Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

CHRONIQUE DES VAGUES DE FROID ET DE NEIGE EXTREMES EN DECEMBRE


Recommended Posts

28/12/1829 : -10°C à Marseille

29/12/1829 : -15°C à Toulouse

15/12/1840 : -14°C à Paris

décembre 1879 : un mois exceptionnel ; près de 12°C de déficit thermique sur la moyenne mensuelle en région parisienne. Les rivières du nord et du centre sont couvertes de glace dès le début du mois. A Paris, où persiste une couche de neige de 32 cm au sol, une retraite aux flambeaux est organisée sur la Seine le jour de Noël, le fleuve étant complètement gelé sur 30 cm d’épaisseur !

03/12/1879 : -14°C à Paris

08/12/1879 : -30°C à Nancy

09/12/1879 : -33°C à Langres et -26°C à Gien (Loiret)

10/12/1879 : -23.9°C à Paris ! 32 cm de neige au sol

17/12/1879 : -21.6°C à Paris

Mais le Midi ne ressent nullement les atteintes du froid.

27/12/1879 : -17.7°C à Paris

13/12/1899 : -10°C à Paris

04-12/12/1902 : vague de froid. « On mesure -13°C dans le Calvados et à St Cloud, -10°C à Toulouse et -6°C à Perpignan ; la plupart des lacs sont gelés. » [2]

31/12/1903 : « La Saint Sylvestre est glaciale ; il fait -9°C au Havre, -10°C à Paris et -11°C à Nancy. » [2]

26/12/1906 : 12 cm de neige en 3 h à Paris

31/12/1906 : -25°C à Gap, -18°C à Besançon, -13°C à Clermont-Ferrand

Fin décembre 1908 : « D’abondantes chutes de neige ont lieu sur toute la France à la fin du mois. On mesure 17 cm à Besançon et 13 cm à Paris. » [2]

04/12/1909 : 60 cm de neige à Villard-de-Lans (Vercors, alt. 1050 m)

16-17/12/1917 : « une tempête de neige paralyse les régions du nord et de l’Est ; on mesure 13 cm à Paris ; cette neige ne disparaîtra totalement que le 15 janvier 1918. » [2]

fin décembre 1917 : « Au cours de la dernière semaine du mois, une vague de froid déferle sur le pays ; on enregistre -24°C à Mouthe (Jura), -15°C à Clermont-Ferrand, -12°C à Paris et -11°C à Toulouse ; Perpignan est recouverte d’une bonne couche de neige. » [2]

15-21/12/1920 : la température descend jusqu’à -10°C à Paris, -13°C à Bordeaux et -18°C à Clermont-Ferrand.

21-25/12/1926 : « chutes de neige quasi-généralisées ; on mesure 6 cm à Perpignan et au matin de Noël, il fait -19°C à Clermont-Ferrand. » [2]

16-19/12/1927 : vague de froid intense, les -10°C étant atteints presque partout. Abondantes chutes de neige sur la Côte d’Azur, notamment à Cannes. Le 21 décembre, des pluies entraînent un grand verglas dans le nord, notamment à Paris.

31/12/1928 : la neige blanchit presque tout le pays dans la nuit de la St Sylvestre.

19-24/12/1931 : une vague de froid déferle dans le centre et le sud-ouest du pays – il fait jusqu’à -16°C à Châteauroux et -14°C à Clermont-Ferrand.

décembre 1933 : un mois extrêmement froid

18/12/1933 : -26°C à Clermont-Ferrand

La Seine est prise dans les glaces à Rouen, la Dordogne gèle.

Fin décembre 1937 : neige sur les trois quarts du pays

20/12/1938 : un maximum de -11°C à Paris

22/12/1938 : -24.6°C à Lyon et -16°C à Montélimar

23/12/1939 : -23°C à Strasbourg

23/12/1940 : -23.4°C à Strasbourg

26/12/1940 : -19°C à Lyon et -13°C à Montélimar

fin décembre 1941 : -15°C à Grenoble et Besançon, -13°C à Lyon.

09-31/12/1942 : neige sur une grande partie du pays, jusqu’à 20 cm à Meudon, 12 cm à Chartres et Moulins.

24-12-1944 : -10°C en Normandie et dans le Nord.

21/12/1946 : -14.5°C à Mont-de-Marsan et pas plus de -7°C à Paris

début décembre 1947 : abondantes chutes de neige du Poitou à la vallée du Rhône : neige à Montélimar et routes bloquées.

