Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Damia

Rêves météorologiques...

Recommended Posts

Posted

Location : Ban de Laveline alt 420 m

Ça me reprends. J'ai encore fait un rêve complètement fou... C'est toujours cette histoire de scooter des neiges qui me tracasse. Je vais essayer de vous le raconter.

 

Épisode 2  – CAVALE sur les crêtes.

 

On eut bien des difficultés pour redescendre le scooter des neiges dans la vallée.

Depuis l’étrange découverte d’un engin d’un autre âge dans les neiges du Hohneck, de nombreux visiteurs venaient contempler l’engin, exposé dans le Musée de la Montagne de Gérardmer.

Voici qu’un jour, quelqu’un se souvient d’avoir entendu les grands-parents évoquer un fait divers qui pourrait éclaircir cette énigme. Un peu de recherche dans les archives permet de retrouver des articles parus, au début du siècle, dans les pages des quotidiens régionaux.                                C’était avant le Grand Bouleversement.

 

Voici, en résumé, l’ «affaire» :

Un hiver, un important « casse » est perpétré dans une banque de la capitale régionale. Un butin composé de lingots, de pièces anciennes et autres espèces sonnantes et trébuchantes disparaît mystérieusement.

Arsène Lupin n’aurait pas fait mieux. Tous les services de l’état sont mobilisés, à la recherche du précieux chargement.

Malheureusement pour les as de la cambriole, un objet oublié sur place, permet à la police scientifique de découvrir l’identité d’un des voleurs. La traque va mettre la police sur la piste des fuyards, localisés grâce à un smartphone.

Le plan épervier est déclenché, les forces de l’ordre sont déployées sur tout le territoire, les fuyards sont pistés. On sait qu’ils partent vers l’est.

 

Revenons au col de la Schlucht. Dans le brouillard des crêtes, les hommes du Peloton de Gendarmerie de Montagne attendent. Comme fréquemment, on est à la limite de la pluie et de la neige. C’est un temps typiquement haut-vosgien. Depuis plusieurs semaines, l’isotherme 0° joue au yo-yo, se baladant brièvement vers 800 mètres d’altitude pour remonter au niveau des plus hauts sommets. Ce col, c’est un couloir balayé par le vent, des nuages de poudreuse tourbillonnent dans un grondement constant. Parfois, la pluie s’invite.

Les hivers du 20 ème et du début 21ème siècle, il faut le rappeler, ne ressemblaient en rien à l’âge de glace que nous connaîtrons en cette fin 21ème siècle. En ce temps là, il était possible sans grandes difficultés, de franchir les cols ou d’accéder aux stations de ski. Les engins de déneigement maintenaient au mieux la viabilité du réseau routier. Souvent on roulait sur des chaussées bordées de murs de neige découpés par la turbine. En bordure des parkings, d’impressionnants tas de neige étaient mis en réserve, en attendant d’être chargés dans des camions et livrés en bas des pistes de ski alpin. Bien sûr, on produisait de la neige « de culture » lorsque la température était suffisamment basse, ce qui étonne les gens du nouvel âge des neiges, qui ne savent plus quoi faire face à cette marée blanche.

Les anciens racontent même que la neige des Vosges était parfois transportée sur la place Stanislas à Nancy ou dans une rue de Strasbourg pour y faire une démonstration de ski nordique, promotion du tourisme hivernal oblige.

 

Holà ! Que se passe t’il ?

Soudain, un bruit de moteur hurlant retentit, une grosse cylindrée fonce vers l’Alsace.

Pris en tenaille entre les motards qui les poursuivent et le barrage de gendarmerie, les bandits, guidés par le GPS embarqué, tentent de s’échapper par la route des crêtes. C’est oublier que les GPS, à cette époque, omettent parfois de signaler que cette route n’est pas déneigée cinq mois par an.

Les touristes présents à ce moment vont assister, en direct, à une cascade digne d’une série télévisée. Le véhicule des fuyards traverse au maximum de sa vitesse le parking verglacé, décolle sur le bourrelet de neige laissé par le chasse-neige, et après un impressionnant vol-plané, se plante jusqu’au pare-brise dans la neige du bas côté.

Les policiers et gendarmes « cueillent »ainsi deux des malandrins bien secoués par le choc.

Le troisième, prend la fuite au milieu de la foule, emportant un sac du butin. Le spectacle n’est pas terminé car le coriace fugitif ne manque pas de ressources.

Une motoneige du service des pistes vient d’arriver en bordure du parking. Le voleur saute sur la machine. Pris par surprise, l’employé est propulsé dans la neige. L’engin démarre plein gaz et fonce en direction des crêtes, semant la panique au milieu des skieurs. Il disparaît. Pendant longtemps, on n’en entendra plus parler ! Jusqu’au jour où…

 

Quelques décennies plus tard :

Le climat s’étant rapidement dégradé, les hauts sommets recouverts de neige sont progressivement désertés. La vie se retranche en basse altitude. Au col de la Schlucht, seuls émergent du névé, les toitures de la Brasserie et du Tétras, le départ du télésiège et quelques pylônes ainsi que la chapelle.

Parfois passe un attelage de chiens tirant une pulka ou quelques rennes arrivés là, on ne sait comment.

Voici que réapparaît, près d’un siècle plus tard, un indice qui nous met sur la piste du légendaire «trésor des crêtes». Qui parviendra à le retrouver ?

Pour le savoir, rendez-vous dans…un certain temps…

Bien sûr, c’est une fiction, Toute ressemblance avec des personnes ou des faits réels serait purement fortuite.

 

Catlino

  • J'aime 1
  • Merci 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Saint-Quentin-de-Baron (33) & parfois Dax (40)

Un rêve cette nuit, de neige surprise d'un coup, dans ce rêve, alors que j'étais quelque part en plaine et en pleine ville (visiblement en Gironde, vers Bordeaux😂)... mais à noter qu'il faisait 4 ou 5°c au thermo, avec de la pluie se transformant soudainement en neige fine (cristalline) que je voyais tomber au travers d'une fenêtre et tenant directement au sol, alors qu'il pleuvait beaucoup juste avant 🤔😂... et, comme dans la plupart de ces rêves, systématiquement, quand j'essaye d'aller dehors en profiter, quelqu'un m'en empêche ou, une fois dehors, il n'y a plus de neige et il pleut soudainement avec +8°c...

 

La Gironde (et son climat l'hiver) me hantera même dans mes rêves météo, c'est quand même dingue 🤢🙄😂

Edited by DoubleKnacki
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est plutôt un cauchemar!:cry:

Le pire, c'est que c'est la réalité actuelle: 

ECM100-0.GIF?23-12

  • J'aime 1
  • Surprise 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...