Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
david3

Climat : Al Gore nominé pour le Prix Nobel de la Paix

Recommended Posts

plus grave qu'une déformation de la réalité.

Je suis (pour une fois) d'accord avec toi : la négation du réchauffement anthropique (c'est à dire de la réalité) est bien sûr autrement plus grave.
l'analyse des travaux des chercheurs

Cette analyse est très bien réalisée par les scientifiques compétents en la matière et on les remercie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que l'on juge une facture d'électricité plus grave qu'une déformation de la réalité, cela en dit long sur les états d'esprit (et sur l'état du débat climatique à l'âge de sa "pipolisation").

Voilà une belle posture morale qui ne dit pas son nom. Et en prime, assimiler une exigence de cohérence à de la pipolisation a quelque chose de croustillant.
Mais s'il est vrai que le climat est devenu une question "morale", je suppose que l'analyse des travaux des chercheurs doit céder la place à l'examen de conduite des professeurs de vertus.

Il est vrai que l'un de ces exercices est plus difficile que l'autre. Et que donc, on peut bien faire le second en faisant semblant de faire (forcément mal) le premier.En clair : "moi CM, je vous absous de toute faute climatique car dans ce domaine, la science est bâtie sur trop d'incertitudes". default_tongue.png/emoticons/tongue@2x.png 2x" width="20" height="20">

Attention aux retours de phrase.

Encore une fois je le dis, dans ce domaine, la cohérence et l'honnêteté ne devraient pas être en option.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà une belle posture morale qui ne dit pas son nom.

Je constate que ceux qui se complaisent dans le jugement moral (ce n'est pas mon cas, je n'ai pas la pulsion du curé à faire ch*er ses ouailles) ne sont pas spécialement outrés par le détournement des faits au service d'une cause, dès lors que la cause est supposée "bonne". En matière de "cohérence" (ci-après), cela m'amuse.
Et en prime, assimiler une exigence de cohérence à de la pipolisation a quelque chose de croustillant.

Ce que j'assimile à de la pipolisation, c'est que la piscine d'Al Gore est devenue un motif de débat dans un forum consacré à l'évolution du climat.
En clair : "moi CM, je vous absous de toute faute climatique car dans ce domaine, la science est bâtie sur trop d'incertitudes". default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20">

Si cela t'amuse de me prêter des discours que je ne tiens pas... Cela doit être ta contribution personnelle à l'honnêteté et à la cohérence de la discussion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le détournement des faits au service d'une cause

Le détournement par les pseudo-prophètes climato-"sceptiques" des faits relatifs au réchauffement anthropique ne pose pas seulement un problème d'ordre scientifique : ce détournement pose également un problème d'ordre éthique compte-tenu du fait que la menace climatique concerne l'humanité dans son ensemble et qu'il est nécessaire d'agir collectivement pour limiter l'ampleur du réchauffement à venir.

Ces pseudo-prophètes (qui prédisent avec certitude que le réchauffement climatique à venir n'aura pas de conséquences négatives pour l'humanité) ont en réalité un objectif très clair : empêcher les actions visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. En cherchant à semer le trouble dans les esprits, ils pensent être en mesure de ralentir les prises de décicions responsables.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : 43 - Saint-Géron/Village de Combadine

Comme tout ce qui touche au réchauffement climatique, derrière chaque histoire qu'on vous raconte, il y a une histoire qu'on ne vous raconte PAS. Sacré Al, tu nous amuseras toujours autant avec les histoires que tu ne racontes pas.

Il ne reste qu'à vérifier si ce cher Al fait un prix d'amis aux acteurs et réalisateurs hollywoodiens. Il pourrait faire un geste, notamment à "Léo", surtout quand il s'agit de vendre de l'air.

default_flowers.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Il n'est pas question, pour ma part, de vertu ou de morale dans cette affaire de facture énergétique d'Al Gore.

Il est surtout question d'une négligence à "assurer ses arrières", dommageable à la cause qu'il défend, puisqu'il a choisi le terrain médiatique donc exposé.

A mon sens, sur le plan scientifique, et malgré les incertitudes, la messe est dite ou peu s'en faut.

Ce n'est quasiment plus le problème, d'ailleurs.

Il devient alors particulièrement important de disposer d'hommes politiques efficaces (sans paillettes) en tant qu'acteurs véritables du changement.

Si Al Gore souhaite en faire partie il va lui falloir rattraper le morceau d'une façon ou d'une autre.

Le "plaider coupable" n'étant pas la pire des solutions dans son cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

(...)

A mon sens, sur le plan scientifique, et malgré les incertitudes, la messe est dite ou peu s'en faut.

