Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Le réchauffement climatique devrait se faire sentir à partir de 2009


Recommended Posts

Bonjour,

Voici un article paru dans le monde. Quand je lis cet article, je pense que

- soit ces chercheurs pensent vraiment que le réchauffement n'a pour l'instant pas d'effet car il serait compensé par des phénomènes naturels (ce qui est écrit). Dans ce cas ces chercheurs devraient se mettre un peu au courant (diminution de la surface de la banquise, courbe de t°, canicule dans l'est de l'Europe, etc...),

- soit le journaliste n'a rien compris et a donc mal rapporté l'information (sans doute le plus probable).

Voici l'article : article

Les chercheurs britanniques ont annoncé, vendredi 10 août, dans la revue Science, que le réchauffement climatique se fera sérieusement sentir à partir de 2009. Cette date a pu être obtenue grâce à des simulations d'un programme informatique qu'ils ont eux-mêmes développé, estimant les modèles existants peu satisfaisants.

Les chercheurs du bureau météorologique britannique ont intégré dans ce programme les températures et circulations de courants dans les océans, ainsi que des phénomènes météorologiques comme La Niña, annonciatrice de cyclones dans l'Atlantique et de moussons plus fortes que d'ordinaire en Asie, ainsi que les émissions de gaz à effet de serre dues aux activités humaines. Ils ont éprouvé la validité de ce modèle en le testant sur les années 1982-2001, et constaté que leurs résultats étaient bien plus proches des températures effectivement constatées durant cette période que celles des modèles précédents.

Leur simulation sur l'avenir proche (2005-2014) leur a permis de constater que jusqu'à présent, les effets du réchauffement ont été compensés par des phénomènes naturels, comme le refroidissement dans une partie du Pacifique et la résistance au réchauffement de l'océan Arctique. Mais à partir de 2009, les températures devraient atteindre des records, aucun phénomène ne pouvant compenser la hausse des températures provoquée par les gaz à effet de serre.

Link to post
Share on other sites

Oui, ça fait plusieurs jours que cette information circule.

On en parle aussi sur techno-science: http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=4397

Maintenant, j'aimerai bien voir les résultats de leur modèle (cartes ou autre).

Moi, j'aimerais avoir des précisions sur le modèle ou sur la façon dont ils ont assimilé les données récentes et fait en sorte que le modèle du Hadley Center y réagisse .

En tout cas, la critique qui consiste à dire que la variabilité interne du système n'est pas modélisée de façon réaliste est tout à fait acceptable.

En soi, ça ne change strictement rien aux conclusions sur l'évolution à moyen terme évidemment mais c'est intéressant.

Link to post
Share on other sites

soit le journaliste n'a rien compris et a donc mal rapporté l'information (sans doute le plus probable).

Et allez toujours cette bonne vieille généralisation de la part de beaucoup de forumeurs, c'est comme si selon le métier qu'on fait on est forcément mauvais ou bon, mais savez vous qu'il existe aussi de mauvais scientifiques et de bons journalistes? default_dry.png
Link to post
Share on other sites

Et allez toujours cette bonne vieille généralisation de la part de beaucoup de forumeurs, c'est comme si selon le métier qu'on fait on est forcément mauvais ou bon, mais savez vous qu'il existe aussi de mauvais scientifiques et de bons journalistes? default_dry.png

La réaction de ol_bugs n'est pas justifiée, en effet.

Tout n'est pas blanc ou noir et il n'est pas question de "croire" ou "ne pas croire".

Malheureusement, les enjeux sont trop importants pour que les à priori idéologiques (au sens large du terme) ne jouent pas.

Mais cela pollue le débat scientifique.

Heureusement, la pollution n'est pas trop importnate dans les milieux spécialisés où les vraies questions peuvent encore être posées de façon tout à fait sereine.

La question de la prise en compte des interactions océan tropical - atmosphère en est une.

