Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi du temps à Montréal


Recommended Posts

Posted
St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

Cette canicule avec 7 jours de tx>30°c est probablement l'une des plus longues de l'histoire de Montréal, et c'est d'autant plus remarquable que ce début d'été en fanfare survient seulement deux ans après la canicule de début juillet 2018.

71627_JUN20.png

 

A noter aussi pour ce mois de juin 2020: la tnn de 2.8°c le 1er est la plus basse tn en juin de ma période d'étude, c'est à dire depuis au moins 2000. Ce mois de juin a continué sur la lancée de mai avec de forts contrastes, on ne s'ennuie pas au Quebec en ce moment !

 

  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 8.2k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonsoir. Très content d être enfin arrivé dans ce beau pays. Après c'est sur que ça change de la France avec-12°c au Lac de morency avec une belle couche de neige. Petite neige prévu dans la nuit et d

Bonjour à tous,   Tn : -21.7C Ta : -20.0C   j'ai bien les formes que prennent les voitures lors des tempêtes ... en fonction de la direction de la rue par rapport au vent ça d

Bonjour à tous,   Tn : -7.5C Ta : -5.8C   environ 35 cm de tombé jusqu'à maintenant. Reste encore de 1 à 3 cm pour la journée, à moins que des retours d'est se mettent en plac

Posted Images

Il y a 9 heures, mottoth a dit :

Cette canicule avec 7 jours de tx>30°c est probablement l'une des plus longues de l'histoire de Montréal, et c'est d'autant plus remarquable que ce début d'été en fanfare survient seulement deux ans après la canicule de début juillet 2018.

 

 

C'est effectivement un bon score, il y a eu peu de périodes plus longues : précisément 2 à égalité (en 1946 et 2018) et 3 plus longues, 8 jours en 1949 et 1970, et un record de 10 jours en 2001 :

 

image.thumb.png.ce18a95529d6aef9e85575084659a3ba.png

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Montréal, Viau / La Fontaine

La semaine prochaine s'annonce encore étouffante, je suis vraiment fâché d'être confiné en télétravail tout l'été 😢

Link to post
Share on other sites
Le 30/05/2020 à 09:26, PAPY BOYINGTON a dit :

Bienvenue au club des télétravailleurs de l'été. Ils ne veulent pas de moi aussi avec mes problèmes de santé. 

Me concernant, que ce soit au bureau où chez moi, je n'ai pas de clim. Mais en moyenne, la température de mon bureau est de 28 à 31°. 

Chez moi, pour avoir un température supportable pour travailler, il faudra être dans le noir, volets fermés.

Bref, quoi qu'il en soit, je préfèrerai travailler au bureau, quitte à perdre 1 litre de sueur/heure au bureau, que de rester enfermé à la maison, sans relation sociale.

Mais la bataille n'est pas perdue, je vais essayer de négocier mon retour😁.

Bon courage à toi... 

Bon courage à toi aussi!

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 03/07/2020 à 18:52, Luc31 a dit :

La semaine prochaine s'annonce encore étouffante, je suis vraiment fâché d'être confiné en télétravail tout l'été 😢

J'pense que j'vais me tirer une balle.  Quel été ignoble.

Edited by testify23
.
  • J'aime 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Montréal quartier Villeray

Bonjour à tous,

 

Tx (hier) : 33.8C (Hx 38)

Tn : 22.5C

Ta : 23.6C (Hx 32)

 

On est rentré dans la phase humide de la période caniculaire, l'humidex devrait approcher voir dépasser les 40

C'est vrai que ce n'est pas ce qui est le plus agréable ...

Il y a 13 heures, testify23 a dit :

J'pense que j'vais me tirer une balle.  Quel été ignoble.

J'espère que tu peux te rafraichir de temps en temps. J'avoue que ma conscience environnementale en prend un coup à chaque canicule, car j'utilise des climatiseurs ...

