Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Prévisions dans le Nord-Est


Recommended Posts

Posted
Bitschwiller-lès-thann (370m)

Coup de froid confirmé ce matin mais un notera un assèchement tout de même :

 

graphe3_1000_586_283___Strasbourg.gif

 

Les modalités restent donc à affiner, si assèchement il y a le risque de gel serait hélas plus important....

 

A suivre

Link to post
Share on other sites

  • Replies 109
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Posted
Massif du Hohneck, 1220m

il y a 18 minutes, MATT_68 a dit :

 

Les modalités restent donc à affiner, si assèchement il y a le risque de gel serait hélas plus important....

 

A suivre

 

Risque de gel bien présent, c'est sûr, mais peu à peu j'ai malgré tout l'impression que dans 90% das cas ça ne se concrétisera pas réellement, et heureusement.

Est-ce moi ou les situations de ce genre là sont sur les cartes souvent bien plus froides qu'observées sur le terrain par après? Genre on s'attend à tant et tant, et finalement on se retrouve avec  quelques, voire plusieurs degrés en plus ( je parle pour la plaine, la masse d'air en altitude sera globalement ce qu'elle est déjà sur les cartes actuelles des modèles).

Parce qu'à part sous flux continental sec anticyclonique ( et encore!), il a été très difficile ces dernières saisons de chopper du vrai froid en basse couche.

Et à ce sujet, on ne peut pas non plus ne pas oublier ce qui s'est passé l'hiver dernier ( et les précédents souvent aussi), où on peinait réellement à avoir des gelées nocturnes malgré des conditions que l'on pensait pourtant globalement propices (  nuit claire, ou à l'inverse sous activité dépressionnaire " froide" ). Je sens qu'il pourrait en être de même pour les jours à venir: on n'est clairement pas en situation de froid continental sec. Bien au contraire. Plus de peur que de mal?

Après, dans les endroits réellement prédisposés, trous à froid et autres, le risque de gel sous abri est effectivement sensiblement plus grand.

 

Link to post
Share on other sites

Il y a 13 heures, gab89 a dit :

Le plus inquiétant c est le risque ( c est même certain maintenant ) de forte gelée qui vont détruire les bourgeons des arbres fruitiers, notamment les cerisiers.

Après les averses de samedi a lundi, si le système dépressionnaire de mardi sur la mer du nord descend suffisamment vers le sud  notre secteur pourrait voir de la neige en plaine si jamais le front arrive après une nuit dégagé et froide.

 Et bien sûr également les vignes qui sont très sensibles, -1° humide c'est cuit. Très longtemps que ce n'est pas arrivé. 

 

Link to post
Share on other sites

Posted
Dauendorf 230m (67) le week-end et Nancy (54) la semaine

Dans le bulletin météo de TF1 hier soir, MF parle d'un possible risque de neige jusqu'en plaine lundi matin. Assez déprimant.

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Nabor (67) - 312 m au pied du mont Ste-Odile

il y a 35 minutes, Mart67 a dit :

Dans le bulletin météo de TF1 hier soir, MF parle d'un possible risque de neige jusqu'en plaine lundi matin. Assez déprimant.

Rassure-toi, il ne neigera pas à Strasbourg si c'est ce que tu crains.

Par contre si il pleut par 5°C ça peut être déprimant oui, dans ce cas vaut mieux de la neige !

Link to post
Share on other sites

Même si le décrochage d'air froid est important, je pense que dans ce type de configuration nous pourrions être à l'abri de gelées marquées voir des gelées tout court.

 

Si en altitude l'air est bien froid au niveau du sol et même à 850hpa le flux est orienté nord dimanche puis se redresse à l'ouest le tout sous des pressions évoluant autour du 1015hpa donc faiblement dépressionnaires .

 

En conséquence il faut s'attendre surtout à pas mal de nébulosités porteuses de faibles précipitations, donnant aux heures les plus froides de lundi ou mardi matin, potentiellement quelques flocons ou mélanges en plaine.  Les températures devraient être froides pour la saison surtout en journée (inférieures à 10°), mais les nuits et matinées pourraient être épargnées par le gel par notre nébulosité et un vent d'ouest régulier. En cas d'éclaircies nocturnes pourquoi pas un thermomètre passant sous le point de congélation mais bien loin du risque de gel marqué néfaste en cette saison (type -3/-4°).