Ce n'est pas pour rien que le Programme Mondial de Recherches sur le Climat s'y intéresse depuis sa création dans les années 80.

Peut être, ce papier montre t il justement qu'on commence à bien progresser dans ce domaine mais je ne sais pas puisque je ne l'ai pas lu.

Link to post
Share on other sites

La réaction de ol_bugs n'est pas justifiée, en effet.

Ce que je trouve gros, c'est la phrase suivante :

Leur simulation sur l'avenir proche (2005-2014) leur a permis de constater que jusqu'à présent, les effets du réchauffement ont été compensés par des phénomènes naturels, comme le refroidissement dans une partie du Pacifique et la résistance au réchauffement de l'océan Arctique

Quand on voit l'état dans laquelle est la banquise artique, comment peut ont écrire que les effets du réchauffement ont été compensés par de phénomènes naturels ?

Je considère les chercheurs comme des gens sérieux alors je me dis que l'information n'a peut être pas été bien transmise; ce ne serait pas la première fois qu'on voit des articles qui déforment la réalité.

De toute évidence, cet article est de toutes façon beaucoup trop vague.

Pour rebondir sur ce post, pensez vous que l'action du CO2 a été compensé jusqu'à maintenant par des causes naturelles ? Il me semble pourtant que le GIEC avait admis une certaine part du réchauffement due à des causes solaires (mais il y a sans doute d'autres causes naturelles qui rentrent en compte).

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Voici un article paru dans le monde. Quand je lis cet article, je pense que

- soit ces chercheurs pensent vraiment que le réchauffement n'a pour l'instant pas d'effet car il serait compensé par des phénomènes naturels (ce qui est écrit). Dans ce cas ces chercheurs devraient se mettre un peu au courant (diminution de la surface de la banquise, courbe de t°, canicule dans l'est de l'Europe, etc...),

- soit le journaliste n'a rien compris et a donc mal rapporté l'information (sans doute le plus probable).

Voici l'article : article

Je suis peut être pas un scientifique, mais je relève déjà dés les premières phrases deux contradictions:

Primo: " Le réchauffement climatique se fera sérieusement sentir A PARTIR DE 2009"

Secondo: Un peu plus loin dans l'article: " Le réchauffement climatique se fera le plus sentir APRES 2009"

Faudrait savoir... Le réchauffement climatique c'est à PARTIR de 2009 ou APRES 2009???? Ca me fait rire ça, déjà que l'on a beaucoup de mal à prévoir ce qu'il se passer à moyen terme, là on a le culot (pardonnez moi l'expression) de dire qu'à partir de 2009 ou après (ça montre bien le doute des scientifiques) le réchauffement climatique va s'emballer, en tenant en plus des propos contradictoires... C'est écrit noir sur blanc sur l'article je joue pas sur les mots là... A PARTIR DE 2009 et APRES 2009 c'est pas la même chose.... default_rolleyes.gif

Autre point aussi, un détail, on dit que le réchauffement actuel est peut être atténué par des phénomènes naturelles indépendants de notre volonté tels que les éruptions volcaniques par exemple... Qui nous dit que dans quelques années, il nous tombe pas une météorite sur le coin de la pomme, ou qu'un volcan explose refroidissant ainsi le climat... C'est pour ça, je réagis vivement sur cet article, quand il affirme qu'ils sont absolument certain que le réchauffement climatique se produira... Je pensais qu'en science la certitude n'était pas le maître mot....

C'est dans le cas ou 2009 serait plus frais que la normal qu'ils disent ça, comme ça on est sur de viser juste après 2009 en repoussant l'échéance! Pour moi il n'y-a donc pas d'autres précisions apporté dans cet article

Reconnaissez quand même que c'est bien contradictoires tout ça, c'est pour ça que je n'y crois pas quand j'entend des scientifiques parler de cette façon, rendez vous en 2009, je serais toujours sur IC et on en reparlera ne vous inquiétez pas....

