Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Quelques sommets pyrénéens


Arkus
 Share

Recommended Posts

Comme depuis quelques années, le début d'automne m'a donné des ailes pour profiter de la montagne dans ce créneau si particulier où les lumières s'adoucissent, mais le terrain reste encore estival, d'autant que cette année l'arrière saison a été belle au point de mener les prolongations jusqu'au début novembre. Cette fois j'ai choisi de mener mes explorations dans les étages supérieurs des Pyrénées en allant grimper sur quelques uns des sommets remarquables du massif.

Pic de Hourgade

Le premier épisode démarre tranquillement fin septembre au Pic de Hourgade, sommet situé à l'extrémité ouest du massif du Luchonnais. J'avale rapidement le dénivelé sur un horaire un peu tardif, et atteint le petit lac perché sous le sommet aux dernières lueurs du jour.

imgk6910.jpg

Au petit matin, malgré une fin de nuit encore bien claire, les nuages s'empilent rapidement et masqueront malheureusement une bonne partie des lumières du levant, mais sans pour autant trop envahir la vue.

imgk7012.jpg

Les plus hautes cimes se font quand même attaquer, comme le Pic des Spijeoles qui lâche une longue fumerolle.

imgk7011.jpg

Finalement un rayon percera sur le lac pendant la descente :

imgk7013.jpg

Pic de Campbieil

La deuxième étape se déroule une semaine plus tard au Pic de Campbieil qui m'avait déjà bien plu l'année dernière, cette fois je n'y monterai que pour le coucher de soleil. L'ambiance est bien limpide et dorée, un peu fraîche dans l'ambiance post frontale. Une mer de nuage s'est engouffrée en contre-bas dans la vallée de la Neste d'Aure.

imgk7112.jpg

Belle étendue nuageuse également sur le Béarn à l'arrière du Pic Long

imgk7111.jpg

La nuit tombe et les couleurs du crépuscule prennent rapidement en même temps que la lune commence à se détacher

imgk7113.jpg

Derrière la Munia, quelques nuages plus élevés glissent le long des versants espagnols

imgk7114.jpg

Je reste contemplatif jusqu'à la nuit complète, dans la clarté lunaire avant de redescendre

imgk7115.jpg

Pic Perdiguère

15 jours plus tard, retour dans la massif du Luchonnais, mais cette fois, échauffé par les premières sorties, je m'attaque à un plus gros morceau : le point du culminant du massif, Pic Perdiguère. Je m'émerveille sans traîner devant les couleurs d'automne qui prennent bien aux lacs d'Oô et Espingo, pour arriver avant le soir au refuge du Portillon. J'en profite pour reconnaître les abords du lac qui me permettront d'atteindre ma destination le lendemain aux aurores. En même temps, j'admire les couleurs du couchant au dessus de ses eaux bleues.

imgk7610.jpg

Le refuge est bien rempli pour un week-end de fin octobre, et je passe une soirée agréable à partager quelques impressions avec les autres équipées. Le lendemain, comme promis, départ à la frontale bien avant le lever du jour, accompagné par une lune du matin.

imgk7611.jpg

J'évolue de cairn en cairn dans un paysage minéral, sous un superbe ciel étoilé.

imgk7612.jpg

Le jour se lève en arrivant au col de Litérole, où les premières couleurs illuminent l'horizon oriental.

imgk7613.jpg

J'attaque l'arête finale alors que la destination se dévoile, dressée sous les dernières étoiles d'Orion, plus qu'un dernier effort !

imgk7614.jpg

Une fois là-haut, le ciel m'accueille par un embrasement des cirrus, l'effort est récompensé !

imgk7615.jpg

La vue plonge vers le lac où j'étais peu de temps avant

imgk7616.jpg

Le panorama se dévoile dans toutes les directions et la vue porte au loin jusqu'au Mont Perdu et Vignemale ...

imgk7710.jpg

... également vers les majestueux Posets qui sont juste en face ...

imgk7711.jpg

... et bien sûr l'Aneto qui se découpe en contre-jour :

imgk7712.jpg

Un dernier regard, et la descente est amorcée tranquillement

imgk7713.jpg

Mont Perdu

Pour ce quatrième et dernier volet, je décide de clôturer magistralement cette saison en allant explorer le massif du Mont Perdu, emblème des Pyrénées s'il en est ! Après une bonne montée dans les flancs sud pelés, je débouche sur le plateau qui offre une vue presque andine sur toute la chaîne, et le chemin pointe vers l'objectif du week-end, le tout sous un "écrasant" soleil de novembre.

imgk7810.jpg

Je traverse de grandes étendues plates, avant de déboucher brutalement au bord du vertigineux canyon glaciaire d'Ordesa qui s'ouvre sous mes pieds !

imgk7811.jpg

La vue est toute aussi prenante vers le cirque de Soaso, mais la lumière déjà belle me rappelle que je ne dois pas traîner pour atteindre le bivouac de l'Etang Glacé, situé au col visible au centre de la photo :

imgk7812.jpg

De fait, je grimpe les derniers mètres du sentier au moment où les rayons du soleil couchant embrasent la montagne

imgk7813.jpg

Je profite du panorama à l'heure bleue, au bord du lac qui est effectivement déjà gelé

imgk7816.jpg

L'ambiance est fabuleuse, et chose rare à expérimenter, le silence total, seulement rompu par quelques rares avions qui passent 7km au dessus. La lune se couche pendant la nuit au moment où Orion, éternel veilleur nocturne apparaît au dessus de la destination du matin.