 

Le plupart des configurations à gel marqué en cette saison allient généralement air froid en altitude mais surtout quelques heures de flux continental (ENE) qui permet l'asséchement de la masse d'air et des nuits clairs, pour l'instant les modélisations semblent exclure tout flux en basse couche de composante ENE mais au pire nord dimanche puis rapidement tournant vers l'ouest.

 

Le plus gros risque de gel marqué réside dans la nuit de dimanche à lundi avec l'association de l'air très froid sur toute la colonne atmosphérique (-5/-6° à 850hpa et <-30° à 500hpa) associé à un flux en basse couche encore nordique, mais le vent sensible en basse couche pourrait nous sauver. Il faudra néanmoins surveiller la situation.

L'autre fenêtre sensible pourrait se situer en seconde moitié de semaine avec la remonté des pression associées au résidu d'air froid en altitude (T° autour de 0° à850hpa) pouvant donner des nuits clairs et calmes.

 

A suivre

 

Link to post
Share on other sites

Posted
Baume-les-dames (25) 270 m.

Il y a 22 heures, gab89 a dit :

Le plus inquiétant c est le risque ( c est même certain maintenant ) de forte gelée qui vont détruire les bourgeons des arbres fruitiers, notamment les cerisiers.

Après les averses de samedi a lundi, si le système dépressionnaire de mardi sur la mer du nord descend suffisamment vers le sud  notre secteur pourrait voir de la neige en plaine si jamais le front arrive après une nuit dégagé et froide.

 

Enfin maintenant ce n'est même plis sous forme de bourgeons puisque quasiment tous les arbres au ont moins des petites feuilles.

Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Pour dimanche, c'est fort probable que des averses prennent un caractère solide jusqu'en plaine dans l'après midi au vue de la masse d'air  ( -5-6°) avec de la grele et du gresil. Toujours pour dimanche, un gel prononcé reste fortement possible au levée du jour, peut etre autour de -3° dans les campagnes, la végétation risque de sérieusement souffrir pendant une semaine minimum

Link to post
Share on other sites

Posted
Baume-les-dames (25) 270 m.

Dès demain le retour d'un peu d'animation avec le retour de l'instabilité surtout sur Bourgogne et Franche-Comté comme le témoigne la carte de la MuCape.

 

aromehd-28-26-0_wof8.png

 

Matérialisé par la présence de petite averse ou averses orageuses par endroit.

 

arome-29-26-0_qrt8.png

Link to post
Share on other sites

Posted
COLMAR OUEST (Haut-Rhin) Alt 192m

Il y a 11 heures, pvaill67 a dit :

Rassure-toi, il ne neigera pas à Strasbourg si c'est ce que tu crains.

Par contre si il pleut par 5°C ça peut être déprimant oui, dans ce cas vaut mieux de la neige !

Détrompe toi Pvail67, j'en parlais sur FB hier et le risque de neige jusqu'en plaine est possible dans la nuit du 24 au 25, surtout le 25 au matin et notamment sur le Nord du Bas-Rhin.

C'est tardif mais pas si rare que ça... Surtout le siècle dernier.

Le souvenir marquant de ma mère qui devait chercher le muguet le 1er mai (quelle année?) et au réveil, 10cm en région Strasbourgeoise.

Synoptiquement, ce soir, on peux dire que oui, la neige est possible durant cette période de froid marqué pour la saison. A suivre.

Link to post
Share on other sites

Posted
Bitschwiller-lès-thann (370m)

Petit récap matinal rapide :

 

-Aujourd'hui journée encore correcte avec un risque d'averse en courant d'aprem voir un coup de tonnerre mais les indices d'instabilité sont infimes. Encore doux proche de 20°.

- Demain perturbation en matinée qui s'évacuera par le Jura en courant d'aprem

- Dimanche matin hormis sur le relief assez sec jusqu'en courant d'aprem avec l'arrivée de giboulées à partir du nord du nord-est, de l'Alsace à la Franche Comté on pourrait rester au sec peut-être jusqu'en soirée. Les indices d'instabilités sont quasi nulles malgré la masse d'air froide ce qui n'empêcherait pas quelques bonnes giboulées neigeuses jusqu'à basses altitudes.

-Lundi encore des possibilités de quelques averses avant l'arrivée d'une perturbation dans la nuit ou mardi.

 

La suite toujours pas très réjouissant, encore assez froid dans l'immédiat et avec de l'humidité par moments.

