Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

gxxiii

Climat: la végétation contribuerait au réchauffement (chercheurs)

Messages recommandés

Posté(e)

Lieu : Avesnes-sur-Helpe (59, 174 m) / Bucey-lès-Gy (70, 220 m) / Sautin (Be, Hainaut, 271 m)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Le Grau-du-Roi

Salut,

Il est dit dans le premier article:

"Ainsi, entre 1990 et 2000, les observations par satellite ont permis de détecter un ralentissement des émissions de méthane dans l'atmosphère d'environ 20 millions de tonnes par an.

La raison pourrait en avoir été la déforestation accélérée dans la même période, estime Lowe. De 1990 à 2000, plus de 12% de la forêt tropicale a été dévasté."

OK même si c'est vrai espérons que ce scientifique ne défende pas qu'on puisse ainsi meurtrir une étendue naturelle qui n'est pas là que pour nous satisfaire en tant le poumon de la planète ou je ne sais quoi d'autre, mais qui est là en tant que biotope bien plus digne de respect que notre "société", et pourtant dévaster ne serait-ce que 1% de cet écosystème ce n'est pas du respect, alors 12%...

De toutes façons que les plantes contribuent au réchaufemment ce n'est pas un problème, si elle le font maintenant c'est qu'elles l'ont toujours fait, c'est naturel. Seul le réchauffement induit par l'homme doit etre considéré comme "anormal". J'espère au moins que ces gens en disant cela comprennent qu'il y aura toujours du monde pour se dire "ben finalement c'est pas notre faute", heureusement d'ailleurs qu'ils précisent à la fin:

"Elle (la théorie) ne remet pas non plus en cause le point de vue largement partagé par la communauté scientifique selon lequel l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre (dont le principal est le CO2), due à l'utilisation d'énergies fossiles comme le pétrole, le gaz et le charbon, est responsable du réchauffement de la planète."

...il faut bien ça lol!

@+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

je suis un peu surpris par une des conclusions de cette étude qui est:

"Nous sommes maintenant confrontés à la possibilité que (la plantation) de nouvelles forêts accentue l'effet de serre en émettant du méthane, au lieu de l'atténuer en jouant le rôle de puits pour le CO2", explique le spécialiste néo-zélandais des sciences atmosphériques David Lowe en commentant l'étude pour Nature.

en effet il est estimé une production de CH4 pour l'ensemble de la végétation de l'ordre de 150 millions de tonnes de CH4/an.

En supposant qu'on augmente de 10 % la végétation mondiale cela augmente la prod de CH4 de 150*0.1= 15 millions de tonnes/an.

Si maintenant on sait que les plantes représentent 500 Gt de C soit 1830 Gt de CO2 fixés, l'augmentation de 10% de la masse végétale, sous forme de forêts, disons en 50 ans, permet la fixation de 1830*0.1= 183 Gt de CO2, soit 183/50=3.66 Gt/an de CO2 ou 3660 millions de tonnes/an.

Le CH4 valant 23 fois le CO2 en pouvoir de forçage, l'effet du CH4 émis est donc de 15*23= 345 millions de tonnes/an exprimées en CO2.

A comparer à 3660 millions de tonnes de CO2 fixées, soit 10 fois moins.

Pour moi cela vaut tout de même le coup de planter pour fixer le CO2 atmosphérique, au moins pendant le temps de la croissance de la forêt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je suis un peu surpris par une des conclusions de cette étude qui est:

"Nous sommes maintenant confrontés à la possibilité que (la plantation) de nouvelles forêts accentue l'effet de serre en émettant du méthane, au lieu de l'atténuer en jouant le rôle de puits pour le CO2", explique le spécialiste néo-zélandais des sciences atmosphériques David Lowe en commentant l'étude pour Nature.

en effet il est estimé une production de CH4 pour l'ensemble de la végétation de l'ordre de 150 millions de tonnes de CH4/an.

En supposant qu'on augmente de 10 % la végétation mondiale cela augmente la prod de CH4 de 150*0.1= 15 millions de tonnes/an.

Si maintenant on sait que les plantes représentent 500 Gt de C soit 1830 Gt de CO2 fixés, l'augmentation de 10% de la masse végétale, sous forme de forêts, disons en 50 ans, permet la fixation de 1830*0.1= 183 Gt de CO2, soit 183/50=3.66 Gt/an de CO2 ou 3660 millions de tonnes/an.

Le CH4 valant 23 fois le CO2 en pouvoir de forçage, l'effet du CH4 émis est donc de 15*23= 345 millions de tonnes/an exprimées en CO2.

A comparer à 3660 millions de tonnes de CO2 fixées, soit 10 fois moins.

Pour moi cela vaut tout de même le coup de planter pour fixer le CO2 atmosphérique, au moins pendant le temps de la croissance de la forêt.

un peu de ton avis meteor sur le bilan très positif de la végétation sur les GES...Bizarre cet article default_shifty.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un peu de ton avis meteor sur le bilan très positif de la végétation sur les GES...