 

On devrait en avoir jusque dimanche, pile poil pour mon départ en vacances ... 😁

Boujou

  • J'aime 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 08/07/2020 à 08:17, canard76 a dit :

Bonjour à tous,

 

Tx (hier) : 33.8C (Hx 38)

Tn : 22.5C

Ta : 23.6C (Hx 32)

 

On est rentré dans la phase humide de la période caniculaire, l'humidex devrait approcher voir dépasser les 40

C'est vrai que ce n'est pas ce qui est le plus agréable ...

J'espère que tu peux te rafraichir de temps en temps. J'avoue que ma conscience environnementale en prend un coup à chaque canicule, car j'utilise des climatiseurs ...

 

On devrait en avoir jusque dimanche, pile poil pour mon départ en vacances ... 😁

Boujou

Pas d'air climatisé dans ma voiture, dans mon appart et pas de piscine. Un vrai clavaire. J'évite le plus possible de sortir, mais avec le travail...

Edited by testify23
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Montréal quartier Villeray

Bonjour à tous,

 

Tx : 33.8C (Hx 44)

La Td est de 23C, portant l'humidex à des valeurs insuportable aujourd'hui.

Demain sera dans la même lignée...

Courage! aux travailleurs en extérieur 😉

Boujou

  • J'aime 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Le 08/07/2020 à 08:17, canard76 a dit :

car j'utilise des climatiseurs

Faut reconnaître qu'à Montréal, un climatiseur ne doit pas être un luxe !

 

Il y a 3 heures, testify23 a dit :

Pas d'air climatisé dans ma voiture, dans mon appart et pas de piscine. Un vrai clavaire.

Allez, tiens bon ! Courage !

Quand je pense qu'il y a encore énormément de Français qui croient qu'il n'y a pas d'été au Québec, alors que le coeur de l'été est en moyenne plus chaud à Montréal que dans beaucoup de villes françaises (même des villes du sud de la France ; bon, quand  même pas du niveau des villes du Midi)...

  • J'aime 1
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 1 heure, Manou Québec a dit :

 

captur27.png

 

 

Déjà qu'ici, avec une Tn de 17,8 °C (et un humidex mini de 23), j'ai pas trop aimé, alors sincèrement, je vous plains !

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Une douce horreur de mon point de vu ce matin à Montréal. A 9h21, la station de WestMount (downtown) affichait déjà 33°C ... Sur le plateau cette nuit en fond de rue, à peine moins de 25°C, sans compter les climatiseurs qui font monter la T°C, et plus la T°C monte, plus ca tourne. 
Fayte que ca change demain ! 

  • J'aime 3
  • Haha 1
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites
Le 09/07/2020 à 17:20, dann17 a dit :

Faut reconnaître qu'à Montréal, un climatiseur ne doit pas être un luxe !

 

Allez, tiens bon ! Courage !

Quand je pense qu'il y a encore énormément de Français qui croient qu'il n'y a pas d'été au Québec, alors que le coeur de l'été est en moyenne plus chaud à Montréal que dans beaucoup de villes françaises (même des villes du sud de la France ; bon, quand  même pas du niveau des villes du Midi)...

C'est compréhensif, mais y'a des Québécois cons par contre qui habitent à Montréal et qui croient qu'il n'y a pas d'été au Québéc, là faut être con rare. Demain c'est sensé être terminé. Une chance parce que là c'est juste invivable, j'ai changé 3 fois de t-shirt aujourd'hui, je sue comme un porc dedans et les vêtements collent à la peau.

JUL7B.png

JUL7C.png

On croise les doigts pour que ça se réalise.😭

Edited by testify23
  • J'aime 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Vraiment chaude la journée d'hier sur Montréal ! Même en admettant que le record du 1er août 1975 soit correct, c'est la 4ème Tx la plus chaude depuis 1945 tous mois confondus, et désormais 2 des 4 plus chaudes datent de 2020. Côté Tm c'est tout simplement la 2ème plus chaude derrière le record de 1975.