Link to post
Share on other sites

Posted
Sainte-Croix-aux-Mines (68) - 340 m

Il y a 11 heures, judd a dit :

Détrompe toi Pvail67, j'en parlais sur FB hier et le risque de neige jusqu'en plaine est possible dans la nuit du 24 au 25, surtout le 25 au matin et notamment sur le Nord du Bas-Rhin.

C'est tardif mais pas si rare que ça... Surtout le siècle dernier.

Le souvenir marquant de ma mère qui devait chercher le muguet le 1er mai (quelle année?) et au réveil, 10cm en région Strasbourgeoise.

Synoptiquement, ce soir, on peux dire que oui, la neige est possible durant cette période de froid marqué pour la saison. A suivre.

 

La nuit du 24 au 25??? tous les modèles sont secs pourtant ?! Tu veux pas parler de mardi matin plutôt? Pourquoi pas de la pluie et neige mêlées dès 300 m en fin de front mais ça serait très bref, et puis d'ici à mardi...

 

Sinon, pas loin de penser comme Thib, sauf éclaircies nocturnes prolongées, j'ai du mal à voir un risque de gel prononcé et généralisé, nébulo et vent de NO restant modéré même en fin de nuit limiteront tout ça.

Pour la neige, hormis mardi matin éventuellement, j'ai du mal à la voir s'inviter jusqu'en plaine aussi, ça manque clairement d'instabilité pour donner de vraie giboulées solides. D'ailleurs ARPEGE qui d'habitude ne lésigne pas sur les hachures n'en voit pas pour dimanche après-midi.

 

Malgré les températures bien basses en altitude, la situation est un peu trop molle pour forcer l'air très froid jusqu'au sol via les averses notamment, et trop de vent/nébulo en général pour forcer le rayonnement IR nocturne également. Mais ça, ce sont des paramètres que l'on découvre forcément qu'à J-3 à J-5 et qu'on ne devine pas forcément à J-7 quand on voit la 850...

 

 

Link to post
Share on other sites

il y a une heure, chris68 a dit :

 

La nuit du 24 au 25??? tous les modèles sont secs pourtant ?! Tu veux pas parler de mardi matin plutôt? Pourquoi pas de la pluie et neige mêlées dès 300 m en fin de front mais ça serait très bref, et puis d'ici à mardi...

 

Sinon, pas loin de penser comme Thib, sauf éclaircies nocturnes prolongées, j'ai du mal à voir un risque de gel prononcé et généralisé, nébulo et vent de NO restant modéré même en fin de nuit limiteront tout ça.

Pour la neige, hormis mardi matin éventuellement, j'ai du mal à la voir s'inviter jusqu'en plaine aussi, ça manque clairement d'instabilité pour donner de vraie giboulées solides. D'ailleurs ARPEGE qui d'habitude ne lésigne pas sur les hachures n'en voit pas pour dimanche après-midi.

 

Malgré les températures bien basses en altitude, la situation est un peu trop molle pour forcer l'air très froid jusqu'au sol via les averses notamment, et trop de vent/nébulo en général pour forcer le rayonnement IR nocturne également. Mais ça, ce sont des paramètres que l'on découvre forcément qu'à J-3 à J-5 et qu'on ne devine pas forcément à J-7 quand on voit la 850...

 

 

 

CEP et APR sont clairement dans cette veine, à part quelques gelées blanches de saison, le thermomètre pourrait avoir du mal à passer réellement sous le 0° en dehors du massif ardennais et des Vosges.

GFS et WRF sont en revanche plus incisifs, comme souvent d'ailleurs, avec du -1° à -3° généralisé pour les matinées de dimanche et lundi matin.

La vérité est sans doute entre les deux même si je pencherais également pour les prévisions de CEP et ARP, il manque une composante plus continental au flux pour voir le thermomètre chuter bien en deçà de 0°. GFS est parfois un peu caricatural concernant les tn, dès qu'il y a un peu d'air froid en altitude il sous-estime régulièrement les températures.

Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Nabor (67) - 312 m au pied du mont Ste-Odile

Il y a 13 heures, judd a dit :

Détrompe toi Pvail67, j'en parlais sur FB hier et le risque de neige jusqu'en plaine est possible dans la nuit du 24 au 25, surtout le 25 au matin et notamment sur le Nord du Bas-Rhin.

C'est tardif mais pas si rare que ça... Surtout le siècle dernier.

