Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
TreizeVents

2014, année la plus chaude en Europe

Recommended Posts

Tout est lié, je vais être un peu brut mais c'est regarder les choses que par un petit bout de la lorgnette et je trouve votre réaction égoïste car cela vous arrange bien qu'il fasse plus chaud...Alors que tout est lié, l'augmentation des GES responsables du RC sont dues à un mode de développement et de consommation qui a des impacts plus globaux sur la qualité des eaux, des sols, les écosystèmes dans leur ensemble ces fameuses "problématiques environnementales bien plus critique" que vous désignez.

Pour les canicules nous verrons bien dans les prochaines années, mais déjà depuis 2003 il s'est produits de nombreux épisodes caniculaires, le mois de juillet 2006 est par exemple à Nancy aussi chaud que le mois d'Aout 2003, le mois de juillet 2010 est également plus chaud que tous les mois de juillet avant 2006 (+ chaud que juillet 1983 par exemple). Les 35° ont été dépassés après la mi-août en 2012 ce qui n'était jamais arrivé auparavant, mais également en 2014 avant la mi-juin là aussi c'est de l'inédit...

Concernant l'optimum médiéval, selon les reconstitutions de températures réalisées par les climatologues, la dernière décennie du 20ème siècle et le début du 21ème siècle constituent la période la plus chaude des deux derniers millénaires. Notre époque serait même un peu plus chaude (de quelques dixièmes de degrés) que ne le fut l'optimum climatique médiéval.

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9chauffement_climatique#mediaviewer/File:2000_Year_Temperature_Comparison_fr.png

Il faut voir que cela fait 2 ans qu'il n'y a pas eu de canicule puisque ni 2013 et ni 2014 n'ont eu de canicule alors qu'en 2003 ils nous ont dit qu'il devait y avoir de plus en plus de canicules et donc 10 ans après c'est tout les étés qui devrait en avoir. 11 ans après c'est pas le cas.

Puis si les GES seraient la cause principale du réchauffement climatique alors l'évolution de la température globale se serrait accélérée comme c'est le cas pour l'évolution du CO2 dans l'atmosphère alors que c'est tout l'inverse qu'il est en train de se passer pour les températures. Puis cela fait 400 ans qu'il y a un réchauffement irrégulier alors que le CO2... augmente de plus en plus vite depuis disons moins d'un siècle. Donc une évolution différente et qui n'a pas commencé au même moment pour l'augmentation du CO2 et de la température ce qui montre que les GES ne sont pas la cause principale du réchauffement même s'ils doivent jouer un rôle.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut voir que cela fait 2 ans qu'il n'y a pas eu de canicule puisque ni 2013 et ni 2014 n'ont eu de canicule alors qu'en 2003 ils nous ont dit qu'il devait y avoir de plus en plus de canicules et donc 10 ans après c'est tout les étés qui devrait en avoir. 11 ans après c'est pas le cas.

Puis si les GES seraient la cause principale du réchauffement climatique alors l'évolution de la température globale se serrait accélérée comme c'est le cas pour l'évolution du CO2 dans l'atmosphère alors que c'est tout l'inverse qu'il est en train de se passer pour les températures. Puis cela fait 400 ans qu'il y a un réchauffement irrégulier alors que le CO2... augmente de plus en plus vite depuis disons moins d'un siècle. Donc une évolution différente et qui n'a pas commencé au même moment pour l'augmentation du CO2 et de la température ce qui montre que les GES ne sont pas la cause principale du réchauffement même s'ils doivent jouer un rôle.

Williams

Tous a fait 'accord avec toi Williams sur pratiquement l'ensemble de ton méssage Williams, cependant le fait qu'il n'y est pas eud e canicule durant l'été 2014, oui parce que durant l'été 2013 il y en a eu une dans la région Rhône Alpes ne veut pas dire grand chose car globalement on constate une augmentation du nombre de canicule en France, exemple: 2003,2006,2009,2011,2012,2013, le nombre de jours avec plus de 35°C reste quand a lui en augmentation dans certaine région notamment a Paris ca fait depuis 2008 qu'il n'y a pas plus eu d'année sans tx>=35°C, et c'est la première fois que ce type de phénomène se produit dans cette région.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tous a fait 'accord avec toi Williams sur pratiquement l'ensemble de ton méssage Williams, cependant le fait qu'il n'y est pas eud e canicule durant l'été 2014, oui parce que durant l'été 2013 il y en a eu une dans la région Rhône Alpes ne veut pas dire grand chose car globalement on constate une augmentation du nombre de canicule en France, exemple: 2003,2006,2009,2011,2012,2013, le nombre de jours avec plus de 35°C reste quand a lui en augmentation dans certaine région notamment a Paris ca fait depuis 2008 qu'il n'y a pas plus eu d'année sans tx>=35°C, et c'est la première fois que ce type de phénomène se produit dans cette région.

