Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
sylvainmeteo

Gulf stream

Recommended Posts

Posted

Location : La Tronche (260 m)

De toute manière le moteur principal du GS étant constitué par les vents alizés, ce courant de surface est éminement variable, aussi bien en ce qui concerne son débit (qui peut varier de 1 à 10) que son parcours (avec deux branches principales et de multiples diverticules).

Alain

Ce sont plutot les vents d'ouest ou de sud-ouest des latitudes moyennes qui sont le "moteur" du gulf-stream.

Les alizés, eux, soufflent en sens inverse et à une latitude beaucoup plus basse. Les alizés, sont en plus assez constants, les vents d'ouest beaucoup plus variables, d'où les variations du gulf stream.

Quant à un arrêt supposé du gulf stream, ça me semble être un canular de journaliste soucieux de se faire remarquer et de vendre plus d'informations. C'est facile et ça semble bien marcher outre-Atlantique: on affirme un truc bien gros et qui fait peur aux gens, tout le monde s"en empare et le média concerné se remplit les poches....

Le réchauffement climatique à l'horizon d'un siècle, ce pourrait bien être la même chose, en réalité j'ai l'impression que les scientifiques sont bien prétentieux dans ce domaine et que personne ne connait réellement suffisament les mécanismes du climat pour faire des prédictions sérieuses, surtout à 100 ans... Et puis d'ici là, plus beaucoup d'entre nous seront présents pour vérifier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce sont plutot les vents d'ouest ou de sud-ouest des latitudes moyennes qui sont le "moteur" du gulf-stream.

Les alizés, eux, soufflent en sens inverse et à une latitude beaucoup plus basse. Les alizés, sont en plus assez constants, les vents d'ouest beaucoup plus variables, d'où les variations du gulf stream.

Quant à un arrêt supposé du gulf stream, ça me semble être un canular de journaliste soucieux de se faire remarquer et de vendre plus d'informations. C'est facile et ça semble bien marcher outre-Atlantique: on affirme un truc bien gros et qui fait peur aux gens, tout le monde s"en empare et le média concerné se remplit les poches....

Le réchauffement climatique à l'horizon d'un siècle, ce pourrait bien être la même chose, en réalité j'ai l'impression que les scientifiques sont bien prétentieux dans ce domaine et que personne ne connait réellement suffisament les mécanismes du climat pour faire des prédictions sérieuses, surtout à 100 ans... Et puis d'ici là, plus beaucoup d'entre nous seront présents pour vérifier

encore un à qui on ne la fait pas default_laugh.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Dax (40)

Ce sont plutot les vents d'ouest ou de sud-ouest des latitudes moyennes qui sont le "moteur" du gulf-stream. Les alizés, eux, soufflent en sens inverse et à une latitude beaucoup plus basse.

encore un à qui on ne la fait pas default_laugh.png

Ta signature tombe a point nommé sirius default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Sérieusement Yves, je te suggère de vraiment consulter des dossiers et articles sur le fonctionnement du Gulf Stream et de la Dérive Nord Atlantique...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Ce sont plutot les vents d'ouest ou de sud-ouest des latitudes moyennes qui sont le "moteur" du gulf-stream.

Comme dit avant, c'est ce qu'on appelle des westerlies. Les alizés sont également important, car ils permettent de ramener toute l'eau chaude subtropical, notamment celle de l'afrique, vers les Caraïbes. Donc ils sont aussi important.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

Le soucis c'est que les medias confondent gulf stream et branche nord de la circulation thermohaline.

Les études qui ont été faîtes parlent de l'arrêt la DNA voir de la circulation thermohaline tout entière mais pas de l'arrêt du gulf stream.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le soucis c'est que les medias confondent gulf stream et branche nord de la circulation thermohaline.

Les études qui ont été faîtes parlent de l'arrêt la DNA voir de la circulation thermohaline tout entière mais pas de l'arrêt du gulf stream.

Juste, mais si la circulation thermohaline s'arrête et si le Gulf Stream continue à pousser l'eau vers le NO. L'eau s'accumule qq part dans l'Atlantique: disons au nord des Acores

A force d'accumuler de l'eau , il faut bien qu'elle s'en aille

Alors, ou bien la circulation thermohaline repart ou bien l'eau tourne (en gros) autour des Acores .

On est d'accord là dessus?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Oui moi j'ai du mal avec cette notion de DNA. Pour le gulf stream des caraïbes jusqu'au large de Terre-neuve, pas de soucis, on est tous d'accord et c'est très visualisable par télédétéction.

Mais pour la suite du parcours, quand on regarde un schéma grossier, on continue de représenter cela comme un courant chaud et étroit, comme une flêche. Or quand on regarde des images satellite par télédéction on s'aperçoit que ca ressemble ensuite plus à une augmentation homogène de la température des eaux de l'atlantique nord-ouest plutôt qu'un courant étroit et possédant un mouvement avançant, comme on le voit bien par contre plus au sud (large USA).