 

Pour rebondir sur la comparaison France/Québec, c'est effectivement intéressant. Si on prend Bordeaux et Montréal par exemple on constate que les moyennes estivales de Tm sont identiques début juillet, mais que l'été est plus court à Montréal : fin juillet le max est passé, tandis que ça monte jusqu'à début août et donc plus haut à Bordeaux.

 

image.thumb.png.b18d7d0970b5625d582e83803feba46d.png

 

Il y a également une nette différence Tn/Tx avec moins d'amplitude à Montréal en raison d'une plus forte humidité. Du coup c'est intéressant de se pencher sur la comparaison des humidex moyens qui sont souvent évoqués pour le Québec. C'est effectivement un peu plus haut de votre côté de l'Atlantique, mais pas tant que ça en moyenne (en fait pas significativement différent). Par contre, ce sont les hautes valeurs où le Québec se distingue avec des records absolus sensiblement plus hauts (quasi 40 d'humidex quotidien), là encore plutôt vers juillet voire même début juillet :

 

image.thumb.png.764e2dec901de94fc557a499656058d4.png

  • J'aime 3
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Québec(Ste-Foy)

L'humidex est  constamment au-dessus de 30 depuis le 7 juillet à 10h à Montréal 😱! Série toujours en cours….

Edited by Manou Québec
  • J'aime 1
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Le 11/07/2020 à 07:31, Arkus a dit :

C'est effectivement un peu plus haut de votre côté de l'Atlantique, mais pas tant que ça en moyenne (en fait pas significativement différent). Par contre, ce sont les hautes valeurs où le Québec se distingue avec des records absolus sensiblement plus hauts (quasi 40 d'humidex quotidien)

Oui, c'est pour cette raison que j'avais dit que le coeur de l'été à Montréal est un peu plus chaud que le coeur de l'été de beaucoup de villes françaises.

Si l'on effectue la comparaison avec Bordeaux, il faut reconnaître que les deux villes sont assez proches : 

Bordeaux en août : Txm de 27,1 °C et humidex max moyen de 31.

Montréal en juillet : Txm de 26,3 °C et humidex max moyen de 31,5.

Bref, Bordeaux est finalement à peine moins chaude que Montréal au coeur de l'été.

Il faut dire cependant que j'ai effectué la comparaison sur les 10 dernières années. Or le réchauffement (climatique et/ou urbain) semble assez nettement plus marqué en France qu'au Québec. Ce qui signifie que, avant le réchauffement marqué de ces 2 dernière décennies, Montréal était assez sensiblement plus chaude au coeur de l'été que Bordeaux, mais que, désormais, malheureusement pour les Bordelais, cette différence s'estompe rapidement.

  • J'aime 1
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, dann17 a dit :

Il faut dire cependant que j'ai effectué la comparaison sur les 10 dernières années. Or le réchauffement (climatique et/ou urbain) semble assez nettement plus marqué en France qu'au Québec. Ce qui signifie que, avant le réchauffement marqué de ces 2 dernière décennies, Montréal était assez sensiblement plus chaude au coeur de l'été que Bordeaux, mais que, désormais, malheureusement pour les Bordelais, cette différence s'estompe rapidement.

 

Bien vu, j'avais regardé uniquement en "instantané" 81-10, mais si on regarde l'évolution temporelle, Montréal était sensiblement plus chaude en juillet jusque dans les années 80 avant de se faire rattraper.

Voici ce que ça donne en données brutes :

 

image.thumb.png.0e41e66fd2692719eaf5259a95796f42.png

 

Avec les séries validées NOAA, l'écart semble moindre mais quand même présent :

 

image.png.5639978d5005f9784e11c40ea75b7723.png

 

A noter quand même que si Bordeaux a rattrapé Montréal, le rythme actuel de réchauffement estival semble désormais identique dans les deux villes. A voir si ça continue comme ça.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Le 09/07/2020 à 23:20, dann17 a dit :

Faut reconnaître qu'à Montréal, un climatiseur ne doit pas être un luxe !

 

Allez, tiens bon ! Courage !

