Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Accès libre aux modèles de Meteo-France pour 2015


Recommended Posts

Posted
Baume-les-dames (25) 270 m.
il y a 16 minutes, Iefan a dit :

Du coup on se demande si Arome et arpège seront maintenu en Open data...  Suspens dans les prochains jours.

 

Moi j'y crois pas du tout, je pense qu'il va sauté. Comme par hasard le grand ménage à commencer le 2 Janvier, alors que le décret à eu démarré le 1 er Janvier, il n'y a pas de hasard il ont reçu  des ordres de plus haut.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 312
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Ca me fait doucement rire les nombreux « passionnés » qui s’insurgent en disant « MF ne pense qu’au fric, scandaleux ! » alors qu’une des raison de la fermeture de l’accès à ces données (non publiques

Meteociel frappe à nouveau un grand coup en proposant l'ensemble des stations MF avec les données 6 min : https://www.meteociel.fr/actu/731/stations_radome_et_donnees_6_minutes/?fbclid=IwAR3txMX0RFZYi

J'ai sollicité la comm' de MF via Twitter pour en savoir plus:    A priori, je pense que ce décret couvre MF sur ce qui a déjà été mis en place en janvier dernier, à savoir l'accès Prem

Posted Images

il y a 34 minutes, Ciel d'encre a dit :

Ils ont commencé par nous supprimer l'accès à Catherine Laborde...Ce décret va loin ! 

 

Je savais qu'il y en avait de bien renseignés ici xD :

 

M1873_cache_s012017.jpg

 

ça part en couille... y'en a un qui l'avait bien senti et qui va faire le ménage !

 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Arêches (73) 1070 mètres. Béziers (34) 4 à 5 mois par an.

Je sais pas si ce débat à sa place ici mais :

C'est juste un hasard si Meteo60 a lâché aujourd'hui aussi ?

Bizarre ...

Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

Ca me fait doucement rire les nombreux « passionnés » qui s’insurgent en disant « MF ne pense qu’au fric, scandaleux ! » alors qu’une des raison de la fermeture de l’accès à ces données (non publiques au passage) est sans doute due au fait de ces mêmes « passionnés » (pas tous, mais une partie) allaient piocher dans ces données pour produire des produits qu’ils commercialisaient ensuite sous forme de « prévisions », ou de services divers et variés (sans parler des revenus publicitaires).

 

Je pense qu’ils pourraient au contraire s’estimer heureux de ne pas finir avec un procès aux fesses !

 

 

Après on ne va pas se mentir c’est une grande perte pour tous ceux qui aiment consulter les données en temps réel sur tout le territoire (au-delà des synop’ en accès libre), mais heureusement il reste Infoclimat (réseau Static, cartes en temps réel...) qui voit d’ailleurs là sa stratégie honnête (depuis le début ! sans infléchir sa ligne) "récompensée" : pas de coupure de données ici !

  • J'aime 21
Link to post
Share on other sites
Posted
L'Isle d'Abeau (38) - 255 m // Lyon 6

Merci en tout cas pour votre suivi, et les informations.

J'avais eu une réunion mi-décembre, durant laquelle nous avions eu une petite présentation de ce décret, avec pour conclusion qu'il ne concernerait que deux acteurs au sein du ministère (je travaille au Ministère de l'Ecologie - qui ne comporte plus le mot « Ecologie » d'ailleurs), à savoir l'IGN et Meteo-France. Nous n'avions bien entendu pas eu de précisions, étant donné que peu de services travaillent directement avec MF.

Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Ciel d'encre a dit :

Ils ont commencé par nous supprimer l'accès à Catherine Laborde...Ce décret va loin ! 

Ce décret a notamment pour but de Laborder la météo autrement tout simplement !

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

En tout cas c'est le grand flou chez MF concernant les modèles car suite à des échanges sur Facebook, des gens de chez MF (y compris ceux travaillant sur la mise à disposition des modèles en open data) ont découvert hier avec surprise le fameux décret paru sur Légifrance début décembre !

 

"Personne" ne semble être au courant, ils travaillaient même sur la mise à disposition de données nouvelles d'après les dires de certains prévis donc c'est la contradiction et le flou total... C'est à mon avis pour ça que tu n'obtiens pas de réponses à tes tweet Sebaas...

 

Décret gouvernemental mais la "base" n'est au courant de rien, comme souvent...

