gaet34

Quand les oiseaux anticipent les tempêtes

Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : Mérignac (33) / originaire de Grabels (34)

Bonsoir,

Une étude publiée le 18 décembre dans la revue Current Biology illustre concrètement un phénomène météorologique méconnu: l'émission d'ondes infrasonores lors de phénomènes météorologiques de grande échelle.

Des ornithologues de l'université du Minnesota ont constaté que certains oiseaux du Tennessee, les parulines à ailes dorées, avaient "évacué" leur zone d'habitat pour migrer vers la Floride et ainsi échapper à un épisode convectif sévère qui approchait.

Les articles repris par la presse, en français:

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/12/18/les-oiseaux-entendent-les-tornades-avant-tout-le-monde_4543435_3244.html

http://www.20minutes.fr/planete/1504315-20141218-oiseaux-sixieme-sens-permet-fuir-avant-tempetes

Au début je pensais à une exagération journalistique pour faire le buzz avec un titre racoleur, puis j'ai lu l'article original

http://www.cell.com/cms/attachment/2022466265/2042392337/mmc2.pdf

Même si on peut critiquer la faiblesse de l'échantillon utilisé dans l'étude (5 oiseaux seulement), je trouve cette étude très intéressante, non pas d'un point de vue ornithologique où mes connaissances sont quasi-nulles, mais du point de vue météorologique. L'article ne se penche pas tellement sur le mécanisme d'émission et de propagation des infrasons dans les systèmes convectifs de grande échelle. Mais voici ce que j'ai pu trouver sur le net

http://www.iliauni.edu.ge/files/pdf/Mariam_Akhalkatsi.pdf

Il est écrit dans cette thèse que les infrasons émis par les systèmes convectifs sévères se propagent avec une période entre 0.5 et 1 Hz sans absorption significative. De plus, l'émission des infrasons à 0.5-1 Hz précède d'environ une heure l'arrivée de la tornade

Enfin, un dernier "poly" intéressant sur l'ampleur des infrasons dans la nature.

http://www.cea.fr/content/download/4298/22097/file/40_46_blanc_54fr.pdf

Saviez-vous que des capteurs en Mongolie mesuraient le signal infrasonore émis par la houle atlantique et qui se propage dans la stratosphère à une période de 20 à 50 secondes? Personnellement non blush.png

Eclairs, houle, tempêtes, tornades, turbulences atmosphériques..sont autant de sources d'infrasons avec des périodes propres que le réseau mondial est capable de détecter!

Bonne lecture à tous les insomniaques (comme moi) default_flowers.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Paris (05) // Bonneuil sur Marne (94)

Pas mal du tout, merci pour le partage!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Amiens

Merci pour tous ces documents gaet34.

En lisant le "dramarticle" du monde ce matin j'ai eu envie d'approfondir la question et tu me donnes les billes pour le faire! santa.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'avoue que je suis longtemps resté très sceptique à ce niveau mais que plusieurs observations récentes m'ont conduit à revoir mon jugement.

-La première fois c'était quelques heures avant le passage de Klaus sur Bordeaux (2009). Vers 3h du matin dans le centre de Bordeaux, il n'y avait pas un brin d'air alors que 3h plus tard la station de Mérignac enregistrait 160km/h.... Eh bien à 3h du matin en plein hiver, plusieurs oiseaux se sont mis à chanter (ce qui n'arrive normalement jamais à cette heure et à cette saison). Par ailleurs, la mélodie qu'il chantait était particulière (jamais entendu avant alors que je pense être relativement observateur de ces choses là...)

-seconde expérience avec mon chat juste avant le cyclone Oli à Tahiti en février 2010. Le chat qui était d'humeur vraiment placide en temps normal. Pendant les 24h qui précédèrent le passage du cyclone au plus proche de l'île il était devenu intenable, miaulant en continu et refusant de rester dehors. Dès que la pression entama sa remontée (à l'heure près !), il s'arrêta net et repris un comportement normal.

-Enfin, troisième expérience en Polynésie aussi, mais avec les requins. C'est un peu long à raconter dans le détail, mais disons que les requins disparaissent du récif à chaque fois qu'un cylone approche ou qu'un tsunami est déclenché (disparition des requins précédent de plusieurs heures l'arrivée de l'onde). cela a été observé par plusieurs plongeurs professionnels et une expérience personnelle m'a permis d'en vérifier l'exactitude.

Bref, du côté des animaux (terre, mer, air) il y a des sens qui manifestement nous échappent...

J'avoue que je suis longtemps resté très sceptique à ce niveau mais que plusieurs observations récentes m'ont conduit à revoir mon jugement.

-La première fois c'était quelques heures avant le passage de Klaus sur Bordeaux (2009). Vers 3h du matin dans le centre de Bordeaux, il n'y avait pas un brin d'air alors que 3h plus tard la station de Mérignac enregistrait 160km/h.... Eh bien à 3h du matin en plein hiver, plusieurs oiseaux se sont mis à chanter (ce qui n'arrive normalement jamais à cette heure et à cette saison). Par ailleurs, la mélodie qu'il chantait était particulière (jamais entendu avant alors que je pense être relativement observateur de ces choses là...)

-seconde expérience avec mon chat juste avant le cyclone Oli à Tahiti en février 2010. Le chat qui était d'humeur vraiment placide en temps normal. Pendant les 24h qui précédèrent le passage du cyclone au plus proche de l'île il était devenu intenable, miaulant en continu et refusant de rester dehors. Dès que la pression entama sa remontée (à l'heure près !), il s'arrêta net et repris un comportement normal.

-Enfin, troisième expérience en Polynésie aussi, mais avec les requins. C'est un peu long à raconter dans le détail, mais disons que les requins disparaissent du récif à chaque fois qu'un cylone approche ou qu'un tsunami est déclenché (disparition des requins précédent de plusieurs heures l'arrivée de l'onde). cela a été observé par plusieurs plongeurs professionnels et une expérience personnelle m'a permis d'en vérifier l'exactitude.

Bref, du côté des animaux (terre, mer, air) il y a des sens qui manifestement nous échappent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Canejan - Pessac en Gironde (51m) (mais originaire du Vaucluse), parfois dans le Comtat Venaissin (140m) dans le Vaucluse au pied du célèbre Mont-Ventoux.

Il va falloir que j'observe un peu plus souvent les oiseaux et les animaux en general, mais j'en ai deja vu s'affoler avant l'arrivée d'orages, en tout cas merci Gaetan pour ces documents et merci Quercus de nous avoir partagé ton experience tres intéressante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.