Quand je pense qu'il y a encore énormément de Français qui croient qu'il n'y a pas d'été au Québec, alors que le coeur de l'été est en moyenne plus chaud à Montréal que dans beaucoup de villes françaises (même des villes du sud de la France ; bon, quand  même pas du niveau des villes du Midi)...


Petite anecdote : sur les réseaux sociaux, j’ai souvent vu en période de canicule, des personnes dire "il fait trop chaud, j’ai envie d’aller dans un pays froid comme le Canada". 

Une fois je suis même tombé si je me souviens bien sur un commentaire du genre "tu pars à Toronto au Canada, la chance il ne fera pas trop chaud là-bas", et le pire c’est que la personne qui avait écrit ça habitée apparement à Paris. 😂

Certains ne doivent pas savoir qu’une ville comme Osoyoos (en Colombie Britannique), a des températures moyennes diurnes de l’ordre de celles de la ville de Nîmes, et qu’il fait plus chaud à Windsor qu’à Lyon en été. D’ailleurs, ça me fera toujours rire, qu’en France, certains prétendent que les américains sont incultes et qu’ils ne connaisant pas l’emplacement des villes de France, quand je parie qu’ils ne seraient même pas placer eux mêmes New York correctement sur une carte (Je vois bien beaucoup de personnes qui la placerait du côté de Terre-Neuve)...

Et que pas mal de ces personnes pensent que les canadiens font de la luge en plein été...

Edited by THE_PHOENIX
  • J'aime 1
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 4 heures, THE_PHOENIX a dit :

sur les réseaux sociaux, j’ai souvent vu en période de canicule, des personnes dire "il fait trop chaud, j’ai envie d’aller dans un pays froid comme le Canada". 

Une fois j’ai même lu si je me souviens bien "tu pars à Toronto au Canada, la chance il ne fera pas trop chaud là-bas"

Le problème, c'est que, désormais, la plupart des gens se préoccupent infiniment plus de savoir si leurs « amis » ont flatté leur égo et préfèrent largement connaître les derniers potins inscrits dans ces saletés de réseaux « sociaux » (bien que ces derniers puissent avoir leur utilité en termes de compléments d'information, je dois le reconnaître), plutôt que de lire un bouquin ou même de s'instruire ne serait-ce que quelques secondes sur des sites internet sérieux.

Ensuite, il faut reconnaître que, pour les Français (et les Européens d'une manière générale), le Canada dans son intégralité est perçu comme un pays froid. Tout le monde sait pourtant que c'est un pays très grand (en termes de superficie), mais les gens ne se disent pas que, puisque c'est un très grand pays, alors il doit certainement y avoir de grosses disparités climatiques.

Non, ils croient que le Canada entier est un pays « nordique » : ils croient donc que Toronto, qui pourtant est située à la latitude de Bayonne, Toulouse, Montpellier ou Nice, est une ville « nordique » ! D'ailleurs, les Français ne sont pas les seuls à blâmer, puisque même une bonne partie des plus concernés le croient également : oui, combien de fois n'ai-je pas entendu dire par des Québécois eux-mêmes (!) que le Québec (comprendre toutes les régions du sud du Québec : Montréal, Québec, etc.) serait soi-disant un pays nordique (je rappelle que Montréal est à la latitude de Royan et de St-Etienne, et que Québec est au niveau de Poitiers ou Chalon s/Saône) !

Les Français croient donc cela non seulement à cause de leur manque d'instruction et de connaissances en la matière (les cours de géographie sont pourtant beaucoup plus étoffés en France qu'au Canada, c'est certain, mais la climatologie n'a jamais intéressé les foules malheureusement),  mais également parce que depuis les romans de Jack London et plus récemment ceux de Bernard Clavel (Harricana, Le Royaume du Nord, etc.) pour ne citer que ces deux auteurs célèbres, c'est à dire lorsque les Français lisaient encore (et donc qu'ils étaient pourtant plus instruits que les générations actuelles), ces romans ne décrivaient et ne mettaient en lumière bien souvent que le côté « exotique » du Canada, c'est à dire l'hiver. Ainsi, pour eux, le Canada, ce sont les arpents de neige et la glace de l'hiver. D'ailleurs, un Québécois renommé, Gilles Vignault lui-même, ne chantait-il pas « Mon pays, ce n'est pas un pays, c'est l'hiver » ? Même Voltaire, quelques siècles plus tôt, nous relatait une conversation : « Vous connaissez l’Angleterre ; y est-on aussi fou qu’en France ? — C’est une autre espèce de folie, dit Martin. Vous savez que ces deux nations sont en guerre pour quelques arpents de neige vers le Canada, et qu’elles dépensent pour cette belle guerre beaucoup plus que tout le Canada ne vaut. ».