Le souvenir marquant de ma mère qui devait chercher le muguet le 1er mai (quelle année?) et au réveil, 10cm en région Strasbourgeoise.

Synoptiquement, ce soir, on peux dire que oui, la neige est possible durant cette période de froid marqué pour la saison. A suivre.

 

Eh oui, en quelle année ? C'est bien là le problème, les temps ont changé.

Comme le dit Chris le plus gros risque est dans la nuit de lundi à mardi, mais essentiellement en toute fin de front, et plutôt sur la Lorraine.

Côté alsacien, je ne m'attends à rien eu dessous de 500 m, si ça tombait plus bas ce serait une bonne surprise default_smile.png/emoticons/smile@2x.png 2x" title=":)" width="20" />

Link to post
Share on other sites

Posted
Bitschwiller-lès-thann (370m)

Il est à noter que pour demain les mailles fines ne voient pas grandement de précipitations sur l'Alsace. C'est sûr un énième week-end assez pourri mais c'est surtout dimanche ou le ressenti sera frisquet mais pas d'arrosage trop copieux.

Link to post
Share on other sites

Posted
Baume-les-dames (25) 270 m.

Il y a 13 heures, MATT_68 a dit :

Petit récap matinal rapide :

 

-Aujourd'hui journée encore correcte avec un risque d'averse en courant d'aprem voir un coup de tonnerre mais les indices d'instabilité sont infimes. Encore doux proche de 20°.

- Demain perturbation en matinée qui s'évacuera par le Jura en courant d'aprem

- Dimanche matin hormis sur le relief assez sec jusqu'en courant d'aprem avec l'arrivée de giboulées à partir du nord du nord-est, de l'Alsace à la Franche Comté on pourrait rester au sec peut-être jusqu'en soirée. Les indices d'instabilités sont quasi nulles malgré la masse d'air froide ce qui n'empêcherait pas quelques bonnes giboulées neigeuses jusqu'à basses altitudes.

-Lundi encore des possibilités de quelques averses avant l'arrivée d'une perturbation dans la nuit ou mardi.

 

La suite toujours pas très réjouissant, encore assez froid dans l'immédiat et avec de l'humidité par moments.

 

Personnellement je trouve que la situation est tres intéressante pour les deux jours suivant. C'est a dire mardi à mercredi avec un nouveau basculement, en espérant que se soit plus instable que ce week-end, mais normalement ça devrait.

Link to post
Share on other sites

Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Serions-nous sur le point de connaître un épisode franchement peu banal de fraîcheur en cette fin avril 2016?

Inutile de tourner autour du pot, voici à mon sens peut-être  le graphique qui traduit le mieux cette situation. Il s'agit de l'ensembliste américain actuel:

 

[align=center]

1461393068.png[/align]

[align=center]

 

[/align]

On quitte la (vieille) moyenne de référence en ce moment, tout à gauche ( trait rouge franchi vers le bas), et l'observation de la courbe blanche ( moyenne de l'ensemble des scénarios actuels du modèle américain) nous montre qu'on ne repasserait pas au-dessus des valeurs normales de saison avant la fin tout à droite, soit dans 15 jours.

Naturellement, ce graphique est un instantané de ce que voit le modèle américain en se basant sur les données intégrées à minuit, et on sait bien qu' au-delà de quelques jours ( 6/7 en général), on perd forcément en lisibilité et en fiabilité.

Il n'empêche, en attendant, je ne me souviens pas avoir vu un graphique aussi "morose" sur une telle durée ( comprenez par là systématiquement sous les normes tout du long). Ces derniers mois à coup sûr, non, durant l'année écoulée non plus, et peut-être bien ces dernières années carrément ( peut-être février 2012 la dernière fois?).

On est quand même sur de l'anomalie négative pendant au moins 10 jours, avec une bonne tranche dans un écart négatif tournant à 7/8°C en plus.

Bref, en avril, ne te découvre pas d'un fil, oui, plus que jamais, cette année, le dicton prendra toute sa valeur.

Par contre, en mai fais ce qu'il te plaît, ça faudra voir. Le début du mois pourrait ne pas assurer suffisamment pour ôter pull, veste, et autres couches supplémentaires ( pour les plus frileux, ou ceux qui iront faire un tour en montagne, car c'est bel et bien un retour en force de l'hiver qu'on attend là haut).

 

Tâchons de trouver les "coupables" de cette situation un peu particulière.

