Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Vague de froid en Amérique du Sud


Recommended Posts

Non je rêve, des records de froid absolus? J'ai du mal lire... default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

C'est encore possible de nos jours?? default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Pas mal en tout cas, l'hémisphère sud a l'air de mieux résister au RC que son voisin du nord! default_ph34r.png/emoticons/ph34r@2x.png 2x" width="20" height="20">

Je sens, je sais que déjà certains rêvent de pareilles anomalies en France pour l'hiver prochain... default_w00t.gif
Link to post
Share on other sites
  • Replies 65
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

[...]

en juillet 98 j'ai été avec mes parents au brésil une semaine et le 5 ième jours on arrive a brissilia chute de neige mercure sous les -30 degre alors que la normale étais de 28 degre la vague de froid a duré,6 jours fesent plus de 10 mort

Peut être qu'il faudrait comprendre 30°C de moins par rapport aux normales saisonnières, non ?!

D'où : "retour au premier post" default_ph34r.png/emoticons/ph34r@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Bonjour.

-30°c cela fait un peu beaucoup

Les températures enregistrer aujourd’hui à 9h dans ces pays d’Amérique du sud sont.

Argentine : Buenos Aires 9°c

Chili : Santiago 0°c

Uruguay : Montevideo 3°C

Bolivie : La paz 4°c

Pérou : Lima 18°c

Link to post
Share on other sites

Non je rêve, des records de froid absolus? J'ai du mal lire... default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

C'est encore possible de nos jours?? default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">

Pas mal en tout cas, l'hémisphère sud a l'air de mieux résister au RC que son voisin du nord! default_flowers.gif

Non tu ne rêves pas Dudule, les vagues de froid ont même tendance à être de plus en plus fortes et nombreuses là-bas, mais ça ne compense pas l'hémisphère Nord !Joli vortex : default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" width="20" height="20">http://www.wetterzentrale.de/pics/Rsamavn061.png
Link to post
Share on other sites
Posted
Varces-Allières-et-Risset

La vague de froid a atteint le nord de l'Argentine : on a relevé jusqu'à -8,5°C le 11/07/2007 à Santiago del Estero (station située seulement à 199 m d'altitude et par 27° 46’ de latitude S !), soit l'une des plus basses températures enregistrées à la station (record depuis 1961 : -9,0°C) et plus de 20°C en dessous de la Tn moyenne en juillet (+11,8°C).

Argentine : province de Santiago del Estero (en vert) :

Provincia_de_Santiago_del_Estero_(Argentina).png

Link to post
Share on other sites
Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Non tu ne rêves pas Dudule, les vagues de froid ont même tendance à être de plus en plus fortes et nombreuses là-bas, mais ça ne compense pas l'hémisphère Nord !

Joli vortex : default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">http://www.wetterzentrale.de/pics/Rsamavn061.png

Ouarf, en effet, belle carte que voila ! default_w00t.gif

Comme tu le dis, des vagues de froid de plus en plus forte là bas, ce passe t'il quelque chose ou y a t'il un lien avec les récent record de froid dans l'H-Sud ??

JU

Link to post
Share on other sites
Posted
Merry la vallée 280m d'alt.

Quand on regarde la carte de la banquise du pole sud, on voit que cette année elle s'est etendu très au nord en direction de l'amerique du sud....

sh.gif

Link to post
Share on other sites

La vague de froid a atteint le nord de l'Argentine : on a relevé jusqu'à -8,5°C le 11/07/2007 à Santiago del Estero (station située seulement à 199 m d'altitude et par 27° 46’ de latitude S !), soit l'une des plus basses températures enregistrées à la station (record depuis 1961 : -9,0°C) et plus de 20°C en dessous de la Tn moyenne en juillet (+11,8°C).

