Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

holon

Record de chaleur séculaire battu en 2005

Messages recommandés

Et comment Crichton va-t-il justifier son infame brulot avec ça :

http://sciences.nouvelobs.com/sci_20060125.OBS3603.html?1118

L’année 2005 a été la plus chaude depuis plus d’un siècle, d’après une analyse des températures relevées à la surface de la Terre publiée par une équipe de la NASA. Jusqu’à présent le record était détenu par l’année 1998, suivie par 2002, 2003 et 2004, en ordre décroissant. Les climatologues de l’Institut Goddard (GISS) soulignent que d’autres études placent 2005 en seconde position des années les plus chaudes depuis 1890, date des premiers relevés systématiques de températures. La différence vient du fait que l’analyse du GISS inclut l’Arctique, où l’année 2005 a été particulièrement chaude.

Fait notoire : l’année 1998 a été marqué par un phénomène El Niño très fort qui a contribué à la montée des températures cette année-là. Rien de similaire ne s’est produit en 2005. La tendance au réchauffement se confirme. Les cinq années les plus chaudes du siècle sont concentrées sur les huit dernières années, soulignent les chercheurs. Ils constatent que les températures ont augmenté de 0,6°C en trente ans et de 0,8°C sur un siècle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et comment Crichton va-t-il justifier son infame brulot avec ça :

http://sciences.nouvelobs.com/sci_20060125.OBS3603.html?1118

L’année 2005 a été la plus chaude depuis plus d’un siècle, d’après une analyse des températures relevées à la surface de la Terre publiée par une équipe de la NASA. Jusqu’à présent le record était détenu par l’année 1998, suivie par 2002, 2003 et 2004, en ordre décroissant. Les climatologues de l’Institut Goddard (GISS) soulignent que d’autres études placent 2005 en seconde position des années les plus chaudes depuis 1890, date des premiers relevés systématiques de températures. La différence vient du fait que l’analyse du GISS inclut l’Arctique, où l’année 2005 a été particulièrement chaude.

Fait notoire : l’année 1998 a été marqué par un phénomène El Niño très fort qui a contribué à la montée des températures cette année-là. Rien de similaire ne s’est produit en 2005. La tendance au réchauffement se confirme. Les cinq années les plus chaudes du siècle sont concentrées sur les huit dernières années, soulignent les chercheurs. Ils constatent que les températures ont augmenté de 0,6°C en trente ans et de 0,8°C sur un siècle.

Depuis plusieurs annees je mets a jour sur excel les donnees mensuelles de la temperature de la surface du sol et et des oceans de notre planete a partir des donnees http://www.ncdc.noaa.gov/oa/climate/resear....html#anomalies

Et quand je regarde mets donnees je constate pourtant 2005 est la 2eme annee la plus chaude.

A partir des donnees mensuelles les moyennes annuelles sont pour :

le sol : 9.42°C EN 2005 ET 9.49°C EN 1998

l'ocean : 16.50°C EN 2005 ET 16.54°C EN 1998

soit une moyenne generale de : 14.38°C EN 2005 ET 14.42°C EN 1998

Le calcul de la moyenne annuelle est : (moyenne du sol X 3/10 + moyenne des oceans X 7/10)

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Depuis plusieurs annees je mets a jour sur excel les donnees mensuelles de la temperature de la surface du sol et et des oceans de notre planete a partir des donnees http://www.ncdc.noaa.gov/oa/climate/resear....html#anomalies

Et quand je regarde mets donnees je constate pourtant 2005 est la 2eme annee la plus chaude.

A partir des donnees mensuelles les moyennes annuelles sont pour :

le sol : 9.42°C EN 2005 ET 9.49°C EN 1998

l'ocean : 16.50°C EN 2005 ET 16.54°C EN 1998

soit une moyenne generale de : 14.38°C EN 2005 ET 14.42°C EN 1998

Le calcul de la moyenne annuelle est : (moyenne du sol X 3/10 + moyenne des oceans X 7/10)

Williams

2005 est très voisine de 1998 .mais cette dernière année est un peu hors course car comportant, comme le dit holon , un El Nino assez costaud.

