Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
dann17

Ça y est ! nous pouvons reprendre espoir...

Recommended Posts

Posted

Location : Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada

Salut tout le monde !

Lisez cet article, je pense que ça y est, on part dans la bonne direction...

C'est là qu'on se rend compte qu'on est vraiment dépendants des ricains!

Toute la Californie se met au vert, et pas qu'un peu ! Tout ça va faire tâche d'huile, et à mon avis très rapidement, et c'est tant mieux !

Californie, la ruee vers l'energie solaire, Le Monde 2, 02/06/07

Claudine Mulard

Tous les architectes s’y mettent : les panneaux photovoltaïques deviennent l’element incontournable des maisons californiennes.

Voila les Californiens plus que jamais voues a l'energie solaire. Leur gouverneur, Arnold Schwarzenegger, qui s'imagine volontiers en Terminator de l'effet de serre, a defini l'objectif de « one million solar roofs », un million de toits solaires qui equiperont les residences, neuves ou anciennes, les logements collectifs, les immeubles de bureaux, les usines de Californie, d'ici a l'annee 2017.

Le Golden State mise tout sur la Solar Power, l'energie alternative propre, gratuite, silencieuse et infiniment renouvelable du soleil. Avec un climat exceptionnel, 411 000 km d'espace, un goût immodere pour la nouveaute et les principes ecologiques, ces gros consommateurs d'energies fossiles sont en train d'inventer l'habitat solaire et vert, en version moderne, voire industrielle.

Actuellement, les energies renouvelables (solaire, eolienne, geothermale et biomasse) produisent moins de 2 % de l'electricite mondiale. La Californie s'alimente en partie grace aux centrales solaires de son desert de Mojave, ou a la centrale thermosolaire de l'Etat voisin Nevada Solar One, qui alimente 40 000 de ses foyers.

Autoproduire son energie a domicile est la solution qui s'impose a la crise planetaire, et chaque citoyen ecoresponsable peut apporter sa pierre. L'objectif est de construire (ou d'adapter) des batiments zero electricity, qui s'autoalimentent en courant electrique grace au soleil, et zero pollution, avec des materiaux non toxiques. Bientot, on pourra s'acheter un kit solaire dans un grand magasin. Pour encourager les habitants a passer au solaire, le programme California Solar Initiative, mis en place par 1'Etat en 2006 pour dix ans, leur permet de beneficier de subventions et de credits d'impots, qui peuvent reduire de moitie le coût d'une installation. Le marche explose, d'autant que le public americain a ete sensibilise par le documentaire d'Albert Gore, Une verite qui derange, ou l'ancien vice‑president demontre les risques du rechauffement planetaire.

Depuis, les installateurs de systemes solaires remplissent leurs carnets de commande, et avec l'Oscar du meilleur documentaire, remis le 25 fevrier devant un milliard de telespectateurs, la fievre solaire va s'accelerer. Sur la Cote ouest, les agents immobiliers estiment que dans une vingtaine d'annees, peut‑etre moins, les batiments incapables de recuperer l'energie solaire seront consideres comme vetustes et « a renover ».

La loi, qui a pris effet en Californie le 1er janvier 2007, contraint tous les promoteurs immobiliers a offrir une option solaire dans chaque construction nouvelle, et rend cette installation standard et obligatoire dans certains cas. De leur cote, les fournisseurs d'electricite encouragent leur clientele a compter sur leur propre energie, solaire ou autre. Edison, Pacific Gas & Electric Co. ont mis en service le plus ambitieux programme au monde de « net metering » (bien doser), des compteurs electriques informatises qui calculent la consommation nette. Siun immeuble utilise plus de courant qu'il n'en produit et donc s'alimente sur le reseau electrique, le compteur additionne la consommation. Dans le cas inverse ou le batiment consomme moins d'electricite qu'il n'en genere, ce courant est revendu au reseau (au meme tarif), et alors le compteur... revient en arriere. De quoi diminuer serieusement la facture d'electricite.

Une famille de cinq personnes vivant dans une maison de 300 m, avec trois refrigerateurs, trois ordinateurs, un systeme d'irrigation pour le jardin, depense 4 dollars par mois en electricite. Meme economie pour ce viticulteur de la Napa Valley, qui produit des vins sous l'appellation Frog's Leap. Ses capteurs solaires, installes jusque dans ses vignes, suffisent aux besoins de l'entreprise en courant electrique, et des pompes geothermiques assurent la climatisation.