Bref, merci de m'expliquer où est la vérité là-dedans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Oui moi j'ai du mal avec cette notion de DNA. Pour le gulf stream des caraïbes jusqu'au large de Terre-neuve, pas de soucis, on est tous d'accord et c'est très visualisable par télédétéction.

Mais pour la suite du parcours, quand on regarde un schéma grossier, on continue de représenter cela comme un courant chaud et étroit, comme une flêche. Or quand on regarde des images satellite par télédéction on s'aperçoit que ca ressemble ensuite plus à une augmentation homogène de la température des eaux de l'atlantique nord-ouest plutôt qu'un courant étroit et possédant un mouvement avançant, comme on le voit bien par contre plus au sud (large USA).

Bref, merci de m'expliquer où est la vérité là-dedans.

Les mécanismes de la circulation océanique sont aussi compliqués que ceux de la circulation atmosphérique.

Toute simplification de ces mécanismes ne peut être réalisée que par des gens spécialisés dans ce domaine.

Pour essayer de répondre à ta question, malgré le fait que je sois loin d'être un spécialiste, il me semble que le GS (dénommé comme tel au large du Cap d'Hatteras) est relativement étroit car plaqué par la circulation cyclonique (au sens de tourbillon) contre le continent américain.

Au large de Terre Neuve, on assiste à un "éparpillement" de la masse d'eau en mouvement, puisqu'il n'y a plus de continent pour la retenir.

Il est également important de connaître le régime des vents dans cette région limite entre la gyre subtropicale et la gyre subpolaire.

Mais il est à peu près clair qu'en plein océan on ne peut avoir un courant aussi concentré qu'il ne l'est, près d'un continent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Ok merci pour cette explication logique qui me satisfait.

En fait je voyais ma remarque un peu comme une continuité à la remarque de sirius juste avant. Le fait que l'eau chaude du gulf stream s'accumule ensuite dans l'atlantique nord-ouest, ce qui aurait expliqué (en partie) le fait qu'il soit visualisable ensuite plutôt comme une augmentation homogène de la température et non comme un courant étroit et défini, mais c'était une simple supposition personnelle, ne l'ayant lut nul part.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok merci pour cette explication logique qui me satisfait.

En fait je voyais ma remarque un peu comme une continuité à la remarque de sirius juste avant. Le fait que l'eau chaude du gulf stream s'accumule ensuite dans l'atlantique nord-ouest, ce qui aurait expliqué (en partie) le fait qu'il soit visualisable ensuite plutôt comme une augmentation homogène de la température et non comme un courant étroit et défini, mais c'était une simple supposition personnelle, ne l'ayant lut nul part.

Je ne suis pas spécialiste non plus mais comme le dit meteor, il ne faut plus voir ça comme un courant étroit. En fait, les mécanismes de méso échelle deviennent essentiels. Ceci n'empêche pas qu'il y a une composante d'ensemble comme pour la circulation atmosphérique

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les Estables (1350m)

Juste, mais si la circulation thermohaline s'arrête et si le Gulf Stream continue à pousser l'eau vers le NO. L'eau s'accumule qq part dans l'Atlantique: disons au nord des Acores

A force d'accumuler de l'eau , il faut bien qu'elle s'en aille

Alors, ou bien la circulation thermohaline repart ou bien l'eau tourne (en gros) autour des Acores .

On est d'accord là dessus?

Sauf qu'une modification de la circulation thermohaline doit probablement entraîner une modification de la circulation atmosphérique de tout l'atlantique nord.

Donc une modification dans la circulation atmosphérique entraînerait des modifications sur le gulf stream, la nouvelle trajectoire du gulf stream entraînerait elle-aussi des modifications sur la circulation atmosphérique de l'atlantique nord.

Bref tout est lié, bien difficile de savoir comment se comporterait l'atmosphère si demain il y avait de la banquise et des masses d'air glaciales en mer de Norvège ainsi que des masses d'air très chaudes dans le centre de l'atlantique.

Probablement une bonne cyclogénèse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf qu'une modification de la circulation thermohaline doit probablement entraîner une modification de la circulation atmosphérique de tout l'atlantique nord.

Donc une modification dans la circulation atmosphérique entraînerait des modifications sur le gulf stream, la nouvelle trajectoire du gulf stream entraînerait elle-aussi des modifications sur la circulation atmosphérique de l'atlantique nord.

Bref tout est lié, bien difficile de savoir comment se comporterait l'atmosphère si demain il y avait de la banquise et des masses d'air glaciales en mer de Norvège ainsi que des masses d'air très chaudes dans le centre de l'atlantique.

Probablement une bonne cyclogénèse.

Ca me semble bien possible, en effet (dans cette hypothèse)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...