  • J'aime 9
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

On s'attend au pire mais on espère le meilleur :)

Edited by gugo
Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Vincent_L a dit :

En tout cas c'est le grand flou chez MF concernant les modèles car suite à des échanges sur Facebook, des gens de chez MF (y compris ceux travaillant sur la mise à disposition des modèles en open data) ont découvert hier avec surprise le fameux décret paru sur Légifrance début décembre !

 

"Personne" ne semble être au courant, ils travaillaient même sur la mise à disposition de données nouvelles d'après les dires de certains prévis donc c'est la contradiction et le flou total... C'est à mon avis pour ça que tu n'obtiens pas de réponses à tes tweet Sebaas...

 

Décret gouvernemental mais la "base" n'est au courant de rien, comme souvent...

 

Disons qu'un décret, qui plus est invoquant une possibilité ("catégories de données [...] qui peuvent être soumises"), pour l'instant sans directives d'application expressément envoyées aux services, n'a aucune raison de rentrer en application.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
il y a une heure, Ciel d'encre a dit :

Il faudra qu'on explique un jour pourquoi aux Etats-Unis la NOAA donne librement accès à son imagerie radar, ainsi qu'à des données de modèles numériques jusqu'à des mailles très fines, tandis qu'en France où l'on se targue d'être les champions du monde du service public (autant que nous sommes "patrie des Droits de l'Homme") les citoyens doivent payer (une seconde fois) des données dont, via leurs impôts (leurs contributions à la dépense publique), ils ont déjà participé à financer la production. La météo n'étant un exemple d'un phénomène assez courant dans notre pays...

Je suis totalement d'accord....

Amérique en météo on a tout (enfin ce qu'il faut)....... en France que dalle (si les modèles disparaissent)....

Edited by gugo
Link to post
Share on other sites

Si le marché de la météo était fort (il ne l'est pas), il empêcherait l'Etat de faire marche arrière, car quand on ouvre une opportunité aussi énorme pour un secteur d'activité, c'est irresponsable de la refermer 2 ans après, voire illégale (en cherchant bien). Mais à la base, cette idée d'appliquer l'open data à un produit initialement très cher était du grand n'importe quoi, car beaucoup trop brutale. On devinait bien que c'était un cadeau à très courte durée de vie sur lequel il ne fallait surtout pas s'engager. Mais venant d'un Etat sensé aider la croissance, c'est quand même la preuve d'une négligence voire d'un snobisme affirmé : les entreprises ont besoins de signaux graduels sur la politique de l'Etat, pas de découvrir, sans aucun préavis, du jour au lendemain que les prix ont changé de 10000 euros, dans un sens comme dans l'autre.

Je dis cela, je ne fais plus partie d'aucune entreprise météo.

Edited by Cotissois 31
Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Cotissois 31 a dit :

Si le marché de la météo était fort (il ne l'est pas), il empêcherait l'Etat de faire marche arrière, car quand on ouvre une opportunité aussi énorme pour un secteur d'activité, c'est irresponsable de la refermer 2 ans après, voire illégale (en cherchant bien). Mais à la base, cette idée d'appliquer l'open data à un produit initialement très cher était du grand n'importe quoi, car beaucoup trop brutale. On devinait bien que c'était un cadeau à très courte durée de vie sur lequel il ne fallait surtout pas s'engager. Mais venant d'un Etat sensé aider la croissance, c'est quand même la preuve d'une négligence voire d'un snobisme affirmé : les entreprises ont besoins de signaux graduels sur la politique de l'Etat, pas de découvrir, sans aucun préavis, du jour au lendemain que les prix ont changé de 10000 euros, dans un sens comme dans l'autre.

Je dis cela, je ne fais plus partie d'aucune entreprise météo.

 

A te lire, ça donne l'impression que c'est certainement de très mauvaise augure pour Arome et Arpège... :S

 

M'enfin pour le moment, il ne semble pas y avoir réellement de réponses et de réactions à la suite de cette rumeur.

 

Ce serait juste pitoyable et comique à la fois, de voir soudainement ces deux modèles récemment laisser en libre accès, retourner dans la caverne d'Ali Baba, mais bon...

Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas ce qui va se passer, pas plus que vous, mais je sais juste que sur ce forum, les rumeurs n'ont pas toujours été fausses car certains ont de bons contacts. Et pour ceux qui veulent des modèles météo de qualité, il y en a toujours, si on s'y connaît.