Bref, on comprend mieux pourquoi les Français ont cette méconnaissance de ce grand pays « lointain » qui, finalement, « ne vaudrait pas grand-chose ».

 

Il y a 4 heures, THE_PHOENIX a dit :

qu’il fait plus chaud à Windsor qu’a Lyon en été

Oui, il fait même nettement plus chaud à Windsor qu'à Lyon l'été : l'humidex maximum moyen de juillet atteint 34 à Windsor contre 30/30,5 à Lyon, et l'humidex moyen de juillet atteint 24 à Lyon contre 29 à Windsor !

 

Il y a 4 heures, THE_PHOENIX a dit :

D’ailleurs, ça me fera toujours rire, qu’en France, certains prétendent que les américains sont incultes et qu’ils ne connaisant pas l’emplacement des villes de France, quand je parie qu’ils ne seraient même pas placer eux mêmes New York correctement sur une carte (Je vois bien beaucoup de personnes qui la placerait du côté de Terre-Neuve)...

Oui, m'enfin tu exagères le trait là. 

Je pense en effet que ce n'est pas qu'une légende : les Américains (et même les Nord-américains incluant les Québécois) ont pour la plupart des connaissances extrêmement limitées en géographie, de même qu'en culture générale. S'il est vrai que quelques Français ne sauraient pas placer New York sur une carte, la proportion inculte du côté nord-américain est clairement supérieure. Ce n'est un scoop pour personne.

Je l'ai moi-même constaté parmi mes étudiants : autant au cégep qu'à l'Université, et en voyant ce que mon fils a appris en géographie à l'école primaire (mis à part la « nouvelle France » et les « Algonquins », il n'ont rien appris d'autre en géographie, en 5 ans !!!). Sur une classe de 18 étudiants universitaires (en cours de climato), aucun ne savait ce qu'était « l'agglomération pékinoise »... Plein de Québécois ne connaissent (de nom) de la France que Paris et Saint-Tropez (ceux qui y sont allés) !!

Les Américains eux-mêmes reconnaissent qu'ils n'ont que de piètres connaissances en géographie : certains californiens n'ont même jamais entendu parler du Québec !

Edited by dann17
  • J'aime 2
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Ça dépend ce que vous qualifiez de nordique. Toronto a quand même un bon en hiver, pathétique comparé à beaucoup d'endroits au Canada, mais largement supérieur à tout ce qui se voit en France.

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, dann17 a dit :

Le problème, c'est que, désormais, la plupart des gens se préoccupent infiniment plus de savoir si leurs « amis » ont flatté leur égo et préfèrent largement connaître les derniers potins inscrits dans ces saletés de réseaux « sociaux » (bien que ces derniers puissent avoir leur utilité en termes de compléments d'information, je dois le reconnaître), plutôt que de lire un bouquin ou même de s'instruire ne serait-ce que quelques secondes sur des sites internet sérieux.

Ensuite, il faut reconnaître que, pour les Français (et les Européens d'une manière générale), le Canada dans son intégralité est perçu comme un pays froid. Tout le monde sait pourtant que c'est un pays très grand (en termes de superficie), mais les gens ne se disent pas que, puisque c'est un très grand pays, alors il doit certainement y avoir de grosses disparités climatiques.