Argentine : province de Santiago del Estero (en vert) :

Provincia_de_Santiago_del_Estero_(Argentina).png

Les t° à cette latitude en plaine, c'est tout simplement hallucinant. Cela fait environ 20° en dessous des normales, comme un -21 ou -22° en plaine en France en hiver ! Je pense que la végétation a dû en prendre un sacré coup derrière la tête !
Link to post
Share on other sites

Ces vagues de froid à répétition ou même ces déficits très importants comme en australie au mois de juin

1ctan7.gif

sont dûs à quels phénomènes? à la nina? au fait que le RC soit moins prononcé sans l'HS car moins peuplé et industrialisé que l'HS?

Link to post
Share on other sites

Ces vagues de froid à répétition ou même ces déficits très importants comme en australie au mois de juin

1ctan7.gif

sont dûs à quels phénomènes? à la nina? au fait que le RC soit moins prononcé sans l'HS car moins peuplé et industrialisé que l'HS?

La réponse du minima solaire actuel est également à étudier. Sachant que ce n'est pas toujours vrai puisqu'en période de forte activité solaire en moyenne (maximas et minimas confondus) comme cela fut le cas durant toute la fin du XXe siècle, nous n'avons pas réellement observé de refroidissement importants pendant 15 ans : la faute à l'homme selon la majorité des climatologues.Sans doute, mais le fait est que la variabilité naturelle n'en reste pas moins une donnée importante du problème et a toujours existée. Le climat peut ainsi subir d'importants sousbressauts et varier dans un sens ou un autre de plusieurs dizièmes de degrés en quelques années le plus naturellement du monde. Je pense toujours que cette variabilité a été largement sous estimée et que dans la dizaine d'année qui vient, nous allons avoir de grosses surprises... En matière de changements climatiques, sachez enfin que l'hémisphère sud a souvent donné dans l'histoire le signal d'évolutions qui touchent ensuite l'ensemble de la planète...

Florent.

Link to post
Share on other sites

En matière de changements climatiques, sachez enfin que l'hémisphère sud a souvent donné dans l'histoire le signal d'évolutions qui touchent ensuite l'ensemble de la planète...

Florent.

Est-ce que tu pourrais trouver un lien ou quelquechose d'autre qui pourrait prouver cela ?
Link to post
Share on other sites

Est-ce que tu pourrais trouver un lien ou quelquechose d'autre qui pourrait prouver cela ?

Prouver ? disons plus modestement, étayer cela ...ce serait déjà pas mal, mais les deux hémisphères sont-ils comparables, il semble que non, même si la terre n'est pas coupée en deux comme une orange, quoique ?
Link to post
Share on other sites

Peut-être que le réchauffement climatique entraîne une remontée des cellules climatiques vers le Nord à partir de l'Antarctique ?

Ceci expliquerait le relatif refroisdissement climatique de l'HS ainsi que le réchauffement très important de l'HN, et plus dramatiquement, du pôle Nord. Je pense que cela recoupe en partie la théorie de Lamb, mais je ne suis pas spécialiste, alors il est possible que je dise une grosse bêtise, ce qui, à dire vrai, n'est pas très grave ! default_crying.gif

Link to post
Share on other sites

Pour l'autralie on ne vient pas de rentrer dans une année Niña ???

Ce qui expliquerai la baisse des température en Australie et la canicule Indienne ?

Logiquement avec La Nina il fait plus chaud en Australie de juin a aout. Ce qui deja ca veut dire que autre chose a des consequnces vu ce moi de juin bien froid en Australie.

Au Chili La Nina peut etre en partie la cause de ce froid comme de juin a aout La Nina a pour consequence de rafraichir le pays souvent mais pas a ce point tout de meme.

Williams

Link to post
Share on other sites

Moi je dis, cette chaleur dans l'hémisphère nord, elle ne va pas durer....

Vu comme ça part en ce moment, je serais pas etonné d'un beau retour de baton avec le réchauffement climatique sans précédent qui concerne l'hémisphère nord en ce moment!

La terre pourrait se refroidir, et je suis d'accord avec Florent, il existe peut être des cycles naturels qui échappent encore à la climatologie, des suprises sont toujours probable car pouvez vous m'expliquer en ces temps de réchauffement climatique, la baisse des températures dans l'hémisphère sud???

