Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
Luder

Encore de violents orages en Suisse

Recommended Posts

Violents orages sur le Jura Bernois: panique au zoo de Crémines

6 août 2007 - 22:11

Berne - De violents orages ont éclaté sur une partie de la Suisse en fin d'après-midi. Des voie de communication ont été coupées et des caves inondées. Des scènes de paniques ont été vues au zoo de Crémines dans le Jura bernois, une des régions les plus touchées.

Personne n'a toutefois été blessé et tous les animaux ont pu être mis à l'abri. Mais il s'en est fallu de peu. "Quand nous sommes allés chercher les chevaux pour les sortir des locaux inondés, les poneys avaient déjà de l'eau jusqu'à la poitrine", a dit à l'ATS Gilbert Leissi, porte-parole du "Siki Ranch".

Les responsables du parc animalier ont d'abord mis en sécurité les plus petits pensionnaires, tandis que les singes se débrouillaient seuls en grimpant aux arbres. "Les tigres étaient parmi les plus paniqués, notamment quand un second front a amené des grêlons gros comme des abricots", a précisé M. Leissi.

Une centaine de visiteurs fréquentaient le parc quand l'orage a éclaté, vers 16h30. La plupart sont restés bloqués sur place. Prisonniers de l'eau dans un passage sous-voie, cinq occupants d'une voiture ont été secourus par la police et les pompiers. Ces derniers étaient encore occupés à pomper l'eau en milieu de soirée. Au plus fort des précipitations, il tombait un centimètre par minute, a dit le porte-parole du zoo.

Les CFF ont eux aussi connu des problèmes. Des bus ont ainsi remplacé les trains en raison d'un glissement de terrain entre Hergiswil (NW) et Alpnachstad (OW), entraînant des retards d'une vingtaine de minutes. D'autres éboulements dans le demi-canton d'Obwald ont endommagé plusieurs maisons et bergeries.

Le front orageux a progressivement glissé en direction du sud-ouest, traversant l'Emmental, l'Oberland bernois pour arriver comme souvent dans l'Entlebuch, à la frontière des cantons de Berne et Lucerne, a indiqué MétéoSuisse. Outre la grêle et de fortes pluies, des rafales jusqu'à 75 km/h étaient signalées.

Source : SDA-ATS

De violents orages frappent la Suisse

7 août 2007 - 10:06

Berne - De violents orages ont continué à frapper la Suisse la nuit dernière. Dans le canton de Berne et dans le centre du pays, les intempéries ont provoqué des glissements de terrain.

Dans le canton de Schwyz, la route cantonale entre Brunnen et Gersau a été rendue impraticable. Trois personnes apparemment en état de choc ont été hospitalisées. Une dizaine de véhicules ont été endommagés. En Suisse Romande, l'autoroute A5 a essyué quelques gravats à la hauteur de Grandson, des inondations ont été signalées et un chalet a été partiellement détruit par la fourdre sur les hauts de Montreux.

De son côté, le zoo de Crémines restera fermé en raison des dégâts provoqués par l'orage. Aucun visiteur n'a été blessé et les animaux sont sains et saufs, a relevé le propriétaire Jerry Wegmann.

Les installations du Siky Ranch n'ont pas subi de dommages mais les travaux de nettoyage vont durer toute la journée. Par endroit, le niveau de l'eau a atteint près de 1,5 mètre, a expliqué Jerry Wegmann. Les routes d'accès étaient également inondées. Le zoo devrait rouvrir ses portes au public mercredi.

Source : SDA-ATS

Je ne sais pas si c'est moi, mais j'ai l'impression qu'on a eu une succession assez rare d'orages provoquant des dégâts ces derniers mois. De très nombreux glissements de terrain, des inondations, des routes ou lignes de train coupées, etc... Peut-être qu'il s'agit juste d'un hasard ou qu'on vit véritablement une série inhabituelle d'orages violents ?

Sinon, pour la perturbation actuelle, MétéoSuisse a évidemment mis en place une vigilance :

http://www.meteosuisse.admin.ch/web/fr/dangers/dangers.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si c'est moi, mais j'ai l'impression qu'on a eu une succession assez rare d'orages provoquant des dégâts ces derniers mois. De très nombreux glissements de terrain, des inondations, des routes ou lignes de train coupées, etc... Peut-être qu'il s'agit juste d'un hasard ou qu'on vit véritablement une série inhabituelle d'orages violents ?

Je pense qu'il ne faut pas oublier que cette année, une des constante de notre été, est la succession de brefs mais intenses intermèdes chauds suivis de rafraichissements nets par l'océan. Or ce sont bien ces situations à forts contrastes thermiques qui sont favorables aux orages organisés et violents. Pour moi le hasard n'existe pas vraiment en météo...

Merci en tout cas pour ces infos intéressantes... default_crying.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix-en-Provence (et fût un temps avec des relevés sur Ventabren)

Je ne sais pas si c'est moi, mais j'ai l'impression qu'on a eu une succession assez rare d'orages provoquant des dégâts ces derniers mois. De très nombreux glissements de terrain, des inondations, des routes ou lignes de train coupées, etc... Peut-être qu'il s'agit juste d'un hasard ou qu'on vit véritablement une série inhabituelle d'orages violents ?