Non, ils croient que le Canada entier est un pays « nordique » : ils croient donc que Toronto, qui pourtant est située à la latitude de Bayonne, Toulouse, Montpellier ou Nice, est une ville « nordique » ! D'ailleurs, les Français ne sont pas les seuls à blâmer, puisque même une bonne partie des plus concernés le croient également : oui, combien de fois n'ai-je pas entendu dire par des Québécois eux-mêmes (!) que le Québec (comprendre toutes les régions du sud du Québec : Montréal, Québec, etc.) serait soi-disant un pays nordique (je rappelle que Montréal est à la latitude de Royan et de St-Etienne, et que Québec est au niveau de Poitiers ou Chalon s/Saône) !

Les Français croient donc cela non seulement à cause de leur manque d'instruction et de connaissances en la matière (les cours de géographie sont pourtant beaucoup plus étoffés en France qu'au Canada, c'est certain, mais la climatologie n'a jamais intéressé les foules malheureusement),  mais également parce que depuis les romans de Jack London et plus récemment ceux de Bernard Clavel (Harricana, Le Royaume du Nord, etc.) pour ne citer que ces deux auteurs célèbres, c'est à dire lorsque les Français lisaient encore (et donc qu'ils étaient pourtant plus instruits que les générations actuelles), ces romans ne décrivaient et ne mettaient en lumière bien souvent que le côté « exotique » du Canada, c'est à dire l'hiver. Ainsi, pour eux, le Canada, ce sont les arpents de neige et la glace de l'hiver. D'ailleurs, un Québécois renommé, Gilles Vignault lui-même, ne chantait-il pas « Mon pays, ce n'est pas un pays, c'est l'hiver » ? Même Voltaire, quelques siècles plus tôt, nous relatait une conversation : « Vous connaissez l’Angleterre ; y est-on aussi fou qu’en France ? — C’est une autre espèce de folie, dit Martin. Vous savez que ces deux nations sont en guerre pour quelques arpents de neige vers le Canada, et qu’elles dépensent pour cette belle guerre beaucoup plus que tout le Canada ne vaut. ».

Bref, on comprend mieux pourquoi les Français ont cette méconnaissance de ce grand pays « lointain » qui, finalement, « ne vaudrait pas grand-chose ».

 

Oui, il fait même nettement plus chaud à Windsor qu'à Lyon l'été : l'humidex maximum moyen de juillet atteint 34 à Windsor contre 30/30,5 à Lyon, et l'humidex moyen de juillet atteint 24 à Lyon contre 29 à Windsor !

 

Oui, m'enfin tu exagères le trait là. 

Je pense en effet que ce n'est pas qu'une légende : les Américains (et même les Nord-américains incluant les Québécois) ont pour la plupart des connaissances extrêmement limitées en géographie, de même qu'en culture générale. S'il est vrai que quelques Français ne sauraient pas placer New York sur une carte, la proportion inculte du côté nord-américain est clairement supérieure. Ce n'est un scoop pour personne.

Je l'ai moi-même constaté parmi mes étudiants : autant au cégep qu'à l'Université, et en voyant ce que mon fils a appris en géographie à l'école primaire (mis à part la « nouvelle France » et les « Algonquins », il n'ont rien appris d'autre en géographie, en 5 ans !!!). Sur une classe de 18 étudiants universitaires (en cours de climato), aucun ne savait ce qu'était « l'agglomération pékinoise »... Plein de Québécois ne connaissent (de nom) de la France que Paris et Saint-Tropez (ceux qui y sont allés) !!

Les Américains eux-mêmes reconnaissent qu'ils n'ont que de piètres connaissances en géographie : certains californiens n'ont même jamais entendu parler du Québec !

 

Ce que tu dis est vrai sur le manque de "connaissances géographiques" et de "culture générale" chez pas mal de personnes en Amérique du Nord, mais là où je ne serai pas d’accord avec toi, c’est lorsque lors tu fais croire que ce genre de schéma est presque exclusif au Nord-Américains, et n’existerait pas par exemple chez les Européens, or désolé mais je pense que c’est complètement faux. Va donc demander à un groupe d’étudiants dans une université d’une ville française par exemple, des questions de culture générale et de géographie et crois moi que tu serais surpris du résultat, et du fait que au final ce n’est pas très différent d’un groupes d’étudiants d’une université Canadienne par exemples. Tu parles du fait que certains Californiens ne savent pas que le Québec existe, mais je mettrais ma main à couper que certains Français ne savent même pas que le Wisconsin existe par exemple...