Attention Wilfried, en 2013 il n'y a pas eu de canicule mais c'est une vague de chaleur limite qu'il y a eu en juillet et qui a été limite pour ne pas être une canicule. Puis comme tu peux voir dans les années que tu cites il y a en moyenne une canicule tout les 2 ans (5/13 années) soit comme toujours : 2003,---,----, 2006,----,----, 2009,----,----, 2011, 2012,----,-----.

Après il vrai que les températures plus chaudes ont lieu plus souvent dans les grandes villes par rapport à avant en étés.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nancy

Il faut voir que cela fait 2 ans qu'il n'y a pas eu de canicule puisque ni 2013 et ni 2014 n'ont eu de canicule alors qu'en 2003 ils nous ont dit qu'il devait y avoir de plus en plus de canicules et donc 10 ans après c'est tout les étés qui devrait en avoir. 11 ans après c'est pas le cas.

Puis si les GES seraient la cause principale du réchauffement climatique alors l'évolution de la température globale se serrait accélérée comme c'est le cas pour l'évolution du CO2 dans l'atmosphère alors que c'est tout l'inverse qu'il est en train de se passer pour les températures. Puis cela fait 400 ans qu'il y a un réchauffement irrégulier alors que le CO2... augmente de plus en plus vite depuis disons moins d'un siècle. Donc une évolution différente et qui n'a pas commencé au même moment pour l'augmentation du CO2 et de la température ce qui montre que les GES ne sont pas la cause principale du réchauffement même s'ils doivent jouer un rôle.

Williams

C'est uniquement cela vos arguments? Qu'il n'y a pas eu de canicule tous les 2 ans depuis 2003 alors qu'on l'avait prédit?

Dans le même temps les températures moyennes poursuivent leur hausse, les projections de températures prévues il y a15 ans se vérifient mais non, il n'y a pas eu de canicule en 2013 et 2014 en France donc tout le monde se trompe sur le lien GES Réchauffement climatique.

Tant pis pour vous si vous ne voulez pas voir l'évidence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention Wilfried, en 2013 il n'y a pas eu de canicule mais c'est une vague de chaleur limite qu'il y a eu en juillet et qui a été limite pour ne pas être une canicule. Puis comme tu peux voir dans les années que tu cites il y a en moyenne une canicule tout les 2 ans (5/13 années) soit comme toujours : 2003,---,----, 2006,----,----, 2009,----,----, 2011, 2012,----,-----.

Après il vrai que les températures plus chaudes ont lieu plus souvent dans les grandes villes par rapport à avant en étés.

Williams

Sur quel seuil tu te base pour qualifier un épisode de caniculaire Williams?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Besançon 290m

Je me souviens aussi d'affirmations juste après l'été 03 qui annonçait que ce genre d'été caniculaire allait être régulier par la suite. On attend toujours.

régulier par la suite ...

la suite ça commençait en 2004 donc .....ah ben ça alors , qu'il est étonnant (sic) de ne pas avoir pas revu en une décennie un été comme 2003 , , un excédent qui avait une période de retour de plusieurs siècles pas revu en 11 ans c'est vachement surprenant biggrin.png

plusieurs siècles voire plus de 10 000 ans avec moult précautions et pincettes là : http://glaciology.ethz.ch/swiss-glaciers/downloadPubs/alpen01-02-03_f.pdf , ça ne veut rien dire concrètement pour une si longue durée dans laquelle le climat change

ils évoquent dans ce doc une fréquence de 1 sur 2 en fin de siècle mais pour des scénarios où la température moyenne/30ans aurait justement autrement été décalée qu'en 11 ans .,

ça prend du temps pour atteindre du 1sur 10 puis 1 sur 2 à partir de 1/ 10 000 ou nettement moins que 1 sur 100 et décaler assez la courbe de Gauss (p38) pour faire rentrer 2003 dans la zone "visible" sous la cloche..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, il y a eu canicule à votre sens en 2003-2005-2006-2009-2010-2011 (Limite car très bref)-2012-2013.

Pourquoi?

En Juin 2005, ça a été pas mal des excédents de 4°C dans le SO, et des 30°C consécutifs pas vus en Juin depuis 1976 dans beaucoup de stations.