Edited by Cotissois 31
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Ciel d'encre a dit :

Il faudra qu'on explique un jour pourquoi aux Etats-Unis la NOAA donne librement accès à son imagerie radar, ainsi qu'à des données de modèles numériques jusqu'à des mailles très fines, tandis qu'en France où l'on se targue d'être les champions du monde du service public (autant que nous sommes "patrie des Droits de l'Homme") les citoyens doivent payer (une seconde fois) des données dont, via leurs impôts (leurs contributions à la dépense publique), ils ont déjà participé à financer la production. La météo n'étant un exemple d'un phénomène assez courant dans notre pays...

On peut même aller encore plus loin. L'idée de distribuer le code source d'AROME et d'ARPEGE avait été envisagée (au même titre que le code source des impôts ou celui qui permet l'affectation des futurs étudiants lors de l'APB si je ne dis pas de bêtises) puis finalement annulée.

En théorie on devrait le diffuser ce code source puisqu'il a été financé par nos impôts. Or, de nombreux critères montrent que le modèle ARPEGE est le deuxième meilleur sur le domaine Européen juste après le CEP, suivi de très près par le modèle UKMO et bien devant le modèle GFS (bien que l'écart semble diminuer). Les Américains seraient alors ravis de disposer d'un très bon modèle et auront alors les moyens, contrairement à nous, de le faire tourner sur des machines beaucoup plus performantes que celles que nous disposons actuellement en France. La question légitime qui se poserait alors à MF est celle de la pertinence de garder un modèle global qui finalement n'est pas si bon : pourquoi ne pas simplement utiliser l'excellent modèle CEP ou bien le nouvel excellent modèle Américain ?

L'open data c'est aussi une question de moyen et il est plus délicat à mettre en place en France et en particulier à MF puisque nous devons garder un service public (donc à budget limité) fort et innovant qui continue d'assurer les missions régaliennes, tout en permettant à d'autres acteurs de pouvoir émerger sur les domaines que nous ne traitons pas (des petites entreprises, bureaux d'études, ...)  et le tout dans un contexte de saine compétition internationale qui nous pousse à toujours plus d'excellence.

Edited by Thomas_35
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonsoir,

 

Si les modèles Aromes-arpege disparaissent ça serait pour quand? On va passer l'hiver? 

En espérant toujours qu'ils ne partent pas...

 

Gugo. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Ciel d'encre a dit :

Il faudra qu'on explique un jour pourquoi aux Etats-Unis la NOAA donne librement accès à son imagerie radar, ainsi qu'à des données de modèles numériques jusqu'à des mailles très fines, tandis qu'en France où l'on se targue d'être les champions du monde du service public (autant que nous sommes "patrie des Droits de l'Homme") les citoyens doivent payer (une seconde fois) des données dont, via leurs impôts (leurs contributions à la dépense publique), ils ont déjà participé à financer la production. La météo n'étant un exemple d'un phénomène assez courant dans notre pays...

 

Parce que le modèle économique de la météorologie est tout à fait différent aux Etats-Unis ! Le National Weather Service (NWS) ou service météo américain ne fait pas de commerce et est subventionné à 100% par l'état ! Or, Météo-France est directement subventionné à 55% (195,55 M€) par l'Etat en 2015; et donc pour se financer fait du commerce, et tout comme un commerçant ne donne pas les produits qu'il vend ce serait donc se tirer dans le pied que de tout offrir gratuitement.

On peut effectivement se poser la question pertinente de pourquoi Météo-France n'est pas financé à 100% par l'Etat, sur le modèle américain ce qui lui permettrait de mettre toutes ses données à disposition gratuitement. Mais bizarrement, la subvention de l'état a diminué de 15,8 M€ depuis 2013, ce qui n'accrédite pas le fait qu'on aille dans cette direction.


D'autre part, j’accours dans n'importe quelle entreprise du pays, demander qu'ils m'offrent tout un tas de produits, et oui je ne vais pas payer une seconde fois tout ce que "l'argent public collecté via l'impôt" leur a offert : la formation des employés largement subventionnée par l'enseignement supérieur français, les routes qui mènent aux usines, le déploiement des réseaux de télécommunication et d'électricité, les allègements de charges sociales, les baisses d'impôts diverses et variées, les aides à l'installation, les aides à l'emploi...etc

 

Il y a 6 heures, Cotissois 31 a dit :

quand on ouvre une opportunité aussi énorme pour un secteur d'activité, c'est irresponsable de la refermer 2 ans après, voire illégale (en cherchant bien).