 

Surtout que lorsque tu vois que la soft Power américaine est nettement plus grande que la soft Power française, à travers les films, la musique, bref la culture populaire, je pense que ce serait plus grave qu’un Français ne connaisse pas un endroit aux États-Unis qu’un Américain ne connaissent pas un endroit en France, après ça reste que mon avis.

Edited by THE_PHOENIX
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 2 heures, testify23 a dit :

Ça dépend ce que vous qualifiez de nordique. Toronto a quand même un bon en hiver, pathétique comparé à beaucoup d'endroits au Canada, mais largement supérieur à tout ce qui se voit en France.

Ce n'est parce que l'hiver peut être froid et neigeux qu'on doit automatiquement accorder le qualificatif de « nordique » à une région. Loin de là !

Evidemment que l'hiver à Toronto est nettement plus rigoureux que dans n'importe quelle ville française (ou même par rapport à quasiment toutes les villes européennes - Scandinavie exclue). Mais en contre-partie, le niveau de chaleur en été à Toronto est digne de celui des villes méditerranéennes (même si la chaleur ontarienne est humide alors la chaleur méditerranéenne est sèche).

Il n'est aucune définition qui puisse inclure le grand Sud du Québec dans le terme de « nordique ».

Voici les définitions

- du nord de l'Europe (souvent la Scandinavie, située au-delà de 55-60° de latitude nord).

- se dit des langues germaniques du groupe septentrional (Scandinavie + îles Féroe + Ecosse parfois).

- au Canada et au Québec : relatif aux régions situées les plus au nord (le nord du Québec - Nunavik - peut y être inclus ; mais certainement pas la vallée du St-Laurent !)

- boréal, arctique

 

Bref, il est évident que toute la bordure sud du Canada ne peut en aucun cas être qualifiée de « région nordique ».

Je pense que, climatiquement et géographiquement parlant, il faut être au moins aussi au nord que l'extrémité sud de la Baie James (par 51 °N), et qu'en même temps, la Tm de juillet soit supérieure à 10 °C pendant moins de 5 mois, en plaine. 

Edited by dann17
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
il y a 56 minutes, THE_PHOENIX a dit :

tu fais croire que ce genre de schéma est presque exclusif au Nord-Américains, et n’existerait pas par exemple chez les Européens

Non, pas du tout ! Je n'ai jamais dit ça ! Evite de déformer mes propos...

Non, j'ai simplement dit que les Nord-américains (pas tous, évidemment !!) d'une manière générale ont un peu moins de connaissances générales - notamment en géographie - que leurs homologues européens. 

Et je n'ai jamais dit (bien au contraire !) que tous les Européens étaient super calés en géographie (loin de là !). Surtout que j'ai expliqué qu'ils sont même de moins en moins instruits dans ce domaine, par rapport aux générations précédentes. Dis, je n'aimerais pas devoir réécrire tout ce que j'ai expliqué tantôt... merci de bien lire.

 

il y a 56 minutes, THE_PHOENIX a dit :

Va donc demander à un groupe d’étudiants dans une université d’une ville française par exemple, des questions de culture générale et de géographie et crois moi que tu serais surpris du résultat, et du fait que au final ce n’est pas très différent d’un groupes d’étudiants d’une université Canadienne par exemples.

Il y a quand même une petite différence indéniable. Ce n'est pas le jour et la nuit, mais c'est assez largement perceptible. Ecoute, je le sais puisque mes étudiants eux-mêmes me l'ont dit : au Québec, on a le droit de ne plus avoir aucun cours de géographie dès la classe de secondaire 3 (l'équivalent de la classe de 3ème en France), sachant que, comme je le disais, les notions de géographie apprises au Québec du primaire au secondaire 2 (classe de 5ème en France) sont très restreintes. Et je le constate régulièrement parmi mes étudiants particulièrement incultes dans ce domaine. Et je ne suis pas en train de les blâmer !! Je sais très bien que ce n'est absolument pas de leur faute.