2010, un Juillet dans le top ten des mois les plus chauds à Paris depuis 1757 avec une belle vague de chaleur durable et une mini-canicule fin Août dans le sud façon 2011.

2011, à part fin Juin et fin Août toujours de façon courte, été bof bon on peut dire ça aussi de 1957.

2012, ok en Août et sur le SE en Juin.

2013, records de fortes chaleurs consécutives dans le SO, et un Juillet comparable à 2010 à Paris en Tm.

Je n'ai pas les mêmes critères que vous, la durée est importante aussi, le fait que ça touche la moitié nord aussi, moi je ne me souviens pas de canicule en Août 2011 juste quelques chaleurs banales (Aux Moutiers, j'ai eu mieux en Juillet 2014) et 2012 oui mais c'était bref et très variable, canicule, fraîcheur, temps de saison dans une même semaine.

2013 et 2010 ont des plus belles images de gros étés et 2005 également que 2011 et 2012.

Même si les Txx les plus hautes depuis 2006 à Paris y ont été atteintes (Et même 2003 pour 2012).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idem pour les VDF, la durée est importante, exemple on sous estime 1986 à cause du fait que c'était surtout étalé et d'autres VDF terribles l'ont été sur la durée sans forcément battre des records, c'est l'exemple de l'année 1740.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur quel seuil tu te base pour qualifier un épisode de caniculaire Williams?

Sur ce qu'on dit sur le forum quand il y en a une c'est à dire quand pendant au moins 72 heures consécutives la température maximal et minimum atteint un seuil suivant la région comme :

  • à Lille, on parle de chaleur caniculaire lorsqu'il fait au moins 33 °C le jour et 18 °C la nuit ;
  • à Toulouse, la canicule correspond à un maximum dépassant 36 °C le jour et un minimum de 21 °C la nuit1.

Voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Canicule

C'est uniquement cela vos arguments? Qu'il n'y a pas eu de canicule tous les 2 ans depuis 2003 alors qu'on l'avait prédit?

Dans le même temps les températures moyennes poursuivent leur hausse, les projections de températures prévues il y a15 ans se vérifient mais non, il n'y a pas eu de canicule en 2013 et 2014 en France donc tout le monde se trompe sur le lien GES Réchauffement climatique.

Tant pis pour vous si vous ne voulez pas voir l'évidence.

Si cela avais été dit alors pourquoi justement vous ne montrez pas un lien qui montre ceci ??

Un réchauffement ne veut pas forcément dire plus de canicules... car la température ne se réchauffement pas qu'en été mais aussi en automne... Puis l'évolution annuelle de l'anomalie de la température en France ne dépends pas que de l'été ou des canicules... mais de la moyenne de la température des 365 jours de l'année.

Puis ne mélangez pas tout dans ce que je dis car j'ai mis 2 paragraphes dont l'un répondant sur les canicules et l'autres à part parlant du réchauffement climatique globale (non de la France) sans parler des canicules en France. Donc attention à ce que vous dites car vous mélangez tout ici : "il n'y a pas eu de canicule en 2013 et 2014 en France donc tout le monde se trompe sur le lien GES Réchauffement climatique" par rapport à ce que j'ai dis !

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

C'est uniquement cela vos arguments? Qu'il n'y a pas eu de canicule tous les 2 ans depuis 2003 alors qu'on l'avait prédit ?

- Juillet 2006 : vague de chaleur exceptionnelle de la France à la mer Baltique, c'est le mois de juillet le plus chaud jamais mesuré et de loin sur toutes ces régions,

- Août 2007 : vague de chaleur exceptionnelle sur l'extrême est de l'Europe, notamment en Ukraine qui enregistre son mois d'août le plus chaud jamais observé,

- Juillet / Août 2010 : canicule d'ampleur monumentale en Russie d'Europe, cet événement a été tel que certaines études indiquent qu'il pourrait constituer la plus forte canicule qu'ait connu cette région depuis au moins 1000 ans (non j'exagère pas)

- Juillet 2011 : nouvelle canicule exceptionnelle du côté des pays baltes et de la Pologne, les records pour un mois de juillet sont approchés ou battus,

- Juillet 2012 : canicule historique dans les Balkans, et en particulier en Serbie, en Roumanie et en Bulgarie qui n'avaient jamais enregistré auparavant un tel mois de juillet,

- Août 2012 : canicule extrême dans la péninsule Ibérique, qui enregistre dans la foulée le second mois d'août le plus chaud de son histoire, seul 2003 ayant fait pire à ce jour,

- Juillet 2013 : on ne va pas y parler de "canicule" vu nos critères, mais les îles britanniques enregistrent une chaleur exceptionnelle, en Irlande c'est le mois le plus chaud jamais observé,

- Juillet 2014 : très fortes chaleurs durables autour de la Baltique, c'est le mois le plus chaud jamais observé en Scandinavie.

