Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
raymiss

Analyse théorique de l'effet de serre

Recommended Posts

A Melbourne fin juin 2007 ont été organisées par le Lavoisier Group 2007 Workshop deux journées sur le thème "Rehabilitating Carbon Dioxyde"

A cette occasion l'une des interventions vous intéressera certainement.

Présenté par Michael Hammer ce rapport n'est pas une réfutation de l'effet de serre mais une analyse théorique qui l'amène à calculer pour le CO2 un effet 20 fois plus faible que celui prédit par l'IPCC default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Quels sont vos avis sur ce rapport (il ne fait que 12 pages) ?

Le lien est ici : http://www.lavoisier.com.au/papers/Conf2007/Hammer2007.pdf

Le site du groupe Lavoisier est ici : http://lavoisier.com.au/

On pourra y trouver les rapports des autres intervenants pour info.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A Melbourne fin juin 2007 ont été organisées par le Lavoisier Group 2007 Workshop deux journées sur le thème "Rehabilitating Carbon Dioxyde"

A cette occasion l'une des interventions vous intéressera certainement.

Présenté par Michael Hammer ce rapport n'est pas une réfutation de l'effet de serre mais une analyse théorique qui l'amène à calculer pour le CO2 un effet 20 fois plus faible que celui prédit par l'IPCC default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Quels sont vos avis sur ce rapport (il ne fait que 12 pages) ?

Le lien est ici : http://www.lavoisier.com.au/papers/Conf2007/Hammer2007.pdf

Le site du groupe Lavoisier est ici : http://lavoisier.com.au/

On pourra y trouver les rapports des autres intervenants pour info.

Douze pages seulement mais ardu et à contre sens des idées reçues default_sleeping.gifIl va me falloir du temps !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Douze pages seulement mais ardu et à contre sens des idées reçues default_mad.gif

Il va me falloir du temps !

Il y a deux choses qui m'ennuient : Hammer n'a aucun background en spectroscopie ou en physique du rayonnement en général (d'après les notes biographiques du groupe Lavoisier) et son papier ne présente aucune référence issue de la littérature.

Je suis peut-être très conservateur, mais j'ai du mal à penser qu'une personne seule dans son coin révolutionne un champ d'étude scientifique assez pointu, dans les conditions où se fait actuellement la science (c'est-à-dire que ce cas de figure ne m'étonne pas dans les siècles passés, mais qu'il devient de plus en plus difficile de faire des apports majeurs dans des domaines que l'on connaît peu soi-même et qui sont étudiés par des centaines de spécialistes dans le monde).

Je vais essayer de lire son texte. Mais dès que je vais arriver à des notions que je ne maîtrise pas (ce qui sera probablement le cas assez vite), je serai incapable de comprendre si Hammer a tort ou raison. Et vu ce que je viens d'écrire, je ne lui accorderai pas le bénéfice de mon doute sceptique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Douze pages seulement mais ardu et à contre sens des idées reçues default_flowers.gif

Il va me falloir du temps !

Je comprends que raymiss apprécie ce genre de discours.

1 il va dans le sens de l'idée qu'il s'est faite

2 la démarche est similaire à celle qu'il a essayé de maintenir dans la fameuse "réfutation" de l'effet de serre.

..et c'est tout aussi faux

On ne fait tout simplement pas du transfert radiatif sans passer par un calcul différentiel

J'ai tapé M Hammer sous scholar google, voici ce que ça donne:

http://books.google.com/books?hl=fr&lr...FVfAW_rQWNNfxQg

Ou bien c'est le même ou bien, il est difficile de lui trouver la moindre publication scientifique .

Ca décridibilise ce que vous appelez le scepticisme et ça le range du côté des pseudosciences.

Share this post


Link to post
Share on other sites

...Ca décridibilise ce que vous appelez le scepticisme et ça le range du côté des pseudosciences.

Cela décrédibilise au moins ou au plus le Groupe Lavoisier.Quant au scepticisme, ce n'est ni un archétype ni une hypostase ni quoi que ce soit de concret ou d'organisé, c'est une « attitude, disposition d'esprit d'une personne portée à l'incrédulité ou à la défiance envers les opinions reçues. »

Ranger une disposition d'esprit en science pseudo ou pas est abusif et ceci est une litote.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela décrédibilise au moins ou au plus le Groupe Lavoisier.

Quant au scepticisme, ce n'est ni un archétype ni une hypostase ni quoi que ce soit de concret ou d'organisé, c'est une « attitude, disposition d'esprit d'une personne portée à l'incrédulité ou à la défiance envers les opinions reçues. »

Ranger une disposition d'esprit en science pseudo ou pas est abusif et ceci est une litote.

Ne fais pas semblant de ne pas comprendre:

ce qui décridibilise ceux qui se disent sceptiques, c'est de se jeter sur le premier discours qui les conforte et précisément sans sens critique.

Que ça ne soit pas le cas de tous (je parle de ceux qui se disent sceptiques) est bien la moindre des choses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne fais pas semblant de ne pas comprendre:

ce qui décridibilise ceux qui se disent sceptiques, c'est de se jeter sur le premier discours qui les conforte et précisément sans sens critique.

Que ça ne soit pas le cas de tous (je parle de ceux qui se disent sceptiques) est bien la moindre des choses.

Je comprends parfois difficilement ce que je lis.Il n'y a pas de quoi faire un post d'un déversement de bile.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

On ne fait tout simplement pas du transfert radiatif sans passer par un calcul différentiel

bah et puis le gars en question il passe je sais pas combien de pages avec une démo de transfert à plusieurs couches, alors que la simple application de Beer-Lambert lui aurait dit que :

dI/d(tau) = exp(-tau)

où I est l'intensité et tau est l'épaisseur optique à une fréquence déterminée.

Ensuite il utilise je ne sais quelle base de données pour trouver qu'un doublement provoque un forçage de 1.2W/m2 au lieu de 3.7W/m2.

Bon ensuite la traduction en température de ces 1.2W/m2 avec des règles de 3 impensables l'amènent à 0.22°C d'augmentation, alors qu'il aurait du trouver 0.39°C (voir une précédente discussion)

et pour achever le tout l'effet de la vapeur d'eau

là c'est le même tabac que pour le CO2.

Il décrète que, grosso-modo, on a saturation et qu'une augmentation de teneur ne peut mener qu'à un forçage très faible.

Voilà.

En gros les démonstrations sont certes simplistes mais ce sont surtout les calculs de forçage radiatif du CO2 et du forçage radiatif induit de la VE (qqs lignes de citation seulement) qui sont basés sur l'affirmation que les bandes d'absorption sont quasi-saturées et qui donnent des résultats de forçage bien en deçà de ce que trouvent les modèles.

De plus la traduction forçage/température est complètement fantaisiste.

on va pas revenir là-dessus pour le moment.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Topic fermé avant que ça parte en big polémique. Le lien a été donné, on va donc en rester là. Chacun se construira sa propre opinion.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...