Ce n'est quasiment plus le problème, d'ailleurs.

(...)

La référence à la messe est de circonstance default_flowers.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

La référence à la messe est de circonstance default_flowers.gif

C'est une expression. La prendre au pied de la lettre pour éviter de montrer sa vacuité scientifique n'est pas de nature à impressionner durablement.Amen.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une expression.

Non... t'es sûr?
La prendre au pied de la lettre pour éviter de montrer sa vacuité scientifique n'est pas de nature à impressionner durablement.

De la part d'une personne dont la principale participation ici consiste à sortir de son silence toutes les cinq semaines environ pour se livrer à des attaques ad hominem en deux phrases maximum, je prends ce jugement à l'emporte-pièce sur les impressions durables des uns et des autres comme un hommage du vice à la vertu (selon le registre moral qui t'agrée, le même qui indexe étroitement ton degré d'indignation dans les questions climatiques à la température de l'eau de la piscine d'Al Gore).

Share this post


Link to post
Share on other sites

...pour se livrer à des attaques ad hominem...

Faut dire, Charles-la-Vertu, que t'as une sacré avance sur moi de ce point de vue là (tous forums confondus) !
bla bla bla à la température de l'eau de la piscine d'Al Gore

Tu viens de me donner une idée. On pourrait rééditer le climaction (téléthon climatique) dans lequel les sommes promises seraient remplacées par la température de la piscine d'Al Gore. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">Ce serait une opération de comm fabuleuse qui ferait de cet épisode malheureux un véritable tremplin.

Qu'en penses-tu, toi le spécialiste de ce genre de questions ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu la chance d'assister hier soir à une projection privée organisée (et payée, y compris les droits commerciaux) par un Député actuel dont je tairai le nom.

Il y avait environ 150 personnes dans la salle.

Une discussion a suivi.

Je dois préciser quelques points (maintenant que j'ai vu le film)

  • Quelques erreurs factuellesContrairement à ce que j'ai lu, la solidité scientifique du film n'est pas très grande. Par exemple, la fonte du Groenland est très exagérée (voir Real Climate). Il est vrai que le film a été tourné en 2005.
  • Quelques tentatives de désinformationLes six mètres d'augmentation du niveau de la mer sont construits sue une hypothèse fausse.
    L'image poignante d'un ours tentant de monter sur un glaçon qui se disloque, et le commentaire qui en est fait, suggèrent que ceci est dû au réchauffement. Celui qui a vu vu un ours polaire n'a plus tout à fait la même tendresse pour les nounours, et sait qu'un ours polaire ne va pas surfer à 100 km du rivage...
    L'arrêt du Gulf Stream n'est pas à l'ordre du jour;
    La fonte des glaciers asiatiques ne paraît pas aussi évidente qu'il le suggère, du moins si l'on en croit certains scientifiques indiens.
  • Un film tout entier destiné à la publicité d'un hommeIl est vrai que l'homme parle vrai, très clairement, avec des mots simples. C'est un pro de la communication. Mais, tout le film est dédié à cet homme, et on se demande si la planète ne lui sert pas tout simplement de prétexte. Pour qui a lu son premier livre, il est assez évident que son attitude vis-à-vis de l'environnement a été déterminée par l'influence de Rachel Carson dont on sait les ravages dont elle a été la cause indirecte (50 millions de morts en Afrique à la suite de l'interdiction du DDT). Un analyste trouverait aussi certainement que son aversion pour les grosses voitures vient tout simplement de l'épreuve qu'il a subie à la suite du grave accident de son jeune fils.
  • A propos de la discussionJe dois dire que dans la salle, les insultes ne venaient pas des sceptiques...
    Mais, dans le climat passionné qui a suivi, j'ai été étonné du nombre important de personnes pas du tout convaincues par le film. Je n'aurais pas imaginé que les adversaires du catéchisme climatique commun aient été aussi nombreux, et n'hésitent pas à se déclarer.
    Le Député organisateur, convaicu par Al Gore lui-même de l'urgence de cette projection, n'était pas aussi convaincu en sortant de la discussion. Du moins, c'est ce que m'a déclaré son assistante parlementaire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On pourrait peut-être suggérer à Al Gore de chercher quelques idées écologiques pour chauffer son domaine sur le plateau du Larzac plutot que de penser à organiser des Raves party sur la banquise nord canadienne l'été prochain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

......pour se livrer à des attaques ad hominem...

Faut dire, Charles-la-Vertu, que t'as une sacré avance sur moi de ce point de vue là (tous forums confondus) !...