06/12/1950 : 15 cm de neige à Pau et Tarbes

17/12/1950 : -18°C à Bourg St-Maurice

18/12/1950 : -15°C à Embrun

28/12/1950 : 13 cm de neige à Salon-de-Provence, 6 cm à Nîmes

30/12/1950 : -7°C à l'île d'Yeu

10/12/1960 : tempête de neige en Normandie et sur les Pays-de-la-Loire

16/12/1960 : neige lourde à Montpellier, 7 cm à Carcassonne

17/12/1961 : -11°C à Strasbourg

18/12/1961 : -7°C à Tours

19/12/1961 : -13°C à St Etienne

20/12/1961 : -7°C à Marignane

21/12/1961 : -7°C à Toulouse

04/12/1962 : -6°C à Bordeaux et -7°C à Rennes

05/12/1962 : -12°C à Clermont-Ferrand

06/12/1962 : -12°C à Strasbourg

07/12/1962 : -7°C à Rennes

08/12/1962 : -10°C à St Etienne

09/12/1962 : -12°C à Strasbourg

13/12/1962 : 20 cm de neige à Marseille

24/12/1962 : -10.3°C à Carpentras

25/12/1962 : -13°C à Bordeaux et -8.7°C à Lorient

23-25/12/1962 : « Ces chutes de neige, liées à la première vague de froid de l’hiver 1962-1963, ont occasionné des cumuls importants, on relève 32 cm à Marseille, 21 cm à Aix-en-Provence, 20 cm à Perpignan, 10 cm à Carcassonne et autour de l’étang de Berre. Le Var, l’Hérault et le Gard n’ont été que saupoudrés. » [1]

26/12/1962 : -17.6°C à Clermont-Ferrand, -12.1°C à Agen et -6.2°C à Belle-Ile

27/12/1962 : -12.4°C à Montpellier et -10.2°C à Nantes

28/12/1962 : -17.3°C à Strasbourg, -14.4°C à Orange, -12°C à Toulouse, -11°C à Pau et -6.7°C à St Raphaël.

12/12/1963 : plus de 30 cm de neige à Marseille et Bastia

14/12/1963 : -6°C à Toulouse

15/12/1963 : -10.3°C au Touquet, -14°C à St Etienne et pas plus de -2°C à Toulouse

16/12/1963 : -9°C à Bordeaux

15-16/12/1963 : « C’est au voisinage de l’étang de Berre que les cumuls sont les plus importants : 25 cm à Istres, 16 cm à Marignane, 15 cm au cap Couronne. Ailleurs, les valeurs sont plus faibles : 12 cm à Montpellier, 9 cm à Salon-de-Provence et au Luc » [1] 17/12/1963 : -12.3°C à St Girons

18/12/1963 : -16°C à St Etienne et -8°C à Toulouse

21/12/1963 : -15°C à St Etienne

22/12/1963 : -18.6°C à St Etienne

22-23/12/1963 : « La neige de mi-décembre a à peine fondu qu’une nouvelle couche recouvre le sol. Dans la vallée du Rhône, les hauteurs de neige vont de 2 à 12 cm : 12 cm à Carpentras et Nîmes, 10 cm à Orange, 8 cm à Sète et Montpellier et 4 cm à Salon-de-Provence. » [1] 24/12/1963 : -16°C à Lyon et -7.2°C sur l'île de Bréhat (Bretagne)

01-02/12/1964 : neige du Massif central au Nord-Pas-de-Calais, 8 cm à Paris

05/12/1964 : -13°C à St Etienne

24/12/1964 : verglas en Ile-de-France, gigantesque pagaille sur les routes.

27/12/1964 : tempête de neige dans le nord-ouest et en Haute-Provence : 19 cm à St Auban.

29/12/1964 : -21°C au Mans, -18°C à Tours, -16°C à Orléans, -13°C à Angers et Rennes...

04-05/12/1966 : 2 m de givre en 48 h au Mont Aigoual, saupoudrage de la Haute-Provence par la neige.

09/12/1967 : -2°C à Ajaccio, 7 cm de neige à Carcassonne

10/12/1967 : -17°C à Châteauroux et 30 cm de neige au cap Camarat (Var)

11/12/1967 : -13.6°C à Limoges et -7°C à Toulouse

12/12/1967 : -10°C à Tours et -7°C à Bordeaux

13/12/1967 : -13°C à St Etienne

12/12/1968 : pas plus de -3°C à Bourges

13/12/1968 : -6°C à Rennes et pas plus de -5°C à Paris

14/12/1968 : -9°C à Strasbourg

29/12/1968 : -5.6°C à Cannes

30/12/1968 : -17.3°C à Grenoble, -2.8°C à Toulon et 30 cm de neige à Cambrai

31/12/1968 : 35 cm de neige au Luc (Var), 20 cm au cap Camarat (près de Toulon), 10 cm à St Raphaël et Carpentras, 3 cm à Bastia.

