de l'évolution des glaciers en Antarctique c'est par ce qu'un glaçon fond que si la température a un certain niveau assez élevé. Seul cela peut etre la cause.

C'est ben vrai ça; parce que si un glaçon d'eau douce à 0°C arrive dans une mer à -2°C il ne fondra pas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Williams a dit ceci

Si j'ai dis que la température est la 1ere cause de l'évolution des glaciers en Antarctique c'est par ce qu'un glaçon fond que si la température a un certain niveau assez élevé. Seul cela peut etre la cause.

C'est ben vrai ça; parce que si un glaçon d'eau douce à 0°C arrive dans une mer à -2°C il ne fondra pas

Alors Williams peut-il préciser comment la température affecte, en 1ere cause, l'évolution des glaciers en Antarctique (j'ai dit "glaciers", pas "banquise" ni "icebergs"), sans les faire fondre (il n'y a pratiquement pas de fonte en Antarctique) ? default_dry.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors Williams peut-il préciser comment la température affecte, en 1ere cause, l'évolution des glaciers en Antarctique (j'ai dit "glaciers", pas "banquise" ni "icebergs"), sans les faire fondre (il n'y a pratiquement pas de fonte en Antarctique) ? default_mellow.png

Justement c'est ce dont je dis depuis le 1er message, que l'Antartiquq ne fond pas en parlant aussi bien de glacier que de banquise et que d'icebergs car la temperature ne monte pas dans cette region mis a par sa peninsule, mais que tout le reste du continant baisse.

C'est pour cela que je disais que la temperature est le 1er element qui peut faire varier tout ceci tout comme on le vois en Arctique justement où là bas ainsi qu'au Groenland (donc banquise et glacier) tout a tendance a fondre mis a par je crois l'ouest du groendand surment a cause du NAO et AO qui a ete surtout positive ces 20 dernieres annees.

Vois tu ce dont je veus dire ZAZOU ? Si non suivant ce dont je dis qu'est ce qui serait faut (le refroidissement de l'Antarctique ou effet de la temperatures sur de la glace (donc banquise, icebergs, et glacier)...) ?

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me demandais si une fonte un peu plus importante des glaciers antarctiques ne pouvait pas être à l'origine d'une surface en banquise plus importante?

je m'explique: l'eau qui fond des glaciers est de l'eau douce. cette eau douce, en arrivant en grande quantité en mer, devrait geler plus rapidement que l'eau de mer (à condition de ne pas se mélanger trop rapidement), mais cela après avoir eu pour effet de faire fondre une partie de la banquise. ce qui me fait dire cela, c'est les images satellites que l'on voit en ce moment de cette banquise antarctique: il y a d'énormes trous au niveau de la côte.

je sais pas si c'est très clair...

edit: l'image sat en question:

antarctic.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me demandais si une fonte un peu plus importante des glaciers antarctiques ne pouvait pas être à l'origine d'une surface en banquise plus importante?

je m'explique: l'eau qui fond des glaciers est de l'eau douce. cette eau douce, en arrivant en grande quantité en mer, devrait geler plus rapidement que l'eau de mer (à condition de ne pas se mélanger trop rapidement), mais cela après avoir eu pour effet de faire fondre une partie de la banquise. ce qui me fait dire cela, c'est les images satellites que l'on voit en ce moment de cette banquise antarctique: il y a d'énormes trous au niveau de la côte.

je sais pas si c'est très clair...

Si il y a d'enormes trous dans la banquise de l'Antartique en ce moment c'est logique car on est en plein ete actuellement dans l'HS donc la elle fond bien et a cause de la temperature qui a augmente du a la saison. Donc ces trous ne sont pas causer par des glaciers qui fondraient.

Puis suivant ce que tu dis si la fonte des glaciers seraient (donc je dis pas qu'ils font, conditionnelle) la cause que la banquise qui se developpe mieux en antarctique depuis 1997 alors ca serait pareil voir bien mieux en Arctique a cause de la fonte des glaciers du Groenland et d'Asie dont là on sait que certain et voir assez fondent. Alors que la banquise ne se developpe pas plus qu'avant et meme fond plus l'ete l'helas en Arctique comme ce trite reccord de 2007.