Il ne faut pas être paresseux à ce point là.Les exemples visés d'attaques ad hominem faites par C.M. doivent être citées in extenso.

Une affirmation sans preuve est nulle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

(...)

[*]Un film tout entier destiné à la publicité d'un homme

Il est vrai que l'homme parle vrai, très clairement, avec des mots simples. C'est un pro de la communication. Mais, tout le film est dédié à cet homme, et on se demande si la planète ne lui sert pas tout simplement de prétexte. (...)

C'est ce point qui m'a le plus exaspéré quand je l'ai vu. Les innombrables plans-séquence avec AG regardant pensivement les slides PowerPoint de son Mac ou méditant sur l'accident de son fils ou sur le cancer de sa soeur, etc. auraient été mieux utilisés à expliquer plus en détail sa thèse (a fortiori à signaler les objections à sa thèse, mais il ne faut pas rêver). Que le débat dérive maintenant vers sa facture d'électricité provient de cette personnalisation originale, et ce n'est pas très étonnant. Mais dès le départ et toujours aujourd'hui, le problème est le fond du propos. Gore peut dépenser 1.000.000$ d'électricité, c'est toujours son propos qui mérite débat. Qu'il ait raison ou tort.

Chercher des "idoles", pourquoi pas, c'est apparemment le grand problème des déçus de Gore. Mais la démarche est fondée sur l'adoration des idoles et réservée aux adeptes du genre. Si les décisions politiques mondiales relevaient de quelques leaders charismatiques, cela se saurait. Et ce ne serait pas une bonne nouvelle à mes yeux, car le charisme n'est pas en soi un gage de qualité en politique, plutôt le contraire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si les décisions politiques mondiales relevaient de quelques leaders charismatiques, cela se saurait. Et ce ne serait pas une bonne nouvelle à mes yeux, car le charisme n'est pas en soi un gage de qualité en politique, plutôt le contraire.

Houla ... Charles ... (je me permets, hein, tous le monde te tutoie ici)

Ca a bien souvent été le cas !

Ca n'a jamais été une bonne nouvelle, mais ça se sait.

Quelques exemples de leaders charismatiques qui ont pesé sur le monde : Lénine, Hitler, Mussolini, Napoléon, Staline, ... C'est vieux ??

Alors, Kim II Sung (Corée du Nord), Ahmadinejad, Fidel Castro, ... , Berlusconi (bon, il n'a pas pesé autant que les autres, mais c'est un beau celui-là)

Tiens, Le Pen a fichu un beau bazar en France dernièrement.

Faudrait lever les yeux de vos thermomètres de temps en temps default_flowers.gif

Pour éviter une remarque, je sais que Kim II Sung est mort et que c'est son fils qui est président maintenant.

Mais c'est bien lui qui a fait de la Corée du Nord ce qu'elle est. Son gamin gère le fond de commerce ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais la démarche est fondée sur l'adoration des idoles et réservée aux adeptes du genre.

C'est pour cela qu'il serait bon que certains bouffons refroidis connaissent un crépuscule précoce. Que penserait le grand boutefeu de ceux qui estiment écrire de si bons post ?

Si les décisions politiques mondiales relevaient de quelques leaders charismatiques, cela se saurait. Et ce ne serait pas une bonne nouvelle à mes yeux, car le charisme n'est pas en soi un gage de qualité en politique, plutôt le contraire.

Malheureusement, ce charisme est un passage obligé en démocratie.Plaire tout en disant qu'il faut se serrer la ceinture, il faut avoir présenté pendant de nombreuses années une émission appréciée à la télé pour y arriver. default_sad.png/emoticons/sad@2x.png 2x" width="20" height="20"> Chapeau bas Nicolas. default_flowers.gif

De là à faire infléchir les comportements c'est une autre histoire.

Gore et Hulot sont des écolos conteurs de science (avec qq libertés pour le premier), le public ne retient que l'aspect conte (qui fait peur dans ce cas-là) et a du mal à croire qu'il s'agit du vrai monde dont on parle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un autre champion du "faites ce que je dis, pas ce que je fais", plus près de nous, qui est modèle en terme d'économie de carburant et qui va recevoir l'Oscar de la meilleure musique de violon, j'ai nooommmmmé

....

José ... Manuel ... Barrrrroso, tata !