07/12/1969 : -12°C à Châteauroux et -10.5°C à Rouen

08/12/1969 : neige abondante en Ile-de-France, sur le Centre, la Picardie et le Nord.

10/12/1969 : -10°C à St Etienne et pas plus de -1°C à Toulouse

11/12/1969 : -10°C à Lyon

14/12/1969 : -10°C à St Etienne

21/12/1969 : -15°C à Strasbourg

22/12/1969 : -12°C à Strasbourg

31/12/1969 : 5 cm de neige à Nîmes

17/12/1970 : -5°C à Rennes

18/12/1970 : pas plus de -1°C à Toulouse

22/12/1970 : premiers flocons d'une longue série

27/12/1970 : -7.2°C à Lanvéoc (Finistère)

28/12/1970 : -10.1°C à Brest

30/12/1970 : 60 cm de neige à Montélimar ; 10000 automobilistes sont coincés plus de 24 h dans leur voiture en moyenne et basse vallée du Rhône à cause de la neige et du verglas. Le mistral souffle avec violence, annihilant tous les efforts de déneigement. La neige accumulée sur les pentes sud des toits les déséquilibrent. Même les constructions anciennes ne sont pas épargnées, telle la toiture d’une caserne de Montélimar qui s’effondre sur 150 « naufragés » de la route, tuant 2 personnes. Des maisons s’écroulent dans l’Ain, écrasées par 1 mètre de neige.

« L’un des épisodes les plus mémorables en vallée du Rhône, sur le Gard et sur le Vaucluse, accompagné de vents forts entraînant la formation de congères et de grosses perturbations sur les routes. Les chutes de neige s’étant produites avec des températures légèrement positives, la neige était de forte densité d’où des dégâts importants sur les lignes aériennes de téléphone et d’électricité. A noter, plus au nord (où l’épisode fut surnommé « la marée blanche ») : 45 cm à Bourg-Saint-Andéol, 80 cm à Privas et 60 cm à Montélimar » [1]

Montélimar fut transformée en ville-refuge et les personnes fragiles furent évacuées par hélicoptère. Les militaires sont réquisitionnés pour venir en aide à la population.

31/12/1970 : -21°C à Troyes et -20°C à Reims

31/12/1971 : 15 cm de neige à Carcassonne

03/12/1973 : -22.6°C à Luxueil, -19°C à Nancy, -2.7°C à Nice

04/12/1973 : -1.8°C à Bastia

18/12/1973 : 6 cm de neige à Marseille

27-30/12/1976 : courte vague de froid dans le nord et l’Est : on atteint -17°C à Grenoble, -14°C à Reims, -10°C à Lyon.

01/12/1978 : -8°C à Toulouse

19/12/1978 : « Dans la journée, le manque de lumière, le froid et l’activité économique à l’approche de Noël provoquent une demande en électricité sans précédent, d’où une panne gigantesque sur presque toute la France pendant quelques heures. » [2] ; pas plus de -2°C à Rennes ce jour-là.

20/12/1978 : fortes chutes de neige sur l’Ardèche et la Haute-Loire ; l’intensité de la chute est de 10 cm/h environ. 2 m de neige s’accumulent à la Croix de Bauzon et la campagne du Puy-en-Velay disparaît sous un manteau blanc épais d’1m20. La burle fait basculer un train de marchandises sur l’autoroute Paris-Nîmes (plusieurs blessés).

31/12/1978 : brutal refroidissement dans le nord en soirée, la pluie verglace les sols puis se transforme en neige, paralysant notamment l’Ile-de-France dans la nuit du réveillon. La chute de température est de l’ordre de 20°C, comme en témoigne le contraste thermique inouï observé à 16h00 entre Orly (+11°C) et Roissy (-10°C) !

22/12/1979 : 10 cm de neige à Nîmes

01/12/1980 : pas plus de 0°C à Toulouse

02/12/1980 : -15°C à Aurillac

09/12/1980 : -5°C à Ajaccio et -3°C à Calvi

10/12/1980 : -10°C à Lyon

02/12/1981 : -6°C à Bordeaux

11/12/1981 : 10 à 25 cm de neige sur le Nord-Pas-de-Calais ; cette région est paralysée pendant une semaine alors que

le reste du pays bénéficie de douceur.

13/12/1981 : la neige gagne temporairement la Bretagne, le val de Loire, la Normandie et l’Ile-de-France, paralysant les retours de weekend.