Soyez sur que je n'oublierais pas de vous faire remarquer notre climat en 2009!

Ps: On parle plus du Gulf stream, c'est bizard quand même..... Et si jamais le tapis roulant ripe que se passerait-il à votre avis??? Ca s'est déjà produit dans le passé, et quand le tapis roulant a ripé, ça correspondait à la période ou le climat s'est refroidit, bizard non???

Voiçi un article intéréssant d'ailleur en trois partie qui vient de passer sur Thalassa une fois et sur la 5, de quoi faire réfléchir quand même:

http://www.dailymotion.com/related/565324/...e-13_shortfilms

http://www.dailymotion.com/video/x1u5hm_co...r-la-planete-23

http://www.dailymotion.com/video/x1u5nw_co...r-la-planete-33

Link to post
Share on other sites
Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

voici le texte provenant du Hadley Centre à ce sujet:

"News release

10 August 2007

The forecast for 2014...

Climate scientists at the Met Office Hadley Centre will unveil the first decadal climate prediction model in a paper published on 10 August 2007 in the journal Science. The paper includes the Met Office's prediction for annual global temperature to 2014.

Over the 10-year period as a whole, climate continues to warm and 2014 is likely to be 0.3 °C warmer than 2004. At least half of the years after 2009 are predicted to exceed the warmest year currently on record

These predictions are very relevant to businesses and policy-makers who will be able to respond to short-term climate change when making decisions today. The next decade is within many people's understanding and brings home the reality of a changing climate.

The new model incorporates the effects of sea surface temperatures as well as other factors such as man-made emissions of greenhouse gases, projected changes in the sun's output and the effects of previous volcanic eruptions — the fi"Observed relative cooling in the Southern Ocean and tropical Pacific over the last couple of years was correctly predicted by the new system, giving us greater confidence in the model’s performance".

rst time internal and external variability have both been predicted.

Team leader, Dr Doug Smith said: "Occurrences of El Nino, for example, have a significant effect on shorter-term predictions. By including such internal variability, we have shown a substantial improvement in predictions of surface temperature." Dr Smith continues: "Observed relative cooling in the Southern Ocean and tropical Pacific over the last couple of years was correctly predicted by the new system, giving us greater confidence in the model’s performance".

Notes

* Total global warming, on a decadal average, is 0.8 °C since 1900 (IPCC 2007)

* 1998 is the current warmest year on record with a global mean temperature of 14.54 °C"

un peu bizarre, en attendant d'en savoir un peu plus

selon le Hadley l'anomalie de 1998 (année record) a été de 0.526°C alors que celle de 2004 a été de 0.444°C (excuser les décimales)

Si 2014 est égale à 0.444+0.3 = 0.744°C, il y a vraiment intérêt que la moitié des années à partir de 2009 (de 2009 à 2014) soient supérieures à 0.526°C!

ou alors 2014 est prévue avec un El Nino très fort ou alors je n'ai pas compris.

pour ceci:

"The new model incorporates the effects of sea surface temperatures as well as other factors such as man-made emissions of greenhouse gases, projected changes in the sun's output and the effects of previous volcanic eruptions"

Ah bon, les modèles actuels ne les prennent pas en compte?

et pour ceci:

"Observed relative cooling in the Southern Ocean and tropical Pacific over the last couple of years was correctly predicted by the new system, giving us greater confidence in the model’s performance".

c'est un peu surprenant.

cela ressemble au must du must des modèles puisqu'il semble capable de prédire la variabilité climatique.

Bref tout ceci me semblerait très bizarre (je ne trouve pas d'autre terme) si ce n'était pas publié par le Hadley Centre

Link to post
Share on other sites

Les modos, ça commence à m'ennerver là!

Mon post a été supprimé et j'aimerais des explications on ne peut plus clair!

