Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Sign in to follow this  
Alain Coustou

4ème Rapport du GIEC-IPCC

Recommended Posts

(...)

Bon ce n'est pas l'objet de ce post, mais quelqu'un connait-il un bon lien sérieux qui parle des réserves ultimes de charbon?

C'est le sujet qui me préoccupe principalement, je dois dire.

Peut-être à tort, mais si quelqu'un a les renseignements, qu'il ne se gêne pas.

Là tu as un rapport français du WCI sur le charbon, daté de 2005 (d'autres ressources sur le site anglais) :

http://www.worldcoal.org/french.asp

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Là tu as un rapport français du WCI sur le charbon, daté de 2005 (d'autres ressources sur le site anglais) :

http://www.worldcoal.org/french.asp

merci pour le lien

au sujet du scénario A1F1 j'ai glané ceci en provenance du site de JM Jancovici:

Un exemple de scénario de la variante A1FI : A1C-MESSAGE

Voici quelques chiffres qui caractérisent ce scénario :

la consommation d'énergie par habitant et par an monte jusqu'à 7,8 tonnes équivalent pétrole en 2100 (moyenne mondiale), ce qui représente 4,9 fois la valeur de 2000, ou encore ce que consomme un Américain aujourd'hui.

la consommation de ressources fossiles par an monte jusqu'à 30 milliards de tonnes équivalent pétrole (en abrégé Gtep) en 2100, soit 4 fois plus qu'aujourd'hui, essentiellement avec du charbon, et la consommation totale d'énergie atteint 55 Gtep, soit 6 fois plus qu'aujourd'hui (graphique ci-dessous).

scnarioa1f1jv7.jpg

Consommation annuelle d'énergie dans le scénario A1C-MESSAGE

ce scénario conduit à une consommation cumulée de 1.152 Gtep de charbon , soit presque 2 fois les réserves prouvées d'aujourd'hui, mais moins de 50% des ressources ultimes estimées (la réserve est ce que l'on sait que l'on peut déjà extraire aujourd'hui, la ressource ultime est ce que l'on pense que l'on pourra extraire avant épuisement complet, en tenant compte des découvertes futures et de l'amélioration des techniques de récupération, ces deux derniers points étant bien entendu spéculatifs par nature).

Ce scénario consomme également 440 Gtep de pétrole en un siècle (les ressources ultimes estimées sont aujourd'hui de l'ordre de 450 Gtep en incluant le pétrole non conventionnel) ainsi que 500 Gtep de gaz (ressources ultimes estimées aux alentours de 300-400 Gtep, sans compter les hydrates de méthane).

Ce scenario fait aussi largement appel aux sources non carbonnées : il suppose par exemple l'existence d'un parc de 12.000 réacteurs nucléaires de 1400 MWe chacun, contre environ 400 en 2000. Il faut aussi exploiter à des fins énergétiques 20% des terres émergées, ou encore 75% de la surface de forêts (supposée la même qu'en 2000), avec une hypothèse de rendement net moyen de 3 tep par hectare de forêt exploitée.

Il s'agit donc d'un scénario qui reste plausible (personne ne peut dire qu'il est totalement impossible) mais qui décrit clairement une hausse très rapide de la consommation d'énergie et un monde poussé pas très loin de ses "derniers retranchements" pour les énergies fossiles (sauf pour le charbon). Avec ce scénario, la concentration atmosphérique de CO2 en 2100 avoisine 1100 ppm, soit 3 fois la concentration actuelle en chiffres ronds.

En fait la "plausibilité" de ce scénario dépend moins des ressources (avec le charbon on peut probablement consommer 2000 Gtep de combustibles fossiles en un siècle, et avec les surgénérateeurs on peut aussi faire fonctionner 12.000 réacteurs sans problèmes de ressources) que de ce que seront les premiers effets d'un changement climatique de grande ampleur sur l'humanité. Si cela désorganise suffisemment la vie de notre espèce, notre activité manufacturière d'effondrera, donc la consommation d'énergie et les émissions avec.

Source : Emissions Scenarios, GIEC, 2000

contrairement à ce que je disais ce n'est pas un scénario particulièrement "raisonnable" ni même très vraisemblable.

c'est un scénario comme le dit JMJ "d'un monde poussé à ses derniers retranchements".

Mais c'est un scénario où la croissance énergétique annuelle n'est que de 1.15% par an.

Ce dernier point est bien sûr à méditer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...