Google et ses fondateurs, Sergey Brin et Larry Page, dont la devise est « Do no harm » (Ne nuis point), se positionnent en entrepreneurs ecoresponsables et sont en train de convertir le siege social de Mountain View dans la Silicon Valley au solaire. Le Googleplex deviendra la plus grande installation solaire commerciale aux EtatsUnis, voire au monde. Avec des capteurs bleus sur les toits de ses six immeubles, mais aussi des « solar trees », une foret d'arbres solaires, installes sur les parkings, le Googleplex generera 30 % de l'electricite du complexe. Et le geant de la Silicon Valley, nanti d'une capitalisation boursiere de 142 milliards de dollars, a investi dans NanoSolar, une societe specialisee dans une nouvelle generation de cellules solaires qu'on peut integrer a des revetements fins et transparents, par exemple un film en plastique. Le rendement energetique de ces pellicules est encore inferieur aux panneaux traditionnels, mais on peut les apposer directement sur des toitures, et meme des surfaces verticales comme des murs ou des vitrages. Un reel avantage, car ces panneaux solaires bleus et bien visibles ne sont pas forcement d'un resultat heureux dans le paysage, particulierement sur les tuiles rouges. Deja Schott propose des panneaux photovoltaïques transparents qui filtrent la lumiere, et peuvent etre utilises en pergolas, tonnelles ou verrieres, dans les jardins ou sur les terrasses en ville.

Certains installateurs de systemes solaires se plaignent que leurs clients viennent les voir seulement apres avoir concu les plans de leur maison. Mais le solaire entre dans les moeurs, et de grands architectes contemporains savent deja l'integrer, des le stade de la conception. Ils utilisent meme les panneaux photovoltaïques comme de nouveaux elements architecturaux a part entiere.

Car le solaire ne se cache plus. L'architecte Antoine Predock, d'Albuquerque (Nouveau‑Mexique), a affiche les panneaux photovoltaïques sur la facade de la mairie d'Austin (Texas). C'est le premier batiment public a recevoir le label LEED (pour Leadership in Energy and Environmental Design) platine ce label de qualite verte est accorde aux batiments dotes d'un excellent rendement energetique et fideles aux principes ecologiques (materiaux non toxiques, utilisation de produits de recyclage...) par l'US Green Building Council.

Le marche du solaire propose des performances de plus en plus efficaces, a des prix de plus en plus aborda­bles. Apres les Europeens (Schott), les Japonais (Mitsubishi, Sharp) et les Americains (BP Solar, Evergreen Solar, SunPower.. .), l'arrivee des Chinois sur le marche fait chuter les prix. L'application des nanotechnologies miniaturise les systemes, et chercheurs, ingenieurs et entrepreneurs du batiment travaillent fievreusement a mettre au point de nouveaux revetements, materiaux et tuiles, capteurs d'energie solaire. Un chercheur de l'Universite de Californie de Los Angeles a invente des cellules photovoltaïques en plastique, dix fois moins cheres que les panneaux traditionnels. Et la societe Konarka propose un plastique active par la lumiere, flexible, leger, peu coûteux, et qui peut enduire une surface, comme un film.

Dans l'immobilier, « solar » devient un argument de vente, « solar heating », « solar pool » ou « solar spa », lit‑on sur les panneaux des maisons a vendre. Pour les proprietaires, l'equipement solaire represente un bon investissement : la valeur d'un bien immobilier augmente de vingt dollars par dollar economise en energie, soit de 14000 dollars pour un Californien qui economise 700 dollars en electricite par an ‑ une plus‑value instantanee, superieure au coût de l'installation. Une majorite de Californiens s'avoue prete a payer plus cher pour une maison equipee en solaire.

D'autant qu'une nouvelle generation d'architectes pro‑verts et solaires en finit avec l'image marginale, vaguement hippie, de l'habitat ecolo. Et ces pionniers modernes ont en commun de vivre dans leur maison verte, car ecologie bien ordonnee commence par soi‑meme Tel David Hertz, qui a construit sa maison laboratoire a Venice. Ou Steve Glenn, promoteur de la maison la plus verte des Etats‑Unis a ce jour, concue par Ray Kappe, architecte legendaire et fondateur de l'ecole d'architecture Sci‑Arc a Los Angeles.