Sinon, pour la perturbation actuelle, MétéoSuisse a évidemment mis en place une vigilance :

http://www.meteosuisse.admin.ch/web/fr/dangers/dangers.html

L'orage n'est pas plus violent que d'autres fois en d'autres temps, il y a juste plus d'infrastructures à détruire! On ne parle jamais d'orages violents en Sibérie...

Le fait est que ces orages étaient sûrement violent mais la violence ne résulte que de l'importance des dégâts occasionés sur les indices anthropiques.

Sinon je vois que comme en France si l'unité de mesure des t° est le °C, en Suisse aussi on rechigne à donner des valeurs, et en mm qui plus est... Etonant ce côté buté des météo européennes à ne pas vouloir utiliser les unités de mesures!

En tous cas si t'as de l'orage à revendre Luder, doit y'avoir preneur par chez nous default_crying.gif

A+!

Alex.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Grenoble Centre (Jaurès/Alsace-Lorraine)

(1)L'orage n'est pas plus violent que d'autres fois en d'autres temps, il y a juste plus d'infrastructures à détruire! On ne parle jamais d'orages violents en Sibérie...

(2)Le fait est que ces orages étaient sûrement violent mais la violence ne résulte que de l'importance des dégâts occasionés sur les indices anthropiques.

A+!

Alex.

(1) En général oui, mais on peut constater cette année une récurrence d'épisodes orageux violents du fait de circulations à dominante méridienne, générant des contrastes thermiques chroniques...

(2) Ah bon ? Le récent orage du Chablais qui a causé une crue centenale du Giffre, bien qu'il ait emporté ou endommagé de nombreuses infrastructures humaine, a surtout ravagé l'ensemble de l'environnement naturel du cours d'eau... C'est le "que" exclusif qui me gène, même si l'impact sur les indices anthropiques est déterminant... Le cas de la Sibérie est particulier, puisque d'une part l'orage doit être mesuré, d'autre part médiatisé, deux conditions difficiles à réunir dans cette région.

Sinon il faut rappeler que l'orage suisse était complètement isolé et localisé, on ne peut donc pas parler de front ni de phénomènes étendus...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Aix-en-Provence (et fût un temps avec des relevés sur Ventabren)

(1) En général oui, mais on peut constater cette année une récurrence d'épisodes orageux violents du fait de circulations à dominante méridienne, générant des contrastes thermiques chroniques...

(2) Ah bon ? Le récent orage du Chablais qui a causé une crue centenale du Giffre, bien qu'il ait emporté ou endommagé de nombreuses infrastructures humaine, a surtout ravagé l'ensemble de l'environnement naturel du cours d'eau... C'est le "que" exclusif qui me gène, même si l'impact sur les indices anthropiques est déterminant... Le cas de la Sibérie est particulier, puisque d'une part l'orage doit être mesuré, d'autre part médiatisé, deux conditions difficiles à réunir dans cette région.

Sinon il faut rappeler que l'orage suisse était complètement isolé et localisé, on ne peut donc pas parler de front ni de phénomènes étendus...

Exact Jtomtom, tu as raison de préciser. Pour les contrastes ok. Pour les dégâts sur la nature, s'ils sont réels, comme tu le dis le point essentiel est la médiatisation; Or celle-ci n'intervient que si les enjeux humains (vie, infrastructures, économie) sont impliquées; et cette vision des médias entraîne un biais sur la perception des phénomènes violents. Mon "que" était exclusif car oui on ne nous rapporte que les orages violents ayant engendré des dégâts "anthropiques".

A+!

Alex.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Grenoble Centre (Jaurès/Alsace-Lorraine)

Mon "que" était exclusif car oui on ne nous rapporte que les orages violents ayant engendré des dégâts "anthropiques".

A+!

Alex.

C'est justement là que je ne suis pas d'accord : j'ai déjà vu des reportages au jt sur des phénomènes "impressionants mais heureusement sans conséquences matérielles" comme il est alors dit, où l'on reporte le spectaculaire dans sa violence pour lui-même...(une trombe, un torrent isolé en crue, une tornade au milieu des champs du midwest, etc...) La violence d'un phénomène ne se mesure donc pas exclusivement aux destructions anthropiques qu'il entraîne, cela me semble aisément reçevable...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Poisy (agglo d'Annecy) 74. altitude 500m

Il faut en revenir à la définition du risque naturel qui est la combinaison entre l'aléa (le phénomène naturel) et l'enjeu (infrastructures, humain,...). (ca me rapppelle mes cours sur les risques naturels à la fac default_flowers.gif )

C'est tout le problème de faire la part des choses entre les deux. Est-ce que ce sont les aléas climatiques en eux-mêmes qui varient? (suite au réchauffement climatique ou pour d'autres raisons) ou la pression anthropique (augmentation de la population, des constructions,... ) qui fait que les dégâts augmentent?

On a manifestement à faire aux deux, mais dans quelles proportions?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...