imgk7815.jpg

Une heure avant le jour, je prend un bon thé chaud pour me motiver : je réalise que la nuit a été plus froide que je ne pensais en voyant la glace formée à l'intérieur de la gourde. Ensuite, c'est une bonne grimpette un peu pénible dans le raidillon qui reste avant le sommet, mais arrivé en haut, la vue est imprenable !

imgk7817.jpg

Les premiers rayons embrasent la paroi est du Cylindre du Marboré :

imgk7818.jpg

Au sud, le regarde porte jusque sur la mer de nuages qui couvrent les plaines d'Aragon, derrière les étonnants reliefs du plateau calcaire perché

imgk7910.jpg

Une fois redescendu d'un étage, quelques sculptures nuageuses s'emparent des crêtes en réponse aux strates rocheuses tourmentées du massif

imgk7911.jpg

A l'est l'autre canyon remarquable, celui d'Anisclo me fait de l'oeil

imgk7912.jpg

Je profite du chemin du retour pour m'en approcher, et du haut du Mondoto, la vue est effectivement plongeante !

imgk7913.jpg

Ainsi s'achèvent mes explorations estivo-automnales de 2014, à bientôt pour de prochaines séries !

Link to post
Share on other sites

Posted
Poitiers-ouest / Brive-la-Gaillarde / Moulins

Vraiment sublime arkus ! wub.pngwub.png

Sacré effort sur le terrain, et surement de travail en post-traitement mais ça en valait clairement le coup !

Utilises-tu parfois un filtre pour arriver à un si beau résultat ?

Et quelle est donc cette petite lueur verte que l'on voit au sol à droite sur ta photo du lac Glacé à l'heure bleu ?

Link to post
Share on other sites

Posted
Nîmes(30) - Lattes(34)

Fiou, c'est sublime Louis !! J'aurais bien aimé être de la partie, mais travailler le samedi soir, c'est gênant pour une sortie sur 2 jours .. dry.png

Il va falloir que je monte avec toi si t'as prévu une sortie dimanche prochain ( et si le temps le permet ), histoire de lancer ma saison hivernale !

Link to post
Share on other sites

Merci à tous d'êtres passés !

Utilises-tu parfois un filtre pour arriver à un si beau résultat ?

Et quelle est donc cette petite lueur verte que l'on voit au sol à droite sur ta photo du lac Glacé à l'heure bleu ?

Pour te répondre, je n'ai pas utilisé de filtre sur le terrain, même si un polarisant n'aurait pas été de trop par moments. En revanche il y a des filtres dégradés en post-traitement sur une bonne partie des images.

Pour la tache verte, c'est simplement un flare du à la lune.

Link to post
Share on other sites

Posted
Illkirch-Graffenstaden (143 m) et Entzheim (149 m)

Magnifiques photos sorcerer.gif

Les canyons sont vraiment impressionnants et je ne pensais pas qu'il y en avaient dans les Pyrénées !

Merci pour cette découverte !

Link to post
Share on other sites

Posted
Brassac les Mines (sud 63) 405m sur les bords de l'Allier

Tout simplement grandiose !

Merci de la même dimension.

Link to post
Share on other sites

Posted
Cannes (06) ou Le Palais sur Vienne (87)

Ce genre de truc, ça va probablement te marquer un long moment !

Magnifique reportage !

Link to post
Share on other sites

Merci encore à tout le monde !

Les canyons sont vraiment impressionnants et je ne pensais pas qu'il y en avaient dans les Pyrénées !

En fait les Pyrénées sont quand même une chaîne assez vaste, je m'étonnais moi-même l'autre jour en constatant que la distance entre les 2 sommets de 2000 m les plus éloignés (même pas de l'Atlantique à la Méditérannée), le Pic d'Orhy et le Canigou, est de 290 km, soit la distance entre Nice et Genève.

Et en plus de ça, bon nombre des sites remarquables de la chaîne sont situés versant espagnol, et sont largement méconnus en France. Je ne compte pas le nombre d'endroits que j'ai envie de visiter !

Link to post
Share on other sites

Posted
Paris II & VIII (occasionnellement Besançon)

Wahou ! Les mots manquent pour décrire la beauté de ces images default_ohmy.png/emoticons/ohmy@2x.png 2x" width="20" height="20">

Merci du partage, vraiment ! Décidément c'est un endroit que j'aimerais découvrir prochainement wub.png

Link to post
Share on other sites

Wouarf, cette claque!!!

Merci Arkus, pour avoir partagé ce magnifique hommage à la chaîne pyrénéenne! C'est vraiment du grand art, bravo!

Link to post
Share on other sites

Posted
Vernosc-les-Annonay à 5km à l'Est d'Annonay dans le Nord Ardèche (07)

Pfoulala superbes photos on en prend plein les poumons yeux!!!!!

Link to post
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...