C'est vraiment scandaleux! Je compte me plaindre cette fois car j'en ai marre....

***Modération : les modérateurs sont des bénévoles qui ont une vie à côté d'Infoclimat et qui ne sont pas disponibles 24 heures sur 24. Ton post a été validé, mais apprends aussi des fois un peu la patience !***

Link to post
Share on other sites

voici le texte provenant du Hadley Centre à ce sujet:

10 August 2007

The forecast for 2014...

Bref tout ceci me semblerait très bizarre (je ne trouve pas d'autre terme) si ce n'était pas publié par le Hadley Centre

Bonsoir

J'ai trouvé ce résumé présente au CEPMMT (ECMWF) , il date de 2004. Il présente la méthode.

C'est bien à ça que je pensais en parlant d'assimilation des données (et je suis très content de l'avoir compris ainsi: je suis encore dans le coup default_shifty.gifdefault_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">)

http://www.ecmwf.int/research/EU_projects/...alpred_info.pdf

Il faut d'abord savoir que le Centre Européen a réanalysé les données d'observations depuis le 1er janvier 1979.

Elles sont donc filtrées, et surtout mises au format et à la discrétisation spatiale du modèle du Centre.

On dispose donc par exemple des champs 4D (espace temps) du vent de la température, de l'humidité etc ..;et de la SST.

Résultat, elles peuvent être utilmisées à des fins de validation

Ce qu'ils ont donc fait c'est utiliser le modèle du Hadley en assimilant de façon variationelle des observations de la SST puis,

tous les trimestres des années de 79 à 93, ils ont laissé aller leur modèle en mode prévi (et comparé aux obs des années qui suivaient).

De cette manière, la variabilié rapide de la température de surface est donc forcée dans le modèle.

Cette variabilité là, les modèles climatiques la filtrent ou la représentent très mal.

Non, c'est pas de la c...e, c'est du très beau boulot!

Encore une fois , ça ne change rien à la tendance globale et à la validité des prévis correspondantes mais ça permet en particulier de déterminer si telle ou telle année sort de la variabilité naturelle.

C'est ce qu'ils ont fait et leur conclusion peut se traduire ainsi:

Dès 2009 (ça c'est pour qu'Atmosphère soit satisfat(e) default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> ), le réchauffement ne devrait plus être ambigu.

PS: à partir de 2009 , dès 2009 ou après 2009 , c'est quasi pareil au pire à une année près (2009 justement).

Link to post
Share on other sites

Oui effectivement à partir du 1er janvier 2009 à minuit, le rechauffement climatique sera indiscutable.Bref lorsqu'ils n'ont rien à dire parce que pas de canicule, il faut bien inventer quelque chose.Ca devient ridicule...

Les modèles sont indiscutables et la banquise va disparaitre en 2017,l'antarctique en 2040.En l'an 3000 la terre ressemblera à venus et il fera 400 degrés la nuit 500 le jour.Ca me fait rire ces modèles alors qu'on est au commencement de la science climatolgique et qu'on a sans doute pas le tiers du quart des données à assemblé dans un modèle à long terme pour qu'il soit un minimum fiable.avant de faire des previsions à 100 ans faisons des previsions fiable à 15 jours puis à 3 mois...

Link to post
Share on other sites

Ce que je trouve gros, c'est la phrase suivante :

Quand on voit l'état dans laquelle est la banquise artique, comment peut ont écrire que les effets du réchauffement ont été compensés par de phénomènes naturels ?

Je considère les chercheurs comme des gens sérieux alors je me dis que l'information n'a peut être pas été bien transmise; ce ne serait pas la première fois qu'on voit des articles qui déforment la réalité.

De toute évidence, cet article est de toutes façon beaucoup trop vague.

Pour rebondir sur ce post, pensez vous que l'action du CO2 a été compensé jusqu'à maintenant par des causes naturelles ? Il me semble pourtant que le GIEC avait admis une certaine part du réchauffement due à des causes solaires (mais il y a sans doute d'autres causes naturelles qui rentrent en compte).