Bizarre cet article default_shifty.gif

Il me semble que les soit-disant émissions de méthane par les forêts proviennent en fait essentiellement de leur sol. L'ombre des arbres, la respiration végétale, le ralentissement du ruissellement grâce aux racines, tout cela accroit l'humidité des sols et favorise donc la décomposition de l'humus, la pourriture des feuilles tombées et au final la fermentation bactérienne, source du méthane. Au contraire, la déforestation s'accompagne d'un asséchement des sols (voir ce qui se passe avec la forêt amazonienne) ce qui arrête la fermentation bactérienne et limite les émissions de CH4.Ceci dit, comme le souligne Météor, le bilan climatique des forêts en tant que puits de carbonne reste tout de même très largement positif...

Alain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si je peux me permettre une petite nuance, plus que l'humidite, c'est le manque de matiere vegetale engendre par cette meme deforestation qui limite proportionnellement l'accumulation d'humus.

Bien sûr.Les sols nus s'appauvrissent en humus (érosion et non renouvellement). Le "dust bowl" des plaines américaines en est un parfait exemple.

Alain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai aussi été étonné par cet article. Cependant, visiblement il ne s'agit pas que des sols dans ce cas (humus et herbes seches).

Dans l'article il est mentionné:

"De même, des tests effectués sur des plantes vivantes ont révélé que les émissions de méthane augmentaient avec la température et l'ensoleillement."

Cela veut bien dire que les plantes elles memes rejettent du méthane. Chose inconnue jusqu'ici, et qui change pas mal de choses. Si effectivement, cela représente entre 10 et 30% des émissions annuelles de CH4, il faudrait essayer de calculer que est alors le bilan des forets.

Bref étonnant, (et à vérifier aussi par d'autres études). Cela dit, ca a le mérite de montrer qu'on ne connait pas encore tous les acteurs participant aux rejets de GES, et donc pas encore non plus correctement la part des différents acteurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce qu'on aurait pas une piste là pour expliquer que la courbe du taux de CO2 suit à peu près la courbe de la T° dans le passé ?

Si la T° monte, il semble probable qu'il y ait plus de fôrets, donc plus de dégagement de CH4 qui se transforme ensuite en CO2.

Enfin, c'est juste une idée, les chercheurs vont sans doute creuser ce sujet pour nous apporter un peu plus d'élements.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Guest

ou lala,ca fait peur!faudrait peut etre arreter un jour de trouver tout et n importe quoi sur le rechauffement.il faudrait plutot se preocuper de l influence du soleil qui lui est le vrai responsable des changements!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ou lala,ca fait peur!faudrait peut etre arreter un jour de trouver tout et n importe quoi sur le rechauffement.il faudrait plutot se preocuper de l influence du soleil qui lui est le vrai responsable des changements!

Le problème, c'est que pour affirmer cela, il te faut fournir des preuves. Comment peux-tu être aussi sûr que le soleil est à lui seul responsable des changements du climat ? J'aimerais comprendre ce qui t'amène à cette conclusion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Muret(180 m) et Font-Romeu (1760m)

Le problème, c'est que pour affirmer cela, il te faut fournir des preuves. Comment peux-tu être aussi sûr que le soleil est à lui seul responsable des changements du climat ? J'aimerais comprendre ce qui t'amène à cette conclusion.

Les changements climatiques sont bien sûr dus aux cycles solaires mais aussi aux variations d'orbite terrestre, aux éruptions volcaniques et aux GES.Ces phénomènes étant les éléments faisant varier le transfert radiatif dans l'atmosphère.

On peut ajouter certains cycles climatiques internes qui font varier le climat mais je ne pense pas que ce soit le sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème, c'est que pour affirmer cela, il te faut fournir des preuves. Comment peux-tu être aussi sûr que le soleil est à lui seul responsable des changements du climat ? J'aimerais comprendre ce qui t'amène à cette conclusion.

Les preuves a propos des effets du soleil sur les changements du climat sont celles que j'avais montré a un moment donnée en parlant du cycle du barycentre du systeme solaire qui a des effets sur l'activite solaire et qui a sont tour a des effets sur le climat.

Biensur le soleil est pas le seul a avoir des effets sur le climat comme il y a les variations des 3 parametres de la Terre, les volcans... Mais ces variations ont une echelle differente comme ceux du soleil qui ont des effets les plus importantes sont de 90 ans, 150-200 ans et 2300 ans alors que ceux de la terre est de 13000 ans, 22000 ans, 41000 ans et vers 350000 ans et pour les volcans c'est plus complique donc il y a pas de cycle.

Donc entre les 2 qui ont des cycles c'est le soleil qui fait farier le plus souvent le climat de la Terre mais les variations des 3 parametres de la Terre sont ceux qui ont le plus d'effets.

Williams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...