Les hautes pressions atlantiques sont déjà en place actuellement, visant le sud du Groenland en ce début de week-end, pour parvenir à s'y établir fermement ensuite, très rapidement même, finissant même par former un vaste noyau anticyclonique dans les régions polaires.

Parallèlement à ça, on trouve déjà des basses pressions sur la Scandinavie, et en réponse à la montée en latitude des hautes pressions vers le Groenland, ces basses pressions trouvent forcément leur origine dans les hautes latitudes ( principe des vases communicants). Du coup, en ce moment même, devant l'insistance des hautes pressions à aller taquiner le Grand Nord, un décrochage polaire est en train de se mettre en place du côté de Spitzberg.

Il prendra la voie du sud rapidement durant le week-end, concernant l'ensemble de l'ouest de l'Europe.

Les hautes pressions vont avoir tendance à bloquer la voie du Nord par la suite, en s'étalant aux portes de l'océan Arctique. Du coup, la situation va se bloquer, et on aura dans les pattes notre décrochage polaire sur l'ouest européen pendant plusieurs jours, qui va s'y résorber très progressivement, usant son air froid disponible jour après jour, puisant dans ses réserves ( sans possibilité de renouvellement puisque coupé alors de la circulation atmosphérique). La route va être longue, laborieuse, avant de pouvoir envisager autre chose. Ce que traduit bien l'ensembliste vu au début, avec cette moyenne qu'on pourrait réellement peiner à rejoindre ces 10/15 prochains jours.

 

Servons nous de l'ensembliste européen ( cette fois) de hier midi pour illustrer ces propos, histoire d'avoir le point de vue généraliste d'un autre modèle sur l'évolution.

 

[align=center]

1461394345.gif[/align]

[align=center]

 

[/align]

Bon, pas de surprises, le choix de cet échantillon de cartes de la situation générale selon le modèle européen ces 10 prochains jours n'est pas anodin, et conforte à 100% ( pour l'instant), ce que propose le modèle américain dont on a vu l'ensembliste tout en haut du message. Ce n'est pas un hasard évidemment, la situation semble cernée pour ces 7/8 prochains jours de manière quasiment certaine.

En haut à gauche on voit la dorsale d'altitude pointer vers le sud du Groenland, allant titiller le bleu foncé situé au large de la Norvège.

En haut au milieu et à droite, confirmation du petit jeu, avec établissement de la dorsale sur le Groenland et par mouvement de balancier la descente des conditions dépressionnaires sur la Scandinavie, la mer du Nord, puis plus tard le nord de l'Allemagne.

Ligne du milieu, entre mercredi et vendredi prochain: tentative de jonction puis jonction entre les hautes pressions groenlandaises et russes via l'Arctique, avec isolement total du décrochage polaire vers le sud, évoluant vers un blocage de la situation, avec conditions dépressionnaires fraîches/froides et humides sur tout l'ouest de l'europe.

Ligne du bas: on perd en contour, forcément on est sur une moyenne des cartes des 51 scénarios secondaires européens, et ça lisse fortement à cette échéance ( fin de semaine prochaine). Qu'à cela ne tienne, on localise toujours assez facilement l'emplacement de notre décrochage polaire jusque début mai: bloqué sur l'ouest de l'Europe, toujours, la tendance aux hautes pressions résistant sur l'extrême nord de l'Europe ( on sent les deux dorsales qui cherchent à se joindre, via l'Islande à l'ouest, et via la Russie par l'est, isolant le décrochage polaire sur un vaste secteur Iles britanniques/mer du Nord/ouest Europe.

 

Côté temps concret, pas trop de détails de ma part. On reste majoritairement dans une situation à dominante maritime, les basses pressions restant centrées au sol à l'ouest ou au nord de nous, et ne passant à priori jamais vers l'est.

Pour les plus basses altitudes ( <300m), on pourra voir la neige tomber, mais sans tenue à mon avis ( en dehors des heures froides, localement).

A basse altitude, le risque de voir une petite couche se former au sol et durer quelques heures suivant les conditions du moment n'est pas négligeable (300-600m)

A moyenne altitude, un manteau neigeux pourra se constituer, mais sera sans doute soumis à des fontes régulières en cours de journée, à voir ce qui fondra et qui sera renouvelé au fil des jours ( 600-900m)

Les 1000m pourraient être une altitude charnière dans ce type de config ( notamment versants ouest plus exposés aux précipitations): les apports devraient commencer à compenser les petites fontes quotidiennes, si bien que ça restera sans doute blanc à partir de cette altitude la semaine prochaine, mais pas forcément avec de gros cumuls au sol.