05/12/1983 : -6°C à Toulouse

13/12/1985 : pas plus de 0°C à Bordeaux

31/12/1985 : -16.5°C à Poitiers et -9°C à Albi, neige abondante du val de Loire à l’Alsace.

25/12/1986 : froid glacial dans les Alpes, avec -26°C à Tignes, -25°C aux Arcs, -23°C à Val d’Isère.

10/12/1987 : -12.8°C à Epinal et -9.6°C à Dinard

10-13/12/1990 : fortes chutes de neige en Franche-Comté et Rhône-Alpes, avec 79 cm au sol à Lyon-Satolas, 60 cm à Lons-le-Saunier (Jura), 32 cm à Grenoble-campus, 20 cm à Lyon-ville, 74 cm à Altberville ! De nombreuses lignes électriques rompent sous le poids des manchons de neige collante qui les enrobent (effet « barbe à papa »). En une nuit, trois cents mille foyers sont privés d’électricité. Le plan ORSEC est déclenché le 13 décembre.

11/12/1991 : -6°C à St Brieuc

14/12/1991 : -12.2°C à Dijon

21/12/1991 : 1,19 m de neige en 24 h à Villard-de-Lans (Vercors, alt.1050 m)

La neige paralyse la route des stations alpines ; des milliers d’automobilistes sont bloqués et le plan ORSEC est déclenché. Nombreuses avalanches en montagne.

« En fin de samedi, le thermomètre grimpa de plusieurs degrés, et le redoux, joint à l’accumulation d’importantes quantités de neige, fit craindre les avalanches. Jacques Lambert, préfet de Savoie, prit alors la décision de fermer les routes conduisant à 12 stations... Contraints au demi-tour, les premiers vacanciers, qui avançaient déjà pare-choc contre pare-choc, regagnèrent la vallée précédés de chasse-neiges. Ils y furent rejoints par des milliers d’autres amateurs venus du nord du pays et qui ne purent pousser leur voyage à terme. S’ensuivirent 40 heures de chaos, la ruée se transmua en déroute. [...] Le premier souci des autorités consista à vider la vallée et à convaincre les vacanciers désireux d’emprunter les autoroutes de faire demi-tour. Travaux d’Hercule, d’autant que, comble d’insouciance, nombre d’automobilistes n’avaient pas jugé utile d’équiper leurs voitures comme il convient en pays de montagne, l’hiver... Certains, dépourvus de pneus-neige et de chaînes, tenteront de forcer les barrages alors qu’à l’horizon s’étalait le décor des voitures abandonnées sur les bas-côtés, recouvertes presque instantanément par la houle de neige. » [3]

28/12/1996 : neige dans le Var à très basse altitude

29/12/1996 : 8 cm de neige à Bastia

30/12/1996 : -10.7°C à Bergerac (Dordogne)

31/12/1996 : -11.9°C à Brive-la-Gaillarde

02/12/1997 : de petites chutes de neige en Ile-de-France entraînent 350 km de bouchons cumulés.

14/12/2001 : 20 cm de neige à Corte (Corse), 11 cm à Apt (Vaucluse), 6 cm à Nîmes.

15/12/2001 : -11°C à Carpentras et -8°C à Toulouse

16/12/2001 : -12.7°C à Brive-la-Gaillarde

17/12/2001 : -12°C à Agen

18/12/2001 : -10°C à Périgueux

19/12/2001 : -8°C à Toulouse

24/12/2001 : -19°C à Epinal

25/12/2001 : -9°C à Biarritz

[1] « Episodes neigeux en plaine sur les régions méditerranéennes de la France, période 1971-2001 », Météo-France

[2] « Quel temps ! » Guillaume Séchet, 2004, éditions Hermé.

[3] « Sale temps pour les saisons » Anne Valleys, 1993, éditions hoëbeke

Link to post
Share on other sites
Posted
Wintersbourg - 320m

Très bon travail Anedocte, très intéressant, mais juste une petite rectification:

23/12/1939 : -23°C à Strasbourg

23/12/1940 : -23.4°C à Strasbourg

26/12/1940 : -19°C à Lyon et -13°C à Montélimar

Les -23,4° à Strasbourg ont été observés le 23/12/1938 et non en 1939 (ou il avait fait -7,4°) et pas plus en 1940 (ou il avait fait -9,9°).

Sinon il y a -20,3° le 30/12/1939 à Strasbourg

Nicolas

Link to post
Share on other sites

En 1938, dans le sud-ouest on releva une semaine de jours consécutifs avec geléesdu 20 au 28 décembre 1938 avec -11°C le 21 à Bordeaux-Floirac; -13.4°C à Bordeaux-Mérignac; -12°C à La Teste de Buch-Cazaux et même ..... -18°C à Rochefort en Charente Maritime ! Neige abondante sur tout le sud-ouest.