Monsieur Barroso avait annoncé devant les leaders du monde le plan ambitieux de réduction des émissions de l'Europe pour les prochaine années, notamment l'objectif de 130 g CO2/km pour les voitures d'ici 2012 (la moyenne actuelle, c'est environ 160). Dans son discours, il notamment déclaré : ceci est une opportunité pour les leaders européens de faire correspondre les intentions avec les actes, de transformer les mots en actions. (“This is an opportunity for European leaders to match intentions with deeds, to turn words into actions. ”)

Il dément formellement (hi hi) que cet objectif serait en contradiction avec ce qu'il a dans son parc automobile, à savoir une 4x4 Volkswagen Touareg qui crache du 265 g/ km qui d'après ses dires est surtout utilisé par sa femme (hi hi) et la Mercedes haut de gamme qu'il utilise pour ses déplacements officiels qui ne dég****e "que" 270 g/km (hi hi).

"Walk my talk" comme presque dirait l'inimitable David default_flowers.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Monsieur "miniTAX" s'adressant à une personne de sexe féminin (en l'occurence Zazou) :

Je mets toute cette agressivité sur le compte de la lune. Dans quelques jours, ça ira mieux, tu verras

attention zazou tu ne connais pas ce à quoi tu t'attaques. miniTAX est parfaitement rompu à l'art de bretter sur les forums. Il ne fait quasiment que çà d'ailleurs. Tu peux observer dans les réponses qu'il te fait une allusion à peine voilée à ta féminité. Celà mériterait à mon sens une exclusion définitive, d'ailleurs.

C'est vrai que la petite touche de misogynie manquait pour parfaire le tableau. Voilà qui est fait. Admirable. Mais je vais arrêter là la "discussion". On retiendra donc la conclusion de MiniTax : Jouzel, utilisateur incompétent d'un modèle de circulation générale pour travailler sur les isotopes de l'eau (vous avez dit hydrologie ?), ne connait pas les mécanismes physiques du climat, la météo, les cycles océaniques (c'est quoi ça, au fait ?) et l'hydrologie. Leroux, géographe de formation, trouve en revanche grâce à ses yeux, grand spécialiste qu'il est du sujet. Allez, je laisse MiniTax à son temps précieux, nécessaire pour ingurgiter les articles de Jouzel comme il a de toute évidence commencé à le faire.

Je dois dire que "miniTAX" m'a impressionné par le coté abject de cette intervention relative aux menstruations des femmes. Cette intervention a cependant un intérêt : elle permet de mieux cerner son paysage mental (pour ceux qui étaient encore sceptiques à ce sujet). Et je suis d'accord avec Météor : c'est évident que cela mérite une exclusion définitive.
(...) [barroso] dément formellement (hi hi) que cet objectif serait en contradiction avec ce qu'il a dans son parc automobile, à savoir une 4x4 Volkswagen Touareg qui crache du 265 g/ km qui d'après ses dires est surtout utilisé par sa femme (hi hi) et la Mercedes haut de gamme qu'il utilise pour ses déplacements officiels qui ne dég****e "que" 270 g/km (hi hi).

"miniTAX" qui se fait le porte-parole du Réseau Action Climat, on aura tout vu ! default_blushing.gifPrix Tuvalu du dérèglement climatique : la palme d’Or 2006 remise à José Manuel BARROSO, Président de la Commission européenne

http://www.rac-f.org/article.php3?id_article=1065

barroso_climat.jpg

Monsieur BARROSO utilise un véhicule consommant plus de 13.2 litres aux 100 km en zone urbaine et rejetant au moins 265g de CO2/km parcouru (hors climatisation),

reseau-action-climat-france.jpgcan.gif

RAC-France est membre du réseau Climat Action Network International -

http://www.climatenetwork.org

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué vendredi l'accord sur le réchauffement climatique conclu par les 27 dirigeants européens indiquant que cela présagait d'une coopération mondiale pour réduire les gaz à effet de serre. (...) Vendredi, les 27 pays se sont engagés à "réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 20% d'ici 2020 par rapport à 1990". Après avoir peiné, les Etats membres ont aussi trouvé un compromis sur un quota obligatoire de 20% pour les énergies renouvelables (éolienne, hydraulique, géothermique, solaire ou issue de la bio-masse) consommées d'ici 2020, qui va les obliger à investir dans de nouvelles sources d'énergie souvent coûteuses et en pleine évolution technologique.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,...054@7-50,0.html

Europe Follows Through! 20% by 2020

http://itsgettinghotinhere.org/1183

L'UE s'engage dans la révolution énergétique !

