Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Vers une fusion propre?


Recommended Posts

Posted
Avesnes-sur-Helpe (59, 174 m) / Sautin (Be, Hainaut, 271 m)

Le contenu de la page que je mets en lien est nettement trop ardu à appréhender pour quelqu'un comme moi. C'est pourtant de la vulgarisation... S'il y a des courageux que cela inspire, qu'ils se manifestent! Evidemment c'est pour l'essentiel l'aspect technique qui est censé être commenté ici puisqu'il n'y a pas de forum climat et politique... Néanmoins, sous reserve que quelqu'un réussisse à vulgariser la vulgarisation default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> , le débat sera susceptible de s'ouvrir pour les profanes tels que moi.

Pourquoi il faut stopper le projet ITER

Link to post
Share on other sites
Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Le contenu de la page que je mets en lien est nettement trop ardu ardu à appréhender pour quelqu'un comme moi. C'est pourtant de la vulgarisation... S'il y a des courageux que cela inspire, qu'ils se manifestent! Evidemment c'est pour l'essentiel l'aspect technique qui est censé être commenté ici puisqu'il n'y a pas de forum climat et politique... Néanmoins, sous reserve que quelqu'un réussisse à vulgariser la vulgarisation default_biggrin.png/emoticons/biggrin@2x.png 2x" width="20" height="20"> , le débat sera susceptible de s'ouvrir pour les profanes tels que moi.

Pourquoi il faut stopper le projet ITER

Bof!

Apparemment JP Petit est comme Pic de la Mirandole , il sait tout, de la cosmologie à l'égyptologie.

Soit, mais je me méfie puissamment de ce genre de personnage.

Son hypothèse concernant ITER c'est que cela ne va pas marcher à cause de la pollution du plasma par des noyaux de la paroi.

JP Petit dénigre ainsi les compétences de milliers de physiciens nucléaires de haute volée au CEA et ailleurs.

Tandis que lui, sur un coin de table, nous démontre qu'ITER ne peut fonctionner.

C'est risible.

Voici d'ailleurs ce qu'on peut lire sur le site du CEA:

Il est malheureusement difficile d'évacuer préférentiellement l'hélium au bord du plasma : on extrait donc tout ce qui arrive de la décharge, un mélange de combustible (deutérium et tritium), de cendres (hélium) et en faible proportion d'impuretés émises par les parois de la machine. On trie ensuite ce mélange, on supprime l'hélium et les impuretés, et on réinjecte en continu du combustible pour compenser ce qu'on a extrait de la décharge. Le système de pompage est donc destiné non seulement à extraire les cendres dans un futur réacteur mais aussi à contrôler la densité du plasma en combustible dans les machines actuelles, en jouant sur les quantités extraites et réinjectées.

il est donc clair que ce problème a été pris en compte.

Quant à la technique de fusion impulsionnelle, c'est peut-être une voie de recherche, mais dire que parce qu'on atteindrait soit disant 2 milliards de degrés on assurerait l'absence d'émissions de particules vers les parois, c'est non moins risible.

Link to post
Share on other sites

Bof!

Apparemment JP Petit est comme Pic de la Mirandole , il sait tout, de la cosmologie à l'égyptologie.

Soit, mais je me méfie puissamment de ce genre de personnage.

Son hypothèse concernant ITER c'est que cela ne va pas marcher à cause de la pollution du plasma par des noyaux de la paroi.

JP Petit dénigre ainsi les compétences de milliers de physiciens nucléaires de haute volée au CEA et ailleurs.

Tandis que lui, sur un coin de table, nous démontre qu'ITER ne peut fonctionner.

C'est risible.

Voici d'ailleurs ce qu'on peut lire sur le site du CEA:

Il est malheureusement difficile d'évacuer préférentiellement l'hélium au bord du plasma : on extrait donc tout ce qui arrive de la décharge, un mélange de combustible (deutérium et tritium), de cendres (hélium) et en faible proportion d'impuretés émises par les parois de la machine. On trie ensuite ce mélange, on supprime l'hélium et les impuretés, et on réinjecte en continu du combustible pour compenser ce qu'on a extrait de la décharge. Le système de pompage est donc destiné non seulement à extraire les cendres dans un futur réacteur mais aussi à contrôler la densité du plasma en combustible dans les machines actuelles, en jouant sur les quantités extraites et réinjectées.

il est donc clair que ce problème a été pris en compte.

Quant à la technique de fusion impulsionnelle, c'est peut-être une voie de recherche, mais dire que parce qu'on atteindrait soit disant 2 milliards de degrés on assurerait l'absence d'émissions de particules vers les parois, c'est non moins risible.

le problème n'est certainement pas la pollution par les parois, mais certainement plus les problèmes théoriques posés par la fusion elle-même. Certains physiciens et non des moindres doutent, pas tous certes, mais de là à

- soit arrêter les recherches

- soit à croire que l'on va arriver à faire fonctionner le système et résoudre tous les problèmes énergétiques

relève de la pure spéculation de café de commerce.

Si c'est possible ce sera long et cher !

--

lc30

Link to post
Share on other sites
Posted
Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

le problème n'est certainement pas la pollution par les parois, mais certainement plus les problèmes théoriques posés par la fusion elle-même. Certains physiciens et non des moindres doutent, pas tous certes, mais de là à

- soit arrêter les recherches

- soit à croire que l'on va arriver à faire fonctionner le système et résoudre tous les problèmes énergétiques

relève de la pure spéculation de café de commerce.

Si c'est possible ce sera long et cher !

--

lc30

Tout à fait et c'est d'ailleurs le rôle d'ITER de tester une partie de la faisabilité du procédé.

On peut juger que c'est cher, mais on n'a rien sans rien.

Ceci dit, je ne crois pas que quelqu'un d'autre qu'un physicien nucléaire très expérimenté spécialiste de la fusion puisse dire que la solution ITER est déjà dépassée, vouée à l'échec ou dangereuse et polluante.

On peut donner son avis, mais ...

Link to post
Share on other sites

Tout à fait et c'est d'ailleurs le rôle d'ITER de tester une partie de la faisabilité du procédé.

On peut juger que c'est cher, mais on n'a rien sans rien.

Ceci dit, je ne crois pas que quelqu'un d'autre qu'un physicien nucléaire très expérimenté spécialiste de la fusion puisse dire que la solution ITER est déjà dépassée, vouée à l'échec ou dangereuse et polluante.

On peut donner son avis, mais ...

Tout à fait d'accord avec Meteor et Ic30 sur ce point. Et celà bien que je propose moi-même un autre procédé de production d'énergie (à ce propos, le semi-prototype de 60 m de haut est en construction depuis janvier 2006 et les expérimentations qu'il devrait permettre de mener dureront deux ans environ ).Alain
Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...