1 J'espère que mon post t'a apporté qq éclaircissements. C'est tout ce que j'ai pour le moment mais on peut essayer d'approfondir un peu.

2 Tu as raison concernant le GIEC mais la part attribuable au solaire est très faible sur ces 30 dernières années, voire nul si on se réfère à Lockwood et Frohlich.

Il ne fait pas trop prendre à la lettre cet effet de masque des causes naturelles ou plus exactement, il ne faut pas en déduire que ces chercheurs (ou d'autres) attribuent la totalité du réchauffement à des causes naturelles, pas du tout. Ce qu'ils disent , c'est que la variabilité plus les forçages naturels forment un bruit qui ne permet pas de déceler la part anthropique sans aucune ambiguité. Ce n'est pas la m^me chose : le GIEC dit ceci (SPM)

Most of the observed increase in global average temperatures since the mid-20th century is very likely due to the observed increase in anthropogenic greenhouse gas concentrations.12 This is an advance since the TAR’s conclusion that “most of the observed warming over the last 50 years is likely to have been due to the increase in greenhouse gas concentrations”. Discernible human influences now extend to other aspects of climate, including ocean warming, continental-average temperatures, temperature extremes and wind patterns

very likely (très probable) ce n'est pas la même chose que "certain"

Link to post
Share on other sites

Les modèles sont indiscutables et la banquise va disparaitre en 2017,l'antarctique en 2040.En l'an 3000 la terre ressemblera à venus et il fera 400 degrés la nuit 500 le jour.Ca me fait rire ces modèles alors qu'on est au commencement de la science climatolgique et qu'on a sans doute pas le tiers du quart des données à assemblé dans un modèle à long terme pour qu'il soit un minimum fiable.avant de faire des previsions à 100 ans faisons des previsions fiable à 15 jours puis à 3 mois...

péché d'orgueil...
Link to post
Share on other sites

Pour rebondir sur ce post, pensez vous que l'action du CO2 a été compensé jusqu'à maintenant par des causes naturelles ? Il me semble pourtant que le GIEC avait admis une certaine part du réchauffement due à des causes solaires (mais il y a sans doute d'autres causes naturelles qui rentrent en compte).

Je ne t'ai peut être pas répondu correctement: ta question porte bien sur la compensation, c'est ça?

Dans ce cas, la réponse est non. Ce n'est pas cela qui est en cause.

Mais , par exemple, certains ici m^me ont beaucoup pinaillé sur le fait que la température n'augmente plus depuis 98:

tu parles! 98 est l'année d'un El Nino très puissant . Un El Nino très puissant ça peut faire qq dizièmes de degré de plus que la moyenne

du coup évidemment, les années suivantes se retrouvent moins chaudes que 98 (mais plus chaudes que la moyenne).

C'est de ça qu'il est question

Link to post
Share on other sites

Je ne t'ai peut être pas répondu correctement: ta question porte bien sur la compensation, c'est ça?

Dans ce cas, la réponse est non. Ce n'est pas cela qui est en cause.

Mais , par exemple, certains ici m^me ont beaucoup pinaillé sur le fait que la température n'augmente plus depuis 98:

tu parles 98 est l'année d'un El Nino très puissant . Un El Nino très puissant ça peut faire qq dizièmes de degré de plus que la moyenne

du coup évidemment, les années suivantes se retrouvent moins chaudes que 98 (mais plus chaudes que la moyenne).

C'est de ça qu'il est question

Pourtant en 1983 quand il y a eu l'avant dernier El Nino tres important il y a pas une evolution de la temperature plus lente comme c'est en 1987 que la temperature a depassé celle 1983 soit 4 apres seulement. Alors que là, 8 ans apres le El Nino de 1998 on a toujours pas dépassé cette annee et si 2007 la depasse ca ferra 9 ans apres. Ce qui est bien long.