A partir de 1200/1300m, on risque de ne pas avoir de dégel pendant plusieurs jours, ou alors très brefs et superficiels ( hors zones exposées plein soleil d'après-midi naturellement). Si les crêtes dégagées auront sans du mal à cumuler la neige en raison de vents qui pourraient souffler de manière soutenue à forte, on peut envisager pas loin de 30/40cm de neige au sol en zones abritées d'ici la seconde moitié de semaine prochaine ( +/- selon tassement)

 

Pour les plaines sinon, il semble que le risque de gelée ne soit pas trop important. Du moins en ce qui concerne des gelées dommageables à la végétation:  les tendances ont pris un bon coup d'humide on dirait, ça limitera les possibilités de refroidissement nocturne.

Link to post
Share on other sites

Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Finalement, on devrait échapper aux mauvaises gelées nocturnes ces prochains jours. Ambiance trop humide, un poil trop brassée sans doute aussi, et pas suffisamment longuement dégagée pour permettre au mercure de plonger durant la nuit. Peut-être que localement ça parviendra malgré tout à passer plus clairement dans le négatif, mais à priori pas de risque généralisé et/ou marqué.

On surveillera plutôt l'assagissement de l'intervalle perturbé en fin de semaine/début du week-end. Une hausse de la température de masse d'air à 1500 mètres permettra alors de rejoindre plus clairement le 0°C à 1500 mètres, mais paradoxalement, les risques de gelée en plaine prendraient un peu de galon , notamment au moment de la transition ( dans l'ensemble ambiance plus calme, plus dégagée, et surtout inertie de l'air froid d'altitude des jours précédents qui pourrait alors "tomber" tranquillement dans les basses couches avant de s'évacuer en altitude).

Bref, on limite dans un premier temps les dégâts, avec des risques plutôt mineurs ces 3/4 prochains jours, lors du pic de froid notable en altitude, c'est déjà pas mal.

On verra pour la suite.

 

Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

Oui enfin, ce matin il y a eu des gelées assez généralisées quand meme sur de nombreuses régions du NE hors Alsace sous les nuages toute la nuit, il a fait jusqu'à -2° et c'est suffisant pour provoquer des dégats sur la végétation bien réveillée. Le risque sera à nouveau présent la nuit prochaine et de manière plus marquée que la précédente sous un ciel qui se dégage en général en milieu de nuit dans ces conditions. Le risque le moins marqué sera mardi, mercredi et jeudi dans une ambiance humide et neigeuse à très basse altitude, parfois jusqu'en plaine rien que ca. Le risque réaugmentera à nouveau en fin de semaine concernant les gelées. Même si il ne gèle pas forcement de manière fort, la végétation va pas vraiment aimé ces conditions froides hors saison surtout que c'est prévu de bien durer

Link to post
Share on other sites

Posted
Baume-les-dames (25) 270 m.

Des petites giboulées ont lieux sur le nord-est c'est après midi sous toute les formes selon le secteur et l'intensité. En soirée les averses vont être plus généralisé et plus forte, très souvent sous forme solide, principalement de neige roulées ou de neige fondante voir de grésil sous certaines averse localement orageuse.

 

5303_sgk8.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

le potentiel le plus elevé en neige reste les journées de mardi et mercredi sans aucun doute. Mercredi sous la traine il pourrait s'agir meme de neige souvent seule jusqu'en plaine. Concernant mardi mardi très tot, il pourrait neiger en fin de front en plaine et plutot sur l'est de la Lorraine en particulier

Link to post
Share on other sites

Posted
Baume-les-dames (25) 270 m.

il y a 4 minutes, mike a dit :

le potentiel le plus elevé en neige reste les journées de mardi et mercredi sans aucun doute. Mercredi sous la traine il pourrait s'agir meme de neige souvent seule jusqu'en plaine. Concernant mardi mardi très tot, il pourrait neiger en fin de front en plaine et plutot sur l'est de la Lorraine en particulier

 

Évidement depuis le début, il a toujours été clair que le potentielle était de mardi à mercredi, mais déjà en hiver c'est dur de rentré dans les détails exact à + de 48 heures alors en cette saison ^^. Mais pour ce soir un potentiel existe, il faut le souligner surtout que on est quasiment début mai ça doit être rare surtout depuis 2 000?