Tu vois Thib, pas besoin de s'inquiéter, les scientifiques qui pensent que le risque d'épisodes caniculaires devrait augmenter en Europe sont vraiment des ânes default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Juillet / Août 2010 : canicule d'ampleur monumentale en Russie d'Europe, cet événement a été tel que certaines études indiquent qu'il pourrait constituer la plus forte canicule qu'ait connu cette région depuis au moins 1000 ans (non j'exagère pas)

Ça me rappelle, par l'intensité et l'étendue géographique (pas pour la durée), la vague de chaleur de mars (!) 2012 en Ontario, au Québec et dans le Midwest américain.

Certains disaient que, d'un point de vue statistique, cet événement était « impossible ». Et pourtant...

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Juillet 2006 : vague de chaleur exceptionnelle de la France à la mer Baltique, c'est le mois de juillet le plus chaud jamais mesuré et de loin sur toutes ces régions,

- Août 2007 : vague de chaleur exceptionnelle sur l'extrême est de l'Europe, notamment en Ukraine qui enregistre son mois d'août le plus chaud jamais observé,

- Juillet / Août 2010 : canicule d'ampleur monumentale en Russie d'Europe, cet événement a été tel que certaines études indiquent qu'il pourrait constituer la plus forte canicule qu'ait connu cette région depuis au moins 1000 ans (non j'exagère pas)

- Juillet 2011 : nouvelle canicule exceptionnelle du côté des pays baltes et de la Pologne, les records pour un mois de juillet sont approchés ou battus,

- Juillet 2012 : canicule historique dans les Balkans, et en particulier en Serbie, en Roumanie et en Bulgarie qui n'avaient jamais enregistré auparavant un tel mois de juillet,

- Août 2012 : canicule extrême dans la péninsule Ibérique, qui enregistre dans la foulée le second mois d'août le plus chaud de son histoire, seul 2003 ayant fait pire à ce jour,

- Juillet 2013 : on ne va pas y parler de "canicule" vu nos critères, mais les îles britanniques enregistrent une chaleur exceptionnelle, en Irlande c'est le mois le plus chaud jamais observé,

- Juillet 2014 : très fortes chaleurs durables autour de la Baltique, c'est le mois le plus chaud jamais observé en Scandinavie.

Tu vois Thib, pas besoin de s'inquiéter, les scientifiques qui pensent que le risque d'épisodes caniculaires devrait augmenter en Europe sont vraiment des ânes wink.png

Treizevent, on parlait en France sur les canicules, donc s'étaler sur tout le globe c'est facile. Car il faut regarder sur la même zone pour voir l'évolution de tel(s) phénomène(s) et non s'égarer sur d'autres zones pour en trouver d'autres et dire qu'il y en a de plus en plus dans notre pays.

Car d'un pays à un autres les inondations, sécheresses, canicules, blizzards,... évoluent différemment suivant ces pays.

Williams

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Hier, la Dépêche du midi a publié un article avec une interview bidon pour dire qu'il était tombé 5 cm de neige à Toulouse : lien

Ce qui bien entendu est complètement faux, c'est bien 10 cm qui ont été relevés à Toulouse-Blagnac comme le confirme d'ailleurs le résumé de Météo France.

Ton problème Williams, et on te l'a déjà dit, c'est que tu agrèges tout ce que tu peux trouver comme informations sans faire la moindre hiérarchie dans la qualité et la pertinence de ce que tu peux lire, et qu'après ça tu ressors tout derrière des "on nous dit" bien faciles. Mais c'est qui ce "on", le même journaleux de la dépêche qui écrivait hier qu'il était tombé 5 cm de neige à Toulouse ?

L'état de la science, il se fait dans les revues sérieuses, pas dans les colonnes "faits divers" des médias papiers, pas dans ce forum, pas dans les petits billets "actualités" de La Chaîne Météo ou même de Météo France. Et l'état de la science, cela n'a jamais été de dire que l'on aurait une canicule à Nantes ou à Nîmes (c'est quoi d'ailleurs la définition exacte d'une canicule ?) une fois tous les deux, trois ou cinq ans à partir de 2010. Des études sur le fait que le nombre et la force des vagues de chaleur pourraient augmenter en Europe en été avec le réchauffement, et dans quelles proportions, il y en avait déjà bien avant 2003. On n'en parlait pas plus que ça, parce que médiatiquement ce n'était pas très parlant, mais elles existaient.