Williams

Link to post
Share on other sites

Mais , par exemple, certains ici m^me ont beaucoup pinaillé sur le fait que la température n'augmente plus depuis 98:

tu parles! 98 est l'année d'un El Nino très puissant . Un El Nino très puissant ça peut faire qq dizièmes de degré de plus que la moyenne

Tentative de diversion classique. La température n'augmente plus depuis 5 ans (CRU, Satellite, GHCN). Il n'y a que le GISS qui prétend que 2005 a été plus chaude que 1998 mais il s'est rendu compte il y a une semaine qu'il s'est fourvoyé dans ses algos de correction de température avec le passage à l'an 2000, cf le climateaudit.org. Et 2007, annoncée début d'année comme record par la Met Office ne battra pas les records, dixit récemment... la Met Office (qui ne fait que répéter le Hadley Centre).

Fichue température qui refuse de monter ! Alors on nous pond une nouvelle prédiction meilleure qu'elle est mieux que les précédentes avec l'échéance 2009, histoire de s'acheter 2 ans de répit. Mais bon, avec le cycle 24 du soleil qui tarde toujours à commencer (donc un soleil faiblard), les tenants du réchauffement anthropique ferait mieux de se préparer un plan B.

Link to post
Share on other sites
Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Ce qu'ils ont donc fait c'est utiliser le modèle du Hadley en assimilant de façon variationelle des observations de la SST puis,

tous les trimestres des années de 79 à 93, ils ont laissé aller leur modèle en mode prévi (et comparé aux obs des années qui suivaient).

De cette manière, la variabilié rapide de la température de surface est donc forcée dans le modèle.

Cette variabilité là, les modèles climatiques la filtrent ou la représentent très mal.

Non, c'est pas de la c...e, c'est du très beau boulot!

Je ne comprends pas bien tout de même.

Faut dire que moi et les modèles... /public/style_emoticons/'>http://forums.infoclimat.fr/public/style_emoticons/default/original.gif

Lorsque je lis la description que tu fais j'ai presque l'impression que la phase d'assimilation des observations correspond à un genre d'apprentissage du modèle.

Le modèle ne cherche plus à imposer sa loi au système mais à se fondre dans le système pour, in fine, en prévoir le futur relativement proche.

Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas bien tout de même.

Faut dire que moi et les modèles... /public/style_emoticons/'>http://forums.infoclimat.fr/public/style_emoticons/default/original.gif

Lorsque je lis la description que tu fais j'ai presque l'impression que la phase d'assimilation des observations correspond à un genre d'apprentissage du modèle.

Le modèle ne cherche plus à imposer sa loi au système mais à se fondre dans le système pour, in fine, en prévoir le futur relativement proche.

Il faudrait évidemment voir plus en détail parce que là, je plaque mon raisonnement sur les qq éléments disponibles

mais tu as peut être un peu raison.

La temps météorologique à court terme est un pb aux conditions initiales,

aux plus longues échéances (saisonnier et interannuel) c'est un pb aux conditions aux limites

et c'est donc la SST qui imprime le rythme des variations d'une année sur l'autre.

En assimilant les SST, le modèle acquiert une "vitesse de réponse" comparable à la réalité.

Ce que je comprends mal, c'est comment il la conserve quand on cesse de l'alimenter en données d'observation et qu'on l'utilise en mode prédictif.

Toi, tu dis qu'en qq sorte, le modèle a appris, mais je ne vois pas comment le modèle conserve la mémoire de son comportement passé. Ce n'est donc pas emprique, pas de cette manière en tout cas.

Il ya quand même une grosse différence par rapport à l'utilisation classique: la variabilité spatiale de la SST (et des tempé de surface continentales et des contenus en eau de la surface, etc..) sont représentés de façon détaillée.

Mais il faudrait en savoir plus.

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...