Y'a un truc qui m'échappe, si réchauffement il y'a, pourquoi " L'ENSEMBLE" de la planète n'est pas concernée aujourd'hui???

Il se passe vraisemblablement quelque chose en ce moment, et ce quelque chose, il est en train de prendre plus d'ampleur et c'est sans doute ça la cléf vers un changement important du climat....

On pourrait même vu comment c'est parti retourner dans le froid et pour longtemps chez nous, le réchauffement climatique en ce moment que nous connaissons a peut être atteint son paroxysme il est probable que l'on bascule de l'autre côté de la balance d'içi quelques années....

Link to post
Share on other sites

Prouver ? disons plus modestement, étayer cela ...ce serait déjà pas mal, mais les duex hémisphères sont-ils comparables, il semble que non, même si la terre n'est pas coupée en deux come une orange, quoique ?

Etayons... en effet, la comparaison avec une orange coupée en deux pourrait avoir du sens... Une évolution asynchrone des deux hémisphères semble pouvoir faire partie des possibles..."Des comparaisons inter-hémisphériques ont pu mettre en évidence des changements climatiques en anti-phase des deux hémisphères au cours des derniers 18 000 ans. L'optimum thermique de l'Hémisphère Sud a lieu vers 12000/11000 ans BP, période où est enregistré le refroidissement du Dryas récent de l'Hémisphère Nord. Les fortes variations des insolations polaires nord et sud ainsi que l'intensité du flux de NADW vers l'Océan Austral ont contribué, en partie, à de tels changements climatiques. La période de l'Eémien dans l'Océan Austral est définie par un réchauffement important des eaux superficielles en avance sur le climat de l'Hémisphère Nord et atteint avant l'événement 5.5."

http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=190471

Quoique seul le soleil semble avoir pu réussir cette performance par le jeu croisés des grands équilibres thermiques basés sur l'insolation des terres et des mers.

A tel point que d'autres scientifiques ont fait récemment une autre découverte qui nous concerne bien plus directement :

"Les sédiments au fond des fjords de la Colombie Britanique révèlent que le soleil peut conduire à un changement climatique, et que nous devrions nous préparer maintenant à un dangereux refroidissement global.

Les scientifiques solaires prévoient que, d'ici 2020, le soleil s'oriente dans son cycle solaire de Schwabe le plus faible depuis les deux derniers siècles, menant probablement à refroidir exceptionnellement les conditions sur Terre. Commençant à se projeter sur une adaptation à une période si fraîche, elle pourrait bien durer au delà d'un cycle 11 ans, de même que le petit age glaciaire. Cela devrait être une priorité pour les gouvernements. C'est un refroidissement global, et non pas un réchauffement, c'est la menace principale climatique au monde.

En attendant, nous devons continuer les recherches sur tout ceci, le thème le plus complexe que la science n'a jamais abordé."

R. Timothy Patterson is professor and director of the Ottawa-Carleton Geoscience Centre, Department of Earth Sciences, Carleton University.

Source : http://www.canada.com// http://ess.nrcan.gc.ca/

Ne soyons pas si catégoriques quant à une éventuelle menace climatique, mais il est évident que nous devons poursuivre les recherches sur tout ceci car il semble que ce n'est pas le seul taux de CO2 contenu dans l'atmosphère qui peut déterminer à lui seul notre avenir climatique.

Un dernier article de pure prospective :

"Attention, un Petit Âge Glaciaire peut en cacher un autre : après un pic de réchauffement millénaire, va-t-on vers un nouvel épisode du Petit Âge Glaciaire ou vers une vraie glaciation ?

[...]