Surtout que actuellement une belle partie "est" du nord-est et concerner par des points de rosée très faiblement positif à négatif.

 

france_ne_now.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Il y a 9 heures, mike a dit :

Oui enfin, ce matin il y a eu des gelées assez généralisées quand meme sur de nombreuses régions du NE hors Alsace sous les nuages toute la nuit, il a fait jusqu'à -2° et c'est suffisant pour provoquer des dégats sur la végétation bien réveillée. Le risque sera à nouveau présent la nuit prochaine et de manière plus marquée que la précédente sous un ciel qui se dégage en général en milieu de nuit dans ces conditions. Le risque le moins marqué sera mardi, mercredi et jeudi dans une ambiance humide et neigeuse à très basse altitude, parfois jusqu'en plaine rien que ca. Le risque réaugmentera à nouveau en fin de semaine concernant les gelées. Même si il ne gèle pas forcement de manière fort, la végétation va pas vraiment aimé ces conditions froides hors saison surtout que c'est prévu de bien durer

 

-1/-2°C pendant quelques heures en seconde partie de nuit, ça fait pas énormément de mal, surtout si c'est du gel "calme" ( pellicule plus froide près du sol). Ca arrive presque 1 an sur 2 en avril. La plupart des floraisons de fruitiers ( et autres feuillages en général) y résiste. Faut déjà toucher à du -3°C pour que ça frite plus sévèrement sur les fleurs.

Pour les fruits, plus sensibles, le seuil remonte certes à -1/-2°C suivant les variétés et l'avancement de formation du fruit. Mais là encore, en cas de gel calme, ces valeurs sous abri à 2 m ne sont pas irréversibles. Ce serait une autre affaire si ce gel découlait d'un vent advectant la masse d'air négative en continu.

Maintenant, pour les cultures au ras du sol, le risque est plus grand, c'est certain.

Link to post
Share on other sites

Posted
Buhl-lorraine, Moselle ( 260 m )

il y a 3 minutes, Fil67 a dit :

 

-1/-2°C pendant quelques heures en seconde partie de nuit, ça fait pas énormément de mal, surtout si c'est du gel "calme" ( pellicule plus froide près du sol). Ca arrive presque 1 an sur 2 en avril. La plupart des floraisons de fruitiers ( et autres feuillages en général) y résiste. Faut déjà toucher à du -3°C pour que ça frite plus sévèrement sur les fleurs.

Pour les fruits, plus sensibles, le seuil remonte certes à -1/-2°C suivant les variétés et l'avancement de formation du fruit. Mais là encore, en cas de gel calme, ces valeurs sous abri à 2 m ne sont pas irréversibles. Ce serait une autre affaire si ce gel découlait d'un vent advectant la masse d'air négative en continu.

Maintenant, pour les cultures au ras du sol, le risque est plus grand, c'est certain.

 

 

seul soucis c'est que tu as oublié un facteur important, l'humidité. Tout est mouillé donc le moindre gel, ca formera des gouttelettes de glaces très mauvais pour la végétation. C'est pas comme si c'était très sec comme l'année dernière où il gelait en avril de manière assez prononcé alors que la végéation était deja bien avancée en première décade à cause du mois de mars anormalement chaud mais c'était tellement sec que la végétation n'avait rien subi

Link to post
Share on other sites

Posted
Gros-Réderching (57) dans le Pays de Bitche

il y a 32 minutes, mike a dit :

 

 

seul soucis c'est que tu as oublié un facteur important, l'humidité. Tout est mouillé donc le moindre gel, ca formera des gouttelettes de glaces très mauvais pour la végétation. C'est pas comme si c'était très sec comme l'année dernière où il gelait en avril de manière assez prononcé alors que la végéation était deja bien avancée en première décade à cause du mois de mars anormalement chaud mais c'était tellement sec que la végétation n'avait rien subi

Ben non, justement, sur les fruitiers en fleurs par exemple s'ils sont mouillés, ils seront mieux protégés en cas de gel car la pellicule de glace qui entourera les fleurs sera en quelque sorte protectrice et maintiendra le température de la fleur à 0° sous la glace avec un moindre mal et ceci qu'il fasse -1 ou -2° ou -3°. D'ailleurs certains producteurs arrosent les arbres en cas de gel annoncé.

Link to post
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...