En France, la géographie est obligatoire pour l'écrasante majorité des élèves jusqu'à 18 ans... cela fait une différence assez nette, que tu le veuilles ou non.

Et il faut arrêter ces complexes sempiternels : il y a des choses pour lesquelles les Québécois sont nettement plus outillés et compétents que les Français (comme la faculté de s'exprimer oralement en public), mais il y en a d'autres où c'est le contraire. C'est comme ça.

 

il y a 56 minutes, THE_PHOENIX a dit :

Tu parles du fait que certains Californiens savent pas que le Québec existe, mais je mettrais ma main à couper que certains Français ne savent même pas que le Wisconsin existe par exemple...

Non mais attends !!  Il n'y a aucune comparaison : le Québec est une province frontalière des Etats-Unis. Une province mesurant 2,5 millions de km ². Et vous êtes sur le même continent. Le Wisconsin, c'est un petit état américain de 170000 km², faisant peu parler de lui.

Alors tu demandes à des gens vivant à 6-7000 km de là, sur un autre continent, de connaître un petit état américain avec lequel ils n'ont absolument aucun lien et dont ils ont peut-être seulement entendu parler dans certains films ? Euh... 

 

Et puis en plus, détrompe-toi : moi je me rappelle très bien, au collège (donc vers 13-14 ans), qu'on avait justement appris tous les états américains qu'on devait être capables de placer les principaux d'entre eux sur une carte (et d'ailleurs, au passage, on devait également connaître l'emplacement de toutes les villes principales et les fleuves de Russie) ! Certes, c'était il y a un peu plus de 30 ans, mais c'est pour dire.

 

il y a 56 minutes, THE_PHOENIX a dit :

Surtout que lorsque tu vois que la soft Power américaine est nettement plus grande que la soft Power française, à travers les films, la musique, bref la culture populaire, je pense que ce serait plus grave qu’un Français ne connaisse pas un endroits aux États-Unis qu’un américain ne connaissent pas un endroit en France

Rien que le terme de « soft power », ça m'énerve. Moi j'appelle ça de l'impérialisme. Et je n'en veux pas, de votre impérialisme américain. C'est mon avis.

Et justement, il est hors de question (pour moi) d'accepter comme tu le fais de se soumettre à cet impérialisme américain qui a déjà largement gangrené une bonne partie du monde. Tu es un Québécois, mais je vois que tu n'as d'yeux que pour les Etats-Unis : tu n'interviens que pour parler du climat des villes américaines. Alors tu devrais faire comme ce que beaucoup de Québécois veulent faire, attirés par les vitrines aux lumières brillantes et clinquantes de ce pays : obtenir la « carte verte », et aller vivre là-bas.

Ce serait « grave », selon toi, qu'un Français ne connaisse pas un endroit aux Etats-Unis ? Et pas l'inverse ? Sache que la plupart des Français n'en ont rien à faire, des Etats-Unis (à part les quelques uns qui, comme toi, vénèrent ce pays à cause de Hollywood).  Et c'est très bien comme ça.

Et sache que je ne disais pas que les Américains ne connaissaient pas les régions ou les villes françaises. Non, je voulais dire que beaucoup d'entre eux ne savent même pas, par exemple, que la Pologne est un pays, ni même le Danemark ou encore le Portugal... Mais ce n'est pas de leur faute : c'est le fait de vivre dans un pays qui se veut le centre du monde, et dont les institutions n'invitent pas leurs habitants à s'intéresser à l'extérieur.

Au passage, je n'ai strictement rien contre les Américains (tous ceux que j'ai rencontrés autant ici au Québec qu'aux Etats-Unis étaient des gens charmants et très sympathiques). 

Edited by dann17
  • J'aime 5
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...