Bruxelles, Belgique — Le 09/03/07 - L'Union européenne vient de présenter dans le cadre du conseil de Printemps à Bruxelles son paquet énergie : au moins 20% de réduction d'émissions de gaz à effet de serre, 20% d'efficacité énergétique et 20% d'énergies renouvelables. Elle s'engage donc dans la révolution énergétique indispensable pour faire face à l'urgence climatique. (...)

http://www.greenpeace.org/france/news/2007...ion-energetique

L'Europe redouble d'ardeur contre le réchauffement

«L 'Europe de l'écologie», selon Jacques Chirac, est née. Les 27 chefs d'Etat et de gouvernement ont franchi, vendredi, un pas historique pour relever le défi climatique. Ils sont parvenus à s'entendre sur des objectifs contraignants et ambitieux pour tenter d'enrayer le réchauffement de la planète et ses conséquences humaines. (...) http://www.liberation.fr/actualite/terre/240021.FR.php

L'Europe se fixe un objectif de 20 % d'énergies renouvelables en 2020

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-...1-864064,0.html

Oui, un très grand moment de l'histoire de l'Europe. Mais, même si le nucléaire permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre, Chirac se plante : le nucléaire (fission) n'est pas une énergie renouvelable (Les réserves d'uranium 235 facilement accessibles représentent seulement quelques décennies de consommation actuelle). Son développement ne s'inscrit donc pas dans une stratégie de développement durable. Et la position de la France dans ce débat climatique et énergétique européen a été assez égoïste (intérêts nationaux placés devant les intérêts communautaires). Merci aux représentants d'Autriche, d'Irlande et d'Allemagne.

L'importance du parc nucléaire français ne doit pas être un alibi pour ne pas développer en France les énergies renouvelables : solaire, géothermie, éolien, biomasse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Son développement ne s'inscrit donc pas dans une stratégie de développement durable. Et la position de la France dans ce débat climatique et énergétique européen a été assez égoïste (intérêts nationaux placés devant les intérêts communautaires). Merci aux représentants d'Autriche, d'Irlande et d'Allemagne.

D'accord mais il y a pire que le nucléaire : le charbon dont la propreté récente ne me convainc pas (en tout cas pas en pratique à l'échelle mondiale), mieux vaut refermer cette boîte de Pandore.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

le charbon dont la propreté récente ne me convainc pas (en tout cas pas en pratique à l'échelle mondiale), mieux vaut refermer cette boîte de Pandore.

sûr, mais, malheureusement...

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord mais il y a pire que le nucléaire : le charbon dont la propreté récente ne me convainc pas (en tout cas pas en pratique à l'échelle mondiale), mieux vaut refermer cette boîte de Pandore.

Je suis entièrement d'accord avec toi : à l'heure actuelle, il n'existe pas de filière "charbon propre" ("propre" dans le sens "avec séquestration du carbone"). Et de plus les réserves mondiales de charbon sont limitées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'il y a une volonté politique, un mix nucéaire/renouvelables peut assurer en grande part la stabilisation progressive du fossile dans les prochaines décennies, en attendant de trouver mieux que le nucléaire et en supposant que l'on peut aller jusqu'à un doublement CO2 sans gros risques. Le problème, c'est que ce sont souvent les mêmes qui diabolisent aujourd'hui le carbone dans l'opinion qui ont diabolisé hier le nucléaire dans la même opinion. Le renouvelable seul, cela ne colle pas en l'état des besoins et cela impose une sérieuse "pénurie", notamment pour les émergents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'il y a une volonté politique, un mix nucéaire/renouvelables peut assurer en grande part la stabilisation progressive du fossile dans les prochaines décennies, en attendant de trouver mieux que le nucléaire et en supposant que l'on peut aller jusqu'à un doublement CO2 sans gros risques. (...)

Oui, c'est aussi mon avis : le recours au nucléaire se justifie dans le contexte climatique et énergétique actuel. Mais si l'on pense "énergie renouvelable" et "développement durable", c'est bien sur le solaire, le géothermique, l'éolien et la biomass qu'il faut miser. L'argent que l'on place dans le développement du nucléaire, c'est autant d'argent en moins pour le développement des renouvelables. Et en France, on est les champions du déséquilibre en la matière.Je suis favorable à une poursuite des recherches sur le nucléaire (fusion etc.), mais si et seulement si cela ne conduit pas à laisser de coté le développement des ENR. Il s'agit donc de trouver un équilibre.

La solution réside de toute façon dans un mix énergétique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Agde (34) littoral ouest Hérault

C'est marrant quand même : il y a quelques jours, une cour de justice anglaise condamne Al Gore en relevant 9 erreurs dans son film. Et aujourd'hui, il est prix nobel de la paix...

En tous cas, ça va mettre encore plus de l'eau au moulin entre les réchauffistes et les sceptiques. La tension monte...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...