Source: AUTAN - JANVIER 1997 (Meteo France)

Link to post
Share on other sites

Bonsoir, WeatherBordeaux c'était pas plutôt en Déc38 ?

Pour ceux qui sont intéressés j'ai les relevés de Bron depuis 1921 (tn tx rr et Pression) .

Me contacter par MP.

A+

OUI c'était bien en DECEMBRE 1938 et non pas en janvier 1938 ! Merci d'avoir vu cette erreur. Je viens de modifier le message précédent.
Link to post
Share on other sites
Posted
Paris 4ème arrondissement

14/12/2001 : 20 cm de neige à Corte (Corse), 11 cm à Apt (Vaucluse), 6 cm à Nîmes.

15/12/2001 : -11°C à Carpentras et -8°C à Toulouse

16/12/2001 : -12.7°C à Brive-la-Gaillarde

17/12/2001 : -12°C à Agen

18/12/2001 : -10°C à Périgueux

19/12/2001 : -8°C à Toulouse

24/12/2001 : -19°C à Epinal

25/12/2001 : -9°C à Biarritz

Vous n'avez pas parlé des chutes de neige du 23/12/2001 dans le Sud-Ouest qui ont tenu jusqu'au 25 et on avait dû atteindre au moins 5 cm à Bergerac.
Link to post
Share on other sites

Bonjour.

Merci Anecdote. Je n'ai pas eu le temps de tout lire mais je signale toutefois pas mal d'erreurs concernant l'épisode du 8 au 13 décembre 1990 sur Rhône-Alpes.

"79 cm au sol à Lyon-Satolas" :

Non, la hauteur de neige maximale à Lyon-Satolas fut de 49cm au relevé de 6htu du 11 décembre 1990. Les 79cm que tu mentionnes correspondent au cumul de neige fraîche à cette même date. Cette valeur ne peut donc pas être comparée avec les autres que tu cites et ne correspond en outre qu'à un un cumul provisoire.

"20 cm à Lyon-ville" :

En effet, 18cm à Villeurbanne, mais la hauteur de neige maximale de la station de Lyon-Bron, un poil moins urbanisée, fut de 31cm (soit 2cm de moins que le 31 décembre 1990).

"74 cm à Albertville" :

Non, pas du tout, et très loin s'en faut. Bien à l'abri au coeur du Val d'Arly, Albertville était loin de la zone de précipitations extrêmes. La hauteur maximale de neige au cours de cette épisode à Albertville fut de 27cm.

De manière générale, j'invite les personnes intéressées par cet épisode à consulter ce synopsis que je viens de rédiger : cliquez ici.

Bohlen

Link to post
Share on other sites
Posted
St Georges sur Loire (49), 15 km à l'ouest d'Angers.

Superbe travail anecdote, merci beaucoup pour ces informations enrichissantes!

Tu peux ajouter aussi le 24 décembre 96 avec 20 cm à Nantes voire plus dans le val de loire (j'avais eu 35 cm ici en ce réveillon de noël! default_mad.gif )

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint Hilaire (195m), 20km au Sud de Toulouse (Haute Garonne)

Merci à Anecdote et Bohlen pour votre excellent travail, ô combien passionnant.

Ce sont des choses que l'on garde précieusement.

Vraiment bravo !

Piloutop /public/style_emoticons/'>http://forums.infoclimat.fr/public/style_emoticons/default/original.gif

Link to post
Share on other sites

Merci Bohlen pour ce travail...

Ceux qui peuvent avoir la "Revue de Géographie de Lyon" pourront lire l'article que j'ai écrit avec J.C.Deblaère sur cet épisode (vol.66, n°3-4, 1991, P. 151-16O)

Link to post
Share on other sites

31/12/1985 : -16.5°C à Poitiers et -9°C à Albi, neige abondante du val de Loire à l’Alsace.

Salut,

un souvenir de réveillon très blanc, sûrement vers ces dates.

Dans les Hauts de Seine. Sapin en place, présents fraîchement ouverts, et de la famille à dormir chez nous. Un soir la neige s'était mise à tomber en quantité énorme.

Pour se déplacer dehors, bottes nécessaires, et parfois plus. Les bruits étouffés, aucune voiture du voisinage ne quittait son stationnement, un calme inhabituel en banlieue parisienne. Souvenirs hivernaux très agréables.

Beau travail de recherche aux uns et aux autres. default_happy.png/emoticons/happy@2x.png 2x" width="20" height="20">

A +

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...