2005 est donc l'année sans El Nino la plus chaude depuis que les relévés existent.

Et cela malgré un mois de février et un mois de décembre globalement très froids.

Il serait intéressant d'ailleurs de connaître l'explication concernant décembre et il serait intéressant aussi de voir ce que sera janvier 2006.

M'est avis qu'il sera froid globalement vu ce qu'aura connu l'ensemble du continent asiatique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

2005 est très voisine de 1998 .

mais cette dernière année est un peu hors course car comportant, comme le dit holon , un El Nino assez costaud.

2005 est donc l'année sans El Nino la plus chaude depuis que les relévés existent.

Et cela malgré un mois de février et un mois de décembre globalement très froids.

Il serait intéressant d'ailleurs de connaître l'explication concernant décembre et il serait intéressant aussi de voir ce que sera janvier 2006.

M'est avis qu'il sera froid globalement vu ce qu'aura connu l'ensemble du continent asiatique.

C'est sur que si on enleverait l'anomalie de El Nino en 1998 qu'on aurait 1998 moin chaud que 2005 vu que ce phenomene climatique a bp d'effet sur une bonne partie de la Terre.

Si fevrier est comme janvier dans l'hemisphere nord alors cette annee l'hiver sera au dessous de la normale.

1985 ou 1954 ou 1931 ou 1929 sont peut etre les annees qui y ressembleront le plus sans trop faire attention a l'Europe de l'ouest et parfois quelque pays vu les cartes d'anomalies dans le site http://data.giss.nasa.gov/gistemp/maps/

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est sur que si on enleverait l'anomalie de El Nino en 1998 qu'on aurait 1998 moin chaud que 2005 vu que ce phenomene climatique a bp d'effet sur une bonne partie de la Terre.

Si fevrier est comme janvier dans l'hemisphere nord alors cette annee l'hiver sera au dessous de la normale.

1985 ou 1954 ou 1931 ou 1929 sont peut etre les annees qui y ressembleront le plus sans trop faire attention a l'Europe de l'ouest et parfois quelque pays vu les cartes d'anomalies dans le site http://data.giss.nasa.gov/gistemp/maps/

Williams

Je rappelle que j'avais prévu, de manière argumentée (je ne joue pas les Madame Irma ! default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20"> ) que, globalement, l'année 2005 battrait probablement tous les records depuis que les températures sont enregistrées, au moins en ce qui concerne l'Hémisphère Nord. Et que le phénoméne serait particuliérement net aux hautes latitudes.

C'est exactement ce qui s'est passé. Et pour sa première année d'utilisation, mon modèle climatique parait coller à la réalité beaucoup mieux qu'aucun autre, en dépit du peu de moyens dont j'ai disposé pour travailler par rapport à des équipes comme celles du Centre Hardley ou du CEA...

Pour l'année 2006, je suis un peu troublé par le recul de l'activité solaire (impossible à quantifier par avance), mais je ne pense pas qu'il y ait un recul climatique par rapport à 2005. Probablement plutôt une pause.

De toute manière, même si il y avait un recul (cas d'une réduction de la "constante" solaire plus importante qu'envisagé), il ne serait certainement que provisoire et on risquerait de voir une accélération du réchauffement peu d'années plus tard.

Alain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : 34230 Paulhan - Centre Hérault

Cela correspond bien aux fameux effets de seuil dont tu parlais et j'etais d'accord avec cette notion, elle se trouve démontrée, maintenant je pense que l'effet de l'activité solaire va se faire sentir avec la combinaison des modifications stratospheriques provoquées en partie par justement ce seuil.

La tourmente climatique ne fait que commencer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1°C entre les années minimales du début du siècle et aujourd'hui. On n'est plus dans la fraction de degré !

Sinon, sur un siècle, on est plutôt à +0.8 qu'à +0.6 °C au niveau de la moyenne à 5 ans.

2005cal_fig1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...