Pas cool pour le business oui. Illégal je ne pense pas même en sortant le code du commerce.

 

Il y a 6 heures, Cotissois 31 a dit :

les entreprises ont besoins de signaux graduels sur la politique de l'Etat, pas de découvrir, sans aucun préavis, du jour au lendemain que les prix ont changé de 10000 euros, dans un sens comme dans l'autre.

Tu as raison c'est une gouvernance à long terme. Ça semble du bon sens mais bon ça n'a pas un écho incroyable chez nos concitoyens...

 

Il y a 5 heures, Thomas_35 a dit :

En théorie on devrait le diffuser ce code source puisqu'il a été financé par nos impôts.

Déjà c'est un raccourci un peu rapide. Il a été développé et imaginé par des chercheurs durant leur temps de travail dans un établissement dont une partie des recettes sont publiques.

Soit les personnes sont intégralement financées par de l'argent public et c'est de la recherche et même dans ce cadre là la propriété intellectuelle et les brevets ne sont pas oubliés.

Soit elles diffusent gratuitement le fruit de leur travail et ça s'appelle couler son entreprise.

Edited by Marc09
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Marc09 a dit :

Déjà c'est un raccourci un peu rapide. Il a été développé et imaginé par des chercheurs durant leur temps de travail dans un établissement dont une partie des recettes sont publiques.

Soit les personnes sont intégralement financées par de l'argent public et c'est de la recherche et même dans ce cadre là la propriété intellectuelle et les brevets ne sont pas oubliés.

Soit elles diffusent gratuitement le fruit de leur travail et ça s'appelle couler son entreprise.

Je n'y connais pas grand chose aux brevets et compagnie mais à mon avis il ne faut pas trop compter là dessus ^^ (hormis sur certains domaines à forts enjeux commerciaux, militaires, ...). En général à MF dès qu'une avancée en recherche a lieu, un article est publié et donc permet le partage des connaissances avec théoriquement tout le monde (dans la réalité c'est pas si simple car certains organismes trouvent encore le moyen de se faire de l'argent en limitant financièrement cet accès, mais ça devrait changer progressivement). Tout le monde est donc libre de reprendre le travail qui a été fait, à condition d'en avoir les moyens et les compétences. Pour caricaturer légèrement, donner le code source, c'est permettre la reprise de ce travail à tous ceux qui en ont les moyens sans forcément beaucoup de compétences.  Ce qui revient à terme, je suis d'accord avec toi, à couler son entreprise.

Edited by Thomas_35
Link to post
Share on other sites
Guest Sky Blue
Il y a 13 heures, Cotissois 31 a dit :

Je ne sais pas ce qui va se passer, pas plus que vous, mais je sais juste que sur ce forum, les rumeurs n'ont pas toujours été fausses car certains ont de bons contacts. Et pour ceux qui veulent des modèles météo de qualité, il y en a toujours, si on s'y connaît.

Effectivement on peut se consoler comme ca, avant on s'en sortait quand même.

Même si Arome pour la précision et notamment des volumes de RR est redoutable.

Je serais déçu si ARP et AROME disparaissent, mais pas de quoi révolutionner ma vie pour autant.

Edited by Sky Blue
Link to post
Share on other sites
Posted
Les Estables (1350m)

Bonjour,

 

Citation

Or, Météo-France est directement subventionné à 55% (195,55 M€) par l'Etat en 2015; et donc pour se financer fait du commerce, et tout comme un commerçant ne donne pas les produits qu'il vend ce serait donc se tirer dans le pied que de tout offrir gratuitement.

 

Certes, mais les recettes commerciales ne représentent que 8%, c'est à dire pas grand chose au final :

353 millions € qui se répartissent ainsi :
- Subvention d'État (hors subvention Eumetsat) : 55,4 %
- Subvention au titre de la contribution Eumetsat : 7,3%
- Redevances aéronautiques : 24,2 %
- Recettes commerciales (hors filiales) : 8,5 %
- Autres recettes : 4,6 %

La mise à disposition gratuite des modèles et leur succès était peut être un moyen de montrer la pertinence des outils développés par MF et ainsi d'augmenter les recettes commerciales s'il advenait que l'accès aux modèles soit payant à l'avenir.

Pour la différence avec les Etats-Unis, cela ne vient pas uniquement du financement mais d'une politique française vis à vis des services publics et de leur conception qui est différente des Etats-Unis et bien moins libéral.

 

Edited by snowman43
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...