Present a l'inauguration en janvier, Eric Garcetti, un conseiller municipal de Los Angeles, a declare « Green con be sexy ! » (le vert peut etre sexy), insistant: « Nous ne pouvons plus continuer a vivre de la meme maniere !” La megalopole va imposer par decret la construction durable.

A ceux qui demandent pourquoi la nouvelle architecture solaire a un look si moderne, la reponse est simple : l'ecodesign deteste la fioriture, abhorre l'ornement inutile, les moulures superflues, bref le gachis des materiaux. La forme, minimaliste, repond a la fonction, solaire et verte. .

---------------------------------------------------------------------------------

David Hertz, le « M. Ecolo » de l'architecture contemporaine

David Hertz a fait de la Me Kinley Residence de Venice, qu'il partage avec sa famille, un laboratoire modele de la construction durable qui fera date dans l'architecture moderne, comme la maison experimentale de Frank Gehry, a Santa Monica. Le jeune architecte americain a dit non aux systemes d'air conditionne devoreurs d'electricite. Il prefere le “solaire passif”, et c'est la brise oceane, judicieusement ventilee a travers la maison, qui assure une climatisation naturelle, appuyee par un systeme d'ouverture automatique des fenetres et verrieres, regle par un thermostat. Souffrant d'allergie, l'architecte evite les materiaux toxiques. Et David Hertz exhibe les panneaux photovoltaïques et les tubes collecteurs solaires dans son design, comme des surfaces bleues magiques qui refletent l'eau et le ciel, et adoucissent la facade, Le modele photovoltaique transparent de Schott sert de tonnelle. Les capteurs solaires, ainsi qu'un nouveau systeme dit “Open Energy” (une membrane photovoltaïque appliquee sur la toiture), generent toute l'electricite de la maison, et chauffent l'eau et la piscine. En cas de panne de secteur, le systeme dispose d'une autonomie de dix heures. Pour economiser l'energie, des capteurs infrarouges detectent la presence humaine dans une piece, et eteignent automatiquement la lumiere. J'ai fait mes etudes d'architecture a l'epoque de la premiere crise energetique, et j'ai ete inspire par les principes organiques de Frank Lloyd Wright », explique l'architecte, qui enseigne l'ecologie et l'architecture a UCLA. Le durable a toujours ete dans ma philosophie. Il a meme mis au point Syndesis, un ciment ultraresistant, et des carrelages fabriques a partir de materiaux recycles, qu'il commercialise.

-------------------------------------------------------------

La maison solaire la plus verte des Etats-Unis

Zero energy, zero water, zero waste, zero carbon, zero emissions. La belle maison aux lignes modernes pres d'Ocean Park, a Santa Monica, est la premiere residence pour particuliers a decrocher le label LEED superieur platine. Cette residence de 230 m2, qui adhere a de stricts principes ecologiques, a ete dessinee par l'architecte Ray Kappe, qui a utilise le meilleur de la technologie verte disponible. C'est aussi la premiere maison verte entierement prefabriquee et installee en vingt‑quatre heures par son promoteur et maitre d'ouvrage, LivingHomes. Meme le vernissage en janvier etait “zero carbone”, precise Steve Glenn, le patron de LivingHomes, qui vit dans la maison et a calcule l'emission de 002 de ses cent invites venus en voiture, pour la compenser en versant une donation a un organisme. L'installation des modules prefabriques en usine evite la pollution des chantiers de construction. Les panneaux photovoltaïques du toit fournissent environ 75 % de la consommation electrique. Les vitrages en plastique transparent imitent le verre (Polygal), le carrelage est en verre et porcelaine recycles (Oceanside Glasstile), et les comptoirs de cuisine en papier recycle agrege ont l'apparence du granit noir (Paperstone). Un jardin sur les toits fournit des legumes et ameliore l'isolation thermique. LivingHomes prevoit d'autres modeles, realises par des architectes reputes, dont David Hertz. G Nous sommes convaincus qu'il y a un marche pour la construction verte et durable, explique Steve Glenn. Nous voulons allier responsabilite ecologique et benefices. »

<http://www.lemonde.fr>

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...