Donc les glaciers ne doivent pas avoir telement un effets sur la banquise.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement c'est ce dont je dis depuis le 1er message, que l'Antartiquq ne fond pas en parlant aussi bien de glacier que de banquise et que d'icebergs car la temperature ne monte pas dans cette region mis a par sa peninsule, mais que tout le reste du continant baisse.

C'est pour cela que je disais que la temperature est le 1er element qui peut faire varier tout ceci tout comme on le vois en Arctique justement où là bas ainsi qu'au Groenland (donc banquise et glacier) tout a tendance a fondre mis a par je crois l'ouest du groendand surment a cause du NAO et AO qui a ete surtout positive ces 20 dernieres annees.

Vois tu ce dont je veus dire ZAZOU ? Si non suivant ce dont je dis qu'est ce qui serait faut (le refroidissement de l'Antarctique ou effet de la temperatures sur de la glace (donc banquise, icebergs, et glacier)...) ?

Williams

Ben non, je vois pas. Je crois que tu mélanges un peu les idées là. Le Monde titre « perte de glace », pas « fonte de glace ».

Quand tu dis que la température est la cause 1ere de l’évolution des glaciers antarctiques, ça implique que si la température de surface change, le glacier va aller plus ou moins vite. C’est vrai en partie au Groenland pour certains glaciers côtiers (effet des eaux de fonte s’infiltrant jusqu’au rocher pour lubrifier l’interface et faire déraper le glacier). Ce n’est pas vrai pour l’Antarctique.

Ce que cet article mentionne, c’est une possible accélération des glaciers antarctiques, qui balancent plus de glace dans l’océan entre le début et la fin de la période d’étude. Ce n’est pas dû à une évolution éventuelle de la température de surface. Les problèmes de glaciers qui accélèrent en Antarctique tiennent à la localisation de leur ligne d’échouage. Ca dépend du frein plus ou moins fort créé par les zones de glace flottante (on ne parle pas de banquise là) et de l’action d’érosion par les courants sous-marins, en relation avec le niveau des mers et la température de ces eaux « sous-glaciaires ».

Pour les « trous au niveau de la côte » de grecale2b, je crois que ce sont des polynies. Des zones d’eau libre créées par les vents catabatiques. Là encore, rien à voir avec la température. Ce n’est pas parce qu’on colle tout sur le dos de la température quand on voit son glaçon fondre dans un verre qu’il faut tout coller à la température pour l’évolution des glaciers et de la banquise... default_flowers.gif

Si tu veux des infos sur les polynies et le vent catabatique, il y a un article intéressant dans la lettre trimestrielle Mercator.

Extrait :

Une particularité du continent Antarctique est la quasi-permanence de forts vents soufflant de la terre vers la mer près de la surface. Ces vents, dits « catabatiques », résultent du refroidissement diabatique de la couche de surface stable située audessus des plateaux englacés du continent Antarctique. Ce flux catabatique, intimement lié à la topographie, suit les couloirs orographiques et se propage vers le nord au dessus de l'Océan Austral. La présence de ces vents froids à la surface de l’océan génère de fortes pertes de chaleur et engendre, en hiver, d’intenses formations de glace. Cette nouvelle glace marine est par la suite advectée par les vents créant des zones libres de glace appelées « polynies ». La chaleur latente de fusion dégagée par la formation continuelle de la glace permet de compenser les pertes de chaleur vers l’atmosphère et d’entretenir la polynie. Il en résulte l’existence récurrente de régions propices à la présence de polynies. Ces polynies ont une durée de vie de quelques jours à quelques semaines durant laquelle elles peuvent s’ouvrir et se fermer plusieurs fois. Les pertes de chaleur observées à l’intérieur de ces polynies sont accompagnées d’importants rejets de sel consécutifs à la formation de glace de mer. Cette formation de saumure affecte la structure locale de la densité de l’eau, provoque des phénomènes de convection et la formation d’eaux profondes et induit, à grande échelle, de larges modifications des masses d’eau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si il y a d'enormes trous dans la banquise de l'Antartique en ce moment c'est logique car on est en plein ete actuellement dans l'HS donc la elle fond bien et a cause de la temperature qui a augmente du a la saison. Donc ces trous ne sont pas causer par des glaciers qui fondraient.