Mais clairement, ce qu'il ressort, c'est qu'aucune n'a vu venir qu'il serait possible d'avoir une vague de chaleur telle que celle que l'on a connu en 2003 en Europe (et on parle bien de l'Europe : si vous cherchez des publications sur cette canicule dans les revues scientifiques, vous la trouverez avec "european heat wave", pas avec "france heat wave"). 2003, ça a été tellement extrême, tellement intense, et au final tellement improbable que même les études les plus pessimistes (certains diraient réchauffistes) n'envisageaient pas qu'un tel événement soit possible avant au moins le milieu du siècle prochain.

Cet épisode a bien entendu été beaucoup documenté, a fait l'objet de bien des recherches, d'autant qu'il s'est doublé d'un désastre sanitaire qui l'a mis sous les feux des médias et de l'actualité. Mais le message scientifique n'a lui pas beaucoup évolué : 2003 était extrême et on ne l'a pas vraiment vu venir, mais quelque part c'est assez conforme avec les prévisions d'un accroissement du nombre de phénomènes extrêmes estivaux en Europe. Mais il n'a jamais été question de dire que 2003 deviendrait la norme une année sur deux ou sur X dès 2010 ! En 2003, on parle d'un épisode possiblement inédit depuis au moins 5 siècles en Europe Occidentale, bien sûr que l'on ne va pas basculer d'un coup entre le "une fois tous les 500 ans" et un "une fois tous les deux ou trois ans".

Les conclusions de toutes ces recherches ont été publiées post-2003 ont surtout avancé que bien que 2003 s'inscrit parfaitement dans le cadre de cette hausse des phénomènes extrêmes, les probabilités de revoir un tel épisode avant au moins trois ou quatre décennies restaient excessivement faibles, mais qu'au regard des prévisions climatiques on pourrait commencer à revoir de tels épisodes au milieu du siècle à venir et qu'il pourrait devenir banal en toute fin de siècle. Les médias pour la plupart n'ont retenu que la fin de la phrase et ont titré que 2003 deviendrait la norme, ce qui est effectivement prévu, mais certainement pas en 2008 ou en 2014.

Et la dessus, on a pris 2010 sur le coin de la figure. 2010, il faut quand même se l'imaginer, c'est un épisode qui a été à la fois plus intense et plus étendu que celui de 2003 ; on parle ici d'un épisode d'une intensité possiblement de l'ordre du millénaire. Alors oui, 2010 n'a touché que l'Europe de l'Est (qui n'avait pas été touchée par celle de 2003) et n'a pas concerné la France, mais on n'est pas non plus le nombril de l'Europe.

Le message derrière 2010, c'est quoi ? C'est qu'après avoir vécu 2003, les chercheurs ont estimé qu'il était peu probable de revoir un épisode d'ampleur similaire en Europe avant au moins 30 ou 40 ans, et qu'on n'a finalement eu attendre que 7 ans pour revivre un 2003 en plus intense encore. Pas un seul scientifique n'aurait misé un centime sur la probabilité que cela arrive aussi vite. Et depuis 2010, même s'il n'y a pas eu de nouvel épisode extrême (encore que celui de 2012 dans les Balkans était bien sévère), il ne s'est pas passé une année sans qu'au moins un pays d'Europe ne batte des records de chaleur : 2011 dans les pays baltes et vers la Pologne, 2012 dans les Balkans et en Espagne, 2013 au Royaume Uni et en Irlande, 2014 en Scandinavie et au Danemark. Who's next ?

Alors on peut continuer si on veut de se rassurer en se disant que parce qu'on n'a pas re-vécu de 2003 en France tout va bien et on n'a pas à s'inquiéter (alors que le vrai fond du problème, c'est pas qu'on n'ait pas encore eu de "nouveau 2003" douze ans plus tard, c'est justement qu'on ait eu 2003 si tôt !), mais si on arrive déjà maintenant à avoir des improbables comme 2003 ou 2010, ce sera quoi, les improbables auxquels on pourrait avoir droit en 2050 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juillet 2010 à Moscou est comparable à Juin 2003 à Lyon et les excédents aussi, car les moyennes sont proches.

Mais je cite ça juste comme ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...