Le Global Warming nous a fait prendre conscience de la fragilité des équilibres à la surface de notre planète et, grâce à lui, de nombreuses études ont apporté leur lot d’informations à la fois sur notre passé et sur la géoprospective. Il nous a fait prendre conscience du caractère limité des ressources énergétiques fossiles. Et si ce Global Warming était surtout politique, une peur latente des nations économiquement riches de manquer d’énergie en cas de refroidissement climatique ? Qu’il fasse chaud ou qu’il fasse froid, il est important d’optimiser notre consommation énergétique et de limiter la pollution pour que les générations futures puissent continuer à se développer équitablement. Quant à voir pousser le maïs en Laponie, il existe d'autres facteurs limitant que la température."

A lire : http://pages.globetrotter.net/yvon_dionne/vliet-lanoe.html

Florent.

Link to post
Share on other sites

Moi je dis, cette chaleur dans l'hémisphère nord, elle ne va pas durer....

Vu comme ça part en ce moment, je serais pas etonné d'un beau retour de baton avec le réchauffement climatique sans précédent qui concerne l'hémisphère nord en ce moment!

La terre pourrait se refroidir, et je suis d'accord avec Florent, il existe peut être des cycles naturels qui échappent encore à la climatologie, des suprises sont toujours probable car pouvez vous m'expliquer en ces temps de réchauffement climatique, la baisse des températures dans l'hémisphère sud???

Y'a un truc qui m'échappe, si réchauffement il y'a, pourquoi " L'ENSEMBLE" de la planète n'est pas concernée aujourd'hui???

Il se passe vraisemblablement quelque chose en ce moment, et ce quelque chose, il est en train de prendre plus d'ampleur et c'est sans doute ça la cléf vers un changement important du climat....

On pourrait même vu comment c'est parti retourner dans le froid et pour longtemps chez nous, le réchauffement climatique en ce moment que nous connaissons a peut être atteint son paroxysme il est probable que l'on bascule de l'autre côté de la balance d'içi quelques années....

Quel est l'intéret d'un tel message? si on part dans ce genre de délire, on peut dire n'importe quoi, tout et son contraire. Faut quand même avoir un minimum d'argument scientique avant de raconter n'importe quoi.

On constate que certains pays d'amérique du sud connaissent un hiver froid, certes mais comme la californie cet hiver dans l'hémisphère nord ou la mongolie il y a 2 ans. Où as tu vu que l'hémisphère sud se refroidissait? tu es comme toutes ces personnes qui font le raccourci entre épisode froid et donc plus de RC? En france, le RC n'est plus d'actualité car il a fait frais pendant les 12 premiers jours de juillet? Ca se touve dans 6 mois, il fera une chaleur insupportable dans ces mêmes régions. Là ça devient du n'importe quoi avec toutes ces hypothèses qui ne sont pas du tout fondées. Ca ressemble à du Xfiles ou autre série de science fiction. Faut se calmer. default_flowers.gif

Faut pas confondre la climatologie qui est l'étude des climats et son évolution avec la météorologie. Si l'hiver prochain, on se tappe en France la même condition synoptique qu'en janvier 1985, et bien il y fera très froid même en période de RC.

Link to post
Share on other sites
Posted
Pays Bigouden (Sud Finistère)

Moi je dis, cette chaleur dans l'hémisphère nord, elle ne va pas durer....

Quand ça part comme ça, on se dit que ça pourrait figurer dans

les brêves de comptoir ...

jean

Link to post
Share on other sites

Etayons... en effet, la comparaison avec une orange coupée en deux pourrait avoir du sens... Une évolution asynchrone des deux hémisphères semble pouvoir faire partie des possibles...

"Des comparaisons inter-hémisphériques ont pu mettre en évidence des changements climatiques en anti-phase des deux hémisphères au cours des derniers 18 000 ans. L'optimum thermique de l'Hémisphère Sud a lieu vers 12000/11000 ans BP, période où est enregistré le refroidissement du Dryas récent de l'Hémisphère Nord. Les fortes variations des insolations polaires nord et sud ainsi que l'intensité du flux de NADW vers l'Océan Austral ont contribué, en partie, à de tels changements climatiques. La période de l'Eémien dans l'Océan Austral est définie par un réchauffement important des eaux superficielles en avance sur le climat de l'Hémisphère Nord et atteint avant l'événement 5.5."

http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=190471

Quoique seul le soleil semble avoir pu réussir cette performance par le jeu croisés des grands équilibres thermiques basés sur l'insolation des terres et des mers.