Puis suivant ce que tu dis si la fonte des glaciers seraient (donc je dis pas qu'ils font, conditionnelle) la cause que la banquise qui se developpe mieux en antarctique depuis 1997 alors ca serait pareil voir bien mieux en Arctique a cause de la fonte des glaciers du Groenland et d'Asie dont là on sait que certain et voir assez fondent. Alors que la banquise ne se developpe pas plus qu'avant et meme fond plus l'ete l'helas en Arctique comme ce trite reccord de 2007.

Donc les glaciers ne doivent pas avoir telement un effets sur la banquise.

Williams

merci je sais que c'est l'été là-bas... default_sleep.png/emoticons/sleep@2x.png 2x" width="20" height="20">les trous dont je parle sont contre la côte. notamment celui contre la plate-forme ross.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Merry la vallée 280m d'alt.

un article chez futura sciences : ICI

Share this post


Link to post
Share on other sites

un article chez futura sciences : ICI

La fonte au moins serait-elle réelle? parce qu'on relève dans cet article la phrase suivante: "Le bilan général montre alors une fonte globale de l’Antarctique, malheureusement en train de s’accélérer, au moins dans la partie Ouest. "Si l'on fait abstraction de l'accélération on peut en effet se demander si le bilan général est global ou s'il ne concerne que la partie ouest; de plus le papier se base sur la comparaison entre d'une part des observations et d'autre part des modélisations; alors on peut tout aussi bien conclure que la décharge croissante est le résultat d'une accumulation croissante sur les calottes

Je remets ci-dessous un autre fil sur IC discutant du même sujet, parce que si les observations sont faites dans zones hautement sensibles aux moindres variations climatiques , faut pas en tirer des conclusions générales

Citation (judd @ 8/01/2008 - 23:21) index.php?act=findpost&pid=643449index.php?act=findpost&pid=643449

Merci Fred34T pour cet info... heu... pas rassurant, ça fait froid dans le dos.

C'est la rapidité du phénomène qui est déconcertante.

Ju

Bon , faut pas non plus paniquer, l'Antarctique est représenté par un petit glacier sur une ile au bout de la péninsule, en deça du cercle polaire, alors faut relativiser

Abstract:

Given the pronounced atmospheric warming recorded in recent decades on the Antarctic Peninsula (AP), knowledge of glacier mass balance in this region is especially important for assessing the impact of climatic warming on ice masses. 'Glaciar Bahía del Diablo' (GBD) on Vega Island, northeastern AP, is a glacier that terminates on land, so its mass balance is directly linked to climate. GBD is a polythermal outlet glacier, 14.3 km2 in area with an accumulation-area ratio of 0.39. Increased ablation rates and glacier thinning motivated us to select GBD as a test site for mass-balance studies within the region. Calculations based on the stratigraphic annual method yielded a mean annual loss of 0.32 m w.e.a−1 for the annual net mass balance (bn) between 1999 and 2003. A strong correlation was observed between bn and mean summer temperatures, confirming that GBD is highly sensitive to climate. The study of GBD aims at establishing a suitable reference database for ice-climate studies in a region of dramatic changes in Antarctica.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben non, je vois pas. Je crois que tu mélanges un peu les idées là. Le Monde titre « perte de glace », pas « fonte de glace ».

Perte de glace par rapport à quoi ? Par rapport à un bilan calculé par des modèles (the fritz l'a signalé). Bref, de la "climatologie Playstation" où le virtuel est mis au rang de science default_dry.pngJe signale au passage que la péninsule antactique est aussi un endroit où l'activité des failles sismiques est la plus importante. Tout comme l'activité de la faille de Gakkel sous l'Arctique. Mais bon, il ne faut pas en parler parce qu'on ne peut pas en mettre la faute sur l'Homme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...