A tel point que d'autres scientifiques ont fait récemment une autre découverte qui nous concerne bien plus directement :

"Les sédiments au fond des fjords de la Colombie Britanique révèlent que le soleil peut conduire à un changement climatique, et que nous devrions nous préparer maintenant à un dangereux refroidissement global.

Les scientifiques solaires prévoient que, d'ici 2020, le soleil s'oriente dans son cycle solaire de Schwabe le plus faible depuis les deux derniers siècles, menant probablement à refroidir exceptionnellement les conditions sur Terre. Commençant à se projeter sur une adaptation à une période si fraîche, elle pourrait bien durer au delà d'un cycle 11 ans, de même que le petit age glaciaire. Cela devrait être une priorité pour les gouvernements. C'est un refroidissement global, et non pas un réchauffement, c'est la menace principale climatique au monde.

En attendant, nous devons continuer les recherches sur tout ceci, le thème le plus complexe que la science n'a jamais abordé."

Florent.

L'activité solaire baisse comme on peu le voir vu le cycle N°22 plus bas que que le cycle N°21 et surtout comme on le voit le cycle N°23 a bp plus de chance d'etre plus bas que le cycle N°22 contrairement au prevision de la NASA, car le minimum a 1 an de retard deja suivant leur prevision et idem pour les taches du nouveau cycle qui ne sont toujours pas apparues ! En plus lorsque les premières taches apparaissent, il faut environs 10 à 12 mois pour amorcer le démarrage franc du cycle suivant, soit le N°24 (nous sommes en fin de N°23).

Puis le cycle N°25 sera encore plus faible suivant la loi de G.O. et son maximum vers 2023.

Tout ceci montre bien que l'activité du soleil faiblie soit comme le barycentre du systeme solaire le prevoit aussi.

Williams

Link to post
Share on other sites
Posted
Les Estables (1350m)

C'est surtout dans l'HS que la tendance est au froid depuis quelques années, on le voit la banquise progresse.

Pour en revenir à l'actualité, l'Australie vient de connaître son début juillet le plus froid depuis plus de 20 ans.

Le RC existe et est une réalité, mais il est fort probablement amplifié par un cycle naturel dans l'hémisphère nord actuellement, j'avais d'ailleurs lu un article sur la relation climatique des deux pôles qui fonctionnent de manière inverse (voir lien ci-dessous).

On se retrouve d'ailleurs totalement dans la situation que décrit l'article avec un océan atlantique qui s'est largement plus réchauffé que tous les autres océans de l'HN et un continent antarctique qui se refroidit.

http://www.futura-sciences.com/fr/sinforme...ice-versa_9956/

On verra dans le futur l'évolution de la tendance.

default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Link to post
Share on other sites

Une nouvelle vague de froid est prévue à partir de demain sur l'Argentine, avec une -5°C à 850 hPa qui toucherait l'extrême sud du Brésil mercredi.

Le suivi des températures va devenir à nouveau intéressant sur ces régions. On attend avec impatience les chiffres de JBR et des autres...

Link to post
Share on other sites

Une nouvelle vague de froid est prévue à partir de demain sur l'Argentine, avec une -5°C à 850 hPa qui toucherait l'extrême sud du Brésil mercredi.

Le suivi des températures va devenir à nouveau intéressant sur ces régions. On attend avec impatience les chiffres de JBR et des autres...

Apparemment, le CHili serait aussi concerné avec de la neige sur la capitale, dont les normales sont de +5° et +13° (soit comme un début de mois d'avril en France) !

A suivre.

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
Posted
Varces-Allières-et-Risset

Retour en chiffres sur les températures exceptionnellement basses enregistrées en Argentine du 6 au 11 juillet 2007 : ici.

Voir également un article sur les chutes de neige du 9 juillet 2007 en Argentine et les précédents événements : ici.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...